[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Michel-Ange
Messages : 4724
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?

___
Messages : 17911
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Je l'ai lu plusieurs fois, mais n'ai jamais trouvé la déclaration exacte :) Mais lui avait une vision de la politique qui ne se résumait pas à créer les conditions pour permettre aux friqués de se remplir toujours plus les poches.

___
Messages : 17911
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
Parce que leur richesse leur permet de s'abstraire des lois communes, et que leur mode de vie détruit les conditions de vie de tous - et occasionnent des dépenses publiques bien plus fortes que les revenus qu'ils génèrent ?

rouge
Messages : 7722
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

___ a écrit :
29 avr. 2020, 12:15
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Je l'ai lu plusieurs fois, mais n'ai jamais trouvé la déclaration exacte :) Mais lui avait une vision de la politique qui ne se résumait pas à créer les conditions pour permettre aux friqués de se remplir toujours plus les poches.
Moi non plus j’a pas la déclaration :/
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Keiran
Messages : 1003
Enregistré le : 30 juil. 2013, 15:06

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Keiran »

Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
C'est pas tant les hauts salaires qui posent problèmes. On s'en fout un peu que X ou Y gagne 25 000€ mensuels ou plus comme le foot, car globalement, meme s'ils optimisent, ils paient leur impôts.
Plus haut, au niveau de l'actionnariat, des entreprises très riches, là on a un vrai problème de revenus fiscaux, et eux ne sont pas tant des "vaches à lait".
Alors tout n'est pas à jeter chez ces personnes qui ont une capacité à investir nécessaire dans notre système. Mais, globalement, ils ne jouent pas le jeu. Entre les quelques 100 milliards d'évasion fiscale (dont ils sont les principaux acteurs) qui mettraient le budget à l'équilibre et les vagues de licenciement alors que des bénéfices/dividendes sont encore dégagés, c'est inadmissible.

Versement des diividendes = participations au bénéfices, c'est oui.

Mais il faudrait aussi : pas de licenciements si dividendes versés (ou à un seuil de 50% de l'année passée, au moins)
Parce que je fais aussi des vidéos sur Youtube : Kei'Univers#8 : Last Exile Nouvelle vidéo le 14/08/2016 !

Michel-Ange
Messages : 4724
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Keiran a écrit :
29 avr. 2020, 12:43
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
C'est pas tant les hauts salaires qui posent problèmes. On s'en fout un peu que X ou Y gagne 25 000€ mensuels ou plus comme le foot, car globalement, meme s'ils optimisent, ils paient leur impôts.
Plus haut, au niveau de l'actionnariat, des entreprises très riches, là on a un vrai problème de revenus fiscaux, et eux ne sont pas tant des "vaches à lait".
Alors tout n'est pas à jeter chez ces personnes qui ont une capacité à investir nécessaire dans notre système. Mais, globalement, ils ne jouent pas le jeu. Entre les quelques 100 milliards d'évasion fiscale (dont ils sont les principaux acteurs) qui mettraient le budget à l'équilibre et les vagues de licenciement alors que des bénéfices/dividendes sont encore dégagés, c'est inadmissible.

Versement des diividendes = participations au bénéfices, c'est oui.

Mais il faudrait aussi : pas de licenciements si dividendes versés (ou à un seuil de 50% de l'année passée, au moins)
Les dividendes, c'est un peu un mythe qu'on se crée en côtoyant un peu trop longtemps certaines familles idéologiques. Comme on l'a déjà vu, pour le CAC 40, c'est un rendement d'environ 3% annuel, taxé à 30%. C'est un revenu financier qui n'a rien d'extraordinaire.

L'évasion fiscale c'est un peu plus compliqué mais c'est un peu pareil. Déjà, c'est largement un mirage de croire que l'on pourrait "récupérer ces montants" (dont, par définition, on ignore le montant exact). C'est ignorer le fait que ce qui s'y substituerait, bien souvent, ce ne sont pas des rentrées fiscales supplémentaires mais de la délocalisation d'activité (donc toujours pas de rentrées fiscales mais des emplois et de l'activité en moins, en prime). Au fond, c'est une genre d'accord tacite entre les Etats et les entreprises. D'ailleurs, les grosses entreprises, qui recourent souvent à ce genre "d'optimisation fiscale" (où est vraiment la frontière?), n'en demeurent souvent pas moins les plus gros employeurs et les plus gros contributeurs fiscaux.

