Bien dit Jean-Guy !

12/10 22:08
Image
 

Entraîneur de Fréjus Saint-Raphaël (actuellement deuxième de son groupe en National 2), Jean-Guy Wallemme évoque les Verts dans le dossier sur le derby du Nord à paraître demain dans France Football

"Quand Lens a été sacré champion de France, on a parlé du titre de toute une région. Je ne crois pas que cela a été la même chose lors du titre du LOSC en 2011. J’ai ressenti la même chose à Saint-Étienne. L’Olympique Lyonnais a remporté sept titres d’affilée, joue la C1 tous les ans ou presque, et pourtant, on parle toujours des Verts de 1976 avec davantage d’émotion. Ça doit agacer !"

La tuile pour Maçon

12/10 21:49

Image
 

Titularisé au poste de latéral gauche ce soir en équipe de France Espoirs contre la Slovaquie, Yvann Maçon s'est sérieusement blessé au genou droit à la Meinau. Le défenseur stéphanois a dû être évacué sur civière à la 42e minute.

Loïc évoque le ch'ti derby

12/10 16:30
Image
 

Sur le plateau de la chaîne Téléfoot, Loïc Perrin a évoqué le derby du Nord qui clôturera la 7e journée de L1 quelques heures après le match Sainté-Nice du 18 octobre prochain.

"Ce sera un beau match entre le deuxième et le troisième du championnat. Ce derby du Nord me rappelle un peu le derby entre Saint-Etienne et Lyon. Lens correspond à Saint-Etienne en matière de ville et de supporters, Lille se rapproche peut-être plus de Lyon. C'est un derby qu'on aime voir dans notre championnat, et au-delà du derby, je suis content de revoir Lens en Ligue 1. C'est un vrai club de Ligue 1 et j'ai hâte de voir ce que va donner ce derby du Nord !"

U19 : a Lota goals (2)

12/10 12:05
Image
 

Actufoot revient sur le match des U19 contre Pieve di lota, interrompu hier à quelques minutes de son terme alors que les Verts écrasaient les Corses 8-0. Extraits.

"A cinq minutes du terme, le triple buteur de l’ASSE Yanis Lhery se plaint d’insultes racistes de son adversaire. L’arbitre central, prévenu par son assistante, a sorti le carton rouge contre le joueur corse. C’est dans la confusion que l’arbitre met un terme à cette rencontre autour de la 88e minute, le club corse ayant refusé de reprendre. "Les deux entraîneurs voulaient finir le match mais ce sont les joueurs corses qui ont refusé", précise-t-on du côté du club stéphanois. Le match noté comme "Arrêté" sur la feuille de match, le résultat (8-0) n’est donc pas officiel. La Commission de Discipline se réunira pour faire la lumière sur les faits avant qu’une décision soit prise sur l’issue à donner à ce match.

"On est dans l’attente du rapport de l’arbitre central. Pour en venir aux faits, j’ai un joueur de confession musulmane qui aurait été traité de "sale arabe" et il a répondu. L’arbitre assistant n’aurait entendu que les propos de mon joueur et en a averti l’arbitre central. L’expulsion est logique mais mes joueurs ont, eux, bien entendu les propos des deux côtés. En soutien à leur coéquipier, ils ont décidé de ne pas reprendre le match d’où l’arrêt avant la fin du match. C’est malheureux d’avoir vu ça en fin de rencontre car sinon la partie s’était plutôt bien déroulée", déplore l’entraîneur corse Sébastien Lusetti. Contacté, le club de l’AS Saint-Etienne a indiqué réserver ses arguments pour la Commission de Discipline qui sera saisie. "Nous mettrons aussi à disposition les images du match qui était filmé", nous précise le club de la Loire."

Quand France Bleu évoque Furania Photos

12/10 11:47

Le sujet est épinglé sur le forum depuis plusieurs semaines, et France Bleu Saint-Etienne a décidé d'en parler à son tour : la campagne de financement participatif du potonaute Clements continue pour son excellent site Furania-photos.

Le reportage de Kevin Boderau avec Clements diffusée ce 12 octobre est à réécouter ici.

On en profite pour remettre le lien de la cagnotte qui en est à 56% ce matin.

