Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Keiran
Messages : 1003
Enregistré le : 30 juil. 2013, 15:06

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Keiran »

thesnakke a écrit :
06 mars 2020, 11:02
Ca a peut etre été dit mais il a quoi Cabaye ? Parce que son début de match était très très bon
gêne à aux adducteurs

Mais même alors que Diousse attendait pour rentrer, il a fait un sprint pour défendre sur un contre rennais. Respect.
Parce que je fais aussi des vidéos sur Youtube : Kei'Univers#8 : Last Exile Nouvelle vidéo le 14/08/2016 !

Marée verte
Messages : 1642
Enregistré le : 25 juil. 2013, 17:16
Localisation : Pays Blanc

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Marée verte »

Keiran a écrit :
06 mars 2020, 09:33
Retour un peu plus a froid (ça se dit "à tiède'' ? :mrgreen: )

C'est sans conteste le match le plus aboutit de la saison. C'est, aussi, l'un des premiers où l'on voit l'équipe jouer avec "la patte Puel" : lache rien sur 90 minutes, pressing, compensations et transitions rapides.

D'ailleurs, moi qui parle souvent de collectif et notamment de compensations ô combien importantes, hier, on a été un exemple du genre. Il y a eu de nombreuses courses croisées, l'un allant compensant le déplacement de l'autre, comme un M'vila allant a grandes enjambées compenser le déplacement latéral en phase de contre de Fofana. L'exemple le plus frappant pour moi, c'est vers la 55e minute : Maouassa dépose débuchy mais Honorat revient en sprint et joue à l'épaule sur le latéral rennais, ce dernier résiste, passe et...se retrouve face à Camara qui met en corner. Ce même Camara qu'on a souvent vu marcher aux abords de notre surface plutôt qu'aller fermer. Cette action, c'est du grand art.

D'ailleurs revenons à Honorat et Maouassa : Quel duel 8| J'ai adoré le sourire amusé d'Honorat quand Maouassa a essayé de le provoquer.

Un Honorat qui a permuté avec Bouanga en fin de match sous consigne de Puel, ce qui a totalement perdu Maouassa.

Une autre mention spéciale à Diony, en début de première période, alors que Rennes poussait fort, notre milieu était moins bien, et qu'on avait du mal à relancer, Diony est monté en puissance sur les duels, et il en a gagné beaucoup alors que Gnagnon c'est pas un manche dans l'exercice. On a pu remonter, ressortir la tête de l'eau, et il y est en grande partie responsable. J'ai même été déçu de sa sortie.

Evidemment, défense énorme, alignement parfait, au final on concède très peu d'occasions. Moulin exactement dans son rôle : je relance vite, je gère la profondeur sur les contres, je parle beaucoup aux jeunes (quand il va voir Camara :coeur: )

Diousse et Boudebouze, entrés par "nécessité" sont très vite rentrés dans la partie en remplaçant des joueurs influents dans notre jeu, et ils se sont montrés à la hauteur. Notamment le gros marquage de Diousse sur N'Zonzi et un Boudebouze qui n'a ni hésité à presser, ni à proposer des solutions en décrochant.

Abi plus timide. Mais il apprend, dommage qu'il ne marque pas pour la confiance.

Bref, pour moi, c'est le fameux "Match référence". Si on les joue tous comme ça, on en perdra peu.

Maintenant un objectif : Un bon matelas de points voire même le maintiens avant la finale. Comme ça on est à bloc face à Paris et on ramène la coupe à la maison !

:super:

Dissident
Messages : 13344
Enregistré le : 30 juil. 2005, 09:06
Localisation : Normandy

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Dissident »

Vertigoal42 a écrit :
06 mars 2020, 10:41
Un petit record pour Claude Puel qui devient le premier entraîneur depuis la remontée à
1) Remporter un derby
2) Nous qualifier pour une finale de coupe
en une saison.

En 2013, année de la dernière finale au Stade de France, nous avions perdu à domicile avant de prendre un point à Gerland.
Ah, le début d'un Puel Book of Records ? ;)
Who ate all the pies?

old_side
Messages : 8991
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par old_side »

Marée verte a écrit :
06 mars 2020, 11:11
Keiran a écrit :
06 mars 2020, 09:33
Retour un peu plus a froid (ça se dit "à tiède'' ? :mrgreen: )

C'est sans conteste le match le plus aboutit de la saison. C'est, aussi, l'un des premiers où l'on voit l'équipe jouer avec "la patte Puel" : lache rien sur 90 minutes, pressing, compensations et transitions rapides.

