Ruffier convoqué pour une mise à pied

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Laureto
Messages : 4597
Enregistré le : 22 sept. 2005, 16:19
Localisation : Anciennement LôlôLaPatate qui a migré dans l'Essônne

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Laureto »

franck42 a écrit :
06 août 2020, 09:17
Après tout ça ne change rien au fait que si Puel avait décidé d'aligner Ruffier en 2 (ce que conteste OP :mrgreen: ) et qu'au final il doit se passer de lui pendant les matches toute la saison, ça me paraît quand même suffisant pour invoquer une faute grave lors d'un licenciement.
Et au passage ça confirme que Puel n'a pas confiance en Bajic pour le poste.
Non ça confirme surtout que si une place était à prendre c’est en numéro 2 et non en numéro 1, ensuite à lui de montrer si il y a défaillance de LaMoul de saisir l’opportunité de reprendre sa place de numéro 1. Ce qui peut arriver, à n’en pas douter !
C’est là où LaRuff est mauvais et même con « désolé », on lui donne la possibilité de revenir à un moment en continuant à s’entraîner avec les pros et performer, s’il entre Bien sur dans le collectif Avec l’état d’esprit Attendu en arrêtant de faire sa diva. Mais non c’est plus fort que lui son ego etc. dommage, qu’il aille se faire traire ailleurs désormais.
Il n’y a plus rien à faire pour sauver le soldat LaRuff, next !
ça s'passssssssssssssssse comme çaaaaaaaaaaa à l'ASSE !!!

Le 20 avril 2013 vainqueur CdL :ange: :amen: :coeur: :coeur: :coeur:

VerttreV
Messages : 4842
Enregistré le : 28 juin 2007, 17:44
Localisation : Sainté (enfin dans la plaine)

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par VerttreV »

Kabigon a écrit :
06 août 2020, 08:49
Ruffier est peut-être supérieur intrinsèquement à Moulin dans les bois (du moins il l'a été), mais pour tout le reste il a beaucoup à apprendre de Jessy.

Puel n'a peut-être pas employé la bonne méthode ou les bons mot (quoique, on ne sait pas) mais c'est son boulot de faire des choix comme celui-ci.

Ruffier me déçoit quand même beaucoup, à la mesure de l'affection que je porte au joueur et à tout ce qu'il a apporté sportivement.
Pareil, très déçu de l'attitude de la Ruf.
Joueur que j'estimais beaucoup pour tout ce qu'il a démontré sportivement depuis qu'il est chez nous.
Pour moi il était le responsable n°1 (même devant Perrin en terme de régularité) de notre solidité défensive et de nos résultats plus que probants depuis une petite dizaine d'années. Gâcher toute cette superbe histoire commune, par un égo surdimensionné n'acceptant pas la critique, et n'acceptant pas le principe de collectivité à ce point, ça démontre un individualisme extrême et un manque de respect total des ses coéquipiers et du club.

Beaucoup, malgré les pierres qui s'accumulent dans le jardin de la Ruf, continuent de défendre bec et ongles leur idole, et j'avoue que j'ai beaucoup de mal à comprendre cet aveuglement forcené. Ou alors, ils ont une aversion qui ne date pas d'hier envers Puel et ont décidé que cette situation est forcément de la responsabilité du manager.
En vérité, personne ne sait vraiment au quotidien comment ça se passe, les échanges de mots entre les uns et les autres, les comportements, etc...

Ruffier, refuse d'écouter les consignes du coach et le remballe en plein match.
Ruffier, en difficulté depuis quelques semaines et fébrile nerveusement et dans ses attitudes, est mis momentanément sur le banc pour qu'il se refasse la cerise. Il ne l'accepte pas, et son agent s'en prend violemment et médiatiquement à Puel et au club.
Ruffier ne se désolidarise pas de ses propos outranciers, et ne s'excusera pas de cette sortie de route pathétique (pas à notre connaissance, en tout cas). A la reprise, une hiérarchie de début de saison est mise en place. Ruffier sera ensuite convoqué et mis à pied pour une broutille, puis réintégré, mais on apprend qu'il refuse d'être la doublure de Jessy Moulin.

Voilà, les faits dont nous avons connaissance.

Il n'y aura pas de rabibochage possible.
Autant qu'il parte et retrouve un club qui lui offre les conditions de travail qu'il espère.
Bonne chance à lui, mais en ce qui me concerne, sa part de responsabilité dans cette sortie en queue de poisson est énorme et me laissera un goût amer.
Nous serons champions de France car nous sommes les premiers, nous serons champions de France car nous sommes les Stéphanois

[media]https://media.giphy.com/media/dXioubI5naw1yiO9PZ/source.gif[/media]

vertdu84
Messages : 1942
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:54

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par vertdu84 »

Aujourd'hui on est dans une phase de communication avant les grandes manœuvres.

1 on a convoqué Ruffier pour lui mettre la pression (a juste titre). Maintenant il a dans son dossier une mise à pied de 6 jours.

2 on communique sur le fait qu'il ne veut pas être remplaçant. Pour expliquer et gagner en légitimité auprès du public, médias et instances.

3 vu que Ruffier refuse donc de jouer (a moins qu'il y a dans son contrat une clause spéciale de titulaire) et ne respecte pas son contrat. L'issue du licenciement se rapproche....

bernojax
Messages : 7175
Enregistré le : 21 août 2009, 12:00
Localisation : Nantes

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par bernojax »

vertdu84 a écrit :
06 août 2020, 09:34
Aujourd'hui on est dans une phase de communication avant les grandes manœuvres.

1 on a convoqué Ruffier pour lui mettre la pression (a juste titre). Maintenant il a dans son dossier une mise à pied de 6 jours.

2 on communique sur le fait qu'il ne veut pas être remplaçant. Pour expliquer et gagner en légitimité auprès du public, médias et instances.

3 vu que Ruffier refuse donc de jouer (a moins qu'il y a dans son contrat une clause spéciale de titulaire) et ne respecte pas son contrat. L'issue du licenciement se rapproche....
En France on ce plaind que l'institution n'est pas respectée, pour une fois que celle ci est appliqué bravo. Peut importe que la Ruff à de beau états de services chez nous cela ne donne pas de passe droit.

