Foot & Homosexualité -

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

OSWALDO84
Messages : 1009
Enregistré le : 31 juil. 2012, 10:02
Localisation : ROCHEGUDE
Contact :

Re: Foot & Homosexualité -

Message par OSWALDO84 »

Couramiaud Poitevin a écrit :
27 août 2019, 09:00
OSWALDO84 a écrit :
27 août 2019, 08:16
Danish a écrit :
27 août 2019, 08:15
Mais au stade, t’es pas gêné par contre ?
au stade, je n'insulte pas ... Je respecte ! C'est peut-être ça la base du problème
Et bien voilà. Nous sommes d'accord. Si tu n'insultes pas, c'est bien que toi, as compris que de chanter "encculé" au stade, ça n'était pas anodin, que c'était pas la même chose que de ponctuer sa phrase d'un encculé d'exclamation !
Et même tu as compris que ce n'était pas la peine de remplacer "encculé" par une autre insulte !

Tu ne le fais pas, et ça veut dire que t'es pas Stéphanois ! Non ! Tu peux vibrer au stade, faire partie de la communauté verte sans être obligé d'insulter.

Et si chacun fait comme toi, il n'y a plus de problème. Le football n'y perd rien, le respect progresse. C'est vrai, c'est un changement, un changement dans le bon sens ça s'appelle un progrès.
La solution elle est là. Que chacun admette qu'un il y un problème dans cette traditions d'insultes au foot, et que chacun prenne alors ces responsabilités en renonçant aux insultes, plutôt que la sanction soit extérieure.

C'est pour ça qu'on parle de ça ici. Parce que il faut d'abord admettre qu'il y a un problème, pour ensuite trouver la solution, qui est toute simple ! Tu nous l'a donné en 4 mots.
Je suis fana des Verts depuis plus de 50 ans (J'ai 63 ans) ... J'ai joué 30 ans au foot. Je n'ai pas de leçon à donner mais, à titre personnel, la HAINE n'a sa place nulle part dans notre société, et particulièrement sur un stade. Je siffle les mauvais gestes, je suis (souvent) de mauvaise foi quand je regarde mes Verts (mon fiston me le rappelle souvent ! lol) mais je respecte et je garde au sport et au foot en particulier qui est toute ma vie, mes valeurs et mon plaisir.

Couramiaud Poitevin
Messages : 2722
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Couramiaud Poitevin »

Couramiaud Poitevin a écrit :
27 août 2019, 09:10
franck42 a écrit :
27 août 2019, 08:58
Me traiter d'homophobe je trouve ça insupportable.
Tu déformes volontairement mon propos.
Je ne t'ai pas traité d'homophobe ! Les gens qui chantent "encculé" au stade n'ont aucune volonté de stigmatiser l'homosexualité, j'ai bien pris la peine de le dire, ils le font pour d'autres raisons que j'ai pris la peine d'expliquer en partie.

Il n'empêche que ces chants répétés ne sont pas sans induire des choses ! Parce que les mots sont porteur de sens ! Donc utiliser de façon répété encculé comme une insulte produit des effets, c'est indéniable, c'est une réalité scientifique !
Et je dirais même mieux. Je ne cherche pas à stigmatiser ceux qui chantent "encculé" aujourd'hui et qui le chanterons demain. Il se situent dans une tradition longue, ils l'ont chanté à 12 ans en arrivant au stade, et on ne change pas ses habitudes comme ça du jour au lendemain.

Mais soutenir que ça n'a aucune importance, là, je ne suis pas d'accord. Déjà, il faut reconnaitre la réalité des faits.

Et ensuite, quand on reconnait que tout ceci a une portée, quand on accepte de comprendre ce que les mots qui sont dans nos bouches, et qu'on met dans la bouche de nos enfants induisent, et bien la situation est déjà en train d'évoluer.
Image

Tibeuf
Messages : 46
Enregistré le : 27 janv. 2016, 11:54

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Tibeuf »

Couramiaud Poitevin a écrit :
27 août 2019, 09:10
Il n'empêche que ces chants répétés ne sont pas sans induire des choses ! Parce que les mots sont porteur de sens ! Donc utiliser de façon répété encculé comme une insulte produit des effets, c'est indéniable, c'est une réalité scientifique !
ça, c'est un très gros problème aujourd'hui.. On ne mesure plus la portée des mots. Par faigniantise bien sur mais également par reproduction. Quand on voit comment parle les "leaders" politique, économique, sportif aujourd'hui...
Et à ne plus mesurer les mots, l'on n'en mesure plus les conséquences qui pour le coup deviennent difficilement quantifiable..

