Ruffier convoqué pour une mise à pied

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

nyme
Messages : 1521
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Il reste que si c'est un gamin de 5 ans qui a pondu le communiqué, il va falloir en parler (à l'auteur ? Non ! On risque un belle paire de claques) aux Organisations Syndicales voire au ministère du travail car nous ne sommes pas en Chine ou en Inde ici !

franck42
Messages : 6604
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

nyme a écrit :
17 août 2020, 09:35
Il reste que si c'est un gamin de 5 ans qui a pondu le communiqué, il va falloir en parler (à l'auteur ? Non ! On risque un belle paire de claques) aux Organisations Syndicales voire au ministère du travail car nous ne sommes pas en Chine ou en Inde ici !
Ça va c'est le petit fils à Romeyer, en échange il lui avait promis de l'emmener faire un tour de vélo...

nyme
Messages : 1521
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

franck42 a écrit :
17 août 2020, 09:32
nyme a écrit :
17 août 2020, 07:32
Maintenant Ruffier n'est pas (ou n'était pas) un pestiféré et il a certainement des amis qui ont pu être au courant du départ de cette lettre qui a du partir au plus tard le vendredi en fin d'après-midi.
Maintenant, il y a aussi Loïc Perrin qui est (était) semble-t-il délégué du personnel (aujourd'hui délégué du CSE) représentant les joueurs.

Il se peut (je n'en sais rien), qu'à ce titre, il a(it) été au courant et qu'il a(it) prévenu Ruffier lui-même. Ce qui n'est pas interdit !

Je sais que lorsqu'un salarié protégé fait l'objet d'une mise à pied conservatoire, l'employeur a l'obligation de saisir l'inspecteur du travail dans les plus brefs délais (aujourd'hui 48h) sous peine de nullité du licenciement (Cass. soc., 4 juillet 2018, n° 16-26.860)
En revanche, je ne me rappelle plus s'il n'y a pas d'ailleurs obligation pour l'employeur de prévenir le (les) délégué(s) du personnel dans ce cas !
Ruffier aurait (spéculation de ma part) alors prévenu son ami journaliste pour lui dire comment le club le traitait !

Bref, on ne sait pas comment le contenu de la lettre a fuité et s'est retrouvé dans le journal !
Ce qu'on sait c'est que ce contenu a fuité et que le club et ceux qui ont pris la décision de l'écrire ne peuvent avoir fait fuiter ce contenu sauf à vouloir se tirer une balle dans le pied !
La Taupe c'était Loïc ?! 8|
Putain c'est une bombe ce que tu balances là !
En même temps ça expliquerait pourquoi on a moins d'infos depuis 2 semaines... :diable:
L'art de détourner un propos !
Montre-moi où j'ai écrit cela à savoir que "Loïc était la taupe" ! J'ai sous-entendu (et avec des réserves qui t'ont échappées) qu'en tant que Délégué du CSE, il avait peut-être été informé et que comme il représentait le personnel il en avait peut-être parlé à Ruffier en ajoutant que c'était son droit (et je serai plus précis et qu'à ce titre c'était son devoir !).
Maintenant, était-il au courant ?
Comme je l'ai écrit, je ne retrouve plus dans les procédures de mises à pied conservatoires (qui sont différentes en forme des procédures de licenciement) cette obligation d'informer le (les ) représentant(s) des instances !
pas moins et surtout pas plus !
J'ai souligné les phrases qui t'ont échappées ou que tu as dû mal comprendre pour que tu les relises !

vertgrenoble
Messages : 1291
Enregistré le : 23 oct. 2008, 22:56

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par vertgrenoble »

Supputons....supputons
car nous ne savons pas grand chose dans cette « affaire ».
Si ce n’est que notre club n’en sort pas grandi...et n’a rien à y gagner sportivement parlant.

Au fait, quelqu’un a des news du principal intéressé ?…😉
En vacances sur la côte (basque bien entendu) ?....

ALV !!!!
qui c'est les plus forts ?...

nyme
Messages : 1521
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

franck42 a écrit :
17 août 2020, 09:44
nyme a écrit :
17 août 2020, 09:35
Il reste que si c'est un gamin de 5 ans qui a pondu le communiqué, il va falloir en parler (à l'auteur ? Non ! On risque un belle paire de claques) aux Organisations Syndicales voire au ministère du travail car nous ne sommes pas en Chine ou en Inde ici !
Ça va c'est le petit fils à Romeyer, en échange il lui avait promis de l'emmener faire un tour de vélo...
Pardon si je t'ai offensé ! Ce n'était pas mon intention ! Je n'avais pas compris le deuxième degré de ton propos et je n'y voyais qu'une attaque gratuite envers un salarié ou un prestataire du club dont j'imagine c'est le métier !
Mais peut-être est-ce le tien aussi et qu'en tant que collègues, on peut se lancer ce genre de fleurs (avec le sourire qui va avec bien sûr !
Pour l'avoir déjà fait, mais en face (car c'était une moquerie de confrère et pas dans son dos !) je ne t'en tiendrai pas rigueur !
:gene3:

nyme
Messages : 1521
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

vertgrenoble a écrit :
17 août 2020, 09:50
Supputons....supputons
car nous ne savons pas grand chose dans cette « affaire ».
Si ce n’est que notre club n’en sort pas grandi...et n’a rien à y gagner sportivement parlant.

Au fait, quelqu’un a des news du principal intéressé ?…😉
En vacances sur la côte (basque bien entendu) ?....

ALV !!!!
Je pense surtout, qu'à quelques jours de la reprise du ou des championnat(s), Ruffier s'entraine avec sérieux car sinon, il pourrait se mettre à la faute !

