Curagiu Anto (2)

05/07 13:29

C'est avec tristesse que nous apprenons via le SC Bastia le décès de Madame Véronique Antonetti, épouse de l'ancien entraîneur corse des Verts Frédéric Antonetti. L'actuel manager général des Grenats avait quitté la Lorraine dès décembre 2018 pour aider son épouse à lutter contre la maladie.

Poteaux Carrés et l'ensemble des potonautes présentent leurs sincères condoléances à Anto et à ses proches dont son fils Pierrick, ancien U19 stéphanois devenu avocat et conseiller de footballeurs professionnels.

Amghar a aimé nos p'tits gars

05/07 12:55
Image
 

Entraîneur de Rumilly-Vallières (N2), Fatsah Amghar nous a livré ses impressions après la défaite de son équipe au Centre Sportif Robert-Herbin. Supporter des Verts, il met en exergue la bonne prestation des jeunes.

"C'était très sympa d'affronter Saint-Etienne, qui avait un effectif quasiment au complet et a pu aligner chaque mi-temps une équipe de bon niveau. Il y avait une bonne ambiance, un bon état d'esprit, du respect mutuel mais aussi de l'intensité. C'était certes un match amical mais avec l'agressivité qu'il faut. On a essayé de se battre avec nos armes et je trouve qu'on a quand même fait une bonne prestation. Le score est un petit peu lourd, on a été plus en difficulté en seconde période car j'ai aligné après la pause une équipe avec des joueurs qui avaient moins d'automatismes. Deux ou trois étaient un petit peu en-dessous et forcément, contre une équipe de la qualité de Saint-Etienne, ça s'est vu. Les Verts ont fait preuve de détermination, ils ont montré de l'envie et de la qualité, notamment certains jeunes.

Maxence Rivera a montré beaucoup d'activité, beaucoup de percussion. Il a aussi une qualité technique au-dessus de la moyenne. Il a apporté son envie, sa fraîcheur. J'ai bien aimé aussi Aïmen Moueffek, passeur décisif sur l'ouverture du score par Jean-Philippe Krasso. Je ne le connaissais pas mais je l'ai trouvé très présent, entreprenant, il a été un peu le métronome au milieu. Cela laisse augurer de bonnes choses le concernant. J'ai été impressionné par Lucas Gourna-Douath. Il n'a que 16 ans mais j'ai vu un joueur plein de maturité, alliant confiance et élégance. Charles Abi a également été très actif, il a fait de bons appels et a été souvent trouvé. Il a été présent dans la surface et a été efficace en marquant deux buts. Il a aussi ce rôle d'appui qui est intéressant, son jeu dos au but est précieux."

Les Magpies fan d'Allan

05/07 10:14
Image
 

La Pravda du jour met à l'honneur l'ancienne pépite stéphanoise Allan Saint-Maximin. Extraits.

"Saint-Maximin, on the wing, and he got seven men down just being him". À ses débuts en Premier League, Allan Saint-Maximin découvrait en août dernier que des fans de Newcastle lui avaient déjà composé un chant. Même s'il a peiné au début, en raison de pépins musculaires, Saint-Max' est enfin lancé. Buteur juste avant le confinement (1-0 contre Southampton, le 7 mars) puis dès la reprise de la Premier League (3-0 contre Sheffield United), le Frenchie a frappé les esprits mercredi, en donnant trois passes décisives face à Bournemouth (4-1). "Brillant" fut le qualificatif utilisé par la légende Alan Shearer pour évoquer sa performance.

"Allan a encore des choses à apprendre, mais c'est un vrai talent et une superbe trouvaille pour le club, avec un grand avenir. Il vous fait bondir de votre siège, s'enflamme Steve Bruce, son entraîneur, alors que certains observateurs le voient comme la meilleure recrue de la saison (achetée près de 22 M€ à Nice). Il peut parfois être difficile à gérer, mais ne vous méprenez pas, c'est un joueur vraiment merveilleux." "Nous sommes une équipe qui joue en contre-attaque, on doit juste lui donner le ballon et le laisser dribbler environ 20 joueurs", s'est amusé son coéquipier, Jonjo Shelvey, sur le podcast The Beautiful Game."

Le site WhoScored a souligné jeudi dernier que le numéro 10 des Magpies a un réel impact sur les résultats de son équipe.

 

Image
 

Ronny chez Francky ? (3)

05/07 09:29
Image
 

Selon la dernière édition du Télégramme, Ronaël Pierre-Gabriel devrait bien jouer la saison prochaine aux côtés de Franck Honorat dans le Finistère.