Clément prend la tête

12/10 10:57
Image
 

Si la réserve de l'ASSE n'a pas pu jouer ce week-end en raison du Covid qui a touché son adversaire (Velay FC), le FC Bourgoin-Jallieu a profité de cette 5e journée de le poule Auvergne-Rhône-Alpes de National 3 pour prendre la tête du championnat. Titularisé aux côtés de Jessim Mahaya par Jérémy Clément, Cyril Martin-Pichon a délivré une passe décisive sur le but victorieux inscrit en fin de match par les Ciel et Grenat sur le terrain de la réserve clermontoise où les Verts s'étaient également imposés lors de la première journée. Ce championnat est très serré car la lanterne rouge (Velay FC) n'a que 6 points de retard sur le nouveau leader avec un match en moins (à L'Etrat) que les Isérois.

Saliba en Championship ? (3)

12/10 10:31
Image
 

Alors que plusieurs clubs de Championship (notamment Brentford) s'intéressent à lui, William Saliba devrait rester à Arsenal "au moins deux mois et demi" selon la dernière édition du Daily Mail. Reste à savoir si Sainté tentera à nouveau de le récupérer lors du prochain mercato hivernal et si d'ici-là Mikel Arteta va enfin lui faire confiance....

Florentin fait le plein de Covid

12/10 10:05
Image
 

Alors que son petit frère Paul a rejoué hier avec les Bleus contre le Portugal sous les yeux de son pote Kurt Zouma resté sur le banc, Florentin Pogba n'a pas épaulé Saidou Sow avant-hier contre le Cap-Vert.

Selon le site Guinée News, l'ancien défenseur stéphanois des Verts a été testé positif au Covid-19 en sélection comme quatre autres joueurs (Naby Keita, François Kamano, Ibrahima Koné, Ibrahima Camara). Pour rappel, lex-numéro 19 des Verts avait déjà été testé positif il y a un mois chez les Lionceaux.

La Fédération Guinéenne de Football a annulé hier le match que le Syli National aurait dû jouer demain contre les Scorpions de la Gambie. Convaincant face aux Requins Bleus, Saidou Sow devrait donc rentrer plus tôt que prévu à Sainté. Claude Puel et son staff ne s'en plaindront pas... en espérant qu'il n'a pas attrapé à son tour ce fichu virus !

Garande amoureux des Verts

12/10 07:33
Image
 

S'il entraîne depuis cet été les Violets, Patrice Garande reste amoureux des Verts, comme il l'explique dans la dernière édition de La Dépêche du Midi. Extraits.

"J'ai reçu un coup de fil de Sainté pour aller faire un essai. J’ai fait un test avec les mecs du Centre de formation. Et ça a matché ! J’ai découvert Geoffroy-Guichard en lever de rideau européen contre les Glasgow Rangers. J’avais 14 ans, 30 000 mecs dans le stade qui nous encourageaient, je n’ai jamais vu ça de ma vie. Je suis tombé amoureux, je ne peux plus retourner à Lyon sinon je suis mort (rires).

À l’été 1988, Bernard Lacombe alors directeur sportif veut me signer à Lyon qui était en deuxième division. Il me fait venir au stade. Et d’une, les supporters me massacrent. Et de deux, Raymond Domenech, déjà provocateur, balance : "Lyon n’est pas la poubelle de Saint-Étienne." La philosophie stéphanoise, c’était le dépassement de soi, le travail physique à outrance. C’était le Forez, les mines, un espèce de rouleau compresseur… Hervé Revelli m’a apporté énormément."

Anto in, Hognon out ?

12/10 07:14
Image
 

Comme le rapporte la dernière édition de la Pravda, Le Canal Football Club a annoncé hier soir que son ancien consultant Frédéric Antonetti allait reprendre sa place d'entraîneur numéro un au FC Metz, qui recevra l'ASSE le dimanche 25 octobre à 15h00. Extraits.

"Antonetti va endosser à nouveau le costume d'entraîneur numéro un dès ce mardi, au centre de Frescaty. Et fera donc son retour sur le banc dimanche, à Angers, en Championnat, où Metz occupe actuellement la 15e place. A priori, le Corse sera seul aux commandes, puisque Canal + croit savoir que Vincent Hognon, choisi par Antonetti comme deuxième adjoint en août 2018 après l'avoir eu sous ses ordres en tant que joueur à Saint-Étienne (2002-2004) et Nice (2007-2009), va faire ses valises. Il n'y aura donc, semble-t-il, pas de tandem. Cela n'est pas nécessairement une surprise, mais se pose la question de la composition du staff pour le reste de la saison. Car Jean-Marie De Zerbi, adjoint qui avait suivi Antonetti partout, de Bastia à Metz en passant par Saint-Étienne, Nice, Rennes et Lille, a lui aussi quitté le club début juin, pour raisons personnelles et familiales, sans être remplacé."

