Mouhamadou, du bist ein Kandidat !

31/03 08:51

Le Bayern de Münich est à la recherche d'un latéral pour la saison prochaine. "Dabo est un candidat" selon le journal allemand Kicker : "Le natif du Sénégal compte 17 sélections avec l'équipe de France Espoirs, son contrat avec l'ASSE prend fin en 2010. C'est dans ce club qu'un autre très bon latéral a été formé : Willy Sagnol".

Le magazine de football et de culture 11 Freunde précise que Dabo a déjà été supervisé plusieurs fois par le Bayern.

Bastou bon à Toulon

30/03 23:18

Tandis que l'équipe réserve de l'ASSE galère pour se maintenir en CFA, l'ASF Andrézieux-Bouthéon n'en finit pas de surprendre au point de se mêler à la bagarre pour la montée en national.

Samedi, les hommes de Stéphane Santini se sont imposés sur le terrain de Toulon. Pierre Bastou (35 ans) a marqué l'unique but de la rencontre en trompant Fabien Debec d'un superbe coup franc en pleine lucarne à voir sur le site officiel du club varois : http://www.sportingtoulonvar.fr/home2.html

4ème après 25 journées, Andrézieux n'est qu'à 5 points du leader Montpellier avec un match de moins que la réserve à Loulou. 

Machado'micile prépare ses missiles

30/03 22:04

Envoyée spéciale à l'Etrat, la potonaute Marielle a assisté à l'entraînement des Verts aujourd'hui.

"La séance était essentiellement basée sur le physique. Les joueurs étaient divisés en groupes et ont enchaîné pendant 1h15 environ divers ateliers : endurance, sprint, petits travail d'appui...

Les joueurs ayant joué en CFA ce week-end (Emmanuel Rivière, Christophe Landrin et Helton Dos Reis) sont alors rentrés au vestiaire. Les autres ont enchainé sur une petite oppositon. A noter la participation de Sidy Sagna à la séance du jour.

Paulo Machado a participé à tout l'entraînement et même à l'opposititon de fin de séance. Il n'avait rien d'un blessé. A mon avis il a mis de côté la sélection portugaise afin de se préserver pour dimanche.

Loïc Perrin et David Sauget sont restés aux soins, Mouhamadou Dabo a participé à la séance collective même s'il a plus participé au travail d'endurance qu'au reste. Sylvain Monsoreau a seulement couru. Blaise Matuidi a commencé le programme de reprise (footing en compagnie du préparateur physique). A noter que Dimitri Payet n'a pas participé à la séance mais j'ignore s'il est blessé."

Les propos du Pape

30/03 14:15

Les récents propos du pape en Afrique sont consternants, Dieu merci ceux de notre Pape sont plus réjouissants. Sarr a marqué vendredi contre les Chamois Niortais son deuxième but de la saison. "J'ai profité d'un corner dévié pour surgir et faire un anchaînement contrôle/frappe. J'ai marqué le but égalisateur mais on a concédé un nouveau match nul à domicile. On n'avance plus, il faut dire que depuis quelques matches on a compris qu'on était hors course pour la montée. C'est le dommage car on visait la L2 en début de saison. Personnellement j'aimerais rejouer à l'échelon supérieur. Le coach a fait tourner pour voir évoluer de nouveaux joueurs mais depuis trois matches j'ai retrouvé une place de titulaire. Même s'il n'y a plus vraiment d'enjeu pour nous, je vais essayer de finir au mieux cette saison. Je me sens bien et je souhaite continuer à me faire plaisir sur le terrain."

Notre consultant pendant la CAN peut mieux se concentrer sur les gros enjeux de la fin de saison de Sainté : "La Coupe d'Europe est finie pour les Verts. Ils ont fait un beau parcours mais maintenant ils peuvent se consacrer exclusivement au championnat. Ils ont profité de la trêve internationale pour se reposer. Je les crois vraiment capables de repartir du bon pied. Il y a de bons joueurs dans cette équipe. J'espère que les Verts vont se retrouver collectivement. Quand tu regardes leur situation au classement, ça fait un peu peur. Il faut dire que Sainté n'a pas été épargné par les blessures. Mais je reste confiant malgré tout. Il y a un gros match contre Marseille qui se profile. C'est un adversaire difficile mais cette équipe nous réussit souvent ces dernières années. J'espère qu'on va battre l'OM et qu'on fera au moins match nul. Si je n'ai pas d'entraînement le lendemain du match, je vais essayer de descendre à Geoffroy-Guichard pour voir le match. Sinon je regarderai ça à la télé. Saint-Etienne/Marseille, ça ne se rate pas !"

