Jean-Louis et Ghislain chez les Girondins !

10/08 18:00

Fortement pressentie, l'arrivée de notre ancien coach sur le banc des Girondins de Bordeaux est actée. Jean-Louis Gasset succède à Paulo Sousa. Il devrait être accompagné de Ghislain Printant.

La négociation concernant le reste du staff est en cours précise Sud-Ouest. Eric Blondel, ancien team manager des Verts, est pressenti ainsi que l'ancien entraîneur des gardiens, Fabrice Grange.

Par ailleurs, selon 20 Minutes, plusieurs joueurs de l'ASSE auraient déjà contacté Jean-Louis Gasset pour lui proposer leurs services :

 "Si son CV et sa réputation parlent pour lui, Jean-Louis Gasset va devoir faire avec ce contexte au départ. Il a également sûrement ses idées. Bref, l’effectif pourrait vite bouger. Selon les informations de 20 Minutes, certains Stéphanois écartés par Claude Puel auraient déjà fait savoir à Gasset qu’ils aimeraient bien le rejoindre en Gironde. C’est le cas de Yann M’Vila. Problème, son salaire est totalement hors de portée pour Bordeaux."

Julie Gayet évoque ses vertes années

10/08 16:03
Image
 

Productrice du film Les Joueuses qui sortira en salles le 9 septembre prochain, Julie Gayet s'est confié à So Foot. Extraits.

"On cherchait un moyen de faire un documentaire avec la réalisatrice Stéphanie Gillard, et c’est là qu’est née l’idée de l’OL. Stéphanie avait envie de mettre en avant une structure où il y avait des avancées dans le foot féminin. L’OL, c’est un club où il y a une volonté très ancienne de Jean-Michel Aulas de développer cette catégorie, de donner des contrats, d’avoir un rayonnement qui permet d’attirer les sponsors, de mettre à leur disposition des préparateurs physiques...

Je jouais beaucoup au foot à l'époque collège-lycée. Quand je jouais au lycée, je jouais à l’arrière, capitaine. J’avais cette âme de celle qui fédère, qui parle beaucoup sur le terrain. Insupportable. Cette passion du football est certainement familiale car mon père regardait le foot et je me souviens de la grande équipe de Saint-Étienne. J’ai eu la chance d’être en âge de suivre Éric Cantona, L’équipe du Dimanche, le football italien et anglais...

Avec François, on regarde tout le temps des matches ensemble. J’ai quelques regrets : c’est de ne pas l’avoir pas accompagné sur certains matches car je n’avais pas voulu être du côté officiel durant son mandat. Est-ce qu'on a des débats passionnés sur un match ? Mais c’est ça le football, non ? Je dois avouer que je suis plus démonstrative que lui. Je peux exploser, je me lève, je vibre... J’ai un petit côté Salma Hayek ! (rires)"

Les U16 ont repris

10/08 15:56

Après quatre mois et demi d'arrêt, les U16 (nés en 2005) ont repris, lundi 20 juillet, le chemin de l'entraînement toujours sous la houlette de Sylvain Gibert. Cette équipe va opérer dans le championnat U18 Régional 2 de la Ligue Auvergne Rhône-Alpes. Les jeunes U16 de l'ASSE vont donc se confronter régulièrement à des U18, mais l'expérience de l'année passée ayant été concluante au niveau de la progression, elle a été reconduite. 

Le groupe de cette année comprend 22 joueurs : 12 issus des des U15 de l'an dernier, auwquels il faut ajouter 10 venus d'autres Ligues. 

Gardiens : Alexandre Nunez (Etoile Bleue St-Cyr/Loire) 
Défenseurs : Noah Benramdane, Léo Gay, Albion Jetishi, Maedine Makhloufi, Angelo Lemb (FC Montfermeil), Mehdi Tenniche (FC Montfermeil)
Milieux : Simon Cateland, Kenzo Kies, Tom Meyer, Lules Mouton, Lorenzo Cerutti (RC Toulon), Jebryl Sahraoui (FC Burel), Maxime Gaudry (Paris SG)
Attaquants : Lorenzo Beertrand, Jawad Bouderbane, Abderraouf Guechi, Louis Pama, Darys Bentafar (AS Lyon Duchère), Darnell Bile (ACBB), Ayman Aïki (RC Joinville), Terry Germany (AS Savigneux-Monbrison)
Ce groupe étant pariculièrement fourni, plusieurs de ces joueurs auront sûrement l'occasion d'intégrer le groupe des U17 Nationaux en cours de saison. 

