Coronavirus

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Junito
Messages : 1657
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: Coronavirus

Message par Junito »

inconnuvert a écrit :
03 mai 2020, 11:09
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
Franchement ne pas comprendre que la situation n'est pas la même pour les masques aujourd'hui qu'il y a 4 5 semaines ben faut y aller!
Ce n'est pas les mêmes masques en plus.
Les services publics ont très bien fonctionné je trouve.
Je parle service public au sens large.
L'hopital a fontionné, on a eu de l'elec, les dechets sont ramassés.
J'en oublie plein. Mon voisin a eu un départ de feu les pompiers sont venus, les gendarmes policiers sont présents, j'ai tjrs de l'eau au robinet....
Je dis un grand grand merci aux fonctionnaires, assimilés, aux entreprises privées avec délégation.
MERCI
Eh ben j'étais étonné d'apprendre que les masque qui vont être vendus par les grandes surfaces sont surtout des masques chirurgicaux dont les généralistes et les paramédicaux se plaignent de ne pas recevoir en nombre suffisant.

Comme tu le dis si bien si tu as eu de l'eau, de l'électricité et tes déchets enlevés tu le dois à 90% à des société privées en délégation de service public.
Et les pompiers que tu cites, ce sont des volontaires à 80% des effectifs.

Loin de moi l'idée de critiquer l'utilité du service public bien au contraire, mais ce que je reproche c'est la quasi imperméabilité entre le système du public et celui du privé qui fait que la fonction publique recrute de moins en moins des gens compétents.

old_side
Messages : 8974
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

Niklos Molnar a écrit :
03 mai 2020, 11:26
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
Faut juste pas oublier que les règles et délais (d'achat par exemple, puisque tu en parles) ne sont pas les mêmes dans le public et le privé, hein?
J'en ai vu pas mal des gars du privé faire un passage dans le public. Et ben ça leur fait bizarre de pas pouvoir avancer aussi vite qu'avant.
Tres bon exemple. Les règles et les délais, pour au final acheter les mêmes choses. La bureaucratie française...

Junito
Messages : 1657
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: Coronavirus

Message par Junito »

Niklos Molnar a écrit :
03 mai 2020, 11:26
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
Faut juste pas oublier que les règles et délais (d'achat par exemple, puisque tu en parles) ne sont pas les mêmes dans le public et le privé, hein?
J'en ai vu pas mal des gars du privé faire un passage dans le public. Et ben ça leur fait bizarre de pas pouvoir avancer aussi vite qu'avant.
Oui j'en suis conscient, mais avec les lois d'exception votées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, il me semble que les procédures normales d'achat n'ont pas à être respectées. Le problème c'est surtout l'état d'esprit et le formatage intellectuel de nos hauts-fonctionnaires et l'incapacité à mobiliser les compétences certaines en dehors de la sacrosainte fonction d'état qui a aboutit à ça !

Faiseur de Tresses
Messages : 14416
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Coronavirus

Message par Faiseur de Tresses »

Michel-Ange a écrit :
03 mai 2020, 10:19
Je trouve les théories sur les reptiliens plus convaincantes (et au moins c'est un peu rigolo). :mrgreen:
Et à part essayer de discréditer ton interlocuteur - encore - t'as des arguments de fond à opposer ?

P.S. : par contre c'est pas le bon thread.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Junito
Messages : 1657
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: Coronavirus

Message par Junito »

baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.

___
Messages : 17860
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Coronavirus

Message par ___ »

old_side a écrit :
03 mai 2020, 10:22
___ a écrit :
03 mai 2020, 10:12
old_side a écrit :
03 mai 2020, 09:33
___ a écrit :
28 avr. 2020, 07:12
old_side a écrit :
27 avr. 2020, 22:06
___ a écrit :
27 avr. 2020, 11:03
Michel-Ange a écrit :
26 avr. 2020, 14:08
___ a écrit :
26 avr. 2020, 12:41
Michel-Ange a écrit :
26 avr. 2020, 10:29
___ a écrit :
26 avr. 2020, 09:55
A la radio, surréalisme en direct : j'écoute une interview, je ne sais pas qui c'est, à propos de la situation de l'hôpital public. Le discours est très clair, convaincant, et pertinent.

