[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Michel-Ange
Messages : 4596
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

___ a écrit :
21 juil. 2020, 17:11
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 17:07
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:57
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 16:43
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Rappelons que la droite sarkozienne est responsable du démantèlement de la police de proximité (et globalement de beaucoup de dispositifs qui permettaient au moins d'assurer la paix sociale dans les quartiers), démantèlement dont les résultats se sont sans doute aussi fait sentir en 2015.

Les clichés sans fondement sur les approches sécuritaires ont quand même la vie dure.
La "police de proximité" a aussi d'autres défauts qui sautent aux yeux quand on a un peu étudié les questions de police.
En règle général, un policier ne doit jamais resté au même poste trop longtemps pour éviter les dérives liées à une trop grande familiarité avec son périmètre d'intervention.
Ça OK. Mais entre le statu quo et la table rase, y avait un champ des possibles assez ouvert que des gens supposés compétents par principe en matière de sécurité auraient pu investir intelligemment.
C'est toujours en réflexion. Il n'y a pas de solution-miracle.
Sauf qu'au lieu de capitaliser sur les retours d'expérience, on a perdu environ 10 ans, si ce n'est plus vu la dégradation de certaines situations, grâce aux génies sécuritaires de la droite décomplexée.
Les retex de la police de proximité de Jospin n'étaient pas bon, ce qui a conduit à son abandon.

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

Les blancs qui parlent de la police, c'est un peu comme les hommes qui parlent des règles.
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

Vert Mouthe
Messages : 3547
Enregistré le : 11 janv. 2010, 18:15
Localisation : Exilé en Pyrénées catalanes

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Vert Mouthe »

osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 17:35
Les blancs qui parlent de la police, c'est un peu comme les hommes qui parlent des règles.
:mrgreen: :mrgreen:
Image

Michel-Ange
Messages : 4596
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 17:35
Les blancs qui parlent de la police, c'est un peu comme les hommes qui parlent des règles.
Il y a des hommes qui ont des règles.
Grosse faute intersectionnelle.
Tu vas morfler à la prochaine réunion.

Danish
Messages : 26632
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Danish »

Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 17:40
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 17:35
Les blancs qui parlent de la police, c'est un peu comme les hommes qui parlent des règles.
Il y a des hommes qui ont des règles.
Grosse faute intersectionnelle.
Tu vas morfler à la prochaine réunion.
:mdr1: :mdr1: :super:

Florent
Messages : 6473
Enregistré le : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent »

___ a écrit :
21 juil. 2020, 17:11
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 17:07
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:57
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 16:43
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Rappelons que la droite sarkozienne est responsable du démantèlement de la police de proximité (et globalement de beaucoup de dispositifs qui permettaient au moins d'assurer la paix sociale dans les quartiers), démantèlement dont les résultats se sont sans doute aussi fait sentir en 2015.

Les clichés sans fondement sur les approches sécuritaires ont quand même la vie dure.
La "police de proximité" a aussi d'autres défauts qui sautent aux yeux quand on a un peu étudié les questions de police.
En règle général, un policier ne doit jamais resté au même poste trop longtemps pour éviter les dérives liées à une trop grande familiarité avec son périmètre d'intervention.
Ça OK. Mais entre le statu quo et la table rase, y avait un champ des possibles assez ouvert que des gens supposés compétents par principe en matière de sécurité auraient pu investir intelligemment.
C'est toujours en réflexion. Il n'y a pas de solution-miracle.
Sauf qu'au lieu de capitaliser sur les retours d'expérience, on a perdu environ 10 ans, si ce n'est plus vu la dégradation de certaines situations, grâce aux génies sécuritaires de la droite décomplexée.
Heureusement que désormais, c’est Macron, dis donc. Nan ?

Florent
Messages : 6473
Enregistré le : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent »

merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:06
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 16:07
Je ne sais pas si vous avez vu, les médias en parlent assez peu, la jeune fille à Lyon trainée sur 800m par une voiture et décèdée suite à ceci.
Extrême droite détecté.e
:mrgreen:

Rob420
Messages : 23655
Enregistré le : 02 août 2005, 23:50

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Rob420 »

Akita a écrit :
21 juil. 2020, 16:07
Je ne sais pas si vous avez vu, les médias en parlent assez peu, la jeune fille à Lyon trainée sur 800m par une voiture et décèdée suite à ceci.
les medias n'en parle pas car c'est une blanche, en plus trainée par des racailles donc il faut rien dire.

merlin
Messages : 12509
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »

ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.

merlin
Messages : 12509
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »

Florent a écrit :
21 juil. 2020, 17:45
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:06
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 16:07
Je ne sais pas si vous avez vu, les médias en parlent assez peu, la jeune fille à Lyon trainée sur 800m par une voiture et décèdée suite à ceci.
Extrême droite détecté.e
:mrgreen:
Bah , ça coupe l'herbe sous le pied de OP , et puis , pour une fois , je suis dans le camp du bien :diable:

Michel-Ange
Messages : 4596
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…

Akita
Messages : 742
Enregistré le : 09 août 2019, 15:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Akita »

Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.

