Coronavirus

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Michel-Ange
Messages : 4915
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: Coronavirus

Message par Michel-Ange »

Problème très complexe.
Beaucoup d'analystes s'accordent à dire qu'un des trucs qui a fait du mal à l'hôpital public en France ces dernières années, ce sont les 35h.

Il faut aussi relativiser le bilan qui ne se juge pas dans une période de crise exceptionnelle, où on ne s'en sort d'ailleurs pas plus mal que les autres, à part l'Allemagne (ce qui reste un mystère pour tout le monde).

franck42
Messages : 6925
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Coronavirus

Message par franck42 »

mononoké a écrit :
27 oct. 2020, 18:30
brescia a écrit :
27 oct. 2020, 18:24
squaty a écrit :
27 oct. 2020, 18:20
Bon à priori ça devrait être confinement national, en gros métro boulot dodo. Ceux qui iront travailler se sera service public, Ecole, tertiaire BTP et alimentaire, si j'ai bien compris. Car du fait que l'on a les masques on peut continuer à travailler, mais les exemples donné c'était fleuriste fermé, donc je suppose tout ce qui n'est pas alimentaires et qui reçoit du public. La durée ce serait maxi 4 semaines.

Mais la ils n'ont pas intérêt à rater le déconfinement.
c'est seulement pour sauvez noël. pas la fete de noel mais l’économie de noel.
clerc !

enfin c'est cool, en tous les cas si ça part comme ça je pourrais continuer à taffer en brassant un max de monde sans respecter de "distance sociale", ouf ! (pour un salaire de merde) :mrgreen: :hehe:
L'avantage de bosser à la DGFIP, c'est qu'on passe la journée dans des bâtiments et des open space complètement désertifiés, avec 1 poste occupé sur 3, voire 1 sur 4 (comme en ce moment à Firminy, en cours de liquidation définitive avant fermeture), donc au moins on n'a pas de problème pour se distancer socialement. :mrgreen:

merlin
Messages : 12766
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: Coronavirus

Message par merlin »


SP42
Messages : 4849
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: Coronavirus

Message par SP42 »

Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 18:33
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 16:36
Salut les gars,

De retour dans cette période trouble.
Lassé de voir les gens faire de « la politique » et ne pas prendre en compte le réel et la situation compliquée dans laquelle nous sommes. Jamais je n’aurais cru devoir défendre- le mot n’est pas le bon– mais souhaiter une trêve de bashing et troll politique bidon qui ne mène nulle part et empêche de réfléchir.
Je suis loin d’être un Macronien, très loin, je trouve le bonhomme plutôt méprisable à tous points de vue. Oui, il y a eu une gestion calamiteuse, certains discours de personnalités politiques honteuses, menteuses sur les masques qui devront répondre devant la justice.
Mais entendre beaucoup de citoyens beugler depuis le mois de Janvier, donner des leçons de « Y a qu’à faut qu’on », pleurer sur le manque de masques, puis ensuite ne pas respecter de le mettre ou le trouver contraignant … ne pas respecter les règles de confinement, trouver que les libertés individuelles sont bafouées, tout en étant certainement les premiers à flipper aux moindres symptômes de leur proches. Ou alors entendre qu’il faut continuer à vivre quitte à mourir (surtout les vieux), parce que finalement la mort c’est la vie, c’est quand même le degré 0 de la réflexion et j’ai honte.

Honte de voir les troll du net ressasser le passé et les conneries des gouvernants qui se succèdent depuis 30/40 ans en disant « Ca a coulé l’hôpital public et maintenant on se plaint ». OK et après ça, une fois qu'on dit ça et qu'on soulage sa colère, il se passe quoi ? C’est quoi le but de cette réflexion si ce n’est l’immobilisme ? Tout le monde est touché par le COVID, mais surtout, les gens ne saisissent pas que le plus important, c’est de pouvoir continuer à soigner des gens, Covid et hors Covid. Et cela passe par une maitrise du Virus. Si on ne maitrise pas la circulation du virus, si le virus entame notre capacité à répondre aux besoins médicaux des personnes lambda, on va vraiment dans le mur.

J’entends la gronde sur le confinement 2… le fameux confinement qui n’aurait servi à rien, si ce n’est privé nos libertés. Sachez que des gens sont vivants aujourd’hui grâce aux confinements. Ma mère s’est faite opérée d’une maladie grave en Juillet… sans le confinement, elle n’aurait certainement pas pu être prise en charge. Alors deux options s’offrent à nous et chacun devra assumer son option et être cohérent : Vivre comme avant quoi qu'il arrive et assumer sans pleurer les déboires collatéraux, les conséquences dramatiques sur les vieux, les jeunes, les enfants qui ne peuvent pas se faire opérer d'une péritonite en urgence, les accouchements en catastrophe…

Ou alors, faire le dos-rond, accepter les mesures, reculer sur certains loisirs tout en essayant de garder une économie debout pour ceux qui peuvent continuer à travailler (je plains les petits commerces, restaurateurs, bars qui vivent du loisir). Alors j’entends déjà les arguments de « Bosse et ferme ta gueule… ». A mon sens, le télétravail devrait être une obligation pour le tertiaire, et ceux qui peuvent bosser à distance. Trop d’entreprises reculent sur cette mesure alors qu’elle libérerait de la place.

Mais putain, faire le dos rond ensemble, c’est trop compliqué ?
Et donc, on ne peut pas regretter que le gouvernement n'impose pas le télétravail là où il n'est pas possible ? On n'a pas le droit de penser que ceux qui veulent faire la fêtent vont dormir sur place, ce qui ne va pas changer grand chose, si ce n'est maximiser le risque qu'ils se transmettent le coronavirus ?
Le tout tout en respectant les règles et les consignes ?

