Malgré Alex, le CRAC craque à Goias

29/01 13:09

Vainqueur 3-0 contre Aparecidense lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs, Alex Dias a perdu hier soir sur le même score à Goias. Contre son ancien club, le crack de CRAC a croqué quelques belles occasions mais il a disputé l'intégralité du match.

La semaine du latéral !

29/01 09:32

Alors qu'Andreu vient à 19 ans de signer son premier contrat Pro (3 ans), un autre jeune défenseur stéphanois latéral (en bleu alors qu'il est central en vert) est à la fête : il s'agit de Pierrick Cros qui vient une nouvelle fois d'être appelé en Equipe de France des moins de 17 ans.

Il disputera l'Algarve Cup au Portugal contre Israël, l'Angleterre et le Portugal à partir du 21 Février jusqu'au 24 Février. Il reviendra à Sainté juste à temps pour voir le match retour contre l'Olympiakos !

Le hic avec Loïc, c'est son physique !

28/01 23:21

Sorti à la 55ème minute lors du 16ème de finale de coupe de France à Rennes, Loïc Perrin souffre d'une lésion musculaire aux ischio-jambiers. Indisponible plusieurs semaines, il ratera le derby. Décidément, le hic avec Loïc, c'est son physique ! Avec toutes ses blessures, on s'y perd, hein ? Petit rappel des précédents pépins de notre capitaine fracassé.

- le 11 mars 2006, au Stade Vélodrome, l'incivil et écervelé Civelli le tacle sauvagement au bout d'un quart d'heure de jeu. Victime d'une entorse du genou gauche, Perrin est indisponible deux mois et ne réapparaît que quelques minutes lors de l'ultime match de la saison à Ajaccio.

- le 15 juillet 2006, lors d'un match de préparation contre Lens, Loïc se pète les ligaments croisés antérieurs du genou droit. Eloigné des terrains pendant huit mois, il fait son grand retour à domicile contre Troyes le 17 mars 2007 (victoire  3-1)

- le 27 janvier 2008, il se claque aux adducteurs en plein derby à Geoffroy-Guichard et doit céder sa place à Guarin à la 54ème minute alors que les Verts mènent 1-0... Après trois semaines d'indisponibilité, Perrin rejoue contre Nancy et marque le premier but de ce match capital (victoire 4-0)

- le 16 août 2008, il déclare forfait pour le match de la 2ème journée contre Sochaux en raison de problèmes tendineux apparus à l'entraînement. Vite rétabli, il retrouve sa place le week-end suivant au Mans (défaite 1-0).

- le 1er novembre 2008, Loïc Perrin se blesse dans ce maudit Stade Vélodrome. S'il joue cette fois l'intégralité du match (défaite 3-1), il se blesse (déjà !) aux ischio-jambiers. Indisponible quatre semaines, il entre en jeu à Bruges le 27 novembre (1-1) avant de retrouver sa place de titulaire trois jours pus tard à Nancy (victoire 2-1)

- le 6 décembre 2008, il sort à la mi-temps du match contre Le Havre (victoire 2-0). Souffrant d'une grosse élongation à la cuisse, il lui faut six semaines pour être de nouveau opérationnel et retrouver son brassard de capitaine contre Le Mans (1-1) le 17 janvier. Il devra hélas le rendre une semaine plus tard en quittant prématurément la pelouse du Stade de la Route de Lorient...

Pour l'Olympiacos aussi, c'est "Derby" !

28/01 22:56
L'Olympiacos annonce ce soir l'arrivée en Grèce de l'international espoir anglais Matt Derbyshire, 22 ans. Cet attaquant est prêté 6 mois par Blackburn et il aura pour mission de remplacer Darko Kovacevic, contraint d'arrêter sa carrière en début d'année à cause de problèmes cardiaques.

