[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

la buse
Messages : 19244
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:29
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 18:35
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.
Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.
Mais quelle bonne idée. :mrgreen:

Faiseur de Tresses
Messages : 14427
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

verttoujours
Messages : 1862
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

___ a écrit :
21 juil. 2020, 19:51
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:29
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 18:35
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.
Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.
Parce que t'es fan de la culture nippone, que si tu y vas c'est par "confort", et pas pour bouffer ou éviter de te faire buter par un dictateur cinglé. Les Gaulois n'ont eu aucun problème à passer aux noms romains et aux coutumes romaines parce qu'en réalité, ils étaient trop fans de la culture romaine. Le mode de vie occidental (peut-on vraiment encore parler de français ?) ne suscite plus cette adhésion.

Et puis une bonne partie des racailles sont en réalité des Français nés en France de parents Français et de grands-parents installés tôt dans leur vie en France, et qui n'ont jamais posé de difficultés sécuritaires. Tant que ce fait n'aura pas été intégré dans le logiciel de l'extrême-droite, elle continuera de raconter ses conneries.
va faire comprendre ça à la droite extrême et/ou décomplexée qui veulent "renvoyer tous ces arabes dans leur pays"
mais leur pays, c'est la France; ils sont nés en France et ont des papiers français ...

Michel-Ange
Messages : 4637
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

la buse a écrit :
21 juil. 2020, 20:42
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 16:29
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 16:22
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 16:17
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 15:30
la buse a écrit :
21 juil. 2020, 15:22
Concernant l'affaire Traoré les mensonges des gendarmes m'incitent à penser qu'ils sont très loin d'être blancs dans cette affaire (on verra comment ça finira niveau enquête). Par contre je ne partage pas l'hystérie raciale qui en résulte. Pas besoin d'être noir ou arabe malheureusement pour se faire éclater par les forces de l'ordre dans le beau pays de droits de l'Homme, de l'incompétent notoire Castaner alias bougredane et de son bras armé le très paponesque préfet de Paris.
C'est vrai. Pour autant, quand le très gauchiste Toubon ( :mrgreen: ) lui-même dénonce les discriminations dans le fonctionnement de la police, c'est tout de même bien qu'il y a aussi un problème de ce côté-là (cf. le podcast Arte "Gardiens de la Paix", également). Donc, qu'on se serve de cette affaire pour mettre cela en lumière, même si c'est clairement de la récupération, même si cette mort-là ne résulte peut-être que de la violence dans institution police et pas de son racisme, ça ne me choque pas.
En réalité, le Défenseur des Droits, un institution que je connais bien, est à la fois noyauté (au même titre que l'Observatoire de la laïcité) et pâtit du fameux "biais de mission" que j'évoquais par ailleurs. Ce qui est amusant, c'est que les caciques décoloniaux trépignaient avant la sortie du dernier rapport de l'ère Toubon (qui est par ailleurs un gars parfaitement répugnant à bien des points de vue) car il savait très bien ce qu'il y avait dedans, l'ayant largement alimenté.

Après, qu'il y ait des policiers ou des militaires d'extrême-droite, j'espère que vous ne considérez pas ça comme une grande découverte qui va changer la face du monde, ou alors vous avez encore plein de choses à découvrir sur la vie. :mrgreen:
Ah bah pour nous, c'est pas une découverte. Par contre, pour tous ceux, à droite, qui nous répètent qu'il n'y a pas de racisme dans les forces de l'ordre, il serait peut-être temps qu'ils réalisent, du coup. (Au passage, tu pourrais peut-être nous aider, généralement, ils ne veulent pas nous croire parce que "ouin ouin les gauchistes", ils devraient avoir plus de mal à te faire ce reproche :mrgreen: )
Il y a une grosse différence entre dire "il y a des racistes dans la police" (ils ne sont pas si nombreux et certainement pas une majorité) et "la police française est raciste" (elle ne l'est pas).
Après, tout le monde sait que ce sont des professions qui attirent particulièrement des individus proches de l'extrême-droite. De la même manière que l'enseignement ou la magistrature, par exemple, attirent particulièrement des individus proches de l'extrême-gauche. Bien sûr, cela pose certains problèmes mais il est difficile d'éviter de les recruter a priori (ce serait de la discrimination). Tout ce qu'on peut faire, c'est contrôler leur action a posteriori et leur laisser le moins de latitude possible pour exprimer leurs idées extrémistes. C'est le genre de problèmes complexes qu'on doit piloter finement quand on gère les affaire publiques. De manière générale, on s'en tire pas trop mal.
Raison pour laquelle il faut leur serrer fortement la visse.
Je dois reconnaître que Sarko l'avait fait (peu de bavures) tout comme Valls d'ailleurs. Je le dis d'autant plus volontiers que je déteste farouchement ces deux individus.
Avec Castaner et son pote pétainiste c'était open bar pour tirer dans le tas et en plus en toute impunité niveau justice (ce qui est encore pire).
Pour moi le problème est ici bien plus l'impunité que le racisme. L'idée véhiculée par le pouvoir était d'empêcher toute forme de manifestation (Benalla était dans le même esprit). Sauf qu'aujourd'hui, tout le monde filme et le dégoût s'est propagé bien au delà du cercle restreint des manifestants.
Je parle même pas des nombreux passe-droits conférés aux casseurs, bien utiles pour discréditer le fond des manifestations.
Je ne suis pas convaincu qu'il y ait plus de bavures qu'à d'autres époques, il y en a même sans doute moins mais ce qui est sûr c'est qu'il y a plus de smartphones pour les filmer. Les FDO n'ont sans doute pas encore tiré toutes les conséquences de ce changement majeur d'environnement. C'est une réflexion passionnante à mener.