D'ailleurs, moi qui parle souvent de collectif et notamment de compensations ô combien importantes, hier, on a été un exemple du genre. Il y a eu de nombreuses courses croisées, l'un allant compensant le déplacement de l'autre, comme un M'vila allant a grandes enjambées compenser le déplacement latéral en phase de contre de Fofana. L'exemple le plus frappant pour moi, c'est vers la 55e minute : Maouassa dépose débuchy mais Honorat revient en sprint et joue à l'épaule sur le latéral rennais, ce dernier résiste, passe et...se retrouve face à Camara qui met en corner. Ce même Camara qu'on a souvent vu marcher aux abords de notre surface plutôt qu'aller fermer. Cette action, c'est du grand art.

D'ailleurs revenons à Honorat et Maouassa : Quel duel 8| J'ai adoré le sourire amusé d'Honorat quand Maouassa a essayé de le provoquer.

Un Honorat qui a permuté avec Bouanga en fin de match sous consigne de Puel, ce qui a totalement perdu Maouassa.

Une autre mention spéciale à Diony, en début de première période, alors que Rennes poussait fort, notre milieu était moins bien, et qu'on avait du mal à relancer, Diony est monté en puissance sur les duels, et il en a gagné beaucoup alors que Gnagnon c'est pas un manche dans l'exercice. On a pu remonter, ressortir la tête de l'eau, et il y est en grande partie responsable. J'ai même été déçu de sa sortie.

Evidemment, défense énorme, alignement parfait, au final on concède très peu d'occasions. Moulin exactement dans son rôle : je relance vite, je gère la profondeur sur les contres, je parle beaucoup aux jeunes (quand il va voir Camara :coeur: )

Diousse et Boudebouze, entrés par "nécessité" sont très vite rentrés dans la partie en remplaçant des joueurs influents dans notre jeu, et ils se sont montrés à la hauteur. Notamment le gros marquage de Diousse sur N'Zonzi et un Boudebouze qui n'a ni hésité à presser, ni à proposer des solutions en décrochant.

Abi plus timide. Mais il apprend, dommage qu'il ne marque pas pour la confiance.

Bref, pour moi, c'est le fameux "Match référence". Si on les joue tous comme ça, on en perdra peu.

Maintenant un objectif : Un bon matelas de points voire même le maintiens avant la finale. Comme ça on est à bloc face à Paris et on ramène la coupe à la maison !

:super:
:super:

Parasar
Messages : 19077
Enregistré le : 06 juil. 2005, 14:25
Localisation : En territoire ennemi

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Parasar »

On emporte la décision avec sur le terrain Abi, Fofana, Camara, Saliba et Moulin. 5 mecs formés au club.
Juste la classe, la plus grosse clameur entendue depuis des lustres à GG pour ma part.
Et cet envahissement de terrain était tip top.
Toujours un plaisir particulier de regarder les tribunes depuis le centre de la pelouse.
Just a perfect match :amen:
I'm waiting for my club...
It's never early, it's always late,
First thing you learn is that you always got to wait...

Gonzalo Sanogo
Messages : 5733
Enregistré le : 23 août 2005, 10:36

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Gonzalo Sanogo »

thesnakke a écrit :
06 mars 2020, 11:02
Ca a peut etre été dit mais il a quoi Cabaye ? Parce que son début de match était très très bon
En gros il commence à être bon à 3 mois de la fin de son contrat :triste1:
Nordin est meilleur que Honorat.

