ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

TitusPullo77
Messages : 33973
Enregistré le : 28 juil. 2005, 11:49
Localisation : En bordure de forêt de Fontainebleau

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par TitusPullo77 »

Brakhow a écrit :J ai pas tout lu le topic, mais qu'un à t il compris le "chuut" avec le doigt de SAID adressé au kop juste après son but ? J ai trouvé ça bizarre et j ai pas compris sur le coup :-|
Comme il est dis par ailleurs, c'est en réaction des sifflets du kop envers Balmont.

Brakhow
Messages : 1342
Enregistré le : 14 févr. 2016, 10:12

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Brakhow »

Merci :super:
"Ghislain, j'ai fait ce que tu m'avais demandé" :mdr1: :mdr1:

Dr Green
Messages : 2401
Enregistré le : 07 déc. 2005, 17:18

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Dr Green »

Pour ceux qui s’interrogent sur la rentrée d’Hernani, il est évident que JL Gasset pensait que c’était une bonne option offensive que d’avoir un joueur capable de marquer de loin ou sur CPA. Vue notre incapacité en fin de match à rentrer dans la surface adverse et à construire des actions dangereuses, ça me paraissait une bonne idée.

Carabinvert
Messages : 1321
Enregistré le : 29 août 2005, 18:59
Localisation : Saint-Just Saint-Rambert (42)

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Carabinvert »

Dissident a écrit :
G. Van W. a écrit :
Stef a écrit :
Fourina a écrit :
vertdegivors a écrit :
baggio42 a écrit :
sup de dijon a écrit :
Landais40 a écrit : Par contre votre joueur (celui qui a marqué le 2ieme but) il se prend pour qui sérieux??Il fait quoi a venir chambrer le Kop Nord?
C'est Wesley Saïd, très bon d'ailleurs, mais qui doit devenir plus décisif.
Il a fait une déclaration après le match au sujet de sa célébration : en gros, il n'a pas du tout aimé les sifflets contre Balmont, et il a voulu défendre son coéquipier et répondre avec ce chambrage.
Sinon, c'est un joueur plutôt discret d'habitude, assez timide, même.
C'est vrai que cette cabale contre Balmont, bof.D'ailleurs cela vient d'où? C'est pas un match amical contre les quenelles à Feurs où cela avait dégénérer? Oui je sais il ya très longtemps :mrgreen:
Je sais sup de Dijon que tu ne pourras pas repondre, mais, cela s' adresse aux potos du forum. :mrgreen: quoique on sait jamais :mrgreen:
Qui aime bien châtie bien hein si lors de la demi-finale de CDL 2013 face au Losc il était le 5 eme tireur lillois cela relève de tout sauf du hazard.
Et puis balmont est originaire de la région lyonnaise, avec pas mal d'année passées au club de peintres local.
Le chambrage sur Balmont avait commencé lors d'un derby en CFA à l'Etrat, en 2004.
Balmont ? Balmont. Ouhouu Balmont ! Balmonnnnnnt !
:mrgreen:

(les présents ne pourront oublier ce qui aura été l'un des matchs les plus mythiques de la réserve le long de l'ancienne main courante :hehe: - de mémoire en étaient aussi les sieurs Dissident et Jérôme42).
Oh là là, que de souvenirs ! C'était des super moments. :)

J'ai même retrouvé mon CR de l'époque en fouillant un peu dans mes dossiers. Vintage !


15/08/04 – CFA – ASSE 1 Lyon 0

Après une courte défaite face à Metz lors de la journée inaugurale (0-1), l’équipe de CFA accueillait une autre réserve professionnelle, et pas n’importe laquelle : celle de l’Olympique Lyonnais, qui avait terminé 1ère de cette poule B l’an passé (les Verts terminant 5ème).

Les Gones se déplaçaient dans le Forez avec Diarra et Balmont, et la redoutable paire offensive Viale-Bergougnoux. Mais les Stéphanois étaient bien renforcés également avec Le Crom dans les buts, Hernandez épaulant le jeune Benalouane dans l’axe de la défense, Bridonneau dans son couloir droit et Compan en pointe. Kamara, Diawara, Barthélémy, Dabo, Vincent et Gomis complétaient le onze de départ.

La canicule n’avait pas démobilisé un public nombreux, si bien que toute la main-courante de la pelouse de L’Etrat était occupée au coup d’envoi. D’entrée, les Verts prenaient l’ascendant. Un débordement de Kamara, une feinte de Gomis et Compan se retrouvait seul face au gardien, mais il manquait son face-à-face alors qu’on jouait depuis moins de cinq minutes.

Les Verts étaient de loin les plus entreprenants, notamment sur l’aile gauche avec les rapides Kamara et Dabo. A droite, Bridonneau réussissait lui aussi quelques rushes intéressants. Lyon ne se montrait dangereux que sur des frappes lointaines bien captées par Le Crom, tandis que StEtienne était percutant. Gomis passait en revue toute la défense mais oubliait de frapper au but. Stephen Vincent s’infiltrait par la droite mais son tir manquait de puissance. Enfin Gomis, encore lui, s’arrachait du marquage pour expédier le ballon sur le poteau droit. En face, seul Diarra inquiétait Le Crom, d’un coup-franc brossé légèrement au-dessus du cadre.

Zéro-zéro à la mi-temps ; les Verts avaient montré un visage séduisant mais une nouvelle fois l’efficacité n’était pas au rendez-vous. Au retour des vestiaires, Fernandez lançait El Zhar à la place de Dabo. L’ancien joueur de Nîmes, très bon dribbleur, se mettait immédiatement au diapason. Et l’ASSE allait enfin être récompensée de ses efforts. Compan se battait au milieu du terrain pour lancer Gomis en profondeur. Bafé temporisait sur le côté droit avant de déposer son centre sur la tête de…Compan, seul au second poteau (1-0, 55’).

Enfin, la chaleur accablante paraissait faire son effet, et le match, très spectaculaire pendant une heure, baissait d’intensité. Bangoura remplaçait le prometteur Stephen Vincent pour profiter à fond du moindre contre. L’OL s’enhardissait un peu et Le Crom devait intervenir avec autorité dans les pieds de Viale.

Mais les Verts étaient également toujours là, même si Bridonneau et Compan notamment paraissaient souffrir un peu physiquement. Bangoura échouait sur le gardien lyonnais dans les arrêts de jeu, mais l’ASSE remportait le derby (1-0). Une performance qu’elle n’avait pas pu réussir l’an passé (2-2 à Lyon, 0-1 à L’Etrat).