Machiavel
Messages : 3812
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
De Gaulle parlait de 5 fois... pas plus.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

Keiran
Messages : 1003
Enregistré le : 30 juil. 2013, 15:06

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Keiran »

Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 13:51
Keiran a écrit :
29 avr. 2020, 12:43
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
C'est pas tant les hauts salaires qui posent problèmes. On s'en fout un peu que X ou Y gagne 25 000€ mensuels ou plus comme le foot, car globalement, meme s'ils optimisent, ils paient leur impôts.
Plus haut, au niveau de l'actionnariat, des entreprises très riches, là on a un vrai problème de revenus fiscaux, et eux ne sont pas tant des "vaches à lait".
Alors tout n'est pas à jeter chez ces personnes qui ont une capacité à investir nécessaire dans notre système. Mais, globalement, ils ne jouent pas le jeu. Entre les quelques 100 milliards d'évasion fiscale (dont ils sont les principaux acteurs) qui mettraient le budget à l'équilibre et les vagues de licenciement alors que des bénéfices/dividendes sont encore dégagés, c'est inadmissible.

Versement des diividendes = participations au bénéfices, c'est oui.

Mais il faudrait aussi : pas de licenciements si dividendes versés (ou à un seuil de 50% de l'année passée, au moins)
Les dividendes, c'est un peu un mythe qu'on se crée en côtoyant un peu trop longtemps certaines familles idéologiques. Comme on l'a déjà vu, pour le CAC 40, c'est un rendement d'environ 3% annuel, taxé à 30%. C'est un revenu financier qui n'a rien d'extraordinaire.

L'évasion fiscale c'est un peu plus compliqué mais c'est un peu pareil. Déjà, c'est largement un mirage de croire que l'on pourrait "récupérer ces montants" (dont, par définition, on ignore le montant exact). C'est ignorer le fait que ce qui s'y substituerait, bien souvent, ce ne sont pas des rentrées fiscales supplémentaires mais de la délocalisation d'activité (donc toujours pas de rentrées fiscales mais des emplois et de l'activité en moins, en prime). Au fond, c'est une genre d'accord tacite entre les Etats et les entreprises. D'ailleurs, les grosses entreprises, qui recourent souvent à ce genre "d'optimisation fiscale" (où est vraiment la frontière?), n'en demeurent souvent pas moins les plus gros employeurs et les plus gros contributeurs fiscaux.
Les dividendes, c'est un peu un mythe qu'on se crée en côtoyant un peu trop longtemps certaines familles idéologiques. Comme on l'a déjà vu, pour le CAC 40, c'est un rendement d'environ 3% annuel, taxé à 30%. C'est un revenu financier qui n'a rien d'extraordinaire.

Je suis moi-même actionnaire à mon échelle. Mes dividendes se calculent en dizaines d'euros, car j'ai peu de volume d'action.
Mais du moment que tu en as un large volume...et c'est là où je veux en venir. Sur de très grosses entreprises et de très gros actionnaires, on a un montant de dividendes qui peut être très important, équivalent à des dizaines (ou plus) de salaires annuels, c'est là que ça coince quand il y a des licenciements en parallèle. Une recherche du "toujours plus" constante, qui a tendu l'activité et qui explique aussi l'écroulement actuel.

D'ailleurs : https://bourse.lefigaro.fr/indices-acti ... es-6488737

C'est ignorer le fait que ce qui s'y substituerait, bien souvent, ce ne sont pas des rentrées fiscales supplémentaires mais de la délocalisation d'activité (donc toujours pas de rentrées fiscales mais des emplois et de l'activité en moins, en prime).

C'est bien pour cela que je ne dis qu'ils "ne jouent pas le jeu".