"Un an après son départ de Monaco pour l’Allemagne, le jeune latéral droit Ronaël Pierre-Gabriel (22 ans) s’apprête à quitter Mayence pour le Stade Brestois. Le défenseur formé à Saint-Etienne, qui avait été acheté près de six millions d’euros l’été dernier, sera prêté deux saisons au club finistérien. La seconde année sera néanmoins adossée à plusieurs conditions dans le contrat. Mayence conservera aussi une part du salaire du joueur français avec lequel les Allemands sont liés jusqu’en 2024."

Vieira évoque les Verts

05/07 09:19
Image
 

Défait hier par les vilains dans la banlieue, l'entraîneur des Aiglons se projette dans Nice-Matin sur le prochain match de son équipe, programmé vendredi prochain dans le Chaudron.

"Je suis satisfait de l'implication des joueurs, j'ai vu l'intensité que l'on souhaitait mettre dans ce match contre Lyon. Il y a eu des moments difficiles aussi contre une équipe qui avait une semaine d'avance sur nous dans sa préparation. Il fallait le temps de se mettre en route, mais je suis globalement satisfait de la prestation. Pour leur permier match sous nos couleurs, Kamara, Gouiri et Daniliuc ont été sérieux. L'implication, l'impact physique, ce sont des domaines dans lesquels on doit progresser. Pour notre stage à Divonne et notre deuxième match amical à Saint-Etienne, j'attends que l'on continue à progresser. On a vu sur ce match contre Lyon qu'il reste encore des détails à corriger, dans la phase défensive notamment. Il faut qu'on arrive à mieux coulisser pour offrir le moins d'espace possible à l'adversaire."

 

On a eu Chicharo, on aura Aouchiche ? (29)

05/07 08:50
Image
 

Dans sa dernière édition, Le Parisien évoque à son tour la prochaine arrivée d'Adil Aouchiche à l'ASSE. Extraits.

"Le milieu de terrain va bien rallier Saint-Etienne, où il doit s’engager pour les trois prochaines saisons à partir du 15 juillet. Comme l’a indiqué L'Equipe hier, le jeune milieu de terrain du PSG fêtera ses 18 ans ce jour-là. A partir de cette date, les agents de l’international U18 pourront donc percevoir une commission, ce qui est interdit par les règlements nationaux tant que le joueur est mineur. De son côté, conformément à ce que réclamaient le meneur de jeu et ses conseillers, Aouchiche doit percevoir une indemnité à la signature  de 4 M€ et un salaire mensuel de 100 000 €. Un effort substantiel pour l’AS Saint-Etienne, qui devrait le prolonger rapidement et qui devra également verser 1,2 M€ au PSG au titre des indemnités de formation.

En fin de contrat d’aspirant au PSG le 30 juin dernier, le jeune milieu de terrain avait refusé de signer son premier contrat professionnel dans son club formateur. Cette saison, Aouchiche a effectué trois apparitions avec le groupe professionnel et il aspire à bénéficier d’un temps de jeu plus conséquent dans le Forez pour prendre réellement son envol au plus haut niveau. Qualifié pour la prochaine saison, il ne pourra pas être aligné lors de la finale de la Coupe de France. L’accord trouvé avec l’ASSE il y a quelques jours - ce que refuse de confirmer l’entourage du joueur - explique aussi pourquoi le natif du Blanc-Mesnil  a officialisé, dès vendredi soir, la fin de l’aventure parisienne, en postant un message sur un ré-seau social : « Une page se tourne. Merci Paris pour tous ces moments inoubliables."

Bouanga ne retient que la victoire

05/07 08:19
Image
 

Denis Bouanga commente brièvement dans la Pravda de ce dimanche le succès d'hier (4-1) contre Rumilly-Vallières.

"Il y a eu quelques temps forts et quelques temps faibles mais c'était notre match de reprise, donc je ne retiens que la victoire. Cela fait du bien de pouvoir se mesure à une autre équipe et de retrouver des sensations après quatre mois de coupure."

Pour rappel, les Verts joueront leur prochain match dans le Chaudron, encore à huis clos, le vendredi 10 juillet à 18h00 contre les Aiglons (battus hier 1-0 par les vilains). Gageons que la chaîne ASSE TV diffusera cette fois la rencontre en direct !

Une bonne opposition

05/07 07:55
Image
 

Supporter des Verts, l'entraîneur du GFA Rumilly-Vallières Fatsah Amghar se réjouit dans Le Progrès d'avoir proposé hier après-midi une bonne opposition à l'ASSE.