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

Akita a écrit :
21 juil. 2020, 20:28
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 20:13
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 19:29
Akita a écrit :
21 juil. 2020, 18:35
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 18:33
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 18:28
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 17:18
merlin a écrit :
21 juil. 2020, 17:04
___ a écrit :
21 juil. 2020, 16:38
ForeverGreen a écrit :
21 juil. 2020, 14:45
La demande du rétablissement d'une police de proximité, non-armée, dans des villes et des quartiers sensibles (dans lesquel·le·s, ils et elles sont aux affaires, le plus souvent) pour rétablir le lien entre l'Etat et la population, par les élu·e·s du PCF en étant un indice supplémentaire. Par exemple, même si on sera sûrement en désaccord sur la question du port d'arme, dans le cas présent, il est anormal que ce soit à un chauffeur de bus, seul, de faire la police. Et donc de potentiellement faire face à des comportements hostiles voire violents.
Y a un truc qui me choque dans ta première phrase , j'arrive pas à mettre le doigt dessus ...
Ah oui , c'est l'association "police non armée" "quartiers sensibles" : tu veux vraiment envoyer les policiers (même de proximité) à l'abattoir ?
Au contraire, je veux éviter la boucherie. Et qu'une population défiante vis-à-vis de l’État en général et de la police en particulier la voit débarquer armée, c'est le meilleur moyen pour que ça dégénère en moins de deux. Cela collerait sûrement super bien avec l'agenda médiatique de ton camp politique, mais perso, c'est une idée qui me branche moyen.
Défiante est un euphémisme ...
Je crois plutôt qu'une bonne partie (ceux qu'on voit et entend le plus) de cette population rejette totalement la France , son état et ses représentants (policiers , pompiers , y compris les services médicaux, etc).
Donc oui , je maintiens que la police doit être armée pour faire face aux racailles , qui elles sont parfois très bien armées...
On n'est plus dans un jeu de cache-cache avec la police , que tu le veuilles ou non , pas mal de mecs de cités sont une logique d'affrontements.
Il semble évident qu'il y a un gros problème d'intégration conjugué, paradoxalement, à des flux d'immigration qui na tarissent guère. Après, quant à savoir qui de l'œuf ou de la poule…
Ce n'est pas un problème d’intégration car il y a de l’intégration économique mais je dirai plutôt un problème d'assimilation.
Je m'auto quote.

Si je venais a changer de pays (et dieu sait que j'ai envie de quitter cette France là), si je venais à aller au Japon par exemple, j'apprendrai leur culture, je m'habillerai comme eux, j'adopterai leur valeur, leur langue (je parle dans la cadre public) et pour moi c'est la moindre des choses, et si je vais a avoir des enfants, je ne les appellerai pas Julien ou Thomas mais plutôt un prénom nippon.
t'es chinois ?
Je ne vois pas ou tu veux en venir.
Ben en France, c'est les chinois qui appellent leurs enfants Julien ou Thomas.
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

Danish a écrit :
21 juil. 2020, 20:42
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 20:14
Danish a écrit :
21 juil. 2020, 17:42
Michel-Ange a écrit :
21 juil. 2020, 17:40
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 17:35
Les blancs qui parlent de la police, c'est un peu comme les hommes qui parlent des règles.
Il y a des hommes qui ont des règles.
Grosse faute intersectionnelle.
Tu vas morfler à la prochaine réunion.
:mdr1: :mdr1: :super:
tu sais que tu me fais flipper Danish, parfois ?
Pour une fois, tu t'es fait avoir mon vieux, ca valait bien un smiley rigolard :hehe:
Je t'avoue que tu m'as bien eu.
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

Dr.Makaveli
Messages : 5674
Enregistré le : 26 nov. 2014, 03:56

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dr.Makaveli »

C'est pas courant en tout cas ... :happy1: :ange: ;)
Y'a des règles qui ont des hommes aussi ...

Dr.Makaveli
Messages : 5674
Enregistré le : 26 nov. 2014, 03:56

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dr.Makaveli »

Ps : Pensées à la famille morte sur l'A7. (D'autres en soins)
Idem pour la lyonnaise morte traînée et que justice soit faite.

Junito
Messages : 1660
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

la buse a écrit :
21 juil. 2020, 15:22
Junito a écrit :
21 juil. 2020, 14:19
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 14:04
Junito a écrit :
21 juil. 2020, 09:31
ForeverGreen a écrit :
20 juil. 2020, 18:51
___ a écrit :
20 juil. 2020, 18:26
Junito a écrit :
20 juil. 2020, 10:59
Une partie de la gauche ne pense qu'à afficher des marqueurs idéologiques indélébiles visant à créer une véritable scission au sein de la société. Les bons d'un côté, les méchants de l'autre. L'islamo-gauchisme participe à cela.

Quand on lit que la première décision du nouveau maire de Lyon a été d'imposer l'écriture inclusive ou encore l'appel d'EELV a participer à ma marche pour Adama Traoré le week-end dernier, on se dit aussi que le noyautage de l'écologie progressiste par l'extrême gauche fonctionne à plein.
Je vois pas trop le rapport avec l'écriture inclusive (je la trouve illisible et sans intérêt ; soyons vraiment radicaux et permettons l'accord au féminin à la discrétion du locuteur). Quant à Adama Traoré, quel que soit son parcours, c'est une victime manifeste de policiers violents. Pourquoi lui plutôt qu'un autre est devenu symbole, je sais pas ; mais je ne vois pas ce qu'il y a de mal à exiger que la police ne tue pas par erreur, dans un contexte déjà ancien de durcissement des pratiques de certains représentants des forces de l'ordre.
Surtout que, si on va par là, il faudrait dénoncer le noyautage de Jacques Toubon par l'extrême-gauche. Ce qui n'a quand même pas beaucoup de sens :mrgreen:

Sinon, l'écriture inclusive, ce n'est pas que les points médians, hein. Genre "mesdames, messieurs", ou "madame la directrice" plutôt que "madame le directeur", c'est déjà de l'écriture inclusive. Et l'intérêt, c'est de donner une visibilité aux femmes, en fait, c'est assez simple, et pas très extrémiste, quand même.
L'écriture inclusive que nous connaissons depuis quelques années est malheureusement devenue avec cette absurdité de point médian une écriture exclusive puisqu'elle n'a été adoptée que par des militants de gauche plus au moins extrême et leur sert in fine à s'identifier entre eux.