Au fond, c'est une genre d'accord tacite entre les Etats et les entreprises.

Où une forme de chantage, ça avait déjà été le cas pour le CICE et le Medef qui en demandait toujours plus. CICE aux effets tous relatifs pour le coût investit supérieur en nombre de smic que cela aurait pu payer sur la durée du dispositif.
J'ai vécu au Japon pendant 1an, et si tout est loin d'être parfait économiquement parlant (et le système différent), ce qui m'a le plus impressionné c'est le maintien et l'ouverture, meme, d'emplois à perte (une boutique qui ouvre dans un quartier ou 3 ou 4 autres du même genre sont bien implantées, par exemple) pour avoir un chômage bas et donc plus de consommation. En contrepartie, les entreprises sont soutenues en cas de coup dur (le meilleur exemple est Sony sauvé de la faillite au siècle dernier). Le donnant-donnant est beaucoup plus palpable.
Parce que je fais aussi des vidéos sur Youtube : Kei'Univers#8 : Last Exile Nouvelle vidéo le 14/08/2016 !

rouge
Messages : 7722
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

Machiavel a écrit :
29 avr. 2020, 13:58
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
De Gaulle parlait de 5 fois... pas plus.
Ok merci il doit se retourner dans sa tombe avec les mecs se réclamant de lui et leurs idées dur ce genre d’affaire :mdr1:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

merlin
Messages : 12589
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »

rouge a écrit :
29 avr. 2020, 14:40
Machiavel a écrit :
29 avr. 2020, 13:58
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
De Gaulle parlait de 5 fois... pas plus.
Ok merci il doit se retourner dans sa tombe avec les mecs se réclamant de lui et leurs idées dur ce genre d’affaire :mdr1:
Les centristes européistes et mondialistes tels Bayrou ou Macron n'ont rien à voir avec De Gaulle ...

Michel-Ange
Messages : 4724
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Keiran a écrit :
29 avr. 2020, 14:36
J'ai vécu au Japon pendant 1an, et si tout est loin d'être parfait économiquement parlant (et le système différent), ce qui m'a le plus impressionné c'est le maintien et l'ouverture, meme, d'emplois à perte (une boutique qui ouvre dans un quartier ou 3 ou 4 autres du même genre sont bien implantées, par exemple) pour avoir un chômage bas et donc plus de consommation. En contrepartie, les entreprises sont soutenues en cas de coup dur (le meilleur exemple est Sony sauvé de la faillite au siècle dernier). Le donnant-donnant est beaucoup plus palpable.
Ici, quand l'Etat sauve des entreprises, il se fait reprocher d'engraisser le grand capital (voire la crise de 2007). :mrgreen:

Enfin, c'est assez méconnu, mais dans certaines grosses entreprises privées française (celles qui peuvent se le permettre), on a souvent un "traitement social" de l'emploi, comme on le fait dans le public, c'est à dire qu'on va conserver certains salariés, même contre l'intérêt économique à court terme de l'entreprise, pour des raisons sociales.

Mic-Mic
Messages : 3590
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic »

Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
Puisque tu parles de biais de réflexion, pourquoi tu assimiles limitation des écarts de salaire à suppressions des riches ?
Si tu mets un écart de salaire de 1 à 10, ça ne veut pas forcément dire que tu dois limiter les plus hauts salaires à 15 000 € (10 * 1 500). Ca peut aussi vouloir dire que tu mets un salaire minimum de 5 000 € (1/10 de 50 000 €). Des plus hauts salaire pour tous, donc plus de rentrée pour l'Etat, pourquoi s'en priverait-on ?