J'ai l'impression que c'est comme avec Puel : si on ose émettre une réserve, on est toute de suite catégoriser comme un empêcheur de tourner en rond. Un peu de nuance ferait le plus grand bien dans cette situation !
de la nuance ? tu vois de la nuance toi depuis janvier ? Moi je vois de la bouillie, du troll, de la pensée facile, des "y avait qu'à, faudrait qu'on", à hurler de tout et de son contraire et de tout bords. Les mêmes qui râlaient du laxisme de l'état hurlent contre le confinement numéro 1 et les probables mesures.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

SP42
Messages : 4849
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: Coronavirus

Message par SP42 »

Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 18:33
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 16:36
Salut les gars,

De retour dans cette période trouble.
Lassé de voir les gens faire de « la politique » et ne pas prendre en compte le réel et la situation compliquée dans laquelle nous sommes. Jamais je n’aurais cru devoir défendre- le mot n’est pas le bon– mais souhaiter une trêve de bashing et troll politique bidon qui ne mène nulle part et empêche de réfléchir.
Je suis loin d’être un Macronien, très loin, je trouve le bonhomme plutôt méprisable à tous points de vue. Oui, il y a eu une gestion calamiteuse, certains discours de personnalités politiques honteuses, menteuses sur les masques qui devront répondre devant la justice.
Mais entendre beaucoup de citoyens beugler depuis le mois de Janvier, donner des leçons de « Y a qu’à faut qu’on », pleurer sur le manque de masques, puis ensuite ne pas respecter de le mettre ou le trouver contraignant … ne pas respecter les règles de confinement, trouver que les libertés individuelles sont bafouées, tout en étant certainement les premiers à flipper aux moindres symptômes de leur proches. Ou alors entendre qu’il faut continuer à vivre quitte à mourir (surtout les vieux), parce que finalement la mort c’est la vie, c’est quand même le degré 0 de la réflexion et j’ai honte.

Honte de voir les troll du net ressasser le passé et les conneries des gouvernants qui se succèdent depuis 30/40 ans en disant « Ca a coulé l’hôpital public et maintenant on se plaint ». OK et après ça, une fois qu'on dit ça et qu'on soulage sa colère, il se passe quoi ? C’est quoi le but de cette réflexion si ce n’est l’immobilisme ? Tout le monde est touché par le COVID, mais surtout, les gens ne saisissent pas que le plus important, c’est de pouvoir continuer à soigner des gens, Covid et hors Covid. Et cela passe par une maitrise du Virus. Si on ne maitrise pas la circulation du virus, si le virus entame notre capacité à répondre aux besoins médicaux des personnes lambda, on va vraiment dans le mur.

J’entends la gronde sur le confinement 2… le fameux confinement qui n’aurait servi à rien, si ce n’est privé nos libertés. Sachez que des gens sont vivants aujourd’hui grâce aux confinements. Ma mère s’est faite opérée d’une maladie grave en Juillet… sans le confinement, elle n’aurait certainement pas pu être prise en charge. Alors deux options s’offrent à nous et chacun devra assumer son option et être cohérent : Vivre comme avant quoi qu'il arrive et assumer sans pleurer les déboires collatéraux, les conséquences dramatiques sur les vieux, les jeunes, les enfants qui ne peuvent pas se faire opérer d'une péritonite en urgence, les accouchements en catastrophe…

Ou alors, faire le dos-rond, accepter les mesures, reculer sur certains loisirs tout en essayant de garder une économie debout pour ceux qui peuvent continuer à travailler (je plains les petits commerces, restaurateurs, bars qui vivent du loisir). Alors j’entends déjà les arguments de « Bosse et ferme ta gueule… ». A mon sens, le télétravail devrait être une obligation pour le tertiaire, et ceux qui peuvent bosser à distance. Trop d’entreprises reculent sur cette mesure alors qu’elle libérerait de la place.

Mais putain, faire le dos rond ensemble, c’est trop compliqué ?
Et donc, on ne peut pas regretter que le gouvernement n'impose pas le télétravail là où il n'est pas possible ? On n'a pas le droit de penser que ceux qui veulent faire la fêtent vont dormir sur place, ce qui ne va pas changer grand chose, si ce n'est maximiser le risque qu'ils se transmettent le coronavirus ?
Le tout tout en respectant les règles et les consignes ?

J'ai l'impression que c'est comme avec Puel : si on ose émettre une réserve, on est toute de suite catégoriser comme un empêcheur de tourner en rond. Un peu de nuance ferait le plus grand bien dans cette situation !
Non ! je te dis qu'il n'y a pas de solution miracles, qu'on navigue sur des compromis, que tu trouveras toujours des badabeux et des petits malins pour contourner les règles, et qu'il est facile de la part des politiques de tout bord de venir donner des leçons quanT eux mêmes ont participé à la destructions de l'hôpital public depuis des décennies.

Bref, j'attendais un peu de retenue de tout bord.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

Mic-Mic
Messages : 3748
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 19:54
Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 18:33
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 16:36
Salut les gars,

De retour dans cette période trouble.
Lassé de voir les gens faire de « la politique » et ne pas prendre en compte le réel et la situation compliquée dans laquelle nous sommes. Jamais je n’aurais cru devoir défendre- le mot n’est pas le bon– mais souhaiter une trêve de bashing et troll politique bidon qui ne mène nulle part et empêche de réfléchir.
Je suis loin d’être un Macronien, très loin, je trouve le bonhomme plutôt méprisable à tous points de vue. Oui, il y a eu une gestion calamiteuse, certains discours de personnalités politiques honteuses, menteuses sur les masques qui devront répondre devant la justice.
Mais entendre beaucoup de citoyens beugler depuis le mois de Janvier, donner des leçons de « Y a qu’à faut qu’on », pleurer sur le manque de masques, puis ensuite ne pas respecter de le mettre ou le trouver contraignant … ne pas respecter les règles de confinement, trouver que les libertés individuelles sont bafouées, tout en étant certainement les premiers à flipper aux moindres symptômes de leur proches. Ou alors entendre qu’il faut continuer à vivre quitte à mourir (surtout les vieux), parce que finalement la mort c’est la vie, c’est quand même le degré 0 de la réflexion et j’ai honte.

Honte de voir les troll du net ressasser le passé et les conneries des gouvernants qui se succèdent depuis 30/40 ans en disant « Ca a coulé l’hôpital public et maintenant on se plaint ». OK et après ça, une fois qu'on dit ça et qu'on soulage sa colère, il se passe quoi ? C’est quoi le but de cette réflexion si ce n’est l’immobilisme ? Tout le monde est touché par le COVID, mais surtout, les gens ne saisissent pas que le plus important, c’est de pouvoir continuer à soigner des gens, Covid et hors Covid. Et cela passe par une maitrise du Virus. Si on ne maitrise pas la circulation du virus, si le virus entame notre capacité à répondre aux besoins médicaux des personnes lambda, on va vraiment dans le mur.