C'est un marqueur idéologique qui sert à différencier ceux qui sont dans la ligne de ceux qui ne le sont pas. C'est ainsi une forme de totalitarisme intellectuel qui in fine dessert la cause initiale qu'elle était sensée. Et puis quand je vois la liste des récents élus d'EELV - en très grande majorité masculins - il est évident que ce féminisme est avant tout de facade.

Et pour ce qui est d'Adama Traoré, franchement, on veut en faire un Martin Luther King mais c'est un mec qui a essayé de se soustraire à un contrôle de police et ce qu'il est advenu lors de celui-ci n'est pas clair et ne le sera probablement jamais. En faire un héros me paraît complètement contre-productif. Ces militants EELV auraient fait un meilleur usage de leur temps en allant à la marche pour le chauffeur de bus bayonnais qui a payé de sa vie son rôle de faire respecter les règles essentielles de vivre ensemble en ces temps de pandémie.
extrême droite détecté.e
Encore un bel exemple de totalitarisme de la pensée : traiter systématiquement d'extrême droite les propos de ceux qui ne sont pas dans la ligne
Tu l'as pourtant bien cherché en exploitant minablement le lâche meurtre de Bayonne.
On est rarement d'accord mais niveau argument tu nous avais habitué à mieux.

Concernant l'affaire Traoré les mensonges des gendarmes m'incitent à penser qu'ils sont très loin d'être blancs dans cette affaire (on verra comment ça finira niveau enquête). Par contre je ne partage pas l'hystérie raciale qui en résulte. Pas besoin d'être noir ou arabe malheureusement pour se faire éclater par les forces de l'ordre dans le beau pays de droits de l'Homme, de l'incompétent notoire Castaner alias bougredane et de son bras armé le très paponesque préfet de Paris.
Je n'exploite rien du tout, c'est l'actualité du moment alors ton "minablement" tu peux te le garder.
Mais c'est vrai que lorsqu'on est dans l'idéologie, c'est plus facile de détourner le regard de ce qui se passe, hein.

la buse
Messages : 19244
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

Junito a écrit :
22 juil. 2020, 09:36
la buse a écrit :
21 juil. 2020, 15:22
Junito a écrit :
21 juil. 2020, 14:19
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 14:04
Junito a écrit :
21 juil. 2020, 09:31
ForeverGreen a écrit :
20 juil. 2020, 18:51
___ a écrit :
20 juil. 2020, 18:26
Junito a écrit :
20 juil. 2020, 10:59
Une partie de la gauche ne pense qu'à afficher des marqueurs idéologiques indélébiles visant à créer une véritable scission au sein de la société. Les bons d'un côté, les méchants de l'autre. L'islamo-gauchisme participe à cela.

Quand on lit que la première décision du nouveau maire de Lyon a été d'imposer l'écriture inclusive ou encore l'appel d'EELV a participer à ma marche pour Adama Traoré le week-end dernier, on se dit aussi que le noyautage de l'écologie progressiste par l'extrême gauche fonctionne à plein.
Je vois pas trop le rapport avec l'écriture inclusive (je la trouve illisible et sans intérêt ; soyons vraiment radicaux et permettons l'accord au féminin à la discrétion du locuteur). Quant à Adama Traoré, quel que soit son parcours, c'est une victime manifeste de policiers violents. Pourquoi lui plutôt qu'un autre est devenu symbole, je sais pas ; mais je ne vois pas ce qu'il y a de mal à exiger que la police ne tue pas par erreur, dans un contexte déjà ancien de durcissement des pratiques de certains représentants des forces de l'ordre.
Surtout que, si on va par là, il faudrait dénoncer le noyautage de Jacques Toubon par l'extrême-gauche. Ce qui n'a quand même pas beaucoup de sens :mrgreen:

Sinon, l'écriture inclusive, ce n'est pas que les points médians, hein. Genre "mesdames, messieurs", ou "madame la directrice" plutôt que "madame le directeur", c'est déjà de l'écriture inclusive. Et l'intérêt, c'est de donner une visibilité aux femmes, en fait, c'est assez simple, et pas très extrémiste, quand même.
L'écriture inclusive que nous connaissons depuis quelques années est malheureusement devenue avec cette absurdité de point médian une écriture exclusive puisqu'elle n'a été adoptée que par des militants de gauche plus au moins extrême et leur sert in fine à s'identifier entre eux.

C'est un marqueur idéologique qui sert à différencier ceux qui sont dans la ligne de ceux qui ne le sont pas. C'est ainsi une forme de totalitarisme intellectuel qui in fine dessert la cause initiale qu'elle était sensée. Et puis quand je vois la liste des récents élus d'EELV - en très grande majorité masculins - il est évident que ce féminisme est avant tout de facade.

Et pour ce qui est d'Adama Traoré, franchement, on veut en faire un Martin Luther King mais c'est un mec qui a essayé de se soustraire à un contrôle de police et ce qu'il est advenu lors de celui-ci n'est pas clair et ne le sera probablement jamais. En faire un héros me paraît complètement contre-productif. Ces militants EELV auraient fait un meilleur usage de leur temps en allant à la marche pour le chauffeur de bus bayonnais qui a payé de sa vie son rôle de faire respecter les règles essentielles de vivre ensemble en ces temps de pandémie.
extrême droite détecté.e
Encore un bel exemple de totalitarisme de la pensée : traiter systématiquement d'extrême droite les propos de ceux qui ne sont pas dans la ligne
Tu l'as pourtant bien cherché en exploitant minablement le lâche meurtre de Bayonne.
On est rarement d'accord mais niveau argument tu nous avais habitué à mieux.