De cette très agréable après-midi estivale, on pourra retenir les belles prises de balle aériennes de Le Crom, la rage intacte de Bridonneau, Hernandez et Compan, la sobriété du tout jeune Benalouane, le volume de jeu de Kamara, la solidité de Diawara et de Barthélémy, les dribbles de Dabo, Vincent ou El Zhar. Et mention spéciale à Gomis, dont le talent pur a encore éclaboussé la rencontre. Si seulement il arrivait à être un tout petit peu plus lucide dans le dernier geste !

La CFA a rendez-vous le week-end prochain à Moulins, mais nul doute que certains des joueurs présents aujourd’hui à L’Etrat seront appelés dans le groupe des 16 d’Elie Baup…

CFA, groupe B. 2ème journée. Saint-Etienne bat Lyon : 1-0
But : Compan (55’)
La composition : Le Crom – Bridonneau, Hernandez, Benalouane, Kamara – Diawara, Barthélémy (cap), Dabo (puis El Zhar 46’), Vincent (puis Bangoura 65’) – Gomis, Compan
Merci Dissident !
Kamara et Barthélémy, j'y avais vraiment cru à eux...
:coeur:

Faiseur de Tresses
Messages : 14443
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Faiseur de Tresses »

Dr Green a écrit :Pour ceux qui s’interrogent sur la rentrée d’Hernani, il est évident que JL Gasset pensait que c’était une bonne option offensive que d’avoir un joueur capable de marquer de loin ou sur CPA. Vue notre incapacité en fin de match à rentrer dans la surface adverse et à construire des actions dangereuses, ça me paraissait une bonne idée.
Sauf que celui qui a été le plus dangereux sur frappe de loin c'est Selnaes, qui est justement sorti pour Hernani...
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

baggio42
Messages : 10598
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par baggio42 »

Carabinvert a écrit :
Dissident a écrit :
G. Van W. a écrit :
Stef a écrit :
Fourina a écrit :
vertdegivors a écrit :
baggio42 a écrit :
sup de dijon a écrit :
Landais40 a écrit : Par contre votre joueur (celui qui a marqué le 2ieme but) il se prend pour qui sérieux??Il fait quoi a venir chambrer le Kop Nord?
C'est Wesley Saïd, très bon d'ailleurs, mais qui doit devenir plus décisif.
Il a fait une déclaration après le match au sujet de sa célébration : en gros, il n'a pas du tout aimé les sifflets contre Balmont, et il a voulu défendre son coéquipier et répondre avec ce chambrage.
Sinon, c'est un joueur plutôt discret d'habitude, assez timide, même.
C'est vrai que cette cabale contre Balmont, bof.D'ailleurs cela vient d'où? C'est pas un match amical contre les quenelles à Feurs où cela avait dégénérer? Oui je sais il ya très longtemps :mrgreen:
Je sais sup de Dijon que tu ne pourras pas repondre, mais, cela s' adresse aux potos du forum. :mrgreen: quoique on sait jamais :mrgreen:
Qui aime bien châtie bien hein si lors de la demi-finale de CDL 2013 face au Losc il était le 5 eme tireur lillois cela relève de tout sauf du hazard.
Et puis balmont est originaire de la région lyonnaise, avec pas mal d'année passées au club de peintres local.
Le chambrage sur Balmont avait commencé lors d'un derby en CFA à l'Etrat, en 2004.
Balmont ? Balmont. Ouhouu Balmont ! Balmonnnnnnt !
:mrgreen:

(les présents ne pourront oublier ce qui aura été l'un des matchs les plus mythiques de la réserve le long de l'ancienne main courante :hehe: - de mémoire en étaient aussi les sieurs Dissident et Jérôme42).
Oh là là, que de souvenirs ! C'était des super moments. :)

J'ai même retrouvé mon CR de l'époque en fouillant un peu dans mes dossiers. Vintage !


15/08/04 – CFA – ASSE 1 Lyon 0

Après une courte défaite face à Metz lors de la journée inaugurale (0-1), l’équipe de CFA accueillait une autre réserve professionnelle, et pas n’importe laquelle : celle de l’Olympique Lyonnais, qui avait terminé 1ère de cette poule B l’an passé (les Verts terminant 5ème).

Les Gones se déplaçaient dans le Forez avec Diarra et Balmont, et la redoutable paire offensive Viale-Bergougnoux. Mais les Stéphanois étaient bien renforcés également avec Le Crom dans les buts, Hernandez épaulant le jeune Benalouane dans l’axe de la défense, Bridonneau dans son couloir droit et Compan en pointe. Kamara, Diawara, Barthélémy, Dabo, Vincent et Gomis complétaient le onze de départ.

La canicule n’avait pas démobilisé un public nombreux, si bien que toute la main-courante de la pelouse de L’Etrat était occupée au coup d’envoi. D’entrée, les Verts prenaient l’ascendant. Un débordement de Kamara, une feinte de Gomis et Compan se retrouvait seul face au gardien, mais il manquait son face-à-face alors qu’on jouait depuis moins de cinq minutes.

Les Verts étaient de loin les plus entreprenants, notamment sur l’aile gauche avec les rapides Kamara et Dabo. A droite, Bridonneau réussissait lui aussi quelques rushes intéressants. Lyon ne se montrait dangereux que sur des frappes lointaines bien captées par Le Crom, tandis que StEtienne était percutant. Gomis passait en revue toute la défense mais oubliait de frapper au but. Stephen Vincent s’infiltrait par la droite mais son tir manquait de puissance. Enfin Gomis, encore lui, s’arrachait du marquage pour expédier le ballon sur le poteau droit. En face, seul Diarra inquiétait Le Crom, d’un coup-franc brossé légèrement au-dessus du cadre.

Zéro-zéro à la mi-temps ; les Verts avaient montré un visage séduisant mais une nouvelle fois l’efficacité n’était pas au rendez-vous. Au retour des vestiaires, Fernandez lançait El Zhar à la place de Dabo. L’ancien joueur de Nîmes, très bon dribbleur, se mettait immédiatement au diapason. Et l’ASSE allait enfin être récompensée de ses efforts. Compan se battait au milieu du terrain pour lancer Gomis en profondeur. Bafé temporisait sur le côté droit avant de déposer son centre sur la tête de…Compan, seul au second poteau (1-0, 55’).

Enfin, la chaleur accablante paraissait faire son effet, et le match, très spectaculaire pendant une heure, baissait d’intensité. Bangoura remplaçait le prometteur Stephen Vincent pour profiter à fond du moindre contre. L’OL s’enhardissait un peu et Le Crom devait intervenir avec autorité dans les pieds de Viale.