J’entends la gronde sur le confinement 2… le fameux confinement qui n’aurait servi à rien, si ce n’est privé nos libertés. Sachez que des gens sont vivants aujourd’hui grâce aux confinements. Ma mère s’est faite opérée d’une maladie grave en Juillet… sans le confinement, elle n’aurait certainement pas pu être prise en charge. Alors deux options s’offrent à nous et chacun devra assumer son option et être cohérent : Vivre comme avant quoi qu'il arrive et assumer sans pleurer les déboires collatéraux, les conséquences dramatiques sur les vieux, les jeunes, les enfants qui ne peuvent pas se faire opérer d'une péritonite en urgence, les accouchements en catastrophe…

Ou alors, faire le dos-rond, accepter les mesures, reculer sur certains loisirs tout en essayant de garder une économie debout pour ceux qui peuvent continuer à travailler (je plains les petits commerces, restaurateurs, bars qui vivent du loisir). Alors j’entends déjà les arguments de « Bosse et ferme ta gueule… ». A mon sens, le télétravail devrait être une obligation pour le tertiaire, et ceux qui peuvent bosser à distance. Trop d’entreprises reculent sur cette mesure alors qu’elle libérerait de la place.

Mais putain, faire le dos rond ensemble, c’est trop compliqué ?
Et donc, on ne peut pas regretter que le gouvernement n'impose pas le télétravail là où il n'est pas possible ? On n'a pas le droit de penser que ceux qui veulent faire la fêtent vont dormir sur place, ce qui ne va pas changer grand chose, si ce n'est maximiser le risque qu'ils se transmettent le coronavirus ?
Le tout tout en respectant les règles et les consignes ?

J'ai l'impression que c'est comme avec Puel : si on ose émettre une réserve, on est toute de suite catégoriser comme un empêcheur de tourner en rond. Un peu de nuance ferait le plus grand bien dans cette situation !
de la nuance ? tu vois de la nuance toi depuis janvier ? Moi je vois de la bouillie, du troll, de la pensée facile, des "y avait qu'à, faudrait qu'on", à hurler de tout et de son contraire et de tout bords. Les mêmes qui râlaient du laxisme de l'état hurlent contre le confinement numéro 1 et les probables mesures.
Effectivement il y en a, mais pas que. Et de mon point de vue, c'est loin de représenter la majorité.
Je trouve ça dommage (voire même dangereux) de ne pas accepter les critiques constructives. Quand c'est fait en bonne intelligence, ça permet de progresser et de s'améliorer.

Mic-Mic
Messages : 3748
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 20:00
Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 18:33
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 16:36
Salut les gars,

De retour dans cette période trouble.
Lassé de voir les gens faire de « la politique » et ne pas prendre en compte le réel et la situation compliquée dans laquelle nous sommes. Jamais je n’aurais cru devoir défendre- le mot n’est pas le bon– mais souhaiter une trêve de bashing et troll politique bidon qui ne mène nulle part et empêche de réfléchir.
Je suis loin d’être un Macronien, très loin, je trouve le bonhomme plutôt méprisable à tous points de vue. Oui, il y a eu une gestion calamiteuse, certains discours de personnalités politiques honteuses, menteuses sur les masques qui devront répondre devant la justice.
Mais entendre beaucoup de citoyens beugler depuis le mois de Janvier, donner des leçons de « Y a qu’à faut qu’on », pleurer sur le manque de masques, puis ensuite ne pas respecter de le mettre ou le trouver contraignant … ne pas respecter les règles de confinement, trouver que les libertés individuelles sont bafouées, tout en étant certainement les premiers à flipper aux moindres symptômes de leur proches. Ou alors entendre qu’il faut continuer à vivre quitte à mourir (surtout les vieux), parce que finalement la mort c’est la vie, c’est quand même le degré 0 de la réflexion et j’ai honte.

Honte de voir les troll du net ressasser le passé et les conneries des gouvernants qui se succèdent depuis 30/40 ans en disant « Ca a coulé l’hôpital public et maintenant on se plaint ». OK et après ça, une fois qu'on dit ça et qu'on soulage sa colère, il se passe quoi ? C’est quoi le but de cette réflexion si ce n’est l’immobilisme ? Tout le monde est touché par le COVID, mais surtout, les gens ne saisissent pas que le plus important, c’est de pouvoir continuer à soigner des gens, Covid et hors Covid. Et cela passe par une maitrise du Virus. Si on ne maitrise pas la circulation du virus, si le virus entame notre capacité à répondre aux besoins médicaux des personnes lambda, on va vraiment dans le mur.

J’entends la gronde sur le confinement 2… le fameux confinement qui n’aurait servi à rien, si ce n’est privé nos libertés. Sachez que des gens sont vivants aujourd’hui grâce aux confinements. Ma mère s’est faite opérée d’une maladie grave en Juillet… sans le confinement, elle n’aurait certainement pas pu être prise en charge. Alors deux options s’offrent à nous et chacun devra assumer son option et être cohérent : Vivre comme avant quoi qu'il arrive et assumer sans pleurer les déboires collatéraux, les conséquences dramatiques sur les vieux, les jeunes, les enfants qui ne peuvent pas se faire opérer d'une péritonite en urgence, les accouchements en catastrophe…

Ou alors, faire le dos-rond, accepter les mesures, reculer sur certains loisirs tout en essayant de garder une économie debout pour ceux qui peuvent continuer à travailler (je plains les petits commerces, restaurateurs, bars qui vivent du loisir). Alors j’entends déjà les arguments de « Bosse et ferme ta gueule… ». A mon sens, le télétravail devrait être une obligation pour le tertiaire, et ceux qui peuvent bosser à distance. Trop d’entreprises reculent sur cette mesure alors qu’elle libérerait de la place.