Kabigon
Messages : 4372
Enregistré le : 06 janv. 2015, 14:16

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Kabigon »

Couramiaud Poitevin a écrit :
27 août 2019, 09:00
OSWALDO84 a écrit :
27 août 2019, 08:16
Danish a écrit :
27 août 2019, 08:15
Mais au stade, t’es pas gêné par contre ?
au stade, je n'insulte pas ... Je respecte ! C'est peut-être ça la base du problème
Et bien voilà. Nous sommes d'accord. Si tu n'insultes pas, c'est bien que toi, as compris que de chanter "encculé" au stade, ça n'était pas anodin, que c'était pas la même chose que de ponctuer sa phrase d'un encculé d'exclamation !
Et même tu as compris que ce n'était pas la peine de remplacer "encculé" par une autre insulte !

Tu ne le fais pas, et ça veut dire que t'es pas Stéphanois ! Non ! Tu peux vibrer au stade, faire partie de la communauté verte sans être obligé d'insulter.

Et si chacun fait comme toi, il n'y a plus de problème. Le football n'y perd rien, le respect progresse. C'est vrai, c'est un changement, un changement dans le bon sens ça s'appelle un progrès.
La solution elle est là. Que chacun admette qu'un il y un problème dans cette traditions d'insultes au foot, et que chacun prenne alors ces responsabilités en renonçant aux insultes, plutôt que la sanction soit extérieure.

C'est pour ça qu'on parle de ça ici. Parce que il faut d'abord admettre qu'il y a un problème, pour ensuite trouver la solution, qui est toute simple ! Tu nous l'a donnée en 4 mots.
Je crois qu'Oswaldo évite les insultes en général parce que vulgaires, pas parce qu'il y a une connotation sexuelle qui pourrait porter atteinte à une communauté.

Et est-ce que le problème n'est pas la définition même d'homophobie ? Parce que là pour le coup c'est lourd de sens : phobos c'est la crainte, la repulsion, voire la haine. Je comprends qu'on puisse être choqué comme franck42, d'être identifié comme quelqu'un qui ne tolère pas l'homosexualité.

Quand un supporter traite un adversaire d'encculé, sauf erreur de ma part, il ne fait pas référence à son orientation sexuelle. "Lyonnais, vous êtes méchants" n'est pas assez violent, donc on tombe vite dans l'insulte. C'est discutable, mais là n'est pas le débat. Encculé est aujourd'hui une insulte devenue courante, qui sert de ponctuation dans le Sud, dont le sens premier est détourné. Est-ce qu'on peut parler de peur ou de haine des homosexuels ? Franchement... Moi j'appelle ça un raccourci erroné.

D'ailleurs je ne comprends toujours pas pourquoi ce sont les homosexuels qui seraient discriminés. Tous les sodomites "passifs" seraient concernés par l'insulte : homos, bis, heteros, ou toute autre catégorie dont on pourrait se revendiquer... S'approprier le monopole de la stigmatisation, c'est hiérarchiser les (supposées) victimes et ça discrédite le combat, à mon sens.
"The problem with the world is that the intelligent people are full of doubts, while the stupid ones are full of confidence." Charles Bukowski

SP42
Messages : 4821
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: Foot & Homosexualité -

Message par SP42 »

Attention aussi à l'hypocrisie du football, des acteurs qui viennent par pure démagogie dire "oui c'est scandaleux les tribunes". Si on mettait des caméras dans les vestiaires, ou micros sur le terrain, le match ne commencerait même pas, et serait arrêté toutes les deux minutes pour le plus grands plaisirs de Marlène Schiappa et des associations qui à mon avis se trompent de combat.

On confond homophobie et hétérosexisme... L’hétérosexisme. Il se manifeste par le fait de considérer l’hétérosexualité comme dominante, et de voir le reste comme inférieur ou mineur. C’est typiquement ce qui se passe dans une équipe de football. Les hétéros se revendiquent comme tels, se mettent en avant et vont déconsidérer plus ou moins directement les homos de manière maladroite et/ou méchante C’est dire « sale pédé, tapette, tu joues comme une gonzesse » etc…Souvent, ils ne pensent pas ce qu’ils disent et ne se rendent pas compte de la portée de leurs propos. En soi, ce n’est pas très grave…même si ça peut être mal perçu et créer des soucis pour ceux qui justement se sentent homosexuels. Dans tous les sports, nous retrouvons cette forme d’héterosexisme, même si dans le football, elle est peut être plus marquée. (D'ailleurs dans le football féminin, c'est l'inverse, c'est l'homosexualité qui est prédominante et il peut y avoir une forme d'hétérophobie).

Et des propos "homophobes" ne signifient pas que la personne est homophobe. A mon sens en tout cas. Si je dis "espèce de crétin", est ce que je stigmatise les gens qui ont un qi à 1 chiffre, ou les handicapés mentaux ? Si je dis que tu es un "sale con", est ce que je stigmatisme ces mêmes personnes, dépourvues d'hygiène ? Soyons sérieux.