Concernant l'affaire Traoré les mensonges des gendarmes m'incitent à penser qu'ils sont très loin d'être blancs dans cette affaire (on verra comment ça finira niveau enquête). Par contre je ne partage pas l'hystérie raciale qui en résulte. Pas besoin d'être noir ou arabe malheureusement pour se faire éclater par les forces de l'ordre dans le beau pays de droits de l'Homme, de l'incompétent notoire Castaner alias bougredane et de son bras armé le très paponesque préfet de Paris.
Je n'exploite rien du tout, c'est l'actualité du moment alors ton "minablement" tu peux te le garder.
Mais c'est vrai que lorsqu'on est dans l'idéologie, c'est plus facile de détourner le regard de ce qui se passe, hein.
Donc pour ne pas être dans l'idéologie, il faut propager l'idée d'un complot médiatico-islamo-gauchiste passant sous silence tous les crimes en France.

baggio42
Messages : 10598
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Junito a écrit :
21 juil. 2020, 14:19
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 14:04
Junito a écrit :
21 juil. 2020, 09:31
ForeverGreen a écrit :
20 juil. 2020, 18:51
___ a écrit :
20 juil. 2020, 18:26
Junito a écrit :
20 juil. 2020, 10:59
Une partie de la gauche ne pense qu'à afficher des marqueurs idéologiques indélébiles visant à créer une véritable scission au sein de la société. Les bons d'un côté, les méchants de l'autre. L'islamo-gauchisme participe à cela.

Quand on lit que la première décision du nouveau maire de Lyon a été d'imposer l'écriture inclusive ou encore l'appel d'EELV a participer à ma marche pour Adama Traoré le week-end dernier, on se dit aussi que le noyautage de l'écologie progressiste par l'extrême gauche fonctionne à plein.
Je vois pas trop le rapport avec l'écriture inclusive (je la trouve illisible et sans intérêt ; soyons vraiment radicaux et permettons l'accord au féminin à la discrétion du locuteur). Quant à Adama Traoré, quel que soit son parcours, c'est une victime manifeste de policiers violents. Pourquoi lui plutôt qu'un autre est devenu symbole, je sais pas ; mais je ne vois pas ce qu'il y a de mal à exiger que la police ne tue pas par erreur, dans un contexte déjà ancien de durcissement des pratiques de certains représentants des forces de l'ordre.
Surtout que, si on va par là, il faudrait dénoncer le noyautage de Jacques Toubon par l'extrême-gauche. Ce qui n'a quand même pas beaucoup de sens :mrgreen:

Sinon, l'écriture inclusive, ce n'est pas que les points médians, hein. Genre "mesdames, messieurs", ou "madame la directrice" plutôt que "madame le directeur", c'est déjà de l'écriture inclusive. Et l'intérêt, c'est de donner une visibilité aux femmes, en fait, c'est assez simple, et pas très extrémiste, quand même.
L'écriture inclusive que nous connaissons depuis quelques années est malheureusement devenue avec cette absurdité de point médian une écriture exclusive puisqu'elle n'a été adoptée que par des militants de gauche plus au moins extrême et leur sert in fine à s'identifier entre eux.

C'est un marqueur idéologique qui sert à différencier ceux qui sont dans la ligne de ceux qui ne le sont pas. C'est ainsi une forme de totalitarisme intellectuel qui in fine dessert la cause initiale qu'elle était sensée. Et puis quand je vois la liste des récents élus d'EELV - en très grande majorité masculins - il est évident que ce féminisme est avant tout de facade.

Et pour ce qui est d'Adama Traoré, franchement, on veut en faire un Martin Luther King mais c'est un mec qui a essayé de se soustraire à un contrôle de police et ce qu'il est advenu lors de celui-ci n'est pas clair et ne le sera probablement jamais. En faire un héros me paraît complètement contre-productif. Ces militants EELV auraient fait un meilleur usage de leur temps en allant à la marche pour le chauffeur de bus bayonnais qui a payé de sa vie son rôle de faire respecter les règles essentielles de vivre ensemble en ces temps de pandémie.
extrême droite détecté.e
Encore un bel exemple de totalitarisme de la pensée : traiter systématiquement d'extrême droite les propos de ceux qui ne sont pas dans la ligne
Quelle ligne?
Celle du thread ?
Mais ils ne représentent rien sur l'échelle française !
Tu sais bien que nous sommes sur une autre planète ici :mdr1:
Fais in sondage sur la famille Traoré à l'échelle française, tu verras les résultats.

bernojax
Messages : 7343
Enregistré le : 21 août 2009, 12:00
Localisation : Nantes

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par bernojax »

baggio42 a écrit :
22 juil. 2020, 10:21
Junito a écrit :
21 juil. 2020, 14:19
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 14:04
Junito a écrit :
21 juil. 2020, 09:31
ForeverGreen a écrit :
20 juil. 2020, 18:51
___ a écrit :
20 juil. 2020, 18:26
Junito a écrit :
20 juil. 2020, 10:59
Une partie de la gauche ne pense qu'à afficher des marqueurs idéologiques indélébiles visant à créer une véritable scission au sein de la société. Les bons d'un côté, les méchants de l'autre. L'islamo-gauchisme participe à cela.

Quand on lit que la première décision du nouveau maire de Lyon a été d'imposer l'écriture inclusive ou encore l'appel d'EELV a participer à ma marche pour Adama Traoré le week-end dernier, on se dit aussi que le noyautage de l'écologie progressiste par l'extrême gauche fonctionne à plein.
Je vois pas trop le rapport avec l'écriture inclusive (je la trouve illisible et sans intérêt ; soyons vraiment radicaux et permettons l'accord au féminin à la discrétion du locuteur). Quant à Adama Traoré, quel que soit son parcours, c'est une victime manifeste de policiers violents. Pourquoi lui plutôt qu'un autre est devenu symbole, je sais pas ; mais je ne vois pas ce qu'il y a de mal à exiger que la police ne tue pas par erreur, dans un contexte déjà ancien de durcissement des pratiques de certains représentants des forces de l'ordre.
Surtout que, si on va par là, il faudrait dénoncer le noyautage de Jacques Toubon par l'extrême-gauche. Ce qui n'a quand même pas beaucoup de sens :mrgreen:

Sinon, l'écriture inclusive, ce n'est pas que les points médians, hein. Genre "mesdames, messieurs", ou "madame la directrice" plutôt que "madame le directeur", c'est déjà de l'écriture inclusive. Et l'intérêt, c'est de donner une visibilité aux femmes, en fait, c'est assez simple, et pas très extrémiste, quand même.
L'écriture inclusive que nous connaissons depuis quelques années est malheureusement devenue avec cette absurdité de point médian une écriture exclusive puisqu'elle n'a été adoptée que par des militants de gauche plus au moins extrême et leur sert in fine à s'identifier entre eux.