"J’ai trouvé cette équipe stéphanoise bien en jambes, avec un bon état d’esprit et de la qualité. C’était cohérent dans l’ensemble. Rivera a montré qu’il voulait gagner sa place. Je pense qu’il a marqué des points. Moueffek a fait aussi un bon match. Certains joueurs, comme Bouanga par exemple, c’est du haut niveau. Les Verts vont disputer une finale. Le meilleur moyen de la préparer, c’est qu’il y ait en face une opposition intéressante. Malgré une certaine appréhension, mes joueurs ont proposé un contenu homogène. L’ASSE a pu se jauger. Claude Puel m’a confirmé que c’était une bonne opposition."

 

Crédit photo : Le Dauphiné Libéré

On a eu Chicharo, on aura Aouchiche ? (28)

05/07 07:39
Image
 

"Aouchiche à Saint-Etienne, cest fait. Les trois représentants du prometteur meneur de jeu parisien se sont mis définitivement d'accord avec les dirigeants de l'AS Saint-Étienne" assurait hier la Pravda.

Le Progrès du jour est moins affirmatif même si l'optimisme reste de mise. "Les différentes parties ont poursuivi les discussions et un accord semble proche. Du côté de l’ASSE, on a "bon espoir" que ce dossier aboutisse. Mais tant que le contrat n’est pas signé, il y a toujours le risque d’une surenchère de dernière minute. "On n’est pas à l’abri" dit-on dans l’entourage du club stéphanois."

Beccu n'a pas tout perdu

04/07 23:03
Image
 

Titulaire cet après-midi dans les buts de Rumilly Vallières, l'ancien gardien stéphanois Louis Beccu (photo Le Dauphiné Libéré) nous a livré ses impressions après ce match amical qui lui aura permis de revoir quelques visages familiers.

"Je pense qu'on a fait un match sérieux, très correct pour une équipe promue en N2. Je trouve ce score de 4-1 un poil sévère, je crois que les Verts ont eu six occases et ils ont mis quatre buts. Mais c'est ça le haut niveau. On est quand même assez content de l'opposition qu'on a proposée, je trouve notamment qu'en première mi-temps on a eu plusieurs situations et on fait de bonnes sorties de balle. Après, je ne pense pas qu'ils étaient à fond du côté de Sainté. Ils ont fait deux équipes équilibrées. C'était sympa de retrouver L'Etrat, on a été très bien accueillis mais l'ambiance était forcément un peu spéciale à cause du corona. Compte tenu des circonstances sanitaires, on n'a pas pu avoir beaucoup d'échanges après le match avec les Stéphanois. Mais on a vécu un très bon moment, c'était une super expérience. On a joué sur un bon terrain contre une belle équipe de Ligue 1. C'était déjà réjouissant en soi de pouvoir rejouer un match de foot après la période qu'on a tous connue, mais pouvoir le faire en plus contre les Verts, c'était vraiment le top, hyper plaisant !

Maxence Rivera, je l'ai vraiment trouvé bon. Tout ce qu'il a fait était propre. Je dois reconnaître qu'il me met un joli but en dribblant et plaçant cette frappe imparable. Je ne pouvais pas faire grand chose là-dessus, comme sur l'ouverture du score de Jean-Philippe Krasso d'ailleurs. Lui a bénéficié d'un bon décalage d'Aimen Moueffek, qui a fait lui aussi un match intéressant. J'ai trouvé Mahdi Camara fort aussi. C'est propre, c'est net. On ne le voit que quand il y a besoin et c'est efficace. En seconde mi-temps, Yann M'Vila m'a fait forte impression. T'as l'impression que tout est facile pour lui. Denis Bouanga, ça joue... Bon, je ne vais pas citer tous les joueurs mais globalement, ce qui m'a marqué, c'est l'écart physique entre les équipes. J'ai trouvé les Verts déjà au point dans les impacts. Jessy a fait quelques arrêts en première mi-temps, il m'a glissé quelques mots sympathiques. J'ai été content aussi de revoir Razik, on a pu échanger. J'ai pu aussi recroiser Alexis Guendouz, qui a assité au match avec Stéphane Ruffier. J'ai discuté avec Roland Romeyer, le préparateur physique Sébastien Sangnier. C'était sympa aussi de revoir Nadir, toujours là à s'occuper de la sécurité."

Biancalani conseille Vagner

04/07 22:06
Image
 

Dans Le Républicain Lorrain, l'ancien latéral gauche Frédéric Biancalani donne des conseils à Vagner.