Il y a une différence entre lâcher instinctivement une insulte sans arrière pensée, et préparer une banderole pendant 2 jours.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

bernojax
Messages : 7305
Enregistré le : 21 août 2009, 12:00
Localisation : Nantes

Re: Foot & Homosexualité -

Message par bernojax »

pour l'instant des propos qui ont été soumis à interruption de match aucun n'étais homophobe. La sodomie est aussi pratiqué par des hétéros si ont veut aller sur ce terrain sa devient du grand n'importe quoi. :rougefaché:

Pilou
Messages : 5267
Enregistré le : 29 août 2015, 08:19
Localisation : Le Sud

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Pilou »

Je me suis tenu à l'écart de ce débat, parce que j'ai des choses à faire que je considère plus importantes. Je vais quand-même donner mon avis, parce que la source de l'incomprehension entre "les deux camps" me semble trop évidente.

Comme d'habitude quand il y a un problème de communication, les gens oublient que naturellement il y a une différence entre le message emis (ce que quelqu'un a voulu dire) et le message reçu (ce que quelqu'un a entendu). Je m'explique :
- un supporter (X) au stade exprime ses sentiments en criant fort
- les mots utilisés (le message) tournent autour du 'encculé' ou 'pédé'
- quelqu'un d'autre (Y) - un joueur, un autre supporter, les téléspectateurs - entend ce message

Maintenant:
1. Y, étant homosexuel, se sent mal, même s'il sait qu'il n'est pas visé personnellement. Couramiaud l'a expliqué pourquoi, il y a plein d'articles sur le sujet. C'est son ressenti en entendant le message, c'est son droit. C'est comme ça, on ne peut pas (et on ne DOIT PAS ESSAYER) de changer ça

2. La société actuelle veut que plein d'autres personnes s'indignent "pour Y". Des associations, des politiques, des individus lambda comme Couramiaud par exemple. Certains sont tout simplement bienveillants, d'autres le font pour des raisons sécondaires. Mais tous pointent du doigt une vérité : le message fait du mal à Y.

3. Le problème arrive tout simplement parce que le raccourci est fait du "le message fait du mal à Y" ---> "X fait du mal à Y" ---> "X veut faire du mal". Vous voyez la différence? Ce ne sont plus les mots qui sont blessants, c'est une personne (ou un groupe). Et ensuite ils ne sont pas blessants accidentellement, ils ont l'intention de blesser. Le message est à caractère homophobe parce qu'il touche les homosexuels. Mais ceci n'implique pas, mais absolument pas du tout que X est homophobe dans ses croyances. Et pire, que X a délibérement cherché à faire du mal aux homosexuels en criant au stade.

4. X passe donc son temps à devoir se justifier, qu'il n'avait pas des intentions homophobes, que le message n'avait pas comme cible des homosexuels, on joue sur le mots utilisés, sur l'historique, sur le sexe de ceux visés, etc.


Les supporters du foot ont raison de s'indigner. Ils sont pointés du doigt sur un truc qui est généralisable à toute la société. Ces mots sont utilisés partout, pas seulement au stade. Et même si le point 1 est valable tout le temps, le raccourci 3 est fait principalement en visant les supporters. Ensuite, si on étend ça à toute la société, on voit deux manières d'aborder le problème par ceux qui se sentent concernés (au point 2) :
- on accuse X des mauvaises intentions et on le puni
- on suppose que X ne se rend pas compte de l'effet sur Y, on lui explique et pour qu'il puisse changer son comportement de son propre gré


Inutile de dire laquelle des approches est la constructive, celle qui fera que dans des années Y ne se sentira plus attaqué par des mots entendus dans la rue ou au stade...

Chaac
Messages : 770
Enregistré le : 26 sept. 2011, 15:59

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Chaac »

[/video]
-Oh ! ne les faites pas lever ! c'est le naufrage ... (A.Rimbaud, Les Assis)

franck42
Messages : 6472
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Foot & Homosexualité -

Message par franck42 »

Couramiaud Poitevin a écrit :
27 août 2019, 09:33
Couramiaud Poitevin a écrit :
27 août 2019, 09:10
franck42 a écrit :
27 août 2019, 08:58
Me traiter d'homophobe je trouve ça insupportable.
Tu déformes volontairement mon propos.
Je ne t'ai pas traité d'homophobe ! Les gens qui chantent "encculé" au stade n'ont aucune volonté de stigmatiser l'homosexualité, j'ai bien pris la peine de le dire, ils le font pour d'autres raisons que j'ai pris la peine d'expliquer en partie.