L'entraînement a donc repris le 20 juillet, au rythme d'une séance quotidienne sauf le dimanche. A partir du 27 juillet, il y a eu une montée en puissance avec deux jours de la semaine avec 2 séances quotidiennes. 
Des rencontres amicales ont d'ores et déjà été conclues
Samedi 8 août : match contre les U17 Nationaux d'Andrézieux en 3X30 minutes qui a permis de faire évoluer 30 joueurs de champ, parmi lesquels seulement 9 U17 et 21 U16. Le match s'est soldé par une défaite 2-1, le but stéphanois ayant été inscrit par Antoine Gauthier.  
Mardi 11 août : Au Pouzin : à 16 h : ASSE - Nîmes (double confrontation : une pour les U16, une pour les U17) 
Dimanche 16 août : A Paray le Monial ; 15 h, match U17 : ASSE - Sochaux et à 17 h, match U16 : ASSE - Clermont

La poule C Régionale 2 sera composée de 13 équipes. 
Le calendrier :
Dimanche 27/09/20 : ASSE - Villefranche FC (retour le dimanche 07/03/21)
Dimanche 11/10/20 : Miserieux Trevoux AS - ASSE (retour dimanche 14/03/21)
Dimanche 01/11/20 : ASSE - Ain Sud Foot (retour dimanche  21/03/21)
Dimanche 08/11/20 : Grenoble Foot 38 - ASSE (retour dimanche 28/03/21)
Dimanche 15/11/20 : ASSE - Viriat CS (retour samedi 03/04/21)
Samedi 21/11/20 : Domtac FC - ASSE (retour dimanche 11/04/21)
Dimanche 06/12/20 : ASSE - O St Genis Laval (retour dimanche 25/04/21)
Dimanche 13/12/20 : St Chamond Foot - ASSE (retour dimanche 02/05/21)
Dimanche 06/12/20 : Chambéry Savoie Foot - ASSE (retour dimanche 09/05/21)
Dimanche 24/01/21 : ASSE - Vaulx en Velin (retour dimanche 16/05/21)
Dimanche 21/02/21 : ASSE - Limonest FC (retour dimanche 30/05/21)
Dimanche 28/02/21 : Veauche ES - ASSE (retour dimanche 06/06/21)

Janot n'oublie pas Jeannot (2)

10/08 12:31
Image
 

Lors d'un live accordé lundi dernier à AS Foot, Jérémie Janot a rendu un bel hommage à Jeannot Dées. Extraits.

"Ma plus belle rencontre dans le football ? J’en ai plein. Zoumana Camara, qui est mon frère. Loïc Perrin, Julien Sablé. Razik Nedder, le coach aujourd’hui. Olivier Guégan, Francis Gillot, Francis Graille… Roland Romeyer, que je connais depuis très longtemps, qui a été mon tuteur à la fac et qui m’a récemment envoyé le nouveau maillot des Verts. Patrick Guillou… J’ai eu de la chance de rencontre des gens comme lui, qui ont été importants sur le terrain mais aussi dans ma vie. Patrick m’a aidé à des moments-clés de ma vie où je n’étais pas bien, je lui ai rendu la pareille.

La plus belle des rencontres, c’est Jeannot Déès, l’entraîneur des gardiens. Il m’a pris, j’étais un poussin. En fait j’étais un chaton, et il a fait de moi un tigre. Tous les jours, tous les jours, il m’a fait travailler, travailler. Je l’ai rencontré en 1994, j’ai été son témoin de mariage. Il s’est marié le 23 juin comme moi. C’est quelqu’un… c’est vraiment une rencontre de fou ! Des belles rencontres, j’en ai fait tout plein, mais si je ne devais en citer qu’une ce serait Jeannot Dées."

Villas-Boas attend les Verts (4)

10/08 09:33
Image
 

A l'issue de la courte victoire de son équipe hier soir contre Nîmes (1-0, but de Duje Caleta-Car sur une passe décisive de Dimitri Payet), André Villas-Boas a une nouvelle fois évoqué le match qui ouvrira la nouvelle saison de L1 le 21 août prochain au Vélodrome.

"Nîmes a proposé une haute intensité, c'est une bonne chose dans un match de préparation. On n'a pas réussi à inscrire un deuxième but et c'est sur ce plan-là qu'on doit progresser cette saison. Il faut qu'on soit davantage tueurs devant le but adverse afin de se mettre à l'abri et trouver davantage de finesse technique pour finir les actions et être réalistes. On doit travailler sur la construction du jeu à partir de notre gardien. L'équipe a répondu à mes attentes dans les efforts physiques. Maintenant, on se prépare pour la venue de Stuttgart. Mais le plus important, c'est d'être prêt pour le match contre Saint-Etienne et de battre les Verts pour lancer notre saison. Benedetto est sorti, c'est toujours son tendon qui le faisait déjà souffrir la saison dernière. On met tout en oeuvre pour qu'il puisse récupérer au mieux. On met tout en oeuvre pour qu'il puisse récupérer au mieux et soit présent face à Stuttgart."

Jean-Louis et Ghislain chez les Girondins ? (7)

10/08 08:46
Image
 

Selon la dernière édition de la Pravda, le duo Gasset-Printant est en passe de se reformer pour officier en Gironde.