Guiasse
Messages : 1022
Enregistré le : 16 août 2015, 14:03

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Guiasse »

Toute cette histoire me gonfle !
C'est quand même incroyable cette situation. J'ai toujours défendu ruffier malgré son caca nerveux pour l'équipe de France, toujours été derrière lui et il a acquis son aura d'idole grâce à ses prestations de très très haut niveaux durant toutes ces années à Sainté !
Mais là, c'est bon ! Il ne respecte pas le collectif, il ne respecte pas moulin, ni ces coéquipiers et laisse son agent cracher son venin sur le club ?
Que lui et son agent se cassent de Sainté au plus vite !
Personne n'est au dessus de l'institution !
En vert et contre tous

paranoid
Messages : 2873
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par paranoid »

VerttreV a écrit :
06 août 2020, 09:32
Kabigon a écrit :
06 août 2020, 08:49
Ruffier est peut-être supérieur intrinsèquement à Moulin dans les bois (du moins il l'a été), mais pour tout le reste il a beaucoup à apprendre de Jessy.

Puel n'a peut-être pas employé la bonne méthode ou les bons mot (quoique, on ne sait pas) mais c'est son boulot de faire des choix comme celui-ci.

Ruffier me déçoit quand même beaucoup, à la mesure de l'affection que je porte au joueur et à tout ce qu'il a apporté sportivement.
Pareil, très déçu de l'attitude de la Ruf.
Joueur que j'estimais beaucoup pour tout ce qu'il a démontré sportivement depuis qu'il est chez nous.
Pour moi il était le responsable n°1 (même devant Perrin en terme de régularité) de notre solidité défensive et de nos résultats plus que probants depuis une petite dizaine d'années. Gâcher toute cette superbe histoire commune, par un égo surdimensionné n'acceptant pas la critique, et n'acceptant pas le principe de collectivité à ce point, ça démontre un individualisme extrême et un manque de respect total des ses coéquipiers et du club.

Beaucoup, malgré les pierres qui s'accumulent dans le jardin de la Ruf, continuent de défendre bec et ongles leur idole, et j'avoue que j'ai beaucoup de mal à comprendre cet aveuglement forcené. Ou alors, ils ont une aversion qui ne date pas d'hier envers Puel et ont décidé que cette situation est forcément de la responsabilité du manager.
En vérité, personne ne sait vraiment au quotidien comment ça se passe, les échanges de mots entre les uns et les autres, les comportements, etc...

Ruffier, refuse d'écouter les consignes du coach et le remballe en plein match.
Ruffier, en difficulté depuis quelques semaines et fébrile nerveusement et dans ses attitudes, est mis momentanément sur le banc pour qu'il se refasse la cerise. Il ne l'accepte pas, et son agent s'en prend violemment et médiatiquement à Puel et au club.
Ruffier ne se désolidarise pas de ses propos outranciers, et ne s'excusera pas de cette sortie de route pathétique (pas à notre connaissance, en tout cas). A la reprise, une hiérarchie de début de saison est mise en place. Ruffier sera ensuite convoqué et mis à pied pour une broutille, puis réintégré, mais on apprend qu'il refuse d'être la doublure de Jessy Moulin.

Voilà, les faits dont nous avons connaissance.

Il n'y aura pas de rabibochage possible.
Autant qu'il parte et retrouve un club qui lui offre les conditions de travail qu'il espère.
Bonne chance à lui, mais en ce qui me concerne, sa part de responsabilité dans cette sortie en queue de poisson est énorme et me laissera un goût amer.
D'accord avec toi

Mic-Mic
Messages : 3422
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

VerttreV a écrit :
06 août 2020, 09:32
Kabigon a écrit :
06 août 2020, 08:49
Ruffier est peut-être supérieur intrinsèquement à Moulin dans les bois (du moins il l'a été), mais pour tout le reste il a beaucoup à apprendre de Jessy.

Puel n'a peut-être pas employé la bonne méthode ou les bons mot (quoique, on ne sait pas) mais c'est son boulot de faire des choix comme celui-ci.

Ruffier me déçoit quand même beaucoup, à la mesure de l'affection que je porte au joueur et à tout ce qu'il a apporté sportivement.
Pareil, très déçu de l'attitude de la Ruf.
Joueur que j'estimais beaucoup pour tout ce qu'il a démontré sportivement depuis qu'il est chez nous.
Pour moi il était le responsable n°1 (même devant Perrin en terme de régularité) de notre solidité défensive et de nos résultats plus que probants depuis une petite dizaine d'années. Gâcher toute cette superbe histoire commune, par un égo surdimensionné n'acceptant pas la critique, et n'acceptant pas le principe de collectivité à ce point, ça démontre un individualisme extrême et un manque de respect total des ses coéquipiers et du club.

Beaucoup, malgré les pierres qui s'accumulent dans le jardin de la Ruf, continuent de défendre bec et ongles leur idole, et j'avoue que j'ai beaucoup de mal à comprendre cet aveuglement forcené. Ou alors, ils ont une aversion qui ne date pas d'hier envers Puel et ont décidé que cette situation est forcément de la responsabilité du manager.
En vérité, personne ne sait vraiment au quotidien comment ça se passe, les échanges de mots entre les uns et les autres, les comportements, etc...

Ruffier, refuse d'écouter les consignes du coach et le remballe en plein match.
Ruffier, en difficulté depuis quelques semaines et fébrile nerveusement et dans ses attitudes, est mis momentanément sur le banc pour qu'il se refasse la cerise. Il ne l'accepte pas, et son agent s'en prend violemment et médiatiquement à Puel et au club.
Ruffier ne se désolidarise pas de ses propos outranciers, et ne s'excusera pas de cette sortie de route pathétique (pas à notre connaissance, en tout cas). A la reprise, une hiérarchie de début de saison est mise en place. Ruffier sera ensuite convoqué et mis à pied pour une broutille, puis réintégré, mais on apprend qu'il refuse d'être la doublure de Jessy Moulin.