Il n'empêche que ces chants répétés ne sont pas sans induire des choses ! Parce que les mots sont porteur de sens ! Donc utiliser de façon répété encculé comme une insulte produit des effets, c'est indéniable, c'est une réalité scientifique !
Et je dirais même mieux. Je ne cherche pas à stigmatiser ceux qui chantent "encculé" aujourd'hui et qui le chanterons demain. Il se situent dans une tradition longue, ils l'ont chanté à 12 ans en arrivant au stade, et on ne change pas ses habitudes comme ça du jour au lendemain.

Mais soutenir que ça n'a aucune importance, là, je ne suis pas d'accord. Déjà, il faut reconnaitre la réalité des faits.

Et ensuite, quand on reconnait que tout ceci a une portée, quand on accepte de comprendre ce que les mots qui sont dans nos bouches, et qu'on met dans la bouche de nos enfants induisent, et bien la situation est déjà en train d'évoluer.
Tu sais pertinemment que tu es coincé et que tu as tort à 100% car tu ne réponds en rien à mes derniers messages :
- sur la définition d'"***_**" donnée par l'Académie française, qui n'y voit comme tout le monde (ou presque) aucune connotation sexuelle
- sur l'homophobie qui règne dans les vestiaires, dénoncée par de nombreux sportifs... après leur retraite (en activité ça serait invivable pour eux)
- sur le fait que contrairement à ce que tu affirmes, le problème est le même dans tous les sports, et n'a donc rien à voir avec les tribunes
- sur le fait que tu te posais moins de questions (pour ne pas dire aucune) quand tu supportais les GJ, mouvement autrement plus bourrin et nauséabond que ce qui se passe dans les tribunes
- sur le fait que la véritable homophobie, celle qui a des conséquences tragiques, est essentiellement liée à l'intolérance religieuse et n'a strictement aucun rapport avec les insultes qu'on entend (ou qu'on profère dans un stade)
Vous passez votre temps à attiser la haine de l'autre, à monter les gens les uns contre les autres, tout ce que vous espérez c'est une guerre civile, une guerre de civilisation... Vous êtes totalement irresponsables.

Glasgow76
Messages : 1470
Enregistré le : 17 sept. 2010, 17:22

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Glasgow76 »

Pilou a écrit :
27 août 2019, 10:17
Je me suis tenu à l'écart de ce débat, parce que j'ai des choses à faire que je considère plus importantes. Je vais quand-même donner mon avis, parce que la source de l'incomprehension entre "les deux camps" me semble trop évidente.

Comme d'habitude quand il y a un problème de communication, les gens oublient que naturellement il y a une différence entre le message emis (ce que quelqu'un a voulu dire) et le message reçu (ce que quelqu'un a entendu). Je m'explique :
- un supporter (X) au stade exprime ses sentiments en criant fort
- les mots utilisés (le message) tournent autour du 'encculé' ou 'pédé'
- quelqu'un d'autre (Y) - un joueur, un autre supporter, les téléspectateurs - entend ce message

Maintenant:
1. Y, étant homosexuel, se sent mal, même s'il sait qu'il n'est pas visé personnellement. Couramiaud l'a expliqué pourquoi, il y a plein d'articles sur le sujet. C'est son ressenti en entendant le message, c'est son droit. C'est comme ça, on ne peut pas (et on ne DOIT PAS ESSAYER) de changer ça

2. La société actuelle veut que plein d'autres personnes s'indignent "pour Y". Des associations, des politiques, des individus lambda comme Couramiaud par exemple. Certains sont tout simplement bienveillants, d'autres le font pour des raisons sécondaires. Mais tous pointent du doigt une vérité : le message fait du mal à Y.

3. Le problème arrive tout simplement parce que le raccourci est fait du "le message fait du mal à Y" ---> "X fait du mal à Y" ---> "X veut faire du mal". Vous voyez la différence? Ce ne sont plus les mots qui sont blessants, c'est une personne (ou un groupe). Et ensuite ils ne sont pas blessants accidentellement, ils ont l'intention de blesser. Le message est à caractère homophobe parce qu'il touche les homosexuels. Mais ceci n'implique pas, mais absolument pas du tout que X est homophobe dans ses croyances. Et pire, que X a délibérement cherché à faire du mal aux homosexuels en criant au stade.

4. X passe donc son temps à devoir se justifier, qu'il n'avait pas des intentions homophobes, que le message n'avait pas comme cible des homosexuels, on joue sur le mots utilisés, sur l'historique, sur le sexe de ceux visés, etc.