16 ans : Sainté ne s'est pas fait Saint-Priest

30/03 13:41

Les 16 ans de l'ASSE ont concédé un sévère 4-0 à domicile hier contre Saint-Priest. Auteurs d'une bonne première mi-temps, les p'tits Verts ont encaissé un but juste avant la pause. Dominés physiquement et techniquement, les Stéphanois ont sombré en deuxième mi-temps.

A l'issue de cette 21ème journée, l'ASSE occupe toujours la 4ème place du classement mais perd du terrain sur le trio de tête (Lyon, Auxerre et Sochaux).

La compo de l'ASSE : Brioude - Martin, Jacq, Chapuis, Chabert - Pioud, Bulut, Maouche (Tack, 56'), Mahaya - Chergui (Guizani, 56'), Ouamou (Albert, 75')

La réaction de Romain Revelli : "Le score est un peu sèvère mais l'équipe de Saint-Priest était clairement supérieure. C'est une bonne équipe, mature. De notre côté on avait une équipe mitigée, avec pas mal de 15 ans et même un 14 ans, le défenseur central Chapuis. Nos 40 premières minutes ont été intéressantes, le match était assez équilibré. Mais le but marqué par Saint-Priest juste avant la mi-temps nous a fait du mal. Notre manque de puissance s'est fait cruellement sentir en deuxième mi-temps. L'addition est un peu lourde mais la défaite est logique. Nos meilleurs 16 ans jouent désormais en 18 ans avec Abdel. Les blessures ont touché nos pros mais elles n'ont pas épargné nos jeunes. Cros et Luminet n'ont pas joué ce week-end, ils seront sans doute sur le banc mercredi lors de notre match en retard contre Jura-Sud. Dimanche, lors du derby à Lyon, j'aurai en principe une équipe compétitive car les 18 ans ne jouent pas. Ce sera intéressant de se mesurer à Lyon avec une belle équipe. On enquillera ensuite avec le tournoi de Montaigu, qu'on jouera à fond. De son côté, Abdel fera un peu tourner lors du tournoi des 18 ans à Saint-Joseph."

L'écho de la Charrette - épisode 11

30/03 12:00

Atmosphère, atmosphère...

Hormis le stress des supporters, la caractéristique la mieux partagée par les candidats à la descente c'est la tension en coulisses.

On a vu à Caen que entraineur et joueurs s'étripaient (ouarfff), ou à Nancy que l'entraineur en avait marre de coacher des quiches (re-ouarfff).

A Nantes, ce week end la température est montée de quelques degrés à l'occasion d'un match amical entre Lorient et les Canaris à la Roche-sur-Yon (1-1).

Les supporters nantais ont décidé de manifester leur mécontentement. Ils ont eu recours au classique et simple "mouillez le maillot !" qu'ils ont scandé pendant tout le match. Au point qu'à la fin de la partie N'Daw a failli en venir aux mains avec des supporters. Les mêmes supporters ont accompagné en les couvrant d'insultes le départ du stade des dirigeants, et ont fini par calmer leur ire en tagguant les toilettes vendéennes.

Interrogé sur le sujet des exhortations à se bouger entendues pendant le match, Elie Baup a affiché un air blasé en considérant simplement que "tu entends ça à Nancy et Saint-Etienne tous les jours".

Non Elie, tu oublies que notre créatif public sait donner à son courroux des formes diverses parfois nostalgiques ("allez au charbon !"), d'autres moment un tantinet prétentieuses ("on veut une équipe digne de son public"), mais dans tous les cas à Sainté, on a au moins le bon goût de couler avec talent et poésie.

Machado miné se réserve pour les minots ?

30/03 07:59

Convoqué pour disputer un match amical en sélection A' du Portugal contre la Roumanie le 1er avril, Paulo Machado s'est blessé et a dû déclarer forfait selon le site portugais Abola.

Reste à espérer que le milieu de terrain n'est pas miné et se préserve juste pour mettre une mine contre les minots dimanche...

Maestro & Chico font mal au Malawi

29/03 22:57

La Côte d'Ivoire a écrasé le Malawi 5-0 aujourd'hui lors des éliminatoires africains de la coupe du monde 2010. Siaka Tiéné et Didier Zokora ont joué l'intégralité d'une rencontre marquée par un drame : selon l'AFP, 19 personnes sont mortes dans le stade Houphouët-Boigny d'Abidjan suite à l'effondrement d'un pan de mur. 