Mais putain, faire le dos rond ensemble, c’est trop compliqué ?
Et donc, on ne peut pas regretter que le gouvernement n'impose pas le télétravail là où il n'est pas possible ? On n'a pas le droit de penser que ceux qui veulent faire la fêtent vont dormir sur place, ce qui ne va pas changer grand chose, si ce n'est maximiser le risque qu'ils se transmettent le coronavirus ?
Le tout tout en respectant les règles et les consignes ?

J'ai l'impression que c'est comme avec Puel : si on ose émettre une réserve, on est toute de suite catégoriser comme un empêcheur de tourner en rond. Un peu de nuance ferait le plus grand bien dans cette situation !
Non ! je te dis qu'il n'y a pas de solution miracles, qu'on navigue sur des compromis, que tu trouveras toujours des badabeux et des petits malins pour contourner les règles, et qu'il est facile de la part des politiques de tout bord de venir donner des leçons quanT eux mêmes ont participé à la destructions de l'hôpital public depuis des décennies.

Bref, j'attendais un peu de retenue de tout bord.
Je n'avais pas compris que tu parlais des politiques :rouge:

SP42
Messages : 4849
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: Coronavirus

Message par SP42 »

Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 20:01
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 19:54
Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 18:33
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 16:36
Salut les gars,

De retour dans cette période trouble.
Lassé de voir les gens faire de « la politique » et ne pas prendre en compte le réel et la situation compliquée dans laquelle nous sommes. Jamais je n’aurais cru devoir défendre- le mot n’est pas le bon– mais souhaiter une trêve de bashing et troll politique bidon qui ne mène nulle part et empêche de réfléchir.
Je suis loin d’être un Macronien, très loin, je trouve le bonhomme plutôt méprisable à tous points de vue. Oui, il y a eu une gestion calamiteuse, certains discours de personnalités politiques honteuses, menteuses sur les masques qui devront répondre devant la justice.
Mais entendre beaucoup de citoyens beugler depuis le mois de Janvier, donner des leçons de « Y a qu’à faut qu’on », pleurer sur le manque de masques, puis ensuite ne pas respecter de le mettre ou le trouver contraignant … ne pas respecter les règles de confinement, trouver que les libertés individuelles sont bafouées, tout en étant certainement les premiers à flipper aux moindres symptômes de leur proches. Ou alors entendre qu’il faut continuer à vivre quitte à mourir (surtout les vieux), parce que finalement la mort c’est la vie, c’est quand même le degré 0 de la réflexion et j’ai honte.

Honte de voir les troll du net ressasser le passé et les conneries des gouvernants qui se succèdent depuis 30/40 ans en disant « Ca a coulé l’hôpital public et maintenant on se plaint ». OK et après ça, une fois qu'on dit ça et qu'on soulage sa colère, il se passe quoi ? C’est quoi le but de cette réflexion si ce n’est l’immobilisme ? Tout le monde est touché par le COVID, mais surtout, les gens ne saisissent pas que le plus important, c’est de pouvoir continuer à soigner des gens, Covid et hors Covid. Et cela passe par une maitrise du Virus. Si on ne maitrise pas la circulation du virus, si le virus entame notre capacité à répondre aux besoins médicaux des personnes lambda, on va vraiment dans le mur.

J’entends la gronde sur le confinement 2… le fameux confinement qui n’aurait servi à rien, si ce n’est privé nos libertés. Sachez que des gens sont vivants aujourd’hui grâce aux confinements. Ma mère s’est faite opérée d’une maladie grave en Juillet… sans le confinement, elle n’aurait certainement pas pu être prise en charge. Alors deux options s’offrent à nous et chacun devra assumer son option et être cohérent : Vivre comme avant quoi qu'il arrive et assumer sans pleurer les déboires collatéraux, les conséquences dramatiques sur les vieux, les jeunes, les enfants qui ne peuvent pas se faire opérer d'une péritonite en urgence, les accouchements en catastrophe…

Ou alors, faire le dos-rond, accepter les mesures, reculer sur certains loisirs tout en essayant de garder une économie debout pour ceux qui peuvent continuer à travailler (je plains les petits commerces, restaurateurs, bars qui vivent du loisir). Alors j’entends déjà les arguments de « Bosse et ferme ta gueule… ». A mon sens, le télétravail devrait être une obligation pour le tertiaire, et ceux qui peuvent bosser à distance. Trop d’entreprises reculent sur cette mesure alors qu’elle libérerait de la place.

Mais putain, faire le dos rond ensemble, c’est trop compliqué ?
Et donc, on ne peut pas regretter que le gouvernement n'impose pas le télétravail là où il n'est pas possible ? On n'a pas le droit de penser que ceux qui veulent faire la fêtent vont dormir sur place, ce qui ne va pas changer grand chose, si ce n'est maximiser le risque qu'ils se transmettent le coronavirus ?
Le tout tout en respectant les règles et les consignes ?

J'ai l'impression que c'est comme avec Puel : si on ose émettre une réserve, on est toute de suite catégoriser comme un empêcheur de tourner en rond. Un peu de nuance ferait le plus grand bien dans cette situation !
de la nuance ? tu vois de la nuance toi depuis janvier ? Moi je vois de la bouillie, du troll, de la pensée facile, des "y avait qu'à, faudrait qu'on", à hurler de tout et de son contraire et de tout bords. Les mêmes qui râlaient du laxisme de l'état hurlent contre le confinement numéro 1 et les probables mesures.
Effectivement il y en a, mais pas que. Et de mon point de vue, c'est loin de représenter la majorité.
Je trouve ça dommage (voire même dangereux) de ne pas accepter les critiques constructives. Quand c'est fait en bonne intelligence, ça permet de progresser et de s'améliorer.
Dangereux ? Chacun fait ce qu'il veut et je l'accepte, je trouve juste qu'à un moment donné, ok l'heure est à la construction... j'ai pas le sentiment qu'on construit, qu'on avance, on est toujours en train de rabâcher les mêmes trucs depuis 9 mois.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

SP42
Messages : 4849
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: Coronavirus

Message par SP42 »

Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 20:02
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 20:00
Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 18:33
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 16:36
Salut les gars,