Derbyshire, né à Blackburn, a commencé sa carrière aux Rovers en 2003. Rapidement prêté deux saisons de suite dans des clubs de divisions inférieures, il explose dans le club gallois de Wrexham, pour lequel il marque 10 buts en 16 matchs lors des 3 derniers mois de la saison 2005-2006.

De retour à Blackburn, il inscrit son premier but en Premier League le 1 janvier 2007 contre Wigan et connait sa première titularisation contre Arsenal quelques jours plus tard. Il termine sa première saison au plus haut niveau avec 9 buts au compteur. Rarement utilisé depuis la saison dernière, il n'a inscrit que 5 buts en Premier League au cours de ces deux dernières saisons.

International espoir anglais depuis février 2007, il a notamment marqué un but lors de l'Euro des - 21 ans en 2007 contre la Serbie.

Echec et Matsui

28/01 13:50

Décevant lors de ses dernières apparitions en sélection, Daisuke Matsui n'a pas été retenu dans l'équipe nationale du Japon qui joue aujourd'hui à Bahreïn en Coupe d'Asie.

L'ancien joueur manceau paye sans doute ses piètres prestations sous le maillot vert : en 17 matches (12 comme titulaire), "Daï" n'a pas marqué un seul but et a délivré une seule passe décisive (à Gigliotti, lors du match nul des Verts à Bruges). Un bilan très insuffisant pour un milieu offensif...

Derby : 5 raisons (presque) objectives d'y croire (3/5)

28/01 10:45

Tomber puis se relever, rager puis encourager, déprimer puis espérer, au parc d'attractions de l'ASSE, le peuple vert se retourne le coeur sur les montagnes russes.

Puisque notre destin sisyphien nous conduira forcément à remonter la pente, p² vous propose chaque jour une raison de croire à l'exploit dimanche prochain.

Aujourd'hui mercredi, troisième raison de croire : Oui, nous ne reviendrons pas fanny de notre déplacement à Gerland parce que Lyon n'y est pas irrésistible, loin de là.

Lyon reste ainsi sur trois nuls lors de ses trois dernières sorties à Gerland en Championnat. Valenciennes (0-0), Marseille (0-0) et Lorient (1-1) ont assez facilement contenu les assauts d'un Lyon en panne devant.

Certes Lyon reste invaincu à domicile cette saison, mais 4 équipes (en 10 journées) ont ramené un nul de Gerland, et notre hôte de dimanche soir n'est ainsi classé que 4e sur les matchs joués à la maison (avec la 5è attaque).

Puel a construit une équipe à son image : peu joueuse, solide sur ses bases, mais rarement capable de mettre le feu à l'adversaire comme le Lyon des précédentes saisons savait le faire.

L'ASSE a récupéré ses défenseurs, pour peu qu'elle évite de tomber dans ses travers (les sautes de concentration sur coups de pieds arrêtés), elle nous redonnera un peu de fierté dimanche !

Pour que Nikos flippe, tapez un vilain !

27/01 23:07

Selon le site grec goalday, Nikos Nentidis sera présent à Gerland dimanche soir pour superviser les Verts. Cet ancien joueur de l'Olympiakos est désormais l'un des émissaires du club grec. C'est la première fois qu'il verra jouer Sainté. En effet, les observateurs habituels des futurs adversaires de l'Olympiakos sont actuellement en mission au Brésil.

Le Lan comprend vite

27/01 21:29

En huitième de finale de la Coupe de France, le Stade Rennais recevra le FC Lorient. Un tirage qui n'enchante pas le Merlu et ancien Rouge et Noir Arnaud Le Lan.

"Depuis mon départ de Rennes, je n'ai jamais rejoué là-bas en tant qu'adversaire. C'est un mauvais tirage en raison de la valeur de l'adversaire. Ils ont déjà eu deux tirages plutôt délicats face à Sochaux et Saint-Etienne, et ils s'en sont sortis plutôt tranquillement. Rennes, c'est une marche un peu haute pour les Lorientais. Mais la coupe reste la coupe..." (Ouest-France du 26 janvier 2009). 

