[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

:hehe:

osvaldopiazzolla
Messages : 20651
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

Régularisation temporaire des sans-papiers au Portugal

Le 27 mars, le gouvernement portugais a décidé de régulariser les migrants dont les dossiers sont en cours d’examen. Selon le décret, les étrangers présents dans le pays au 18 mars, qui ont déposé une demande de titre de séjour ou une demande d’asile, seront automatiquement considérés comme résidant légalement dans le pays, et ce pendant la durée de l’État d’urgence. Les procédures de régularisation reprendront ensuite leur cours.

Cette régularisation leur permet d’avoir accès aux services publics de santé, leur donne le droit de travailler et le droit aux aides sociales. Le gouvernement portugais a ainsi répondu à un appel d’associations de solidarité qui alertaient sur la situation très précaire des étrangers en attente de titre de séjour face à la crise sanitaire. « Dans une situation d’état d’urgence, la priorité est la défense de la santé et de la sécurité collective. Dans ces moments, il est encore plus important de garantir les droits des plus fragiles, dont les personnes immigrées », a déclaré le ministre de l’Intérieur portugais Eduardo Cabrita (socialiste) dans les colonnes du journal Público [4]. « Assurer l’accès à la santé et à la sécurité sociale aux citoyens immigrés est un devoir d’une société solidaire en temps de crise », a-t-il ajouté.

https://www.bastamag.net/Moratoire-des- ... ns-papiers
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

merlin
Messages : 11993
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »

osvaldopiazzolla a écrit :
08 avr. 2020, 17:14
Régularisation temporaire des sans-papiers au Portugal

Le 27 mars, le gouvernement portugais a décidé de régulariser les migrants dont les dossiers sont en cours d’examen. Selon le décret, les étrangers présents dans le pays au 18 mars, qui ont déposé une demande de titre de séjour ou une demande d’asile, seront automatiquement considérés comme résidant légalement dans le pays, et ce pendant la durée de l’État d’urgence. Les procédures de régularisation reprendront ensuite leur cours.

Cette régularisation leur permet d’avoir accès aux services publics de santé, leur donne le droit de travailler et le droit aux aides sociales. Le gouvernement portugais a ainsi répondu à un appel d’associations de solidarité qui alertaient sur la situation très précaire des étrangers en attente de titre de séjour face à la crise sanitaire. « Dans une situation d’état d’urgence, la priorité est la défense de la santé et de la sécurité collective. Dans ces moments, il est encore plus important de garantir les droits des plus fragiles, dont les personnes immigrées », a déclaré le ministre de l’Intérieur portugais Eduardo Cabrita (socialiste) dans les colonnes du journal Público [4]. « Assurer l’accès à la santé et à la sécurité sociale aux citoyens immigrés est un devoir d’une société solidaire en temps de crise », a-t-il ajouté.

https://www.bastamag.net/Moratoire-des- ... ns-papiers
Les portugais , on aurait du leur refiler le soudanais qui a tué 2 personnes et blessé 5 autres à Romans sur Isère ...

verttoujours
Messages : 1428
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

source Le progrès

Le patron de l'ARS Grand Est limogé

Le gouvernement a mis fin mercredi aux fonctions de directeur de l’Agence régionale de Santé Grand Est, Christophe Lannelongue, qui avait suscité un tollé en disant qu’il n’y avait pas de raison d’interrompre les suppression de postes au CHRU de Nancy

Ca lui fait les pieds à ce *******.

Laureto
Messages : 4551
Enregistré le : 22 sept. 2005, 16:19
Localisation : Anciennement LôlôLaPatate qui a migré dans l'Essônne

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Laureto »

Il s’est auto supprimé tout seul :diable:
ça s'passssssssssssssssse comme çaaaaaaaaaaa à l'ASSE !!!

