My name is Geoffroy-Guichard

12/08 15:26

Le maire de Sainté  pose fièrement sur la pelouse du Chaudron en couverture du dernier numéro de La Gazette des communes, des départements et des régions. L'hebdomadaire consacre en effet un dossier sur les grands stades intitulé "Les Villes ne veulent pas être sur la touche". Contrairement au maire du Mans, Maurice Vincent est plutôt défavorable au "naming" (sponsoring par lequel un stade prend le nom d'une société ou d'une marque).

"Geoffroy-Guichard est historiquement lié aux acteurs économiques locaux. Il est le nom de l'un des fondateurs du groupe Casino. Celui-ci est un partenaire historique du club. Les maillots reprennent d'ailleurs la couleur verte du logo. Comme tous les Stéphanois, je demeure très attaché à ce nom. Il reste, avec le club, la principale marque de notre agglomération. Son meilleur vecteur d'image positive en dépit de toutes ces années sans trophée. Nous n'avons pas dans notre plan de financement actuel retenu l'hypothèse de "naming". Nous ferons tout pour nous en passer. Mais, peut-être, faudra-t-il compléter le nom de Geoffroy-Guichard par celui d'une entreprise. Je n'en fais pas une affaire de religion."

Losilla, le Parisien libéré

12/08 13:52

Hier soir, lors de la deuxième journée du National, le Paris FC a été outragé, brisé, martyrisé avant d'être libéré par son capitaine Anthony Losilla, ancien pensionnaire du centre de formation de l'ASSE. "Toto" revient pour nous sur cette fin de match complètement folle à Charléty.

"En première mi-temps, on a été davantage des spectateurs que des acteurs. Face à une belle équipe de Troyes, ça ne pardonne pas. A la pause, on était logiquement menés 2-0. En seconde mi-temps, on n'a pas réussi à convertir nos occasions dans le temps règlementaire. A la 92ème minute, on a obtenu un péno. Le tireur l'a loupé mais heureusement un autre attaquant avait bien suivi, il a réduit le score. Dans la toute dernière minute du temps additionnel, sur la dernière action, j'ai marqué le but égalisateur d'une farppe du droit à mi-hauteur des 25 mètres. C'était un peu inespéré. Ce but libérateur nous a permis de décrocher sur le fil un  match nul super important pour le moral de l'équipe.

Maintenant il faut tout faire pour tenter de décrocher notre première victoire rapidement. Le championnat est d'un niveau relevé cette saison. Les trois clubs qui sont descendus sont costauds, Cannes et Evian-Thonon-Gaillard [ndlr : club anciennement dénommé Croix-de-Savoie] ont des gros budgets et visent la montée. Même si la concurrence est rude, notre ambition est d'être dans le coup en haut de tableau."

Dernis, la Metz était presque dite !

12/08 12:52
On apprend dans le FF d'hier que Geoffrey Dernis avait en mai dernier donné son accord au FC Metz pour les rejoindre en cas de montée en L1... Malgré 6pts d'avance sur le 4e à quelques encablures de l'arrivée, Metz n'est pas monté, et Geoffrey n'est pas passé par la Lorraine.

Feurs ne se laissera pas faire

12/08 12:35

Entraîné par Hervé Revelli, Feurs accueillera l'équipe réserve de l'ASSE au Stade Maurice Rousson ce samedi à 19H00 lors de la 1ère journée de CFA2. A quelques jours de cette rencontre, le meilleur buteur de l'histoire des Verts s'est confié au site foot42.

"Je ne suis pas très original si je vous dis qu’on souhaite d’abord se maintenir, mais c’est pourtant vrai. Il faudra avant tout s’installer pour espérer voir plus haut (...) J’aime la jeunesse de ce groupe qui se montre volontaire.  Je ne m’enflamme jamais, j’observe. Sur notre onze titulaire de la saison dernière, seuls trois à quatre nouveaux joueurs pourraient être intégrés. C’est important de repartir sur des bases connues, surtout que la saison dernière nous avions la meilleure défense de France des groupes de Division d’honneur."