:)

Mic-Mic
Messages : 3590
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Faiseur de Tresses a écrit :
17 août 2020, 01:44
Ce qui est de la mauvaise foi - pour moi - c'est mettre en lien les dossiers Perrin et Cabaye pour expliquer le dossier Ruffier. Salaire, caractère, slip kangourou ou string peu importe, ces dossiers n'ont rien à voir les uns avec les autres.
Bon ben alors on ne sera jamais d'accord. Tu as un coach qui cherche à se séparer de tous les joueurs qui ont un gros salaire, mais c'est sûrement seulement une coïncidence ...

Faiseur de Tresses a écrit :
17 août 2020, 01:44
Si vraiment c'était qu'une histoire de salaire, pourquoi Debuchy serait aujourd'hui capitaine ? Et pour l'instant et malgré les sorties de Lions, M'VIla a pas l'air pestiféré non plus.
Encore surement une coïncidence, mais je crois que Debuchy est celui qui touche le plus "petit" salaire parmi les cadres.
Quant à M'Villa, attendons de voir les premiers matches officiels. Tu pourrais être surpris ...

Faiseur de Tresses a écrit :
17 août 2020, 01:44
Mic-Mic a écrit :
17 août 2020, 01:16
Je note avec grand plaisir que maintenant tu reconnais que le club a tenté de forcer la main à un départ de Ruffier en employant une méthode bidon.
8| Quand est-ce que j'ai dit le contraire ?
Je crois me souvenir que toi, comme d'autres, me sont un peu tombés dessus quand j'ai émis l'idée que les raisons de la mise à l'écart de Ruffier étaient pour le moins discutables. Si je me trompe, mea culpa.

Faiseur de Tresses a écrit :
17 août 2020, 01:44
Mouais, ça j'y crois pas. Le club va pas lancer une procédure sans réfléchir, pour ensuite faire machine arrière. Ils ont lancé la machine parce qu'ils avaient des raisons, et qu'au moins une partie de ces raisons est devenue caduque.
J'aimerais penser comme toi. Mais l'exemple Printant qu'on a tenté de licencier pour faute grave me laisse perplexe. Moi je pense qu'ils ont annulé la procédure car Ruffier ne s'est pas laissé faire, n'a pas voulu négocier un départ à l'amiable et a fait savoir qu'il avait des arguments bien plus solides que ceux du club, comme par exemple les caméras. Ah, tiens, nouvelle coïncidence, les caméras ne fonctionnaient pas ce fameux jour ...
J'aimerais bien savoir à quelles raisons qui seraient devenues caduques pendant la mise à pied de Ruffier tu penses.

franck42
Messages : 6604
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

nyme a écrit :
17 août 2020, 09:45
franck42 a écrit :
17 août 2020, 09:32
nyme a écrit :
17 août 2020, 07:32
Maintenant Ruffier n'est pas (ou n'était pas) un pestiféré et il a certainement des amis qui ont pu être au courant du départ de cette lettre qui a du partir au plus tard le vendredi en fin d'après-midi.
Maintenant, il y a aussi Loïc Perrin qui est (était) semble-t-il délégué du personnel (aujourd'hui délégué du CSE) représentant les joueurs.

Il se peut (je n'en sais rien), qu'à ce titre, il a(it) été au courant et qu'il a(it) prévenu Ruffier lui-même. Ce qui n'est pas interdit !

Je sais que lorsqu'un salarié protégé fait l'objet d'une mise à pied conservatoire, l'employeur a l'obligation de saisir l'inspecteur du travail dans les plus brefs délais (aujourd'hui 48h) sous peine de nullité du licenciement (Cass. soc., 4 juillet 2018, n° 16-26.860)
En revanche, je ne me rappelle plus s'il n'y a pas d'ailleurs obligation pour l'employeur de prévenir le (les) délégué(s) du personnel dans ce cas !
Ruffier aurait (spéculation de ma part) alors prévenu son ami journaliste pour lui dire comment le club le traitait !

Bref, on ne sait pas comment le contenu de la lettre a fuité et s'est retrouvé dans le journal !
Ce qu'on sait c'est que ce contenu a fuité et que le club et ceux qui ont pris la décision de l'écrire ne peuvent avoir fait fuiter ce contenu sauf à vouloir se tirer une balle dans le pied !
La Taupe c'était Loïc ?! 8|
Putain c'est une bombe ce que tu balances là !
En même temps ça expliquerait pourquoi on a moins d'infos depuis 2 semaines... :diable:
L'art de détourner un propos !
Montre-moi où j'ai écrit cela à savoir que "Loïc était la taupe" ! J'ai sous-entendu (et avec des réserves qui t'ont échappées) qu'en tant que Délégué du CSE, il avait peut-être été informé et que comme il représentait le personnel il en avait peut-être parlé à Ruffier en ajoutant que c'était son droit (et je serai plus précis et qu'à ce titre c'était son devoir !).
Maintenant, était-il au courant ?
Comme je l'ai écrit, je ne retrouve plus dans les procédures de mises à pied conservatoires (qui sont différentes en forme des procédures de licenciement) cette obligation d'informer le (les ) représentant(s) des instances !
pas moins et surtout pas plus !
J'ai souligné les phrases qui t'ont échappées ou que tu as dû mal comprendre pour que tu les relises !
Oui là pour le coup ça me semblait évident que c'était du 2nd degré de ma part :happy1:

franck42
Messages : 6604
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

vertgrenoble a écrit :
17 août 2020, 09:50
Supputons....supputons
car nous ne savons pas grand chose dans cette « affaire ».
Si ce n’est que notre club n’en sort pas grandi...et n’a rien à y gagner sportivement parlant.

Au fait, quelqu’un a des news du principal intéressé ?…😉
En vacances sur la côte (basque bien entendu) ?....

ALV !!!!
Qui ça ? La Taupe ?