Voilà, les faits dont nous avons connaissance.

Il n'y aura pas de rabibochage possible.
Autant qu'il parte et retrouve un club qui lui offre les conditions de travail qu'il espère.
Bonne chance à lui, mais en ce qui me concerne, sa part de responsabilité dans cette sortie en queue de poisson est énorme et me laissera un goût amer.
D'accord avec tous les faits que tu relates. Mais pourquoi ne pas aussi citer ceux relatés par le potin du jour :
" Les deux hommes ne se sont pas reparlés depuis (le 17 juin)." Depuis quand un manager qui ne parle pas à ces équipes pendant plus d'un mois et demi est un manager à qui on ne peut rien reprocher ?

"Voir Ruffier décidé à regagner sa place est une piste à ne pas écarter. Puel ayant décidé de ne pas explorer cette possibilité (...)" Il semblerait bien que tout ne soit pas que de la faute de Ruffier.

Quant aux potonautes qui défendent Ruffier. Pourquoi ce raisonnement binaire de dire que c'est car ceux qui font ça auraient des griefs contre Puel depuis longtemps.
Ne pas comprendre que certains veuillent brûler 9 ans à cause d'une embrouille, c'est être contre Puel ?
Ne pas vouloir que l'ASSE licencie un jour pour des motifs futiles, c'est être contre Puel ?
Dire que Ruffier a le droit d'aller au bout de son contrat si lui et sa famille souhaitent rester à Sainté, c'est être contre Puel ?
Envisager que tout ne soit pas uniquement de la faute de Ruffier, c'est être contre Puel ?
Penser qu'un bon manager devrait faire son possible pour tirer le meilleur de son équipe, c'est être contre Puel ?

Il ne faut pas inverser les rôles !!! Depuis cette histoire, Ruffier en prend la gueule, souvent à charge, parfois avec des éléments inventés, d'autres fois avec des éléments faux. Certains le font passer pour une brêle, d'autres pour le plus gros fouteur de merde jamais connu , ...
Il me semble donc normal que certains défendent Ruffier. Comme certains (tiens, j'en faisais déjà partie :mrgreen: ) défendaient M'Villa quand la plupart le faisais passer pour une chèvre, pour un mercenaire qui n'en avait rien à faire du club et qui ne pensait qu'à se barrer, quand d'autres assuraient que son transfert était déjà bouclé, ...

bernojax
Messages : 7175
Enregistré le : 21 août 2009, 12:00
Localisation : Nantes

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par bernojax »

Guiasse a écrit :
06 août 2020, 09:47
Toute cette histoire me gonfle !
C'est quand même incroyable cette situation. J'ai toujours défendu ruffier malgré son caca nerveux pour l'équipe de France, toujours été derrière lui et il a acquis son aura d'idole grâce à ses prestations de très très haut niveaux durant toutes ces années à Sainté !
Mais là, c'est bon ! Il ne respecte pas le collectif, il ne respecte pas moulin, ni ces coéquipiers et laisse son agent cracher son venin sur le club ?
Que lui et son agent se cassent de Sainté au plus vite !
Personne n'est au dessus de l'institution !
:amen: :super:

Mic-Mic
Messages : 3422
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Couramiaud Poitevin a écrit :
06 août 2020, 08:35
eric42 a écrit :
06 août 2020, 06:46
Son rôle ? Continuer à contrarier puel et continuer à Prendre son salaire .
J’étais un grand défenseur de Ruffier mais là, si c’est vrai ( refus d’être doublure , après son refus d’être mis au repos en cours de saison dur un match h ou deux , déclarations de son agent , le silence radio de Ruffier ...,) maintenant ça fait beaucoup . Dommage car il a été prépondérant dans les bons résultats des verts
Le problème vient des débuts de Ruffier. Ruffier a été recruté alors que Janot était titulaire. Il n'y a jamais eu de mise en concurrence, Ruffier a été n°1 dès son arrivée, sans discussion possible : c'était une des conditions qu'il avait mis pour intégrer l'ASSE.
Dès ton premier argument, toute ton histoire tombe à l'eau.
Janot lui-même avait annoncé qu'il ne se voyait perdre sa place de titulaire qu'au profit de Ruffier. Donc essaye de te documenter avant de faire des tirades à charge et fausses. Merci

LE MARQUIS
Messages : 7898
Enregistré le : 11 avr. 2009, 23:51

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par LE MARQUIS »

VerttreV a écrit :
06 août 2020, 09:32
Kabigon a écrit :
06 août 2020, 08:49
Ruffier est peut-être supérieur intrinsèquement à Moulin dans les bois (du moins il l'a été), mais pour tout le reste il a beaucoup à apprendre de Jessy.

Puel n'a peut-être pas employé la bonne méthode ou les bons mot (quoique, on ne sait pas) mais c'est son boulot de faire des choix comme celui-ci.

Ruffier me déçoit quand même beaucoup, à la mesure de l'affection que je porte au joueur et à tout ce qu'il a apporté sportivement.
Pareil, très déçu de l'attitude de la Ruf.
Joueur que j'estimais beaucoup pour tout ce qu'il a démontré sportivement depuis qu'il est chez nous.
Pour moi il était le responsable n°1 (même devant Perrin en terme de régularité) de notre solidité défensive et de nos résultats plus que probants depuis une petite dizaine d'années. Gâcher toute cette superbe histoire commune, par un égo surdimensionné n'acceptant pas la critique, et n'acceptant pas le principe de collectivité à ce point, ça démontre un individualisme extrême et un manque de respect total des ses coéquipiers et du club.

Beaucoup, malgré les pierres qui s'accumulent dans le jardin de la Ruf, continuent de défendre bec et ongles leur idole, et j'avoue que j'ai beaucoup de mal à comprendre cet aveuglement forcené. Ou alors, ils ont une aversion qui ne date pas d'hier envers Puel et ont décidé que cette situation est forcément de la responsabilité du manager.
En vérité, personne ne sait vraiment au quotidien comment ça se passe, les échanges de mots entre les uns et les autres, les comportements, etc...