14 ans : malaise à Rodez

29/03 21:37

Les 14 ans de l'ASSE ont perdu 2 buts à 1 sur le terrain de Rodez, l'avant-dernier. Brahim Touati a réduit la marque en fin de partie sur un pénalty qu'il a lui-même obtenu. Les p'tits Verts conservent la 2ème place du classement mais ils comptent désormais 5 points de retard sur le leader Saint-Priest.

La réaction de l'entraîneur stéphanois Philippe Guillemet : "On n'a pas fait un bon match. La victoire de Rodez n'est pas imméritée. Comme on a de gros soucis d'effectif, 7 des meilleurs 14 ans ont joué avec les 15 ans. Aujourd'hui, j'ai dû titulariser 4 joueurs de 13 ans. Ceci étant, même avec une équipe très rajeunie, ce n'est pas satisfaisant de rentrer bredouilles d'un déplacement chez l'avant-dernier. "

Bayal, un revers insultant à Oman ?

29/03 16:56

Le Sénégal a perdu 2-0 hier contre Oman en match amical. La prestation de Bayal vue par Pape Sarr, buteur avec le Paris FC vendredi contre Niort : "Mouss a fait un bon match. Titulaire, il a joué milieu défensif. A Sainté il joue défenseur central mais je pense que son meilleur poste, son poste de prédilection, c'est au milieu. Il est sorti vers la 70ème minute. Enfin, je crois bien, en tout cas je ne l'ai plus vu lors des vingt dernières minutes ! (rires) J'ai été surpris par le niveau de l'équipe d'Oman. Claude Le Roy fait du bon boulot là-bas, ça joue bien. Notre défaite peut paraître étonnante mais il ne faut pas oublier que la sélection du Sénégal est en pleine reconstruction. Pas mal de jeunes joueurs ont été appelés, il faut leur laisser le temps de trouver des automatismes."

Les 18 ans défaits à Gerland

29/03 15:53

Les 18 ans de l'ASSE ont perdu le derby en début d'après-midi sur le terrain du leader. Les petits vilains ont marqué l'unique but de ce match de la 21ème journée du championnat à la 80ème minute.

La compo de l'ASSE : Cassara - Ben Khalifa, Thierry, Lajara, Bencheikh - Charbonnier, Draoui, Salabiakou (Saadi, 65'), Charmasson (Lendresse, 81') - Lavialle (Chaouki, 75'), Nze M'Baba.

La réaction de l'entraîneur stéphanois Abdel Bouhazama : "On a fait un beau match, intéressant dans son contenu, face à une belle équipe. La rencontre était équilibrée en première mi-temps. On a souffert les vingt premières minutes de la seconde période car Lyon a poussé. Ils ont tiré sur la barre mais on a bien résisté. Le match s'est de nouveau équilibré. Sur un bon ballon de Lavialle, Saadi a eu une belle occasion mais un défenseur lyonnais l'a taclé in extremis. On s'acheminait vers un match nul mais on a pris un but à dix minutes de la fin. Notre défenseur central Jérémy Thierry a marché sur le ballon, l'OL en a profité pour marquer. Je n'ai pas grand chose à reprocher à mes garçons, ils ont fait leur match. C'était un match plaisant, relevé, intense. J'ai quand même quelques regrets : en cas de match nul, mon équipe serait restée à portée des Lyonnais. Désormais, ça risque d'être très compliqué d'aller les chercher."

Les retrouvailles de Maryan, Pako

29/03 15:07

Dirigeant actuellement Le Pontet (club de CFA2 situé dans le Vaucluse), l'ancien Vert Maryan Wisnieski a revu hier à Lens ses coéquipiers demi-finalistes de la coupe du monde 1958.

Dans La Voix du Nord, le pianiste et concertiste et Daniel Witkowski explique comment lui est venue l'idée d'organiser ces retrouvailles : "Un jour, je me trouve près du stade de La Dennetière, à Noeux-les-Mines. Des gamins jouaient au football et je me suis joint à eux. C'était il y a trois ou quatre ans. Je leur demande alors s'ils savent le nom d'un des plus grands joueurs de tous les temps né à Noeux. Après un moment de réflexion, l'un d'eux me répond... Pako."  

C'était presque ça. Hier une plaque a été dévoilée sur le mur de la maison où est né Raymond Kopaszewski à Noeux-les-Mines en 1931. Comme Kopa, Wisnieski a ensuite découvert le centre technique de La Gaillette : "C'est tout simplement magnifique, formidable. Quand on pense à ce que nous avions à l'époque... C'est incomparable. Quand on voit ça, on n'a presque pas envie de jouer au foot."