Grizzli
Messages : 638
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Grizzli »

nyme a écrit :
17 août 2020, 09:27
Grizzli a écrit :
17 août 2020, 08:31
franck42 a écrit :
16 août 2020, 22:41
Grizzli a écrit :
16 août 2020, 21:56
franck42 a écrit :
16 août 2020, 10:10
Grizzli a écrit :
15 août 2020, 16:24
Bataille d'avocats. Le communiqué de l'avocate de la Ruff dit quil " ne mui a jamais été proposé d'être numéro 2" et c'est à prendre au sens literal. On l'a écarté pour mettre Jessy en n°1 à sa place et si de fait ça fait glisser Ruff numéro 2 ça ne lui a jamais été DE FAIR proposé.

Pour avoir eu affaire avec qq avocats à une époque c'est un autre monde question formulation et précision des faits et de leurs détails. C'est un métier et ce sont des professionnels qui "jouent" sur les mots pcq les mots relatent des faits et que c'est précisément sur les faits avérés ou non qu'on reproche à leurs clients qu'ils vont gagner ou perdre l'affaire.

Le club a plus que bien fait de répondre. C'était stratégiquement LA chose à faire.
"Plus que bien fait", "LA" chose à faire, je pense que t'en fais un peu trop pour être crédible.
En revanche faire pondre en urgence ce genre de communiqué par un gamin de 5 ans là je pense que pas grand'monde va approuver...
Parce que si ça se joue comme vous êtes plusieurs à le dire sur les mots et sur des questions de formulation: Ruffier 1 - Club 0
Je ne sais pas quelle légitimité tu as pour me dire ça déjà ...
Merci de ne pas me prendre pour un lapin de six semaines et toi du coup de ne pas te prendre pour un autre ...
Je réitère : c'était LA chose à faire parce qu'en justice se taire c'est valider ou consentir. Je le sais pour l'avoir appris à mes dépends. je parle donc de ce que je connais et a minima de mon expérience si tu préfères.
Sortir un communiqué, c'est une chose (même si je pense que vu la situation inconfortable dans laquelle se trouve le club dans cette affaire ils auraient du s'abstenir); sortir CE communiqué c'en est une autre.
Et des textes chiadés j'en ai sorti un paquet dans ma carrière, que ce soit en communication privée ou moins privée.
Donc mon expérience me fait dire que ce communiqué est bidon et traduit la fébrilité du club.
Ah mais d'accord. Mais c'est pas mon propos. C'est un autre angke de lecture que tu as et où je reconnais sans souci ton analyse professionnelle et la rejoint complètement. C'est mal fait mais il fallait répondre. C'est du coup effectivement pas efficace comme ça aurait dû l'être mais je répondais à une critique sur l'utilité et la pertinence de répondre.
Après qu'il aurait fallu mieux faire dans la forme, sans doute
Excusez-moi, mais qu'est-ce qui vous fait dire que c'est mal fait ?
Le fait de l'avoir fait ?
Les phrases qui ne sont pas justes, qui n'ont pas de portée, qui sont inappropriées qui ne sont pas juridiquement convenables ?

... dans la forme ? Que proposerais-tu comme texte qui soit en adéquation avec ton propos ?
Bien évidemment, tu peux me répondre que ce n'est pas à toi de le faire ! Mais comme tu nous dis, et pourquoi pas, que dans la forme ce n'est pas ce que la direction aurait dû écrire, je me permets cette demande !
Comme le sous-entend Franck42 quelque chose de plus factuel et circonscrit au seul pb de savoir si oui ou non il a été proposé à Ruffier d'être numéro 2 aurait été suffisant et bien plus efficace. Là il y a un sous-texte émotionnel evoquant la probité de Puel qui galvaude un peu l'impact du communiqué. Si le club juge le communiqué de l'avocate de Ruffier faux voire diffamatoire tu réponds là-dessus avec "menaces" juridiques en prime. Comme ce n'est pas ce qu'a fait le club et qu'au contraire il pond un communiqué d'indignation ça donne du coup encore plus de crédit à la thèse de Ruffier.
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

gb38
Messages : 552
Enregistré le : 17 nov. 2008, 20:02
Localisation : NORD ISERE

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par gb38 »

Et sur qu’elle base juridique vous attaquez l’avocate?

Faiseur de Tresses
Messages : 14461
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Faiseur de Tresses »

Mic-Mic a écrit :
17 août 2020, 10:00
Faiseur de Tresses a écrit :
17 août 2020, 01:44
Ce qui est de la mauvaise foi - pour moi - c'est mettre en lien les dossiers Perrin et Cabaye pour expliquer le dossier Ruffier. Salaire, caractère, slip kangourou ou string peu importe, ces dossiers n'ont rien à voir les uns avec les autres.
Bon ben alors on ne sera jamais d'accord. Tu as un coach qui cherche à se séparer de tous les joueurs qui ont un gros salaire, mais c'est sûrement seulement une coïncidence ...
Faiseur de Tresses a écrit :
17 août 2020, 01:44
Si vraiment c'était qu'une histoire de salaire, pourquoi Debuchy serait aujourd'hui capitaine ? Et pour l'instant et malgré les sorties de Lions, M'VIla a pas l'air pestiféré non plus.
Encore surement une coïncidence, mais je crois que Debuchy est celui qui touche le plus "petit" salaire parmi les cadres.
Quant à M'Villa, attendons de voir les premiers matches officiels. Tu pourrais être surpris ...
Bah que M'Vila ne soit pas titulaire indiscutable au milieu sur la saison, c'est évident. Mais pour l'instant Youssouf n'est pas disponible et il faudra voir comment Neyou s'adapte à la compétition, on n'a aucune certitude sur son niveau. Bref, le seul milieu vraiment fiable autre que M'Vila pour l'instant, c'est Camara. Je pense que le Yann va avoir l'essentiel du temps de jeu au moins jusqu'à ce que Youssouf revienne bien.