Mais les Verts étaient également toujours là, même si Bridonneau et Compan notamment paraissaient souffrir un peu physiquement. Bangoura échouait sur le gardien lyonnais dans les arrêts de jeu, mais l’ASSE remportait le derby (1-0). Une performance qu’elle n’avait pas pu réussir l’an passé (2-2 à Lyon, 0-1 à L’Etrat).

De cette très agréable après-midi estivale, on pourra retenir les belles prises de balle aériennes de Le Crom, la rage intacte de Bridonneau, Hernandez et Compan, la sobriété du tout jeune Benalouane, le volume de jeu de Kamara, la solidité de Diawara et de Barthélémy, les dribbles de Dabo, Vincent ou El Zhar. Et mention spéciale à Gomis, dont le talent pur a encore éclaboussé la rencontre. Si seulement il arrivait à être un tout petit peu plus lucide dans le dernier geste !

La CFA a rendez-vous le week-end prochain à Moulins, mais nul doute que certains des joueurs présents aujourd’hui à L’Etrat seront appelés dans le groupe des 16 d’Elie Baup…

CFA, groupe B. 2ème journée. Saint-Etienne bat Lyon : 1-0
But : Compan (55’)
La composition : Le Crom – Bridonneau, Hernandez, Benalouane, Kamara – Diawara, Barthélémy (cap), Dabo (puis El Zhar 46’), Vincent (puis Bangoura 65’) – Gomis, Compan
Merci Dissident !
Kamara et Barthélémy, j'y avais vraiment cru à eux...
:coeur:
Merci :super:

Faiseur de Tresses
Messages : 14443
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Faiseur de Tresses »

baggio42 a écrit :
Carabinvert a écrit :
Dissident a écrit :
G. Van W. a écrit :
Stef a écrit :
Fourina a écrit :
vertdegivors a écrit :
baggio42 a écrit :
sup de dijon a écrit :
Landais40 a écrit : Par contre votre joueur (celui qui a marqué le 2ieme but) il se prend pour qui sérieux??Il fait quoi a venir chambrer le Kop Nord?
C'est Wesley Saïd, très bon d'ailleurs, mais qui doit devenir plus décisif.
Il a fait une déclaration après le match au sujet de sa célébration : en gros, il n'a pas du tout aimé les sifflets contre Balmont, et il a voulu défendre son coéquipier et répondre avec ce chambrage.
Sinon, c'est un joueur plutôt discret d'habitude, assez timide, même.
C'est vrai que cette cabale contre Balmont, bof.D'ailleurs cela vient d'où? C'est pas un match amical contre les quenelles à Feurs où cela avait dégénérer? Oui je sais il ya très longtemps :mrgreen:
Je sais sup de Dijon que tu ne pourras pas repondre, mais, cela s' adresse aux potos du forum. :mrgreen: quoique on sait jamais :mrgreen:
Qui aime bien châtie bien hein si lors de la demi-finale de CDL 2013 face au Losc il était le 5 eme tireur lillois cela relève de tout sauf du hazard.
Et puis balmont est originaire de la région lyonnaise, avec pas mal d'année passées au club de peintres local.
Le chambrage sur Balmont avait commencé lors d'un derby en CFA à l'Etrat, en 2004.
Balmont ? Balmont. Ouhouu Balmont ! Balmonnnnnnt !
:mrgreen:

(les présents ne pourront oublier ce qui aura été l'un des matchs les plus mythiques de la réserve le long de l'ancienne main courante :hehe: - de mémoire en étaient aussi les sieurs Dissident et Jérôme42).
Oh là là, que de souvenirs ! C'était des super moments. :)

J'ai même retrouvé mon CR de l'époque en fouillant un peu dans mes dossiers. Vintage !


15/08/04 – CFA – ASSE 1 Lyon 0

Après une courte défaite face à Metz lors de la journée inaugurale (0-1), l’équipe de CFA accueillait une autre réserve professionnelle, et pas n’importe laquelle : celle de l’Olympique Lyonnais, qui avait terminé 1ère de cette poule B l’an passé (les Verts terminant 5ème).

Les Gones se déplaçaient dans le Forez avec Diarra et Balmont, et la redoutable paire offensive Viale-Bergougnoux. Mais les Stéphanois étaient bien renforcés également avec Le Crom dans les buts, Hernandez épaulant le jeune Benalouane dans l’axe de la défense, Bridonneau dans son couloir droit et Compan en pointe. Kamara, Diawara, Barthélémy, Dabo, Vincent et Gomis complétaient le onze de départ.

La canicule n’avait pas démobilisé un public nombreux, si bien que toute la main-courante de la pelouse de L’Etrat était occupée au coup d’envoi. D’entrée, les Verts prenaient l’ascendant. Un débordement de Kamara, une feinte de Gomis et Compan se retrouvait seul face au gardien, mais il manquait son face-à-face alors qu’on jouait depuis moins de cinq minutes.

Les Verts étaient de loin les plus entreprenants, notamment sur l’aile gauche avec les rapides Kamara et Dabo. A droite, Bridonneau réussissait lui aussi quelques rushes intéressants. Lyon ne se montrait dangereux que sur des frappes lointaines bien captées par Le Crom, tandis que StEtienne était percutant. Gomis passait en revue toute la défense mais oubliait de frapper au but. Stephen Vincent s’infiltrait par la droite mais son tir manquait de puissance. Enfin Gomis, encore lui, s’arrachait du marquage pour expédier le ballon sur le poteau droit. En face, seul Diarra inquiétait Le Crom, d’un coup-franc brossé légèrement au-dessus du cadre.

Zéro-zéro à la mi-temps ; les Verts avaient montré un visage séduisant mais une nouvelle fois l’efficacité n’était pas au rendez-vous. Au retour des vestiaires, Fernandez lançait El Zhar à la place de Dabo. L’ancien joueur de Nîmes, très bon dribbleur, se mettait immédiatement au diapason. Et l’ASSE allait enfin être récompensée de ses efforts. Compan se battait au milieu du terrain pour lancer Gomis en profondeur. Bafé temporisait sur le côté droit avant de déposer son centre sur la tête de…Compan, seul au second poteau (1-0, 55’).

Enfin, la chaleur accablante paraissait faire son effet, et le match, très spectaculaire pendant une heure, baissait d’intensité. Bangoura remplaçait le prometteur Stephen Vincent pour profiter à fond du moindre contre. L’OL s’enhardissait un peu et Le Crom devait intervenir avec autorité dans les pieds de Viale.