very vert
Messages : 3015
Enregistré le : 10 mai 2010, 10:46

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par very vert »

pascal425 a écrit :
06 mars 2020, 08:37
Lindeni a écrit :
06 mars 2020, 08:32
Aubame7 a écrit :
06 mars 2020, 07:44
Yvanmamamia a écrit :
06 mars 2020, 07:43
osvaldopiazzolla a écrit :
06 mars 2020, 02:14
Gueute a écrit :
06 mars 2020, 00:58
bladevert a écrit :
06 mars 2020, 00:39
Sempre Sainté a écrit :
06 mars 2020, 00:23
Cherchez les absents
Pas de Khazri ni d'hamouma....
J'ai vu Khazri sur la story Insta d'un joueur, il était bien dans le vestiaire.
Ya même Bajic, et Vermot, et..... ah non il manque une légende du club :diable:
C'est qui le mec allongé sur la table en civil et truc dans les cheveux ?
Nordin
ISur la vidéo du vestiaire il y a aussi Lacroix qu'on voit enlacer Saliba et Rocheteau avec Moulin.
M'vila avec un flacon de gel antibactérien dans la main :mrgreen:
Vu le prix que ça vaut, ça fait une sacrée prime de match !!!
Ce qui nous rassemble, c'est la passion pour ce club ; Ce qui nous divise, c'est la passion pour ce club... !

Si tu prédis la fin du monde, tu n'es pas Dieu, tu n'es pas visionnaire, tu es juste pessimiste !

Sosof
Messages : 3881
Enregistré le : 03 oct. 2005, 21:59

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Sosof »

inconnuvert a écrit :
06 mars 2020, 09:02
envert94 a écrit :
06 mars 2020, 08:48
Thomi a écrit :
06 mars 2020, 07:42


Sacré Jean Marc :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


"on n'ose à peine imaginer combien de personnes ont été contaminées hier soir lors de cette séquence si une seule personne parmi ces milliers de personnes étaient contaminée". :mdr1: :mdr1:
Il a encore des lecteur ce (sale) type 8|
Cela dit on voit bien l'absurdité des decisions de l'etat. En quoi un concert au zénith est plus dangereux que gg!
Quand on voit le carnage que 2000 pèlerins ont fait à Mulhouse, on peut craindre le pire.

eric42
Messages : 627
Enregistré le : 25 août 2013, 16:47

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par eric42 »

j'ai regardé la vidéo de boudebouz. On sent vraiment le mec qui était touché par les critiques (certes normales pour moi car lors de sa sinature , nous étions nombreux à le considérer comme top player pour un club de notre calibre, comme debuchy, mvilla...) et donc on attend de lui de faire des différences et des bons matchs.``
Maintenant, je l'ai senti ému ,dans l'attente de ce but et j'espère que cela va le relâcher et qu'il va finir en trombe (pour lui et pour le club) . il a l'air apprécié également par le vestiaire

dactyle
Messages : 2936
Enregistré le : 30 juil. 2010, 14:13
Localisation : Tunisie

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par dactyle »

grâce à l'envahissement du stade, notre victoire va avoir un retentissement mondial, on m'en a parlé ce matin dans les magasins... :modo:
Vainqueur survivor 2016-17 Coupe Europa

gb38
Messages : 552
Enregistré le : 17 nov. 2008, 20:02
Localisation : NORD ISERE

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par gb38 »

Voilà bien longtemps que cette équipe ne m’avait pas autant fait vibré et plaisir dans l’engagement.
Bravo à eux. :super:

rocvert
Messages : 1280
Enregistré le : 12 nov. 2019, 10:09

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par rocvert »

Dissident a écrit :
06 mars 2020, 11:17
Vertigoal42 a écrit :
06 mars 2020, 10:41
Un petit record pour Claude Puel qui devient le premier entraîneur depuis la remontée à
1) Remporter un derby
2) Nous qualifier pour une finale de coupe
en une saison.

En 2013, année de la dernière finale au Stade de France, nous avions perdu à domicile avant de prendre un point à Gerland.
Ah, le début d'un Puel Book of Records ? ;)
Espérons pour les records. Et 2 matches excitants et plein de bonheur. :) Mais entre ces deux victoires, la misère et des conflits incroyables. Fasse que maintenant, tout soit aplani et que chacun ait retrouvé une motivation pour faire avancer de concert le club. :amen:

Dagostino
Messages : 9324
Enregistré le : 19 juin 2006, 20:28
Localisation : Saint etienne

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Dagostino »

Sosof a écrit :
06 mars 2020, 12:08
Quand on voit le carnage que 2000 pèlerins ont fait à Mulhouse, on peut craindre le pire.
Le carnage...c'est pas un peu exagéré ?