Ruffier, refuse d'écouter les consignes du coach et le remballe en plein match.
Ruffier, en difficulté depuis quelques semaines et fébrile nerveusement et dans ses attitudes, est mis momentanément sur le banc pour qu'il se refasse la cerise. Il ne l'accepte pas, et son agent s'en prend violemment et médiatiquement à Puel et au club.
Ruffier ne se désolidarise pas de ses propos outranciers, et ne s'excusera pas de cette sortie de route pathétique (pas à notre connaissance, en tout cas). A la reprise, une hiérarchie de début de saison est mise en place. Ruffier sera ensuite convoqué et mis à pied pour une broutille, puis réintégré, mais on apprend qu'il refuse d'être la doublure de Jessy Moulin.

Voilà, les faits dont nous avons connaissance.

Il n'y aura pas de rabibochage possible.
Autant qu'il parte et retrouve un club qui lui offre les conditions de travail qu'il espère.
Bonne chance à lui, mais en ce qui me concerne, sa part de responsabilité dans cette sortie en queue de poisson est énorme et me laissera un goût amer.
:super:

diablevert
Messages : 343
Enregistré le : 02 févr. 2016, 12:03

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par diablevert »

Guiasse a écrit :
06 août 2020, 09:47
Toute cette histoire me gonfle !
C'est quand même incroyable cette situation. J'ai toujours défendu ruffier malgré son caca nerveux pour l'équipe de France, toujours été derrière lui et il a acquis son aura d'idole grâce à ses prestations de très très haut niveaux durant toutes ces années à Sainté !
Mais là, c'est bon ! Il ne respecte pas le collectif, il ne respecte pas moulin, ni ces coéquipiers et laisse son agent cracher son venin sur le club ?
Que lui et son agent se cassent de Sainté au plus vite !
Personne n'est au dessus de l'institution !
100% d'accord avec tout ça :super:

nyme
Messages : 1107
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Couramiaud Poitevin a écrit :
05 août 2020, 23:49
franck42 a écrit :
05 août 2020, 22:00
Autant la situation me paraissait limpide jusqu'à là, chacun jouant sa participation, j'avoue que j'ai un peu du mal à comprendre les derniers évènements... Mise à pied avec exclusion temporaire a priori pour un retard à l'entraînement, puis un refus de participer à l'opposition (entre autres arguments bidons); rumeurs de licenciement. Dans la foulée Ruffier est réintégré... alors qu'il refuse catégoriquement de jouer s'il n'est pas n°1. Ce qui pour le coup justifierait un licenciement pour faute grave... Bref pour moi tout ça ne tient pas debout.
Personne n'a envie de virer Ruffier. Ce n'est pas ce qui convient, vu l'historique e Ruffier au club. Et je vous signale que Puel ne vire personne, et ne virera personne, ce n'est pas son mode de fonctionnement, il respecte les joueurs et les contrats.

Voilà ce qui s'est passé chronologiquement :
1) Puel a pris l'équipe comme elle était, avec Ruffier titulaire, et pendant un bon moment, il a essayé de faire travailler Ruffier selon ses indications.
2) Ruffier à refusé, donc Puel a titularisé Moulin
3) Ruffier a refusé d'être remplaçant et de tenter de reconquérir sa place de titulaire, donc Puel désigne Bajic comme remplaçant. Tenter de virer Ruffier sur la base de ce refus n'est pas souhaitable, ni forcément jouable
4) Ruffier commence à zapper les entrainements collectifs sous des prétextes bidons : alors là, ça ne va plus. Ce n'est pas acceptable que Ruffier ne fasse pas son taf de gardien, qu'il soit n°1,2 ou 3, d’où la mise à pied.
Soit Ruffier fait le taf, soit il s'engage dans une voie qui le mènera au licenciement.

Ce que je pige pas, c'est ce que cherche Ruffier. On dirait qu'il cherche juste à donner le change pour rester au club, sans vraiment jouer le jeu (solution a). C'est effectivement une possibilité théorique pour lui, mais en pratique, c'est intenable. Passer un an à aller tous les jours aux entrainements sans conviction, juste pour la paye, c'est très dur à vivre psychologiquement, et c'est pas du tout un truc pour lui, il ne tiendra jamais l'année à faire ça, se mettant ainsi en marge du collectif. La preuve, il louvoie et il sèche la séance dès le premier entrainement, et ça le club vient de lui signifier que ça ne sera pas accepté.

Comme il n'a pas l'air très lucide, il est possible qu'il tente de faire ça mais je vous garanti qu'il ne tiendra pas l'année à faire le n°3 bidon juste pour la paye : il craquera, et assez rapidement en plus. Quand il aura craqué, il lui restera trois choix : l'arrêt-maladie, la démission, le changement de club.

En dehors de cette possibilité de donner le change sans jouer le jeu, qui est intenable à terme, les deux seules solutions tenables pour lui sont : soit le transfert (solution b), soit jouer le jeu à Sainté, et se battre avec conviction pour retrouver sa place (solution c), ce qui implique de suivre les directives de Puel et d'accepter d'être n°2 au moins pendant un moment, et sans garantie de retrouver sa place de n°1 (avec Puel, personne n'a cette garantie).

Mon hypothèse : il va commencer par choisir la solution a, mais je ne lui donne pas 3 semaines pour se rendre compte que ce n'est pas tenable pour lui, d'un point de vue humain, et comme le mercato ne sera pas terminé, il va se rabattre sur la solution b : le transfert. Ruffier va donc nous quitter pour un autre club entre septembre et octobre, voilà mon hypothèse.
Je ne suis pas d'accord avec toi sur 1 point : A + de 200 000 euros mensuel tout est tenable !

old_side
Messages : 8804
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par old_side »

Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 10:14
Couramiaud Poitevin a écrit :
06 août 2020, 08:35
eric42 a écrit :
06 août 2020, 06:46
Son rôle ? Continuer à contrarier puel et continuer à Prendre son salaire .
J’étais un grand défenseur de Ruffier mais là, si c’est vrai ( refus d’être doublure , après son refus d’être mis au repos en cours de saison dur un match h ou deux , déclarations de son agent , le silence radio de Ruffier ...,) maintenant ça fait beaucoup . Dommage car il a été prépondérant dans les bons résultats des verts
Le problème vient des débuts de Ruffier. Ruffier a été recruté alors que Janot était titulaire. Il n'y a jamais eu de mise en concurrence, Ruffier a été n°1 dès son arrivée, sans discussion possible : c'était une des conditions qu'il avait mis pour intégrer l'ASSE.
Dès ton premier argument, toute ton histoire tombe à l'eau.
Janot lui-même avait annoncé qu'il ne se voyait perdre sa place de titulaire qu'au profit de Ruffier. Donc essaye de te documenter avant de faire des tirades à charge et fausses. Merci
Bah non, ça change rien : Ruffier est venu pour être titulaire. La grande différence entre lui et Janot en revanche, c'est que ce dernier a fait passer le club avant sa personne. Alors qu'il était l'idole du stade, il aurait pu dire aussi qu'on le respectait pas, que lui mettre chaque année un nouveau gardien dans les pattes était un scandale, qu'il refusait de s'entrainer dans ces conditions. Mais Janot a toujours fermé sa gueule, bossé aux entrainements, et repris sa place. Toujours, parce qu'il aimait le maillot par dessus tout, même s'il avait plein de défauts par ailleurs.
Par ailleurs, s'il s'était un peu renseigné durant ces années passées au club, Ruffier saurait qu'il y a souvent une histoire d'amour entre les kops et les gardiens : Bell, Alonso, Janot, y'en a eu avant lui des gardiens très appréciés.

LBV
Messages : 151
Enregistré le : 11 juil. 2013, 02:49

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par LBV »

Ce qu'on oublie quand même de dire, c'est que Moulin, depuis qu'il est titulaire, il fait ses matchs et même plutôt très bien.
Il a prouvé qu'il a largement le niveau, en plus d'être un mec super. Moi, je suis ravi et rassuré par sa promotion. En tout cas, sportivement, la décision de CP n'a rien de scandaleuse.
Le truc, c'est qu'il paye le fait d'avoir été doublure depuis une décennie et le fait d'avoir son âge.
Ca n'aurait pas été Moulin mais Bajic qui aurait fait les matchs qu'il a fait, tout le monde dirait "Ruffier est has been, place aux jeunes".
Modifié en dernier par LBV le 06 août 2020, 11:45, modifié 1 fois.
Banzaiiii !

Nr14
Messages : 87
Enregistré le : 23 juil. 2020, 11:29

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Nr14 »

vertdu84 a écrit :
06 août 2020, 09:34
Aujourd'hui on est dans une phase de communication avant les grandes manœuvres.

1 on a convoqué Ruffier pour lui mettre la pression (a juste titre). Maintenant il a dans son dossier une mise à pied de 6 jours.

2 on communique sur le fait qu'il ne veut pas être remplaçant. Pour expliquer et gagner en légitimité auprès du public, médias et instances.

3 vu que Ruffier refuse donc de jouer (a moins qu'il y a dans son contrat une clause spéciale de titulaire) et ne respecte pas son contrat. L'issue du licenciement se rapproche....
l'issue de rapproche mais lentement, le club préfèrerait trouver une solution lors du mercato qui arrive , quitte à faciliter les choses, et si licenciement il y a, ce sera après le mercato.

Kabigon
Messages : 4230
Enregistré le : 06 janv. 2015, 14:16

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Kabigon »

Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 10:10
D'accord avec tous les faits que tu relates. Mais pourquoi ne pas aussi citer ceux relatés par le potin du jour :
" Les deux hommes ne se sont pas reparlés depuis (le 17 juin)." Depuis quand un manager qui ne parle pas à ces équipes pendant plus d'un mois et demi est un manager à qui on ne peut rien reprocher ?

"Voir Ruffier décidé à regagner sa place est une piste à ne pas écarter. Puel ayant décidé de ne pas explorer cette possibilité (...)" Il semblerait bien que tout ne soit pas que de la faute de Ruffier.

Quant aux potonautes qui défendent Ruffier. Pourquoi ce raisonnement binaire de dire que c'est car ceux qui font ça auraient des griefs contre Puel depuis longtemps.
Ne pas comprendre que certains veuillent brûler 9 ans à cause d'une embrouille, c'est être contre Puel ?
Ne pas vouloir que l'ASSE licencie un jour pour des motifs futiles, c'est être contre Puel ?
Dire que Ruffier a le droit d'aller au bout de son contrat si lui et sa famille souhaitent rester à Sainté, c'est être contre Puel ?
Envisager que tout ne soit pas uniquement de la faute de Ruffier, c'est être contre Puel ?
Penser qu'un bon manager devrait faire son possible pour tirer le meilleur de son équipe, c'est être contre Puel ?

Il ne faut pas inverser les rôles !!! Depuis cette histoire, Ruffier en prend la gueule, souvent à charge, parfois avec des éléments inventés, d'autres fois avec des éléments faux. Certains le font passer pour une brêle, d'autres pour le plus gros fouteur de merde jamais connu , ...
Il me semble donc normal que certains défendent Ruffier. Comme certains (tiens, j'en faisais déjà partie :mrgreen: ) défendaient M'Villa quand la plupart le faisais passer pour une chèvre, pour un mercenaire qui n'en avait rien à faire du club et qui ne pensait qu'à se barrer, quand d'autres assuraient que son transfert était déjà bouclé, ...
Autant tu étais cohérent jusque-là Mic-Mic, autant là...

--> C'est pas à ses équipes que Puel ne parle pas, c'est à un joueur qui n'a pas respecté ses consignes et qui lui a manqué de respect, directement et indirectement. Il faudrait qu'il fasse quoi, qu'il revienne avec un bouquet de fleurs ?
--> "Puel ayant décidé de ne pas explorer cette possibilité" euh c'est juste une phrase de l'Equipe, qui est en totale contradiction avec le fait que Puel lui ait dit "Moulin démarrera en 1 et toi en 2". Il avait la possibilité de regagner sa place. Par contre, aujourd'hui, ce n'est plus le cas car il a été exclu du trio des gardiens qui est Moulin-Bajic-Green. La chronologie est importante.