Sanchez joue sur tous les tableaux

12/08 11:56

Qualifié pour le 2ème tour de la Coupe de la Ligue après avoir battu Le Havre, Daniel Sanchez ambitionne de se mêler à la lutte pour la montée en L1, comme la saison passée. L'entraîneur tourangeau joue vraiment sur tous les tableaux, comme il l'expliquait hier dans La Nouvelle République.

"J'utilise un tableau à la mi-temps des matchs. C'est très fonctionnel. Les joueurs visualisent très vite les pions qui sont mobiles. Je fais comprendre à mes joueurs pourquoi ils doivent jouer plus haut ou plus bas. La visualisation doit être rapide, percutante et vaut parfois de longues paroles. Quand j'étais au Japon et en Russie, je l'utilisais. Il permettait de franchir la barrière de la langue. Il y a alors un sacré gain de temps. Il est rare que je l'utilise après le match. Parfois, en début de semaine, en débriefing mais ça dure quelques secondes. Quand j'étais joueur, j'avais un entraîneur qui utilisait beaucoup le tableau, c'est Kasperczak. Mais j'ai eu des entraîneurs qui parlaient beaucoup comme Snella et Batteux. De beaux parleurs. De vraies références qui vous captivaient."

Lannoy, fini l'arbitrage à la noix !

12/08 10:57

Stéphane Lannoy arbitrera ce samedi à 21h00 le match TFC/ASSE comptant pour la deuxième journée du championnat de L1. La saison dernière, cet arbitre international s'est illustré lors de deux matches des Verts.

On se souvient de sa mansuétude envers le jeu viril mais rarement correct des Canaris à la Beaujoire. Victime d'un violent tacle de N'Daw, Landrin avait dû sortir sur blessure dès la 27ème minute. Bekamenga en avait profité pour inscrire l'unique but du match quelques secondes plus tard... "La sortie de Christophe a totalement bouleversé la donne. Jusque-là, il n'y avait qu'une seule équipe sur le terrain. Et je ne veux pas faire ma pleureuse, mais comment Maréval peut finir le match sans le moindre carton ?" pestait Laurent Roussey après la rencontre.  

Les Verts ont retrouvé Lannoy à Gerland lors la 22ème journée. L'arbitre a oublié de siffler une faute flagrante du vilain Boumsong sur Ilan en pleine surface de  réparation, provoquant la colère d'Alain Perrin : "Nous avons été volé des trois points. Quand vous ne sifflez pas un penalty évident à dix mètres…"  

Allez Lannoy, fini l'arbitrage à la noix !

Stephen comme une fouine

11/08 23:22

Ce soir, l'AS Cannes a été tenue en échec sur sa pelouse par Amiens (2-2) lors de la 2ème journée du national. Stephen Vincent a marqué le premier but azuréen. "J'ai égalisé à un partout en première mi-temps. Suite à un coup de pied arrêté, il y a eu un petit cafouillage et je suis arrivé comme une fouine avant de frapper en force du pied droit. Lors de la première journée, j'avais tiré sur le poteau, ce soir, c'est rentré. J'ai de bonne sensations en ce début de saison mais on n'est pas encore récompensé de nos efforts. On produit du jeu, on se procure pas mal d'occasions mais on a pris qu'un point sur six. C'est insuffisant par rapport à notre ambition de monter en Ligue 2."

Le Taureau est sorti du toril !

11/08 20:08

La Fédération Brésilienne de Football ayant enfin homologué son transfert d'Al-Rayyan (Qatar) au Vasco de Gama (Brésil), José Aloisio a fait ses grands débuts avec le club carioca ce week-end.

Après trois mois d'entraînement avec ses nouveaux coéquipiers, le Taureau est enfin sorti du toril pour foncer sur la lanterne rouge Campinense dans l'arène de São Januário lors de la 16ème journée de la série B (L2 brésilienne).