Petits arrangements entre amis

27/01 19:47

L'ASSE et les Girondins de Bordeaux ont trouvé un compromis pour mettre un terme au différend qui les opposait dans "l'affaire Feindouno". Les Verts ont accepté de verser à Bordeaux un p'tit complément en sus de la commission de 50% sur la plus-value du transfert de Féfé au Qatar.

Derby : 5 raisons (presque) objectives d'y croire (2/5)

27/01 09:46

Tomber puis se relever, rager puis encourager, déprimer puis espérer, au parc d'attractions de l'ASSE, le peuple vert se retourne le coeur sur les montagnes russes.

Puisque notre destin sisyphien nous conduira forcément à remonter la pente, p² vous propose chaque jour une raison de croire à l'exploit dimanche prochain.

Aujourd'hui mardi, deuxième raison de croire : Oui, nous ne reviendrons pas fanny de notre déplacement à Gerland parce que Perrin est remonté comme une pendule.

Et si la vengeance était bonne conseillère ? Traité à Lyon comme peu d'entraineurs l'ont été (le fameux PPH pour "Passera Pas l'Hiver" puis "l'erreur de casting" évoquée par Aulas), malgré un succès qu'aucun de ses précédesseurs ne peut revendiquer, Alain Perrin a sûrement dans l'idée d'aller donner une leçon à ceux qui l'ont jeté comme un malpropre.

Perrin a l'orgueil de celui qui a l'esprit de compétition chevillé au corps. Sa volonté sera décuplée par la perspective de marquer l'histoire de l'ASSE, d'être l'entraineur de la fierté retrouvée face à l'ennemi héréditaire. 

L'esprit commando qui va animer la semaine sera probablement enrichi des conseils tactiques les plus judicieux : ceux de celui qui sait parfaitement comment fonctionne la mécanique lyonnaise, et quelles sont les faiblesses de ses rouages.

Parce que la motivation sera exceptionnelle, parce que la tactique sera parfaitement adaptée, oui on réalisera l'exploit dimanche soir.

Tu parles, Carl !

26/01 21:41

Qualifié pour les 8èmes de finale de la Coupe de France, Carl Medjani (AC Ajaccio) jouera demain en L2 un match en retard à Metz, l'un de ses anciens clubs.

Formé à l'ASSE, l'ancien joueur de Liverpool évoque son expérience messine dans un entretien publié aujourd'hui dans Le Républicain Lorrain : "J’ai beaucoup apprécié mon passage par Metz même si, sportivement, c’est un mauvais souvenir. Sur le plan humain, c’est une bonne expérience, et c’est quand même là que j’ai effectué mes débuts en Ligue 1.  J’avais plutôt bien commencé la saison, avant de sombrer, comme tout le monde, en février et mars. Mais, dans la foulée, j’ai eu la chance de retrouver un club de Ligue 1, Lorient, mais je n’ai pas su m’y imposer. Si j’avais réussi là-bas, à vingt ans, je ne serais sûrement pas à Ajaccio aujourd’hui. Je suis le premier fautif de mon échec à Lorient." 

Même s'il joue le maintien en Ligue 2,  le meilleur pote de Bafé Gomis est dans la Marchal ombre : "Regardez l’exemple de Sylvain Marchal, passé par Châteauroux après son départ de Metz et qui est aujourd’hui l’un des joueurs cadres de Lorient. Je n’ai pas renoncé aux ambitions qui étaient les miennes au début de ma carrière. J’ai laissé passer un wagon, je fais tout pour saisir le prochain, mais je suis reparti de zéro, avec un bagage qui n’est pas négligeable."

Derby : 5 raisons (presque) objectives d'y croire (1/5)

26/01 14:47

Tomber puis se relever, rager puis encourager, déprimer puis espérer, au parc d'attractions de l'ASSE, le peuple vert se retourne le coeur sur les montagnes russes.