Les seuls arguments qu'on entend contre Puel, c'est antérieur à l'ASSE : sur la base de son passif, il doit forcément avoir des torts dans l'affaire avec Ruffier. Sinon, c'est du genre "il pourrait gérer différemment son groupe" alors que personne n'est dans le secret du vestiaire.

Mais ce qui me gène le plus, c'est que malgré une accumulation constante des éléments en défaveur de Ruffier, tu ne changes absolument pas ta position. Donc je comprends VerttreV quand il parle d'aveuglement.
"The problem with the world is that the intelligent people are full of doubts, while the stupid ones are full of confidence." Charles Bukowski

Almanzor
Messages : 3861
Enregistré le : 02 déc. 2006, 17:06

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Almanzor »

Vous la voyez venir la blessure de Moulin? :mrgreen:
Ruffier a un ego qui lui a fait refuser l'équipe de France (en remplaçant, certes) mais cela dénote son caractère (trop) affirmé.
Il y a beaucoup de maladresses du camp Ruffier qui semble ne pas vouloir prendre les perches tendues pour le faire revenir ou tout du moins espérer la sortie honorable qu'il mérite.
Après il y a un enjeu financier fort pour les 2 parties et pas sûr que le club lait bien joué.
"Aucun joueur n'est aussi bon que tous ensemble" Alfredo Di Stefano

Mic-Mic
Messages : 3422
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

old_side a écrit :
06 août 2020, 11:14
Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 10:14
Couramiaud Poitevin a écrit :
06 août 2020, 08:35
eric42 a écrit :
06 août 2020, 06:46
Son rôle ? Continuer à contrarier puel et continuer à Prendre son salaire .
J’étais un grand défenseur de Ruffier mais là, si c’est vrai ( refus d’être doublure , après son refus d’être mis au repos en cours de saison dur un match h ou deux , déclarations de son agent , le silence radio de Ruffier ...,) maintenant ça fait beaucoup . Dommage car il a été prépondérant dans les bons résultats des verts
Le problème vient des débuts de Ruffier. Ruffier a été recruté alors que Janot était titulaire. Il n'y a jamais eu de mise en concurrence, Ruffier a été n°1 dès son arrivée, sans discussion possible : c'était une des conditions qu'il avait mis pour intégrer l'ASSE.
Dès ton premier argument, toute ton histoire tombe à l'eau.
Janot lui-même avait annoncé qu'il ne se voyait perdre sa place de titulaire qu'au profit de Ruffier. Donc essaye de te documenter avant de faire des tirades à charge et fausses. Merci
Bah non, ça change rien : Ruffier est venu pour être titulaire. La grande différence entre lui et Janot en revanche, c'est que ce dernier a fait passer le club avant sa personne. Alors qu'il était l'idole du stade, il aurait pu dire aussi qu'on le respectait pas, que lui mettre chaque année un nouveau gardien dans les pattes était un scandale, qu'il refusait de s'entrainer dans ces conditions. Mais Janot a toujours fermé sa gueule, bossé aux entrainements, et repris sa place. Toujours, parce qu'il aimait le maillot par dessus tout, même s'il avait plein de défauts par ailleurs.
Par ailleurs, s'il s'était un peu renseigné durant ces années passées au club, Ruffier saurait qu'il y a souvent une histoire d'amour entre les kops et les gardiens : Bell, Alonso, Janot, y'en a eu avant lui des gardiens très appréciés.
D'accord avec ce que tu dis, mais en quoi ça va dans le sens du "Ruffier a été n°1 dès son arrivée, sans discussion possible : c'était une des conditions qu'il avait mis pour intégrer l'ASSE", base de la thèse de Couramiaud Poitevin ?

old_side
Messages : 8804
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par old_side »

Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 12:14
old_side a écrit :
06 août 2020, 11:14
Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 10:14
Couramiaud Poitevin a écrit :
06 août 2020, 08:35
eric42 a écrit :
06 août 2020, 06:46
Son rôle ? Continuer à contrarier puel et continuer à Prendre son salaire .
J’étais un grand défenseur de Ruffier mais là, si c’est vrai ( refus d’être doublure , après son refus d’être mis au repos en cours de saison dur un match h ou deux , déclarations de son agent , le silence radio de Ruffier ...,) maintenant ça fait beaucoup . Dommage car il a été prépondérant dans les bons résultats des verts
Le problème vient des débuts de Ruffier. Ruffier a été recruté alors que Janot était titulaire. Il n'y a jamais eu de mise en concurrence, Ruffier a été n°1 dès son arrivée, sans discussion possible : c'était une des conditions qu'il avait mis pour intégrer l'ASSE.
Dès ton premier argument, toute ton histoire tombe à l'eau.
Janot lui-même avait annoncé qu'il ne se voyait perdre sa place de titulaire qu'au profit de Ruffier. Donc essaye de te documenter avant de faire des tirades à charge et fausses. Merci
Bah non, ça change rien : Ruffier est venu pour être titulaire. La grande différence entre lui et Janot en revanche, c'est que ce dernier a fait passer le club avant sa personne. Alors qu'il était l'idole du stade, il aurait pu dire aussi qu'on le respectait pas, que lui mettre chaque année un nouveau gardien dans les pattes était un scandale, qu'il refusait de s'entrainer dans ces conditions. Mais Janot a toujours fermé sa gueule, bossé aux entrainements, et repris sa place. Toujours, parce qu'il aimait le maillot par dessus tout, même s'il avait plein de défauts par ailleurs.
Par ailleurs, s'il s'était un peu renseigné durant ces années passées au club, Ruffier saurait qu'il y a souvent une histoire d'amour entre les kops et les gardiens : Bell, Alonso, Janot, y'en a eu avant lui des gardiens très appréciés.
D'accord avec ce que tu dis, mais en quoi ça va dans le sens du "Ruffier a été n°1 dès son arrivée, sans discussion possible : c'était une des conditions qu'il avait mis pour intégrer l'ASSE", base de la thèse de Couramiaud Poitevin ?
Tu penses que Ruffier aurait accepté de signer sans avoir l'assurance d'être titulaire? Et ce n'était en rien scandaleux : Janot était sur la pente descendante, et lui un jeune gardien promis au plus bel avenir. Le truc, c'est que les années passants, il pense que le deal est acté pour toute sa carrière. Mais ça ne marche pas comme ça le haut niveau. Personne n'est assuré d'être titulaire, si tu t'endors, tous les entraîneurs un peu sérieux te mettront sur le banc. Surtout si l'équipe n'a pas de résultats.