Pour Debuchy, ça reste l'un des plus gros salaire du club et Puel a recruté Maçon en hiver ; à priori si le but de Puel le plus de gros salaires possibles, c'était plus simple de commencer par Debuchy que Ruffier. Au passage, je crois savoir que Ruffier aussi a porté le brassard un temps...

Mic-Mic a écrit :
17 août 2020, 10:00
Je crois me souvenir que toi, comme d'autres, me sont un peu tombés dessus quand j'ai émis l'idée que les raisons de la mise à l'écart de Ruffier étaient pour le moins discutables. Si je me trompe, mea culpa.
C'est plus compliqué que ça. Autant les raisons officiellement utilisées par le club sont bidons, autant j'estime que ce traitement n'est pas immérité.

Mic-Mic a écrit :
17 août 2020, 10:00
J'aimerais penser comme toi. Mais l'exemple Printant qu'on a tenté de licencier pour faute grave me laisse perplexe. Moi je pense qu'ils ont annulé la procédure car Ruffier ne s'est pas laissé faire, n'a pas voulu négocier un départ à l'amiable et a fait savoir qu'il avait des arguments bien plus solides que ceux du club, comme par exemple les caméras. Ah, tiens, nouvelle coïncidence, les caméras ne fonctionnaient pas ce fameux jour ...
J'aimerais bien savoir à quelles raisons qui seraient devenues caduques pendant la mise à pied de Ruffier tu penses.
Bah j'ai déjà donné le détail en fait, je te laisse aller relire. :mrgreen:
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

nyme
Messages : 1521
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Grizzli a écrit :
17 août 2020, 15:16
nyme a écrit :
17 août 2020, 09:27
Grizzli a écrit :
17 août 2020, 08:31
franck42 a écrit :
16 août 2020, 22:41
Grizzli a écrit :
16 août 2020, 21:56
franck42 a écrit :
16 août 2020, 10:10
Grizzli a écrit :
15 août 2020, 16:24
Bataille d'avocats. Le communiqué de l'avocate de la Ruff dit quil " ne mui a jamais été proposé d'être numéro 2" et c'est à prendre au sens literal. On l'a écarté pour mettre Jessy en n°1 à sa place et si de fait ça fait glisser Ruff numéro 2 ça ne lui a jamais été DE FAIR proposé.

Pour avoir eu affaire avec qq avocats à une époque c'est un autre monde question formulation et précision des faits et de leurs détails. C'est un métier et ce sont des professionnels qui "jouent" sur les mots pcq les mots relatent des faits et que c'est précisément sur les faits avérés ou non qu'on reproche à leurs clients qu'ils vont gagner ou perdre l'affaire.

Le club a plus que bien fait de répondre. C'était stratégiquement LA chose à faire.
"Plus que bien fait", "LA" chose à faire, je pense que t'en fais un peu trop pour être crédible.
En revanche faire pondre en urgence ce genre de communiqué par un gamin de 5 ans là je pense que pas grand'monde va approuver...
Parce que si ça se joue comme vous êtes plusieurs à le dire sur les mots et sur des questions de formulation: Ruffier 1 - Club 0
Je ne sais pas quelle légitimité tu as pour me dire ça déjà ...
Merci de ne pas me prendre pour un lapin de six semaines et toi du coup de ne pas te prendre pour un autre ...
Je réitère : c'était LA chose à faire parce qu'en justice se taire c'est valider ou consentir. Je le sais pour l'avoir appris à mes dépends. je parle donc de ce que je connais et a minima de mon expérience si tu préfères.
Sortir un communiqué, c'est une chose (même si je pense que vu la situation inconfortable dans laquelle se trouve le club dans cette affaire ils auraient du s'abstenir); sortir CE communiqué c'en est une autre.
Et des textes chiadés j'en ai sorti un paquet dans ma carrière, que ce soit en communication privée ou moins privée.
Donc mon expérience me fait dire que ce communiqué est bidon et traduit la fébrilité du club.
Ah mais d'accord. Mais c'est pas mon propos. C'est un autre angke de lecture que tu as et où je reconnais sans souci ton analyse professionnelle et la rejoint complètement. C'est mal fait mais il fallait répondre. C'est du coup effectivement pas efficace comme ça aurait dû l'être mais je répondais à une critique sur l'utilité et la pertinence de répondre.
Après qu'il aurait fallu mieux faire dans la forme, sans doute
Excusez-moi, mais qu'est-ce qui vous fait dire que c'est mal fait ?
Le fait de l'avoir fait ?
Les phrases qui ne sont pas justes, qui n'ont pas de portée, qui sont inappropriées qui ne sont pas juridiquement convenables ?

