Ruffier convoqué pour une mise à pied

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

panenka
Messages : 852
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

Mic-Mic a écrit :
29 juil. 2020, 03:54
Au fait, je viens d'aller voir la fameuse charte du football professionnelle évoquée par le communiqué de l'ASSE. On y apprend des choses intéressantes, notamment sur les sanctions qui doivent obligatoirement être inscrites dans les règlements du club (et donc appliquées au joueur).

Extraits (article 614) :
3. Retard à l’entraînement, aux réunions de club, aux conférences techniques :
• Lettre d’avertissement
• En cas de récidive, mise à pied disciplinaire d’une demi-journée par retard.

3. Manque de respect à un dirigeant ou à un entraîneur :
• Selon l’importance de l’écart, lettre d’avertissement pouvant aller jusqu’à une mise à pied disciplinaire de six jours
• Dans les cas graves ou en cas de récidive, le club pourra prononcer la rupture du contrat

5. Désobéissance envers un dirigeant ou un entraîneur :
Lettre d’avertissement ou, selon l’importance de l’écart, mise à pied disciplinaire pouvant aller jusqu’à six jours.
• Dans les cas graves ou en cas de récidive, le club pourra prononcer la rupture du contrat.

Ruffier a été mis à pied 6 jours (et n'a pas été en retard 12 fois), il semblerait donc que ça soit une des 2 dernières causes qui correspond à ce qui lui est reproché par le club. Sauf que les propos de Ruffier envers Puel et leur altercation datent d'un moment.
S'est-il passé autre chose depuis ? Si non, pourquoi lancer la procédure juste avant la finale de la coupe de France ? Si les faits sont si graves, pourquoi ne pas aller jusqu'au licenciement comme autorisé par le règlement ?
Il reste encore pas mal de zones d'ombre dans cette histoire, et bien malin celui qui pourrait affirmer savoir exactement ce qu'il s'est passé et quelles ont été les intentions des uns et des autres.

Peut-être qu'un jour nous aurons les réponses, en vertu de l'article 616 :
" Toutes les sanctions prévues à l’article 614 seront communiquées à l’intéressé, ainsi qu’à son représentant légal s’il est mineur, par lettre recommandée et notifiées à la LFP par courrier, fax ou email dans les 48 heures de la communication à l’intéressé"

Si vous voulez vérifier par vous-mêmes, vous trouverez la charte du football professionnel ici :https://www.lfp.fr/-/media/Project/LFP/ ... D04AF7FF43
Merci d'avoir recherché ces infos qui nous éclairent sur les sanctions qui ont été prises, donc en conformité avec le règlement.

panenka
Messages : 852
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

Mic-Mic a écrit :
29 juil. 2020, 09:13
Pilou a écrit :
29 juil. 2020, 06:40
Mic-Mic a écrit :
29 juil. 2020, 03:54
Ruffier a été mis à pied 6 jours (et n'a pas été en retard 12 fois), il semblerait donc que ça soit une des 2 dernières causes qui correspond à ce qui lui est reproché par le club. Sauf que les propos de Ruffier envers Puel et leur altercation datent d'un moment.
S'est-il passé autre chose depuis ? Si non, pourquoi lancer la procédure juste avant la finale de la coupe de France ?
On en sait rien des propos récents.

Fin juin, Puel déclarait que Ruffier a un comportement professionnel (et que Moulin partirait titulaire). Mi-juillet, Puel parlait de comportement qui nuit au groupe. Il y a peut-être eu quelque chose à un entraînement, à une causerie d’avant-match, peu importe.

Le club semble avoir agit selon les règles et Ruffier doit faire très attention maintenant s’il veut rester jusqu’à la fin de son contrat.
Je me suis peut-être mal exprimé. Ce que je voulais dire, c'est que le "ferme ta gueule" qu'on a tous vu à la télé date d'il y a plusieurs mois. Si c'est celà qui est reproché à Ruffier, comme certains aux sources concordantes l'affirment ici, je ne comprends pas trop le timing.

Peut-être alors qu'il y a eu autre chose, mais si c'est le cas, je suis étonné que ça ne soit sorti nulle part (alors que même la discussion un peu musclée entre Debuchy et Puel est sortie dans la presse).
Le "ferme ta gueule" en plein match c'ets juste un élément qui permet d'apprécier la situation tendue. Mais si Ruffier s'est permis de dire ça en plein match on peut supposer qu'il a pu se produire des choses similaires à l'entrainement.

panenka
Messages : 852
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

Que ce soit Lions, Lonjon ou d'autres journalistes ce qu'il faut comprendre c'est que leurs sources proviennent de joueurs, de leurs agents ou de leur entourage. S'ils veulent continuer à être alimentés ils n'ont plutôt pas intérêt à dire du mal de leurs sources, ce qui fait qu'en plus d'être partielle, l'information est biaisée.

Mic-Mic
Messages : 3427
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Couramiaud Poitevin a écrit :
29 juil. 2020, 09:41
Ce qui s'est passé a été signalé un peu partout (sous réserve de la véracité de ces informations).
https://42info.fr/ruffier-licencie-un-m ... -scandale/

Ce qui est clair, c'est la position du club, qui est la même pour Ruffier que pour les autres joueurs.
L'effectif est trop important, Puel l'a signalé à plusieurs reprises, mais il n'est pas question de "virer" qui que ce soit. Tout les joueurs sont traités de la même façon, il n'y a pas de loft ou de mise à l'écart, et tous ont leur chance. Par contre, tout le monde ne sera pas dans le groupe, c'est mathématiquement impossible. Certains travaillent avec la réserve, mais ce n'est nullement une exclusion.

A chaque joueur de voir comment il se positionne : si il cherche un autre club ou continue son travail à l'ASSE, sous les directives de Puel.

Si il y a eu mise à pied de Ruffier, c'est qu'il n'est pas rentré dans ce cadre là, d'une manière ou d'une autre.
A la reprise de Juillet, Puel a tendu la main à Ruffier, soulignant son professionnalisme, indiquant que les problèmes venaient de l'entourage et choisissant un entraineur des gardiens avec lequel il a déjà travaillé.

Tout ça est limpide ! La suite dépend de l'attitude de Ruffier, et de rien d'autre.

J'ai un petit élément qui peut nous informer sur l'état d'esprit de la Ruff : je n'entend plus parler de Manu London sur ce forum : il est possible que Ruffier lui ait demander d'arrêter ses communications toxiques. Si Manu London ferme sa boîte à caca, c'est le signe que Ruffier cherche l'apaisement.