Michel-Ange
Messages : 4724
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Mic-Mic a écrit :
29 avr. 2020, 17:47
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
Puisque tu parles de biais de réflexion, pourquoi tu assimiles limitation des écarts de salaire à suppressions des riches ?
Si tu mets un écart de salaire de 1 à 10, ça ne veut pas forcément dire que tu dois limiter les plus hauts salaires à 15 000 € (10 * 1 500). Ca peut aussi vouloir dire que tu mets un salaire minimum de 5 000 € (1/10 de 50 000 €). Des plus hauts salaire pour tous, donc plus de rentrée pour l'Etat, pourquoi s'en priverait-on ?
C'est sûr l'Etat serait content… sauf si on parle des salaires des fonctionnaires ! :mrgreen:

Mic-Mic
Messages : 3590
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic »

Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 17:55
Mic-Mic a écrit :
29 avr. 2020, 17:47
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
Puisque tu parles de biais de réflexion, pourquoi tu assimiles limitation des écarts de salaire à suppressions des riches ?
Si tu mets un écart de salaire de 1 à 10, ça ne veut pas forcément dire que tu dois limiter les plus hauts salaires à 15 000 € (10 * 1 500). Ca peut aussi vouloir dire que tu mets un salaire minimum de 5 000 € (1/10 de 50 000 €). Des plus hauts salaire pour tous, donc plus de rentrée pour l'Etat, pourquoi s'en priverait-on ?
C'est sûr l'Etat serait content… sauf si on parle des salaires des fonctionnaires ! :mrgreen:
Je ne connais aucune grille de la fonction publique qui prévoit un écart de 1 à 10. Après je ne dis pas qu'avec les primes, les petits arrangements ou les recrues venant du privé ça n'arrive pas, mais les écarts de rémunération me semblent plus concernés le privé que le public.

Michel-Ange
Messages : 4724
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Mic-Mic a écrit :
29 avr. 2020, 18:07
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 17:55
Mic-Mic a écrit :
29 avr. 2020, 17:47
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
Puisque tu parles de biais de réflexion, pourquoi tu assimiles limitation des écarts de salaire à suppressions des riches ?
Si tu mets un écart de salaire de 1 à 10, ça ne veut pas forcément dire que tu dois limiter les plus hauts salaires à 15 000 € (10 * 1 500). Ca peut aussi vouloir dire que tu mets un salaire minimum de 5 000 € (1/10 de 50 000 €). Des plus hauts salaire pour tous, donc plus de rentrée pour l'Etat, pourquoi s'en priverait-on ?
C'est sûr l'Etat serait content… sauf si on parle des salaires des fonctionnaires ! :mrgreen:
Je ne connais aucune grille de la fonction publique qui prévoit un écart de 1 à 10. Après je ne dis pas qu'avec les primes, les petits arrangements ou les recrues venant du privé ça n'arrive pas, mais les écarts de rémunération me semblent plus concernés le privé que le public.
Donc on laisse des petit petits salaires dans le privé et on met des gros petits salaires dans le privé ?
A mon avis, ça va râler (d'autant que ça va faire de l'inflation, donc les agents publics seront doublement pénalisés).

Mic-Mic
Messages : 3590
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic »

Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 18:11
Mic-Mic a écrit :
29 avr. 2020, 18:07
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 17:55
Mic-Mic a écrit :
29 avr. 2020, 17:47
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
Puisque tu parles de biais de réflexion, pourquoi tu assimiles limitation des écarts de salaire à suppressions des riches ?
Si tu mets un écart de salaire de 1 à 10, ça ne veut pas forcément dire que tu dois limiter les plus hauts salaires à 15 000 € (10 * 1 500). Ca peut aussi vouloir dire que tu mets un salaire minimum de 5 000 € (1/10 de 50 000 €). Des plus hauts salaire pour tous, donc plus de rentrée pour l'Etat, pourquoi s'en priverait-on ?
C'est sûr l'Etat serait content… sauf si on parle des salaires des fonctionnaires ! :mrgreen:
Je ne connais aucune grille de la fonction publique qui prévoit un écart de 1 à 10. Après je ne dis pas qu'avec les primes, les petits arrangements ou les recrues venant du privé ça n'arrive pas, mais les écarts de rémunération me semblent plus concernés le privé que le public.
Donc on laisse des petit petits salaires dans le privé et on met des gros petits salaires dans le privé ?
A mon avis, ça va râler (d'autant que ça va faire de l'inflation, donc les agents publics seront doublement pénalisés).
Ah mais moi je n'ai pas réfléchi à une solution, ce n'est pas mon métier. Je te dis juste que vouloir limiter les écarts de salaire, ça ne veut pas forcément (ou pas seulement) dire baisser les plus hauts salaires.
Après, quel écart il faut fixer, quel niveau de salaire dans le public, dans le privé, ... ce n'est pas à moi de te les dire. Des personnes sont (bien) payées pour réfléchir à ce genre de question.