Chapuis chapeau ! (2)

11/10 21:38

 

 

Alors que son coéquipier Anthony Le Tallec n'a toujours pas trouvé le chemin des filets cette saison, Maxence Chapuis a déjà marqué en National 1 autant de buts en cinq jours qu'il en avait mis toute la saison dernière en N2. Après avoir sauvé l'honneur d'Annecy contre Orléans, l'ancien capitaine de l'équipe réserve de l'ASSE a marqué avant-hier le troisième but de la victoire de son équipe à Avranches.

Maçon au (jérôme) four et au (jessy) moulin

11/10 21:24
Image
 

La Ligue qu'on adule a mis à l'honneur il y a trois jours le nouveau défenseur bleuet des Verts.

"A l’image de son record de vitesse signé face aux Rennais (36,4 km/h), tout va très vite pour Yvann Maçon. Il est le joueur de Ligue 1 qui a disputé le plus grand nombre de duels en six journées (102), mais aussi celui qui a effectué le plus grand nombre de tacles (30). Et preuve de son efficacité, Maçon est également le joueur qui en a réussis le plus (20). Une activité débordante confirmée par sa première place au classement des ballons joués à Saint-Etienne."

Bouanga s'est épargné face aux Ecureuils

11/10 19:06
Image
 
 
S'il était titulaire ce soir à Lisbonne avec les Panthères du Gabon, Denis Bouanga s'est épargné et n'en a pas fait des caisses contre les Ecureuils, qui se sont imposés 2-0 grâce à un but de Steve Mounié, récemment pisté en vain par Sainté. Peu en vue mais ayant au moins honoré sa sélection pour se match amical contrairement à Aubame, le numéro 20 des Verts en a gardé sous le pied pour voler dans les plumes des Aiglons dans une semaine.

Les U18 présents au rendez-vous de Trévoux

11/10 18:55

Kenzo Kies, auteur du 2ème but

 

Après leur belle victoire sur Villefranche sur Saône, les U18 régionaux de Sylvain Gibert se déplaçaient aujourd'hui à Trevoux (Ain) pour se mesurer à l'AS Misérieux-Trevoux. Ils ont continué sur leur lancée en s'imposant logiquement sur le score de 2 à 0, prenant ainsi la tête du classement, purement anecdotique à ce stade de la compétition. 

D'entrée, les Verts se créaient une grosse occasion : Darys Bentafar alertait dans la profondeur Ayman Aiki qui perdait son duel face au gardien. Un peu plus tard, Karim Cissé avait deux opportunités d'ouvrir le score, notamment sur une frappe en angle fermé dans le petit filet, puis sur une volée stoppée par le gardien. Ce n'est que juste avant le repos que les Stéphanois trouvaient la faille : suite à un beau mouvemment initié en milieu de terrain entre Jules Mouton et Abderraouf Guechi, Karim Cissé prenait appui sur Kenzo Kies à l'entrée de la surface, éliminait le dernier défenseur et marquait en force du pied gauche sous la barre. (Misérieux Trevoux - ASSE : 0-1, 43ème).
Le deuxième acte était moins maîtrisé de la part des Verts qui se mettaient à l'abri à l'heure de jeu : la défense aindinoise repoussait un coup-franc excentré de Jules Mouton sur Maxime Gaudry qui décalait Kenzo Kies, lequel éliminait son vis-à-vis avant de conclure d'une frappe croisée dans le petit filet opposé. (Misérieux Trevoux - ASSE : 0-2, 63ème).
Les Verts auraient pu corser l'addition dans le temps additionnel où le gardien adverse, à deux reprises, stoppait sur sa ligne un tir stéphanois. Le score en restait donc là.

La composition : Ouennas - Gonnet, Benramdane, Lemb, Moyo (Aiki, 80ème) - J.Mouton (cap), Guechi (Gaudry, 45ème), K.Cissé (Guechi, 75ème) - Kies (Bentafar, 80ème), Bentafar (Germany, 60ème), Aiki (Makhloufi, 55ème).