"Paulo Sousa devrait être libéré de ses deux dernières années de contrat. Pressé par le temps et par Jean-Louis Gasset, qui devrait lui succéder ce lundi matin, Bordeaux s'est finalement résigné à lui verser des indemnités. Sousa ne s'est jamais adapté à un effectif qui n'était pas taillé pour évoluer dans un système à trois défenseurs et deux pistons sur les côtés. "Il n'a pas tiré le meilleur de cet effectif", pense une source proche du club. L'avenir dira si son successeur probable, Jean-Louis Gasset, parvient à faire mieux. Le futur entraîneur bordelais pourrait - si le scénario se déroule sans accroc - rejoindre le groupe pro directement à Saint-Paul-lès-Dax. Il lui reste moins de deux semaines pour préparer la reprise du Championnat."

Les abonnements ? Pas d'affolement ! (3)

10/08 08:34
Image
 

Comme le souligne aujourd'hui la Pravda, l'ASSE fait partie des 5 clubs de L1 qui n'ont toujours pas lancé leur campagne d'abonnement (avec l'OM, le MHSC, le Nîmes Olympique et les vilains). De nombreux clubs ayant lancé leur campagne (Nice, Lille, Metz, Reims, Nantes) ont décidé d'adopter la méthode du prélèvement a posteriori, qui permet de ne faire payer les abonnés qu'après les matches auxquels ils ont effectivement assisté. D'autres clubs comme le RC Lens ont prévu des dédommagements si les supporters n'ont pas pu assister à des matches pour lesquels ils ont payé.

Des news de Zaydou

10/08 08:17
Image
 

La dernière édition du Progrès donne des nouvelles du numéro 28 des Verts. Extraits.

"Près de six mois après son opération d’une rupture du ligament croisé postérieur du genou gauche, Zaydou Youssouf n’est plus très loin d’un retour. Il ne fera toutefois pas partie du voyage en Bretagne cette semaine et devrait reprendre l’entraînement avec ses coéquipiers en début de semaine prochaine. Il ne sera sans doute pas du voyage à Marseille en ouverture de la Ligue 1. L’objectif est qu’il participe au prochain match amical de l’équipe de National 3, en fonction de ses sensations et de l’avis médical. "Ce serait l’idéal mais il ne faut pas précipiter sa reprise, commente son entourage. Zaydou se sent bien. Il veut reprendre et attend le feu vert."

Pour rappel, le Z a joué 23 matches donc 15 en tant que titulaire la saison dernière. Sa dernière rencontre date du 2 février (défaite 3-1 à Metz).

Hognon fan de Vagner

10/08 08:00
Image
 

Dans la Pravda du jour, l'entraîneur des Grenats se réjouit d'avoir acheté Vagner à Saint-Etienne.

"On l'a pris blessé, donc on croit beaucoup en lui. Il se remet de sa grave blessure à la cheville et au péroné gauche contractée avec Nancy contre le Paris FC fin novembre dernier. Il espère être prêt mi-septembre. C'est un mec tranchant, il a un profil qui nous manquait. Il est capable de faire de grosses différences dans diverses zones. Je l'attends avec impatience, je sens qu'il vva nous apporter un vrai plus."

Grâce à Cabella, Krasnodar démarre en fanfare !

09/08 21:17
Image
 

Vainqueur 3-0 ce dimanche sur le terrain de UFA grâce à un joli doublé de Rémy Cabella, Krasnodar est le premier leader de la nouvelle saison de L1 russe.

Pas de mercenaires chez les Verts ?

09/08 15:16
Image
 

"Coronavirus: les footballeurs français, les plus égoïstes d'Europe ?" titre la dernière édition de l'hebdomadaire économique Challenges. Extraits.

"Totalement insensibles à la crise économique mondiale engendrée par la pandémie, les footballeurs de Ligue 1 ? En dépit de la situation financière très dégradée de nombreux clubs – ils ont perdu 240 millions d'euros de droits TV, compte tenu de la fin prématurée de la saison –, rares sont les joueurs prêts à accepter une baisse de salaires contrairement à ce qui s'est passé à l'étranger. En Espagne, les joueurs du FC Barcelone ont renoncé à 70 % de leur salaire. La Ligue italienne a annoncé la diminution d'un sixième de la rémunération brute annuelle de tous les clubs. En Allemagne, de nombreux joueurs ont renoncé spontanément à une partie de leurs revenus…"

" On est dans un secteur où on n'a plus aucune rentrée d'argent et des grosses sorties tous les mois, peste un acteur d'un grand club de Ligue 1. Les joueurs vont être payés à 100 % alors qu'ils n'ont joué que 73 % des matchs de championnat. " La tension est palpable. " Ce n'est pourtant pas compliqué, si le club est en difficulté financière, on se réunit tous autour d'une table et on trouve une solution, argumente Laurent Nicollin, président du club de Montpellier. Quand tu gagnes 400 000 euros par mois, tu peux bien en lâcher 100 000 pour les gens qui gagnent le smic en vendant des maillots par exemple. "

Le président de l'AS Saint-Etienne, Bernard Caïazzo, tente de calmer le jeu. " Nos joueurs ne sont pas des mercenaires et participent à des actions caritatives. Il ne faut pas fantasmer sur les footballeurs égoïstes. La moyenne des salaires en Ligue 1 est de 50 000 euros par mois. " Reste que l'image du footballeur trop payé, vivant dans un cocon doré, en a pris un coup. Ainsi, le meneur de jeu de l'Olympique de Marseille, Dimitri Payet, a récolté des moqueries acerbes sur les réseaux suite à ses déclarations dans le Journal de la Réunion. " Mon rôle est de défendre mes intérêts et ma famille sans pour autant mettre en péril le club ", expliquait-il, avançant " des crédits importants à honorer, des engagements à tenir. "

