Foot & Homosexualité -

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Faiseur de Tresses
Messages : 14357
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Faiseur de Tresses »

Donc je suis bien en phase avec Kabigon.

L'un des arguments utilisés pour défendre les chants dans les stades français, est d'ordre sémantique : le terme en-culé en tant qu'insulte est dissocié de sa nature sexuelle originelle, c'est d'ailleurs le cas dans tous les dicos. Pour des cris de singe, un argument similaire n'est pas tenable.

Un autre point qui dissocie très clairement les deux cas, c'est l'argument du plaidoyer des ultras italiens : "Tu dois comprendre que l'Italie n'est pas comme les autres pays européens où le racisme est un VRAI problème". Ce alors que le racisme n'est certainement pas moins un problème en Italie que dans d'autres pays (je ne rentrerai pas dans plus de détails à ce sujet, je connais mal la question et ça n'a pas sa place ici) et que ce communiqué lui-même (ou en tout cas cette traduction) trahi une forme de racisme latent, par contre ceux qui défendent en France les chants dans les tribunes n'osent pas dire (au moins, perso je ne le pense pas non plus) qu'il n'y a pas un problème d'homophobie, juste que ce n'est pas pertinent de demander de régler dans les stades un problème sociétal beaucoup plus général.

Enfin pour finir, les critères de discriminations respectifs (couleur de peau, orientation sexuelle) sont eux-même de nature très différente puisque l'un est visible physiquement et que l'autre est du domaine de la vie privée.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

martien
Messages : 4082
Enregistré le : 26 nov. 2012, 23:47

Re: Foot & Homosexualité -

Message par martien »

Danish a écrit :
04 sept. 2019, 11:33
Disons que c'est surtout la justification des propos qui est transposable.
Le côté "c'est pas VRAIMENT toi qui es visé, c'est pour déstabiliser l'adversaire, etc etc"
Je ne trouve vraiment pas.
D'un côté, on a un acte clairement raciste, qui vise spécifiquement les noirs. Ils le justifient en disant que c'est du second degré pour déstabiliser l'adversaire (noir).
De l'autre, on a une insulte générique qui a perdu son sens originel et qui est utilisée pour attaquer les adversaires sans discrimination aucune. Il n'y a donc même pas à justifier que "ce ne sont pas vraiment les homosexuels qui sont visés", car c'est évident, du moment que tous les joueurs averses sont ciblés et pas seulement les joueurs homosexuels.

Je ne comprends pas où tu vois une possibilité de comparaison.

Sinon, j'ai lu tout le fil et je considère que Couramiaud a, disons, raison à moitié.

Les mots sont effectivement porteurs de sens, dont l'origine est souvent ancestrale. En l'occurrence depuis toujours, il y a un mépris pour l'homosexuel passif car l'acte renvoie à une image de soumission, de dévirilisation inacceptable pour un homme adulte. Dans l'antiquité gréco-romaine par exemple, bien avant l'apparition du christianisme (que certains voient à tort comme la source de notre culture "homophobe"), il y avait une tolérance, dans certains contextes, pour une certaine forme de sexualité active avec de jeunes hommes (pédérastie), mais pour un homme mûr, le fait de s'adonner à un acte de sodomie passive était vu comme une humiliation terrible. On a des anecdotes historiques qui l'illustrent bien.

Le mot "***_**" porte donc indéniablement l'héritage de cette culture ancestrale, millénaire.

Maintenant, est-ce que le fait de l'employer actuellement contribuerait à un "climat homophobe" ? Là je réponds par la négative et je trouve que Couramiaud exagère clairement. Oui, l'insulte porte un héritage, mais son sens réel a complément disparu. Par exemple, si tu apprends qu'un mec frappe sa femme, tu pourras dire "quel ***_** !" sans pour autant que tu l'assimiles une seule seconde, même inconsciemment, à un l'acte de sodomie passive. ***_** est devenu un synonyme de "con.nard", ni plus ni moins. Il n'y a plus la moindre connotation homophobe dans l'esprit des gens, et ceux qui utilisent ce terme ne sont certainement pas plus (ou moins) homophobes que les autres.

Danish
Messages : 26618
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: Foot & Homosexualité -

Message par Danish »

Ca me rappelle cette scène culte du film "Le goût des autres" avec Jean-Pierre Bacri :mrgreen:

- Bah pourquoi il fait la gueule votre copain ?
- C'est parce que des journalistes devaient venir et ils sont pas venus. C'est rien...
- Ah ces journalistes, c'est vraiment tous des encculés !
- Des encculés ? Vous voulez dire des gens qui s'encculent ? Comme mon ami et moi ? :)

Répondre