A 72 ans, l'ancien attaquant du RC Lens et de l'ASSE continue de suivre avec attention les Sang et Or : "Je regarde tous les matches, mais ce n'est pas du champagne, ça ne pétille pas trop. Maintenant, le principal, c'est de remonter en Ligue 1."

Tranchant comme un Orinel

29/03 14:09

Akim Orinel s'est illustré hier soir contre le CA Bastia. Auteur du corner qui a permis à Grégory Dutil de marquer son 17ème but de la saison, le petit meneur de jeu a corsé l'addition (3-0) quelques minutes plus tard. C'est la 5ème pion de l'ancien pensionnaire de la maison verte depuis le début du championnat.

Grâce à cette belle victoire, Fréjus rejoint Hyères en tête du classement du groupe B, sachant que Mickaël Pontal et ses coéquipiers comptent un match en retard.

Mirallas, un Diable tiré vers la queue

28/03 23:55

Ce soir, les Diables Rouges ont été battus à domicile 4 buts à 2 par la Bosnie-Herzégovine. A peine remis d'une petite grippe, Kevin Mirallas a suivi sur le banc la déroute de sa sélection.

A l'issue de la 5ème journée des éliminatoires européens de la coupe du monde 2010, la Belgique (7 points) rétrograde à la 4ème place du groupe 5, derrière l'intouchable Espagne (15 points), la Bosnie (9 points) et la Turquie (8 points).

Coup d'arrêt pour Nouzaret

28/03 23:30

La Guinée a lourdement chuté 4 buts à 2 cet après-midi au Burkina Faso lors du premier match de la troisième phase des éliminatoires africains pour la coupe du monde 2010.

Piétinés par les Etalons, les hommes de Robert Nouzaret ont sauvé l'honneur à l'heure de jeu grâce à un pénalty obtenu et transformé par Pascal Feindouno.

Vert à moitié plein ou à moitié vide dans le Beaujolais ?

28/03 21:48

L'équipe réserve de l'ASSE a fait match nul  en fin d'après-midi sur le terrain du Football Club Villefranche Beaujolais. Les locaux ont ouvert le score à la 73ème minute d'une belle frappe enroulée au ras du poteau de Coulibaly. Les Stéphanois ont égalisé dans les arrêts de jeu, Dos Reis profitant d'un beau centre de Landrin intelligemment dévié de la tête par Monsoreau.

La compo de l'ASSE : Coulibaly - Néry, Lanseur, Monsoreau, Ghoulam - Sagna, Mansaly, Landrin - Didi (Salabiakou, 70'), Dos Reis, Rivière.

La réaction de Jean-Philippe Primard : "On a fait un bon match. J'ai des sentiments mitigés à l'issue de cette rencontre. On a été dominateurs dans le jeu, je pense qu'il y avait la place de l'emporter. D'un autre côté, c'est difficile de faire la fine bouche compte tenu de la physionomie du match. On a arraché l'égalisation dans les arrêts de jeu. On a pratiqué un bon football aujourd'hui mais on a toujours des problèmes dès qu'on est à 25 mètres du but adverse. On n'a pas eu véritablement de grosses occasions mais par contre on a eu beaucoup de situations intéressantes mal exploitées, des 3 contre 2  ou des 2 contre 1 mal négociés. On a toujours les mêmes soucis dans la zone de finition. On a quand même pris deux points aujourd'hui, c'est déjà ça. Maintenant il faut absolument renouer avec le succès. On a un match important contre Jura-Sud dimanche prochain, il faut vraiment le gagner. L'équipe une joue encore le dimanche, ça ne fait pas mes affaires car le renfort des pros peut être utile, on l'a vu aujourd'hui. Sylvain Monsoreau a fait un très bon match. Il a bien tenu la défense, s'est efforcé de relancer proprement. En fin de match il a su créer le surnombre et adresser une passe décisive. Christophe Landrin a fait une prestation encourageante. A la fin du match il était fatigué mais c'est normal, ça fait très longtemps qu'il n'avait pas joué 90 minutes. Il a eu beaucoup d'activité aujourd'hui, il était mieux techniquement par rapport à la mi-temps qu'il a jouée la semaine dernière contre Agde. Lui aussi est impliqué dans notre but égalisateur."

He shot, the Cherif !

28/03 18:16

Cherif Ousmane Sarr a marqué hier contre Strasbourg son premier but sous les couleurs troyennes : d'une magnifique demi-volée du pied gauche, il a catapulté le ballon dans la lucarne de Cassard. 