Pour ceux qui n'ont pas compris pourquoi notre hôpital public est autant en déshérence, tout est expliqué, simplement et précisément : la politique délibérée de réduction du nombre de médecins et d'infirmières dans les années 90, la mauvaise application des 35h dans un secteur déjà en pénurie de main d'œuvre, la tarification à l'acte imposée sous Sarkozy pour assécher le public pour favoriser le privé (sachant que les patients vraiment mal sont renvoyés en public, sans dédommagement...)

Et encore, ça continue, et c'est horrifiant.

Résultats : flux tendus, épuisement, paupérisation, etc.

L'interview date de 2009.

Je hais les néo-liberaux. C'est à cause d'eux qu'aujourd'hui les gens meurent et que l'économie va s'effondrer à cause d'un stupide virus.
Le système de santé allemand est beaucoup plus privatisé qu'en France.
Il semble que c'est plus un excès d'administration qui entrave l'efficacité dans le système hospitalier français (qui reste néanmoins l'un des meilleurs du monde), plutôt qu'un défaut.
Donc, il faudrait plus de libéralisme, en fait ?

L'économie s'en remettra ne t'inquiète pas. :mrgreen:
L'Allemagne est sans doute plus privatisée, mais nettement moins libérale que nous. Les contre-pouvoirs au marché fou et aux capitalistes criminels sont ailleurs que dans l'État, mais ils sont là.

M'enfin, je serais assez content que tu sois rattrapé par quelque vicissitude. Un petit coup de réa ou de pauvreté subie violemment (je te souhaite ni séquelle, ni pire) te ferait peut-être perdre de ta superbe - et découvrir la profondeur du réel de non-premiers de cordée.
Mais je ne suis déjà en rien superbe. Tu me vois avec les yeux de l'amour.

L'Allemagne serait "moins libérale" parce qu'elle a des syndicat plus progressistes ? La logique m'échappe. L'Allemagne a moins de prélèvements obligatoires, moins de fonctionnaires, un marché du travail plus dérégulé, une protection sociale moins avantageuse, mais ce serait un pays "moins libérale" que la France ?

Je n'ai jamais compris la définition du "libéralisme" des "gauchistes" (désolé, je suis contraint d'employer ce terme car je me crois moi-même largement anti-libéral, donc il faut bien différencier).
Néo-libéral. J'oublie souvent le néo. Paradigme qui associe :
- une volonté sans faille de casser toute régulation de nature à limiter le profit lié à la possession du capital et la conservation sociale qu'elle induit
- une utilisation ciblée de l'Etat, si possible le plus fort possible...en ce qui concerne la capacité à supprimer les règles citées ci-dessus et à faire respecter (jusqu'à l'éborgnage de manifestants pacifiques) les-dites suppressions
- une prédilection très marquée pour le développement technologique, mais pas sous n'importe quel angle : moyen idéal pour récupérer le fric perdu pour les salaires, et maîtriser les comportements individuels
- une propagande mensongère, travestissant l'avidité égoïste comme "la défense des libertés", le renforcement autoritaire de l'Etat par "l'amélioration de l'action publique" et l'aliénation par la techno comme "le Progrès".
Neo libéralisme avec une dépense publique à 56% du PIB :hehe:
Ben oui. Tu te rends compte de la masse d'argent que ça représente, les impôts ? Et en plus c'est globalement recouvré. C'est plus utile de noyauter et maitriser l'État que l'abattre.

Va au delà des discours. Leur but est de cacher, pas d'expliquer.
Les néo libéraux issus de l'école de Chicago ont un paradigme dont ils ne dérogent pas : abaisser l'État au minimum et tout privatiser, et en parallèle abaisser les impôts au minimum. Avec un Etat et des collectivités locales multiples omnipotents comme en France, et des taux d'imposition flirtant avec les 50%, on est à des années lumières de ce schéma. Enlève tes lunettes complotistes, ça ne t'aide pas à réfléchir.
Si la France souffre d'une chose, c'est de l'incurie de ses services publics, payés très chers pour un résultat médiocre.
Ce n'est pas qu'une question d'économie : c'est une question de pouvoir. Les néo-libéraux se drapent derrière une vulgate économique bancale et simpliste pour cacher ce qui saute pourtant aux yeux lorsqu'on regarde comment cela se traduit au pouvoir : le conservatisme social et le renforcement de la domination des élites sur le reste de la population.