Entré en jeu après la mi-temps, José est impliqué dans l'action du deuxième but et a obtenu le coup franc sur le troisième but. Il a failli marquer de la tête en toute fin de match : https://www.youtube.com/watch?v=EwWMC8qJhm8. Comptant le même nombre de  points que le leader Atlético-GO, le Vasco de Gama est bien parti pour atteindre son objectif : la remontée immédiate en Série A. 

Déconvenues chez les Ch'tis

11/08 14:10

Nos anciens Verts ont perdu le Nord ce week-end ! Tandis que que son ancien club Boulogne-sur-Mer subissait la loi des hommes d'Antonetti, Montanier (Valenciennes) a commencé par une défaite 3-1 à domicile face à Nancy. "C'est un peu une soirée cauchemardesque. On touche le poteau à deux reprises, on manque un penalty et on finit avec l'expulsion de Nicolas Penneteau".

Même si le LOSC n'a pas raté son entrée en Europa League, Rudi can fail. Dans leur chenil, les Dogues de Garcia ont  perdu 2-1 face aux Merlus. "On a eu trop d'occasions de but pour n'en marquer qu'un seul. Quand on prend deux buts à domicile, c'est difficile de gagner un match."

Nos amis girondins ont composé un 4-1 à Wallemme la veille de ses 42 ans. "Le score est trop lourd et sévère au regard de la physionomie du match" dixit Jean-Guy.

Bruder attend les Verts

11/08 13:16

Responsable technique au centre de formation du TFC et entraîneur des pitchounes U17 , Luc Bruder évoque ses missions aujourd'hui dans La Dépêche du Midi : "L'objectif fixé par le président est de pouvoir sortir un ou deux jeunes chaque année pour l'équipe première.  Ce que nous voulons, c'est développer cet ancrage en Midi-Pyrénées en recrutant des joueurs du cru. Nous nous devons de suivre des exemples comme Bordeaux ou Barcelone qui font jouer des joueurs issus du sérail.  Nous devons tisser des liens étroits avec les clubs locaux en exposant notre projet. Le match de l'équipe fanion doit pour cela en être un événement majeur."

Bafé l'éloge de Roussey

11/08 09:11

Au cours d'un long entretien publié aujourd'hui dans France Football, Bafé le bilan de ses vertes années avant de rendre hommage à Laurent Roussey.

"La saison dernière me laisse un sentiment amer. Quand je vois mes dix buts, je me dis que je peux faire beaucoup mieux. Mais il y a eu pas mal de problèmes dans cette équipe, notamment au niveau de la stabilité. Je pense au départ de Pacal Feindouno, au limogeage de Laurent Roussey... Je continue de penser qu'avec l'apport d'un joueur comme Pascal, j'aurais reçu six ou sept passses décisives de plus et j'aurais été dans mes stats de la saison précédente. Le club avait fait le choix de le vendre, on s'est accroché, je savais que ça allait être difficile. Finalement, on s'est sauvé. Je pense être sorti grandi de cette saison, car en plus de mes dix buts en L1, j'ai souvent marqué en Coupe. On m'a toujours dit qu'un bon attaquant ratant sa saison devait tout de même marquer un nombre de buts à deux chiffres. C'est ce que j'ai fait, mais j'ai tout à fait conscience que je me dois de faire mieux.

Quand un club est en difficulté, beaucoup de joueurs ont tendance à mettre la faute sur les entraîneurs ou les autres. Je n'aime pas ça. Je préfère me taire, travailler et franchir des paliers. Je suis assez costaud pour fournir la réponse sur le terrain. Sur les derniers matches de la saison, j'étais satisfait d'avoir marqué ces buts si importants pour le club. (...) J'aurais voulu réaliser une meilleure saison, mais les deux ans et demi pendant lesquels j'ai remplacé Piquionne, j'ai marqué pas mal de buts (36 en trois saisons de L1). Avec mes coéquipiers, on a permis au club de se qualifier pour une Coupe d'Europe, pour la première fois depuis presque trente ans. Je pense que mon bilan est tout à fait satisfaisant.