Le club le plus aimé du football

09/08 09:16
Image
 

"Ma plus belle émotion avec le PSG, c'est la Coupe de France 1982. Le premier titre, face au club le plus aimé du football" déclare Luis Fernandez dans Le Journal du Dimanche.  "L'égalisation à la 120e minute. L'envahissement du terrain, tellement bon enfant. Borelli qui embrasse la pelouse. La fête au Pavillon Gabriel."

Couécou et blessure

09/08 08:49
Image
 

Dans la dernière édition du Progrès, l'ancien défenseur de l'ASSE Fernand Barek (78 ans) revient sur ses vertes années. Extraits.

"J’ai débuté en minime, puis cadet et junior où j’ai disputé la Coupe Gambardella. À 18 ans j’ai joué en CFA avec Aimé Jacquet et Mitoraj. Jean Snella m'a demandé alors de venir m’entraîner avec les pros et les stagiaires. J'ai enchaîné les matches en équipe première. Mais lors d'un match contre Bordeaux en septembre 1966, Couécou m’a cassé la jambe.

Adieu l’équipe de France espoir. J’ai mis un an pour revenir, mais entre-temps le nouvel entraîneur Batteux, qui avait remplacé Snella, ne me redonnera pas ma chance. J’ai donc joué de nouveau en CFA. Mais je garde un bon souvenir de Saint-Étienne. C’est mon meilleur club."

Sur son excellent blog Sur la route des Verts, le potonaute ange vert (Thierry Clémenceau) était revenu sur cette blessure. Extraits.

"A la mi-temps, M. Dhumerelle, l’arbitre de la rencontre, las des actes d’antijeu et des provocations gratuites de Couécou, demande au jeune Girondin de changer d’attitude. Hélas, les bonnes résolutions sont de courte durée. A la 65e minute, Roland Guillas, l’ancien joueur stéphanois, est fauché par l’arrière droit Fernand Barek. Dans la continuité de l’action, Didier Couécou, toujours dans les bons coups (!), blesse Barek. Le diagnostic est terrible : fracture du tibia droit. Par la faute d’un joueur, ce match, tant prometteur, ne laisse qu’un goût très amer aux 20 755 spectateurs présents. Comme cela était à craindre, le retour aux vestiaires est houleux. Il faut également l’intervention des forces de l’ordre pour que les Bordelais regagnent leur bus sous les "Couécou assassin". Ambiance.

Roger Rocher s'exprime dans L'Equipe : "Barek est amateur, il ne pourra pas travailler pendant trois mois, il est en droit de déposer une plainte en justice. 20 000 personnes sont prêtes à témoigner qu’il s’agissait d’une agression et non d’un accident. Couécou a sauté sur la jambe étendue au sol. Sa tenue agressive durant tout le match et les avertissements que lui a donnés l’arbitre seront retenus à sa charge. Il faut faire un exemple, sinon nous ne trouverons plus de jeunes joueurs pour devenir professionnels. Nous avons déjà beaucoup de difficultés pour convaincre le père de notre joueur Larqué qui ne veut pas que son fils embrasse la carrière de footballeur. Nous voulons former des jeunes mais nous ne voulons pas les laisser massacrer."

La Bretagne, ça nous gagne ! (5)

09/08 08:06
Image
 

"Par mesure de précaution, et alors que le groupe stéphanois a repassé des tests de dépistage du Covid-19 ce samedi matin et en repassera d’autres lundi, le départ en stage a été repoussé à mercredi, jour du match amical face à Rennes" nous apprend Le Progrès. "Sauf à ce qu’il soit purement et simplement annulé en cas de découverte d’un nouveau cas positif au sein de l’effectif stéphanois."

Jean-Louis et Ghislain chez les Girondins ? (6)

09/08 07:58
Image
 

La Pravda du jour publie un nouvel épisode du feuilleton estival girondin. Extraits.

"Alors que sa présence au stage de pré-saison, lundi dans les Landes, semblait acquise, Paulo Sousa pourrait finalement être libéré avant. Les négociations entre Bordeaux et l'entraîneur portugais se sont accélérées ce samedi. Le club serait aujourd'hui prêt à lui verser sept mois de salaire. En cas de séparation rapide, la porte s'ouvrira (enfin) pour Jean-Louis Gasset, qui pourrait débarquer avec au moins deux de ses anciens collaborateurs chez les Verts, Ghislain Printant (ex-adjoint) et Olivier Blondel (ex-team manager). L'ancien entraîneur de Saint-Étienne et Montpellier commence à s'impatienter : après avoir manqué le premier stage à Dinard (20-25 juillet) et fait savoir à ses interlocuteurs qu'il n'était pas un magicien, il ne s'imagine pas prendre le groupe bordelais en main sans l'avoir un minimum préparé."