Mais les Verts étaient également toujours là, même si Bridonneau et Compan notamment paraissaient souffrir un peu physiquement. Bangoura échouait sur le gardien lyonnais dans les arrêts de jeu, mais l’ASSE remportait le derby (1-0). Une performance qu’elle n’avait pas pu réussir l’an passé (2-2 à Lyon, 0-1 à L’Etrat).

De cette très agréable après-midi estivale, on pourra retenir les belles prises de balle aériennes de Le Crom, la rage intacte de Bridonneau, Hernandez et Compan, la sobriété du tout jeune Benalouane, le volume de jeu de Kamara, la solidité de Diawara et de Barthélémy, les dribbles de Dabo, Vincent ou El Zhar. Et mention spéciale à Gomis, dont le talent pur a encore éclaboussé la rencontre. Si seulement il arrivait à être un tout petit peu plus lucide dans le dernier geste !

La CFA a rendez-vous le week-end prochain à Moulins, mais nul doute que certains des joueurs présents aujourd’hui à L’Etrat seront appelés dans le groupe des 16 d’Elie Baup…

CFA, groupe B. 2ème journée. Saint-Etienne bat Lyon : 1-0
But : Compan (55’)
La composition : Le Crom – Bridonneau, Hernandez, Benalouane, Kamara – Diawara, Barthélémy (cap), Dabo (puis El Zhar 46’), Vincent (puis Bangoura 65’) – Gomis, Compan
Merci Dissident !
Kamara et Barthélémy, j'y avais vraiment cru à eux...
:coeur:
Merci :super:
J'ai un peu de mal à voir car je connais certains joueurs surtout grâce à CM03 (d'ailleurs en général Kamara devient titulaire dans le jeu) : on jouait en 4-4-2 avec Dabo ailier gauche, Vincent ailier droit et Barthélémy dans l'axe avec Diawara ? (sinon Compan, Hernandez et Bridonneau en réserve, ça claque)
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

baggio42
Messages : 10598
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par baggio42 »

Faiseur de Tresses a écrit :
baggio42 a écrit :
Carabinvert a écrit :
Dissident a écrit :
G. Van W. a écrit :
Stef a écrit :
Fourina a écrit :
vertdegivors a écrit :
baggio42 a écrit :
sup de dijon a écrit :
Landais40 a écrit : Par contre votre joueur (celui qui a marqué le 2ieme but) il se prend pour qui sérieux??Il fait quoi a venir chambrer le Kop Nord?
C'est Wesley Saïd, très bon d'ailleurs, mais qui doit devenir plus décisif.
Il a fait une déclaration après le match au sujet de sa célébration : en gros, il n'a pas du tout aimé les sifflets contre Balmont, et il a voulu défendre son coéquipier et répondre avec ce chambrage.
Sinon, c'est un joueur plutôt discret d'habitude, assez timide, même.
C'est vrai que cette cabale contre Balmont, bof.D'ailleurs cela vient d'où? C'est pas un match amical contre les quenelles à Feurs où cela avait dégénérer? Oui je sais il ya très longtemps :mrgreen:
Je sais sup de Dijon que tu ne pourras pas repondre, mais, cela s' adresse aux potos du forum. :mrgreen: quoique on sait jamais :mrgreen:
Qui aime bien châtie bien hein si lors de la demi-finale de CDL 2013 face au Losc il était le 5 eme tireur lillois cela relève de tout sauf du hazard.
Et puis balmont est originaire de la région lyonnaise, avec pas mal d'année passées au club de peintres local.
Le chambrage sur Balmont avait commencé lors d'un derby en CFA à l'Etrat, en 2004.
Balmont ? Balmont. Ouhouu Balmont ! Balmonnnnnnt !
:mrgreen:

(les présents ne pourront oublier ce qui aura été l'un des matchs les plus mythiques de la réserve le long de l'ancienne main courante :hehe: - de mémoire en étaient aussi les sieurs Dissident et Jérôme42).
Oh là là, que de souvenirs ! C'était des super moments. :)

J'ai même retrouvé mon CR de l'époque en fouillant un peu dans mes dossiers. Vintage !


15/08/04 – CFA – ASSE 1 Lyon 0

Après une courte défaite face à Metz lors de la journée inaugurale (0-1), l’équipe de CFA accueillait une autre réserve professionnelle, et pas n’importe laquelle : celle de l’Olympique Lyonnais, qui avait terminé 1ère de cette poule B l’an passé (les Verts terminant 5ème).

Les Gones se déplaçaient dans le Forez avec Diarra et Balmont, et la redoutable paire offensive Viale-Bergougnoux. Mais les Stéphanois étaient bien renforcés également avec Le Crom dans les buts, Hernandez épaulant le jeune Benalouane dans l’axe de la défense, Bridonneau dans son couloir droit et Compan en pointe. Kamara, Diawara, Barthélémy, Dabo, Vincent et Gomis complétaient le onze de départ.

La canicule n’avait pas démobilisé un public nombreux, si bien que toute la main-courante de la pelouse de L’Etrat était occupée au coup d’envoi. D’entrée, les Verts prenaient l’ascendant. Un débordement de Kamara, une feinte de Gomis et Compan se retrouvait seul face au gardien, mais il manquait son face-à-face alors qu’on jouait depuis moins de cinq minutes.

Les Verts étaient de loin les plus entreprenants, notamment sur l’aile gauche avec les rapides Kamara et Dabo. A droite, Bridonneau réussissait lui aussi quelques rushes intéressants. Lyon ne se montrait dangereux que sur des frappes lointaines bien captées par Le Crom, tandis que StEtienne était percutant. Gomis passait en revue toute la défense mais oubliait de frapper au but. Stephen Vincent s’infiltrait par la droite mais son tir manquait de puissance. Enfin Gomis, encore lui, s’arrachait du marquage pour expédier le ballon sur le poteau droit. En face, seul Diarra inquiétait Le Crom, d’un coup-franc brossé légèrement au-dessus du cadre.

Zéro-zéro à la mi-temps ; les Verts avaient montré un visage séduisant mais une nouvelle fois l’efficacité n’était pas au rendez-vous. Au retour des vestiaires, Fernandez lançait El Zhar à la place de Dabo. L’ancien joueur de Nîmes, très bon dribbleur, se mettait immédiatement au diapason. Et l’ASSE allait enfin être récompensée de ses efforts. Compan se battait au milieu du terrain pour lancer Gomis en profondeur. Bafé temporisait sur le côté droit avant de déposer son centre sur la tête de…Compan, seul au second poteau (1-0, 55’).