... dans la forme ? Que proposerais-tu comme texte qui soit en adéquation avec ton propos ?
Bien évidemment, tu peux me répondre que ce n'est pas à toi de le faire ! Mais comme tu nous dis, et pourquoi pas, que dans la forme ce n'est pas ce que la direction aurait dû écrire, je me permets cette demande !
Comme le sous-entend Franck42 quelque chose de plus factuel et circonscrit au seul pb de savoir si oui ou non il a été proposé à Ruffier d'être numéro 2 aurait été suffisant et bien plus efficace. Là il y a un sous-texte émotionnel evoquant la probité de Puel qui galvaude un peu l'impact du communiqué. Si le club juge le communiqué de l'avocate de Ruffier faux voire diffamatoire tu réponds là-dessus avec "menaces" juridiques en prime. Comme ce n'est pas ce qu'a fait le club et qu'au contraire il pond un communiqué d'indignation ça donne du coup encore plus de crédit à la thèse de Ruffier.
Je ne suis pas d'accord avec ça ! Le club n'est plus au stade des menaces ! La réponse peut n'être que juridique !
Dans le communiqué il y a tout de même un : "Le club s'étonne ..." qui répond à l'attaque !
Pour en revenir à ton argument le club aurait pu écrire "oui ou non on a proposé le poste de numéro 2 à Ruffier !
Je ne suis pas d'accord non plus !
A partir du moment où Moulin est déclaré n°1, Ruffier devient de fait n° 2 ! Pour avoir entrainé, évidemment pas à ce niveau, je sais en tout cas ce que j'aurais fait, en ne m'exonérant pas d'une discussion avec le joueur en difficulté (Ce que semble-t-il Puel a fait mais je n'en sais rien !) !
Je n'aurais jamais eu à dire devant tous les joueurs, que le joueur en difficulté devenait n°2 ce qui en plus, aurait pu être pris comme une humiliation (supplémentaire si la première mesure était pris de la sorte !)
A ce titre il me semble que le blocage du transfert de Bajic est postérieur à celà ! Je suppute (comme dit plus haut) (Lol !) que c'est la réaction de Ruffier qui a conduit Puel à bloquer le transfert du jeune gardien qui devait avoir du temps de jeu ce qu'il ne pouvait pas avoir en étant n°3 !
Pour conclure, ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord que j'ai raison et que tu as tort !

Grizzli
Messages : 638
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Grizzli »

nyme a écrit :
17 août 2020, 17:51
Grizzli a écrit :
17 août 2020, 15:16

Comme le sous-entend Franck42 quelque chose de plus factuel et circonscrit au seul pb de savoir si oui ou non il a été proposé à Ruffier d'être numéro 2 aurait été suffisant et bien plus efficace. Là il y a un sous-texte émotionnel evoquant la probité de Puel qui galvaude un peu l'impact du communiqué. Si le club juge le communiqué de l'avocate de Ruffier faux voire diffamatoire tu réponds là-dessus avec "menaces" juridiques en prime. Comme ce n'est pas ce qu'a fait le club et qu'au contraire il pond un communiqué d'indignation ça donne du coup encore plus de crédit à la thèse de Ruffier.
Je ne suis pas d'accord avec ça ! Le club n'est plus au stade des menaces ! La réponse peut n'être que juridique !
Dans le communiqué il y a tout de même un : "Le club s'étonne ..." qui répond à l'attaque !
Pour en revenir à ton argument le club aurait pu écrire "oui ou non on a proposé le poste de numéro 2 à Ruffier !
Je ne suis pas d'accord non plus !
A partir du moment où Moulin est déclaré n°1, Ruffier devient de fait n° 2 ! Pour avoir entrainé, évidemment pas à ce niveau, je sais en tout cas ce que j'aurais fait, en ne m'exonérant pas d'une discussion avec le joueur en difficulté (Ce que semble-t-il Puel a fait mais je n'en sais rien !) !
Je n'aurais jamais eu à dire devant tous les joueurs, que le joueur en difficulté devenait n°2 ce qui en plus, aurait pu être pris comme une humiliation (supplémentaire si la première mesure était pris de la sorte !)
A ce titre il me semble que le blocage du transfert de Bajic est postérieur à celà ! Je suppute (comme dit plus haut) (Lol !) que c'est la réaction de Ruffier qui a conduit Puel à bloquer le transfert du jeune gardien qui devait avoir du temps de jeu ce qu'il ne pouvait pas avoir en étant n°3 !
Pour conclure, ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord que j'ai raison et que tu as tort !
En fait je crois qu'on dit la même chose ☺
Quand je parle de "menaces" en mettant des guillemets c'est pour dire que si l'avocate ment faut lui rentrer dedans pour diffamation, point. Et ça doit être écrit noir sur blanc dans le communiqué qui, je le rappelle, s'adresse au public et non directement à l'avocate et son client.
Par cobtre, si effectivement il ne lui a pas été demandé précisément s'il acceptait d'être numéro 2 dans la mesure où comme tu le dis très bien (et je te rejoins sur cette thèse que je défends depuis le début du débat) à partir du moment où tu nommes Moulin numéro 1 il n'est nul besoin de préciser à Ruffier qu'il est numéro 2 ni même de lui demander s'il accepte parce qu'il le devient de fait et il le sait très bien.
...
Et comme on ne voit ni l'un ni l'autre argumznt développé dans le communiqué du club, comme Franck42, je pense que c'est raté voire contre-productif.
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

nyme
Messages : 1521
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Grizzli a écrit :
17 août 2020, 18:14
nyme a écrit :
17 août 2020, 17:51
Grizzli a écrit :
17 août 2020, 15:16