Les Stéphanoises battent les Ruthénoises

08/08 23:15
Image
 

Vous avez pu suivre ce premier match de préparation des Vertes en direct sur notre forum grâce au potonaute franck42 : les Amazones ont battu Rodez 3-0 cet après-midi à Saint-Alban-sur-Limagnole (Lozère). Pilar Khouri a ouvert le score en première mi-temps, Lalia Storti a fait le break à l'heure de jeu sur un corner direct et la recrue Cindy Caputo (photo) a corsé l'addition en fin de match.

En Anjou pour le dernier (2)

08/08 14:41
Image
 

Docteur du SCO d'Angers, Anthony Tondut évoque dans Ouest-France le dernier match de préparation que les Verts disputeront avant d'attaquer leur saison de L1 au Vélodrome.

"J’ai dit aux joueurs dès le stage qu’on allait passer la saison avec le virus. Il va changer nos pratiques, nos métiers. Les jours d’entraînement, chaque joueur arrive en tenue quinze minutes avant, et rentre se doucher chez lui. Je les embête avec le masque, le gel, les fenêtres ouvertes, la distanciation dans le bus. Pendant le stage, j’ai fait annuler la soirée libre, ce n’était pas de gaieté de cœur mais j’ai préféré rester sur le qui-vive. Je crois qu’ils comprennent. Cet été est un avant-goût de ce qui nous attend.

Le cas de Covid-19 récemment détecté au sein de l’effectif stéphanois ne remet pas en cause cette rencontre notre rencontre contre l'ASSE programmée le samedi 15 août à 18h00 au stade Raymond-Kopa. Les Verts doivent se retester ce week-end et dans la semaine, avant leur match à Rennes de mercredi. On va suivre ça avec attention mais il n’est pas question d’annulation pour l’instant."

Gattier raccroche les crampons

08/08 14:01
Image
 

Ancien pensionnaire du centre de formation de l'ASSE (de 2010 à 2016) passé depuis à Bastia et à Montluçon, le sympathique Eliott Gattier (24 ans) nous a annoncé hier qu'il raccrochait les crampons.

"J’aimerais "officialiser" un tournant dans ma vie. Je reçois beaucoup de questions sur le fait que je n’ai pas de club cette saison, et la majorité d’entre vous me connaissent à travers le football, et m’ont suivi et encouragé pour ce sport. Aujourd’hui j’ai pris une décision : celle d’arrêter la pratique de ce sport à haut niveau. L’apprentissage du foot m’a construit et m’a permis d’évoluer et de devenir en grande partie l’homme que je suis, car il a occupé une grande partie de ma vie, quasiment 20 ans. 20 années durant lesquelles j’ai respiré, mangé et dormi FOOT.

Désormais j’aspire à autre chose et j’ai envie de vivre de nouvelles expériences. Mes proches et mes amis connaissent ma passion pour la musique et savent que je la pratique depuis presque 10 ans. À l’ombre du ballon, j’ai développé un projet artistique sous le pseudo d’Heero, avec lequel j’ai, parmi d’autres choses, signé un remix officiel sur Universal Music pour les LUMBERJACK que je remercie énormément pour tout le soutien qu’ils m’apportent au quotidien. J’ai aussi eu le privilège de voir mes productions jouées par des artistes se produisant dans les plus grands festivals du monde.

J’ai toujours été frustré de pas pouvoir partager ça avec le plus grand nombre car le monde du foot n’est (pour certains) pas compatible avec le monde de la musique électronique. Cette pratique est souvent associée à la débauche alors qu’à mes yeux, la musique est l’essence même du partage et du bonheur ! Aujourd’hui, j’aimerais remercier du plus profond de mon cœur tous ceux et celles dont j’ai croisé la route et qui m’ont soutenu, aidé, et toujours tiré vers le haut. Un chapitre se tourne, une nouvelle aventure commence ! J’espère que vous me suivrez dans mes projets musicaux. Merci !"

Pour rappel, le natif de Clermont s'était illustré en réalisant un hat-trick contre Guingamp en finale du championnat de France U17 le 8 juin 2013.

Une petite chambrée pour recommencer ? (29)

08/08 10:16
Image
 

A treize jours du Marseille-Sainté qui ouvrira la nouvelle saison de L1, l'affluence autorisée au Vélodrome pour ce choc reste incertaine, comme le rapporte aujourd'hui La Provence. Extraits.

"L'OM a prévu d'ouvrir les tribunes Ganay bas et Jean-Bouin bas pour y installer ses supporters. Mais cette option pourrait subir des modifications. Le club marseillais a en effet formulé une demande de dérogation auprès de la préfecture pour étendre la capacité d'accueil du Vel' à 20 000 places. C'est Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, qui avait signalé cette possibilité, fin juillet, précisant que tout dépendrait de la situation sanitaire du moment et que la décision finale reviendrait aux préfets.