Imaginez un peu si Puel arrivait à sortir Ruffier de sa zone de confort, et à le faire progresser dans son jeu collectif : quel joueur ça pourrait être !
Désolé, mais encore une fois, tu ne te documentes pas autant que tu voudrais le faire croire, tu ne lis pas bien les messages, et tu ne présentes que les éléments qui vont dans ton sens. Sur ce sujet, tu es loin d'être celui qui apporte le plus de choses.

Maintenant les explications :
L'entraîneur des gardiens a déjà bossé avec Ruffier, mais aussi et surtout a déjà bossé avec Puel. Si Puel voulait un entraîneur avec lequel Ruffier avait déjà travaillé, il aurait laissé Grange. Le choix Biancarelli semble bien plus être en lien avec son passé avec Puel qu'avec son passé avec Ruffier.

Quant à Manu Lonjon, comme je l'ai relayé dans mes messages d'hier, il est intervenu sur le sujet hier. Il s'est étonné que L'equipe soit au courant du contenu de la lettre envoyée à Ruffier seulement une demi-journée après son envoi, alors que Ruffier ne l'avait pas reçue. Il dit également que Ruffier a découvert les infos dans la presse, et qu'il ne viendra pas à l'entraînement ce mercredi car il n'a pas reçu la lettre. Manu Lonjon précise aussi que de toute façon,il n'y a pas d'entrainement prévu ce mercredi.
Enfin, sans trop en dire, il invite ses auditeurs à rechercher le motif du premier avertissement reçu par Ruffier qui serait très très discutable.

La seule chose avec laquelle je suis d'accord avec toi, c'est que si Puel et Ruffier décidaient de faire le nécessaire pour travailler ensemble, ça serait bénéfique pour tout le monde.

Mic-Mic
Messages : 3427
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

panenka a écrit :
29 juil. 2020, 09:48
Mic-Mic a écrit :
29 juil. 2020, 09:13
Pilou a écrit :
29 juil. 2020, 06:40
Mic-Mic a écrit :
29 juil. 2020, 03:54
Ruffier a été mis à pied 6 jours (et n'a pas été en retard 12 fois), il semblerait donc que ça soit une des 2 dernières causes qui correspond à ce qui lui est reproché par le club. Sauf que les propos de Ruffier envers Puel et leur altercation datent d'un moment.
S'est-il passé autre chose depuis ? Si non, pourquoi lancer la procédure juste avant la finale de la coupe de France ?
On en sait rien des propos récents.

Fin juin, Puel déclarait que Ruffier a un comportement professionnel (et que Moulin partirait titulaire). Mi-juillet, Puel parlait de comportement qui nuit au groupe. Il y a peut-être eu quelque chose à un entraînement, à une causerie d’avant-match, peu importe.

Le club semble avoir agit selon les règles et Ruffier doit faire très attention maintenant s’il veut rester jusqu’à la fin de son contrat.
Je me suis peut-être mal exprimé. Ce que je voulais dire, c'est que le "ferme ta gueule" qu'on a tous vu à la télé date d'il y a plusieurs mois. Si c'est celà qui est reproché à Ruffier, comme certains aux sources concordantes l'affirment ici, je ne comprends pas trop le timing.

Peut-être alors qu'il y a eu autre chose, mais si c'est le cas, je suis étonné que ça ne soit sorti nulle part (alors que même la discussion un peu musclée entre Debuchy et Puel est sortie dans la presse).
Le "ferme ta gueule" en plein match c'ets juste un élément qui permet d'apprécier la situation tendue. Mais si Ruffier s'est permis de dire ça en plein match on peut supposer qu'il a pu se produire des choses similaires à l'entrainement.
C'est possible. Mais peut-être aussi que dans le feu du match Ruffier n'a pas su retenir ses propos (ce qui ne les excuse en rien). On peut supposer qu'à l'entrainement la tension est moindre et que Ruffier arrive à se contrôler. En tout cas, vu comme ce genre d'histoires est vendeur, s'il y a bien eu débordement à l'entrainement, je suis étonné que ça ne soit sorti ni dans la presse ni sur les réseaux sociaux.

Chavégoal
Messages : 41
Enregistré le : 13 mai 2011, 19:26

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Chavégoal »

panenka a écrit :
29 juil. 2020, 09:51
Que ce soit Lions, Lonjon ou d'autres journalistes ce qu'il faut comprendre c'est que leurs sources proviennent de joueurs, de leurs agents ou de leur entourage. S'ils veulent continuer à être alimentés ils n'ont plutôt pas intérêt à dire du mal de leurs sources, ce qui fait qu'en plus d'être partielle, l'information est biaisée.
C'est pour ça que "vrai journaliste avoir plusieurs sources", en fait.
Et quand un mec sort depuis des années des infos sur un club malgré un grand turnover des "joueurs, agents ou entourage"... on peut supposer qu'il a plusieurs sources. Et qu'il n'est pas le bras armé de quelqu'un.
Je suis tout à fait d'accord avec ce que dit Robeberic un peu plus haut : évidemment que des articles, a fortiori polémiques et destabilisants, servent des intérêts particuliers, il y a toujours un intéressé à qui ça va profiter. Et il arrive parfois qu'un journaliste soit téléguidé, sciemment ou non. Mais un article polémique va, par définition désservir quelqu'un donc servir quelqu'un d'autre, ça ne veut pas dire que ce qu'il raconte est faux ou sans intérêt. Et si la naïveté ou la malhonnêté, c'est selon, d'un journaliste perdure ou prend le dessus, crois-moi il ne peut pas tenir longtemps à un tel poste.
Moi le journaliste qui ne sort jamais rien de polémique, se contente de relayer les voies officielles des différentes composantes du club, il me fait chier. Je ne luis fais pas confiance, car je sais qu'il est en surface, mais ne gratte pas la réalité, qui n'est jamais simple. Et ça ne veut pas dire faire du Dallas. Juste être honnête.