baggio42
Messages : 10632
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Malgré mes recherches approfondies récentes ( je fouine depuis 1 heure :mrgreen: ) pas vu, pas pris :diable:
Par contre De Gaulle est l'homme d'état qui a voulu la participation des salariés dans les entreprises.
L'approche de Bayrou est logique.
Il faut mieux répartir les richesses entre les salariés dans le secteur privé si opportunité.

rouge
Messages : 7722
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

merlin a écrit :
29 avr. 2020, 16:06
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 14:40
Machiavel a écrit :
29 avr. 2020, 13:58
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
De Gaulle parlait de 5 fois... pas plus.
Ok merci il doit se retourner dans sa tombe avec les mecs se réclamant de lui et leurs idées dur ce genre d’affaire :mdr1:
Les centristes européistes et mondialistes tels Bayrou ou Macron n'ont rien à voir avec De Gaulle ...
Je ne pensais pas à eux Merlin mais à ceux se réclamant de sa famille politique et héritier de l’UNR UDT si tu vois de qui je parle genre
Fillon Sarkozy etc
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Jelp
Messages : 1918
Enregistré le : 13 juin 2017, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Jelp »

Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 18:11
Mic-Mic a écrit :
29 avr. 2020, 18:07
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 17:55
Mic-Mic a écrit :
29 avr. 2020, 17:47
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
Puisque tu parles de biais de réflexion, pourquoi tu assimiles limitation des écarts de salaire à suppressions des riches ?
Si tu mets un écart de salaire de 1 à 10, ça ne veut pas forcément dire que tu dois limiter les plus hauts salaires à 15 000 € (10 * 1 500). Ca peut aussi vouloir dire que tu mets un salaire minimum de 5 000 € (1/10 de 50 000 €). Des plus hauts salaire pour tous, donc plus de rentrée pour l'Etat, pourquoi s'en priverait-on ?
C'est sûr l'Etat serait content… sauf si on parle des salaires des fonctionnaires ! :mrgreen:
Je ne connais aucune grille de la fonction publique qui prévoit un écart de 1 à 10. Après je ne dis pas qu'avec les primes, les petits arrangements ou les recrues venant du privé ça n'arrive pas, mais les écarts de rémunération me semblent plus concernés le privé que le public.
Donc on laisse des petit petits salaires dans le privé et on met des gros petits salaires dans le privé ?
A mon avis, ça va râler (d'autant que ça va faire de l'inflation, donc les agents publics seront doublement pénalisés).
Le fait de limiter les gros salaires, ça peut créer de l'inflation ?

___
Messages : 17911
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

3% de rémunération, c'est un taux significativement élevé comparé aux produits d'épargne courante. De plus, Michel-Ange, ça n'est (comme toujours avec toi) qu'une grosse moyenne, soit un indicateur parfait pour masquer les caractéristiques profondes d'un phénomène. Je te crois sur parole, mais pourrait-on avoir un joli graphique détaillé ?

Rappelons aussi que ses 3% sont pris chaque année, sur ce que produit l'entreprise. C'est un luxe pour l'extrême majorité des boîtes, de se passer d'une telle part des recettes. Peut-être qu'elles délocaliseraient/ licencieraient moins...

Rappelons aussi que ce type de rente (il n'y a pas besoin du suffixe -abilité) est profondément conservatrice : plus t'es riche plus tu le restes ; si tu n'est pas riche, tu n'as aucune chance de le devenir.

Bref, un magnifique mécanisme de domination...
Modifié en dernier par ___ le 30 avr. 2020, 07:04, modifié 1 fois.