La réaction de Sylvain Gibert"Ca fait plaisir d'enchaîner sur un second succès, car à l'extérieur, nous sommes toujours attendus. Cette victoire est logique surtout au vu de la première mi-temps que nous avons largement dominée. Nous avons cependant mis du temps à concrétiser cette supériorité puisque c'est deux minutes avant le repos que nous avons pris l'avantage. Mais nous n'avions pratiquement pas concédé d'occasions, si ce n'est sur des coups de pied arrêtés, un peu trop largement sifflés. A la mi-temps j'ai demandé aux joueurs de rester concentrés sur le match et de ne pas tomber dans le piège que l'on trouve souvent à l'extérieur. La deuxième période sera beaucoup plus hâchée avec de nombreux arrêts de jeu. Même si nous avons moins maîtrisé, nous nous sommes assez rapidement mis à l'abri et nous aurions pu aggraver le score en toute fin de match. Je suis donc satisfait du résultat mais aussi du comportement des joueurs qui sont restés vigilants et concernés jusqu'au bout. J'émettrais toutefois un petit bémol en ce qui concerne notre efficacité. Il y a encore trop de déchet dans le dernier geste, dans la finition."        

Les U17 ont bouffé du Lyon !

11/10 18:47
Image
 

Les U17 ont remporté leur troisième succès consécutif cet après-midi en venant à bout 3-2 du SC Lyon en banlieue.

Après une première demi-heure assez équlibrée, les Verts ont ouvert le score grâce à Noam Abdellaoui sur un corner d'Anthoine Gauthier. Mais les locaux ont profité coup sur coup de deux erreurs stéphanoises pour prendre l'avantage à cinq minutes de la mi-temps. Après que Darling Bladi a égalisé à l'heure de jeu, Israël Kinunga a inscrit le but victorieux à l'entame du dernier quart d'heure suite à coup franc mal repoussé par La Duchère. Les Stéphanois remontent à la quatrième place, à trois points du leader monégasque.

La compo : Raveyre - Nzuzi, Kinunga, Abdellaoui, Haon - N'Gongolo, Cateland, (Pama, 48') Sahraoui (Cerruti, 60'), Gauthier - Bladi, Mfukumoko (N'Gongar, 86').

La réaction de Patrick Moreau : "On a fait une première mi-temps assez moyenne. Alors qu'on avait ouvert le score, on a regagné les vestiaires en étant menés suite à deux erreurs d'inattention commises en deux minutes. Mais on a fait une bonne deuxième mi-temps. On a eu pas mal d'occasions et on a été logiquement récompensés. J'ai bien aimé notre seconde période, sur le plan technique et dans l'animation c'était intéressant. Il faut qu'on garde ça et qu'on s'appuie la dessus pour la suite. On va essayer de poursuivre cette bonne dynamique dimanche prochain à domicile contre l'AC Ajaccio, qui vient de battre 4-1 la seule équipe qui nous a battus cette saison, le SC Air Bel."

Les Vertes coulent Evian

11/10 16:53
Image
 

Cinquième match et cinquième victoire pour les Vertes ! Les Amazones ont écrasé Thonon Evian 4-0 cet après-midi à l'Etivallière. Quelques minutes avant la fin d'une première période poussive, Pilar Khoury a ouvert le score en s'arrachant sur un ballon qui trainait dans la surface. Les protégés de Jérôme Bonnet ont enfoncé le clou dans le dernier quart d'heure de la rencontre grâce à des réalisations de Laury Jesus, Cindy Caputo et Kelly Gago.

Amavi rend hommage à Puel

11/10 14:18
Image
 

Faisant écho à l'entretien que Guy Mengual nous a accordé, Jordan Amavi rend un bel hommage au "lâche-rien" Claude Puel aujourd'hui sur le site officiel de l'OM. Extraits.

"C’est à Nice que j’ai été replacé arrière gauche. A Toulon, j’avais déjà joué arrière gauche et un coach m’avait dit : «tu finiras arrière gauche». Je lui répondais : «non, j’ai envie de jouer devant, de marquer des buts et d’être un joueur offensif». Mais quand tu arrives au centre de formation, tu travailles et quand le coach de l’équipe une te dit : «qu’est-ce que tu en penses si on te replace arrière gauche ? ». Tu ne dis pas : «non, j’ai envie de marquer des buts». Tu dis : «oui, pas de souci».

Claude Puel m’a fait monter en pro, il m’a fait travailler avec la vidéo. Beaucoup de vidéo, pour apprendre à bien me placer, faire les bons choix et avoir une âme de défenseur. J’étais seul dans son bureau avec lui. On regardait une vidéo uniquement sur moi avec les points positifs et points négatifs. Et ça pour tous les matchs. Il ne m’a pas lâché et ça avançait tout seul.