"La première chose à faire, pour un Nancéien qui signe à Metz, c’est d’être totalement irréprochable dans l’investissement et dans la mentalité, de tout donner pour le nouveau club. J’avais rejoint le FC Metz avec cet état d’esprit qui a toujours été le mien sur un terrain. Et ça, je pense que les gens l’avaient tout de suite remarqué. Il faudra que Vagner se comporte de cette façon mais je ne me fais pas de souci pour lui, il a un jeu spectaculaire et une générosité qui peuvent plaire à n’importe quel public.

Vagner n’est pas autant marqué ASNL que moi. Il vient de Sainté, il a été prêté deux fois à Nancy où ça s’est super bien passé pour lui. Je sais que les supporters de Picot l’adoraient. Je lui conseille, lors de son premier match, d’avoir une certaine retenue dans sa manière de partager avec les supporters messins. Il y a aura toujours quelques zigotos pour lui balancer des insultes, ça m’était arrivé, mais il ne faut surtout pas répondre. La seule réponse, c’est d’être bon sur le terrain. Je pense que Vagner a les qualités pour réussir en L1, je le lui souhaite d’ailleurs."

Dans le même quotidien régional, le président messin Bernard Serin se réjouit particulièrement de voir l'ancien attaquant des Verts sous le maillot grenat.

"Je suis très, très heureux de cette signature. Ses qualités ne laissent pas indifférent. Elles vont nous permettre d’enrichir notre palette offensive. Cela faisait deux ans que nous le suivions et c’est de haute lutte que nous avons convaincu Saint-Étienne et Vagner. C’était le chouchou de Marcel-Picot, il va devenir, j’espère, le chouchou de Saint-Symphorien. Le nom de Vagner sonne déjà très mosellan. Au niveau des présidents, on s’entend très bien et il y a déjà eu des transferts magnifiques d’un club à l’autre. Puisque nous ne jouerons pas le même jour, j’invite d’ailleurs les spectateurs à voir deux matches le week-end, un de l’ASNL et un autre du FC Metz."

On a eu Dimitri, on aura Dimitrios ? (2)

04/07 18:45
Image
 

"Les Verts lorgnent également le marché grec, où le Péruvien Miguel Trauco aurait des touches, et notamment un autre latéral gauche, Dimitrios Giannoulis (24 ans). Déjà pisté l'été dernier, l'international grec (7 sélections), sous contrat jusqu'en 2022 avec le PAOK Salonique, plairait à Puel" rappelle la Pravda. "L'indemnité de transfert de Giannoulis s'élèverait toutefois à 5 M€. S'ils viennent de vendre les attaquants Franck Honorat pour 5 M€ à Brest et Vagner Dias pour 3 M€ à Metz, cette somme apparaît toutefois encore trop élevée pour les Verts."

Janvier dès juillet ?

04/07 18:37
Image
 

"Nouveau directeur du recrutement de l'ASSE, Jean-Luc Buisine se trouvait au Portugal cette semaine. Accompagné de Tom Calvet, agent et gendre de Puel, il aurait rencontré Nicolas Janvier (21 ans). Formé à Rennes, ce milieu axial capable aussi d'évoluer à droite est sous contrat jusqu'en 2024 avec le Vitoria Guimaraes" nous informe la Pravda.

Le natif de Saint-Malo, qui fêtera ses 22 ans dans un mois et une semaine a joué avec Zaydou Youssouf en équipe de France U20 et avec Arnaud Nordin en équipe de France U19. C'est avec ce dernier qu'il avait affronté l'Ivoirien Jean-Philippe Krasso il y a trois ans à Fos-sur-Mer.

Ayant claqué 8 buts cette saison en 32 matches de D3 portugaise, il a joué 11 matches de L1 au Stade Rennais, où il a évolué aux côtés de Cheikh Mbengue, Yannis Salibur, Paul-Georges Ntep et Gelson Fernandes.

Perquis picolait

04/07 18:01
Image

Ayant récemment annoncé la fin de sa carrière de joueur, Damien Perquis (36 ans) revient sur ses vertes années (2005-2007) dans la Pravda à paraître demain.

"Le joueur le plus fort avec qui j'ai joué ? À Saint-Étienne, Pascal Feindouno pour sa fantaisie, son jeu qui respirait la joie. Il faisait ce qu'il voulait du ballon, c'était impressionnant. Il m'a cassé les reins à l'entraînement : j'étais jeune et avec lui j'ai vite appris. Le plus drôle ? Geoffrey Dernis et Jessy Moulin à Saint-Étienne. Geoffrey, un boute-en-train, un clown génial. Entraîneur, je veux un joueur comme ça dans mon vestiaire. Jessy, lui, était vraiment fou : on faisait des chats perchés à Auchan avec son sac Dora sur le dos. Il était capable de conduire sa voiture de la place du passager. Quand il arrivait au feu, les gens pensaient que personne ne conduisait.