Autrement dit : la posture par rapport à l'Etat est fonction des circonstances. Je peux t'assurer qu'aucun politique néo-libéral ne se privera de l'Etat pour financer les industries militaires ou pour casser tous les contre-pouvoirs qui pourront l'être grâce à lui.

Sur ta dernière phrase : maintenant que ces enc.lés de néo-libéraux ont foutu la rage au chien, tu veux le buter.

La France a connu la plus grande période de prospérité économique de son histoire en même temps qu'elle avait des services publics particulièrement forts et puissants. Le système de santé et la sécu en général, la SNCF, le nucléaire, etc. : qu'on soit pour ou contre, le modèle Français était considéré comme très performant et parmi les plus enviables du monde. Depuis quand ça a commencé de changer ? Depuis que les néo-libéraux et leurs raisonnements dégueulasses ont commencé à infuser parmi des élites plus intéressées par la taille de leur porte-monnaie que par le service de l'intérêt général.

Les analyses sérieuses et sur le long terme des difficultés de l'hôpital français (et j'ai mis une petite bibliographie ici-même) aboutissent à ce constat : merci les néo-libéraux, c'est votre vulgate qui créé l'incurie. C'est bien joué : une personne qui doit d'abord penser à sauver sa peau, c'est une personne qui sera moins portée à la politique au sens noble, et donc à contester la domination qu'elle subit.
Tu confonds manque de moyens et organisation défaillante. Encore une fois, les services publics ne souffrent pas d'un manque de moyens, mais d'un système organisationnel qui conduit à avoir un back office pléthorique et inutile, qui génére paperasse et cie pour justifier de son existence, au détriment de l'utilité réelle dudit SP. Éducation et hôpital sont caricaturaux en ce sens.
Enfin si on remettait le droit du travail au niveau de l'époque bénie que tu cites, tu hurlerais à l'ultra libéralisme : 40h de travail et plus de RTT, 4 semaines de CP, des licenciements plus faciles... :hehe:
C'est toi qui ne veut pas lire ce que j'écris : cette désorganisation, indépendamment des moyens, est le résultat direct de 30 ans de néo-libéralisme quasi ininterrompu, à part vite fait par les 35h (qui, bien sûr, dans un contexte de pénurie de main d'œuvre sur le terrain, ont fait exploser le truc).

'Fin je veux dire, c'est depuis que le néolibéraux tiennent les manettes qu'on a inflation de cadres inutiles et pénurie de gens de terrain.

Mais c'est malin : l'attaque frontale n'aurait jamais marché à l'époque. Fallait d'abord rendre le truc inefficace pour pouvoir ensuite le démanteler. Et pour ce faire, fallait se cacher derrière le discours du moins d'État et faire passer, par un mensonge suffisamment martelé pour le faire accepter, que l'inorganisation générale était héritée du passé.

Michel-Ange
Messages : 4626
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: Coronavirus

Message par Michel-Ange »

Faiseur de Tresses a écrit :
03 mai 2020, 11:49
Michel-Ange a écrit :
03 mai 2020, 10:19
Je trouve les théories sur les reptiliens plus convaincantes (et au moins c'est un peu rigolo). :mrgreen:
Et à part essayer de discréditer ton interlocuteur - encore - t'as des arguments de fond à opposer ?

P.S. : par contre c'est pas le bon thread.
C'était une blague (ce que suggérait le smiley souriant à la fin).
Après, quand on doit le préciser, ça perd de son charme, c'est sûr… :-|

___
Messages : 17860
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Coronavirus

Message par ___ »

Junito a écrit :
03 mai 2020, 11:53
baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.
Ben écoute, dans ma collectivité les fonctionnaires sont en train de faire sortir une filière locale de production de masques et de visières par des structures de l'ESS ancrées sur le territoire (et pas le groupe SOS).

Pas de dépendance à la Chine, et l'argent qui circulera via cette filière profitera à 100% au territoire (et aux voisins proches) sans qu'une partie serve à payer le parachute doré du DG ou la prime annuelle d'un fonds de pension amerloque.

usson42
Messages : 362
Enregistré le : 27 févr. 2008, 12:41
Localisation : Picardie :(

Re: Coronavirus

Message par usson42 »

Y’en a un de vous qui connaît réellement les services d’achAt public ou privé, ou c’est juste un fantasme né en suivant les chaînes d’information en continu ?
Junito a écrit :
03 mai 2020, 11:53
baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Y’en a un d’entre vous qui connaît le fonctionnement de l’admi Ou c’est juste un fantasme issu des chaînes d’info En continu ?