Sinon bien content d'avoir tapé ce club de merde (même si on va prendre un 5 0 en final), les lyonnais bretons, encore plus après avoir lu leur forum de merde ou ils se disent tous supporter du qsg et nous veulent en l2. Si vous me lisez vous qui n'avez une histoire que depuis l'année passée, sachez qu'on ne vous aime pas non plus :mrgreen:

ERIC8ASSE
Messages : 166
Enregistré le : 05 sept. 2019, 21:08

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par ERIC8ASSE »

Ce matin je vois qu il y a plus d optimisme sur le forum c est bien.
Hier les joueurs super match et le public à son niveau (au top).
Il faut continuer et obtenir des points pour le maintient.
Bizzarement les blessés vont revenir plus rapidement et esperons une série positive.
C est ça que l on veut des émotions ( avec ses hauts et ses bas )
Allez les verts !!

moloko
Messages : 2821
Enregistré le : 18 févr. 2010, 16:19
Localisation : Ardèche

Re: 1/2 Finale Cdf Asse/Rennes, jeudi 5 mars à 21h (Eurosport2)

Message par moloko »

vertgrenoble a écrit :
05 mars 2020, 08:09
moloko a écrit :
05 mars 2020, 07:58
NomDeStade a écrit :
05 mars 2020, 07:46
Moi ce qui me fait le plus chier ce soir, c'est qu'avec le Psg en finale, ben franchement ça prive d'une partie du plaisir d'une potentielle qualif..

Comme en l1, l'interet sportif a qd même bien disparu en France :triste1:
C'est pas faux, mais bon, une fois dans le stade ce soir, la passion reprendra ses droits! :)
Se qualifier...avec la perspective de « prendre une boîte «  mémorable en finale... belle perspective en effet 😢
Mais le plaisir de la victoire, d’une belle ambiance ce soir ...et au SDF je prends.
On y croit...sinon on reste à la maison.

ALV !!!
:super: ;)

NomDeStade
Messages : 7912
Enregistré le : 07 août 2015, 10:05

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par NomDeStade »

Gonzalo Sanogo a écrit :
06 mars 2020, 11:48
thesnakke a écrit :
06 mars 2020, 11:02
Ca a peut etre été dit mais il a quoi Cabaye ? Parce que son début de match était très très bon
En gros il commence à être bon à 3 mois de la fin de son contrat :triste1:
Je le vois bien rester une saison de plus. Pour Puel & Debuchy.

Puel aura besoin de cadres, et ces 2 là, ce sont ses hommes liges
Mon (tout nouveau) flickr : https://www.flickr.com/photos/korf-adri/

YACINE
Messages : 6240
Enregistré le : 25 févr. 2008, 20:01

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par YACINE »

Un petit retour sur ce match, après une courte nuit de sommeil mais avec un putain de kiff.
En toute sincérité, je n'en menais pas large en arrivant au stade, on connaissait tous les enjeux, retrouver une finale de coupe de France au stade de France après 38 ans de disette mais une défaite contre Rennes et nous basculions dans une profonde crise et une descente qui se profilait vraiment voir certainement.
Cela peut sembler bizarre, mais quand je me suis installé dans les gradins, j'ai senti une ambiance particulière, des bonnes ondes, le stade renvoie une énergie particulière, une force que j'ai du mal à décrire, le chaudon quoi, j'avais ressenti cela lorsque nous avions battu 3-0 Lyon à Geoffroy, il y'a quelques années.
Pour revenir au match, Puel avait choisi d'organiser son équipe en 4/3/3 et cette densité nous a permis de prendre le dessus sur les 2 milieux bretons (Nzonzi et Cavinga) avec Mvilla en pointe basse et 2 huit, un plus organisateur et qui se projette, Cabaye et un autre plus plus physique qui va chercher les ballons dans les pieds Camara, les 2 jeunes de notre charnière permettent au bloc de jouer plus haut, nos 2 latéraux ont joué dans des registres différents, un Kolo un peu plus haut et n’hésitant pas à prendre son couloir, Debuchy un peu moins à l'aise pour se projeter.
Diony est souvent décrié et on ne va pas se mentir ce ne sont pas ses qualités techniques qui nous étourdissent mais hier, ll nous a fait un match Brandaoesque si on me permet le néologisme, il a gêné la charnière, pressé comme un fou et s'est créé pas mal d'occasion même si son manque de sensibilité technique ressort sur sa première occasion.
Les occasions de début de match ratées avec celle de Cabaye sauvée sur la ligne et quelque mauvais choix de Bouanga n'auguraient rien de bon et sur la vraie première occasion rennaise, Raphinha obtient un péno en mode en briscard sur Saliba que transforme avec sa finesse natuelle Niang.
Et à ce moment là, bizarrement j'ai repensé au scénario du match précédent face à Rennes, et si on leur rendait la monnaie de leurs pièce. Si on avait du écrire un scénario en forme d'happy end, on ne s'y serait pris autrement.
Mais rien ne fut évident dans ce match, Cabaye qui se blesse après un bon début de match (coup franc juste au dessus et balle de but sauvé par un rennais sur sa ligne), Diousse qui rentre, la malédiction qui semble perdurer, mon stephanois tu te blesseras mais cette fois çi les joueurs ne lâchent rien, le public aussi, tendu et surexcité en attente d'une étincelle, qui viendra du pied de Diony pour la tête de Kolo qui transforme le chaudron en fournaise, je suis assez zen dans la vie et là je suis passé en mode foux furieux, chaque action stéphanoise devenait vitale ou mortelle selon sa conclusion. En Henri Point on se chicanait lorsque les supporters se mettaient debout et l'exception devint la règle. Diousse est rentré avec ses forces et faiblesses mais il n'a rien lâché.
L'égalisation a transcendé le public et une forme d'exaltation s'est mise peu à peu en place, est ce que la rédemption sur ce ce match serait à la hauteur de la frustration accumulée, on sentait le public en mode cocotte minute.