Le moment où je me suis senti le plus seul ? Le 0-4 à domicile avec Sochaux contre le Metalist Kharkiv où je suis à la ramasse sur plusieurs buts. Face à Bordeaux quand Chamakh met un doublé... En fait, tous les matches où je n'ai pas été bon, où j'ai rendu des gens tristes. Une déroute 6-2 contre Rennes, j'avais eu un 2 dans L'Equipe. Cette nuit-là, j'avais eu besoin de picoler et c'était déjà mon problème à Sainté : j'avais besoin de boire pour oublier. J'avais du mal avec l'idée d'être épié, critiqué dans un journal, tout le monde allait savoir que j'avais été zéro sans m'avoir vu jouer."

On a eu Chicharo, on aura Aouchiche ? (27)

04/07 17:22

Selon la Pravda, Adil Aouchiche sera Stéphanois la saison prochaine. La signature officielle du jeune milieu de terrain (17 ans) ne devrait pas intervenir avant le 15 juillet (date de son 18ème anniversaire). Le quotidien sportif français indique que "l'ASSE devra payer une indemnité de formation de l'ordre de 1,2 M€ au club parisien, plus une prime à la signature au joueur estimée à 4 M€ et un salaire avoisinant les 100 000 € bruts mensuels" avant de rajouter que "les dirigeants stéphanois pourraient dès lors prolonger Aouchiche de deux ans, dès sa première saison sous le maillot vert afin de leur permettre d'étaler son amortissement sur cinq ans".

 

Bye bye Cabaye ?

04/07 16:32
Image
 

Selon Le Progrès, Yohan Cabaye a refusé de prolonger de deux mois son contrat avec l'ASSE et pourrait prendre la direction de la MLS, où évoluera cette saison son ancien coéquipier stéphanois Robert Beric. Agé de 34 ans, le natif de Tourcoing aura marqué un petit but (lors de la déroute 6-1 au Parc en quart de finale de Coupe de la Ligue) et délivré une passe décive (pour Loïs Diony lors de la défaite 3-2 à Brest) en 21 matches disputés sous le maillot vert dont 16 en tant que titulaire.

On a eu Baudry, on a Gaudry !

04/07 16:21
Image
 

Comme le rapporte le compte twitter Green Prospect, le milieu offensif de 2005 Maxime Gaudry, qui évoluait depuis quatre ans au QSG, s'est engagé aujourd'hui avec l'ASSE. On espère qu'il aura plus de succès sous le maillot vert qu'Olivier Baudry !

Victoire avec la manière contre Rumilly Vallières

04/07 15:49
Image

Vous avez pu suivre ce match à huis clos en direct sur notre forum grâce à Virgo, envoyé spécial au Centre Sportif Robert-Herbin : les Verts ont démarré leur campagne amicale estivale par une victoire 4-1 contre le GFA Rumilly Vallières (N2).

Bien servi par Aimen Moueffek, Jean-Philippe Krasso n'aura mis que 13 minutes pour trouver la faille. Suite à une erreur de l'autre recrue Setigui Karamoko, les visiteurs ont égalisé à la 25e minute sur un penalty concédé par le capitaine Mathieu Debuchy. Mais l'ancien gardien stéphanois Louis Beccu a dû s'incliner une seconde fois à la demi-heure de jeu sur un exploit de Maxence Rivera. Jessy Moulin a empêché à deux reprises les Hauts-Savoyards de revenir à 2-2 avant la pause.

Sur un centre d'Arnaud Nordin, un visiteur a marqué contre son camp à la 53e minute sous la pression de Charles Abi, qui a trouvé 25 minutes plus tard la barre transversale sur un centre parfait de Ryad Boudebouz. Ce n'était que partie remise pour le jeune jeune avant-centre stéphanois, qui a corsé l'addition à la 88e. sur un centre de Denis Bouanga. Si Loïc Perrin a joué la première demi-heure de la seconde période, on aura noté que Stéphane Ruffier n'était pas sur la feuille de match pourtant très fournie, seul Etienne Green n'étant pas entré en jeu sur les 25 joueurs Verts convoqués.

La compo de la première mi-temps : Moulin - Debuchy, Fofana, Karamoko, Kolodziejczak - Camara, Moueffek - Khazri, Hamouma, Rivera - Krasso.

La compo de de la seconde mi-temps : Bajic - Maçon, Perrin (Souici, 24'), Tshibuabua, Silva - M'Vila, Gourna (Benkhedim, 85') - Nordin, Boudebouz, Bouanga - Abi.