___
Messages : 17837
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:29
Florent a écrit :
21 juil. 2020, 17:45
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:06
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 16:07
Je ne sais pas si vous avez vu, les médias en parlent assez peu, la jeune fille à Lyon trainée sur 800m par une voiture et décèdée suite à ceci.
Extrême droite détecté.e
:mrgreen:
Bah , ça coupe l'herbe sous le pied de OP , et puis , pour une fois , je suis dans le camp du bien :diable:
Méfie-toi, tu vas y prendre goût. On commence par détecter l'extrême-droite, et on finit par jouer Imagine à la fête de la musique dans un bar du centre-ville qui vend le demi à 6€.

Akita
Messages : 742
Enregistré le : 09 août 2019, 15:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Akita »

Akita a écrit :
21 juil. 2020, 18:35
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.
Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.

___
Messages : 17837
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:29
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 18:35
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.
Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.
Parce que t'es fan de la culture nippone, que si tu y vas c'est par "confort", et pas pour bouffer ou éviter de te faire buter par un dictateur cinglé. Les Gaulois n'ont eu aucun problème à passer aux noms romains et aux coutumes romaines parce qu'en réalité, ils étaient trop fans de la culture romaine. Le mode de vie occidental (peut-on vraiment encore parler de français ?) ne suscite plus cette adhésion.

Et puis une bonne partie des racailles sont en réalité des Français nés en France de parents Français et de grands-parents installés tôt dans leur vie en France, et qui n'ont jamais posé de difficultés sécuritaires. Tant que ce fait n'aura pas été intégré dans le logiciel de l'extrême-droite, elle continuera de raconter ses conneries.

Akita
Messages : 742
Enregistré le : 09 août 2019, 15:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Akita »

___ a écrit :
21 juil. 2020, 19:51
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:29
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 18:35
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.
Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.
Parce que t'es fan de la culture nippone, que si tu y vas c'est par "confort", et pas pour bouffer ou éviter de te faire buter par un dictateur cinglé. Les Gaulois n'ont eu aucun problème à passer aux noms romains et aux coutumes romaines parce qu'en réalité, ils étaient trop fans de la culture romaine. Le mode de vie occidental (peut-on vraiment encore parler de français ?) ne suscite plus cette adhésion.

Et puis une bonne partie des racailles sont en réalité des Français nés en France de parents Français et de grands-parents installés tôt dans leur vie en France, et qui n'ont jamais posé de difficultés sécuritaires. Tant que ce fait n'aura pas été intégré dans le logiciel de l'extrême-droite, elle continuera de raconter ses conneries.
Non ce n'était juste un exemple, à choisir je ne sais pas, je ne connais pas trop les pays qui m'entoure et encore moins ceux qui sont loin, sans trop réfléchir je dirai le Portugal, l'Ecosse ou l'Irlande.
Oui mais "avant" on arrivait a assimiler, pourquoi plus maintenant? C'est le nombre qui fait ca? Sans dire de bêtise, il me semble que dans les années 70, 2/3 des italiens sont repartis chez eux car ils ne voulaient pas s’assimilés.

bernojax
Messages : 7305
Enregistré le : 21 août 2009, 12:00
Localisation : Nantes

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par bernojax »

Rob420 a écrit :
21 juil. 2020, 18:19
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 16:07
Je ne sais pas si vous avez vu, les médias en parlent assez peu, la jeune fille à Lyon trainée sur 800m par une voiture et décèdée suite à ceci.
les medias n'en parle pas car c'est une blanche, en plus trainée par des racailles donc il faut rien dire.
exacte puis il y aura de voiture cramé et fait de délinquances et coup avec la police donc la presse sa ne l'intéresse pas.

___
Messages : 17837
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:59
___ a écrit :
21 juil. 2020, 19:51
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:29
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 18:35
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.
Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.
Parce que t'es fan de la culture nippone, que si tu y vas c'est par "confort", et pas pour bouffer ou éviter de te faire buter par un dictateur cinglé. Les Gaulois n'ont eu aucun problème à passer aux noms romains et aux coutumes romaines parce qu'en réalité, ils étaient trop fans de la culture romaine. Le mode de vie occidental (peut-on vraiment encore parler de français ?) ne suscite plus cette adhésion.