Puisque notre destin sisyphien nous conduira forcément à remonter la pente, p² vous propose chaque jour une raison de croire à l'exploit dimanche prochain.

Aujourd'hui lundi, première raison de croire : Oui, nous ne reviendrons pas fanny de notre déplacement à Gerland parce que Lyon est diminué.

Oui Lyon est diminué. Govou et Fred devant, Clerc, Réveillère, Mensah et sans doute Bodmer derrière ne joueront pas contre nous.

Puel est donc doublement contraint :

- de faire jouer des joueurs à contre emploi (Fabio Santos en latéral), inexpérimentés (Gassama, Mounier) ou hors de forme (Keita)

- de ne pas faire tourner devant (Benzema jouera son 3ème match en 8 jours contre nous) 

Et puisqu'il est largement autorisé en période de derby de souhaiter du mal à son voisin, on a le droit d'espérer que les poètes marseillais (Taïwo and co) usent encore plus les lyonnais mercredi soir en Coupe de France.

Pas totalement convaincus ? Rendez vous demain pour une 2ème raison (presque) objective d'y croire !

Un bon Bordeaux Blanc, ça se conserve !

26/01 13:24

En oenologie ça se discute, en football ça coule de source : lors d'une conférence de presse, Jean-Louis Triaud a annoncé que Laurent Blanc avait prolongé de deux ans son contrat d'entraîneur des Girondins de Bordeaux.

Cette prolongation s'est faite pour une bonne et simple raison: l'envie concrète de continuer, a déclaré notre ancien libéro. Elle nous a permis de nous asseoir à la table des négociations. C'était une envie partagée. On est en train d'aimer ce club de plus en plus, son mode de fonctionnement me convient, chacun a trouvé son rôle, et vu les résultats, ça ne marche pas trop mal

Coupe d'Europe oblige, nos amis girondins viendront défier les Verts à Geoffroy-Guichard le dimanche 22 février 2009 à 17h00.

Janvier, c'est Gallett' !

26/01 10:40

On n'arrête plus l'Olympiakos : samedi il a remporté sa 11è victoire à domicile en 11 matches : 2/1 contre l'OFI Crète (14è du  championnat) avec un nouveau but de son milieu argentin Luciano Galletti.

Il s'agit de son 4ème but en 5 journées. Grâce à Gallett', Olympiakos dispose désormais de 11pts d'avance sur le PAOK Salonique et 12pts sur le Panathinaïkos...

Orinel, tranchant comme un Opinel

25/01 21:40

Auteur d'un doublé contre Toulon lors du derby varois (victoire de Fréjus 3-0) le week-end dernier, Akim Orinel (22 ans) s'est encore illustré hier contre Lyon-la-Duchère en ouvrant le score d'un magnifique lob de plus de 30 mètres. Le deuxième but a été marqué par un autre ancien de la maison verte : Grégory Dutil (28 ans) a en effet trouvé le chemin des filets pour la 8ème fois de la saison.

Au classement du groupe B de la CFA, Fréjus (10ème), malgré ses deux matches en moins, ne compte plus que deux points de retard sur l'équipe réserve de l'ASSE (7ème).

Des anciens Verts ont brillé contre des Lyonnais ce week-end. Aux joueurs actuels de l'ASSE d'en faire de même dimanche prochain pour faire chuter les vilains !

"Ils ont joué le match de Gambardella aujourd'hui"

25/01 18:19

Une semaine après leur piteuse élimination à Moulins en coupe Gambardella, les 18 ans se sont brillamment rachetés en championnat cet après-midi en gagnant 4-0 à Monaco. Lancé en profondeur, Idriss Saadi a ouvert le score dès la 13ème minute avant de marquer le deuxième but à la 38ème. Ce doublé a inspiré Faouzi Ghoulam en seconde période : le jeune latéral stéphanois a marqué d'un superbe coup franc en pleine lucarne à la 63ème minute avant d'inscrire le quatrième but stéphanois cinq minutes plus tard sur une passe lumineuse d'Abdou Nze M'Baba.