Les supporters du foot ont raison de s'indigner. Ils sont pointés du doigt sur un truc qui est généralisable à toute la société. Ces mots sont utilisés partout, pas seulement au stade. Et même si le point 1 est valable tout le temps, le raccourci 3 est fait principalement en visant les supporters. Ensuite, si on étend ça à toute la société, on voit deux manières d'aborder le problème par ceux qui se sentent concernés (au point 2) :
- on accuse X des mauvaises intentions et on le puni
- on suppose que X ne se rend pas compte de l'effet sur Y, on lui explique et pour qu'il puisse changer son comportement de son propre gré


Inutile de dire laquelle des approches est la constructive, celle qui fera que dans des années Y ne se sentira plus attaqué par des mots entendus dans la rue ou au stade...
Tu as tout à fait raison et ton approche est pertinente. Mais on peut en dire autant de quasiment toutes les insultes, à commencer par l'universel "con" qui offense potentiellement une communauté plus grande encore - la moitié de l’humanité, mais peut-être pas de celle qui est dans les stades. Je vous renvoie là-dessus à l'excellentissime chanson du grand Georges, "le Blason", et j'avoue que je préfère la solution qu'il propose à celle de l’interdit par les autorités.
On est là sur une question d'éducation, pas de "haine". Je ne pleurerai pas sur la disparition de l'expression "***_**" dans les tribunes et les chants de supporters, mais si on avait décidé de l'interdire par bienséance, tout le monde aurait crié au scandale. A mon sens il faut distinguer les insultes individuelles, ciblées et plus ou moins menaçantes, et le langage "folklorique" et collectif, indifférencié. Les premières sont à combattre absolument parce qu'elles trahissent la haine et préparent, voire justifient la violence. Les secondes sont critiquables mais faut-il les interdire ? Les joueurs eux-mêmes ne doivent pas être les derniers à les utiliser après un tacle appuyé et un "coup de ****"...
Au fait, ce dernier mot, on l'interdit lui aussi ou pas ? :diable:

Glasgow76
Messages : 1470
Enregistré le : 17 sept. 2010, 17:22

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Glasgow76 »

Pour préciser mon post précédent, qui a été affiché avec les conventions de la nouvelle Anastasie (les historiens reconnaîtront), le dernier mot auquel je fais allusion commence par un "p" et comporte un "t" et un "e". Après un "u". Ca va comme ça ? :mrgreen:

biboutitou
Messages : 2057
Enregistré le : 29 sept. 2014, 13:48

Re: Foot & Homosexualité -

Message par biboutitou »

J'ai banni de mon vocable les mots e*c*lé et p*d* depuis 20 ans sauf pour faire des blagues vaseuses.
Au stade, j'ai toujours plaisir à les remplacer par des sobriquets ridicules ( " tatayé, empapaoutés, on t'enfume etc, etc...)
J'habite Montpellier, j'ai toujours une immense fierté de venir mon club jouer à la Mosson, par contre le chant traditionnel anti-pailladin m'a toujours gêné car le 2nd d° n'y est pas évident.
( Montpellier, ville de p*d*, etc, etc...)
Pas sûr que tous ceux qui la scandent soient dans un délire uniquement folklorique...

La question du passage par la loi pour un tel sujet est évidemment centrale, très emblématique de notre société ( " j'ai le droit") et d'un pouvoir qui musèle la société avec des causes légitimes par le biais sécuritaires et moral pour se protéger ( la LFP en l'occurence.)

___
Messages : 17837
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Foot & Homosexualité -

Message par ___ »

Tiens, c'est marrant, sur le CNRTL, l'exemple qu'ils utilisent à la définition d'enc*lé :
https://www.cnrtl.fr/lexicographie/encul%C3%A9
... une note officielle (...) nous avertissait sur le mode solennel que la Kommandantur ne tolérerait pas plus longtemps nos apostrophes, et que « les expressions chleuh, vautour, con, cocu et enc*lé seraient désormais considérées comme injurieuses et punies comme telles ». Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 329.
Très intéressant, de voir qui utilisait par le passé les procédés utilisés aujourd'hui par la Ligue.

Comme de voir, si vous cliquez sur l'onglet "verbe", des utilisations d'enc/ler par Genet, Zola, Apollinaire, Céline, dont aucune ne peut être taxée d'homophobe (même si pour le dernier, on en trouvera ailleurs sans trop se fouler). J'ai de vagues souvenirs de lectures de Sade, également, où je ne me rappelle pas que le monsieur recule devant le mot, alors qu'il encense cette pratique comme le must du must en matière de coït, quel que soit le sexe du/de la partenaire, et quelle que soit la position dans laquelle on se trouve.