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.

Gueute
Messages : 1045
Enregistré le : 19 août 2011, 19:17
Localisation : La ville verte

Re: Coronavirus

Message par Gueute »








Faiseur de Tresses
Messages : 14416
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Coronavirus

Message par Faiseur de Tresses »

Michel-Ange a écrit :
03 mai 2020, 12:53
Faiseur de Tresses a écrit :
03 mai 2020, 11:49
Michel-Ange a écrit :
03 mai 2020, 10:19
Je trouve les théories sur les reptiliens plus convaincantes (et au moins c'est un peu rigolo). :mrgreen:
Et à part essayer de discréditer ton interlocuteur - encore - t'as des arguments de fond à opposer ?

P.S. : par contre c'est pas le bon thread.
C'était une blague (ce que suggérait le smiley souriant à la fin).
Après, quand on doit le préciser, ça perd de son charme, c'est sûr… :-|
Blague ou pas, l'effet recherché était clair. Joue pas au con
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

baggio42
Messages : 10597
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: Coronavirus

Message par baggio42 »

usson42 a écrit :
03 mai 2020, 14:37
Y’en a un de vous qui connaît réellement les services d’achAt public ou privé, ou c’est juste un fantasme né en suivant les chaînes d’information en continu ?
Junito a écrit :
03 mai 2020, 11:53
baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Y’en a un d’entre vous qui connaît le fonctionnement de l’admi Ou c’est juste un fantasme issu des chaînes d’info En continu ?

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.
Tu fais référence à quels achats ? Si ce sont les masques, l'actualité prouve que le privé a une capacité d'adaptation plus forte que l'état. Pas besoin de BFMTV ni des courriers des pharmaciens ou des ARS.

usson42
Messages : 362
Enregistré le : 27 févr. 2008, 12:41
Localisation : Picardie :(

Re: Coronavirus

Message par usson42 »

baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 17:43
usson42 a écrit :
03 mai 2020, 14:37
Y’en a un de vous qui connaît réellement les services d’achAt public ou privé, ou c’est juste un fantasme né en suivant les chaînes d’information en continu ?
Junito a écrit :
03 mai 2020, 11:53
baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Y’en a un d’entre vous qui connaît le fonctionnement de l’admi Ou c’est juste un fantasme issu des chaînes d’info En continu ?

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.
Tu fais référence à quels achats ? Si ce sont les masques, l'actualité prouve que le privé a une capacité d'adaptation plus forte que l'état. Pas besoin de BFMTV ni des courriers des pharmaciens ou des ARS.
Je ne fais référence à rien, je demande si l’un de vous connaît de l’intérieur le fonctionnement des achats dans un service public et/ou dans la grande distribution. L’objectif Est simplement de savoir si vous parlez d’expErience personnelle ou si vous fantasmer les modes de fonctionnement de ces structures.

old_side
Messages : 8974
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

___ a écrit :
03 mai 2020, 12:56
Junito a écrit :
03 mai 2020, 11:53
baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.
Ben écoute, dans ma collectivité les fonctionnaires sont en train de faire sortir une filière locale de production de masques et de visières par des structures de l'ESS ancrées sur le territoire (et pas le groupe SOS).

Pas de dépendance à la Chine, et l'argent qui circulera via cette filière profitera à 100% au territoire (et aux voisins proches) sans qu'une partie serve à payer le parachute doré du DG ou la prime annuelle d'un fonds de pension amerloque.
Ok,donc rendez vous dans deux ans.
Mais c'est une très bonne illustration du mal français. Vouloir tout diriger depuis la sphère publique, forcément au passage ériger de multiples règles, règlements, dossiers à remplir, etc. justifiant au passage la pléthorique fonction publique, tout ça au nom d'idéaux séduisants sur le papier.
Mais en quoi a t on besoin des collectivités locales pour produire des masques? Les entrepreneurs sont pas assez grands pour y penser tous seuls s'il y a des besoins?

rouge
Messages : 7698
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: Coronavirus

Message par rouge »

usson42 a écrit :
03 mai 2020, 14:37
Y’en a un de vous qui connaît réellement les services d’achAt public ou privé, ou c’est juste un fantasme né en suivant les chaînes d’information en continu ?
Junito a écrit :
03 mai 2020, 11:53
baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Y’en a un d’entre vous qui connaît le fonctionnement de l’admi Ou c’est juste un fantasme issu des chaînes d’info En continu ?