Et puis une bonne partie des racailles sont en réalité des Français nés en France de parents Français et de grands-parents installés tôt dans leur vie en France, et qui n'ont jamais posé de difficultés sécuritaires. Tant que ce fait n'aura pas été intégré dans le logiciel de l'extrême-droite, elle continuera de raconter ses conneries.
Non ce n'était juste un exemple, à choisir je ne sais pas, je ne connais pas trop les pays qui m'entoure et encore moins ceux qui sont loin, sans trop réfléchir je dirai le Portugal, l'Ecosse ou l'Irlande.
Oui mais "avant" on arrivait a assimiler, pourquoi plus maintenant? C'est le nombre qui fait ca? Sans dire de bêtise, il me semble que dans les années 70, 2/3 des italiens sont repartis chez eux car ils ne voulaient pas s’assimilés.
Pourquoi ? C'est la bonne question. Pour moi, c'est l'impasse d'un système économique et politique qui depossede les individus de leur pouvoir d'agir, creuse les inégalités de manière éhontée, et ne créé plus de sens ni de valeurs partagés. Dans les banlieues, perdantes depuis longtemps, ça se traduit par la mafia et les barbus ; dans la France rurale, préservée jusqu'à peu, ça se traduit par les Gilets jaunes et le FN (les 2 n'étant pas confondus loin de là) ; chez les gens protégés mais pas contents ça va être de l'ordre de ce que vous appelez ici le gauchisme, etc.

En tout cas, la perte du sentiment de fraternité est manifeste, et la concurrence de tous contre tous imposée par les possesseurs du capital pour renforcer encore leurs privilèges en est une raison décisive.

Akita
Messages : 742
Enregistré le : 09 août 2019, 15:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Akita »

___ a écrit :
21 juil. 2020, 20:05
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:59
___ a écrit :
21 juil. 2020, 19:51
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:29
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 18:35
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.
Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.
Parce que t'es fan de la culture nippone, que si tu y vas c'est par "confort", et pas pour bouffer ou éviter de te faire buter par un dictateur cinglé. Les Gaulois n'ont eu aucun problème à passer aux noms romains et aux coutumes romaines parce qu'en réalité, ils étaient trop fans de la culture romaine. Le mode de vie occidental (peut-on vraiment encore parler de français ?) ne suscite plus cette adhésion.

Et puis une bonne partie des racailles sont en réalité des Français nés en France de parents Français et de grands-parents installés tôt dans leur vie en France, et qui n'ont jamais posé de difficultés sécuritaires. Tant que ce fait n'aura pas été intégré dans le logiciel de l'extrême-droite, elle continuera de raconter ses conneries.
Non ce n'était juste un exemple, à choisir je ne sais pas, je ne connais pas trop les pays qui m'entoure et encore moins ceux qui sont loin, sans trop réfléchir je dirai le Portugal, l'Ecosse ou l'Irlande.
Oui mais "avant" on arrivait a assimiler, pourquoi plus maintenant? C'est le nombre qui fait ca? Sans dire de bêtise, il me semble que dans les années 70, 2/3 des italiens sont repartis chez eux car ils ne voulaient pas s’assimilés.
Pourquoi ? C'est la bonne question. Pour moi, c'est l'impasse d'un système économique et politique qui depossede les individus de leur pouvoir d'agir, creuse les inégalités de manière éhontée, et ne créé plus de sens ni de valeurs partagés. Dans les banlieues, perdantes depuis longtemps, ça se traduit par la mafia et les barbus ; dans la France rurale, préservée jusqu'à peu, ça se traduit par les Gilets jaunes et le FN (les 2 n'étant pas confondus loin de là) ; chez les gens protégés mais pas contents ça va être de l'ordre de ce que vous appelez ici le gauchisme, etc.

En tout cas, la perte du sentiment de fraternité est manifeste, et la concurrence de tous contre tous imposée par les possesseurs du capital pour renforcer encore leurs privilèges en est une raison décisive.
Merci d'avoir partagé ton point de vue.

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:29
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 18:35
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.
Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.
t'es chinois ?
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

Danish a écrit :
21 juil. 2020, 17:42
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 17:40
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 17:35
Les blancs qui parlent de la police, c'est un peu comme les hommes qui parlent des règles.
Il y a des hommes qui ont des règles.
Grosse faute intersectionnelle.
Tu vas morfler à la prochaine réunion.
:mdr1: :mdr1: :super:
tu sais que tu me fais flipper Danish, parfois ?
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

Akita
Messages : 742
Enregistré le : 09 août 2019, 15:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Akita »

osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 20:13
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:29
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 18:35
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.
Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.
t'es chinois ?
Je ne vois pas ou tu veux en venir.

mononoké
Messages : 2732
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »

Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:29

Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.
mais c'est SUP-ER ! t'as une super vie !