Viva hate
Messages : 1695
Enregistré le : 11 mai 2011, 16:02

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Viva hate »

bfb2 a écrit :
29 juil. 2020, 01:36
Viva hate a écrit :
29 juil. 2020, 01:22
Factuellement, Ruffier a été convoqué à un entretien préalable à son licenciement. Dans 99% des cas, de tels entretiens débouchent en effet sur un congédiement. Le fait de retenir une sanction moindre, probablement dicté en l'espèce par des motifs financiers (liés au risque, évalué tardivement par la direction, de voir que la sanction invalidée aux prud'hommes car assise sur des faits insuffisamment graves ou peu établis leur coûterait probablement plus cher que de lui payer son salaire annuel) se produit rarement.
En l'occurrence, Lions pouvait donc légitimement suggérer que Ruffier allait être licencié, sans que sa probité soit remise en cause.
Sans m'en faire le défenseur acharné (je m'en moque éperdument), je note que le côté Dallas qu'il évoque à propos du club colle assez à la réalité. Les rapports entre la paire présidentielle sont ainsi, comme il le narre avec constance et euphémisme, désastreux, et ce, depuis belle lurette. Et croyez-moi que s'il voulait vraiment charger la barque pour déstabiliser le club, il aurait très largement de quoi faire. Ce dont il s'abstient pour une large part.
Ah bon ? Mais même ça, ça reste à PROUVER, non ? Qui a dit qu'il a été convoqué pour ça ? Bernard Lions ? Quand Bernard Lions dit un truc, ça devient factuel et parole d'évangile ? Depuis quand ? Apportez des PREUVES à un moment donné !!! "Bernard Lions l'a dit", ça n'a jamais été une preuve, ça reste une déclaration de Lions qui n'engage que Lions... Là, contrairement à ce qu’affirmait Lions, on n’était pas sur un entretien pour un licenciement, mais un entretien pour une mise à pied de 6 jours… pour le moment et en attendant des rebondissements qui ne viendront peut être jamais, ce que je dis, c’est des faits !!!

Ce que dit le club c'est que Ruffier a été convoqué pour une sanction et que cette sanction c'est 6 jours de mise à pied... Tout ce que tu racontes, ce n'est donc rien d'autre que des SUPPUTATIONS... Tu adoptes une grille de lecture en mode "dallas" qui colle à 100% à ce que dit Bernard Lions... Mais moi je m'en tiens aux faits... A ce jour Ruffier n'a pas été convoqué pour une exclusion, il a été convoqué pour une mise à pied de 6 jours...

Oui, Lions a dit plein de fois que les deux présidents ne s'entendaient pas... Et les deux présidents ont dit plein de fois que ce n'etait pas vrai... C'est paroles contre paroles et visiblement quand les présidents démentent vous en avez rien à f... mais il suffit que Lions dise n'importe quoi, pour qu'il trouve plein de clients prêts à gober tout ce qu'il sort... Quand bien même les 2 présidents auraient des visions différentes, very vert l'a dit et je suis tout à fait d'accord avec lui : ça arrive dans toute entreprise, dans toute interraction sociale, y'a des moments dans la vie où on est pas toujours d'accord, même avec les gens les plus proches de nous... Moi, je constate que ce duo est tellement à couteau tirés que ça fait 15 ans qu'il collabore, que Romeyer a été emmené au club par Caiazzo et qu'on vit un retour au premier plan du club depuis 15 ans... On a fait 6 qualifications européennes en 11 ans, pour moi ce n'est pas le signe d'un club avec 2 présidents en guerre permanente... Le club a des périodes de moins bien comme tous les clubs, mais quand tu fais 6 campagnes européennes en 11 ans, c'est que le club est stable, calme, géré intelligemment... Si vous, vous préférez écouter des histoires en mode "dallas, ton univers impitoyable", c'est votre problème...

Puis à un moment donné, vous prenez vraiment la direction pour des débiles... Le club, il a des avocats, tu crois qu'ils lanceraient une procédure de licenciement, tout en sachant que ça ne tiendrait pas une minute devant les prudhommeS ??? Quand à ta vision de Bernard Lions, l'éthique que tu lui donnes, pour moi tu me racontes juste un conte pour enfants... A te lire, on dirait que c'est le plus merveilleux des hommes... Arrêtes d'être naïf mon pauvre, si la merde se vend bien, il n'aura aucun scrupule à te vendre de la merde en te faisant croire que c'est du chocolat... Il l'a prouvé à de multiples reprises... Tu es un grand naïf...

Encore une fois, l'objectif que la direction de Lions lui assigne, c'est que quand il fait des articles sur Sainté, les articles se vendent... Visiblement, il a bien compri que nous expliquer que le club est un bordel permanent depuis 15 ans, ça se vend bien, vu qu'il trouve plein de gens comme toi qui gobent ce qu'il dit... Depuis quand il a pour objectif assigné par ses supérieurs de dire la vérité... Un journal comme "but" a pri comme politique commerciale de nous annoncer des tonnes de joueurs qui ne viennent jamais... Ils font leur beurre sur des mensonges... Tu crois qu'en ce qui nous concerne, à l'équipe c'est différent ?

Au passage, je te laisse regarder un article de "peuple vert" montrant que eux aussi, visiblement n'aiment pas Bernard Lions, pour les mêmes raisons que moi...
https://peuple-vert.fr/actualite/commun ... l-abjecte/
Ecoute, tu commences à nous fatiguer avec tes interprétations et tes raisonnements et cette façon que tu as de vouloir faire la morale à tout le monde en sous-entendant que le diable Lions veut foutre le club en l'air.

Sur le point que tu as souligné de manière grossière je vais être plus clair. C'est une règle élémentaire de droit du travail: quand des faits sont reprochés à un salarié dont on souhaite potentiellement se séparer, il est convoqué à un entretien préalable pouvant aller jusqu'au licenciement. C'est une procédure classique permettant à l'intéressé de savoir ce qu'il risque et de préparer sa défense. Lorsque des fautes lui sont imputées, cette convocation peut être assortie d'une mise à pied conservatoire dans l'attente de la décision à prendre. L'entretien sert à éclaircir des points qui le nécessiteraient mais dans une entreprise "classique", les dés sont déjà jetés à ce stade et il s'agit d'une simple formalité. Un club de foot professionnel n'est pas une entreprise lambda, j'imagine que ceci, au moins, ne t'a pas échappé: les sommes en jeu sont suffisamment importantes pour y regarder à deux fois. C'est donc assez vraisemblablement ce qui s'est produit : réalisant un peu tard qu'ils risquaient de perdre d'importantes indemnités aux prud'hommes ils ont préféré retenir une sanction moindre et le réintégrer.
Pour ta complète information et afin que tu ne la ramènes pas sur ce terrain, je t'informe que je suis journaliste en droit social depuis plus de 20 ans, donc je connais un peu la procédure.

Par ailleurs, bénéficiant d'autres sources d'information fiables sur l'intérieur du club je peux confirmer que Lions est très light sur les faits qu'il relate et qui font en effet ressembler son fonctionnement à Dallas (peut-être en va -t-il de même dans d'autres équipes de l'élite, mais seul Sainté m'intéresse). Un seul exemple: il est parfaitement exact que Caiazzo et Romeyer se détestent et ils ont même failli à une ou deux reprises en venir aux mains (ce que n'a d'ailleurs jamais écrit ton ennemi juré).