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.
La bureaucratie est bien présente et je suis un défenseur du service public à fond
Un exemple datant de 4 5 ans les bacs STI ne font plus de productique donc les machines ne servent plus nous à l’ IUT on se dit on va les récupérer chouette
Qui gère les lycées la région
Qui gère les universités l’état
Donc pas possible on a fini après un temps fou à récupérer une machine d’autres sont partis à la casse et la région à du payer pour les transports :rougefaché:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

___
Messages : 17860
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Coronavirus

Message par ___ »

old_side a écrit :
03 mai 2020, 18:04
___ a écrit :
03 mai 2020, 12:56
Junito a écrit :
03 mai 2020, 11:53
baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.
Ben écoute, dans ma collectivité les fonctionnaires sont en train de faire sortir une filière locale de production de masques et de visières par des structures de l'ESS ancrées sur le territoire (et pas le groupe SOS).

Pas de dépendance à la Chine, et l'argent qui circulera via cette filière profitera à 100% au territoire (et aux voisins proches) sans qu'une partie serve à payer le parachute doré du DG ou la prime annuelle d'un fonds de pension amerloque.
Ok,donc rendez vous dans deux ans.
Mais c'est une très bonne illustration du mal français. Vouloir tout diriger depuis la sphère publique, forcément au passage ériger de multiples règles, règlements, dossiers à remplir, etc. justifiant au passage la pléthorique fonction publique, tout ça au nom d'idéaux séduisants sur le papier.
Mais en quoi a t on besoin des collectivités locales pour produire des masques? Les entrepreneurs sont pas assez grands pour y penser tous seuls s'il y a des besoins?
Bien sûr que si, on est pas à l'initiative. Mais n'empêche que le temps-homme qu'on a mis sur les tâches pas productives + la com + éventuellement la sub et les commandes fermes (en validation) ça permet d'aller plus vite, de compenser la crise de tréso, et de baisser le coût de revient, donc le prix public dans un territoire qui cumule les difficultés sociales.

Et de soulager un peu des acteurs qui jusqu'à présent faisaient du bénévolat - voire de la perte - pour compenser un État rendu incapable par les néolibéraux, et qui leur a pourtant largement réduit les vivres depuis 2017. Chez ces cocos-là, on a l'habitude de jouer ensemble avec les boîtes et les assos, pas chacun pour sa gueule.

Ce sera toujours un peu de fric public mieux utilisé que pour le CICE.

Junito
Messages : 1657
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: Coronavirus

Message par Junito »

___ a écrit :
03 mai 2020, 19:22
old_side a écrit :
03 mai 2020, 18:04
___ a écrit :
03 mai 2020, 12:56
Junito a écrit :
03 mai 2020, 11:53
baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.
Ben écoute, dans ma collectivité les fonctionnaires sont en train de faire sortir une filière locale de production de masques et de visières par des structures de l'ESS ancrées sur le territoire (et pas le groupe SOS).

Pas de dépendance à la Chine, et l'argent qui circulera via cette filière profitera à 100% au territoire (et aux voisins proches) sans qu'une partie serve à payer le parachute doré du DG ou la prime annuelle d'un fonds de pension amerloque.
Ok,donc rendez vous dans deux ans.
Mais c'est une très bonne illustration du mal français. Vouloir tout diriger depuis la sphère publique, forcément au passage ériger de multiples règles, règlements, dossiers à remplir, etc. justifiant au passage la pléthorique fonction publique, tout ça au nom d'idéaux séduisants sur le papier.
Mais en quoi a t on besoin des collectivités locales pour produire des masques? Les entrepreneurs sont pas assez grands pour y penser tous seuls s'il y a des besoins?
Bien sûr que si, on est pas à l'initiative. Mais n'empêche que le temps-homme qu'on a mis sur les tâches pas productives + la com + éventuellement la sub et les commandes fermes (en validation) ça permet d'aller plus vite, de compenser la crise de tréso, et de baisser le coût de revient, donc le prix public dans un territoire qui cumule les difficultés sociales.