Mic-Mic
Messages : 3422
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Kabigon a écrit :
06 août 2020, 12:01
Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 10:10
D'accord avec tous les faits que tu relates. Mais pourquoi ne pas aussi citer ceux relatés par le potin du jour :
" Les deux hommes ne se sont pas reparlés depuis (le 17 juin)." Depuis quand un manager qui ne parle pas à ces équipes pendant plus d'un mois et demi est un manager à qui on ne peut rien reprocher ?

"Voir Ruffier décidé à regagner sa place est une piste à ne pas écarter. Puel ayant décidé de ne pas explorer cette possibilité (...)" Il semblerait bien que tout ne soit pas que de la faute de Ruffier.

Quant aux potonautes qui défendent Ruffier. Pourquoi ce raisonnement binaire de dire que c'est car ceux qui font ça auraient des griefs contre Puel depuis longtemps.
Ne pas comprendre que certains veuillent brûler 9 ans à cause d'une embrouille, c'est être contre Puel ?
Ne pas vouloir que l'ASSE licencie un jour pour des motifs futiles, c'est être contre Puel ?
Dire que Ruffier a le droit d'aller au bout de son contrat si lui et sa famille souhaitent rester à Sainté, c'est être contre Puel ?
Envisager que tout ne soit pas uniquement de la faute de Ruffier, c'est être contre Puel ?
Penser qu'un bon manager devrait faire son possible pour tirer le meilleur de son équipe, c'est être contre Puel ?

Il ne faut pas inverser les rôles !!! Depuis cette histoire, Ruffier en prend la gueule, souvent à charge, parfois avec des éléments inventés, d'autres fois avec des éléments faux. Certains le font passer pour une brêle, d'autres pour le plus gros fouteur de merde jamais connu , ...
Il me semble donc normal que certains défendent Ruffier. Comme certains (tiens, j'en faisais déjà partie :mrgreen: ) défendaient M'Villa quand la plupart le faisais passer pour une chèvre, pour un mercenaire qui n'en avait rien à faire du club et qui ne pensait qu'à se barrer, quand d'autres assuraient que son transfert était déjà bouclé, ...
Autant tu étais cohérent jusque-là Mic-Mic, autant là...

--> C'est pas à ses équipes que Puel ne parle pas, c'est à un joueur qui n'a pas respecté ses consignes et qui lui a manqué de respect, directement et indirectement. Il faudrait qu'il fasse quoi, qu'il revienne avec un bouquet de fleurs ?
--> "Puel ayant décidé de ne pas explorer cette possibilité" euh c'est juste une phrase de l'Equipe, qui est en totale contradiction avec le fait que Puel lui ait dit "Moulin démarrera en 1 et toi en 2". Il avait la possibilité de regagner sa place. Par contre, aujourd'hui, ce n'est plus le cas car il a été exclu du trio des gardiens qui est Moulin-Bajic-Green. La chronologie est importante.

Les seuls arguments qu'on entend contre Puel, c'est antérieur à l'ASSE : sur la base de son passif, il doit forcément avoir des torts dans l'affaire avec Ruffier. Sinon, c'est du genre "il pourrait gérer différemment son groupe" alors que personne n'est dans le secret du vestiaire.

Mais ce qui me gène le plus, c'est que malgré une accumulation constante des éléments en défaveur de Ruffier, tu ne changes absolument pas ta position. Donc je comprends VerttreV quand il parle d'aveuglement.
Des éléments qu'on a, il ne semble pas que Puel ait fait un grand effort pour rétablir le contact avec Ruffier. Tu parles d'un bouquet de fleurs. Mais peut-être qu'une discussion entre 4 yeux (plutôt qu'au téléphone) serait déjà un premier pas, non ? Et cette discussion, Ruffier ne peut pas l'imposer à Puel, mais Puel peut l'imposer à Ruffier. Donc ...

Comme tu dis, la chronologie est importante. Puel avait dit au début que Moulin débuterait en tant que titulaire. Maintenant, Puel aurait décidé que Ruffier ne rejouerait plus jamais (d'après L'Equipe, mais il faut bien avouer que jusqu'à présent ils ont plutôt ont de bonnes infos sur cette affaire). Ceci sans que Ruffier n'ait eu la possibilité de disputer la moindre minute. A part dans le discours pour les médias, elle est où la mise en concurrence là ?

Quant à Puel, les faits qui lui sont reprochés ne sont pas liés à son passé. C'est juste qu'il reproduit les mêmes schémas qu'il a déjà connus dans ses précédents clubs : embrouilles avec des historiques du club, rigidité un peu trop extrême, ...
A l'ASSE, on peut lui reprocher un comportement différent entre son chouchou Fofana (titulaire malgré un important retard) et Ruffier (presque licencié pour un retard qui n'était pas de sa faute). On peut également lui reprocher de ne pas avoir tout fait pour que ça se passe du mieux possible avec Ruffier. On peut lui reprocher de faire comme s'il était le Dieu de l'ASSE, alors que pour l'instant, les résultats ne plaident pas trop en sa faveur (mais je t'accorde que son projet doit être regardé sur le long terme).

Quant à Ruffier, en toute honnêteté, j'aimerais bien que tu me cites ton "accumulation constante d'éléments" en sa défaveur.
Car à part l'embrouille en match avec Puel (qui n'avait pas émoustillée le club à l'époque) et le fait d'avoir fait la gueule quand il a appris qu'il serait remplaçant (et d'être revenu à l'entraînement depuis), je ne vois pas trop.
Il me semble au contraire qu'il est revenu aux entraînements, qu'il a assisté aux matches amicaux (même quand on le faisait venir pour lui interdire l'accès), qu'il n'a pas fait de nouveau remous dans la presse.