La compo de l'ASSE : Brioude - Ghoulam, Lajara, Cros, Jouve - Sagna, Ben Khalifa, Rafilibera (Chaouki, 75'), Nze M'Baba (El Khefif, 82')- Saadi, Lavialle (Salabiakou, 65').

La réaction d'Abdel Bouhazama : "On a fait un très bon match aujourd'hui contre une belle équipe. Comme l'AS Monaco est mal classée, elle avait aligné son équipe Gambardella. De notre côté, plusieurs joueurs revenaient de blessure : Lajara, Jouve, Ben Khalifa. J'ai félicité les garçons pour leur état d'esprit. Ils ont montré que le match du week-end dernier était une erreur de parcours. Ils ont joué le match de Gambardella aujourd'hui. Ce sont eux les acteurs. Quand il sont concernés et combatifs comme aujourd'hui, ils peuvent faire de grande choses. Contre Monaco, ils ont été agressifs dans le bon sens du terme et performants dans les zones de vérité : dans nos 16 mètres et dans leurs 16 mètres. L'élimination de la Coupe Gambardella fait partie de leur apprentissage. Je pense que les garçons ont analysé leurs erreurs et ont fait leur auto-critique. Aujourd'hui, ils ont redoré le blason du club. Ils ont fait honneur au maillot vert. Je le dis rarement mais je suis fier d'eux. Cette victoire à Monaco est un petit rayon de soleil qui peut nous aider à oublier la grosse déception du week-end dernier."

Mama Corsica !

25/01 17:12

Les joueurs du CA Bastia ont pleuré leur mère en quittant l'Etrat car ils en ont pris trois ! Les protégés de Jean-Philippe Primard n'ont pas fait de (patrick) fioritures cet après-midi...

Olivier Boumal a ouvert le score dès la 11ème minute d'un tir croisé du gauche sur un centre de Bouba Mansaly. Les Verts ont fait le break à la 32ème minute sur une magnifique action côté gauche : suite à un centre de Yoann Andreu, Serge Didi a laissé passer le ballon entre les jambes pour que Papou Paye mette une mine des 18 mètres. Peu après l'heure de jeu, Helton Dos Reis a marqué de la tête sur un corner d'Olivier Boumal.

La compo de l'ASSE : Cassara - Néry, Lanseur, Guilavogui, Andreu - Garric, Paye, Mansaly - Boumal, Dos Reis, Didi.

La réaction de Jean-Philippe Primard : "Ce 3-0 fait du bien dans l'optique du maintien. Cette victoire est logique, elle a été obtenue au prix d'un gros combat physique. Le terrain était lourd, c'était pas évident de jouer. C'était un match d'hommes, comme souvent avec les Corses. Il y a eu quelques tacles un peu durs mais le match est malgré tout resté correct, ça n'a pas dégénéré. Les garçons ont été intelligents et combatifs. Je suis content." 

Amari à tout prix

25/01 15:06

Cinquième du groupe B de CFA et tombeur de la Fouillouse 10-0 lors du cinquième tour, le FC Villefranche-sur-Saône tenait à quitter la coupe de France la tête haute. Logiquement menés 4-0 hier soir à Dijon, les Caladois ont sauvé l'honneur dans les arrêts de jeu. D'une tête au premier poteau, le milieu de terrain Ismaël Amari a trompé Florent Perraud, son ancien coéquipier au centre de formation de l'ASSE.

L'hommage de Pinault à Pinault

24/01 17:34

Décédé jeudi à la suite d’un malaise cardiaque survenu dimanche à son domicile, Clément Pinault (Clermont Foot) sera honoré ce samedi soir au Parc des sports de la route de Lorient. Une minute de silence sera observée par les deux équipes. L'ancien joueur manceau n'avait aucun lien de parenté avec François Pinault, propriétaire du Stade Rennais.