Enfin, la chaleur accablante paraissait faire son effet, et le match, très spectaculaire pendant une heure, baissait d’intensité. Bangoura remplaçait le prometteur Stephen Vincent pour profiter à fond du moindre contre. L’OL s’enhardissait un peu et Le Crom devait intervenir avec autorité dans les pieds de Viale.

Mais les Verts étaient également toujours là, même si Bridonneau et Compan notamment paraissaient souffrir un peu physiquement. Bangoura échouait sur le gardien lyonnais dans les arrêts de jeu, mais l’ASSE remportait le derby (1-0). Une performance qu’elle n’avait pas pu réussir l’an passé (2-2 à Lyon, 0-1 à L’Etrat).

De cette très agréable après-midi estivale, on pourra retenir les belles prises de balle aériennes de Le Crom, la rage intacte de Bridonneau, Hernandez et Compan, la sobriété du tout jeune Benalouane, le volume de jeu de Kamara, la solidité de Diawara et de Barthélémy, les dribbles de Dabo, Vincent ou El Zhar. Et mention spéciale à Gomis, dont le talent pur a encore éclaboussé la rencontre. Si seulement il arrivait à être un tout petit peu plus lucide dans le dernier geste !

La CFA a rendez-vous le week-end prochain à Moulins, mais nul doute que certains des joueurs présents aujourd’hui à L’Etrat seront appelés dans le groupe des 16 d’Elie Baup…

CFA, groupe B. 2ème journée. Saint-Etienne bat Lyon : 1-0
But : Compan (55’)
La composition : Le Crom – Bridonneau, Hernandez, Benalouane, Kamara – Diawara, Barthélémy (cap), Dabo (puis El Zhar 46’), Vincent (puis Bangoura 65’) – Gomis, Compan
Merci Dissident !
Kamara et Barthélémy, j'y avais vraiment cru à eux...
:coeur:
Merci :super:
J'ai un peu de mal à voir car je connais certains joueurs surtout grâce à CM03 (d'ailleurs en général Kamara devient titulaire dans le jeu) : on jouait en 4-4-2 avec Dabo ailier gauche, Vincent ailier droit et Barthélémy dans l'axe avec Diawara ? (sinon Compan, Hernandez et Bridonneau en réserve, ça claque)
Quand je te lis et que je vois le nom de Bridonneau, je pense aux matchs de ligue2, souvenirs :coeur: Bon j'arrête là car je m'eloigne du sujet et les modos vont me gronder :mrgreen:

YACINE
Messages : 6238
Enregistré le : 25 févr. 2008, 20:01

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par YACINE »

Petit retour du match face à Dijon. Ce match se dessinait comme un premier tournant pour valider nos progrès et basculer dans la première partie du tableau.
L'avant match commence avec la celebration de la carrière stéphanoise de Perrin et Ruffier, les dirigeants et les kops n'oublient pas de célébrer ces 2 joueurs marquants de nos qualifications européennes et de la coupe de la ligue 2013. Le tifo superbe est un bel hommage pour l'enfant du club, le reste du match sera plus compliqué pour Loic Perrin.
Les dijonnais s'organisent en 5/3/2 avec trois défenseurs centraux, deux pistons et Tavares comme pivot avec Said qui lui tourne autour.
Les 15 premières minutes sont très bonnes, Selnaes Mvila et Cabella rayonnent, on trouve Hamouma qui donne un bon centre pour Beric qui tente sa chance et qui croise sa tentative. Bamba quelques minutes plus tard tente une frappe à côté du but de Reynet. Quelques minutes plus tard Cabella lance parfaitement Beric qui rate son face à face avec le gardien dijonnais. Pendant 15 minutes, on presse et on relance très bien, on combine très bien ce qui contraint les joueurs de Dijon à multiplier les fautes. La blessure d'Abeid marque un premier relâchement sur l'emprise du match. Les Dijonnais par Sliti et Tavares nous posent plus de problème. On sent que les 4 de devant s essoufflent.
Gabriel Silva se propose sur son aile mais on peine à faire la passe juste pour le trouver.
Les dijonnais via plusieurs corners testent la solidité de notre défense, Perrin remporte un premier duel en contrant la tête de Tavares. Le duel Perrin Tavares continue dans la profondeur on sent que le cap verdien est un danger permanent, on a un premier coup de semonce mais Ruffier s'interpose. La minute les Dijonnais jouent dans le dos de la charnière et Loic perd son duel en jouant la faute, le dijonnais s en va tranquillement ajuster Ruffier.
3 minutes plus tard Selnaes obtient un penalty que Beric après une discussion amicale avec Cabella choisit de tirer, le slovène voit son tir arrêté. Dans les tribune, on sent la crispation et on se dit que ce n est pas le match de Beric moi compris. On a une grosse possession mais on a du mal à changer de rythme.
Gabriel Silva continue d'animer son couloir, il est signalé hors jeu mais cela préfigure notre égalisation.
A la suite d'une frappe contrée de Bamba Gabriel Silva accélère et réalise un superbe centre pour la tête de Beric qui égalise sur son occase la plus compliquée à mettre.
Cette mi temps est paradoxale, on a une grosse possession avec 15 très bonnes minutes, Mvila est le metronome de l équipe, Selnaes se bonifie à ses côtés. Cabella est à la baguette. On manque d'efficacité dans les deux surfaces, Bamba et Hamouma se sont éteints et Débuchy peinent à apporter offensivement, la charnière a du mal à contrôler Tavares, Loic souffre du jeu de corps et de la puissance du cap verdien qui la mis constamment en difficulté, Gabriel Silva montre lui par contre un gros volume de jeu.
La reprise commence tres bien avec Selnaes qui se projette et met à contribution Reynet qui claque son tir au dessus de la transversale.
Suite à une glissade de Subotic, Tavares est contré in extrémis par Perrin. On a la sensation que Perrin et Subotic ont les mêmes difficultés défensives, une certaine lenteur, des placements qui laissent des boulevards et les qualités leur permettant de bien sortir les ballons et de rattraper les coups à l'expérience.
Les dijonnais prennent des cartons jaunes mais défendent intelligemment. Sur une montée de Rozier Gabriel Silva rate son intervention, le ballon revient vers Balmont et celui ci ajuste un centre vers Said, qui entre Subotic et Débuchy prend le ballon de la tête et la decroise au fond des buts stéphanois. La défense de Subotic laisse clairement à desirer et Débuchy ne compense pas sur ce coup.
On doit de nouveau recourir après le score. On ne tarde pas à égaliser, on récupère un ballon Cabella sert Beric qui fixe la défense et déclenche une frappe flottante qui surprend Reynet.
On réagit superbement mais on a du mal à maîtriser complètement ce match.
Gasset entame son coaching avec l'entrée de Kmp pour un Bamba très brouillon.
Celui ci dynamise tout de suite le jeu en servant Beric qui frappe au lieu de tenter un une deux.
Wagner Goncalves remplace un Hamouma transparent depuis la trentième minutes. Le jeune cap verdien réussit un très bon débordement et centre pour Selnaes qui reprend et qui oblige le gardien dijonnais à un superbe arrêt. La suite du match ne sera pas du même acabit pour Wagner Goncalves avec une tranversale raté, des glissades et des actions à contre temps.
Kwon rentre et se met tout de suite en action en sollicitant Ruffier, l'entrée d'Hernani pour Selnaes n'apporte pas la justesse et l'intensité nécessaire.
On se fait quelques frayeurs mais on sent qu offensivement que les entrants ne peuvent apporter plus.
Cette équipe à énormément progressé depuis novembre et décembre. La maîtrise technique a clairement monté de deux crans. Pour moi M'Villa bonifie ses coéquipiers, c est un joueur de top 5, à l'inverse de Pajot qui est un joueur de club, c est avec des joueurs cadres comme les nouveaux arrivants que l équipe s est construite une identité collective, on manque encore de talents offensifs et de vitesse dans la charnière pour valider nos progrès mais je trouve ce match bien plus rassurant que celui d'Angers.
C est dommage de devoir tour reconstruire en fin de saison, je trouve qu on a la une bonne base de travail.