C'est un marqueur idéologique qui sert à différencier ceux qui sont dans la ligne de ceux qui ne le sont pas. C'est ainsi une forme de totalitarisme intellectuel qui in fine dessert la cause initiale qu'elle était sensée. Et puis quand je vois la liste des récents élus d'EELV - en très grande majorité masculins - il est évident que ce féminisme est avant tout de facade.

Et pour ce qui est d'Adama Traoré, franchement, on veut en faire un Martin Luther King mais c'est un mec qui a essayé de se soustraire à un contrôle de police et ce qu'il est advenu lors de celui-ci n'est pas clair et ne le sera probablement jamais. En faire un héros me paraît complètement contre-productif. Ces militants EELV auraient fait un meilleur usage de leur temps en allant à la marche pour le chauffeur de bus bayonnais qui a payé de sa vie son rôle de faire respecter les règles essentielles de vivre ensemble en ces temps de pandémie.
extrême droite détecté.e
Encore un bel exemple de totalitarisme de la pensée : traiter systématiquement d'extrême droite les propos de ceux qui ne sont pas dans la ligne
Quelle ligne?
Celle du thread ?
Mais ils ne représentent rien sur l'échelle française !
Tu sais bien que nous sommes sur une autre planète ici :mdr1:
Fais in sondage sur la famille Traoré à l'échelle française, tu verras les résultats.
Je vois pas trop le rapport avec l'écriture inclusive (je la trouve illisible et sans intérêt ; soyons vraiment radicaux et permettons l'accord au féminin à la discrétion du locuteur). Quant à Adama Traoré, quel que soit son parcours, c'est une victime manifeste de policiers violents. Pourquoi lui plutôt qu'un autre est devenu symbole, je sais pas ; mais je ne vois pas ce qu'il y a de mal à exiger que la police ne tue pas par erreur, dans un contexte déjà ancien de durcissement des pratiques de certains représentants des forces de l'ordre.


Voilà ce morceau relevé(plus haut) est de la pure idéologie, exemple comment peut on être, à ce point affirmatif dans une violence manifeste des représentant du maintient de l'ordre républicains?.car les seul qui ce trouvais dans le lieu de son arrestation ce sont trois Gendarmes ils me semble. Moi je fais confiance à leurs version qui tiens vraiment la route, puis quand on voit les déclaration de sa sœur contre la France et le pedigree de sa famille et de ceux qui participe aux manifestations, il n'y à pas à prendre des pincettes, ils faut en terminer avec ses comportement. La gauche qui soutien tous ses mouvements plonge au plus bas.

Michel-Ange
Messages : 4637
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

bernojax a écrit :
22 juil. 2020, 10:46
Je vois pas trop le rapport avec l'écriture inclusive (je la trouve illisible et sans intérêt ; soyons vraiment radicaux et permettons l'accord au féminin à la discrétion du locuteur). Quant à Adama Traoré, quel que soit son parcours, c'est une victime manifeste de policiers violents. Pourquoi lui plutôt qu'un autre est devenu symbole, je sais pas ; mais je ne vois pas ce qu'il y a de mal à exiger que la police ne tue pas par erreur, dans un contexte déjà ancien de durcissement des pratiques de certains représentants des forces de l'ordre.
On voit quand même là le niveau de désinformation sur ce dossier.
Rien n'indique que les policiers se soient rendus coupable de quelconques violences, à part une arrestation musclée car le prévenu s'était déjà enfui à deux reprises, avait violenté un policier et continuait de s'opposer violemment à son interpellation.
L'hypothèse privilégiée par les experts judiciaires (sauf ceux mandatés par la famille, bizarrement) est qu'il a succombé à un effort violent sous une forte chaleur en raison de pathologies pré-existantes.

Alors, je veux bien, à la rigueur, qu'on doute de la "version officielle" mais de là à considérer que la culpabilité des flics est "évidente", faut quand même pas pousser quand on a un minimum de rigueur intellectuelle.

merlin
Messages : 12547
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »

la buse a écrit :
22 juil. 2020, 10:03
Junito a écrit :
22 juil. 2020, 09:36
la buse a écrit :
21 juil. 2020, 15:22
Junito a écrit :
21 juil. 2020, 14:19
osvaldopiazzolla a écrit :
21 juil. 2020, 14:04
Junito a écrit :
21 juil. 2020, 09:31
ForeverGreen a écrit :
20 juil. 2020, 18:51
___ a écrit :
20 juil. 2020, 18:26
Junito a écrit :
20 juil. 2020, 10:59
Une partie de la gauche ne pense qu'à afficher des marqueurs idéologiques indélébiles visant à créer une véritable scission au sein de la société. Les bons d'un côté, les méchants de l'autre. L'islamo-gauchisme participe à cela.

Quand on lit que la première décision du nouveau maire de Lyon a été d'imposer l'écriture inclusive ou encore l'appel d'EELV a participer à ma marche pour Adama Traoré le week-end dernier, on se dit aussi que le noyautage de l'écologie progressiste par l'extrême gauche fonctionne à plein.
Je vois pas trop le rapport avec l'écriture inclusive (je la trouve illisible et sans intérêt ; soyons vraiment radicaux et permettons l'accord au féminin à la discrétion du locuteur). Quant à Adama Traoré, quel que soit son parcours, c'est une victime manifeste de policiers violents. Pourquoi lui plutôt qu'un autre est devenu symbole, je sais pas ; mais je ne vois pas ce qu'il y a de mal à exiger que la police ne tue pas par erreur, dans un contexte déjà ancien de durcissement des pratiques de certains représentants des forces de l'ordre.
Surtout que, si on va par là, il faudrait dénoncer le noyautage de Jacques Toubon par l'extrême-gauche. Ce qui n'a quand même pas beaucoup de sens :mrgreen:

Sinon, l'écriture inclusive, ce n'est pas que les points médians, hein. Genre "mesdames, messieurs", ou "madame la directrice" plutôt que "madame le directeur", c'est déjà de l'écriture inclusive. Et l'intérêt, c'est de donner une visibilité aux femmes, en fait, c'est assez simple, et pas très extrémiste, quand même.
L'écriture inclusive que nous connaissons depuis quelques années est malheureusement devenue avec cette absurdité de point médian une écriture exclusive puisqu'elle n'a été adoptée que par des militants de gauche plus au moins extrême et leur sert in fine à s'identifier entre eux.

