Puel veut confiner Romeyer

19/03/2020
bookmark bookmark
share share
Image
 

C'est ce qui ressort d'un article à paraître demain dans la Pravda. Extraits.

"Vendredi dernier, Puel a signifié son ras-le-bol à Romeyer. Pour imager, il lui a rappelé que le club n'était pas une voiture d'auto-école à bord de laquelle les conducteurs commandent les pédales à deux. Il l'a sommé de revenir à ce pourquoi ils se sont unis, le 4 octobre : laisser le binôme Puel-Thuilot piloter le club au quotidien, sous la surveillance des deux actionnaires-présidents. Sinon, il claquerait la porte, dès la fin de cette saison.

Romeyer avait tenté de limiter le champ d'action de Thuilot, avant de le faire finalement entrer au directoire. Mais sans lui accorder une vraie délégation de signature, comme à Paquet. Thuilot se retrouve dès lors obligé de gérer dossier après dossier. À la différence de Claude Puel et Jacky Bonnevay, Thuilot s'était vu sommé de payer la moitié de la note de La Charpinière, un quatre étoiles à Saint-Galmier où les trois hommes logeaient à leur arrivée...

Vendredi dernier, Bernard Caïazzo a pris un jet privé au Bourget à 10 heures pour tenter d'éteindre un nouvel incendie. L'affaire Abi a débuté en novembre, quand Romeyer avait décidé d'autorité de s'occuper de la prolongation de contrat de l'attaquant stéphanois, ainsi que de celles de Wesley Fofana et Mahdi Camara. Les deux dernières ayant échoué en janvier, Thuilot les avait reprises en main. Romeyer a profité de la présence de Thuilot à Paris, où il avait rejoint Caïazzo à la LFP pour travailler jusqu'à 20h30 sur la gestion de la crise liée au coronavirus pour finaliser la prolongation du contrat d'Abi jusqu'en 2024.

"C'est moi qui paye", a l'habitude de rappeler Romeyer, qui goûte peu le manque d'assiduité de Thuilot à Saint-Étienne. Qui, d'un Romeyer qui ne veut pas lâcher les rênes et d'un Puel qui veut toutes les tenir, - y compris celle du très sensible dossier du centre de formation - va l'emporter ? Un consensus aurait été arrêté vendredi : Romeyer n'interviendra plus à tout va et en direct. Mieux, il aurait accepté de prendre un vrai recul en ne squattant plus son bureau de l'Étrat. Une définition claire du champ de compétences, notamment de celles de Thuilot, devrait être formalisée par écrit lors du prochain conseil de surveillance prévu fin mars."

 

Crédit photo : France Football

Potins
29/05 16:24
Les Brestois rêvent encore d'Honorat (2)
29/05 14:43
On a eu Chicharo, on aura Aouchiche ? (5)
29/05 09:22
Dugarry critique le cirque
29/05 08:59
Gallo galère
29/05 07:58
La fierté d'Abdel
29/05 07:45
Bauthéac victime d'un usurpateur
29/05 07:33
Aulas amical avec Saint-Etienne ?
28/05 23:55
Maupay, l'impatient anglais
28/05 22:28
Sagnol reste un petit Vert
28/05 22:12
Adios Sanchez ? (2)
Articles
28/05/2020
C'est qui Setigui ?
27/05/2020
Collin : "Laissez sa chance à Krasso !"
24/05/2020
Janot : "C'est la vérité du terrain qui parle !"
17/05/2020
Guendouz : "Je suis un peu dans le flou"
12/05/2020
Panfili : "Krasso a un potentiel indéniable"
05/05/2020
Wesley Fofana : "Y'a méprise les gars !"
30/04/2020
Partout, toujours
26/04/2020
On reprendrait bien une Coupe ! (épisode 5)
21/04/2020
On reprendrait bien une Coupe (épisode 4) !
14/04/2020
On reprendrait bien une Coupe ! (épisode 3)

Partager