Bouanga a conseillé Chahiri

04/07 10:01
Image
 

Ancien coéquipier de Denis Bouanga et Jean-Philippe Krasso dans l'équipe réserve des Merlus lors de la saison 2014-2015, le milieu de terrain strasbourgeois Mehdi Chahiri révèle qu'il a signé chez Thierry Laurey sur les conseils du numéro 20 des Verts.

"J'ai su être efficace au Red Star, le National est très regardé. Quand tu fais une bonne saison, tu sais que tu peux être contacté, ça fait toujours plaisir. J'étais suivi par d'autres clubs de L1 comme Montpellier et Dijon mais j'ai signé à Strasbourg" explique dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace celui qui a joué aux côtés d'Yvann Maçon à Dunkerque. "J’ai appelé Denis Bouanga, que j’ai connu au FC Lorient et qui a joué six mois à Strasbourg en prêt en 2016. Il m’a dit que le Racing était un bon club et que je devrais y signer. Le public a également été déterminant, car j’aime jouer devant du monde. Le discours du coach et des dirigeants a aussi pesé. Mon choix a été rapide."

Vagner assume son choix

04/07 09:31
Image
 

Nouvel attaquant des Grenats après avoir joué deux saisons à Nancy, Vagner assume son choix dans la dernière édition du Républicain Lorrain. Extraits.

"A la question "Pourriez-vous jouer un jour au FC Metz ?", j'avais répondu l'an dernier : "Non, ça, c’est sûr"… Je m’en souviens, mais il faut se remettre dans le contexte de l’époque. C’était avant un derby très important à Picot. On jouait le maintien et il fallait absolument gagner… J’étais à 100 % Nancéien, c’était normal de penser ça. Ce n’est pas du tout le même contexte aujourd’hui. Je suis redevenu un joueur de Saint-Étienne à la fin de mon prêt à l’ASNL et je viens d’être transféré au FC Metz.

Je connais la rivalité entre les deux clubs mais j’ai pensé à ma carrière. Je ne sais pas pourquoi Saint-Etienne n'a pas cherché à me garder, je n'ai pas d’informations. Il y a des choix d’entraîneur, il faut toujours les respecter. L'ASSE restera un club important pour moi, c’est grâce aux Verts que j’ai eu la chance de venir en France. Je n’ai pas encore eu le temps de beaucoup parler avec Vincent Hognon mais il a discuté avec mon agent. Dans l’effectif messin, je connais bien Habib Maïga et Vincent Pajot, ça va m’aider pour l’adaptation.

Je peux comprendre que les supporters de Nancy soient déçus mais j’ai vu des insultes, des choses dures sur les réseaux sociaux, ça me fait mal au cœur. J’ai tout donné lors de mes prêts à l’ASNL, je pense que je pars la tête haute. Après, j’avais un choix à faire pour ma carrière en sachant que, de toute façon, ça ne pouvait plus être Nancy. Personnellement, je n’oublierai jamais l’ASNL, je sais ce que je dois à ce club qui m’a donné ma chance. Avant d’arriver à Nancy, personne ne me connaissait."

Coupet tacle les vilains décideurs

04/07 08:53
Image
 

Ancien gardien des Verts, Grégory Coupet se réjouit d'avoir retrouvé un club familial après de trop longues années passées en banlieue, comme il l'a expliqué dans une interview accordée à So Foot.

"J’ai joué onze ans et demi à l'OL, j’y ai été entraîneur des gardiens... J’ai pourtant l’impression qu’ils ne me connaissent pas. Ils savent que j’aime quand les choses sont claires. Déjà, en janvier, j’avais demandé, parce que cela fait partie de mon travail, ce que le club comptait faire avec les gardiens. Et j’en avais profité pour essayer de savoir ce qu’on voulait faire avec moi. Sans réponse. Puis, pendant le confinement, j’ai tenté d’avoir des nouvelles. Toujours rien. Quand la date du déconfinement a été annoncée, j’ai envoyé un message à Juninho pour lui dire que ce serait l’occasion de se voir, avec Rudi Garcia. N’obtenant pas de réponse, j’ai ensuite envoyé un mail à Juni, avec copie à Rudi et à Vincent Ponsot. Aucun ne m’a répondu.  Je prends cela comme un manque de considération. Je ne demandais rien d’autre qu’une réponse.