C'est un marqueur idéologique qui sert à différencier ceux qui sont dans la ligne de ceux qui ne le sont pas. C'est ainsi une forme de totalitarisme intellectuel qui in fine dessert la cause initiale qu'elle était sensée. Et puis quand je vois la liste des récents élus d'EELV - en très grande majorité masculins - il est évident que ce féminisme est avant tout de facade.

Et pour ce qui est d'Adama Traoré, franchement, on veut en faire un Martin Luther King mais c'est un mec qui a essayé de se soustraire à un contrôle de police et ce qu'il est advenu lors de celui-ci n'est pas clair et ne le sera probablement jamais. En faire un héros me paraît complètement contre-productif. Ces militants EELV auraient fait un meilleur usage de leur temps en allant à la marche pour le chauffeur de bus bayonnais qui a payé de sa vie son rôle de faire respecter les règles essentielles de vivre ensemble en ces temps de pandémie.
extrême droite détecté.e
Encore un bel exemple de totalitarisme de la pensée : traiter systématiquement d'extrême droite les propos de ceux qui ne sont pas dans la ligne
Tu l'as pourtant bien cherché en exploitant minablement le lâche meurtre de Bayonne.
On est rarement d'accord mais niveau argument tu nous avais habitué à mieux.

Concernant l'affaire Traoré les mensonges des gendarmes m'incitent à penser qu'ils sont très loin d'être blancs dans cette affaire (on verra comment ça finira niveau enquête). Par contre je ne partage pas l'hystérie raciale qui en résulte. Pas besoin d'être noir ou arabe malheureusement pour se faire éclater par les forces de l'ordre dans le beau pays de droits de l'Homme, de l'incompétent notoire Castaner alias bougredane et de son bras armé le très paponesque préfet de Paris.
Je n'exploite rien du tout, c'est l'actualité du moment alors ton "minablement" tu peux te le garder.
Mais c'est vrai que lorsqu'on est dans l'idéologie, c'est plus facile de détourner le regard de ce qui se passe, hein.
Donc pour ne pas être dans l'idéologie, il faut propager l'idée d'un complot médiatico-islamo-gauchiste passant sous silence tous les crimes en France.
Pas tous ...certains sont relativisés , voire passés sous silence , d'autres sont montés en épingle , voire carrément inventés (exemple : Traoré).
A chacun de faire le tri et essayer d'y voir clair.

Vertaga
Messages : 357
Enregistré le : 05 juin 2012, 07:24

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Vertaga »


paranoid
Messages : 2911
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

Je pose ça là.

https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... tCaO35STeY

Mort de Cédric Chouviat : l'enquête qui taille en pièces la version des policiers

Témoignages, vidéos, auditions des gardes à vue… «Libération» et «Mediapart» ont pu consulter de nouveaux documents issus de la procédure ouverte sur les circonstances de la mort du livreur après son interpellation en janvier à Paris. Et révèlent comment les agents mis en cause auraient tenté de dissimuler leur responsabilité.

"Le 3 janvier à Paris, Cédric Chouviat, livreur de 42 ans, faisait un arrêt cardio-respiratoire lors de son interpellation par la police. Une semaine après le drame, l’autopsie posait d’emblée la gravité des faits. L’homme a souffert de «manifestations asphyxiques associées à une fracture hémorragique des deux cornes du cartilage thyroïde [situé au niveau du cou, ndlr]». Comment un banal contrôle routier a-t-il pu mener à une issue aussi tragique ? Six mois après la mort du livreur, les investigations de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) ont nettement avancé, notamment grâce à l’exploitation de plusieurs vidéos de la scène. La police des polices a confronté des séquences prises par des témoins, celles filmées par l’un des quatre agents impliqués, celles du portable de Cédric Chouviat, ainsi que des images issues des caméras de vidéosurveillance de la ville de Paris. Les enquêteurs ont aussi tenté de joindre des dizaines de personnes, passées en voiture, sur la piste cyclable ou à pied. S’en dégage un nouveau récit, quasi-complet, de l’interpellation.

Cette reconstitution minutieuse, que révèlent Libération et Mediapart, est accablante pour les policiers. Elle atteste que Cédric Chouviat a été maintenu ventre contre le sol pendant 1 minute et 30 secondes, bien qu’il ait tout de suite manifesté une détresse respiratoire. Il a, semble-t-il, été violemment étranglé à terre alors qu’il portait son casque de scooter. Les policiers ont mis près de 3 minutes à débuter un massage cardiaque après avoir pris conscience de son malaise. Enfin, un faux compte rendu de l’interpellation a été diffusé par un policier de la brigade anticriminalité (BAC) sur les ondes radio de la préfecture de police de Paris. Dès les premiers instants, il a tenté de gommer la responsabilité de ses collègues."

la buse
Messages : 19244
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

paranoid a écrit :
22 juil. 2020, 12:55
Je pose ça là.

https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... tCaO35STeY

Mort de Cédric Chouviat : l'enquête qui taille en pièces la version des policiers

Témoignages, vidéos, auditions des gardes à vue… «Libération» et «Mediapart» ont pu consulter de nouveaux documents issus de la procédure ouverte sur les circonstances de la mort du livreur après son interpellation en janvier à Paris. Et révèlent comment les agents mis en cause auraient tenté de dissimuler leur responsabilité.