De retour dans cette période trouble.
Lassé de voir les gens faire de « la politique » et ne pas prendre en compte le réel et la situation compliquée dans laquelle nous sommes. Jamais je n’aurais cru devoir défendre- le mot n’est pas le bon– mais souhaiter une trêve de bashing et troll politique bidon qui ne mène nulle part et empêche de réfléchir.
Je suis loin d’être un Macronien, très loin, je trouve le bonhomme plutôt méprisable à tous points de vue. Oui, il y a eu une gestion calamiteuse, certains discours de personnalités politiques honteuses, menteuses sur les masques qui devront répondre devant la justice.
Mais entendre beaucoup de citoyens beugler depuis le mois de Janvier, donner des leçons de « Y a qu’à faut qu’on », pleurer sur le manque de masques, puis ensuite ne pas respecter de le mettre ou le trouver contraignant … ne pas respecter les règles de confinement, trouver que les libertés individuelles sont bafouées, tout en étant certainement les premiers à flipper aux moindres symptômes de leur proches. Ou alors entendre qu’il faut continuer à vivre quitte à mourir (surtout les vieux), parce que finalement la mort c’est la vie, c’est quand même le degré 0 de la réflexion et j’ai honte.

Honte de voir les troll du net ressasser le passé et les conneries des gouvernants qui se succèdent depuis 30/40 ans en disant « Ca a coulé l’hôpital public et maintenant on se plaint ». OK et après ça, une fois qu'on dit ça et qu'on soulage sa colère, il se passe quoi ? C’est quoi le but de cette réflexion si ce n’est l’immobilisme ? Tout le monde est touché par le COVID, mais surtout, les gens ne saisissent pas que le plus important, c’est de pouvoir continuer à soigner des gens, Covid et hors Covid. Et cela passe par une maitrise du Virus. Si on ne maitrise pas la circulation du virus, si le virus entame notre capacité à répondre aux besoins médicaux des personnes lambda, on va vraiment dans le mur.

J’entends la gronde sur le confinement 2… le fameux confinement qui n’aurait servi à rien, si ce n’est privé nos libertés. Sachez que des gens sont vivants aujourd’hui grâce aux confinements. Ma mère s’est faite opérée d’une maladie grave en Juillet… sans le confinement, elle n’aurait certainement pas pu être prise en charge. Alors deux options s’offrent à nous et chacun devra assumer son option et être cohérent : Vivre comme avant quoi qu'il arrive et assumer sans pleurer les déboires collatéraux, les conséquences dramatiques sur les vieux, les jeunes, les enfants qui ne peuvent pas se faire opérer d'une péritonite en urgence, les accouchements en catastrophe…

Ou alors, faire le dos-rond, accepter les mesures, reculer sur certains loisirs tout en essayant de garder une économie debout pour ceux qui peuvent continuer à travailler (je plains les petits commerces, restaurateurs, bars qui vivent du loisir). Alors j’entends déjà les arguments de « Bosse et ferme ta gueule… ». A mon sens, le télétravail devrait être une obligation pour le tertiaire, et ceux qui peuvent bosser à distance. Trop d’entreprises reculent sur cette mesure alors qu’elle libérerait de la place.

Mais putain, faire le dos rond ensemble, c’est trop compliqué ?
Et donc, on ne peut pas regretter que le gouvernement n'impose pas le télétravail là où il n'est pas possible ? On n'a pas le droit de penser que ceux qui veulent faire la fêtent vont dormir sur place, ce qui ne va pas changer grand chose, si ce n'est maximiser le risque qu'ils se transmettent le coronavirus ?
Le tout tout en respectant les règles et les consignes ?

J'ai l'impression que c'est comme avec Puel : si on ose émettre une réserve, on est toute de suite catégoriser comme un empêcheur de tourner en rond. Un peu de nuance ferait le plus grand bien dans cette situation !
Non ! je te dis qu'il n'y a pas de solution miracles, qu'on navigue sur des compromis, que tu trouveras toujours des badabeux et des petits malins pour contourner les règles, et qu'il est facile de la part des politiques de tout bord de venir donner des leçons quanT eux mêmes ont participé à la destructions de l'hôpital public depuis des décennies.

Bref, j'attendais un peu de retenue de tout bord.
Je n'avais pas compris que tu parlais des politiques :rouge:
je parle des politiques mais aussi des gens politisés... qui voit les choses par le prisme de la politique et du parti politique. Et encore je parle de politique, j'oublie aussi beaucoup ceux qui pensent que le virus n'existe pas.
Mais ca reste mon modeste avis.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

Mic-Mic
Messages : 3748
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 20:04
Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 20:01
Effectivement il y en a, mais pas que. Et de mon point de vue, c'est loin de représenter la majorité.
Je trouve ça dommage (voire même dangereux) de ne pas accepter les critiques constructives. Quand c'est fait en bonne intelligence, ça permet de progresser et de s'améliorer.
Dangereux ? Chacun fait ce qu'il veut et je l'accepte, je trouve juste qu'à un moment donné, ok l'heure est à la construction... j'ai pas le sentiment qu'on construit, qu'on avance, on est toujours en train de rabâcher les mêmes trucs depuis 9 mois.
Oui, je trouve ça dangereux de refuser d'écouter les critiques. On reste dans son monde, persuadé qu'on a raison, on refuses d'entendre les alertes, jusqu'à ce qu'il soit trop tard ...
Modifié en dernier par Mic-Mic le 27 oct. 2020, 20:23, modifié 1 fois.

SP42
Messages : 4849
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: Coronavirus

Message par SP42 »

Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 20:08
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 20:04
Effectivement il y en a, mais pas que. Et de mon point de vue, c'est loin de représenter la majorité.
Je trouve ça dommage (voire même dangereux) de ne pas accepter les critiques constructives. Quand c'est fait en bonne intelligence, ça permet de progresser et de s'améliorer.
Dangereux ? Chacun fait ce qu'il veut et je l'accepte, je trouve juste qu'à un moment donné, ok l'heure est à la construction... j'ai pas le sentiment qu'on construit, qu'on avance, on est toujours en train de rabâcher les mêmes trucs depuis 9 mois.
Oui, je trouve ça dangereux de refuser d'écouter les critiques. On reste dans son monde, persuadé qu'on a raison, on refuses d'entendre les alertes, jusqu'à ce qu'il soit trop tard ...
[/quote]

Les critiques tu peux les faire, mais aujourd'hui c'est trop tard. Nous sommes le Titanic qui vient de taper l'iceberg, et certains continuent à débattre du plan du bateau réalisé il y a 20 ans... ok on peut faire les critiques, sauf qu'en attend, on va couler. Ce que tu décris, devra être fait pour prendre en compte ce qui a merdé.