Un tir somptueux à voir et à revoir à la 5ème minute de l'édition alsacienne du 12/13 : http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b67a_1214part2

Sarr revient de loin. Depuis un mois, il retrouve du temps de jeu en équipe première après avoir été relégué trois mois en équipe réserve. L'entraîneur troyen Ludovic Batelli s'en est expliqué dans une récente interview accordée à Libération Champagne : "Ousmane Sarr ? C'est une énigme. Il est capable de faire des gestes et des choses exceptionnelles mais il est également très inconstant. Il doit mettre ses qualités au service du groupe et de l'équipe. Ousmane est quelqu'un de cyclique, dans les performances et dans l'esprit. C'est dommage. En ce moment, il est plutôt bien, il fait les efforts." 

L'ancien joueur stéphanois sera sans doute utile à l'ESTAC pour se maintenir en L2. Après sa défaite contre Strasbourg, Troyes ne compte plus que deux petits points d'avance sur le premier relégable (Châteauroux) à 9 journées de la fin du championnat de L2.

Matsui gagne contre le Bahreïn

28/03 14:34

Le Japon a battu le Bahreïn 1-0 aujourd'hui lors des éliminatoires asiatiques de la coupe du monde 2010. Entré en jeu à la 79ème minute, Daisuke Matsui ne s'est pas blessé.

Chavegoal d'oracle

27/03 23:21

Buteur lors de la première journée du national contre Croix-de-Savoie, Loïc Chavériat avait perdu le chemin des filets. Il l'a enfin retrouvé ce soir en donnant la victoire à Sète contre Gueugnon (1-0) lors de la 29ème journée.

Chavegoal nous a confié ses impressions à l'issue de la rencontre : "J'ai marqué vers la 10ème minute sur un coup franc à 20 mètres. J'ai bien enveloppé ma frappe, ça a trompé le gardien. C'est vrai que ça fait un bail que je n'avais pas marqué mais cette saison je joue plus en retrait. J'évolue désormais à un poste de milieu relayeur, en 8 ou en 10. Je suis content d'avoir permis à mon équipe de gagner car en ce moment il y a pas mal de problèmes extra-sportifs au sein du club. On nous a retirés trois points, on n'est plus payés depuis deux mois, c'est difficile de se concentrer dans ces conditions. Ce soir on est 6ème avec 40 points. On n'est plus dans la course à la montée mais on fait quand même un joli parcours en championnat."

Chavegoal en profite pour nous annoncer une victoire des Verts contre Marseille. "C'est dommage qu'il y ait un tel contraste entre la coupe d'Europe et le championnat. J'ai regardé quasiment tous les matches des Verts en coupe UEFA, je me suis régalé. J'étais à Geoffroy-Guichard pour le match contre Tel-Aviv, je voulais absolument vivre un match européen dans le Chaudron. La situation des Verts en championnat est inquiétante mais je suis persuadé que le match contre Marseille peut permettre à Sainté de relancer la machine. L'OM vient souvent en favori à Geoffroy-Guichard mais repart souvent avec une défaite. Je sais de quoi je parle. Même si les Verts sont dans une spirale négative actuellement, je pense vraiment qu'on peut tout exploser contre Marseille. Ce match est super important, contre l'OM ça passe ou ça casse. Pour moi ça passe, les supporters seront à fond derrière les joueurs et on va se maintenir."

Les Verts atteints de Jean-Claude Dussïte aigüe !

27/03 16:19

Les années précédentes, on se targuait d'être l'équipe en France la mieux classée jusqu'à la 60ème. En creux, cette petite fierté bien inutile masquait une incapacité à tenir les scores en fin de match.

Et bien cette saison rien ne change et tout change.

Tout change parce qu'on est 16ème seulement au classement des 1ères périodes, avec 30pts en 29 matches.

Rien ne change parce que c'est pire en 2ème période : nous sommes derniers au classement avec 23pts à 2pts du Havre (19e), à 5pts du Mans (18e) et à 8pts de Caen premier non-relégable de ce classement virtuel.

Avec 11 buts marqués en 2ème période sur les 29 premières journées, nous avons la 20e attaque derrière Le Havre.

Moralité, on est souvent sur le point de conclure, juste sur le point. L'absence de leader moral, d'esprit de révolte est une constante depuis plusieurs saisons à l'ASSE.

Et si nos dirigeants faisaient enfin de ce sujet un chantier prioritaire du prochain mercato ?

Les affres de Dafreville

27/03 13:52

Le Journal de l'Ile de la Réunion publie aujourd'hui un portrait de l'ancien Vert Christian Dafreville, "un chic type."