Avec le coach Roussey, j'ai beaucoup travaillé. Sous sa férule, j'ai marqué seize buts en une saison. Il a été l'une des raisons de mon arrivée en équipe de France et de mon éclosion au plus haut niveau. Il a été le meilleur entraîneur de l'histoire du club, en le ramenant en Coupe d'Europe après y avoir participé lui-même en tant que joueur. Il faut lui rendre un grand hommage. (...) Quand j'ai connu Laurent Roussey, j'étais un jeune joker de Saint-Etienne, rentrant deux ou trois minutes par match. Quand il est arrivé au club, il m'a pris sous son aile, en s'inspirant lui-même de sa période lilloise, avec Claude Puel. C'est aussi pour cette raison que j'ai voulu rejoindre Lyon car je savais la qualité du travail qui allait être fourni."

National et les Verts (1ère journée)

10/08 21:37

Les promus varois ont bien réussi leurs débuts en National vendredi. Titulaire, Pontal a contribué à la belle victoire de Hyères contre Reims (3-1). Forte de sa cohorte d'anciens Verts, l'Etoile Sportive Fréjus Saint-Raphaël a tenu Bayonne en échec (0-0) dans le Pays Basque. Gharibian et Noyer ont joué l'intégralité de la rencontre, Dutil a éte remplacé dans le dernier quart d'heure. Malfleury (convalescent), Orinel et Moulin (blessés) étaient indisponibles. Autre promu, Cassis-Carnoux n'a pas réussi à tromper la vigilance de Hernandez : Evian-Thonon-Gaillard a gagné 1-0.

Pour ses débuts d'entraîneur à Créteil, Laurent Fournier a concédé un match nul et vierge à domicile devant le promu Plabennec. Nouveau capitaine du Paris FC, Anthony Losilla s'est incliné 2-0 sur le terrain des Forgerons de Gueugnon. L'AS Cannes, son ancien club, a perdu sur le même score à Rodez. Privée de Bauthéac (blessé), l'équipe d'Emon et Cuervo n'a pas démérité : Vincent s'est notamment illustré en tirant sur le poteau.

Marin attend Sion (et réciproquement)

10/08 11:06

Nicolas Marin quitte Lorient (après avoir été prêté à Plymouth - prononcez Plimoufffff en postillant bien sur votre interlocuteur - et Bastia - évitez pour le coup de postillonner sur votre interlocteur) pour rejoindre le Football Club de Sion. Selon L'Equipe, il va signer un contrat de deux ans, prolongeable d'un an.

Petit Marseillais deviendra donc petit Suisse, une belle recon-vert-Sion, surtout si l'ancien attaquant stéphanois se révèle à Sion. Didier Tholot l'entraîneur du club sédunois et Nicolas Marin échangeront sûrement quelques souvenirs Verts.

Lacombe à l'attaque

10/08 10:38

Alors que son entraîneur Francis Gillot réclame un attaquant supplémentaire, le président sochalien Alexandre Lacombe se montre dubitatif aujourd'hui dans L'Est Républicain : "Sverkos a montré qu'il savait toujours être réaliste devant le but. Davies ensuite, avec sa bonne rentrée en jeu, nous a montré qu'il allait vite se mettre dans le bain. Après pour moi, Butin a fait de belles choses en matchs de préparation et Privat va vite se remettre de sa blessure. Maurice-Belay peut aussi compléter le secteur au cas où. (...) Saint-Etienne va probablement casser sa tirelire pour des attaquants dont nous ne sommes même pas sûrs qu'ils seront meilleurs que les nôtres. On va atteindre des prix déraisonnables..."