Les comptes de Féfé

24/01 16:47

Parti au Qatar remplir son compte en banque, Pascal Feindouno n'oublie pas pour autant de jouer au football. Avant-hier, il a marqué le deuxième but d'Al Saad sur le terrain d'Al Sayila (victoire 3-0). Après avoir intercepté une mauvaise relance adverse, Féfé a feinté une frappe du gauche. D'un subtil crochet, il a mis dans le vent trois défenseurs en pivotant sur lui-même avant de décocher une frappe du droit surpuissante en pleine lucarne ! Un but magnifique à voir et à revoir ici :  http://www.al-saddclub.com/ .

A deux journées de la fin du championnat, Al Sadd revient à deux petits points du leader Al Rayyan, Aloisio et ses coéquipiers ayant dû concéder le nul à domicile face à Umm Salal (1-1). Samedi prochain, Féfé (6 buts) recevra José (5 buts). Un match décisif pour le titre entre les deux joueurs les plus souriants de l'histoire de l'ASSE !

Le champion de la formation, c'est Rampillon !

24/01 11:23

Dans son édition du 20 janvier, France Football brosse le portrait de Patrick Rampillon. Ancien milieu de terrain de l'ASSE (saison 1978-1979), il dirige avec talent le centre de formation du Stade Rennais, sacré meilleur de France depuis trois ans. Formateur dans l'âme, le petit frère de l'international canari Gilles Rampillon rend hommage au Sphinx : "Robert Herbin, chez les Verts, me confiait des séances de jeunes à diriger".

Le directeur du centre de formation rennais salue également le travail d'anciens joueurs stéphanois :  "Mon travail consiste à faire évoluer la formation (mutualisation, création d'une académie), à en tracer les grandes perspectives. Il y a des virages important à prendre. Déjà, l'entraîneur de l'équipe réserve, Laurent Huard, un ancien Rennais, est intégré au staff pro et s'occupe des jeunes de 18, 19 et 20 ans. Ce garçon que j'ai fait venir au club, il y a 22 ans, est pédagogue et intelligent. Il y a aussi Régis Le Bris, Loïc Lambert, d'anciens joueurs d'ici. C'est notre richesse. Tout au club respire le rouge et noir."

Un Sauget qui fâche

23/01 21:53

Depuis qu'il a rejoint l'ASSE, David Sauget accumule les ennuis. A la rue à Guingamp en coupe de la Ligue, il a perdu les huit matches de championnat qu'il a joués sous le maillot vert avant de se faire une entorse au genou droit à l'entraînement. Alors qu'il poursuit sa rééducation, il a aujourd'hui des problèmes avec la justice.

Selon l'AFP, le parquet de Nancy a requis deux mois de prison avec sursis à son encontre pour avoir cassé la jambe d'un jeune majeur à la sortie d'une discothèque nancéienne. Le latéral avait latté un lycéen lors d'une bagarre dans la nuit du 17 au 18 mai, quelques heures après la défaite de Nancy contre Rennes, lors de la dernière journée de championnat, qui privait les Lorrains de Ligue des champions. "On s'est attrapé", a acquiescé Sauget, qui reconnaît avoir porté un coup de tête et deux coups de poing à la victime. "Mais je ne pouvais pas donner de coup de pied. J'étais blessé à la jambe droite à la suite d'une chute de moto", a-t-il assuré. Le prévenu a expliqué la fracture de sa victime par une "chute" de ce dernier. "Il a dû mal se réceptionner", a avancé Sauget.