Reste dans ton petit schéma ridicule voulant accréditer l'idée qu'un journaliste sportif veuille à lui seul "couler le club" avec des assertions erronées, si cela te permet de rester dans ta zone de confort. Mais accepte que d'autres aient un avis un peu plus nuancé que le tien, sans pour autant délivrer tes petits cours magistraux.

Couramiaud Poitevin
Messages : 2659
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Couramiaud Poitevin »

Mic-Mic a écrit :
29 juil. 2020, 10:00

L'entraîneur des gardiens a déjà bossé avec Ruffier, mais aussi et surtout a déjà bossé avec Puel. Si Puel voulait un entraîneur avec lequel Ruffier avait déjà travaillé, il aurait laissé Grange. Le choix Biancarelli semble bien plus être en lien avec son passé avec Puel qu'avec son passé avec Ruffier.
Non, Puel ne pouvait pas garder Grange. Grange, c'était l'entraineur de Stéphane Ruffier, or maintenant, Puel veut un entraineur des gardiens, pas seulement de Ruffier. Tout les gardiens sont sur un même plan. C'est la même chose pour tous les joueurs, chacune des personnes dans le groupe est traité comme les autres.
https://www.butfootballclub.fr/ligue-1/ ... on-depart/

Donc exit Grange, la nounou à Ruffier. Mais, le choix de Biancarelli c'est un geste manifeste envers Ruffier : si son objectifs était de casser Ruffier, il aurait pris un entraineur de gardiens hostile ou au moins sans relations précédentes avec Ruffier.

Puel sait qu'il aura du mal à travailler directement avec Ruffier, le contentieux est trop lourd. Il choisi donc une personne, Biancarelli, dans laquelle il a confiance, et dans laquelle Ruffier a confiance.

Puel a des demandes précise en matière de jeu vis à vis du gardien : il ne peut pas les transmettre à Ruffier, la communication est coupée entre les deux. Par contre, il pourra faire passer ses demandes par l’intermédiaire de Biancarelli.

Ça, c'est du bon boulot de chef ! Ce Puel me botte, dans sa gestion des conflits ! Si on en veut plus à l'ASSE, ce serait bien qu'il vienne diriger mon bahut, tiens !

Et question foot! Mais cette finale, mes amis ! Depuis combien de temps vous n'avez pas vécu un tel moment de football en Vert !
Et c'était une défaite ! On perd en finale, et on vit un moment de plaisir intense ! C'est énorme ! C'est Puel !
Modifié en dernier par Couramiaud Poitevin le 29 juil. 2020, 10:42, modifié 1 fois.
Image

Danish
Messages : 26537
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Danish »

Couramiaud Poitevin a écrit :
29 juil. 2020, 10:41
Et question foot! Mais cette finale, mes amis ! Depuis combien de temps vous n'avez pas vécu un tel moment de football en Vert !
Et c'était une défaite ! On perd en finale, et on vit un moment de plaisir intense ! C'est énorme ! C'est Puel !
Tu as pris de la coke ?

Couramiaud Poitevin
Messages : 2659
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Couramiaud Poitevin »

Danish a écrit :
29 juil. 2020, 10:42
Couramiaud Poitevin a écrit :
29 juil. 2020, 10:41
Et question foot! Mais cette finale, mes amis ! Depuis combien de temps vous n'avez pas vécu un tel moment de football en Vert !
Et c'était une défaite ! On perd en finale, et on vit un moment de plaisir intense ! C'est énorme ! C'est Puel !
Tu as pris de la coke ?
Je connais pas ces trucs.
J'ai jamais fumé un pétard, et j'ai même jamais pris une cuite de ma vie.

Ça ne t'a pas fais ça toi, ce match ? Mais bon sang, faire le jeu à 10 contre onze contre Paris avec des joueurs issu d'une réserve d'un club Portugais, avec un jeu collectif à ce niveau !
Mais qu'est ce qu'il te faut, alors ?
Image

Mic-Mic
Messages : 3427
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Couramiaud Poitevin a écrit :
29 juil. 2020, 10:41
Mic-Mic a écrit :
29 juil. 2020, 10:00

L'entraîneur des gardiens a déjà bossé avec Ruffier, mais aussi et surtout a déjà bossé avec Puel. Si Puel voulait un entraîneur avec lequel Ruffier avait déjà travaillé, il aurait laissé Grange. Le choix Biancarelli semble bien plus être en lien avec son passé avec Puel qu'avec son passé avec Ruffier.
Non, Puel ne pouvait pas garder Grange. Grange, c'était l'entraineur de Stéphane Ruffier, or maintenant, Puel veut un entraineur des gardiens, pas seulement de Ruffier. Tout les gardiens sont sur un même plan. C'est la même chose pour tous les joueurs, chacune des personnes dans le groupe est traité comme les autres.
https://www.butfootballclub.fr/ligue-1/ ... on-depart/

Donc exit Grange, la nounou à Ruffier. Mais, le choix de Biancarelli c'est un geste manifeste envers Ruffier : si son objectifs était de casser Ruffier, il aurait pris un entraineur de gardiens hostile ou au moins sans relations précédentes avec Ruffier.

Puel sait qu'il aura du mal à travailler directement avec Ruffier, le contentieux est trop lourd. Il choisi donc une personne, Biancarelli, dans laquelle il a confiance, et dans laquelle Ruffier a confiance.
Non mais avant de partir dans des envolées lyriques présentées comme des vérités absolues, est-ce que tu as regardé le nombre d'entraîneurs des gardiens avec lequel Puel a bossé qui étaient libres et/ou intéressés par l'ASSE ?

brescia
Messages : 2013
Enregistré le : 30 mars 2010, 12:03
Localisation : loire (42)

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par brescia »

Couramiaud Poitevin a écrit :
29 juil. 2020, 10:45
Danish a écrit :
29 juil. 2020, 10:42
Couramiaud Poitevin a écrit :
29 juil. 2020, 10:41
Et question foot! Mais cette finale, mes amis ! Depuis combien de temps vous n'avez pas vécu un tel moment de football en Vert !
Et c'était une défaite ! On perd en finale, et on vit un moment de plaisir intense ! C'est énorme ! C'est Puel !
Tu as pris de la coke ?
Je connais pas ces trucs.
J'ai jamais fumé un pétard, et j'ai même jamais pris une cuite de ma vie.