Mais peut-être est-ce seulement de la licence poétique, et que nous autres pauv'cons on peut pas comprendre.

biboutitou
Messages : 2057
Enregistré le : 29 sept. 2014, 13:48

Re: Foot & Homosexualité -

Message par biboutitou »

Un jour, un opposant dit à Dany Cohn-Bendit ""***_** ", il lui répondit, malicieusement, " merci vous aussi."

fort-et-vert
Messages : 2291
Enregistré le : 22 sept. 2015, 16:57

Re: Foot & Homosexualité -

Message par fort-et-vert »

je déteste ces chants depuis toujours et j'espère qu'ils ne vont pas créer des amendes envers les clubs comme pour les fumigènes car on y aura droit à tout bout de champs

Lubo777
Messages : 1211
Enregistré le : 27 févr. 2012, 19:22

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Lubo777 »

Il est certain que de nombreux propos/chants dans les stades ne sont ni très classes, ni très malins. Et cela nous fait tous réagir, car c'est toute l'anbiguïté de ce sport qui ressort ici. A la fois fédérateur, ludique et lié aux passions de l'enfance. Mais aussi souvent guerrier et bêtement viril. La conscience de tt supporter se heurte un jour ou l'autre à ces contradictions.
Et il serait souhaitable que les meneurs et les groupes admettent qu'on peut mettre de l'ambiance sans être aussi grossier. (Personnellement, tt en participant aux chants et encouragements, je m'abstiens svt sur les aspects les plus grossiers, mais pas tjs je l'avoue...).
Mais bon, est-ce vraiment en arrêtant les matchs ou même en pénalisant ces propos que l'on fera avancer les choses ? Cela me semble une des dérives de plus de notre société de plus en plus hypocrite et de plus en plus hygiéniste. Car enfin ...

- les chants incriminés sont-ils homophobes dans l'intention, dans l'esprit ? Clairement non.
- Sont-ils injurieux pour l'équipe adverse, les arbitres ou la ligue ? Clairement oui.
- Doit-on alors fliquer tt ce qui se dit sur les terrains de France le dimanche pour réeduquer le bon peuple ? Y'a du boulot et ce sera contreproductif.
- N'est-ce pas hypocrite de vouloir réeduquer les supp, qd la civilité semble se perdre au qutidien et à l'école ?
- Ne peut-on prendre du recul et admettre que le foot est une représention de la guerre ? Et que l'analyse de ces chants qui miment l'affrontement mériterait une analyse/réaction autrement plus subtile ...
- A partir de là, la représentation de la violence est-elle un facteur ou un frein de la violence réelle ?
- N'est-ce pas en pénalisant/poliçant tt propos/dérapage qu'on infantilise, qu'on frustre et qu'on crée encore plus de violence ?
- Doit-on systématiquement tt confondre ?
- N'est-ce pas nous prendre pour ******* que d'assimiler tous les supp des stades à des homophobes ?
- Après avoir mis au pas tous les commentateurs graveleux, va-t-on faire de même avec les supporters ?
- Que veut-on au final ? Une société où les minorités actives policeront tt, cofondront tt (drague lourde et viol/bon vivant et alccolique/ chant grossier et discrimination homophobe, que sais-je encore ...)
Et par ailleurs ...
- Les matchs ne sont-ils pas déjaç assez ralentis par le VAR ?
- Quel public veut-on ? Celui sans aspérité des stades anglais ?
- ceux qui dénoncent ces chants un jour , ne sont-ils pas ceux qui s'exaltaient des ambiances de feu la veille ?
- le football n'a -t-il pas d'autres priorités à traiter ? Nos instances sont-elles irréprochables ?
- Doit-on dans ce cas boycotter le CDM au Qatar (qui ne reconnaît pas l'homsexualité ?)

Au final ... ces rappels aux ordres me semblent bien plus dangereux pour notre société que les soit-disant chants homophobes de ultras ...

Couramiaud Poitevin
Messages : 2722
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Couramiaud Poitevin »

Peut-être que sur ces questions on pourrait en référer à l'avis de vieux sages du football.
Tient, on en a un au club, je pense à Rocheteau. Il a peut-être un avis éclairé sur la question. C'est pas un sot, Domi.
Image

didierlevert
Messages : 1017
Enregistré le : 31 déc. 2011, 11:13

Re: Foot & Homosexualité -

Message par didierlevert »

Lubo777 a écrit :
27 août 2019, 18:34
Il est certain que de nombreux propos/chants dans les stades ne sont ni très classes, ni très malins. Et cela nous fait tous réagir, car c'est toute l'anbiguïté de ce sport qui ressort ici. A la fois fédérateur, ludique et lié aux passions de l'enfance. Mais aussi souvent guerrier et bêtement viril. La conscience de tt supporter se heurte un jour ou l'autre à ces contradictions.
Et il serait souhaitable que les meneurs et les groupes admettent qu'on peut mettre de l'ambiance sans être aussi grossier. (Personnellement, tt en participant aux chants et encouragements, je m'abstiens svt sur les aspects les plus grossiers, mais pas tjs je l'avoue...).
Mais bon, est-ce vraiment en arrêtant les matchs ou même en pénalisant ces propos que l'on fera avancer les choses ? Cela me semble une des dérives de plus de notre société de plus en plus hypocrite et de plus en plus hygiéniste. Car enfin ...