Comme le sous-entend Franck42 quelque chose de plus factuel et circonscrit au seul pb de savoir si oui ou non il a été proposé à Ruffier d'être numéro 2 aurait été suffisant et bien plus efficace. Là il y a un sous-texte émotionnel evoquant la probité de Puel qui galvaude un peu l'impact du communiqué. Si le club juge le communiqué de l'avocate de Ruffier faux voire diffamatoire tu réponds là-dessus avec "menaces" juridiques en prime. Comme ce n'est pas ce qu'a fait le club et qu'au contraire il pond un communiqué d'indignation ça donne du coup encore plus de crédit à la thèse de Ruffier.
Je ne suis pas d'accord avec ça ! Le club n'est plus au stade des menaces ! La réponse peut n'être que juridique !
Dans le communiqué il y a tout de même un : "Le club s'étonne ..." qui répond à l'attaque !
Pour en revenir à ton argument le club aurait pu écrire "oui ou non on a proposé le poste de numéro 2 à Ruffier !
Je ne suis pas d'accord non plus !
A partir du moment où Moulin est déclaré n°1, Ruffier devient de fait n° 2 ! Pour avoir entrainé, évidemment pas à ce niveau, je sais en tout cas ce que j'aurais fait, en ne m'exonérant pas d'une discussion avec le joueur en difficulté (Ce que semble-t-il Puel a fait mais je n'en sais rien !) !
Je n'aurais jamais eu à dire devant tous les joueurs, que le joueur en difficulté devenait n°2 ce qui en plus, aurait pu être pris comme une humiliation (supplémentaire si la première mesure était pris de la sorte !)
A ce titre il me semble que le blocage du transfert de Bajic est postérieur à celà ! Je suppute (comme dit plus haut) (Lol !) que c'est la réaction de Ruffier qui a conduit Puel à bloquer le transfert du jeune gardien qui devait avoir du temps de jeu ce qu'il ne pouvait pas avoir en étant n°3 !
Pour conclure, ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord que j'ai raison et que tu as tort !
En fait je crois qu'on dit la même chose ☺
Quand je parle de "menaces" en mettant des guillemets c'est pour dire que si l'avocate ment faut lui rentrer dedans pour diffamation, point. Et ça doit être écrit noir sur blanc dans le communiqué qui, je le rappelle, s'adresse au public et non directement à l'avocate et son client.
Par cobtre, si effectivement il ne lui a pas été demandé précisément s'il acceptait d'être numéro 2 dans la mesure où comme tu le dis très bien (et je te rejoins sur cette thèse que je défends depuis le début du débat) à partir du moment où tu nommes Moulin numéro 1 il n'est nul besoin de préciser à Ruffier qu'il est numéro 2 ni même de lui demander s'il accepte parce qu'il le devient de fait et il le sait très bien.
...
Et comme on ne voit ni l'un ni l'autre argumznt développé dans le communiqué du club, comme Franck42, je pense que c'est raté voire contre-productif.
C'est ton avis ! Il est respectable et je le respecte !

Tribunehenripoint
Messages : 452
Enregistré le : 29 déc. 2012, 12:28

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Tribunehenripoint »

Les 2 seul points commun entre Cabaye / Perrin et Ruffier c'est 1 leur salaire plus élevé et 2 le fait que leur niveau de jeu ne pouvait plu les rendre titulaires indiscutable, ça s'arrête là.
Ensuite est-ce que Perrin et Cabaye sont partis de l'entraînement et on envoyer leur agent insulter le club ? Non. Ils nous ont respecté, on donné le maximum et on joué d'autres matchs. Si Ruffier avait mis son orgueil de côté il aurait eu sa chance (à condition évidemment d'avoir un meilleur niveau) .

berpong
Messages : 701
Enregistré le : 09 août 2011, 11:52

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par berpong »

Mic-Mic a écrit :
17 août 2020, 10:00
Faiseur de Tresses a écrit :
17 août 2020, 01:44
Ce qui est de la mauvaise foi - pour moi - c'est mettre en lien les dossiers Perrin et Cabaye pour expliquer le dossier Ruffier. Salaire, caractère, slip kangourou ou string peu importe, ces dossiers n'ont rien à voir les uns avec les autres.
Bon ben alors on ne sera jamais d'accord. Tu as un coach qui cherche à se séparer de tous les joueurs qui ont un gros salaire, mais c'est sûrement seulement une coïncidence ...

Faiseur de Tresses a écrit :
17 août 2020, 01:44
Si vraiment c'était qu'une histoire de salaire, pourquoi Debuchy serait aujourd'hui capitaine ? Et pour l'instant et malgré les sorties de Lions, M'VIla a pas l'air pestiféré non plus.
Encore surement une coïncidence, mais je crois que Debuchy est celui qui touche le plus "petit" salaire parmi les cadres.
Quant à M'Villa, attendons de voir les premiers matches officiels. Tu pourrais être surpris ...

Faiseur de Tresses a écrit :
17 août 2020, 01:44
Mic-Mic a écrit :
17 août 2020, 01:16
Je note avec grand plaisir que maintenant tu reconnais que le club a tenté de forcer la main à un départ de Ruffier en employant une méthode bidon.
8| Quand est-ce que j'ai dit le contraire ?
Je crois me souvenir que toi, comme d'autres, me sont un peu tombés dessus quand j'ai émis l'idée que les raisons de la mise à l'écart de Ruffier étaient pour le moins discutables. Si je me trompe, mea culpa.

Faiseur de Tresses a écrit :
17 août 2020, 01:44
Mouais, ça j'y crois pas. Le club va pas lancer une procédure sans réfléchir, pour ensuite faire machine arrière. Ils ont lancé la machine parce qu'ils avaient des raisons, et qu'au moins une partie de ces raisons est devenue caduque.
J'aimerais penser comme toi. Mais l'exemple Printant qu'on a tenté de licencier pour faute grave me laisse perplexe. Moi je pense qu'ils ont annulé la procédure car Ruffier ne s'est pas laissé faire, n'a pas voulu négocier un départ à l'amiable et a fait savoir qu'il avait des arguments bien plus solides que ceux du club, comme par exemple les caméras. Ah, tiens, nouvelle coïncidence, les caméras ne fonctionnaient pas ce fameux jour ...
J'aimerais bien savoir à quelles raisons qui seraient devenues caduques pendant la mise à pied de Ruffier tu penses.
je suis d accord c etre bien naif de croire qu il faut des raisons solides pour virer quelqu un.

titigreenfan
Messages : 6527
Enregistré le : 29 août 2005, 22:03
Localisation : gap

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par titigreenfan »

Si le club juge le communiqué de l'avocate de Ruffier faux voire diffamatoire tu réponds là-dessus avec "menaces" juridiques en prime.
La réponse est simple et incluse dans le communiqué du club. Vu que l’entretien n’a été ni filmé ni enregistré les propos réellement tenus ne sont pas démontrables donc une plainte n’aurait aucune suite