Ça ne t'a pas fais ça toi, ce match ? Mais bon sang, faire le jeu à 10 contre onze contre Paris avec des joueurs issu d'une réserve d'un club Portugais, avec un jeu collectif à ce niveau !
Mais qu'est ce qu'il te faut, alors ?
A contrario de toi je ne suis pas du tout enthousiaste ni confiant. Ce match me fait penser au premier match de Puel contre Lyon, de l'envie, de la solidarité, de l' engagement c’était top, mais reproduire chaque semaine ce type de prestation contre des équipes moins huppées et surtout plus regroupé va demander d'autres qualités. on en reparlera...
Lubo on t'aime ,on t'adore, ne part pas tu es magique !

Couramiaud Poitevin
Messages : 2659
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Couramiaud Poitevin »

brescia a écrit :
29 juil. 2020, 11:04

A contrario de toi je ne suis pas du tout enthousiaste ni confiant. Ce match me fait penser au premier match de Puel contre Lyon, de l'envie, de la solidarité, de l' engagement c’était top, mais reproduire chaque semaine ce type de prestation contre des équipes moins huppées et surtout plus regroupé va demander d'autres qualités. on en reparlera...
Non, contre Lyon, c'était un coup de poker, mais il n'y avait pas de groupe, c'était à l'arrache, on n'a pas fait le jeu comme contre Paris.
Contre Lyon, Puel a montré qu'il était malin, mais c'est tout.

Mais contre Paris... C'est la naissance d'une équipe à laquelle on assiste... C'est une autre dimension, question football... Ce qui a primé, c'est cette dimension collective...

Vous y repenserez, un jour. Le point de départ d'une grande aventure..
Image

brescia
Messages : 2013
Enregistré le : 30 mars 2010, 12:03
Localisation : loire (42)

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par brescia »

Couramiaud Poitevin a écrit :
29 juil. 2020, 11:09
brescia a écrit :
29 juil. 2020, 11:04

A contrario de toi je ne suis pas du tout enthousiaste ni confiant. Ce match me fait penser au premier match de Puel contre Lyon, de l'envie, de la solidarité, de l' engagement c’était top, mais reproduire chaque semaine ce type de prestation contre des équipes moins huppées et surtout plus regroupé va demander d'autres qualités. on en reparlera...
Non, contre Lyon, c'était un coup de poker, mais il n'y avait pas de groupe, c'était à l'arrache, on n'a pas fait le jeu comme contre Paris.
Contre Lyon, Puel a montré qu'il était malin, mais c'est tout.

Mais contre Paris... C'est la naissance d'une équipe à laquelle on assiste... C'est une autre dimension, question football... Ce qui a primé, c'est cette dimension collective...

Vous y repenserez, un jour. Le point de départ d'une grande aventure..
trop d'affirmations dans tes paroles, j’espère que tu as raison mais se voir trop beau c'est pas mon style, de plus le problème de buteur est récurent et toujours pas réglé.
Lubo on t'aime ,on t'adore, ne part pas tu es magique !

Nr14
Messages : 87
Enregistré le : 23 juil. 2020, 11:29

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Nr14 »

Mic-Mic a écrit :
29 juil. 2020, 09:16
comp88 a écrit :
29 juil. 2020, 08:08
nyme a écrit :
29 juil. 2020, 07:44
Mic-Mic a écrit :
28 juil. 2020, 19:21
Kabigon a écrit :
28 juil. 2020, 18:37
Six jours de mise à pied, il revient à l'entraînement demain.

Source : le site off, repris en potin. :)
On ne m'ôtera pas l'idée que ce n'était pas la décision initiale. Sinon le club avait tout intérêt à la communiquer il y a 6 jours pour couper court à toute rumeur.
C'est contraire au code du travail !
Punaise mais on croirait que tout le monde sait mieux que des juristes ou avocats d’un club qui brasse des millions 8|

Oui c’est contraire au code du travail.
Toi qui sait mieux que les autres, aurais-tu la gentillesse de bien vouloir prendre quelques minutes de ton précieux temps pour instruire l'ignare que je suis et m'expliquer en quoi communiquer une sanction qui a été donnée à un joueur serait contraire au droit du travail ?
Et dans ton extrême bonté, si tu pouvais également m'expliquer pourquoi les "avocats d'un club qui brasse des millions" auraient laisser le club donner l'info à la presse et aux français avant que le joueur ne la reçoive ?

Merci d'avance. :amen:
en droit du travail les délais comme le reste doivent être respectés à la lettre, au moindre vis de forme ça peut avoir des conséquences lourdes, alors en l'occurence, le délai a été respecté "dans la forme" : lettre parti (je dis bien parti, pas reçu) dans les délai: ni trop trop tôt ni trop tard. en théorie le délai de réflexion est prévu pour que l'employeur prenne son temps de tout analyser avant de prendre sa décision finale. si l'employé peut démontrer que la décision a été prise avant même d'avoir été écouté ou avant la fin du délai, là il peut attaquer son employeur éventuellement.Bien sûr, tout le monde sait que dans la vraie vie, les décisions sont toujours prises en amont, mais ce qui fait foi ce sont les écrits avec les bonnes dates, pas les bruits de couloir ou fuites éventuelles.

very vert
Messages : 2909
Enregistré le : 10 mai 2010, 10:46

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par very vert »

Chavégoal a écrit :
28 juil. 2020, 23:22


Je suis d'accord avec toi : le titre, "La liste noire de Christophe Galtier", est racoleur.
Tu vois, on va finir par s'accorder ! :mrgreen:

Chavégoal a écrit :
28 juil. 2020, 23:22
Est-il pour autant déconnecté des informations qu'il annonce ? Je ne pense pas.
C'est là qu'on a une grosse divergence.
Ce n'est pas anodin ce titre. Et Lions le sait très bien. Car qu'est-ce qu'on a retenu ?... Le titre.
Toute la planète médiatique a relayé le titre pas forcément le reste de l'article.
Et encore une fois, ce n'est pas un accident médiatique. Lions savait très bien ce qu'il allait en advenir.
Le titre c'est son invention, son choix, sa décision dont il savait qu'elle était déstabilisante et déconnectée de la réalité.
Peu importe si dans le contenu, il nuance son article pour recoller à la réalité. Le message passé n'est plus maîtrisable ni par lui ni par personne. Et encore une fois, il baigne dans ce milieu et sait comment ça fonctionne.