Avec Rudi, nous n’avons pas la même vision du management, du collectif. Il n’y avait pas d’affinités entre nous. Quand il est arrivé à l’OL, il s’est appuyé sur son noyau dur. Quand l’OL a recruté Tatarusanu, je n’ai pas été informé. Juni me disait aussi que j’étais trop proche des gardiens. Il fallait bien qu’on trouve quelque chose à me reprocher. Dijon n'a pas le même standing que Lyon ? Ce n’est pas important. Je suis un passionné, et ce qui me plaît ici, c’est le côté humain. Je m’entends déjà très bien avec Stéphane Jobard, l’entraîneur, qui m’a d’ailleurs confié la responsabilité des coups de pied arrêtés, une nouveauté pour moi. On échange beaucoup, c’est un vrai plaisir, et je suis là pour apporter mon expérience et faire progresser les gardiens. J’ai quitté une usine à gaz pour un club familial, et cela me va très bien."

Laslandes était supporter des Verts

04/07 08:27
Image
 

Dans une interview accordée sur facebook à Eric Dagrant et relayée par le site girondins33, l'ancien attaquant d'Auxerre et de Bordeaux Lilian Laslandes rappelle que l'ASSE avait été son premier club de coeur.

"J'étais d'abord supporter de Saint-Étienne quand j'étais petit. Et puis, après, voilà... J'ai commencé à jouer au football, j'étais dans la région de Bordeaux, donc j'ai supporté Bordeaux. Mais moi, il y a une époque marquante, dont j'ai pu parler avec des anciens comme Léonard Specht, Alain Giresse et Bernard Lacombe - mon modèle -, c'est les années 80. C'est ça qui m'a rendu fier de Bordeaux. Je me souviens surtout du 4 à 1 qu'on avait pris à Split et du 4-0 qu'on met au club croate au retour, en 1982, avec Alain Giresse qui met un lob, comme contre Marseille en finale de la Coupe de France 86. Avant ce match-là, j'avais dit à mon grand-père : "Mais pourquoi on va au stade ?". Il m'avait dit qu'il fallait y aller, qu'il allait y avoir une surprise. Et pendant tout le match j'avais été émerveillé par les buts et l'ambiance de folie ; même si le stade Lescure n'était pas plein ! D'ailleurs, quand j'ai revu les anciens, récemment, pour fêter la retraite de Marius Trésor, j'avais l'impression d'être comme quand j'étais gamin avec un papier pour qu'ils me signent des autographes après l'entraînement. Et eux ils m'ont dit que ce match-là, contre l'Hajduk Split, ils s'en souviennent presque encore plus que celui contre la Juve en demi-finale de la C1 85, où le stade était rempli."

Perdre 4-1 à Split à l'aller et se qualifier au retour, les Verts l'avaient déjà fait le 6 novembre 1974.

Ronny chez Francky ? (2)

04/07 07:54
Image
 

Selon la dernière édition du quotidien Ouest-France, Ronaël Pierre-Gabriel va être prêté par Mayence au Stade Brestois pour une saison avec une année optionnelle. Aux côtés de Franck Honorat, l'ancien latéral stéphanois tentera de retouver un temps de jeu qui lui a fait défaut ces deux dernières saisons (4 matches avec Monaco, 8 matches avec Mayence). Pour rappel, Ronny avait disputé 39 matches sous le maillot vert en équipe première.

Vachoux dans les choux (2)

03/07 23:59

Sans club depuis son départ d'OrléansJérémy Vachoux s'est exprimé sur son choix de redevenir un joueur libre : 

"Psychologiquement et mentalement, je vais très bien. C’est un choix d’un commun accord entre le club et moi-mêmeJe ne me voyais pas évoluer en National 1 tout de suite. Je sais juste de quoi je suis capable et je suis conscient de mes qualitésJ’ai soif et faim de travail, d’un nouveau projet, de réussite et prouver à nouveau mes qualités."

Marion rejoint Aude !

03/07 21:52

 

Le Puy Foot 43 vient d'annoncer l'arrivée de Marion Blanc-Gonnet (24 ans) qui retrouvera Aude Moreau chez le nouveau promu en deuxième division féminine. Via son compte instagram, la Savoyarde a expliqué ce choix :

"Je vous annonce ma signature au Puy Foot en D2. C’est un choix mûrement réfléchi qui me permettra de trouver le bon équilibre entre ma vie professionnelle et footballistique en étant épanouie. Cela ne pouvait pas se faire en étant loin de mes proches et le Puy est le club idéal qui regroupe tout ce dont j’ai besoin. J’ai hâte de débuter cette aventure sous mes nouvelles couleurs."

Florentin cause là

03/07 16:31
Image
 

Néo-Lionceau, Florentin Pogba s'est confié hier à France Bleu Belfort-Montbéliard. Extraits.