"M. Sauget raconte n'importe quoi depuis le début", a remarqué l'avocate de la victime Me Alexandra Vautrin, dressant un parallèle entre le défenseur stéphanois et Zinédine Zidane, qui malgré "sa moralité favorable", a "le sang chaud" et "n'hésite pas à mettre un coup de tête". "C'est presque un gamin face à un homme de presque trente ans. M. Sauget avait un devoir d'exemplarité", a observé le parquet, requérant deux mois de prison avec sursis à l'encontre du footballeur. Le délibéré sera rendu le 5 février prochain.

Soirée Mouss en Coupe !

23/01 20:57

Demain soir, ça va mousseeeer  ! Moustapha Bayal alias "Mouss" (1m91, 90 kg) sera au marquage de Moussa Sow (1m80, 76 kg).  Expulsé au stade Bonal, notre géant vert a purgé son match de suspension lors du nul contre Le Mans. Il attend de pied ferme l'attaquant rennais, autorisé à affronter les Verts malgré son tacle de boucher sur Debuchy le week-end dernier. 

Monsieur Batista est-il fidèle ?

23/01 20:34
L'UEFA a communiqué aujourd'hui le nom de l'arbitre qui officiera le 18 février prochain au Pirée pour le match opposant nos Verts à l'Olympiakos.

C'est le portugais Lucilio Cortez Batista, 44 ans, qui a été désigné. Présent à la Coupe des Confédérations 2003 puis à l'Euro 2004, Monsieur Batista a arbitré 18 matchs de Ligue des Champions et 15 de Coupe UEFA depuis 2000.

Banquier de son état, il parle couramment 4 langues, le portugais, l'anglais, le français et l'espagnol.

Monsieur Cortez Batista a arbitré 7 matchs européens impliquant des équipes françaises, le bilan est très encourageant pour qui recherche des signes positifs pour l'ASSE. En effet, 5 fois les français l'emportaient, on enregistre un match nul (Lens - Bayern en LdC 2002) et une seule défaite pour Auxerre à Haïfa en UEFA 2006. Ajoutons qu'il a aussi arbitré deux fois l'Equipe de France pour autant de succès.

Andreu-reux !

23/01 13:50

Il y a un mois, Yoann Andreu avait confié aux potonautes : "J’espère que je passerai pro et que j’aurai une proposition d'ici la fin de la saison. Devenir pro, c’est le rêve de tout jeune footballeur. C’est mon but." Yo a atteint son but aujourd'hui. Il vient de signer un contrat professionnel d’une durée de trois ans qui prendra effet à partir du 1er juillet 2009.

Sablé divisé, pour mieux regner ?

23/01 09:56

La Pravda du jour nous apprend que la signature pour 3 ans 1/2 de Sablé à Nice a coûté 750K€ aux Aiglons (plus 200K€ si Nice finit la saison dans les 10 premiers).

Vendu 2,5M€ par l'ASSE à Lens il y a un an 1/2, Sablé a donc vu sa cote divisée par 3.

Pour son numéro de maillot, pour la première fois il délaisse la vingtaine pour passer à la dizaine : le 27 stéphanois puis 28 lensois, laisse la place au 13 niçois.

Interrogé sur le site off niçois, Juju fait profil bas concernant son ambition personnelle : "l'équipe tourne bien, Olivier (Echouafni) est en place et donne satisfaction. A terme si je prouve, je pourrais prendre son relais."

Par ailleurs, sans surprise il confirme que la présence d'Anto a été décisive dans sa venue à Nice : "en retrouvant Frédéric Antonetti, je sais que je vais reparler football, revenir à la quintessence de mon métier. (...) Ce ne sera pas facile de m'imposer, mais je sais que la concurrence avec Antonetti est saine."

Avec Nice, Sablé, a la chance de trouver un club encore en course sur trois tableaux, ce qui devrait lui garantir du temps de jeu.

Même si sa valeur a fondu, nul doute que Juju a retrouvé l'humilité et un cadre sportif qui pourront lui permettre à terme de regner sur l'entrejeu niçois.