Guingamp en état de Grax

10/08 10:19

Guingamp n'avait plus gagné lors de la première journée depuis onze ans. Sébastien Grax a mis fin à cette série vendredi : https://www.youtube.com/watch?v=pMrQ9I8kh3w

"Très disponible défensivement" selon Le Télégramme, l'ancien attaquant stéphanois a commenté hier sa performance dans le quotidien breton : "Déjà, cela fait du bien de rejouer, de retrouver le terrain. Et puis, de marquer, c'est encore mieux, c'est sûr. Mais, ce n'était pas non plus le plus important, le principal était de faire un bon match et de gagner. Je marque, tant mieux pour moi, tant mieux pour l'équipe et demain ce sera un autre... Cela me donne plus de confiance et encore plus d'envie de continuer à faire de bons matches, marquer et faire marquer. Ce qu'il faut retenir, je pense, c'est notre gros match défensif. Chacun d'entre nous a donné le maximum pour garder ce résultat. Cela a été très difficile, on a pris beaucoup de coups... C'était un match assez tendu mais on n'a rien lâché jusqu'à la fin."

Gelson et l'image

10/08 09:39

S'il n'a pas crevé l'écran samedi lors de son premier match officiel en vert, Gelson Fernandes était hier l'invité de Sport Dimanche à la Télévison Suisse Romande. Trois séquences vidéos sont consultables sur le site de la chaîne helvétique (à droite dans la liste) : http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=800000

Merci au potonaute Gusztav pour l'info.

Luiz Alberto remet le Flu à flot

10/08 07:28

Après avoir abandonné la lanterne rouge en cartonnant Sport Recife 5-1, Fluminense a fait match nul 2-2 hier soir sur le terrain de Vitoria lors de la 18ème journée du championnat brésilien.

Mené au score dès la 13ème minute, le club carioca a égalisé à la 29ème minute grâce à son capitaine Luiz Alberto : https://www.youtube.com/watch?v=Ut78cqOGV84

Piquionne oublie son blues chez les Blues !

09/08 22:04

Les Blues de Portsmouth ont battu les Glasgow Rangers 2-0 hier en match amical grâce à un doublé de Frédéric Piquionne. Prêté par les vilains, notre ancien esclave a ouvert le score de la tête en première mi-temps avant d'éliminer le gardien écossais pour doubler la mise du pied droit en début de seconde période. Deux buts à voir sur le site officiel de Pompey : http://www.portsmouthfc.co.uk/index.php?cms_ref=pfctv&qs_article_id=2694

Avec Bibi, ça balance !

09/08 19:28

"Fabien, c'est un boxeur qui joue du piano avec des gants de boxe."  disait de lui Robert Nouzaret. Mais Boudarène ne prend pas toujours de gants pour exprimer sa façon de penser. "En Bulgarie, avec deux autres français, nous avions des salaires conséquents et le coach de l'époque avait alors décrété qu'il fallait le payer pour pouvoir jouer. Evidemment, cela s'est mal terminé. J'en suis venu aux mains: je l'ai fracassé en deux !" raconte Bibi dans l'étonnant et détonnant portrait que lui consacre aujourd'hui Le Télégramme.

Le quotidien breton nous dépeint un artiste sensible, "qui pleure devant les films à la télé, peint des tableaux de femmes nues et conserve précieusement les vinyles de ses parents". Et oui, c'est la musique qu'il chérit, Bibi !

Une passion née à Sainté qu'il a entretenue également lors de sa période sochalienne : "Avec mon groupe, on montait à Paris pour jouer dans le métro, même sans autorisation. Ou dans la rue, guitare à la main et chapeau sur la tête. On gagnait trois francs six sous, mais ça marchait bien avec les nanas. A Sochaux, le président Plessis adorait me voir chanter. Il me demandait d'animer, avec mes potes, les soirées du club pour les partenaires. C'était rigolo."