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par osvaldopiazzolla »

titigreenfan a écrit :
18 août 2020, 11:53
Si le club juge le communiqué de l'avocate de Ruffier faux voire diffamatoire tu réponds là-dessus avec "menaces" juridiques en prime.
La réponse est simple et incluse dans le communiqué du club. Vu que l’entretien n’a été ni filmé ni enregistré les propos réellement tenus ne sont pas démontrables donc une plainte n’aurait aucune suite
Surtout que Ruffier peut très bien porter plainte pour outrage à CRS dans l'exercice de ses fonctions ! :mrgreen:
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

nyme
Messages : 1521
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

titigreenfan a écrit :
18 août 2020, 11:53
Si le club juge le communiqué de l'avocate de Ruffier faux voire diffamatoire tu réponds là-dessus avec "menaces" juridiques en prime.
La réponse est simple et incluse dans le communiqué du club. Vu que l’entretien n’a été ni filmé ni enregistré les propos réellement tenus ne sont pas démontrables donc une plainte n’aurait aucune suite
Tu as certainement raison ! Mais il se peut aussi, car c'est ce qui se passe en commission paritaire de discipline dans de nombreuses sociétés que les débats ont été enregistrés ou pris en dactylo (les vielles sociétés) ! La seule obligation en la matière étant que tous les participants soient prévenus ! En revanche, je ne me rappelle plus ce qui se passe si un des participants refuse l'enregistrement ! Pour conclure, une copie est fournie à chacun et il peut amender des choses si ce qui a été dit est inaudible ou mal retranscrit !
maintenant je ne sais pas ce qui s'est passé !

titigreenfan
Messages : 6527
Enregistré le : 29 août 2005, 22:03
Localisation : gap

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par titigreenfan »

osvaldopiazzolla a écrit :
18 août 2020, 14:36
titigreenfan a écrit :
18 août 2020, 11:53
Si le club juge le communiqué de l'avocate de Ruffier faux voire diffamatoire tu réponds là-dessus avec "menaces" juridiques en prime.
La réponse est simple et incluse dans le communiqué du club. Vu que l’entretien n’a été ni filmé ni enregistré les propos réellement tenus ne sont pas démontrables donc une plainte n’aurait aucune suite
Surtout que Ruffier peut très bien porter plainte pour outrage à CRS dans l'exercice de ses fonctions ! :mrgreen:
Bah non vu que l’argumentation est valable dans les deux sens, sauf si le CRS avait une go pro et à tout filmé :diable: :diable:

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par osvaldopiazzolla »

titigreenfan a écrit :
18 août 2020, 16:25
osvaldopiazzolla a écrit :
18 août 2020, 14:36
titigreenfan a écrit :
18 août 2020, 11:53
Si le club juge le communiqué de l'avocate de Ruffier faux voire diffamatoire tu réponds là-dessus avec "menaces" juridiques en prime.
La réponse est simple et incluse dans le communiqué du club. Vu que l’entretien n’a été ni filmé ni enregistré les propos réellement tenus ne sont pas démontrables donc une plainte n’aurait aucune suite
Surtout que Ruffier peut très bien porter plainte pour outrage à CRS dans l'exercice de ses fonctions ! :mrgreen:
Bah non vu que l’argumentation est valable dans les deux sens, sauf si le CRS avait une go pro et à tout filmé :diable: :diable:
c'est ta parole contre celle de la police ! :mrgreen:
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

titigreenfan
Messages : 6527
Enregistré le : 29 août 2005, 22:03
Localisation : gap

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par titigreenfan »

osvaldopiazzolla a écrit :
18 août 2020, 21:27
titigreenfan a écrit :
18 août 2020, 16:25
osvaldopiazzolla a écrit :
18 août 2020, 14:36
titigreenfan a écrit :
18 août 2020, 11:53
Si le club juge le communiqué de l'avocate de Ruffier faux voire diffamatoire tu réponds là-dessus avec "menaces" juridiques en prime.
La réponse est simple et incluse dans le communiqué du club. Vu que l’entretien n’a été ni filmé ni enregistré les propos réellement tenus ne sont pas démontrables donc une plainte n’aurait aucune suite
Surtout que Ruffier peut très bien porter plainte pour outrage à CRS dans l'exercice de ses fonctions ! :mrgreen:
Bah non vu que l’argumentation est valable dans les deux sens, sauf si le CRS avait une go pro et à tout filmé :diable: :diable:
c'est ta parole contre celle de la police ! :mrgreen:
Y a meme pas bataille ch'uis à la retraite :happy1:

Pilou
Messages : 5282
Enregistré le : 29 août 2015, 08:19
Localisation : Le Sud

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Pilou »

Mic-Mic a écrit :
29 août 2020, 23:41
Puel a dit que Ruffier était numéro 4 car il avait refusé d'être numéro 2. Ruffier a fait un communiqué pour dire qu'il n'avait jamais refusé d'être numéro 2. L'ASSE a fait un communiqué pour dire qu'elle prenait acte du fait que Ruffier était prêt à être numéro 2 si le coach le souhaitait.
Or, pour le premier match officiel, Ruffier ne fait pas partie du groupe sélectionné par le coach, alors que Ruffier se disait prêt à être numéro 2. C'est donc bien que le coach ne compte pas sur Ruffier. Mais la justification initiale (à savoir que Ruffier refuse d'être numéro 2) n'est plus valable.
Et ceci personne ne pouvait en être sûr avant la communication du groupe retenu.
Je remets ce message là où il appartient, dans le tas des discussions sur la gestion de Ruffier par Puel.

J'ai hésité de te répondre ou pas, j'ai vu comment tu argumentes, je doute que ce que je dirai fera une quelconque différence. Mais je vais quand-même essayer.