Une précision d'importance alors que les services préfectoraux et la municipalité ont annoncé hier le port du masque obligatoire en extérieur dans certaines zones touristiques de la cité phocéenne (de 10h à 4h du matin au Vieux-Port, de 19h à 4h à la Plaine et à l'Escale Borély). Reste à voir si, dans ces conditions, les autorités seront prêtes à favoriser le rassemblement de plusieurs milliers de supporters. Une réponse définitive est attendue la semaine prochaine.

Pour l'instant, donc, la billetterie pour OM-ASSE n'est pas ouverte. En attendant, une chose est sûre : les associations marseillaises ne garniront pas les travées de l'enceinte du boulevard Michelet contre les Stéphanois. Ayant refusé de prendre part à la campagne d'abonnements par rapport aux contraintes d'organisations et à la circulation du virus, les groupes ont tout de même mis en place le renouvellement des adhésions. Hasard ou coïncidence, deux membres du noyau des Fanatics ont été dépistés positifs au Covid-19. Les responsables de l'association située dans le virage Depé ont donc demandé par mail jeudi à leurs adhérents venus sur place de se faire dépister dans les meilleurs délais."

Mediapro ravit Caïazzo

08/08 09:28
Image
 

Dans la dernière édition du Monde, Nanard se réjouit que Mediapro se soit acquitté avant-hier (avec 24 heures d’avance sur l’échéance) de la première facture des droits télévisés (172 M€ versés à la LFP) pour la nouvelle saison.

"Il y a peut-être eu une erreur de la LFP, c’est de ne pas demander 5 % du paiement au départ, comme cela se fait ailleurs. Mais moi, j’ai toujours dit qu’il fallait faire confiance à Mediapro, qui jouit d’une très bonne réputation en Espagne. Mediapro a signé des accords, d’abord avec TF1 pour l’utilisation de la marque Téléfoot, qui sera le nom de la chaîne lancée le 17 août. Puis avec Altice. Téléfoot codiffusera la Ligue des champions au côté de RMC Sport et sera distribué par SFR ces quatre prochaines années. Mediapro a annoncé une offre couplée avec Netflix pour 29,90 euros par mois. Tout cela est très positif."

La réserve bat Montpellier

08/08 09:13
Image
 

L'équipe réserve de l'ASSE a battu son homologue montpelliéraine 3-2 hier en match de préparation dans l'Hérault.

Les protégés de Razik Nedder ont ouvert le score à la 17e minute grâce à Tyrone Tormin sur une passe d'Abdoulaye Sidibé, qui a inscrit le but du break vingt minutes plus tard, bien servi par Mathys Saban. Ce dernier aurait pu à son tour scorer si le poteau n'avait pas repoussé sa tentative, Louka Aymar ayant eu également l'occasion de tuer le match.

Les locaux ont profité de deux pertes de balle stéphanoises lors du premier quart d'heure de la seconde période pour recoller au score, Baptiste Gabard ayant marqué contre son camp. Sur un remarquable ballon en profondeur de Louis Mouton, Karim Cissé (joueur né en 2004 et recruté au SC Lyon) a inscrit le but victorieux à la 90e avant de rater dans le temps additionnel un péno qu'il a lui-même obtenu.

La compo selon le site officiel : Sylla [gardien mis à l'essai, ndp2] - Bakayoko, Petit, Llort (c) - Djile, Maïga, Gabard, Calodat - Abd. Sidibé, - Saban, Tormin.

Sont également entrés en jeu : Kinunga Mbala, Cissé, Lopes, Roubat, Mouton, Ah. Sidibé, Bonnemain, Aymar.

La Bretagne, ça nous gagne ! (4)

08/08 08:47
Image
 

Le Progrès du jour évoque la fin de la préparation estivale des Verts. Extraits.

"Immédiatement isolé, le joueur stéphanois détecté positif au Covid-19 jeudi n’aurait pas participé à beaucoup d’entraînements collectifs ces derniers jours et n’aurait pas été en contacts réguliers avec ses partenaires donc l'ARS n'a pas été saisie du dossier. Des nouveaux tests nasaux sont programmés le samedi 8 et le lundi 10 août. S’ils sont satisfaisants, les Verts s’envoleront pour la Bretagne dans la journée de lundi pour un stage d’une semaine à Dinard, jusqu’au 15 août avec deux matches à Rennes (le 12) et Angers (le 15)."

Pas de petit poulet chez les sardines ?

08/08 08:23
Image
 

La Pravda du jour évoque le cas de l'ancien attaquant stéphanois Max Gradel (32 ans).

"Son statut de joueur libre - il lui reste un an de contrat mais un accord a été trouvé s'il dispose d'un club - fait de l'ancien Stéphanois un joueur sollicité. Des échanges ont eu lieu avec l'OM. Suffisamment concrets pour que des négociations contractuelles aient lieu. L'idée des dirigeants était de le faire entrer dans la rotation sur les côtés. Avec son CV et son expérience de la Ligue 1, Gradel pouvait être un élément intéressant. Validé par les décideurs, « MAG » ne l'a pas été par le Frank McCourt. 