- les chants incriminés sont-ils homophobes dans l'intention, dans l'esprit ? Clairement non.
- Sont-ils injurieux pour l'équipe adverse, les arbitres ou la ligue ? Clairement oui.
- Doit-on alors fliquer tt ce qui se dit sur les terrains de France le dimanche pour réeduquer le bon peuple ? Y'a du boulot et ce sera contreproductif.
- N'est-ce pas hypocrite de vouloir réeduquer les supp, qd la civilité semble se perdre au qutidien et à l'école ?
- Ne peut-on prendre du recul et admettre que le foot est une représention de la guerre ? Et que l'analyse de ces chants qui miment l'affrontement mériterait une analyse/réaction autrement plus subtile ...
- A partir de là, la représentation de la violence est-elle un facteur ou un frein de la violence réelle ?
- N'est-ce pas en pénalisant/poliçant tt propos/dérapage qu'on infantilise, qu'on frustre et qu'on crée encore plus de violence ?
- Doit-on systématiquement tt confondre ?
- N'est-ce pas nous prendre pour ******* que d'assimiler tous les supp des stades à des homophobes ?
- Après avoir mis au pas tous les commentateurs graveleux, va-t-on faire de même avec les supporters ?
- Que veut-on au final ? Une société où les minorités actives policeront tt, cofondront tt (drague lourde et viol/bon vivant et alccolique/ chant grossier et discrimination homophobe, que sais-je encore ...)
Et par ailleurs ...
- Les matchs ne sont-ils pas déjaç assez ralentis par le VAR ?
- Quel public veut-on ? Celui sans aspérité des stades anglais ?
- ceux qui dénoncent ces chants un jour , ne sont-ils pas ceux qui s'exaltaient des ambiances de feu la veille ?
- le football n'a -t-il pas d'autres priorités à traiter ? Nos instances sont-elles irréprochables ?
- Doit-on dans ce cas boycotter le CDM au Qatar (qui ne reconnaît pas l'homsexualité ?)

Au final ... ces rappels aux ordres me semblent bien plus dangereux pour notre société que les soit-disant chants homophobes de ultras ...
Tout à fait d’accord avec ta perception de ce sujet.
Les médias font tout pour que le football devienne un spectacle familial bien lisse, au risque de laisser la passion généré par ce sport de côté.
Comme toi, certains chants me paraissent plus vulgaires et idiots qu’homophobes. Mais pour ôter toute ambiguïté, j’espère que les kops sauront renouveler leurs chants de façon toujours aussi passionnés mais un moins vulgaires.

lilian1
Messages : 22
Enregistré le : 07 juil. 2019, 18:08

Re: Foot & Homosexualité -

Message par lilian1 »

https://www.lemonde.fr/football/article ... 16938.html

Cet article est juste parfait : ni dans la récupération politique ni dans le déni. A lire et faire lire à la fois aux groupes des supporters et aux membres du gouvernement.

chrisdesainte26
Messages : 839
Enregistré le : 17 mars 2008, 11:44

Re: Foot & Homosexualité -

Message par chrisdesainte26 »

lilian1 a écrit :
29 août 2019, 14:57
https://www.lemonde.fr/football/article ... 16938.html

Cet article est juste parfait : ni dans la récupération politique ni dans le déni. A lire et faire lire à la fois aux groupes des supporters et aux membres du gouvernement.
oui et non. D'accord pour mettre des choses en place afin d’éviter le grand n'importe quoi ! mais je trouve que c'est trop de questions posés ...on veux en faire trop, trop de faut pas dire ça, faut pas faire comme ça. En fait ça me donne l'impression qu'il ne faut rien faire ou dire et a la limite assis dans le stade = calme, voir rester chez soit !
Perso, je suis inquiet du prochain match a GG, ou ont va retrouver les magics et je pense pas qu'ils feront l'impasse sur le chant pour la ligue !

Zaydou
Messages : 3793
Enregistré le : 23 janv. 2016, 15:14

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Zaydou »

chrisdesainte26 a écrit :
29 août 2019, 15:30
lilian1 a écrit :
29 août 2019, 14:57
https://www.lemonde.fr/football/article ... 16938.html

Cet article est juste parfait : ni dans la récupération politique ni dans le déni. A lire et faire lire à la fois aux groupes des supporters et aux membres du gouvernement.
oui et non. D'accord pour mettre des choses en place afin d’éviter le grand n'importe quoi ! mais je trouve que c'est trop de questions posés ...on veux en faire trop, trop de faut pas dire ça, faut pas faire comme ça. En fait ça me donne l'impression qu'il ne faut rien faire ou dire et a la limite assis dans le stade = calme, voir rester chez soit !
Perso, je suis inquiet du prochain match a GG, ou ont va retrouver les magics et je pense pas qu'ils feront l'impasse sur le chant pour la ligue !
Bien au contraire même.