baggio42
Messages : 10598
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par baggio42 »

YACINE a écrit :Petit retour du match face à Dijon. Ce match se dessinait comme un premier tournant pour valider nos progrès et basculer dans la première partie du tableau.
L'avant match commence avec la celebration de la carrière stéphanoise de Perrin et Ruffier, les dirigeants et les kops n'oublient pas de célébrer ces 2 joueurs marquants de nos qualifications européennes et de la coupe de la ligue 2013. Le tifo superbe est un bel hommage pour l'enfant du club, le reste du match sera plus compliqué pour Loic Perrin.
Les dijonnais s'organisent en 5/3/2 avec trois défenseurs centraux, deux pistons et Tavares comme pivot avec Said qui lui tourne autour.
Les 15 premières minutes sont très bonnes, Selnaes Mvila et Cabella rayonnent, on trouve Hamouma qui donne un bon centre pour Beric qui tente sa chance et qui croise sa tentative. Bamba quelques minutes plus tard tente une frappe à côté du but de Reynet. Quelques minutes plus tard Cabella lance parfaitement Beric qui rate son face à face avec le gardien dijonnais. Pendant 15 minutes, on presse et on relance très bien, on combine très bien ce qui contraint les joueurs de Dijon à multiplier les fautes. La blessure d'Abeid marque un premier relâchement sur l'emprise du match. Les Dijonnais par Sliti et Tavares nous posent plus de problème. On sent que les 4 de devant s essoufflent.
Gabriel Silva se propose sur son aile mais on peine à faire la passe juste pour le trouver.
Les dijonnais via plusieurs corners testent la solidité de notre défense, Perrin remporte un premier duel en contrant la tête de Tavares. Le duel Perrin Tavares continue dans la profondeur on sent que le cap verdien est un danger permanent, on a un premier coup de semonce mais Ruffier s'interpose. La minute les Dijonnais jouent dans le dos de la charnière et Loic perd son duel en jouant la faute, le dijonnais s en va tranquillement ajuster Ruffier.
3 minutes plus tard Selnaes obtient un penalty que Beric après une discussion amicale avec Cabella choisit de tirer, le slovène voit son tir arrêté. Dans les tribune, on sent la crispation et on se dit que ce n est pas le match de Beric moi compris. On a une grosse possession mais on a du mal à changer de rythme.
Gabriel Silva continue d'animer son couloir, il est signalé hors jeu mais cela préfigure notre égalisation.
A la suite d'une frappe contrée de Bamba Gabriel Silva accélère et réalise un superbe centre pour la tête de Beric qui égalise sur son occase la plus compliquée à mettre.
Cette mi temps est paradoxale, on a une grosse possession avec 15 très bonnes minutes, Mvila est le metronome de l équipe, Selnaes se bonifie à ses côtés. Cabella est à la baguette. On manque d'efficacité dans les deux surfaces, Bamba et Hamouma se sont éteints et Débuchy peinent à apporter offensivement, la charnière a du mal à contrôler Tavares, Loic souffre du jeu de corps et de la puissance du cap verdien qui la mis constamment en difficulté, Gabriel Silva montre lui par contre un gros volume de jeu.
La reprise commence tres bien avec Selnaes qui se projette et met à contribution Reynet qui claque son tir au dessus de la transversale.
Suite à une glissade de Subotic, Tavares est contré in extrémis par Perrin. On a la sensation que Perrin et Subotic ont les mêmes difficultés défensives, une certaine lenteur, des placements qui laissent des boulevards et les qualités leur permettant de bien sortir les ballons et de rattraper les coups à l'expérience.
Les dijonnais prennent des cartons jaunes mais défendent intelligemment. Sur une montée de Rozier Gabriel Silva rate son intervention, le ballon revient vers Balmont et celui ci ajuste un centre vers Said, qui entre Subotic et Débuchy prend le ballon de la tête et la decroise au fond des buts stéphanois. La défense de Subotic laisse clairement à desirer et Débuchy ne compense pas sur ce coup.
On doit de nouveau recourir après le score. On ne tarde pas à égaliser, on récupère un ballon Cabella sert Beric qui fixe la défense et déclenche une frappe flottante qui surprend Reynet.
On réagit superbement mais on a du mal à maîtriser complètement ce match.
Gasset entame son coaching avec l'entrée de Kmp pour un Bamba très brouillon.
Celui ci dynamise tout de suite le jeu en servant Beric qui frappe au lieu de tenter un une deux.
Wagner Goncalves remplace un Hamouma transparent depuis la trentième minutes. Le jeune cap verdien réussit un très bon débordement et centre pour Selnaes qui reprend et qui oblige le gardien dijonnais à un superbe arrêt. La suite du match ne sera pas du même acabit pour Wagner Goncalves avec une tranversale raté, des glissades et des actions à contre temps.
Kwon rentre et se met tout de suite en action en sollicitant Ruffier, l'entrée d'Hernani pour Selnaes n'apporte pas la justesse et l'intensité nécessaire.
On se fait quelques frayeurs mais on sent qu offensivement que les entrants ne peuvent apporter plus.
Cette équipe à énormément progressé depuis novembre et décembre. La maîtrise technique a clairement monté de deux crans. Pour moi M'Villa bonifie ses coéquipiers, c est un joueur de top 5, à l'inverse de Pajot qui est un joueur de club, c est avec des joueurs cadres comme les nouveaux arrivants que l équipe s est construite une identité collective, on manque encore de talents offensifs et de vitesse dans la charnière pour valider nos progrès mais je trouve ce match bien plus rassurant que celui d'Angers.
C est dommage de devoir tour reconstruire en fin de saison, je trouve qu on a la une bonne base de travail.
Super compte rendu :amen:
Ta dernière phrase est cruelle mais réaliste, malheureusement.