Claude Puel est venu me parler sur un terrain. C’était à la fin de l’entrainement avec les pros. Il me dit : «comme tu sais et comme tu as pu le remarquer on veut te faire jouer arrière gauche. On pense que tu as les qualités pour. Tu cours vite, tu sautes haut, tu es endurant, tu peux répéter les efforts. On pense que ça peut être intéressant pour toi pour le futur».  Il me demande ce que j’en pense. Je lui dis : «pas de souci, avec plaisir». Pour moi, ce repositionnement est un nouveau départ. Je me dis que si on me replace là c’est que des personnes pensent que j’ai les qualités pour réussir à ce poste.

Le coach Puel a lancé pas mal de joueurs qui maintenant sont des stars internationales. Il sait ce qu’il fait, on est obligé de lui faire confiance. Je voulais être professionnel et être un joueur offensif. Ça ne marche pas, je suis replacé défensivement et je vais bosser pour réaliser mon rêve même si c’est à un autre poste et que ce n’est pas comme je l’imaginais. Aujourd’hui, je prends énormément de plaisir à être défenseur et à récupérer des ballons. C’est même ce que je préfère désormais : être défenseur plutôt qu’attaquant.

C’est très important, ça peut changer un joueur. Si tu sais que le coach a confiance en toi, ça change tout. Personnellement, même si le coach ne me fait pas confiance, s’il me fait jouer, je vais me donner à fond pour la gagner. Pour moi, pour mes coéquipiers et pour le club. Quand l’entraineur te fait confiance, c’est plus facile.  Tu joues libéré. J’avais une très bonne relation avec Claude Puel. D’ailleurs à Nice à l’époque, des joueurs disaient que c’était mon père.

Ça se passait très bien, j’étais à l’écoute, il était content. J’essayais de lui rendre sa confiance sur le terrain en étant au top du top. Un entraîneur, c’est un peu tout à la fois : patron, ami, prof et même papa. Pour un coach, c’est important d’avoir une bonne relation sur et en dehors du terrain avec ses joueurs. Il fait des rappels à l’ordre, signale que de bonnes choses sont faites, il est toujours là et veille à ce que tout se passe bien."

U19 : a Lota goals

11/10 12:24

 

Les U19 ont très largement dominé la lanterne rouge Pieve di Lota ce matin à l'Etrat (score final de 8 buts à 0).

A la suite d'un début de match ultra-canon les Verts menaient déjà 3-0 après à peine plus de 4 minutes de jeu grâce à un doublé de Yanis Lhery (photo) suivi d'un but de Jordan Morel (3-0, 5e). Le Quatrième but est venu d'un csc consécutif à un corner frappé par Marwan Ouroui (4-0, 13e). Le jeu a été un peu plus décousu jusqu'à la pause mais cela n'a pas empêché Victor Monteiro puis Ahmed Sidibé d'aggraver le score. Mais ce dernier a malheureusement été très sévèrement exclu juste avant la pause.

Les Verts en infériorité numérique ont continué à étaler une complète domination en seconde période et ont marqué deux nouveaux buts par Marwan Ouroui puis Yanis Lhery. La fin du match a été quelque peu confuse puisqu'un joueur corse a été exclu à la suite de l'intervention de l'arbitre assistante, pour des propos déplacés à l'encontre de Yanis Lhery, propos qu'il a vertement contesté. A la suite de cet incident, l'arbitre a décidé de mettre un terme à la rencontre sans faire jouer les trois dernières minutes. Le match match a pour l'instant le statut "match arrêté" sur le site de la FFF.

Sous réserve que le résultat soit confirmé, les Stéphanois conforteraient leur place sur le podium du groupe D. Ils se déplaceront à Colomiers le dimanche 18 octobre (match à 11h00).

La composition : Montfort - Djile, Bakayoko, Calodat, Bendriss - Sidibé, Morel, Ouroui - Mukanya, Lhery, Monteiro

Roulez jeunesse !

11/10 11:14
Image
 

Le match qui se déroulera dans une semaine dans le Chaudron opposera les deux effectifs les plus jeunes de l'élite d'après le classement publié il y a trois jours par la Ligue qu'on adule.