la deuxième mi-temps commence difficilement, Diousse perd quelques ballons mais il y'a toujours un frère de combat pour rattraper le coup, on sent que l'équipe baisse de pied, la construction est moins relevée coté vert, on sent les rennais un peu mieux en place, nous avons du mal devant Bouanga la joue un peu perso, Diony s'éteint, pendant 30 minutes, on est en mode combat, Camara bouche les trous, Fofana tacle, Honorat se démultiplie, on souffre sur chaque CPA, Nzonzi semble sortir d'un match de NBA, mais on tient, les rennais ne passent pas loin du carton rouge (Camavinga et Del Castillo) mais l'arbitre est magnanime voir complaisant vu des tribunes, cela gronde, s'irrite, le sort ne nous aime toujours pas.
Le monney time arrive, les changement aussi Abi pour remplacer un Diony essoré et Boudebouz pour un Mvilla.
Honorat est au fort et au Jessy Moulin, on sent que nous sommes sur le fil d'un équilibriste au dessus du vide.
Les dernières minutes sont irrespirables, on pousse pour éviter les prolongations, les rennais doutent Debuchy et Abi ont une balle de match sauvée miraculeusement par la défense rennaise.
Et comme le destin est facétieux, il décide de faire des parias ce soir des héros, après une montée de Saliba digne d'Olsavaldo Piazza, celui sert Bouanga touché par la générosité du groupe laisse Boudebouz vivre l'ascenceur émotionnel ultime; une catharsis pour lui et tout les supporters verts, un déferlement de bonheur, une explosion qui retentit le chaudron est à point, et la cocotte minute a explosé de bonheur.
L'arbitre siffle et le peuple vert envahit comme si l'instant devenait communion éternelle, un pélerinage péparatoire à celui du stade de France, certains ramassent des bouts de pelouse comme des attrapes rêves, les supporters verts sont ivres de bonheur, d'autres ivres tout court, l'équipe et ses supporters ne font qu'un lors du chant mené par le jeune Saliba, il est hypnotique, viral, car le virus des verts est plus fort que tout car dans l'âme et le coeur des milliers de supporters sur la pelouse.

Platoche
Messages : 17388
Enregistré le : 30 août 2005, 10:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Platoche »

J'ai trouvé que Bouanga a très bien tiré les corners, ça a toujours mis l'incertitude chez les défenseurs rennais malgrés leur grande taille.
Image

Les verts toujours...