Puel a écarté Ruffier pour "préserver le groupe", en disant (1) qu'il n'accepte pas des comportement qui nuisent à la vie du groupe. C'était quelque part en début juillet, après le premier match amical. Puel a ensuite donné une explication en disant (2) qu'au départ c'est une simple décision sportive qui n'a pas été acceptée par le joueur et que ça a dégénéré à partir de là. Puel a ensuite dit (3) quelle était la décision sportive : que Ruffier part derrière Moulin, ce que le premier aurait refusé lors d'une discussion à la reprise (en juin). J'ai la flemme de chercher les 3 déclarations, mais je fais confiance à ma mémoire. Si quelqu'un ne me croit pas, cherchez.

Bref, mon point est que Puel ne va pas prendre Ruffier dans le groupe en tant que numéro 2, même si l'avocate de ce dernier déclare que le joueur ne refuserait pas. Puel a écarté Ruffier du groupe suite à son comportement. Que tu le croies quand il dise ça ou pas, c'est ton problème. Que tu sois d'accord avec sa décision, c'est ton problème. Mais je ne vois vraiment pas comment on peut être surpris qu'il ne soit pas dans le groupe.

Mic-Mic
Messages : 3590
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Pilou a écrit :
30 août 2020, 09:04
Mic-Mic a écrit :
29 août 2020, 23:41
Puel a dit que Ruffier était numéro 4 car il avait refusé d'être numéro 2. Ruffier a fait un communiqué pour dire qu'il n'avait jamais refusé d'être numéro 2. L'ASSE a fait un communiqué pour dire qu'elle prenait acte du fait que Ruffier était prêt à être numéro 2 si le coach le souhaitait.
Or, pour le premier match officiel, Ruffier ne fait pas partie du groupe sélectionné par le coach, alors que Ruffier se disait prêt à être numéro 2. C'est donc bien que le coach ne compte pas sur Ruffier. Mais la justification initiale (à savoir que Ruffier refuse d'être numéro 2) n'est plus valable.
Et ceci personne ne pouvait en être sûr avant la communication du groupe retenu.
Je remets ce message là où il appartient, dans le tas des discussions sur la gestion de Ruffier par Puel.

J'ai hésité de te répondre ou pas, j'ai vu comment tu argumentes, je doute que ce que je dirai fera une quelconque différence. Mais je vais quand-même essayer.

Puel a écarté Ruffier pour "préserver le groupe", en disant (1) qu'il n'accepte pas des comportement qui nuisent à la vie du groupe. C'était quelque part en début juillet, après le premier match amical. Puel a ensuite donné une explication en disant (2) qu'au départ c'est une simple décision sportive qui n'a pas été acceptée par le joueur et que ça a dégénéré à partir de là. Puel a ensuite dit (3) quelle était la décision sportive : que Ruffier part derrière Moulin, ce que le premier aurait refusé lors d'une discussion à la reprise (en juin). J'ai la flemme de chercher les 3 déclarations, mais je fais confiance à ma mémoire. Si quelqu'un ne me croit pas, cherchez.

Bref, mon point est que Puel ne va pas prendre Ruffier dans le groupe en tant que numéro 2, même si l'avocate de ce dernier déclare que le joueur ne refuserait pas. Puel a écarté Ruffier du groupe suite à son comportement. Que tu le croies quand il dise ça ou pas, c'est ton problème. Que tu sois d'accord avec sa décision, c'est ton problème. Mais je ne vois vraiment pas comment on peut être surpris qu'il ne soit pas dans le groupe.
Alors on est d'accord. C'était d'ailleurs ce que signifiait mon seul message à ce sujet dans le sujet topic consacré au match contre Lorient. Du coup je comprends encore moins ta réaction et celles d'autres floodeurs.
Encore toi tu prends la peine de donner des arguments, tu ne viens pas juste pour mettre de l'huile sur le feu avec des petites phrases inutiles.

Je ne crois pas avoir dit que j'étais surpris de ne pas voir Ruffier dans le groupe. Contrairement à ce que tu crois et sous-entends, je suis loin d'être bête ou naïf.
J'ai juste dit, en réaction à la communication du groupe de Lorient, qu'on avait maintenant la preuve que Puel ne comptait pas sur Ruffier comme deuxième gardien, malgré que celui-ci se dise prêt à accepter ce rôle. Quel flood !!! Quelle lourdeur !!! Je crois que ça mérite un bannissement à vie du forum, non ?

Et comme mon argumentation ne semble pas bonne (je ne te savais pas prof de français ni de philo), je vais m'adapter à ton style.
Je me souviens aussi des déclarations de Puel qu'il laissait la porte ouverte à un retour de Ruffier. Retour qu'il a ensuite écarté, sous prétexte que Ruffier aurait refusé d'être numéro 2 (si tu as envie de croire la version de Puel, c'est ton droit, mais tu n'as pas plus (ni moins) de preuve de véracité de cette version que moi j'en ai de l'autre version).
Sauf que, depuis Ruffier affirmé accepté d'être numéro 2. Donc l'argument utilisé par Puel ne tient plus. Il peut en avoir plein d'autres qui pourraient être totalement entendables (problème d'affinité entre les 2, niveau jugé insatisfaisant, salaire trop élevé pour le club, rapport coût/performance trop faible, ...). Mais plus celui de dire "ce n'est pas mon choix, c'est Ruffier qui refuse d'être numéro 2". D'ailleurs si ceci était vrai, le club pourrait le licencier sans payer d'indemnités ...

Donc tu peux t'amuser à me faire des procès d'attention et à me laisser des messages plein de gentillesse, mais tu pourrais aussi regarder les choses en face et tenter de réfléchir collectivement (enfin de m'instruire, je crois que ça te fera plus plaisir) en analysant les choses au fur et à mesure que de nouveaux éléments arrivent

Répondre