Wesley à Leicester ?

10/09/2020
bookmark bookmark
share share
Image
 

Dans une interview à paraître demain dans la Pravda, Wesley Fofana explique pourquoi il souhaite quitter les Verts pour les Foxes, où un contrat de cinq ans l'attend, en échange d'une indemnité de transfert de 29 M€. Extraits.

"Dès que cela s'est su que je me posais des questions sur mon avenir, les gens se sont excités tout seuls alors que je n'ai rien dit. Me faire traiter de "mercenaire", de "traître", "d'enculé" m'a fait de la peine. Mais que des Stéphanois en arrivent à insulter ma mère et ma petite soeur, cela m'affecte beaucoup. Ma petite soeur a été prise à partie dans son lycée. Ils l'ont insultée, ils l'ont poussée. Elle a été victime d'idiots et leur comportement a vraiment pesé dans ma prise de décision. Ce qui vient de se passer a brisé quelque chose en moi.

Ma décision est prise : j'accepte une offre. Celle de Leicester. J'ai toujours rêvé de jouer en Angleterre. Ce n'en est pas un départ sur un coup de tête. Déjà, l'été dernier, j'y avais réfléchi. Mais comme le club ne s'est pas mis d'accord avec Salzbourg, je suis resté, focus à 100 % sur les Verts. Cet hiver aussi. Cette fois, je ne peux pas refuser. D'où je viens, des quartiers nord de Marseille et d'une famille pas aisée, ce n'est pas possible. Je serais fou de dire non à Leicester. Ce contrat peut changer ma vie. Je dois protéger ma famille en la mettant à l'abri. Les aspects sportif et financier étant réunis, je suis obligé de dire oui.

Sainté, c'est mon club. Je l'ai dans le coeur et je le respecterai jusqu'au bout. Je lui dois ça. Mais je rentre dans ma sixième année, je ne suis pas un mercenaire qui a signé hier. J'ai refusé de partir à l'étranger à la fin de mon contrat d'aspirant et mes agents se sont battus pour que je signe pro ici, où seul Julien Sablé croyait en moi. J'ai même prolongé pour protéger le club. J'ai fait des kilomètres en bus, j'ai gagné la Gambardella avec les copains alors je pense avoir le droit d'embrasser l'écusson du club mais aussi celui de dire : c'est mon métier et je veux l'exercer ailleurs. Je ne veux pas de clash et je n'espère pas partir dans des trucs de fou... En vrai, je ne demanderais pas à partir si je savais que cela mettait le club dans la merde. Mon souhait est que tout le monde soit content. Et on peut tous l'être.

Je vaux 30 M€ ! C'est fou, non ? Il s'agit de mon prix fixé par le club après la finale de la Coupe de France. Quand les sous sont là, il faut les prendre. Ce serait encore plus fou de dire non. Si je reste et que je ne réussis pas une saison de qualité, on aura tous des regrets. Et ce sera trop tard. William a très bien fait de signer directement à Arsenal, l'été dernier. Vu sa saison galère après, il n'aurait plus la même cote aujourd'hui. Il peut m'arriver la même chose. Alors, s'il vous plaît, réfléchissez bien à cette offre et mettez-vous à ma place. Surtout le coach. C'est lui qui prendra la décision. Il m'a expliqué  qu'il n'est pas que le coach, il est le manager général. Si j'ai bien compris, c'est le patron. Et en tant que tel, il doit penser à l'intérêt du club et pas qu'à celui du coach, non ? J'espère qu'il ouvrira son coeur et m'écoutera."

Potins
23/10 08:44
Lineker et Crouch fanas de Fofana
23/10 08:14
Les Grenats favoris face aux Verts ?
23/10 00:36
Wantier défend son bilan
22/10 23:31
Ryad leur a fait un Doha
22/10 23:21
Le petit poulet d'Abidjan a fait trembler le sous-marin jaune
22/10 22:59
Djeridi retrouve Nyemeck
22/10 22:04
Aubame fait valser Vienne
22/10 21:36
Il claque, Bauthéac
22/10 21:08
L'ASSE avait ouvert la porte à Léo
22/10 12:20
Rivera à Djakarta ?
Articles
22/10/2020
Pajot : "Sainté a un groupe très prometteur"
21/10/2020
Pajot : "J'ai mûri chez les Verts"
18/10/2020
Ne pas s'en laisser comté par les Niçois !
16/10/2020
Daniel Sanchez : "Nice-Sainté, c'était le match de l'année"
11/10/2020
Guy Mengual : "Claude Puel ne lâchera rien"
10/10/2020
Chauvin : "Lucas Gourna est un leader positif"
05/10/2020
Romao : "Retsos est une bonne recrue pour Sainté"
04/10/2020
Une question d'expérience
03/10/2020
El Haddaoui : "Que le meilleur gagne !"
03/10/2020
Une mine et on ferme ?

Partager