Couramiaud Poitevin
Messages : 2722
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Couramiaud Poitevin »

lilian1 a écrit :
29 août 2019, 14:57
https://www.lemonde.fr/football/article ... 16938.html

Cet article est juste parfait : ni dans la récupération politique ni dans le déni. A lire et faire lire à la fois aux groupes des supporters et aux membres du gouvernement.
Et ça se rapproche de ce que dit Lubo777. Tout ça m'éclaire bien le tableau, merci à vous.

J'ai bien l'impression qu'on se fout de notre gueule, et qu'il y a des politiques qui se font passer pour des chevaliers blancs au dépend des supporters.

Déjà, les politiques ont profité de la mauvaise image des supporters pour tester de nouvelles mesures liberticides (interdictions administratives) et de nouveaux moyens de répression (lbd...), qui sont maintenant utilisé partout pour le maintien de l'ordre, on l'a vu avec les Gilets Jaunes. Personne n'a protesté à l'époque (je me met dans le lot) parce que les supporters ont mauvaise presse : violents, abrutis,... Et maintenant, tout le monde en pâti, de ces nouvelles mesures.

J'ai l'impression que ça recommence avec cette histoire d'homophobie. On dirait que la méthode choisie est juste là pour envenimer les choses. Même la ligue est emmerdée, coincée entre les politiques et les supporters.
https://www.lanouvellerepublique.fr/spo ... t-francais

Alors de quoi s'agit-il ? De lutter contre l'homophobie ou de se présenter comme une personne qui lutte contre les injustices à peu de frais et au dépend des amateurs de foot ? Et sans se préoccuper de voir si ça améliore les choses ou ça les empire ?
Peut être que c'est comme pour les interdictions administrative : on étendra ça à tout les domaines, et le pouvoir fera interdire les réunions politiques ou autre qu'il voudra pour homophobie, chaque fois qu'un gars aura crié ***_**.

En tous les cas, merci à vous, les Poteaux, pour avoir apportés des éclairages intéressant sur cette question. Il faudrait que les supporters s'organisent collectivement pour défendre leur droit, pour pouvoir être traité avec respect.
Image

___
Messages : 17837
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Foot & Homosexualité -

Message par ___ »

Ah Couramiaud, enfin on te retrouve :super:

Couramiaud Poitevin
Messages : 2722
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Couramiaud Poitevin »

___ a écrit :
29 août 2019, 18:33
Ah Couramiaud, enfin on te retrouve :super:
C'est que la discussion était partie sur de mauvaises bases. On s'écharpait sur le fait de savoir si les chants et insultes à base d'enculage était ou non homophobes. Là-dessus, nous ne sommes pas d'accord, mais Lubo777 a orienté autrement le débat : la question est actuellement est surtout le statut du supportérisme : comment on vit ensemble dans la passion du football. Il y a un vivre ensemble à établir, et les pouvoirs publics ne prennent pas les choses de la bonne façon.Il est clair que les supporters ne sont pas respectés, il sont même instrumentalisés, et on teste sur eux des méthodes de contrôle des masses.

Tout ça ne va pas. Si on considère que les matchs de foot sont seulement l'occasion d'un déchainement barbare, alors on interdit carrément le foot comme on le fait pour les rassemblements néo-nazis.
Mais si on n'est pas dans cette démarche, alors on travaille avec les usagers, c'est à dire les supporters, à établir des conditions qui soient respectueuses pour tous. C'est ça qui doit être recherché, c'est la responsabilisation des supporters et leur implication dans le déroulement des moments de foot spectacle. Il faut arrêter le mépris et le flicage.

Mais, toi ___, tu n'aurais pas un peu atteint le point G, dans ton dernier message ? Je ne parle pas de la prostate, (qui est le point G de l'enculage), mais du point Godwin, avec ton rapprochement entre les méthodes de la ligue et celle des nazis ?
Image

___
Messages : 17837
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Foot & Homosexualité -

Message par ___ »

Bah, je suis allé sur sur le site (de référence !) du CNRTL, et c'est ça qui est sorti. J'ai rien inventé ; j'y peux rien, moi, si les nazis ont eu l'idée de la Ligue (et du gouvernement) avant eux.

Quoi qu'il en soit, tu conviendras qu'interdire les gens d'aller, venir et parler librement en utilisant tous les moyens de l'État, pour des motifs futiles (le foot, quoi...), n'est pas la marque d'un grand libéralisme politique.

Preuve de plus que nos proclamés "libéraux" ne le sont que tant que ça les arrange, et sont les premiers à sabrer les libertés des autres.

Répondre