"Le 3 janvier à Paris, Cédric Chouviat, livreur de 42 ans, faisait un arrêt cardio-respiratoire lors de son interpellation par la police. Une semaine après le drame, l’autopsie posait d’emblée la gravité des faits. L’homme a souffert de «manifestations asphyxiques associées à une fracture hémorragique des deux cornes du cartilage thyroïde [situé au niveau du cou, ndlr]». Comment un banal contrôle routier a-t-il pu mener à une issue aussi tragique ? Six mois après la mort du livreur, les investigations de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) ont nettement avancé, notamment grâce à l’exploitation de plusieurs vidéos de la scène. La police des polices a confronté des séquences prises par des témoins, celles filmées par l’un des quatre agents impliqués, celles du portable de Cédric Chouviat, ainsi que des images issues des caméras de vidéosurveillance de la ville de Paris. Les enquêteurs ont aussi tenté de joindre des dizaines de personnes, passées en voiture, sur la piste cyclable ou à pied. S’en dégage un nouveau récit, quasi-complet, de l’interpellation.

Cette reconstitution minutieuse, que révèlent Libération et Mediapart, est accablante pour les policiers. Elle atteste que Cédric Chouviat a été maintenu ventre contre le sol pendant 1 minute et 30 secondes, bien qu’il ait tout de suite manifesté une détresse respiratoire. Il a, semble-t-il, été violemment étranglé à terre alors qu’il portait son casque de scooter. Les policiers ont mis près de 3 minutes à débuter un massage cardiaque après avoir pris conscience de son malaise. Enfin, un faux compte rendu de l’interpellation a été diffusé par un policier de la brigade anticriminalité (BAC) sur les ondes radio de la préfecture de police de Paris. Dès les premiers instants, il a tenté de gommer la responsabilité de ses collègues."
Encore une propagande totalitaire et gauchiste qui va inonder toute la médiasphère.
Cette fois nous sommes perdus.

Michel-Ange
Messages : 4637
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

la buse a écrit :
22 juil. 2020, 14:22
paranoid a écrit :
22 juil. 2020, 12:55
Je pose ça là.

https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... tCaO35STeY

Mort de Cédric Chouviat : l'enquête qui taille en pièces la version des policiers

Témoignages, vidéos, auditions des gardes à vue… «Libération» et «Mediapart» ont pu consulter de nouveaux documents issus de la procédure ouverte sur les circonstances de la mort du livreur après son interpellation en janvier à Paris. Et révèlent comment les agents mis en cause auraient tenté de dissimuler leur responsabilité.

"Le 3 janvier à Paris, Cédric Chouviat, livreur de 42 ans, faisait un arrêt cardio-respiratoire lors de son interpellation par la police. Une semaine après le drame, l’autopsie posait d’emblée la gravité des faits. L’homme a souffert de «manifestations asphyxiques associées à une fracture hémorragique des deux cornes du cartilage thyroïde [situé au niveau du cou, ndlr]». Comment un banal contrôle routier a-t-il pu mener à une issue aussi tragique ? Six mois après la mort du livreur, les investigations de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) ont nettement avancé, notamment grâce à l’exploitation de plusieurs vidéos de la scène. La police des polices a confronté des séquences prises par des témoins, celles filmées par l’un des quatre agents impliqués, celles du portable de Cédric Chouviat, ainsi que des images issues des caméras de vidéosurveillance de la ville de Paris. Les enquêteurs ont aussi tenté de joindre des dizaines de personnes, passées en voiture, sur la piste cyclable ou à pied. S’en dégage un nouveau récit, quasi-complet, de l’interpellation.

Cette reconstitution minutieuse, que révèlent Libération et Mediapart, est accablante pour les policiers. Elle atteste que Cédric Chouviat a été maintenu ventre contre le sol pendant 1 minute et 30 secondes, bien qu’il ait tout de suite manifesté une détresse respiratoire. Il a, semble-t-il, été violemment étranglé à terre alors qu’il portait son casque de scooter. Les policiers ont mis près de 3 minutes à débuter un massage cardiaque après avoir pris conscience de son malaise. Enfin, un faux compte rendu de l’interpellation a été diffusé par un policier de la brigade anticriminalité (BAC) sur les ondes radio de la préfecture de police de Paris. Dès les premiers instants, il a tenté de gommer la responsabilité de ses collègues."
Encore une propagande totalitaire et gauchiste qui va inonder toute la médiasphère.
Cette fois nous sommes perdus.
Si vous lisez attentivement, il n'y a guère que l'utilisation du mot "accablant" qui rend ces éléments accablants.
Beauté indépassable de la philologie !

Faiseur de Tresses
Messages : 14427
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

Vertaga a écrit :
22 juil. 2020, 12:50
Super article :super:
Mais qui va passer incognito au milieu de discussions stériles (pour ne pas dire autre chose) autour d'un fait divers.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

___
Messages : 17861
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
22 juil. 2020, 14:34
la buse a écrit :
22 juil. 2020, 14:22
paranoid a écrit :
22 juil. 2020, 12:55
Je pose ça là.

https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... tCaO35STeY

Mort de Cédric Chouviat : l'enquête qui taille en pièces la version des policiers

Témoignages, vidéos, auditions des gardes à vue… «Libération» et «Mediapart» ont pu consulter de nouveaux documents issus de la procédure ouverte sur les circonstances de la mort du livreur après son interpellation en janvier à Paris. Et révèlent comment les agents mis en cause auraient tenté de dissimuler leur responsabilité.

"Le 3 janvier à Paris, Cédric Chouviat, livreur de 42 ans, faisait un arrêt cardio-respiratoire lors de son interpellation par la police. Une semaine après le drame, l’autopsie posait d’emblée la gravité des faits. L’homme a souffert de «manifestations asphyxiques associées à une fracture hémorragique des deux cornes du cartilage thyroïde [situé au niveau du cou, ndlr]». Comment un banal contrôle routier a-t-il pu mener à une issue aussi tragique ? Six mois après la mort du livreur, les investigations de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) ont nettement avancé, notamment grâce à l’exploitation de plusieurs vidéos de la scène. La police des polices a confronté des séquences prises par des témoins, celles filmées par l’un des quatre agents impliqués, celles du portable de Cédric Chouviat, ainsi que des images issues des caméras de vidéosurveillance de la ville de Paris. Les enquêteurs ont aussi tenté de joindre des dizaines de personnes, passées en voiture, sur la piste cyclable ou à pied. S’en dégage un nouveau récit, quasi-complet, de l’interpellation.