___
Messages : 17880
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par ___ »

Il m'a semblé que les dijonnais changeaient de système à la mi-temps (passage en 4141), ce qui a bien bouché les trous entre leurs lignes.

Faiseur de Tresses
Messages : 14443
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Faiseur de Tresses »

Olaf a écrit :Il m'a semblé que les dijonnais changeaient de système à la mi-temps (passage en 4141), ce qui a bien bouché les trous entre leurs lignes.
Le commentateur a dit un truc du style ; j'ai pas vraiment fait gaffe car il a fallu que je relance plusieurs fois des streams différents en seconde période. Un truc que j'ai noté en première, c'est que notre bon début de match on le doit aussi à des lignes dijonnaises trop espacées ; on trouvait facilement Cabella, Hamouma et Bamba dans l'espace. Dall'Oglio leur a demandé de resserrer (on le voit faire un signe des deux mains) et on n'a eu plus de mal à passer, puis on a accusé le coup, reculé et finalement encaissé un but qui se sentait venir.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

oZo
Messages : 806
Enregistré le : 29 mai 2012, 17:42

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par oZo »

YACINE a écrit : C est dommage de devoir tour reconstruire en fin de saison, je trouve qu on a la une bonne base de travail.
Il peut se passer encore beaucoup de choses d'ici la saison prochaine, on verra bien.

Pour moi, ça ne serait pas irréaliste de conserver les M'Vila, Debuchy et Cabella, voire même Gasset, Blanc n'a pas encore retrouvé un club et vu ses hautes exigences c'est pas fait.

TitusPullo77
Messages : 33973
Enregistré le : 28 juil. 2005, 11:49
Localisation : En bordure de forêt de Fontainebleau

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par TitusPullo77 »

Faiseur de Tresses a écrit :
Olaf a écrit :Il m'a semblé que les dijonnais changeaient de système à la mi-temps (passage en 4141), ce qui a bien bouché les trous entre leurs lignes.
Le commentateur a dit un truc du style ; j'ai pas vraiment fait gaffe car il a fallu que je relance plusieurs fois des streams différents en seconde période. Un truc que j'ai noté en première, c'est que notre bon début de match on le doit aussi à des lignes dijonnaises trop espacées ; on trouvait facilement Cabella, Hamouma et Bamba dans l'espace. Dall'Oglio leur a demandé de resserrer (on le voit faire un signe des deux mains) et on n'a eu plus de mal à passer, puis on a accusé le coup, reculé et finalement encaissé un but qui se sentait venir.
Il me semble que le tournant a été la blessure de leur milieu.
Balmont est entré et ils ont changé d'organisation.

sup de dijon
Messages : 156
Enregistré le : 07 juil. 2017, 21:53

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par sup de dijon »

TitusPullo77 a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
Olaf a écrit :Il m'a semblé que les dijonnais changeaient de système à la mi-temps (passage en 4141), ce qui a bien bouché les trous entre leurs lignes.
Le commentateur a dit un truc du style ; j'ai pas vraiment fait gaffe car il a fallu que je relance plusieurs fois des streams différents en seconde période. Un truc que j'ai noté en première, c'est que notre bon début de match on le doit aussi à des lignes dijonnaises trop espacées ; on trouvait facilement Cabella, Hamouma et Bamba dans l'espace. Dall'Oglio leur a demandé de resserrer (on le voit faire un signe des deux mains) et on n'a eu plus de mal à passer, puis on a accusé le coup, reculé et finalement encaissé un but qui se sentait venir.
Il me semble que le tournant a été la blessure de leur milieu.
Balmont est entré et ils ont changé d'organisation.

2 tournants, en fait :
- le remplacement d'Abeid par Balmont. Balmont a été meilleur, a orienté le jeu, s'est déplacé entre les lignes, dans les espaces. Mais on est resté en 352.
- au retour de mi-temps, on est repassé à 4 derrière, et on a été meilleur. Lautoa est passé en 6. J'aurais dit que c'était un 433, mais il se dit que c'est un 4141. Bon, ce sont 2 systèmes assez proches. En tous cas, ce passage à 4 derrière nous a permis d'être aussi solides défensivement tout en parvenant à mieux tenir le ballon et à être plus intéressant dans le jeu.

Rob420
Messages : 23678
Enregistré le : 02 août 2005, 23:50

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Rob420 »

oZo a écrit :
YACINE a écrit : C est dommage de devoir tour reconstruire en fin de saison, je trouve qu on a la une bonne base de travail.
Il peut se passer encore beaucoup de choses d'ici la saison prochaine, on verra bien.

Pour moi, ça ne serait pas irréaliste de conserver les M'Vila, Debuchy et Cabella, voire même Gasset, Blanc n'a pas encore retrouvé un club et vu ses hautes exigences c'est pas fait.
Cabella c'est impossible et complètement irréaliste

Platoche
Messages : 17388
Enregistré le : 30 août 2005, 10:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Platoche »

Image

Les verts toujours...

Pierre-Alex
Messages : 5137
Enregistré le : 08 août 2013, 10:45

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Pierre-Alex »

GreenP a écrit :
oZo a écrit :
YACINE a écrit : C est dommage de devoir tour reconstruire en fin de saison, je trouve qu on a la une bonne base de travail.
Il peut se passer encore beaucoup de choses d'ici la saison prochaine, on verra bien.

Pour moi, ça ne serait pas irréaliste de conserver les M'Vila, Debuchy et Cabella, voire même Gasset, Blanc n'a pas encore retrouvé un club et vu ses hautes exigences c'est pas fait.
Cabella c'est impossible et complètement irréaliste
Tout va dépendre du "fameux" investisseur.