Et de soulager un peu des acteurs qui jusqu'à présent faisaient du bénévolat - voire de la perte - pour compenser un État rendu incapable par les néolibéraux, et qui leur a pourtant largement réduit les vivres depuis 2017. Chez ces cocos-là, on a l'habitude de jouer ensemble avec les boîtes et les assos, pas chacun pour sa gueule.

Ce sera toujours un peu de fric public mieux utilisé que pour le CICE.
Ca me fait quand même de plus en plus tiquer ta rengaine à vouloir incarner à tout prix un ennemi responsable de tous les maux sous le vocable de ‘les néolibéraux’ ... c’est pas très éloigné de la façon dont l’extrême droite identifie les immigrés ou autrefois les juifs. C’est facile le bouc émissaire, ça évite de regarder la vérité en face et ça permet de s’absoudre à bon prix

verttoujours
Messages : 1849
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: Coronavirus

Message par verttoujours »

Junito a écrit :
03 mai 2020, 19:56
___ a écrit :
03 mai 2020, 19:22
old_side a écrit :
03 mai 2020, 18:04
___ a écrit :
03 mai 2020, 12:56
Junito a écrit :
03 mai 2020, 11:53
baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.
Ben écoute, dans ma collectivité les fonctionnaires sont en train de faire sortir une filière locale de production de masques et de visières par des structures de l'ESS ancrées sur le territoire (et pas le groupe SOS).

Pas de dépendance à la Chine, et l'argent qui circulera via cette filière profitera à 100% au territoire (et aux voisins proches) sans qu'une partie serve à payer le parachute doré du DG ou la prime annuelle d'un fonds de pension amerloque.
Ok,donc rendez vous dans deux ans.
Mais c'est une très bonne illustration du mal français. Vouloir tout diriger depuis la sphère publique, forcément au passage ériger de multiples règles, règlements, dossiers à remplir, etc. justifiant au passage la pléthorique fonction publique, tout ça au nom d'idéaux séduisants sur le papier.
Mais en quoi a t on besoin des collectivités locales pour produire des masques? Les entrepreneurs sont pas assez grands pour y penser tous seuls s'il y a des besoins?
Bien sûr que si, on est pas à l'initiative. Mais n'empêche que le temps-homme qu'on a mis sur les tâches pas productives + la com + éventuellement la sub et les commandes fermes (en validation) ça permet d'aller plus vite, de compenser la crise de tréso, et de baisser le coût de revient, donc le prix public dans un territoire qui cumule les difficultés sociales.

Et de soulager un peu des acteurs qui jusqu'à présent faisaient du bénévolat - voire de la perte - pour compenser un État rendu incapable par les néolibéraux, et qui leur a pourtant largement réduit les vivres depuis 2017. Chez ces cocos-là, on a l'habitude de jouer ensemble avec les boîtes et les assos, pas chacun pour sa gueule.

Ce sera toujours un peu de fric public mieux utilisé que pour le CICE.
Ca me fait quand même de plus en plus tiquer ta rengaine à vouloir incarner à tout prix un ennemi responsable de tous les maux sous le vocable de ‘les néolibéraux’ ... c’est pas très éloigné de la façon dont l’extrême droite identifie les immigrés ou autrefois les juifs. C’est facile le bouc émissaire, ça évite de regarder la vérité en face et ça permet de s’absoudre à bon prix
houlà, terrain glissant
pour contredire la personne qui ne pensent pas comme toi, tu n'es pas obligé d'utiliser ce genre d'arguments à la limite de la malhonnêteté
tu vas bientôt traiter tes contradicteurs d'antisémites ou de nazis pour les décrédibiliser :berk1: :berk1: :berk1:

Faiseur de Tresses
Messages : 14416
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Coronavirus

Message par Faiseur de Tresses »

C'est exactement ça, les accusations d'antisémitismes sont d'ailleurs légions contre tout les candidats politiciens ayant un discours un peu différent en économie. Je crois que même que Sanders y a eu droit y a 4 ans.

Le néolibéralisme n'est pas une nationalité ou une ethnie, c'est un dogme économique désastreux que tout un chacun a le droit e dénoncer.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Junito
Messages : 1657
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: Coronavirus

Message par Junito »

Faiseur de Tresses a écrit :
03 mai 2020, 23:03
C'est exactement ça, les accusations d'antisémitismes sont d'ailleurs légions contre tout les candidats politiciens ayant un discours un peu différent en économie. Je crois que même que Sanders y a eu droit y a 4 ans.