Comolli fait le point.

22/01 20:34
Damien Comolli se confie largement dans Le Progrès du jour :

- Il assure que l'ASSE ne recrutera personne durant ce mercato, faute d'avoir pu convaincre les employeurs des arrières gauches que le club avait ciblé. Relation de cause à effet ou pas ? Il annonce aussi que Yohan Andreu va signer son premier contrat pro prochainement.

- Il explique aussi qu'aucune offre n'a été formulée pour Grax et Nilsson, les deux joueurs qui ont exprimé leur "désir d'avoir du temps du jeu". Comme ils n'ont par ailleurs manifesté ni "mal-être, ni exigence absolue de partir", le club ne se sent pas obligé de s'en séparer. En revanche, un prêt en L2 ou National est possible pour Dos Reis et Mansaly.

- Pour Dabo, les choses sont claires : Le joueur a compris que le club entendait le conserver et l'OL a signifié qu'aucune approche directe ne serait entreprise.

- Les négociations avec Dernis sont closes, le joueur sera libre en fin de saison.

- Enfin, l'information la plus importante est qu'il déjeune chaque mardi avec Alain Perrin, Alain Blachon et Jean-Philippe Primard.

Personne n'a pu sauver Willy...

22/01 19:45
Dès novembre, Willy Sagnol disait lui même : "Ma préoccupation n'est pas de savoir si un jour je rejouerai avec l'Equipe de France, mais tout simplement de savoir si je rejouerai au football."

Absent des terrains depuis le sinistre France - Pays-Bas de l'Euro 2008 à la suite d'une blessure contractée durant l'inter-saison avec le Bayern l'ayant contraint à une opération durant laquelle un nerf a été touché, tout le monde se doutait bien que la fin était proche pour Willy.

A commencer par son entraineur, Jurgen Klinsmann qui déclarait début janvier : "Il ne peut pas s'entrainer, il ne peut pas courir car il a constamment mal."

En début de semaine, c'était le manager général du club Uli Hoeneß qui partageait son impression que Willy allait arrêter sa carrière.

Aujourd'hui, la nouvelle a été rendue officielle par l'intermédiaire de Karl-Heinz Rummenigge, Président du Bayern, sur le site du journal allemand Süddeutsche Zeitung : "J'ai rencontré Willy hier et il m'a dit que cela n'avait plus aucun sens de continuer car désormais peu importe comment il s'entraine ou ce qu'il fait à l'entrainement, il a toujours mal au tendon d'Achille. C'est pourquoi nous devons tous faire preuve de compréhension quand un joueur vient me voir et me dit : "J'arrête".

Kalle ajoute que Willy devrait rester proche du football et il dit s'en féliciter : "Il a toutes les compétences requises."

Gare à l'Araujaune !

22/01 17:53

Comme Bayal (exclu à Sochaux et sur qui pèse un sursis), Araujo Ilan serait suspendu en cas de carton jaune reçu samedi à Rennes.

Sa suspension n'interviendrait que pour la réception de Caen et non pas pour le derby.

Si le sursis de Bayal ne fait que commencer, Ilan ne doit se tenir à c-araujo que samedi, au delà son 1er jaune reçu à Lille s'effacera de son casier.

Juju, des corons aux Aiglons

22/01 08:05

Quand on lui avait appris il y a trois semaines que Nice aurait des vues sur lui, Julien Sablé nous avait répondu que ça pouvait aller très vite dans le football.

On apprend aujourd'hui dans Nice-Matin que Juju va s'engager aujourd'hui pour trois an et demi avec les Aiglons. Selon Maurice Cohen, président de l'OGC Nice, l'ancien capitaine stéphanois est recruté "pour conforter l'effectif et préparer l'avenir".

A Nice, Julien Sablé retrouve de vieilles connaissances : Frédéric Antonetti, Vincent Hognon et David Hellebuyck.

Partager