___
Messages : 17880
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par ___ »

sup de dijon a écrit :
TitusPullo77 a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
Olaf a écrit :Il m'a semblé que les dijonnais changeaient de système à la mi-temps (passage en 4141), ce qui a bien bouché les trous entre leurs lignes.
Le commentateur a dit un truc du style ; j'ai pas vraiment fait gaffe car il a fallu que je relance plusieurs fois des streams différents en seconde période. Un truc que j'ai noté en première, c'est que notre bon début de match on le doit aussi à des lignes dijonnaises trop espacées ; on trouvait facilement Cabella, Hamouma et Bamba dans l'espace. Dall'Oglio leur a demandé de resserrer (on le voit faire un signe des deux mains) et on n'a eu plus de mal à passer, puis on a accusé le coup, reculé et finalement encaissé un but qui se sentait venir.
Il me semble que le tournant a été la blessure de leur milieu.
Balmont est entré et ils ont changé d'organisation.

2 tournants, en fait :
- le remplacement d'Abeid par Balmont. Balmont a été meilleur, a orienté le jeu, s'est déplacé entre les lignes, dans les espaces. Mais on est resté en 352.
- au retour de mi-temps, on est repassé à 4 derrière, et on a été meilleur. Lautoa est passé en 6. J'aurais dit que c'était un 433, mais il se dit que c'est un 4141. Bon, ce sont 2 systèmes assez proches. En tous cas, ce passage à 4 derrière nous a permis d'être aussi solides défensivement tout en parvenant à mieux tenir le ballon et à être plus intéressant dans le jeu.
Dans ma bouche, 4141 et 433 sont synonymes ou presque. Je trouve que parler de 4141 rend mieux compte de la disposition défensive (par nature, plus stricte que les mouvements offensifs) et fait ressortir l'importance fondamentale du 6.

ForeverGreen
Messages : 13459
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par ForeverGreen »

latornade a écrit :
ForeverGreen a écrit :
latornade a écrit :1 point. Pas vu le match. Maintenant pour les calculatrices à la petite semaine, on peut quand même dire que Lyon doit perdre ou bien ? Parce que la course à l’Europe :mrgreen:
Tout le contraire pour moi, on peut d'autant moins se permettre de laisser Montpellier s'échapper.
Encore plus le contraire : vouloir jouer l’Europe l’année prochaine alors qu’on ne connaît pas le nom de notre coach et que 80% de l’équipe titulaire sera à reconstruire est une magnifique connerie
On peut prendre le problème dans l'autre sens. On aura peut-être une chance de ne pas tout avoir à reconstruire si on accroche la Coupe d'Europe. M'Vila, Subotic et Beric seront peut-être plus prêts à rester, par exemple. Si tout se goupillait bien, on pourrait repartir avec 7-8 titulaires similaires à cette fin de saison. Après, ce week end n'y est pas très favorable, mais j'arrive pas vraiment à m'en réjouir.
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

Pilou
Messages : 5267
Enregistré le : 29 août 2015, 08:19
Localisation : Le Sud

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Pilou »

Faiseur de Tresses a écrit :
Olaf a écrit :Il m'a semblé que les dijonnais changeaient de système à la mi-temps (passage en 4141), ce qui a bien bouché les trous entre leurs lignes.
Le commentateur a dit un truc du style ; j'ai pas vraiment fait gaffe car il a fallu que je relance plusieurs fois des streams différents en seconde période. Un truc que j'ai noté en première, c'est que notre bon début de match on le doit aussi à des lignes dijonnaises trop espacées ; on trouvait facilement Cabella, Hamouma et Bamba dans l'espace. Dall'Oglio leur a demandé de resserrer (on le voit faire un signe des deux mains) et on n'a eu plus de mal à passer, puis on a accusé le coup, reculé et finalement encaissé un but qui se sentait venir.
Eh, les gars, vous êtes en train de spoiler mon analyse !

squaty
Messages : 7975
Enregistré le : 30 août 2005, 11:53
Localisation : Brignais

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par squaty »

bernojax a écrit :le péno loupé coûte très chère
C'est surtout l'occasion au bout de cinq minutes qui leur aurait mit la tête dans le sceau, le pénalty il y a déjà 1 - 0 pour eux.

bfb2
Messages : 3914
Enregistré le : 15 juil. 2009, 21:29

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par bfb2 »

GreenP a écrit :
oZo a écrit :
YACINE a écrit : C est dommage de devoir tour reconstruire en fin de saison, je trouve qu on a la une bonne base de travail.
Il peut se passer encore beaucoup de choses d'ici la saison prochaine, on verra bien.

Pour moi, ça ne serait pas irréaliste de conserver les M'Vila, Debuchy et Cabella, voire même Gasset, Blanc n'a pas encore retrouvé un club et vu ses hautes exigences c'est pas fait.
Cabella c'est impossible et complètement irréaliste
N'importe quoi !!!! Cabella n'aura pas plus de temps de jeu la saison prochaine à l'OM, qu'il n'en aurait eu cette année. Le joueur le sait très bien. À 90 pour cent, il sera placé sur la liste des transferts ou prêté à nouveau et à partir de là TOUT est possible.
José Mourinho : [i]"C'est un club historique, qui possède une grande Histoire, même si elle n'a plus remporté de trophée depuis quelques années. C'est là que Michel Platini a brillé avant d'aller en Italie..."[/i]

Faiseur de Tresses
Messages : 14443
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par Faiseur de Tresses »

Pilou a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
Olaf a écrit :Il m'a semblé que les dijonnais changeaient de système à la mi-temps (passage en 4141), ce qui a bien bouché les trous entre leurs lignes.
Le commentateur a dit un truc du style ; j'ai pas vraiment fait gaffe car il a fallu que je relance plusieurs fois des streams différents en seconde période. Un truc que j'ai noté en première, c'est que notre bon début de match on le doit aussi à des lignes dijonnaises trop espacées ; on trouvait facilement Cabella, Hamouma et Bamba dans l'espace. Dall'Oglio leur a demandé de resserrer (on le voit faire un signe des deux mains) et on n'a eu plus de mal à passer, puis on a accusé le coup, reculé et finalement encaissé un but qui se sentait venir.
Eh, les gars, vous êtes en train de spoiler mon analyse !
:P
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

epopee76
Messages : 5209
Enregistré le : 25 juil. 2015, 21:46

Re: ASSE 2 (Beric x 2 ) - DFCO 2

Message par epopee76 »

squaty a écrit :
bernojax a écrit :le péno loupé coûte très chère
C'est surtout l'occasion au bout de cinq minutes qui leur aurait mit la tête dans le sceau, le pénalty il y a déjà 1 - 0 pour eux.
Leur sort aurait été scellé. :malin1:

Répondre