Le propriétaire américain ne souhaite plus recruter des joueurs trentenaires et privilégie désormais des joueurs jeunes potentiellement revendables. C'est dans ce contexte que la piste Gradel s'est éteinte. Une piste définitivement enterrée ? A priori oui. Si l'OM n'a pas trouvé son bonheur d'ici fin septembre, le téléphone de Gradel pourrait sonner de nouveau. D'ici là, le Toulousain aura peut-être trouvé un point de chute. L'Olympiakos devrait passer rapidement à l'action. Des clubs saoudiens et chinois également."

Jacques a dit

07/08 20:55

Ewan Hornech a rejoint pour cette saison 2020-2021 les U15 de l'ASSE, en provenance de l'excellent club formateur, le FC Nivolet (Savoie).

Jacques Ndiaye, qui fut son coach durant les quatre dernières saisons, s'est confié à Poteaux Carrés : "Ewan est un jeune qui a toujours été surclassé. Il a joué dans les catégories d'âge supérieures d'un an, voire même de deux ans. Alors qu'il était U13, il jouait déjà avec les U15. C'est un gaucher, très généreux. Sa qualité première : c'est un travailleur, un jeune très déterminé, attentif, concentré, très rapide, vraiment très rapide. Il doit cependant élargir sa palette technique. Son poste de prédilection, c'est très compliqué à le déterminer, c'est un joueur hybride. Il est tellement intelligent tactiquement qu'avec moi, il a joué à tous les postes sauf gardien de but : défenseur central gauche, latéral gauche, ailier gauche, milieu gauche, attaquant de pointe. C'est vraiment un joueur complet, mais le poste où il s'exprime le mieux, c'est sur le côté, un latéral gauche très offensif, moderne, très rapide, puissant, capable de répéter les efforts avec une belle qualité de centre. Oui, je dirais latéral gauche. Cette année, il sera U15, mais il a déjà fait deux années d'U15. En U13, à partir du mois de décembre, il s'est imposé chez les U15. Et l'an dernier, alors qu'il était U14, il jouait avec moi, en U15 Régional 1. 

C'est un jeune qui est très mature, il a sauté une classe à l'école. Avec lui, on peut avoir des conversations un peu plus élevées que celles que l'on peut avoir avec des jeunes de son âge. Il fédère autour de lui. Chez nous, clairement c'était un leader. Quand il était U13 et qu'il jouait en U15, il prenait la parole dans le vestiaire. Il aide les autres, encourage. Sur le terrain, on l'entend. C'est vraiment un garçon qui va s'adapter dans un nouvel environnement. 

Les contacts avec l'ASSE remontent à son année U13, quand il jouait avec moi en U15 Honneur. J'avais prévenu le recruteur de l'ASSE. Il est passé le voir lors d'un match contre l'Olympique lyonnais dont le recruteur était également présent ce jour-là. Les deux clubs sont tombés sous le charme. Il a été invité à Saint-Etienne, puis ensuite la même semaine deux jours à l'OL. Il avait les propositions des deux clubs. L'ASSE était le club qui lui ressemblait le plus, qui se rapprochait, toutes proportions gardées, du FC Nivolet. L'ASSE c'est un club plus familial, où l'environnement est propice pour progresser, pour travailler. On vous fait confiance, on prend le temps avec vous, alors que l'Olympique lyonnais, c'est complètement différent : il faut performer tout de suite, on ne vous laisse pas le temps. Pour nous, le choix de Saint-Etienne a été naturel. 

Mais attention, il faut qu'Ewan continue à travailler. Entrer à l'ASSE n'est pas une fin en soi. Aujourd'hui une porte s'est ouverte. Il est conscient de la chance qu'il a. Il a tout fait pour cela. Il aime travailler et a  beaucoup travaillé durant le confinement, il s'est donné les moyens pour arriver en forme à l'ASSE. Chaque été, je le prends en juillet pour individualiser son entraînement. Il est rentré à l'ASSE cette semaine, il s'entraîne le matin, et je sais que l'après-midi, il se prépare individuellement (renforcement musculaire). Il veut se donner les moyens d'aller au bout. Pour lui, Saint-Etienne lui a donné sa chance en lui ouvrant les portes, et lui, il veut rendre la pareille en portant le maillot des Verts dans le chaudron. C'est son but."

Merci à Jacques Ndiaye pour sa disponibilité 

Söderlund rend une belle copie contre Norrköping

07/08 19:59
Image
 

Lors de la 13e journée du championnat suédois, Alexander Söderlund a marqué hier les deux buts de la victoire (2-1) de Häcken contre Norrköping.

Marcos André pour marquer ?

07/08 15:17
Image
 

Envisageant de recruter un buteur, l'ASSE a fait une offre de 6 M€ au Real Valladolid pour Marcos André selon le quotidien sportif espagnol As. Actuellement sous contrat jusqu'en 2023, cet attaquant brésilien de 23 ans a marqué 12 buts en D2 espagnole cette saison lors de son prêt à Mirandés.

Saban, ça baigne ! (2)

07/08 14:52
Image
 

Comme l'a annoncé l'auteur de l'article Alexandre Delfau sur son compte twitterMathys Saban, passé pro il y a deux mois, est aujourd'hui à l'honneur dans L'Union de Reims.