Le quotidien nous rappelle que l'actuel entraîneur de la Saint-Pierroise (Réunion) avait rejoint l'ASSE après avoir éclipsé Roger Milla lors d'un match avec Martigues. Mais suite à un tacle (affreux, vil) d'un joueur de l'INF Vichy, Christian s'est rompu les ligaments postérieurs du genou au début de sa deuxième saison en vert.

Dafreville s'est reconverti en entraîneur. "J’ai toujours eu en tête l’idée de devenir éducateur, même  lorsque j’évoluais en métropole. Laurent Roussey a été le déclic il m’a fait pleinement prendre conscience de mon potentiel".

Aujourd'hui, il se fait du mouron pour son ancien club, jugeant l'équipe "sans ressort".  Devant son poste,  il a assisté à une faillite collective contre Lorient. "Ils ont des super-joueurs mais ils ne dégagent  rien de bon. Il n’y a pas d’âme. Mentalement, Saint-Étienne flanche sans jamais  donner l’impression de vouloir se rebeller. Ils semblent accepter leur sort. Ce  serait vraiment dommage..."

La Ligue, la Ligue, on ... te dit merci !

27/03 10:09

Hier soir la grosse commission ("j'ai finiiiiiiii") de discipline de la Ligue a souhaité donner un coup de main aux Verts dans leur lutte pour le maintien en infligeant une suspension d'un match à Da Rocha (Nantes), André Luiz (Nancy), Sanchez (Valenciennes), Robin (Grenoble).

Leca (Caen) a eu droit à une double ration, il sera suspendu 2 matches (en même temps que Proment suspendu denièrement pour ses propos fleuris à l'endroit des arbitres).

Enfin le Rennais Mangane finira la saison derrière sa TV, puisque la Ligue l'a suspendu jusqu'au 1er Juin. Rennes sera donc privé de Briand et Mangane contre l'ASSE le 11 Avril prochain.

Le Canari ne rit plus

27/03 07:59

Vexé par les critiques des médias sur la faiblesse du jeu nantais, Elie Baup était d'humeur noire hier en conférence de presse : "Il n'y a qu'à venir avec nous si vous trouvez que la cabane est tombée sur le chien... Si ce match amical contre Lorient est important ? Je ne sais pas puisque, de toute façon, on est des « pipes » !"

Presse-Océan nous apprend que les pipes ont fait une chasse au trésor à vélo. "Ça tisse des liens, c'est un peu intelligent (!), un peu physique" explique Elie Baup. Pour Jérôme Alonzo, "ce genre de stage, c'est indispensable dans la période que l'on vit. L'aspect psychologique est essentiel. Même si, au final, on ne sera pas plus pote ou moins que mardi soir en arrivant. En fait, là, tu sèmes pour récolter plus tard."

Dutil, l'étoile montante de Fréjus

26/03 22:04

L'Etoile Sportive de Fréjus poursuit sa fulgurante ascension dans le groupe B de CFA. Relégables après dix journées, les Varois sont montés hier sur le podium grâce à leur victoire à Gap. Grégory Dutil en a profité pour marquer son 16ème but de la saison (en 21 matches).

L'ancien pensionnaire du centre de formation de l'ASSE nous commente sa belle saison : "La saison a mal commencé. Le décès du coach Guy David a été un vrai choc, beaucoup de joueurs sont venus pour lui. On a eu du mal à se remettre de ce malheur. On était relégables, il fallait se ressaisir. On a su le faire car on a un super groupe. Beaucoup de joueurs ont de grosses qualités dans ce club. Je pense qu'on a l'équipe la plus technique de notre championnat. Personnellement je m'éclate dans cette équipe. Je rends à ce club ce qu'il m'a apporté. Fréjus m'a recruté malgré la fracture du tibia que j'ai eue la saison dernière quand je jouais à Toulon. J'ai été indisponible pendant cinq mois, ce n'est pas rien ! Hormis notre faux pas à domicile contre Jura Sud, on reste sur une super série. J'espère qu'on va la poursuivre pour jouer la montée en national."