Danish
Messages : 26632
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Danish »

osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 20:14
Danish a écrit :
21 juil. 2020, 17:42
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 17:40
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 17:35
Les blancs qui parlent de la police, c'est un peu comme les hommes qui parlent des règles.
Il y a des hommes qui ont des règles.
Grosse faute intersectionnelle.
Tu vas morfler à la prochaine réunion.
:mdr1: :mdr1: :super:
tu sais que tu me fais flipper Danish, parfois ?
Pour une fois, tu t'es fait avoir mon vieux, ca valait bien un smiley rigolard :hehe:

la buse
Messages : 19198
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 16:29
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 16:22
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 16:17
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 15:30
la buse a écrit :
21 juil. 2020, 15:22
Concernant l'affaire Traoré les mensonges des gendarmes m'incitent à penser qu'ils sont très loin d'être blancs dans cette affaire (on verra comment ça finira niveau enquête). Par contre je ne partage pas l'hystérie raciale qui en résulte. Pas besoin d'être noir ou arabe malheureusement pour se faire éclater par les forces de l'ordre dans le beau pays de droits de l'Homme, de l'incompétent notoire Castaner alias bougredane et de son bras armé le très paponesque préfet de Paris.
C'est vrai. Pour autant, quand le très gauchiste Toubon ( :mrgreen: ) lui-même dénonce les discriminations dans le fonctionnement de la police, c'est tout de même bien qu'il y a aussi un problème de ce côté-là (cf. le podcast Arte "Gardiens de la Paix", également). Donc, qu'on se serve de cette affaire pour mettre cela en lumière, même si c'est clairement de la récupération, même si cette mort-là ne résulte peut-être que de la violence dans institution police et pas de son racisme, ça ne me choque pas.
En réalité, le Défenseur des Droits, un institution que je connais bien, est à la fois noyauté (au même titre que l'Observatoire de la laïcité) et pâtit du fameux "biais de mission" que j'évoquais par ailleurs. Ce qui est amusant, c'est que les caciques décoloniaux trépignaient avant la sortie du dernier rapport de l'ère Toubon (qui est par ailleurs un gars parfaitement répugnant à bien des points de vue) car il savait très bien ce qu'il y avait dedans, l'ayant largement alimenté.

Après, qu'il y ait des policiers ou des militaires d'extrême-droite, j'espère que vous ne considérez pas ça comme une grande découverte qui va changer la face du monde, ou alors vous avez encore plein de choses à découvrir sur la vie. :mrgreen:
Ah bah pour nous, c'est pas une découverte. Par contre, pour tous ceux, à droite, qui nous répètent qu'il n'y a pas de racisme dans les forces de l'ordre, il serait peut-être temps qu'ils réalisent, du coup. (Au passage, tu pourrais peut-être nous aider, généralement, ils ne veulent pas nous croire parce que "ouin ouin les gauchistes", ils devraient avoir plus de mal à te faire ce reproche :mrgreen: )
Il y a une grosse différence entre dire "il y a des racistes dans la police" (ils ne sont pas si nombreux et certainement pas une majorité) et "la police française est raciste" (elle ne l'est pas).
Après, tout le monde sait que ce sont des professions qui attirent particulièrement des individus proches de l'extrême-droite. De la même manière que l'enseignement ou la magistrature, par exemple, attirent particulièrement des individus proches de l'extrême-gauche. Bien sûr, cela pose certains problèmes mais il est difficile d'éviter de les recruter a priori (ce serait de la discrimination). Tout ce qu'on peut faire, c'est contrôler leur action a posteriori et leur laisser le moins de latitude possible pour exprimer leurs idées extrémistes. C'est le genre de problèmes complexes qu'on doit piloter finement quand on gère les affaire publiques. De manière générale, on s'en tire pas trop mal.
Raison pour laquelle il faut leur serrer fortement la visse.
Je dois reconnaître que Sarko l'avait fait (peu de bavures) tout comme Valls d'ailleurs. Je le dis d'autant plus volontiers que je déteste farouchement ces deux individus.
Avec Castaner et son pote pétainiste c'était open bar pour tirer dans le tas et en plus en toute impunité niveau justice (ce qui est encore pire).
Pour moi le problème est ici bien plus l'impunité que le racisme. L'idée véhiculée par le pouvoir était d'empêcher toute forme de manifestation (Benalla était dans le même esprit). Sauf qu'aujourd'hui, tout le monde filme et le dégoût s'est propagé bien au delà du cercle restreint des manifestants.
Je parle même pas des nombreux passe-droits conférés aux casseurs, bien utiles pour discréditer le fond des manifestations.

Répondre