Ayant grandi et commencé à jouer au foot dans la Marne (à Esternay), ce prometteur joueur offensif fan de Lionel Messi, Neymar et Anthony Martial se livre dans le quotidien régional champenois.

"En dernière année à Clairefontaine, j’ai eu plusieurs propositions comme Monaco ou Guingamp. J’ai choisi Saint-Étienne, car c’est un club familial, un des plus grands clubs français et c’était plus évident pour que ma famille puisse me suivre. Je suis content de signer professionnel, car c’est une première étape. Mais ce n’est pas une fin en soi, ce n’est qu’un début. Je joue ailier, gauche de préférence. J’adore marquer. Si je dois faire la passe je la ferai, mais je préfère marquer.

À court terme, je souhaite intégrer le groupe pro le plus vite possible, faire mon premier match en L1 et jouer en équipe de France U19. À long terme, j'aimerais jouer la Ligue des champions et la Coupe du monde. Mon premier entraînement avec les pros, j’étais un peu stressé mais une fois sur le terrain, ça s’est effacé. Le club compte sur moi, je dois tout donner sur le terrain. Je n’ai pas encore pu vraiment discuter avec Claude Puel mais je sais qu’il fait confiance aux jeunes"

S'il n'a pas prix part aux matches de préparation de l'équipe première cet été, l'ancien joueur de Torcy a marqué comme Adil Aouchiche et Kévin Monnet-Paquet le 22 juillet dernier lors d'une opposition interne organisée par le coach de la réserve Razik Nedder.

Putain, Rudi... t'es lourd !

07/08 10:53
Image
 

Jérôme Alonzo s'est exprimé au sujet de Rudi Garcia sur le site de France Football.

"Je l'ai vu débuter dans le métier, à Saint-Étienne. Je l'ai connu préparateur physique, entraîneur adjoint, tout en bas de l'échelle, entraîneur principal... Maintenant, qu'on le veuille ou non, c'est un des coaches les plus côtés en Europe. Je garde un excellent souvenir. C'est quelqu'un d'extrêmement proche des joueurs, empathique, mordu de tactique... Évidemment, on ne pouvait pas imaginer ce qu'il deviendrait ensuite. Et Rudi n'a jamais oublié ses premiers soldats. C'est quelque chose qui compte, dans une vie. Il a toujours eu un mot très sympa pour moi, de temps en temps on s'écrivait, je le félicitais, on se chambrait. C'est quelque chose que je retiens, parce que Rudi est quand même devenu une star. Je suis désolé, il a entraîné la Roma, l'OM, maintenant Lyon... C'est une star des coaches. Et ça confirme toujours ce que j'ai pensé de lui au premier abord. C'est aussi pour ça que je le défends toujours sur les plateaux.

Sans être un intime absolu, je connais Rudi comme peu de journalistes le connaissent, avec cette fantastique aventure humaine à Saint-Étienne. Je suis ahuri de la manière dont le cas Garcia est traité par certains de mes collègues. On est plusieurs à le penser, notamment des anciens joueurs. Après, je comprends tout à fait qu'il puisse agacer à parler des arbitres, etc... Même moi, qui l'adore, parfois quand je le vois en conférence de presse, je me dis : "Putain Rudi... T'es lourd !" Mais à un moment donné, il y a l'homme que je connais, et il y a son palmarès. Quand je vois qu'on lui casse les bonbons avec son palmarès, j'ai envie de dire : "Mais les gars, vous avez perdu la tête ou quoi ?" Si j'étais Rudi, je leur dirais : "Voilà ce que j'ai fait dans ma vie. J'étais en D2, j'ai été champion de France, après j'ai joué la Ligue des champions avec la Roma, une finale de Ligue Europa avec Marseille..." Parfois il nous irrite, mais je trouve que c'est un sacré coach, et son palmarès parle pour lui."

Fougeron redevient violet

07/08 08:57
Image
 

Ancien recruteur à l'ASSE (d'août 2004 à juin 2007), Jérôme Fougeron a été officiellement nommé hier responsable du recrutement du TFC, désormais présidé par Damien Comolli et entraîné par Patrice Garande. Le natif de Boussens (Haute-Garonne) connaît bien la maison violette pour y voir déjà officié d'août 2007 à mars 2015, avant ses expériences au HAC et au FC Lorient.

A Rennes à huis clos ?

07/08 08:24
Image
 

Le prochain match de préparation des Verts (contre Rennes le mercredi 12 août à 19h00 au Roazhon Park) se jouera probablement à huis clos selon France Bleu Ille-et-Vilaine.

"Si la loi autorise en théorie le Stade Rennais à accueillir 5 000 personnes maximum dans son stade, la préfecture ne serait pour l'heure pas disposée à l'organisation d'un tel événement, dans un département où les nouveaux cas de Covid-19 sont en hausse depuis plusieurs semaines. Les supporters des Rouge et Noir devraient donc retrouver leur enceinte au mieux le 29 août prochain, pour la réception de Montpellier lors de la 2e journée du championnat."

Partager