1. OGC Nice : 23 ans et 285 jours
2. AS Saint-Etienne : 23 ans et 319 jours
3. Stade de Reims : 24 ans et 152 jours
4. AS Monaco : 24 ans et 154 jours
5. Vilains : 24 ans et 176 jours
6. Stade Brestois 29 : 25 ans et 57 jours
7. LOSC : 25 ans et 57 jours
8. FC Metz : 25 ans et 211 jours
9. FC Nantes : 25 ans et 329 jours
10. Stade Rennais F.C. : 25 ans et 339 jours
11. Dijon FCO : 26 ans et 56 jours
12. RC Lens : 26 ans et 90 jours
13. Nîmes Olympique : 26 ans et 112 jours
14. RC Strasbourg Alsace : 26 ans et 211 jours
15. Paris Saint-Germain : 26 ans et 244 jours
16. Angers SCO : 26 ans et 322 jours
17. FC Lorient : 27 ans et 10 jours
18. Olympique de Marseille : 27 ans et 101 jours
19. Girondins de Bordeaux : 27 ans et 137 jours
20. Montpellier Hérault SC : 27 ans et 308 jours

Baghdadi coule les vilains

11/10 10:20
Image
 

Samy Baghdadi (23 ans) a marqué hier le troisième but de la victoire (3-0) du RC Grasse contre la réserve des vilains. L'ancien attaquant stéphanois a claqué cinq pions en six matches cette saison en National 2.

Romain Revelli écrase Lilian Compan

11/10 08:37
Image
 

Après un début de saison très poussif, Andrézieux a pris son envol. Ayant remporté hier leur quatrième match consécutif, les hommes de Romain Revelli ont écrasé 5-0 le Hyères FC de Lilian Compan. Titularisé aux côtés de son capitaine Léo Pétrot, Clément Cabaton a ouvert le score sur corner dès la deuxième minute de jeu. Les Faucons, qui remontent à la 6e place du groupe C de National 2, affronteront la réserve des vilains la prochaine journée.

Retsos a retrouvé Katranis

11/10 08:17
Image
 

Du fait de son récent prêt à l'ASSE et du protocole sanitaire à respecter, Panagiotis Retsos a dû faire une croix sur le match que l'équipe de Grèce Espoirs a perdu 2-0 en Lituanie il y a trois jours malgré la titularisation d'Alexandros Katranis. Mais le site grec In nous informe que le nouveau numéro 4 a rejoint depuis sa sélection et devrait jouer mardi contre la Croatie, soit en charnière centrale, soit en 6.  Actuellement quatrièmes de leur groupe, les Grecs seront obligés de gagner dans l'antre du Panathinaïkos pour garder espoir de participer à l'Euro 2021 qui se déroulera en Hongrie et en Slovénie.

On a eu N'Diaye, on n'aura pas M'Baye ! (3)

11/10 00:42
Image
 

Dans sa dernière édition, la Pravda explique pourquoi l'ASSE a renoncé à recruter M'Baye Niang. Extraits.

"A la demande du joueur, accompagné sur place par son avocat Me Rutman la signature avait été reportée dans l'après-midi de samedi. Ses représentants Grégory Gélabert et Jonathan Chiche étant absents, après s'être manifestés vendredi, l'avocat avait mandaté un autre agent, Rudy Raba, pour finaliser l'opération. Qui n'aboutira jamais, l'état-major stéphanois ayant décidé de se retirer au dernier moment face à une situation trop compliquée.

« Ça a traîné, l'ASSE n'a peut-être pas supporté le temps qui s'est écoulé », imagine Gélabert, estimant depuis le début qu'il s'agissait d'une « régression » dans sa carrière pour l'international sénégalais. Un autre élément pourrait expliquer ce revirement : la condition physique semble-t-il pas optimale du joueur et les doutes des Verts sur sa capacité à être opérationnel tout de suite. Claude Puel comptait à l'origine l'aligner dès dimanche prochain face à Nice."

On a eu N'Diaye, on n'aura pas M'Baye ! (2)

11/10 00:28
Image
 

Dans la Pravda de ce dimanche, l'attaquant rennais M'Baye Niang déplore que son prêt à l'ASSE ait capoté. Extraits.

"Je suis triste parce que j'avais envie d'aller là-bas. Je l'ai montré en y étant depuis jeudi. J'étais convaincu de l'intérêt du projet. C'est un choix que j'assume. Je vais maintenant me remettre la tête à Rennes. J'espère que ça se passera bien. J'ai passé ma visite médicale, j'ai vu le coach (Claude Puel) au centre d'entraînement, on a parlé et je suis rentré à l'hôtel avec ma femme et mes enfants. C'est mon avocat, avec qui j'étais, qui devait régler les deux, trois derniers détails. Il m'a ensuite appelé pour me dire que ça bloquait.