Fabien Boudarène, qui possède treize guitares, un saxo et quelques harmonicas, a également son propre studio d'enregistrement. Il y compose des chansons qu'Hélène Ségara et Francis Lalane ont souhaité reprendre. Après sa carrière de footballeur, Bibi souhaite "ouvrir un piano-bar pour aider les p'tits jeunes."

Le sacrifice de Dernis

09/08 18:34

Auteur d'un bon début de match hier soir contre le PSG, Geoffrey Dernis a été (Grégory) coupé dans son élan hier soir à la 37ème minute : René Girard a décidé de le remplacer suite à l'expulsion de Cyril Jeunechamp. Entré en jeu à cinq minutes de la fin, Lilian Compan a savouré l'égalisation montpelliéraine dans les arrêts de jeu (but de Spahic).

Jody OM, comme un emblème

09/08 17:59

Natif de la Ciotat, Jody Viviani souhaitait démarrer sa carrière grenobloise par une victoire emblématique contre l'OM. Mais le premier ballon qu'il a touché dès la 2ème minute du match a fini dans ses filets. L'ancien gardien stéphanois s'est incliné une seconde fois en deuxième mi-temps sous les yeux globuleux de Jacques Santini : https://www.youtube.com/watch?v=WAgbNWA2ayU. Préféré à Ronan Le Crom, Jody Viviani commence la saison par une défaite 2-0 à domicile, comme son ancien rival Jérémie Janot... Aussi perdu qu'à Sainté, Daisuke Matsui a écopé d'un carton jaune pour simulation avant de céder sa place à la 82ème minute.

 

Sans N'Daw, Rémy facile là, en sol mineur

09/08 15:18

Sainté a mal entamé sa saison en s'inclinant 2-0 à domicile face aux Aiglons. Comme en avril dernier, Loïc Rémy a été décisif. Il est l'origine de l'ouverture du score par Traoré en fin de première mi-temps : https://www.youtube.com/watch?v=KUcETVMNW54. L'ancien vilain a pris le dessus sur la charnière centrale stéphanoise pour marquer le second but en fin de rencontre : https://www.youtube.com/watch?v=iSk3Vrv6SVE

CFA2 : on r'met ça samedi prochain ?

08/08 19:47

L'équipe réserve de l'ASSE a battu Feurs 2-0 cet après-midi en amical à Saint-Georges d'Espéranche (Isère). Lancé en profondeur par Guilavogui, Dos Reis a ouvert le score au bout d'un quart de jeu. Dix minutes plus tard, Saadi a marqué le second but stéphanois, profitant d'un ballon relâché par le gardien forézien sur un tir de Dos Reis.

La compo de l'ASSE : Coulibaly - Néry (Pellet, 25'), N'Daw, Cros, Jouve - Guilavogui, Sagna, Paye (Draoui, 60') - Sauget (Saadi, 75'), Saadi (Charmasson, 46'), Dos Reis.

La réaction de Jean-Philippe Primard : "On termine notre préparation par une victoire mais on a fait un match très moyen techniquement et pas terrible collectivement. Il faut dire que j'ai aligné une équipe inédite, renforcée par des pros. Ils nous ont apporté de la vigueur dans l'impact et la percussion, mais l'équipe n'a pas joué simple. De son côté, Feurs a raté quelques occasions. Il faudra montrer autre chose la semaine prochaine contre la même équipe lors de la première journée du championnat de CFA. Le contexte sera très différent, cette fois il y aura de l'enjeu et du public."

U19 : travaillez les pénos !

08/08 19:30

"Depuis que je suis à Sainté, je n'ai jamais gagné une séance de tirs au but" constate Abdel Bouhazama, un brin dépité.

Les U19 de Gueugnon se sont montrés plus adroits que leurs homologues stéphanois aujourd'hui en finale du tournoi de Saint-Germain Laval (Loire). Si Brioude a arrêté un tir, Mayi a tiré sur le poteau et Chaouki a raté le tir décisif.