Cette reconstitution minutieuse, que révèlent Libération et Mediapart, est accablante pour les policiers. Elle atteste que Cédric Chouviat a été maintenu ventre contre le sol pendant 1 minute et 30 secondes, bien qu’il ait tout de suite manifesté une détresse respiratoire. Il a, semble-t-il, été violemment étranglé à terre alors qu’il portait son casque de scooter. Les policiers ont mis près de 3 minutes à débuter un massage cardiaque après avoir pris conscience de son malaise. Enfin, un faux compte rendu de l’interpellation a été diffusé par un policier de la brigade anticriminalité (BAC) sur les ondes radio de la préfecture de police de Paris. Dès les premiers instants, il a tenté de gommer la responsabilité de ses collègues."
Encore une propagande totalitaire et gauchiste qui va inonder toute la médiasphère.
Cette fois nous sommes perdus.
Si vous lisez attentivement, il n'y a guère que l'utilisation du mot "accablant" qui rend ces éléments accablants.
Beauté indépassable de la philologie !
Ah bon.

Ben je comprends mieux ton message précédent alors.

Junito
Messages : 1660
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

Faiseur de Tresses a écrit :
22 juil. 2020, 15:00
Vertaga a écrit :
22 juil. 2020, 12:50
Super article :super:
Mais qui va passer incognito au milieu de discussions stériles (pour ne pas dire autre chose) autour d'un fait divers.
Mes concernant, la discussion initiale était justement de dénoncer le fait que les élus et militants d'EELV s'étaient davantage mobilisés depuis les dernières élections pour soutenir des causes sociétales très discutables que pour défendre l'environnement.

Ce noyautement de l'écologie politique par une minorité militante à l'agenda bien éloigné de la défense de l'environnement fait peser le risque de se retrouver avec une énième répétition d'un affrontement centre gauche ou droit/extrême droite aux prochaines présidentielles.

___
Messages : 17861
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Junito a écrit :
22 juil. 2020, 15:19
Faiseur de Tresses a écrit :
22 juil. 2020, 15:00
Vertaga a écrit :
22 juil. 2020, 12:50
Super article :super:
Mais qui va passer incognito au milieu de discussions stériles (pour ne pas dire autre chose) autour d'un fait divers.
Mes concernant, la discussion initiale était justement de dénoncer le fait que les élus et militants d'EELV s'étaient davantage mobilisés depuis les dernières élections pour soutenir des causes sociétales très discutables que pour défendre l'environnement.

Ce noyautement de l'écologie politique par une minorité militante à l'agenda bien éloigné de la défense de l'environnement fait peser le risque de se retrouver avec une énième répétition d'un affrontement centre gauche ou droit/extrême droite aux prochaines présidentielles.
Mais n'importe quoi. Tu prends 1 ou 2 déclarations de 1 ou 2 élus verts et t'en tires une théorie croquignolesque.

Pis faudra m'expliquer un jour comment on peut penser que l'écologie ne puisse pas être de gauche, puisque le capitalisme est d'abord et avant tout un système energetivore d'accumulation infinie, devenu incompatible avec l'environnement.

Michel-Ange
Messages : 4637
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

___ a écrit :
22 juil. 2020, 15:22
Junito a écrit :
22 juil. 2020, 15:19
Faiseur de Tresses a écrit :
22 juil. 2020, 15:00
Vertaga a écrit :
22 juil. 2020, 12:50
Super article :super:
Mais qui va passer incognito au milieu de discussions stériles (pour ne pas dire autre chose) autour d'un fait divers.
Mes concernant, la discussion initiale était justement de dénoncer le fait que les élus et militants d'EELV s'étaient davantage mobilisés depuis les dernières élections pour soutenir des causes sociétales très discutables que pour défendre l'environnement.

Ce noyautement de l'écologie politique par une minorité militante à l'agenda bien éloigné de la défense de l'environnement fait peser le risque de se retrouver avec une énième répétition d'un affrontement centre gauche ou droit/extrême droite aux prochaines présidentielles.
Mais n'importe quoi. Tu prends 1 ou 2 déclarations de 1 ou 2 élus verts et t'en tires une théorie croquignolesque.
Là encore, je crois que tu minimises.

Julien Bayou, qui est quand même secrétaire national, est un des pires du lot. Le gars raconte n'importe quoi sur le nucléaire, sur les pesticides, en fait, sur toutes les grandes questions liées à l'écologie, et il s'est même vanté du fait que sa mère participait au financement occulte du FLN pendant la guerre d'Algérie (WTF?).
C'est un mouvement qui est sur une pente d'extrême-gauche, pro-indigéniste (donc raciste), anti-science (et parfois même pro-spiritualité douteuse, comme avec la permaculture) assez lamentable.
Tout ça va encore faire moins de 10% à la Présidentielle et plomber du même coup toute la gauche, j'en prends le pari.
Modifié en dernier par Michel-Ange le 22 juil. 2020, 16:11, modifié 1 fois.

Faiseur de Tresses
Messages : 14427
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

J'aimerai bien connaître tes réticences envers la permaculture avec plus de détails.

Sinon, faudrait pas oublier que le scientisme c'est avant tout une histoire de croyance, donc de spiritualité. :diable:
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Michel-Ange
Messages : 4637
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Faiseur de Tresses a écrit :
22 juil. 2020, 15:49
J'aimerai bien connaître tes réticences envers la permaculture avec plus de détails.

Sinon, faudrait pas oublier que le scientisme c'est avant tout une histoire de croyance, donc de spiritualité. :diable:
Je voulais dire biodynamie, au temps pour moi, même si on amalgame souvent les deux.

Répondre