Donc ce n'est pas un truc qui lui a échappé mais c'est un truc qu'il a organisé...
Donc il a exercé son pouvoir de nuisance en toute connaissance de cause.
Ce qui nous rassemble, c'est la passion pour ce club ; Ce qui nous divise, c'est la passion pour ce club... !

Si tu prédis la fin du monde, tu n'es pas Dieu, tu n'es pas visionnaire, tu es juste pessimiste !

Kabigon
Messages : 4232
Enregistré le : 06 janv. 2015, 14:16

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Kabigon »

Mic-Mic a écrit :
29 juil. 2020, 09:18
C'est sûr que le postulat "Ruffier n'est pas forcément tout noir et le club n'est pas forcément tout blanc", c'est très orienté et ça fausse forcément les débats.
D'ailleurs je n'ai jamais vu ton retour à mes réponses sur ton parallèle avec un conducteur qui renverse un piéton ;)
Je ne trouve pas que ça soit ton positionnement... Tu trouves beaucoup de circonstances atténuantes à Ruffier mais aucune à Puel.

Quant à l'histoire piéton/cycliste, j'avais précisé que le piéton était dans son bon droit, et que le conducteur (moi) était fautif malgré des années d'exemplarité.
--> c'était pour montrer que l'argument "Ruffier n'a jamais fait de vagues" n'en est pas un, on ne fait jamais d'erreur jusqu'au jour où on en fait une
--> ça n'est pas nécessairement un bon parallèle avec la réalité Ruffier/Puel, mais ça reste une des possibilités... que tu ne sembles pas vouloir envisager
--> d'ailleurs tu as répondu à côté en changeant un paramètre de départ, à savoir douter du bon droit du piéton, en disant qu'il avait peut-être déjà traversé hors des clous etc... en te focalisant de nouveau sur le piéton, tu vises à côté (c'est notamment pour ça que j'avais pas répondu sur le coup)
"The problem with the world is that the intelligent people are full of doubts, while the stupid ones are full of confidence." Charles Bukowski

franck42
Messages : 5992
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

Danish a écrit :
29 juil. 2020, 10:42
Couramiaud Poitevin a écrit :
29 juil. 2020, 10:41
Et question foot! Mais cette finale, mes amis ! Depuis combien de temps vous n'avez pas vécu un tel moment de football en Vert !
Et c'était une défaite ! On perd en finale, et on vit un moment de plaisir intense ! C'est énorme ! C'est Puel !
Tu as pris de la coke ?
Non non il est dans son état normal.
Etre supporter et crier "enc***" en tribune > pas bien
Etre entraîneur et peloter une joueuse devant les caméras de C+ et Bein > bien
#démagos #hypocrites #zérocrédibilité #jencouragelesabussexuelsdanslesport

Asse of Spades
Messages : 18340
Enregistré le : 23 janv. 2006, 09:20
Localisation : 33 Acacia Avenue
Contact :

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Asse of Spades »

franck42 a écrit :
29 juil. 2020, 12:22
Danish a écrit :
29 juil. 2020, 10:42
Couramiaud Poitevin a écrit :
29 juil. 2020, 10:41
Et question foot! Mais cette finale, mes amis ! Depuis combien de temps vous n'avez pas vécu un tel moment de football en Vert !
Et c'était une défaite ! On perd en finale, et on vit un moment de plaisir intense ! C'est énorme ! C'est Puel !
Tu as pris de la coke ?
Non non il est dans son état normal.
On sait recevoir dans le Poitou !
Image

Tryphôn
Messages : 3461
Enregistré le : 05 sept. 2006, 14:37

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Tryphôn »

panenka a écrit :
29 juil. 2020, 00:32
Tryphôn a écrit :
28 juil. 2020, 19:51
L'affaire en résumé si j'ai bien compris, je n'ai pas suivi tous les épisodes:

- un nouveau coach arrive et souhaite changer de gardien n°1
- celui-ci étant le gardien emblématique de l'ASSE depuis 10 ans avec des prestations de haut niveau, il est difficile de l'imaginer sur le banc
- alors qu'il lui reste un an de contrat, le club souhaite lui trouver une porte de sortie pour se délester de son haut salaire et empocher une indemnité
- à ce stade de sa carrière, difficile pour le gardien de retrouver son niveau de salaire ailleurs et aller au bout de son contrat lui permettait d'empocher une prime à la signature dans un an
- face à un joueur ne souhaitant pas partir, l'ASSE commence à rechercher un prétexte pour le licencier quitte à avoir une dépense différée sous forme d'indemnités aux prudhommes
- se rendant compte que le dossier n'a aucune chance d'aboutir, le club renonce et le joueur est réintégré

Bref, chacun est dans son rôle et défend ses intérêts. A l'inélégance des propos de l'agent de Ruffier répond l'inélégance de la procédure de l'ASSE.

Sur le fond, ce qui compte c'est le contrat, et Ruffier l'emporte donc. Pour ma part, j'ai une affection particulière pour les joueurs qui vont au bout de leur contrat, quelques soient les circonstances. Ce sont eux qui respectent les engagements et ils ne se considèrent pas eux-mêmes comme des marchandises que l'on peut envoyer ailleurs quand on veut.

Dans un autre contexte, c'est le choix qu'avait fait Bamba. Mais le meilleur exemple reste pour moi Ebondo qui a fait sa carrière sans agent et en allant au bout de ses contrats. Un footballeur libre.
Je me suis arrêté à la lecture de ton hypothèse de départ: quels éléments te laissent à penser que la 1ère chose que Puel ait pensé en arrivant au club c'est se faire Ruffier?
Quant à moi je ne vois aucun argument en ce sens, et même bien au contraire: quand tu arrives dans un club à la peine un entraineur préfèrera s'appuyer sur des éléments sûrs et d'expérience.
Donc tout ce que tu as échafaudé à partir de cette hypothèse tombe à l'eau.
Sérieusement?

Quand Puel récemment arrivé dit qu'il essaye Moulin, vu le statut respectif des deux joueurs, ça veut dire qu'il veut tourner la page de Ruffier et passer à autre chose. Faire ça en pleine saison, alors que l'équipe est en difficulté, c'est un peu le contraire de "s'appuyer sur des éléments sûrs et d'expérience" Il était dès lors évident que Puel annoncerait l'été venu que Moulin partirait comme n°1 pour essayer de favoriser le départ de Ruffier.

Quand tu as un n°1 et un n°2 et que tu dis d'un seul coup "vous êtes sur un pied d'égalité", ça veut dire que le 2 prend la place du 1. Pour faire un parallèle avec le sport auto, quand Ferrari dit l'année dernière que Vettel et Leclerc sont sur un pied d'égalité, en langage décodé, ça veut dire que Vettel va dégager.