Le néolibéralisme n'est pas une nationalité ou une ethnie, c'est un dogme économique désastreux que tout un chacun a le droit e dénoncer.
Eh ben c’est exactement ce que je dis : Le néolibéralisme est un courant de pensée et non une caste. Mais en utilisant systématiquement la terminologie ‘les néolibéraux’ notre ami Olaf essaye d’instiller l’idée qu’il y aurait un groupe de personnes identifiées qui seraient à l’origine de tous nos maux. Ça ressemble fâcheusement à De Villiers et la mythologie qu’il a créé autour du groupe Bilderberg.

paranoid
Messages : 2911
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: Coronavirus

Message par paranoid »

Junito a écrit :
03 mai 2020, 23:31
Faiseur de Tresses a écrit :
03 mai 2020, 23:03
C'est exactement ça, les accusations d'antisémitismes sont d'ailleurs légions contre tout les candidats politiciens ayant un discours un peu différent en économie. Je crois que même que Sanders y a eu droit y a 4 ans.

Le néolibéralisme n'est pas une nationalité ou une ethnie, c'est un dogme économique désastreux que tout un chacun a le droit e dénoncer.
Eh ben c’est exactement ce que je dis : Le néolibéralisme est un courant de pensée et non une caste. Mais en utilisant systématiquement la terminologie ‘les néolibéraux’ notre ami Olaf essaye d’instiller l’idée qu’il y aurait un groupe de personnes identifiées qui seraient à l’origine de tous nos maux. Ça ressemble fâcheusement à De Villiers et la mythologie qu’il a créé autour du groupe Bilderberg.
Tous ceux qui s'inscrivent dans ce courant de pensée sont des néolibéraux, de la même manière qu'on parle des classiques, néoclassiques... C'est pas une insulte en soi.

Quant à la comparaison avec De Villiers, tu mélanges tout...

___
Messages : 17860
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Coronavirus

Message par ___ »

Junito a écrit :
03 mai 2020, 19:56
___ a écrit :
03 mai 2020, 19:22
old_side a écrit :
03 mai 2020, 18:04
___ a écrit :
03 mai 2020, 12:56
Junito a écrit :
03 mai 2020, 11:53
baggio42 a écrit :
03 mai 2020, 11:36
paranoid a écrit :
03 mai 2020, 11:27
Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
A mon avis c'est pas le fonctionnaire de base qui est à blâmer en l'occurrence, même si c'est toujours une cible facile.

C'est plutôt ces crétins incapables d'énarques qui se croient l'élite de la nation et qui se retrouvent directeurs de je ne sais quelle administration à peine sortis de leur école, l'esprit bien formaté à l'idéologie néolibérale.

Quand tu vois cette vipère de secrétaire d'État à l'économie qui ne veut pas plafonner le prix du masque et qui te parle de faire une bonne affaire en bourse avec la crise, tu te dis que la source des soucis vient de beaucoup de cet état d'esprit mortifère
Le fonctionnaire de base n'est pas à blâmer.
Ni le haut de l'état d'ailleurs.
Par contre tout ce mille feuilles entre les deux, oui.
Sur les masques, dans le privé, Michel Edouard Leclerc veut des masques, l'acheteurLeclerc achète !
Dans le public, Véran veut des masques, qui achète ?
L'ARS ?
Les Hopitaux ?
Les préfets ?
L'organisation est une usine à gaz.
La grande différence c'est que l'acheteur de Leclerc il passe sa vie à références des fournisseurs sur le terrain, à aller en Chine visiter les usines et à tisser un réseau de relations de confiance, et ce depuis des années.

L'acheteur public il reste bien au chaud dans son bureau parisien et il attend que son boss appelle l'administration chinoise qui se fera un malin plaisir de faire un usage politique de la demande.
Ben écoute, dans ma collectivité les fonctionnaires sont en train de faire sortir une filière locale de production de masques et de visières par des structures de l'ESS ancrées sur le territoire (et pas le groupe SOS).