Moi la vraie question qui m'intéresse aujourd'hui, c'est : qu'est ce tu préconises ? Sauvetage de l'économie, en acceptant les conséquences sanitaires ? Sauvetage sanitaire en sacrifiant une partie de l'économie ? le plan qui semble arrivé c'est un mixe des deux, à voir, si ca peut le faire.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

mononoké
Messages : 2798
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: Coronavirus

Message par mononoké »

SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 20:17
Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 20:08
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 20:04
Effectivement il y en a, mais pas que. Et de mon point de vue, c'est loin de représenter la majorité.
Je trouve ça dommage (voire même dangereux) de ne pas accepter les critiques constructives. Quand c'est fait en bonne intelligence, ça permet de progresser et de s'améliorer.
Dangereux ? Chacun fait ce qu'il veut et je l'accepte, je trouve juste qu'à un moment donné, ok l'heure est à la construction... j'ai pas le sentiment qu'on construit, qu'on avance, on est toujours en train de rabâcher les mêmes trucs depuis 9 mois.
Oui, je trouve ça dangereux de refuser d'écouter les critiques. On reste dans son monde, persuadé qu'on a raison, on refuses d'entendre les alertes, jusqu'à ce qu'il soit trop tard ...
Les critiques tu peux les faire, mais aujourd'hui c'est trop tard. Nous sommes le Titanic qui vient de taper l'iceberg, et certains continuent à débattre du plan du bateau réalisé il y a 20 ans... ok on peut faire les critiques, sauf qu'en attend, on va couler. Ce que tu décris, devra être fait pour prendre en compte ce qui a merdé.

Moi la vraie question qui m'intéresse aujourd'hui, c'est : qu'est ce tu préconises ? Sauvetage de l'économie, en acceptant les conséquences sanitaires ? Sauvetage sanitaire en sacrifiant une partie de l'économie ? le plan qui semble arrivé c'est un mixe des deux, à voir, si ca peut le faire.
[/quote]

euh, depuis quand on demande au peuple son avis ???

SP42
Messages : 4849
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: Coronavirus

Message par SP42 »

mononoké a écrit :
27 oct. 2020, 20:23
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 20:17
Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 20:08
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 20:04
Effectivement il y en a, mais pas que. Et de mon point de vue, c'est loin de représenter la majorité.
Je trouve ça dommage (voire même dangereux) de ne pas accepter les critiques constructives. Quand c'est fait en bonne intelligence, ça permet de progresser et de s'améliorer.
Dangereux ? Chacun fait ce qu'il veut et je l'accepte, je trouve juste qu'à un moment donné, ok l'heure est à la construction... j'ai pas le sentiment qu'on construit, qu'on avance, on est toujours en train de rabâcher les mêmes trucs depuis 9 mois.
Oui, je trouve ça dangereux de refuser d'écouter les critiques. On reste dans son monde, persuadé qu'on a raison, on refuses d'entendre les alertes, jusqu'à ce qu'il soit trop tard ...
Les critiques tu peux les faire, mais aujourd'hui c'est trop tard. Nous sommes le Titanic qui vient de taper l'iceberg, et certains continuent à débattre du plan du bateau réalisé il y a 20 ans... ok on peut faire les critiques, sauf qu'en attend, on va couler. Ce que tu décris, devra être fait pour prendre en compte ce qui a merdé.

Moi la vraie question qui m'intéresse aujourd'hui, c'est : qu'est ce tu préconises ? Sauvetage de l'économie, en acceptant les conséquences sanitaires ? Sauvetage sanitaire en sacrifiant une partie de l'économie ? le plan qui semble arrivé c'est un mixe des deux, à voir, si ca peut le faire.
euh, depuis quand on demande au peuple son avis ???
[/quote]

a défaut que les politiques te posent la question, moi je te la pose :)
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

Gonzalo Sanogo
Messages : 5791
Enregistré le : 23 août 2005, 10:36

Re: Coronavirus

Message par Gonzalo Sanogo »

Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 20:08
Oui, je trouve ça dangereux de refuser d'écouter les critiques. On reste dans son monde, persuadé qu'on a raison, on refuses d'entendre les alertes, jusqu'à ce qu'il soit trop tard ...
Mais de quelles alertes parles-tu ? Les critiques : en Avril "ouin ouin on n'a pas de masques, nos vies valent moins que leurs profits" en Août : "Y nous font chier avec leurs masques c'est liberticide!". A ce sujet j'ai souvent vu des anciens (plus que des jeunes) s'offusquer lorsqu'en entrant dans un commerce, on leur demandait de mettre un masque...

Le nombre de places en réa : il faut des années pour les créer. Ça me rappelle Janvier 2009, où il y avait eu 30cm de neige à Marseille, Gaudin en avait pris plein la gueule car ça avait été un bordel monstre. Il avait répondu :" Vous pensez sérieusement que je vais investir des millions d'euros pour acheter des chasse-neige à Marseille ?" Effectivement il n'a plus re-neigé significativement à Marseille depuis...

Bref perso je trouve que le gouvernement a manqué d'anticipation. Ils n'ont pas pris au sérieux Esther Duflo qui proposait un confinement préventif pour sauver Noel. On y va finalement tout droit, mais on a perdu du temps. Pour autant je pense qu'ils font ce qu'ils peuvent, le cul entre 2 chaises, santé et économie. Personne n'a la science infuse, que ce soit Raoult ou Véran, alors faisons en sorte d'être un peu humbles et de reconnaître qu'on n'y connait rien, face à ce virus que d'ailleurs personne ne maîtrise.
Nordin est meilleur que Honorat.