Michel-Ange
Messages : 4679
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Michel-Ange »

Platoche a écrit :
06 mars 2020, 13:21
J'ai trouvé que Bouanga a très bien tiré les corners, ça a toujours mis l'incertitude chez les défenseurs rennais malgrés leur grande taille.
D'accord avec ça. Il y avait du mieux et c'est un point important. Il va maintenant falloir concrétiser (quoi qu'on marque déjà hier sur une action consécutive à un corner).

dactyle
Messages : 2936
Enregistré le : 30 juil. 2010, 14:13
Localisation : Tunisie

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par dactyle »

S'il n'y avait pas la première occasion Diony aurait put être crédité d'un bon match, mais la première gâche tout, comment peut on laisser la balle passer? faute de débutant....
Vainqueur survivor 2016-17 Coupe Europa

Dissident
Messages : 13344
Enregistré le : 30 juil. 2005, 09:06
Localisation : Normandy

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Dissident »

envert94 a écrit :
06 mars 2020, 08:48
Thomi a écrit :
06 mars 2020, 07:42


Sacré Jean Marc :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


"on n'ose à peine imaginer combien de personnes ont été contaminées hier soir lors de cette séquence si une seule personne parmi ces milliers de personnes étaient contaminée". :mdr1: :mdr1:
Il a encore des lecteur ce (sale) type 8|
Au début je pensais que l'article était du second degré, mais non. Et quand on lit les commentaires des lecteurs, c'est encore plus pathétique ! 8|
Who ate all the pies?

rocvert
Messages : 1280
Enregistré le : 12 nov. 2019, 10:09

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par rocvert »

dactyle a écrit :
06 mars 2020, 13:42
S'il n'y avait pas la première occasion Diony aurait put être crédité d'un bon match, mais la première gâche tout, comment peut on laisser la balle passer? faute de débutant....
Diony n'est pas un buteur. Devant le but, c'est une catastrophe. A Puel de lui trouver une position autre pour tirer profit de son ardeur et de son investissement manifestes.

Florent
Messages : 6474
Enregistré le : 18 janv. 2006, 10:34

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Florent »

YACINE a écrit :
06 mars 2020, 13:05
Un petit retour sur ce match, après une courte nuit de sommeil mais avec un putain de kiff.
En toute sincérité, je n'en menais pas large en arrivant au stade, on connaissait tous les enjeux, retrouver une finale de coupe de France au stade de France après 38 ans de disette mais une défaite contre Rennes et nous basculions dans une profonde crise et une descente qui se profilait vraiment voir certainement.
Cela peut sembler bizarre, mais quand je me suis installé dans les gradins, j'ai senti une ambiance particulière, des bonnes ondes, le stade renvoie une énergie particulière, une force que j'ai du mal à décrire, le chaudon quoi, j'avais ressenti cela lorsque nous avions battu 3-0 Lyon à Geoffroy, il y'a quelques années.
Pour revenir au match, Puel avait choisi d'organiser son équipe en 4/3/3 et cette densité nous a permis de prendre le dessus sur les 2 milieux bretons (Nzonzi et Cavinga) avec Mvilla en pointe basse et 2 huit, un plus organisateur et qui se projette, Cabaye et un autre plus plus physique qui va chercher les ballons dans les pieds Camara, les 2 jeunes de notre charnière permettent au bloc de jouer plus haut, nos 2 latéraux ont joué dans des registres différents, un Kolo un peu plus haut et n’hésitant pas à prendre son couloir, Debuchy un peu moins à l'aise pour se projeter.
Diony est souvent décrié et on ne va pas se mentir ce ne sont pas ses qualités techniques qui nous étourdissent mais hier, ll nous a fait un match Brandaoesque si on me permet le néologisme, il a gêné la charnière, pressé comme un fou et s'est créé pas mal d'occasion même si son manque de sensibilité technique ressort sur sa première occasion.
Les occasions de début de match ratées avec celle de Cabaye sauvée sur la ligne et quelque mauvais choix de Bouanga n'auguraient rien de bon et sur la vraie première occasion rennaise, Raphinha obtient un péno en mode en briscard sur Saliba que transforme avec sa finesse natuelle Niang.
Et à ce moment là, bizarrement j'ai repensé au scénario du match précédent face à Rennes, et si on leur rendait la monnaie de leurs pièce. Si on avait du écrire un scénario en forme d'happy end, on ne s'y serait pris autrement.
Mais rien ne fut évident dans ce match, Cabaye qui se blesse après un bon début de match (coup franc juste au dessus et balle de but sauvé par un rennais sur sa ligne), Diousse qui rentre, la malédiction qui semble perdurer, mon stephanois tu te blesseras mais cette fois çi les joueurs ne lâchent rien, le public aussi, tendu et surexcité en attente d'une étincelle, qui viendra du pied de Diony pour la tête de Kolo qui transforme le chaudron en fournaise, je suis assez zen dans la vie et là je suis passé en mode foux furieux, chaque action stéphanoise devenait vitale ou mortelle selon sa conclusion. En Henri Point on se chicanait lorsque les supporters se mettaient debout et l'exception devint la règle. Diousse est rentré avec ses forces et faiblesses mais il n'a rien lâché.
L'égalisation a transcendé le public et une forme d'exaltation s'est mise peu à peu en place, est ce que la rédemption sur ce ce match serait à la hauteur de la frustration accumulée, on sentait le public en mode cocotte minute.