Mes agents n'étaient pas au centre d'entraînement. À aucun moment ils ne sont venus. Ils ne cautionnaient pas le fait que j'aille à Saint-Étienne, ils ne voulaient pas que je signe et ils ne voulaient pas de commission. À un moment donné, ça leur a été proposé par mon avocat, mais ils ont refusé. Mon transfert à Marseille a échoué. J'étais déçu mais je n'ai pas remis en cause toutes les choses qu'ils ont faites. Ils m'ont permis de rejoindre Rennes, où je me suis relancé, il ne faut pas l'oublier.

C'est clair que j'étais déçu de ne pas aller à Marseille. Aujourd'hui, je reviens au Stade Rennais, je vais reconquérir tout le monde. M'Baye va reprendre sa place. Tout le monde sait qu'on a une très bonne relation avec le coach Julien Stephan. On se dit les choses. On a eu besoin de s'appeler avant la visite médicale. Je me suis posé des questions, parce qu'il a quand même pris la peine de m'appeler pour me dire que ça le faisait chier que je parte. J'ai toujours dit que le Stade Rennais est un club que je respecte. J'ai toujours dit que, si je devais rester, je serais le plus heureux. C'est ce qui m'arrive aujourd'hui."

U15 : pas d'envol à Andrézieux

10/10 23:19

 

Les U15 de Jean-Philippe Primard, qui restaient sur deux victoires à Montferrand et Grenoble, n'ont pas fait la passe de trois et ont vu leur envol stoppé à Andrézieux où ils ont dû concéder un match nul (2-2) face à une bonne équipe qui donnera sûrement du fil à retordre à bien d'autres formations. 

Les Verts étaient pourtant bien partis dans cette rencontre, marquant sur coup-franc par Esteban Fernandes, qui de l'entrée de la surface de réparation, trouvait la lucarne d'un maître tir du gauche. (Andrézieux - ASSE : 0-1, 12ème).
Mais ce but masquait un peu la réalité, à savoir un jeu qui manquait de fluidité et un impact pas suffisant dans les duels face à des adversaires plus agressifs dans le bon sens du terme. Des adversaires qui allaient revenir au score peu avant le repos : sur une action en profondeur sur le côté, le latéral stéphanois, en avance, tergiversait un peu trop, l'attaquant andrézien récupérait le ballon, débordait, entrait dans la surface, centrait en retrait pour  l'égalisation. (Andrézieux - ASSE : 1-1, 35ème).
Dès la reprise, les Verts reprenaient l'avantage : Thym Gory Makengo pénétrait dans la surface d'Andrézieux, côté gauche, et se faisait faucher. Amine Taiar transformait le penalty. (Andrézieux - ASSE : 1-2, 45ème).
Le second acte était de meilleure facture, mais, encore trop fébrile, la défense n'attaquait pas le ballon dans l'axe, laissait le rebond. S'en suivait une main dans la surface sanctionnée d'un penalty qui permettait à Andrézieux d'égaliser une nouvelle fois. (Andrézieux - ASSE : 2-2, 60ème).
Par la suite le match était équilibré, les Verts essayaient bien de pousser mais sans se créer de véritables occasions, si ce n'est, en toute fin de match, sur un coup-franc que le gardien captait assez facilement. 

La composition : Gonnet-Léard - Makine, Taiar, Ali Ahamada, Hornech (Makengo, 35ème) - Fernandes, Solvery (Ramirez, 40ème), N'Geleka - Zemangui (Achour, 50ème), Perard (Zemangui, 75ème), Venière 

La réaction de Jean-Philippe Primard"Je suis déçu de notre match. En première mi-temps, nous n'étions pas dans les duels, nous n'avons pas eu la justesse technique nécessaire. J'ai senti une fébrilité que je n'explique pas. Nous n'étions pas aussi sereins que d'habitude et n'avons pas pu développer le jeu que nous essayons de mettre en place depuis le début de saison. Nous avons pourtant pris rapidement l'avantage, mais nous nous sommes fait rejoindre sur une action où notre défense n'est pas exempte de tout reproche, rendant trop facilement le ballon à l'adversaire. Nous avons fait une meilleure deuxième mi-temps, mais sans nous créer d'occasions véritables. Nous avons repris l'avantage mais sur une nouvelle tergiversation de la défense, Andrézieux a égalisé. En conclusion, nous avons raté notre match. C'est le match le moins abouti depuis le début de la saison. Le point positif, c'est que malgré tout, si nous ne l'avons pas gagné, nous avons su ne pas le perdre face à une bonne équipe d'Andrézieux. Pour gagner, il aurait fallu jouer à notre vrai niveau."