Pas de dépendance à la Chine, et l'argent qui circulera via cette filière profitera à 100% au territoire (et aux voisins proches) sans qu'une partie serve à payer le parachute doré du DG ou la prime annuelle d'un fonds de pension amerloque.
Ok,donc rendez vous dans deux ans.
Mais c'est une très bonne illustration du mal français. Vouloir tout diriger depuis la sphère publique, forcément au passage ériger de multiples règles, règlements, dossiers à remplir, etc. justifiant au passage la pléthorique fonction publique, tout ça au nom d'idéaux séduisants sur le papier.
Mais en quoi a t on besoin des collectivités locales pour produire des masques? Les entrepreneurs sont pas assez grands pour y penser tous seuls s'il y a des besoins?
Bien sûr que si, on est pas à l'initiative. Mais n'empêche que le temps-homme qu'on a mis sur les tâches pas productives + la com + éventuellement la sub et les commandes fermes (en validation) ça permet d'aller plus vite, de compenser la crise de tréso, et de baisser le coût de revient, donc le prix public dans un territoire qui cumule les difficultés sociales.

Et de soulager un peu des acteurs qui jusqu'à présent faisaient du bénévolat - voire de la perte - pour compenser un État rendu incapable par les néolibéraux, et qui leur a pourtant largement réduit les vivres depuis 2017. Chez ces cocos-là, on a l'habitude de jouer ensemble avec les boîtes et les assos, pas chacun pour sa gueule.

Ce sera toujours un peu de fric public mieux utilisé que pour le CICE.
Ca me fait quand même de plus en plus tiquer ta rengaine à vouloir incarner à tout prix un ennemi responsable de tous les maux sous le vocable de ‘les néolibéraux’ ... c’est pas très éloigné de la façon dont l’extrême droite identifie les immigrés ou autrefois les juifs. C’est facile le bouc émissaire, ça évite de regarder la vérité en face et ça permet de s’absoudre à bon prix
Je pourrais te répondre que les discours comme le tien valent ceux tenus à Munich en 36.

Ça va ? Match nul sur le point Godwin ?

Grizzli
Messages : 638
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: Coronavirus

Message par Grizzli »

Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
La notion de "bon prof" est très personnelle. Je ne doute pas que toi tu aies plus retrouvé ce que tu attendais d'un prof dans ceux qui avaient eu une autre carrière avant de devenir professeur. Mais franchement, c'est loin d'être une règle absolue.
On peut peut-être dire qu'il n'y a pas pire prof que celui qui "sert" sa matière plutôt que sa transmission. Ce qui manque souvent aux plus mauvais profs c'est le sens de la pédagogie et l'envie d'intéresser les élèves. Et ce sens pédagogique là est loin d'être présent chez les profs transfuges d'autres secteurs professionnels.
Bref : la pédagogie c'est un métier à part entière.
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

Guinnessisgood
Messages : 4085
Enregistré le : 11 juin 2007, 14:33

Re: Coronavirus

Message par Guinnessisgood »

Junito a écrit :
03 mai 2020, 10:57
Il y a qu’à voir la récente polémique sur les masques en supermarchés pour voir à quel point nos services publiques sont à la ramasse : en quelques jours à peine les centrales d’achat ont su commander et commencer à se faire livrer les millions de masques que le gouvernement essaye d’obtenir depuis des semaines.

Personnellement je suis pour la fin du statut de fonctionnaire avec un alignement des salaires et des retraites entre public et le privé et ceci pour permettre d’avoir des agents du service public qui aient vu la réalité du terrain et à ceux qui dans leur évolution de carrière souhaiteraient mettre leur expérience du terrain au service de la nation.

Par exemple j’ai jamais eu d’aussi bon prof que ceux qui avaient fait une carrière avant d’opter pour l’enseignement.
Ton histoire de fonctionnaire est complètement déconnectée de la réalité, à moins que tu ne parles que des hauts fonctionnaires à la rigueur...

Je suis fonctionnaire mais j'ai bossé 10 ans dans le privé avant de l'être, je pense à peu près connaître la réalité du terrain et je la pratique encore en étant fonctionnaire... Fonctionnaire c'est un statut, pas un métier, la généralisation systématique est usante et les préjugés ont la vie dure....

Dr.Makaveli
Messages : 5663
Enregistré le : 26 nov. 2014, 03:56

Re: Coronavirus

Message par Dr.Makaveli »

Molo les quotes.

Répondre