Mic-Mic
Messages : 3748
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 20:17
Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 20:08
SP42 a écrit :
27 oct. 2020, 20:04
Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 20:01
Effectivement il y en a, mais pas que. Et de mon point de vue, c'est loin de représenter la majorité.
Je trouve ça dommage (voire même dangereux) de ne pas accepter les critiques constructives. Quand c'est fait en bonne intelligence, ça permet de progresser et de s'améliorer.
Dangereux ? Chacun fait ce qu'il veut et je l'accepte, je trouve juste qu'à un moment donné, ok l'heure est à la construction... j'ai pas le sentiment qu'on construit, qu'on avance, on est toujours en train de rabâcher les mêmes trucs depuis 9 mois.
Oui, je trouve ça dangereux de refuser d'écouter les critiques. On reste dans son monde, persuadé qu'on a raison, on refuses d'entendre les alertes, jusqu'à ce qu'il soit trop tard ...
Les critiques tu peux les faire, mais aujourd'hui c'est trop tard. Nous sommes le Titanic qui vient de taper l'iceberg, et certains continuent à débattre du plan du bateau réalisé il y a 20 ans... ok on peut faire les critiques, sauf qu'en attend, on va couler. Ce que tu décris, devra être fait pour prendre en compte ce qui a merdé.

Moi la vraie question qui m'intéresse aujourd'hui, c'est : qu'est ce tu préconises ? Sauvetage de l'économie, en acceptant les conséquences sanitaires ? Sauvetage sanitaire en sacrifiant une partie de l'économie ? le plan qui semble arrivé c'est un mixe des deux, à voir, si ca peut le faire.
Justement, je ne suis pas d'accord avec ta métaphore. On n'a pas encore coulé, on a tapé un iceberg, le bateau arrive encore à flotter. Il me semble donc important de savoir pourquoi on a tapé le premier iceberg et pourquoi il a fait autant de dégâts afin de pouvoir essayer d'y remédier.
Et il ne me semble pas inintéressant que celui qui était à la barre au moment du choc écoute le point de vue de ceux qui avaient un peu plus de recul (même si ce n'est pas forcément de sa faute).

Quand à mes préconisations, c'est un bien grand mot, je n'ai pas toutes les données dont disposent ceux qui décident. Mais sans sortir de St Cyr, il me semble évident que :
- Imposer le télétravail à ceux qui le peuvent permet de limiter les risques de transmission
- Il n'y a pas moins de risque de transmissions dans une réunion professionnelle à 30 que dans une réunion privée à 10
- Confiner de 21 h à 6h en croyant limiter les fêtes de jeunes c'est se leurrer
- Repousser sans cesse une décision qui semble depuis le début inéluctable ne fait que compliquer les choses
J'ai l'impression que le gouvernement s'est tiré une balle dans le pied en disant qu'il n'y aurait plus de confinement et que depuis, il cherche à limiter la transmission en prenant des "mesurettes" de plus en plus sévères au fur et à mesure que leur inefficacité se révèle.

Encore une fois, je n'ai pas les données ni l'appui de scientifiques, mais est-ce qu'un vrai confinement de 15 jours, avec tests et/ou quarantaine aux frontières ne serait pas efficace et moins néfaste pour la santé et l'économie que cette situation qui s'éternise et empire ?

Tryphôn
Messages : 3732
Enregistré le : 05 sept. 2006, 14:37

Re: Coronavirus

Message par Tryphôn »

Michel-Ange a écrit :
27 oct. 2020, 19:40
Problème très complexe.
Beaucoup d'analystes s'accordent à dire qu'un des trucs qui a fait du mal à l'hôpital public en France ces dernières années, ce sont les 35h.

Il faut aussi relativiser le bilan qui ne se juge pas dans une période de crise exceptionnelle, où on ne s'en sort d'ailleurs pas plus mal que les autres, à part l'Allemagne (ce qui reste un mystère pour tout le monde).
C'est pas des analystes qui disent ça, au mieux Woerth et quelqu'uns de ses potes. La gestion comptable de l'hôpital a quand même reposé sur explicitement des fermetures de lits (dont un déplore aujourd'hui le manque) et sur la tarification à l'activité dont toute personne censée considère aujourd'hui qu'elle a contribué à aggraver les déficits plutôt que l'inverse.

Aujourd'hui il y a 47% des infirmiers qui cherchent à changer de métier. Pas sûr qu'ils considèrent que les 35 h leur assurent une planque dans laquelle ils veulent rester cachés.

Les gens applaudissent aux fenêtres, le gouvernement fait son Ségur, mais ça fait un an que les urgentistes sonnaient l'alarme et tout le monde s'en foutait.

___
Messages : 17961
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Coronavirus

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
27 oct. 2020, 19:40
Problème très complexe.
Beaucoup d'analystes s'accordent à dire qu'un des trucs qui a fait du mal à l'hôpital public en France ces dernières années, ce sont les 35h.

Il faut aussi relativiser le bilan qui ne se juge pas dans une période de crise exceptionnelle, où on ne s'en sort d'ailleurs pas plus mal que les autres, à part l'Allemagne (ce qui reste un mystère pour tout le monde).
Beaucoup d'analystes s'accordent à dire que le problème des 35h, c'est le non-recrutement de personnel supplémentaire (qui est l'un des buts principaux du partage du temps de travail).

Tryphôn
Messages : 3732
Enregistré le : 05 sept. 2006, 14:37

Re: Coronavirus

Message par Tryphôn »

GreenAttitude a écrit :
27 oct. 2020, 18:55
Ah si on avait pu arrêter le championnat à la 3 ieme journée ! Bon courage les potos si çà se confirme!
Peut-être que c'est quand même notre intérêt de l'arrêter maintenant :mrgreen:

Sosof
Messages : 4071
Enregistré le : 03 oct. 2005, 21:59

Re: Coronavirus

Message par Sosof »

___ a écrit :
27 oct. 2020, 20:46
Michel-Ange a écrit :
27 oct. 2020, 19:40
Problème très complexe.
Beaucoup d'analystes s'accordent à dire qu'un des trucs qui a fait du mal à l'hôpital public en France ces dernières années, ce sont les 35h.

Il faut aussi relativiser le bilan qui ne se juge pas dans une période de crise exceptionnelle, où on ne s'en sort d'ailleurs pas plus mal que les autres, à part l'Allemagne (ce qui reste un mystère pour tout le monde).
Beaucoup d'analystes s'accordent à dire que le problème des 35h, c'est le non-recrutement de personnel supplémentaire (qui est l'un des buts principaux du partage du temps de travail).
Bien dit..