Sow bat Kenny

10/10 20:33
Image
 

Le jeune et prometteur défenseur central guinéen Saidou Sow (18 ans) a réussi ses débuts internationaux ce soir. Entré en jeu à la 54e minute alors que le score était de 1-1, le numéro 35 des Verts et numéro 3 de la Guinée a battu 2-1 les Requins Bleus du Cap Vert de Kenny Rocha (remplaçant) ce soir à Albufeira (Portugal). Celui qui avait fait ses débuts en L1 à Bollaert suite à l'expulsion de Kolo s'est monté intraitable face à l'ancien Dogue Ryan Mendes, qui avait marqué un doublé victorieux contre Andorre il y a trois jours.

Neyou a décliné la sélection

10/10 15:51
Image
 

Sélectionneur du Cameroun, Antonio Conceição a évoqué le cas du numéro 19 des Verts dans un entretien accordé à Foot Mercato.

"Yvan Neyou évoluait avec la réserve de Braga la saison passée. Braga, c'est ma ville. J'avais déjà beaucoup d'informations à son sujet. On le suivait déjà lorsqu'il était au Portugal. Puis il a été transféré en France. Nous avons vu quelques-uns de ses matches avec Saint-Étienne, c'était un joueur qui était dans notre première liste. Mais après avoir discuté avec le joueur, il n'est pas disponible pour représenter la sélection en ce moment. Il dit qu'il n'est pas encore prêt pour venir en sélection. C'est son choix, nous le respectons. Il ne figure donc pas dans la liste finale. C'est un joueur qui sort, pour l'heure, de notre radar, jusqu'à ce qu'il nous dise qu'il est disposé à nous rejoindre."

On a eu N'Diaye, on n'aura pas M'Baye !

10/10 15:25
Image
 

Dans un communiqué lapidaire publié cet après-midi sur son site officiel, l'ASSE annonce qu'elle a décidé de renoncer au recrutement de M'Baye Niang.

"Un accord avait pourtant été trouvé avec le Stade Rennais et le joueur. Mais l’intervention de plusieurs agents a rendu impossible la finalisation de l’opération" déplore le club.

Nadé leader, Ghezali lanterne rouge

10/10 09:32
Image Image
 

Titularisé pour la 7e fois de la saison, Mickaël Nadé s'est imposé 3-1 hier avec Quevilly Rouen Métropole contre l'US Orléans de Claude Robin et Théo Vermot (remplaçant). Alors que les Normands sont les nouveaux leaders du championnat de N1, le SC Lyon est désormais lanterne rouge après sa nouvelle défaite à domicile contre Bastia Borgo. Lamine Ghezali n'a pas été convoqué pour cette rencontre à laquelle ses coéquipiers Axel Kacou et Nathan Dekoké ont participé.

Saliba en Championship ? (2)

10/10 08:39
Image
 

Capitaine et impérial hier au Roudourou dans la très verte équipe de France U20 (Bajic, Aouchiche, Moueffek), William Saliba va très probablement être prêté cette saison par Arsenal à un club de Championship selon le site Goal. Extraits.

"Brentford [ancien club de Neal Maupay, ndp2] fait partie des clubs intéressés mais Arsenal ne se précipite pas pour prendre une décision car il sait l'importance de choisir la bonne destination pour l'adolescent. Saliba sort d'une année difficile sur le terrain comme en dehors. Deux blessures sérieuses ont limité son temps de jeu en L1 et après voir déménagé à Londres cet été, il a eu à faire face au décès de sa mère. C’est donc une période incroyablement difficile pour le jeune Français et Arsenal veut s’assurer qu’il est protégé et que les bonnes décisions seront prises le concernant.

"Il a perdu une année la saison dernière", a déclaré le patron des Gunners Mikel Arteta au début du mois. "Pour de nombreuses raisons (plusieurs blessures, problèmes personnels, Covid-19), ce n'était pas l'année de transition dont il avait besoin. Il a besoin de cette année de transition cette saison et nous essayons de prendre les bonnes décisions pour lui afin qu'il devienne le joueur que nous voulons dans le futur." Arsenal aura de nouvelles discussions avec les clubs intéressés au cours des prochains jours afin de s'assurer de choisir la bonne destination pour Saliba, la fenêtre des transferts étant ouverte jusqu'au 16 octobre."

Partager