Et si Sainté se maintient en prime, ce ne sera pas pour déplaire à Grégory ! "Saint-Etienne est un club qui te marque à vie. J'y suis retourné récemment, ça m'a fait bizarre de retrouver l'Etrat. J'ai été content de revoir Jean-Philippe Primard, un formateur que j'apprécie beaucoup. J'espère que les Verts vont se maintenir, que ce soit en L1 ou en CFA. Saint-Etienne, ça reste le plus grand club en France avec l'OM. Sainté ça ne s'oublie pas ! Rétrospectivement, je regrette d'avoir quitté ce club. J'avais mis une dizaine de buts avec l'équipe réserve en 2001-2002. Mais lors d'un entraînement avec les pros, j'ai pris une semelle de Karim Fellahi, il m'a pété la rotule. Antonetti voulait quand même me faire prolonger d'une année, mais j'ai préféré signer à Ferrol, en deuxième division espagnole. J'avais signé un contrat de trois ans là-bas mais j'y suis resté un an car j'ai un eu un problème avec l'entraîneur adjoint. Avec le recul, je me dis que j'aurais sans doute dû rester à Saint-Etienne, j'aurais pu poursuivre ma progression avec les Verts."

Féfé s'étalonne contre les Etalons

26/03 21:13

Après avoir profité de la 26ème journée du championnat qatari pour ravir à José Aloisio (Al Rayyan) la 2ème place du classement, Pascal Feindouno a rejoint la sélection guinéenne à Paris avant de s'envoler ce matin pour Ouagadougou.

Samedi, les hommes de Robert Nouzaret affronteront "Les Etalons" du Burkina Faso dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2010.

Public lassé, Chaudron délaissé

26/03 16:59

Alors que l'ASSE doit jouer encore 5 fois à domicile (Marseille, Lille, Nancy, Toulouse, Valenciennes) cette saison, la moyenne de spectateurs à GG est la plus faible qu'on ait connue depuis notre retour en L1.

Jusqu'ici le peuple vert avait dans des proportions remarquablement stables fréquenté GG : 29 875 en 2005, 29 111 en 2006, 29 383 en 2007 et 29 248 en 2008.

Cette saison avant les 5 dernières rencontres, la moyenne se situe à 26 788 spectateurs soit près de 2 500 de moins que l'an dernier.

Espérons que la mobilisation générale nécéssaire pour le sprint final se traduise dans ces chiffres, et (pas) accessoirement au classement.

Si ça gagne pas ça débarrasse !

26/03 10:55

Ahhhhh la rubrique désormais traditionnelle qui veut qu'on se réjouïsse des soucis d'effectif de nos prochains adversaires.

En quelques jours, le Stade Rennais, à qui nous rendrons visite le 11 Avril, a perdu 2 de ses piliers majeurs.

Mangane qui a envoyé son pote Lacourt à l'hosto samedi dernier verra ce soir quel sort la commission de discipline lui réserve. Le précédent Frau (qui avait involontairement détruit Noro et avait longuement été suspendu) suggère que la suspension qui sera prononcée l'empêchera de tenir sa place contre l'ASSE.

Hier, c'est un autre coup dur qu'a vécu Rennes à travers la rupture des ligaments croisés de son meilleur buteur Jimmy Briand (8 buts) pendant l'entrainement de l'EDF.

Briand (27 matches) et Mangane (26 matches) sont 2 des 8 joueurs du noyau dur du 11 rennais (les 6 autres étant Fanni, Douchez, Hansson, Lemoine, Pagis et Bocanegra).

Et si pour une fois le malheur des uns faisait enfin notre bonheur ?

Saint-Symphorien lâché ?

26/03 08:43

Il n'y a pas qu'à Sainté que la nécessité d'un nouveau stade fait débat. "Metz risque de rater le train de l'Euro" peut-on lire aujourd'hui en une du Républication Lorrain.

Inquiet et agacé, Sylvain Kastendeuch prend clairement position en faveur d'une nouvelle enceinte (fofie ?) :

"Je siège au conseil d'administration de la LFP et je peux vous assurer qu'aucun document ne fait état de la possibilité d'un stade à Metz.  Metz va rater l'Euro 2016, comme il avait manqué la Coupe du monde 1998, alors qu'une loi permettra bientôt des aides de l'Etat aux constructions programmées pour l'Euro 2016, dans le cadre d'une déclaration d'utilité publique.

Sans un nouveau stade, le FC Metz ne pourra pas générer de nouvelles recettes et assurer sa pérennité : à terme, c’est la mort programmée. Il faut quitter Saint-Symphorien car les conditions d’accès y sont insupportables et les conditions d’accueil insuffisantes. Il n’y a pas matière à y mettre en place de nouvelles formes d’animation, et on ne réinventera pas les possibilités d’accès et de stationnement. C’est même une question de sécurité : agrandir sa capacité deviendrait dangereux ; dès qu’un match attire plus de 20000 personnes, les bouchons vont jusqu’à l’autoroute. A Saint-Symphorien, on ne pourra jamais faire que du bricolage. Il faut trouver du foncier ailleurs.