Mic-Mic
Messages : 3422
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

old_side a écrit :
06 août 2020, 12:20
Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 12:14
old_side a écrit :
06 août 2020, 11:14
Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 10:14
Couramiaud Poitevin a écrit :
06 août 2020, 08:35
eric42 a écrit :
06 août 2020, 06:46
Son rôle ? Continuer à contrarier puel et continuer à Prendre son salaire .
J’étais un grand défenseur de Ruffier mais là, si c’est vrai ( refus d’être doublure , après son refus d’être mis au repos en cours de saison dur un match h ou deux , déclarations de son agent , le silence radio de Ruffier ...,) maintenant ça fait beaucoup . Dommage car il a été prépondérant dans les bons résultats des verts
Le problème vient des débuts de Ruffier. Ruffier a été recruté alors que Janot était titulaire. Il n'y a jamais eu de mise en concurrence, Ruffier a été n°1 dès son arrivée, sans discussion possible : c'était une des conditions qu'il avait mis pour intégrer l'ASSE.
Dès ton premier argument, toute ton histoire tombe à l'eau.
Janot lui-même avait annoncé qu'il ne se voyait perdre sa place de titulaire qu'au profit de Ruffier. Donc essaye de te documenter avant de faire des tirades à charge et fausses. Merci
Bah non, ça change rien : Ruffier est venu pour être titulaire. La grande différence entre lui et Janot en revanche, c'est que ce dernier a fait passer le club avant sa personne. Alors qu'il était l'idole du stade, il aurait pu dire aussi qu'on le respectait pas, que lui mettre chaque année un nouveau gardien dans les pattes était un scandale, qu'il refusait de s'entrainer dans ces conditions. Mais Janot a toujours fermé sa gueule, bossé aux entrainements, et repris sa place. Toujours, parce qu'il aimait le maillot par dessus tout, même s'il avait plein de défauts par ailleurs.
Par ailleurs, s'il s'était un peu renseigné durant ces années passées au club, Ruffier saurait qu'il y a souvent une histoire d'amour entre les kops et les gardiens : Bell, Alonso, Janot, y'en a eu avant lui des gardiens très appréciés.
D'accord avec ce que tu dis, mais en quoi ça va dans le sens du "Ruffier a été n°1 dès son arrivée, sans discussion possible : c'était une des conditions qu'il avait mis pour intégrer l'ASSE", base de la thèse de Couramiaud Poitevin ?
Tu penses que Ruffier aurait accepté de signer sans avoir l'assurance d'être titulaire? Et ce n'était en rien scandaleux : Janot était sur la pente descendante, et lui un jeune gardien promis au plus bel avenir. Le truc, c'est que les années passants, il pense que le deal est acté pour toute sa carrière. Mais ça ne marche pas comme ça le haut niveau. Personne n'est assuré d'être titulaire, si tu t'endors, tous les entraîneurs un peu sérieux te mettront sur le banc. Surtout si l'équipe n'a pas de résultats.
Honnêtement, je ne sais pas. Mais Couramiaud Poitevin non plus. Alors affirmer que Ruffier n'est venu qu'à cette condition, et baser toute sa thèse sur cet argument et le fait que Janot n'aurait pas eu d'autre choix (alors que lui-même a toujours dit que Ruffier était meilleur que lui), j'ai beaucoup de mal.

Et même si Ruffier a demandé l'assurance d'avoir du temps de jeu, en quoi ça fait de lui un joueur problématique ? Il semblerait qu'Aouchiche a choisi l'ASSE car c'est là qu'il aurait le plus de temps de jeu. Il est possible que le latéral grec nous choisisse aussi pour cette raison. Et dans ces 2 cas ça ne semble poser problème à personne.

Je suis d'accord avec toi qu'un tel accord ne fonctionne que si le joueur est vraiment performant, ce qui n'était pas vraiment le cas de Ruffier ces derniers temps (comme de l'ensemble de l'équipe d'ailleurs).
Après il y a sûrement différentes manières de dire au joueur que ceci est remis en cause, et ces différentes manières peuvent aboutir à différents résultats.

Asse of Spades
Messages : 18333
Enregistré le : 23 janv. 2006, 09:20
Localisation : 33 Acacia Avenue
Contact :

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Asse of Spades »

Kabigon a écrit :
06 août 2020, 08:49
Ruffier est peut-être supérieur intrinsèquement à Moulin dans les bois (du moins il l'a été), mais pour tout le reste il a beaucoup à apprendre de Jessy.

Puel n'a peut-être pas employé la bonne méthode ou les bons mot (quoique, on ne sait pas) mais c'est son boulot de faire des choix comme celui-ci.

Ruffier me déçoit quand même beaucoup, à la mesure de l'affection que je porte au joueur et à tout ce qu'il a apporté sportivement.
Désolé mais dans les bois, on n'a jamais vu meilleur que Robin Huc :mrgreen:
Image

diego
Messages : 769
Enregistré le : 10 juil. 2006, 19:41

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par diego »

Désolé pour ceux qui l'utilisent, aucune attaque personnelle, mais j'en peux plus du terme "institution" utilisé à tout-va sur dans les médias et sur le forum :o

franck42
Messages : 5980
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

diego a écrit :
06 août 2020, 12:56
Désolé pour ceux qui l'utilisent, aucune attaque personnelle, mais j'en peux plus du terme "institution" utilisé à tout-va sur dans les médias et sur le forum :o
Génération Aulas :mrgreen:
Etre supporter et crier "enc***" en tribune > pas bien
Etre entraîneur et peloter une joueuse devant les caméras de C+ et Bein > bien
#démagos #hypocrites #zérocrédibilité #jencouragelesabussexuelsdanslesport

didierlevert
Messages : 969
Enregistré le : 31 déc. 2011, 11:13

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par didierlevert »

Il est bien regrettable que l’état d’esprit de Capi n’ai pas déteint sur la Ruff. Car si ce dernier est vraiment un grand gardien, il n’a pas l’esprit très collectif. :( :(

Répondre