Mic-Mic
Messages : 3748
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

Gonzalo Sanogo a écrit :
27 oct. 2020, 20:39
Mic-Mic a écrit :
27 oct. 2020, 20:08
Oui, je trouve ça dangereux de refuser d'écouter les critiques. On reste dans son monde, persuadé qu'on a raison, on refuses d'entendre les alertes, jusqu'à ce qu'il soit trop tard ...
Mais de quelles alertes parles-tu ? Les critiques : en Avril "ouin ouin on n'a pas de masques, nos vies valent moins que leurs profits" en Août : "Y nous font chier avec leurs masques c'est liberticide!". A ce sujet j'ai souvent vu des anciens (plus que des jeunes) s'offusquer lorsqu'en entrant dans un commerce, on leur demandait de mettre un masque...

Le nombre de places en réa : il faut des années pour les créer. Ça me rappelle Janvier 2009, où il y avait eu 30cm de neige à Marseille, Gaudin en avait pris plein la gueule car ça avait été un bordel monstre. Il avait répondu :" Vous pensez sérieusement que je vais investir des millions d'euros pour acheter des chasse-neige à Marseille ?" Effectivement il n'a plus re-neigé significativement à Marseille depuis...

Bref perso je trouve que le gouvernement a manqué d'anticipation. Ils n'ont pas pris au sérieux Esther Duflo qui proposait un confinement préventif pour sauver Noel. On y va finalement tout droit, mais on a perdu du temps. Pour autant je pense qu'ils font ce qu'ils peuvent, le cul entre 2 chaises, santé et économie. Personne n'a la science infuse, que ce soit Raoult ou Véran, alors faisons en sorte d'être un peu humbles et de reconnaître qu'on n'y connait rien, face à ce virus que d'ailleurs personne ne maîtrise.
Tu fais les questions et les réponses ;-) Esther Duflo n'a t'elle pas alerté ? A t'elle été écoutée ?

Plus sérieusement, je ne parlais pas spécialement de cette situation mais d'une manière générale : je trouve qu'il est dangereux de s'enfermer dans ses certitudes sans écouter les avis contraires.
Mais pour tenter de répondre à tes exemples, en avril il a été reproché au gouvernement de ne pas avoir maintenu le niveau de masques nécessaire, malgré les alertes. Et au lieu de reconnaître cette erreur (dont il était loin d'être le seul responsable), le gouvernement a préféré mentir et refuser d'ouvrir les yeux. Ca illustre assez bien mes propos.
Ceux qui crient aux privations de liberté ne sont qu'une toute petite partie de la population, je trouve dommage de leur assimiler l'ensemble des personnes qui posent des questions tout en respectant les consignes.

Pour les places en réa, ça fait très longtemps que les hospitaliers se plaignent du manque de moyen. Alors efectivement, difficile de faire quelque chose de significatif entre la première et la deuxième vague. Mais depuis 20 ans, on n'aurait pas pu faire quelque chose ?

Par contre je suis totalement d'accord sur ton dernier paragraphe. Au final, on ne doit pas être loin d'avoir le même avis. Sauf que moi je défends l'idée que quand on n'y connaît rien, il est d'autant plus nécessaire d'écouter les avis et analyses des autres. Et si ces avis sont parfois critiques, ce n'est pas pour autant que ceux qui les émettent font de la politique.

verttoujours
Messages : 2161
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: Coronavirus

Message par verttoujours »

sinon, y' a une infectiologue belge (et ce n'est pas une histoire belge!) qui propose de repousser Noel 2020 pour juillet aout 2021 !!!
et pourquoi pas Pâques en octobre ??? :hehe:

benchaye
Messages : 3842
Enregistré le : 27 juil. 2014, 21:49

Re: Coronavirus

Message par benchaye »

verttoujours a écrit :
27 oct. 2020, 21:08
sinon, y' a une infectiologue belge (et ce n'est pas une histoire belge!) qui propose de repousser Noel 2020 pour juillet aout 2021 !!!
et pourquoi pas Pâques en octobre ??? :hehe:

Si le seul souci des gens est de fêter Noël en décembre.......
C'est bien d'être quelqu'un d'important, mais c'est plus important d'être quelqu'un de bien

inconnuvert
Messages : 2915
Enregistré le : 06 juin 2017, 17:02

Re: Coronavirus

Message par inconnuvert »

benchaye a écrit :
27 oct. 2020, 21:12
verttoujours a écrit :
27 oct. 2020, 21:08
sinon, y' a une infectiologue belge (et ce n'est pas une histoire belge!) qui propose de repousser Noel 2020 pour juillet aout 2021 !!!
et pourquoi pas Pâques en octobre ??? :hehe:

Si le seul souci des gens est de fêter Noël en décembre.......
La Terre peut s'arrêter de tourner
Ils rateront pas leur réveillon
Moi je voudrais tous les voir crever
Étouffés de dinde aux marrons

rouge
Messages : 7772
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: Coronavirus

Message par rouge »

Le point positif du confinement eut été d’arrêter le championnat à la 8 ième journée :mrgreen:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

benchaye
Messages : 3842
Enregistré le : 27 juil. 2014, 21:49

Re: Coronavirus

Message par benchaye »

inconnuvert a écrit :
27 oct. 2020, 21:16
benchaye a écrit :
27 oct. 2020, 21:12
verttoujours a écrit :
27 oct. 2020, 21:08
sinon, y' a une infectiologue belge (et ce n'est pas une histoire belge!) qui propose de repousser Noel 2020 pour juillet aout 2021 !!!
et pourquoi pas Pâques en octobre ??? :hehe:

Si le seul souci des gens est de fêter Noël en décembre.......
La Terre peut s'arrêter de tourner
Ils rateront pas leur réveillon
Moi je voudrais tous les voir crever
Étouffés de dinde aux marrons
Bien vu, ça n'a jamais autant pris son sens.
C'est bien d'être quelqu'un d'important, mais c'est plus important d'être quelqu'un de bien

Verrouillé