___
Messages : 17911
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Jelp a écrit :
29 avr. 2020, 19:52
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 18:11
Mic-Mic a écrit :
29 avr. 2020, 18:07
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 17:55
Mic-Mic a écrit :
29 avr. 2020, 17:47
Michel-Ange a écrit :
29 avr. 2020, 12:14
rouge a écrit :
29 avr. 2020, 12:09
___ a écrit :
29 avr. 2020, 11:56
Selon une indiscrétion du Canard, ces ultragauchistes du MoDem proposeraient d'encadrer les écarts de rémunération : pas plus de 10 fois le salaire médian de la boîte. Itou : versement des dividendes strictement lié à des primes d'intéressement ou de participation.

Oui, on parle bien de Bayrou et ses potes, là. Comme quoi...
De Gaulle t'as pas connu trop jeune :mdr1: parlait aussi de limiter les écarts dans une même boite
Oui, cela procède toujours un peu du même biais de réflexion qui finit par laisser croire que le problème ce serait qu'il y ait des riches alors que le problème c'est qu'il y ait des pauvres.
Comme on le disait par ailleurs, les hauts salaires se sont des vaches à lait pour un Etat et pour un pays en général (et nous sommes bien placés pour le savoir dans un pays où le luxe est l'un des rares secteurs vraiment performants). Pourquoi s'en priverait-on ?
Puisque tu parles de biais de réflexion, pourquoi tu assimiles limitation des écarts de salaire à suppressions des riches ?
Si tu mets un écart de salaire de 1 à 10, ça ne veut pas forcément dire que tu dois limiter les plus hauts salaires à 15 000 € (10 * 1 500). Ca peut aussi vouloir dire que tu mets un salaire minimum de 5 000 € (1/10 de 50 000 €). Des plus hauts salaire pour tous, donc plus de rentrée pour l'Etat, pourquoi s'en priverait-on ?
C'est sûr l'Etat serait content… sauf si on parle des salaires des fonctionnaires ! :mrgreen:
Je ne connais aucune grille de la fonction publique qui prévoit un écart de 1 à 10. Après je ne dis pas qu'avec les primes, les petits arrangements ou les recrues venant du privé ça n'arrive pas, mais les écarts de rémunération me semblent plus concernés le privé que le public.
Donc on laisse des petit petits salaires dans le privé et on met des gros petits salaires dans le privé ?
A mon avis, ça va râler (d'autant que ça va faire de l'inflation, donc les agents publics seront doublement pénalisés).
Le fait de limiter les gros salaires, ça peut créer de l'inflation ?
Les théories classiques de l'inflation n'avaient pas été capables d'imaginer la stagflation de la fin de l'ère keynésienne ; ce ne sont pas des matières scientifiques...

Y a un moyen de s'assurer du truc : rendre la monnaie fondante. Passé un certain niveau d'épargne, ton capital baisse mécaniquement tous les ans. C'est un mécanisme imaginé pour les particuliers, mais ça me semble tout à fait transposable aux personnes morales.

Machiavel
Messages : 3812
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

L’économie c’est tout sauf scientifique. C’est une science humaine. Ce n’est pas parce que tu mets des équations dans tes analyses que ça va se passer toujours comme tu l’affirmes. Combien d’économistes ont pu prédire les crises avec exactitude. Aucun ! L’analyser après coup oui !
Les solutions proposées par les classiques, les keynésiens, les néolibéraux et neokeynesiens, les marxistes et les neomarxistes ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients.
Cependant le rôle du politique c’est d’œuvrer pour le plus grand nombre et non pas de permettre à un petit nombre d’assoir leur pouvoir et d’être exonérés des droits et devoirs du quidam moyen. Actuellement on a des privilèges qui ne disent pas leur nom et sous prétexte que ces premiers de cordés apporteraient plus qu’ils ne coûtent.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