"J'aurais bien aimé rester en MLS à Atlanta mais ça n'a pas pu se faire. Et comme j'avais envie de revenir en France, notamment pour des raisons familiales, il y a eu l'opportunité qui s'est présentée avec Sochaux, et j'ai saisi l'opportunité avec un grand plaisir. Je viens apporter mon expérience. J'ai eu la chance d'évoluer pendant quatre ans à Saint-Etienne, en jouant l'Europa League, en jouant des bons derbys, en faisant des bons championnats avec le coach Galtier, donc voilà ce que je peux apporter aujourd'hui, c'est mon expérience au niveau européen, au niveau international.

Moi, j'aime la parole, j'aime que les choses soient claires. Si il y a un truc à dire, je le dirai, que ce soit bien ou mal, mais comme je l'ai toujours dit, et je le dirai toujours, pour que le groupe vive, pour moi, il faut de la "com". C'est important, même si il y a des trucs qui ne vont pas il faut parler. Si ça va bien tant mieux, mais même quand ça va bien il faut parler parce qu'on se relâche, l'humain est comme ça, dès que ça va bien, il a tendance à se relâcher. Moi je serai dans ce rôle-là, de garder tout le monde concerné, je le fais vraiment naturellement et je n'hésiterai pas à le faire pour aider l'équipe."

Ronny chez Francky ?

03/07 15:28

Après Franck Honorat qui a signé en début de semaine, les Brestois semblent sur la piste d'un autre ancien Stéphanois, Ronaël Pierre-Gabriel. D'après France Football, les Bretons seraient "en pourparlers actifs" avec le latéral droit formé chez les Verts et qui y a joué 39 matchs en pro. Sortant d'une saison compliquée à 8 matchs à Mayence, où il a été absent du groupe depuis la coupure due au Covid-19, l'ancien international espoir français (une sélection) pourrait y voir une occasion de relancer sa carrière.

Février, le mois derby !

03/07 13:52

Outre le vrai clasico du championnat contre Marseille en ouverture du championnat, le Parisien révèle aujourd'hui les dates des derbies : les Verts iront au Cochonou Stadium le 8 novembre et recevront les Vilains le 28 février.

Pour rappel c'est déja en février, le 5, que les Verts avaient reçu et battu Lyon en 2017 (2-0, buts de KMP et Hamouma).

 

Une petite chambrée pour recommencer ? (13)

03/07 13:41
Image
 

Selon Le Parisien, la jauge actuelle de 5 000 spectateurs risque fort d'être maintenue pour la finale de Coupe de France programmée le vendredi 24 juillet au Stade de France. Extraits.

"Alors que les instances du football espéraient un assouplissement de la réglementation, le ministère des Sports a transmis ces derniers jours à la Fédération française de football et à la Ligue de football professionnel des informations, confirmant une jauge très restreinte de 5000 personnes. Même si la jauge maximale des rassemblements en extérieur devait être assouplie le 11 juillet, il semble peu probable que les plans soient revus à la hausse pour ces événements. Le contingent de 5000 personnes inclut toutes les parties prenantes de la manifestation : joueurs, staffs, personnels. De ce fait, le quota grand public attribué à chaque club devrait à peine dépasser le millier de billets.

Plusieurs groupes ultras avaient déjà annoncé qu'ils ne reviendraient pas dans les tribunes si les conditions étaient trop incompatibles avec leur manière de vivre leur passion. Le Collectif Ultras Paris ainsi que les deux groupes principaux de Saint-Etienne, les Magic Fans et les Green Angels, envisageraient très fortement dans ce contexte ne pas assister à la finale. Les supporteurs ont réclamé et obtenu que les télévisions ne diffusent pas de bande sonore ou d'image de foule virtuelle pour remplacer les chants des supporteurs absents. Les groupes de fans devraient en revanche pouvoir afficher leurs couleurs dans le stade."

Première journée au Vélodrome, fin du syndrome ?

03/07 13:27
Image
 

Selon Le Parisien, les Verts débuteront leur saison le dimanche 23 août prochain au Vélodrome, où ils n'ont plus gagné depuis le 10 août 1979 (victoire 5-3 grâce à un doublé de Jacques Zimako et des buts de Michel Platini, Johnny Rep et Dominique Rocheteau). Heureux présage ? La seule fois où les Verts ont démarré leur saison dans l'antre des Phocéens, le 7 août 1973, ils s'étaient imposés 2-0 (Gérard Farison et Jean-Michel Larqué avaient trompé Georges Carnus). Gageons que les hommes de Claude Puel succèderont aux protégés de Robert Herbin !

Partager