C’est d’ailleurs pourquoi je ne comprends pas le peu d’empressement de la ville à soutenir ce projet : un stade qui favorisera l’existence d’une équipe de Première division fera au moins autant parler de Metz, de la Moselle et de la Lorraine que le centre Pompidou ou l’Arsenal. Je n’oppose pas les deux : je crois simplement qu’il serait dommage et même dangereux de mettre tous les œufs dans le même panier. Il faut donc que les politiques se réveillent car, seul, le FC Metz n’y arrivera pas. J’espère par exemple que le département n’est pas en train de se servir de la politique de la mairie pour se dédouaner de ses responsabilités : ce serait très petit. C’est plutôt d’une mobilisation générale dont on a besoin.

Si le FC Metz a aujourd’hui du mal à tenir son rang, c’est notamment parce qu’il ne possède pas les infrastructures qui lui permettront d’engendrer des recettes nouvelles et de se développer. Pour attirer des partenaires, il faut une nouvelle offre. Et s’il s’agit d’investisseurs privés, il faut l’outil pour les faire venir et cet outil n’existera pas sans le soutien des collectivités locales. C’est donc bien un choix politique. Soit on estime que le football n’intéresse pas assez de monde et que la population n’est pas attachée au FC Metz, mais j’invite alors les chantres de la démocratie participative à lancer une grande enquête d’opinion pour le prouver. Soit on se réveille, et vite : dans les conditions actuelles, le FC Metz a plus vocation à finir en National qu’à retourner durablement en Ligue 1." 

Guilavogui la galère

25/03 15:30

Comme beaucoup de joueurs stéphanois, Josua Guilavogui n'est pas épargné par les blessures cette saison. Indisponible trois semaines en février suite à un claquage aux adducteurs, "Jo" avait dû déclarer forfait pour le match amical des moins de 19 ans contre l'Ecosse. 

Sélectionné pour disputer à la fin du mois deux matches amicaux en Ukraine, il risque de décliner à nouveau l'invitation.

"Je me suis blessé au tibia droit lors du dernier match de la CFA dimanche contre Agde. Je suis allé à l'hôpital après le match. Heureusement on ne m'a pas opéré mais il est possible qu'on me fasse une petite opération en juin si mes douleurs persistent.  C'est ce que m'a dit le chirurgien hier. Tout dépendra de l'évolution de ma blessure. Je ressens une douleur sur certains mouvements, quand je mets le poids sur ma jambe notamment."

Pas de larme pour Hognon

25/03 15:13

A 34 ans très tassés, Vincent Hognon vit une saison mitigée à Nice. En 29 journées, il n'a été titulaire qu'à 10 reprises, et cette saison a de faux airs de sortie de scène.

Mais notre Gnongnon n'est pas bonhomme à lâcher et il a regagné dernièrement une place de titulaire en défense centrale, jouant dans leur intégralité les 3 derniers matches de l'OGC Nice.

Revenant pour Nice Matin sur ses prestations il évoque son récent match à Bordeaux :"En Girdonde, j'ai parfois souffert parce que le rythme était élevé. Ca pourrait être mieux donc, mais je suis néanmoins satisfait. A moi de retrouver le bon tempo et l'efficacité sur coups de pied arrêtés. J'aurais pu valoriser tout ça par un but parfois..."

Il accepte par ailleurs avec lucidité son statut de remplaçant : "C'est difficile de ne pas jouer. Mais, entre joueurs, on s'est toujours bien entendu. Il n'y a aucun problème entre les défenseurs centraux ! Même si on a tous envie d'être sur le terrain, ça fait partie de la vie de footballeur ! Je n'avais jamais connu ça. Mais il faut dire que ceux qui jouent sont performants. C'est compliqué mais c'est comme ça. Avec l'âge, ça devient logique aussi de connaître cette situation."

Alors qu'il est en fin de contrat, et malgré un genou à la fragilité chronique, il n'a pas abdiqué toute ambition : "J'ai plusieurs opportunités, deux ou trois idées, mais rien n'est définitif. On verra bien, je vais prendre mon temps, bien réfléchir. Mais lorsqu'on enchaîne quelques matchs, on s'aperçoit qu'on prend toujours autant de plaisir à jouer".

De notre côté, on prend toujours autant de plaisir à voir Gnongnon s'élever pour claquer sa spéciale sur corner, vous savez la fameuse tête décroisée au premier poteau, celle qui nous manque tant cette saison...

Partager