la deuxième mi-temps commence difficilement, Diousse perd quelques ballons mais il y'a toujours un frère de combat pour rattraper le coup, on sent que l'équipe baisse de pied, la construction est moins relevée coté vert, on sent les rennais un peu mieux en place, nous avons du mal devant Bouanga la joue un peu perso, Diony s'éteint, pendant 30 minutes, on est en mode combat, Camara bouche les trous, Fofana tacle, Honorat se démultiplie, on souffre sur chaque CPA, Nzonzi semble sortir d'un match de NBA, mais on tient, les rennais ne passent pas loin du carton rouge (Camavinga et Del Castillo) mais l'arbitre est magnanime voir complaisant vu des tribunes, cela gronde, s'irrite, le sort ne nous aime toujours pas.
Le monney time arrive, les changement aussi Abi pour remplacer un Diony essoré et Boudebouz pour un Mvilla.
Honorat est au fort et au Jessy Moulin, on sent que nous sommes sur le fil d'un équilibriste au dessus du vide.
Les dernières minutes sont irrespirables, on pousse pour éviter les prolongations, les rennais doutent Debuchy et Abi ont une balle de match sauvée miraculeusement par la défense rennaise.
Et comme le destin est facétieux, il décide de faire des parias ce soir des héros, après une montée de Saliba digne d'Olsavaldo Piazza, celui sert Bouanga touché par la générosité du groupe laisse Boudebouz vivre l'ascenceur émotionnel ultime; une catharsis pour lui et tout les supporters verts, un déferlement de bonheur, une explosion qui retentit le chaudron est à point, et la cocotte minute a explosé de bonheur.
L'arbitre siffle et le peuple vert envahit comme si l'instant devenait communion éternelle, un pélerinage péparatoire à celui du stade de France, certains ramassent des bouts de pelouse comme des attrapes rêves, les supporters verts sont ivres de bonheur, d'autres ivres tout court, l'équipe et ses supporters ne font qu'un lors du chant mené par le jeune Saliba, il est hypnotique, viral, car le virus des verts est plus fort que tout car dans l'âme et le coeur des milliers de supporters sur la pelouse.
:super: :super: :super:

Mrci de m'avoir fait vivre de l'intérieur ce que j'ai vu de ma télé

j'adore ton passage sur le ressenti quand tu rentre à GG
clairement, c'est quelque chose d’indicible, mais qui se ressent carrément

j'avais eu la même sensation quand on avait battu des turcs (dont le nom m'échappe) en coupe uefa

Michel-Ange
Messages : 4679
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par Michel-Ange »

Le deux contre sept, tableau noir :mrgreen: :

Image

titigreenfan
Messages : 6519
Enregistré le : 29 août 2005, 22:03
Localisation : gap

Re: Demi-finale de Coupe de France : ASSE 2 (Kolo, Boudebouz) - Rennes 1 (mt)

Message par titigreenfan »

rocvert a écrit :
06 mars 2020, 13:57
dactyle a écrit :
06 mars 2020, 13:42
S'il n'y avait pas la première occasion Diony aurait put être crédité d'un bon match, mais la première gâche tout, comment peut on laisser la balle passer? faute de débutant....
Diony n'est pas un buteur. Devant le but, c'est une catastrophe. A Puel de lui trouver une position autre pour tirer profit de son ardeur et de son investissement manifestes.
Le problème c’est qu’hormis Debuchy on a pas de buteur depuis le départ de bob

Répondre