Puel ne veut pas de Ruffier depuis plusieurs mois, peut-être pour des raisons purement sportives certainement aussi pour partir d'une feuille plus blanche et s'affranchir de grandes figures. Je ne dis d'ailleurs pas qu'il s'agit d'un mauvais calcul où que cela n'est pas légitime mais c'est clairement le choix du coach (de son plein droit) qui est le premier élément de cette affaire.

ManuMick
Messages : 227
Enregistré le : 07 juil. 2016, 13:18

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par ManuMick »

Tryphôn a écrit :
29 juil. 2020, 12:45

Quand Puel récemment arrivé dit qu'il essaye Moulin, vu le statut respectif des deux joueurs, ça veut dire qu'il veut tourner la page de Ruffier et passer à autre chose. Faire ça en pleine saison, alors que l'équipe est en difficulté, c'est un peu le contraire de "s'appuyer sur des éléments sûrs et d'expérience" Il était dès lors évident que Puel annoncerait l'été venu que Moulin partirait comme n°1 pour essayer de favoriser le départ de Ruffier.
Enfin, Puel est arrivé le 04 Octobre 2019, il met Ruffier sur le banc le 23 Février 2020. Entre temps, Ruffier a été capitaine sur certains matchs
C'est pas vraiment ce que j'appelle virer Ruffier en arrivant

Puis je pense qu'il voulait essayer de piquer un peu son égo car il le trouvait moins bien (bon il a peut etre piqué un peu fort :mdr1: )

nyme
Messages : 1111
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Chavégoal a écrit :
28 juil. 2020, 20:42
bfb2 a écrit :
28 juil. 2020, 20:22
Antoine a écrit :
28 juil. 2020, 12:30
:hehe:

Franchement, j'ai failli m'arrêter à la première phrase tant c'est surréaliste de lire ça. Et puis finalement j'ai continué, histoire de rigoler un peu. Alors pour te répondre sur les quelques exemples que tu évoques :

PARDON D'AVOIR EFFACER UNE PARTIE (Consultable sur les posts précédents)

EDIT : on peut aussi ajouter le départ de Wantier, le départ de Paquet, l'histoire du SMS de Caïazzo, toutes ces infos qui se sont révélées exactes. À un moment donné, il va falloir accepter qu'il ne sort pas des infos type "people" ou "sensationnelles" parce que ça lui fait plaisir, mais parce que notre club est spécialiste pour produire ce genre d'histoires :mrgreen:
Je trouve ...

PARDON D'AVOIR EFFACER UNE PARTIE (Consultable sur les posts précédents)

... Tu oses dire ça, alors que tu n'as AUCUNE PREUVE et que c'est Lions qui parlé de licenciement définitif ? T'es quoi ? Une groupie de Lions ? C'est dingue, Lions sort une fausse info encore plus fausse que la liste noire qui n'a jamais existé et au lieu d'admettre qu'il a peut être raconté n'importe quoi, tu préfères penser que le club filouterait sur je ne sais quoi... C'est quand même plus simple d'admettre que Lions a RACONTE N'IMPORTE QUOI, NON ??? Franchement, vous êtes tellement intoxiqués par ce type que vous ne vous en rendez même plus compte...
-Le rôle d'un journaliste n'est pas d'aimer le club
-Le rôle d'un journaliste n'est pas de laisser le club tranquille
-Le rôle d'un journaliste n'est pas de favoriser la préparation de Moulin avant la finale
-Le rôle d'un journaliste n'est pas de sélectionner les informations qu'il peut publier en fonction de la sérénité du club dont il relate l'actu
-Le rôle d'un journaliste n'est pas de cacher la vérité


Le rôle d'un journaliste n'est pas celui d'un communicant. Encore moins un supporter.
Un journaliste est au service de ses lecteurs. Il leur doit la vérité. Même si elle ne fait pas plaisir.

PARDON D'AVOIR EFFACER UNE PARTIE (Consultable sur les posts précédents)

... Il est au service de ses lecteurs.
Le rôle d'un journaliste est d'informer. Pour cela il doit répondre à une certaine éthique. Il ne doit pas travestir la réalité, ni la minorer, ni en exagérer la portée, Il doit s'assurer que ses sources (Dont il peut taire l'identité, même si aujourd'hui la loi dit le contraire) sont parfaitement fiables et surtout il doit étayer son propos.
Il ne peut pas dire ou écrire de but en blanc : "Il y a une liste noire" ! avec untel, untel etc...
Il doit étayer en écrivant : "Je sais ! Je l'ai vue, car une source près de la direction du club me l'a montrée, ou m'en a parlée en m'en donnant des preuves, voire même l'un ou plusieurs joueurs directement concernés ou pas me l'ont affirmée et je ne peux remettre en cause leur bonne foi !

panenka
Messages : 852
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

Tryphôn a écrit :
29 juil. 2020, 12:45
Sérieusement?

Quand Puel récemment arrivé dit qu'il essaye Moulin, vu le statut respectif des deux joueurs, ça veut dire qu'il veut tourner la page de Ruffier et passer à autre chose. Faire ça en pleine saison, alors que l'équipe est en difficulté, c'est un peu le contraire de "s'appuyer sur des éléments sûrs et d'expérience" Il était dès lors évident que Puel annoncerait l'été venu que Moulin partirait comme n°1 pour essayer de favoriser le départ de Ruffier.

Quand tu as un n°1 et un n°2 et que tu dis d'un seul coup "vous êtes sur un pied d'égalité", ça veut dire que le 2 prend la place du 1. Pour faire un parallèle avec le sport auto, quand Ferrari dit l'année dernière que Vettel et Leclerc sont sur un pied d'égalité, en langage décodé, ça veut dire que Vettel va dégager.

Puel ne veut pas de Ruffier depuis plusieurs mois, peut-être pour des raisons purement sportives certainement aussi pour partir d'une feuille plus blanche et s'affranchir de grandes figures. Je ne dis d'ailleurs pas qu'il s'agit d'un mauvais calcul où que cela n'est pas légitime mais c'est clairement le choix du coach (de son plein droit) qui est le premier élément de cette affaire.
Tu refais l'histoire à ta sauce.
Quand Puel arrive, mis à part le 1er match parce que Ruffier était blessé je crois, il a titularisé Ruffier sans discontinuer jusqu'en février, malgré les divergences dont on avait déjà eu des échos.
En février il fait ce que tout entraineur censé devrait faire dans des circonstances similaire: tenter d'utiliser son gardien n°2, surtout lorsque celui-ci a un très bon niveau comme le notre. C'est à partir de là où ça dérape parce que Ruffier n'accepte pas la décision et où il perd son statut.