rouge
Messages : 7722
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

Machiavel a écrit :
30 avr. 2020, 10:33
L’économie c’est tout sauf scientifique. C’est une science humaine. Ce n’est pas parce que tu mets des équations dans tes analyses que ça va se passer toujours comme tu l’affirmes. Combien d’économistes ont pu prédire les crises avec exactitude. Aucun ! L’analyser après coup oui !
Les solutions proposées par les classiques, les keynésiens, les néolibéraux et neokeynesiens, les marxistes et les neomarxistes ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients.
Cependant le rôle du politique c’est d’œuvrer pour le plus grand nombre et non pas de permettre à un petit nombre d’assoir leur pouvoir et d’être exonérés des droits et devoirs du quidam moyen. Actuellement on a des privilèges qui ne disent pas leur nom et sous prétexte que ces premiers de cordés apporteraient plus qu’ils ne coûtent.
Moi j'ai fait mon choix :diable:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Machiavel
Messages : 3812
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

rouge a écrit :
30 avr. 2020, 11:12
Machiavel a écrit :
30 avr. 2020, 10:33
L’économie c’est tout sauf scientifique. C’est une science humaine. Ce n’est pas parce que tu mets des équations dans tes analyses que ça va se passer toujours comme tu l’affirmes. Combien d’économistes ont pu prédire les crises avec exactitude. Aucun ! L’analyser après coup oui !
Les solutions proposées par les classiques, les keynésiens, les néolibéraux et neokeynesiens, les marxistes et les neomarxistes ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients.
Cependant le rôle du politique c’est d’œuvrer pour le plus grand nombre et non pas de permettre à un petit nombre d’assoir leur pouvoir et d’être exonérés des droits et devoirs du quidam moyen. Actuellement on a des privilèges qui ne disent pas leur nom et sous prétexte que ces premiers de cordés apporteraient plus qu’ils ne coûtent.
Moi j'ai fait mon choix :diable:
Moi aussi ! Cependant on a l’impression que certains croient que le modèle qui leur faire croire qu’ils peuvent devenir riche comme les grandes fortunes s’applique au plus grand nombre. On a juste oublié de leur dire que généralement le patrimoine amène le patrimoine... quand tu en as pas c’est difficile de s’en constituer puisque c’est une part du gâteau que tu prends à ceux qui en ont déjà...
C’est comme la théorie du Take off de Rostov... on a fait croire que les pays en développement pouvaient rejoindre les pays développés... mais ces derniers mettrons tellement de contraintes pour cela que c’est impossible.
Modifié en dernier par Machiavel le 30 avr. 2020, 12:10, modifié 1 fois.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

verttoujours
Messages : 1932
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

Machiavel a écrit :
30 avr. 2020, 12:07
rouge a écrit :
30 avr. 2020, 11:12
Machiavel a écrit :
30 avr. 2020, 10:33
L’économie c’est tout sauf scientifique. C’est une science humaine. Ce n’est pas parce que tu mets des équations dans tes analyses que ça va se passer toujours comme tu l’affirmes. Combien d’économistes ont pu prédire les crises avec exactitude. Aucun ! L’analyser après coup oui !
Les solutions proposées par les classiques, les keynésiens, les néolibéraux et neokeynesiens, les marxistes et les neomarxistes ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients.
Cependant le rôle du politique c’est d’œuvrer pour le plus grand nombre et non pas de permettre à un petit nombre d’assoir leur pouvoir et d’être exonérés des droits et devoirs du quidam moyen. Actuellement on a des privilèges qui ne disent pas leur nom et sous prétexte que ces premiers de cordés apporteraient plus qu’ils ne coûtent.
Moi j'ai fait mon choix :diable:
Moi aussi ! Cependant on a l’impression que certains croient que le modèle qui leur faire croire qu’ils peuvent devenir riche comme les grandes fortunes s’applique au plus grand nombre. On a juste oublié de leur dire que généralement le patrimoine amène le patrimoine... quand tu en as pas c’est difficile de s’en constituer puisque c’est une part du gâteau que tu prends à ceux qui en ont déjà...
et encore plus en France où le fameux ascenseur social est en panne depuis bien longtemps, beaucoup plus que d'autres pays dits occidentaux
en France, il y a une oligarchie soucieuse de rester entre elle bien plus importante qu'aux Etats Unis, en angleterre ou les pays scandinaves

Répondre