Convaincants dans le jeu, les jeunes Verts ont réalisé un bon tournoi : ils n'ont pas perdu un match et n'ont pas concédé un seul but. Les Stéphanois ont remporté leur première rencontre 1-0 contre une sélection de Loire-Nord (but de Martin). Tenus en échec par les Forgerons, ils ont battu Clermont 1-0 (but de Sebbahi) avant de s'imposer sur le même score face au GF38 (but de Mayi).

Chapeau Nivaldo !

08/08 17:13

Lundi, Nivaldo a marqué le but égalisateur de Valladolid (Liga) contre les Hatters de Stockport (D3 anglaise). Les Espagnols ont finalement gagné ce match amical 3 buts à 1 : https://www.youtube.com/watch?v=P4pCBGOXiQQ

Loulou ravi

08/08 10:37

Pour son retour en L1, Montpellier jouera ce soir à guichets fermés à la Mosson contre le PSG. Comme Frédéric Thiriez et Richard Gasquet, Michel Platini sera aux côtés de son ami Loulou Nicollin pour voir Geoffrey Dernis et Lilian Compan tenter d'inquiéter Gégory Coupet.

Le coup de Grax

07/08 22:10

Alors qu'il n'avait pas claqué un seul pion en L1 la saison dernière en douze apparitions sous le maillot vert, Sébastien Grax a marqué ce soir le but de la victoire de Guingamp à Ajaccio lors de la 1ère journée de L2 au grand dam d'Olivier Pantaloni et Carl Medjani.

Cartoche a passé une soirée moins sympatoche : défait 3-0 à Angers, Dijon partage la lanterne rouge avec les Grenats d' Yvon Pouliquen, battus sur le même score à Vannes.

Les Dragons ont dragué Grondin

07/08 16:47

Après avoir évolué successivement à Arsenal, Saint-Etienne, Cannes, Beveren, Dunfermline, Brest, Mouscron et Malines, "David Grondin portera la vareuse de l'Albert pour la saison 2009-2010" selon le site officiel des Dragons du Royal Albert-Elisabeth Club de Mons (D2 belge).

Payet, kréopolitain resplendissant

07/08 14:23

Le Journal de l'Ile de la Réunion consacre aujourd'hui plusieurs articles aux kréopolitains de la L1. Décrit comme "le patron technique des Verts, buteur mais surtout passeur", Dimitri Payet veut briller.

"La préparation a été rude mais elle s’est bien déroulée. Même si nous l’avons bouclée par deux défaites, il n’y a rien d’inquiétant. L’équipe n’a pas trop bougé. On se connaît tous, les automatismes sont déjà là et ça va faciliter beaucoup de choses. Tant mieux car nous ne voulons plus connaître une saison aussi éprouvante que celle que nous venons de vivre. C’était un gâchis de retrouver l’équipe dans cette situation. Il faut se servir de cette année galère pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

J’ai prolongé mon contrat, ça prouve que le club me fait confiance et a envie de continuer avec moi. De mon côté, si j’ai fait ce choix, c’est parce que je suis persuadé que Saint-Etienne peut me permettre de progresser, de franchir de nouveaux paliers. Je suis très motivé pour faire une belle saison. Nous avons les moyens de faire bonne figure dans ce championnat mais il faut le démontrer sur le terrain."

Anto de tableau

07/08 14:06

Frédéric Antonetti dévoile ses ambitions sur le site officiel du Stade Rennais. "Je pense que les trois gros, Marseille, Lyon et Bordeaux, sont au dessus du lot. Ensuite, il y a le Paris SG et puis nous avec Lille, Saint Etienne et Toulouse. Notre ambition, c’est de terminer le plus haut possible. Nous verrons bien. Si on peut ramener une des deux coupes ce serait super mais la priorité c’est le championnat. Le vrai niveau des équipes, c’est le championnat qui le donne."

Partager