Tryphôn
Messages : 3461
Enregistré le : 05 sept. 2006, 14:37

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Tryphôn »

panenka a écrit :
29 juil. 2020, 13:09
Tryphôn a écrit :
29 juil. 2020, 12:45
Sérieusement?

Quand Puel récemment arrivé dit qu'il essaye Moulin, vu le statut respectif des deux joueurs, ça veut dire qu'il veut tourner la page de Ruffier et passer à autre chose. Faire ça en pleine saison, alors que l'équipe est en difficulté, c'est un peu le contraire de "s'appuyer sur des éléments sûrs et d'expérience" Il était dès lors évident que Puel annoncerait l'été venu que Moulin partirait comme n°1 pour essayer de favoriser le départ de Ruffier.

Quand tu as un n°1 et un n°2 et que tu dis d'un seul coup "vous êtes sur un pied d'égalité", ça veut dire que le 2 prend la place du 1. Pour faire un parallèle avec le sport auto, quand Ferrari dit l'année dernière que Vettel et Leclerc sont sur un pied d'égalité, en langage décodé, ça veut dire que Vettel va dégager.

Puel ne veut pas de Ruffier depuis plusieurs mois, peut-être pour des raisons purement sportives certainement aussi pour partir d'une feuille plus blanche et s'affranchir de grandes figures. Je ne dis d'ailleurs pas qu'il s'agit d'un mauvais calcul où que cela n'est pas légitime mais c'est clairement le choix du coach (de son plein droit) qui est le premier élément de cette affaire.
Tu refais l'histoire à ta sauce.
Quand Puel arrive, mis à part le 1er match parce que Ruffier était blessé je crois, il a titularisé Ruffier sans discontinuer jusqu'en février, malgré les divergences dont on avait déjà eu des échos.
En février il fait ce que tout entraineur censé devrait faire dans des circonstances similaire: tenter d'utiliser son gardien n°2, surtout lorsque celui-ci a un très bon niveau comme le notre. C'est à partir de là où ça dérape parce que Ruffier n'accepte pas la décision et où il perd son statut.
Evidemment qu'il n'allait pas virer le gardien des 10 dernières années de l'ASSE en arrivant avec ses valises, il est pas débile. Mais, le simple fait d'annoncer sa mise en concurrence, dans un contexte difficile pour l'équipe, revient à changer de gardien compte tenu du statut des deux joueurs. Puel le sait très bien. Je pense d'ailleurs que son objectif était celui-ci, sa débarrasser des statuts acquis pour prendre plus pleinement la main.

En encore une fois, non, dans une situation difficile pour le club, sortir un n°1 de niveau international et figure majeure du club alors que tu es arrivé il y a quelques mois pour mettre un éternel n°2 à moins de 30 matchs en pro, ce n'est pas ce qu'aurait fait n'importe quel entraîneur. Très peu d'entraîneurs l'auraient fait. C'est tout l'objet de notre discussion d'ailleurs.

Mic-Mic
Messages : 3427
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Nr14 a écrit :
29 juil. 2020, 11:36
Mic-Mic a écrit :
29 juil. 2020, 09:16
comp88 a écrit :
29 juil. 2020, 08:08
nyme a écrit :
29 juil. 2020, 07:44
Mic-Mic a écrit :
28 juil. 2020, 19:21
Kabigon a écrit :
28 juil. 2020, 18:37
Six jours de mise à pied, il revient à l'entraînement demain.

Source : le site off, repris en potin. :)
On ne m'ôtera pas l'idée que ce n'était pas la décision initiale. Sinon le club avait tout intérêt à la communiquer il y a 6 jours pour couper court à toute rumeur.
C'est contraire au code du travail !
Punaise mais on croirait que tout le monde sait mieux que des juristes ou avocats d’un club qui brasse des millions 8|

Oui c’est contraire au code du travail.
Toi qui sait mieux que les autres, aurais-tu la gentillesse de bien vouloir prendre quelques minutes de ton précieux temps pour instruire l'ignare que je suis et m'expliquer en quoi communiquer une sanction qui a été donnée à un joueur serait contraire au droit du travail ?
Et dans ton extrême bonté, si tu pouvais également m'expliquer pourquoi les "avocats d'un club qui brasse des millions" auraient laisser le club donner l'info à la presse et aux français avant que le joueur ne la reçoive ?

Merci d'avance. :amen:
en droit du travail les délais comme le reste doivent être respectés à la lettre, au moindre vis de forme ça peut avoir des conséquences lourdes, alors en l'occurence, le délai a été respecté "dans la forme" : lettre parti (je dis bien parti, pas reçu) dans les délai: ni trop trop tôt ni trop tard. en théorie le délai de réflexion est prévu pour que l'employeur prenne son temps de tout analyser avant de prendre sa décision finale. si l'employé peut démontrer que la décision a été prise avant même d'avoir été écouté ou avant la fin du délai, là il peut attaquer son employeur éventuellement.Bien sûr, tout le monde sait que dans la vraie vie, les décisions sont toujours prises en amont, mais ce qui fait foi ce sont les écrits avec les bonnes dates, pas les bruits de couloir ou fuites éventuelles.
Merci.
Je comprends bien ce que tu dis, mais si le club annonce, après avoir écouté Ruffier et réfléchi, une mise à pied de ce dernier pendant 6 jours, il me semble que le droit du travail est bien respecté, non ?

D'après la charte du football, la sanction maximale est de 6 jours de mise à pied, ou licenciement en cas de faute grave ou de récidive.
Il ne me semble pas que depuis le 15 juillet, date de la mise à pied de Ruffier à titre conservatoire, beaucoup de choses se soient passées ou aient évolué. Tu penses vraiment que le club avait besoin de 14 jours pour savoir s'il y avait récidive de Ruffier ? Etant donné la mise à pied à titre conservatoire, on peut supposer sans trop s'avancer que le club allait donnait la sanction maximale à Ruffier, soit 6 jours. Alors pourquoi ne pas l'avoir annoncé le 22 juillet, à l'issue de la rencontre (ou peu de temps après) ?

Mon avis, c'est que le club voulait aller plus loin que les 6 jours de mise à pied, c'est à dire au licenciement. Mais que le club s'est rendu compte qu'il avait de grande chance de perdre aux Prud'hommes et/ou que Romeyer est intervenu.

Répondre