Le 20 avril 2013 vainqueur CdL :ange: :amen: :coeur: :coeur: :coeur:

mononoké
Messages : 2627
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »

record du nombre de crémations à sainté, aujourd'hui :/

___
Messages : 17441
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

merlin a écrit :
08 avr. 2020, 17:33
osvaldopiazzolla a écrit :
08 avr. 2020, 17:14
Régularisation temporaire des sans-papiers au Portugal

Le 27 mars, le gouvernement portugais a décidé de régulariser les migrants dont les dossiers sont en cours d’examen. Selon le décret, les étrangers présents dans le pays au 18 mars, qui ont déposé une demande de titre de séjour ou une demande d’asile, seront automatiquement considérés comme résidant légalement dans le pays, et ce pendant la durée de l’État d’urgence. Les procédures de régularisation reprendront ensuite leur cours.

Cette régularisation leur permet d’avoir accès aux services publics de santé, leur donne le droit de travailler et le droit aux aides sociales. Le gouvernement portugais a ainsi répondu à un appel d’associations de solidarité qui alertaient sur la situation très précaire des étrangers en attente de titre de séjour face à la crise sanitaire. « Dans une situation d’état d’urgence, la priorité est la défense de la santé et de la sécurité collective. Dans ces moments, il est encore plus important de garantir les droits des plus fragiles, dont les personnes immigrées », a déclaré le ministre de l’Intérieur portugais Eduardo Cabrita (socialiste) dans les colonnes du journal Público [4]. « Assurer l’accès à la santé et à la sécurité sociale aux citoyens immigrés est un devoir d’une société solidaire en temps de crise », a-t-il ajouté.

https://www.bastamag.net/Moratoire-des- ... ns-papiers
Les portugais , on aurait du leur refiler le soudanais qui a tué 2 personnes et blessé 5 autres à Romans sur Isère ...
Ou ce salaud d'Émile Louis. Lui non plus on n'aurait jamais dû le régulariser.

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

osvaldopiazzolla a écrit :
08 avr. 2020, 17:14
Régularisation temporaire des sans-papiers au Portugal

Le 27 mars, le gouvernement portugais a décidé de régulariser les migrants dont les dossiers sont en cours d’examen. Selon le décret, les étrangers présents dans le pays au 18 mars, qui ont déposé une demande de titre de séjour ou une demande d’asile, seront automatiquement considérés comme résidant légalement dans le pays, et ce pendant la durée de l’État d’urgence. Les procédures de régularisation reprendront ensuite leur cours.

Cette régularisation leur permet d’avoir accès aux services publics de santé, leur donne le droit de travailler et le droit aux aides sociales. Le gouvernement portugais a ainsi répondu à un appel d’associations de solidarité qui alertaient sur la situation très précaire des étrangers en attente de titre de séjour face à la crise sanitaire. « Dans une situation d’état d’urgence, la priorité est la défense de la santé et de la sécurité collective. Dans ces moments, il est encore plus important de garantir les droits des plus fragiles, dont les personnes immigrées », a déclaré le ministre de l’Intérieur portugais Eduardo Cabrita (socialiste) dans les colonnes du journal Público [4]. « Assurer l’accès à la santé et à la sécurité sociale aux citoyens immigrés est un devoir d’une société solidaire en temps de crise », a-t-il ajouté.

https://www.bastamag.net/Moratoire-des- ... ns-papiers
Parfait. C’est ce que demande pas mal d’associations au moins pendant cette période.

merlin
Messages : 11993
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »

___ a écrit :
08 avr. 2020, 18:17
merlin a écrit :
08 avr. 2020, 17:33
osvaldopiazzolla a écrit :
08 avr. 2020, 17:14
Régularisation temporaire des sans-papiers au Portugal

Le 27 mars, le gouvernement portugais a décidé de régulariser les migrants dont les dossiers sont en cours d’examen. Selon le décret, les étrangers présents dans le pays au 18 mars, qui ont déposé une demande de titre de séjour ou une demande d’asile, seront automatiquement considérés comme résidant légalement dans le pays, et ce pendant la durée de l’État d’urgence. Les procédures de régularisation reprendront ensuite leur cours.

Cette régularisation leur permet d’avoir accès aux services publics de santé, leur donne le droit de travailler et le droit aux aides sociales. Le gouvernement portugais a ainsi répondu à un appel d’associations de solidarité qui alertaient sur la situation très précaire des étrangers en attente de titre de séjour face à la crise sanitaire. « Dans une situation d’état d’urgence, la priorité est la défense de la santé et de la sécurité collective. Dans ces moments, il est encore plus important de garantir les droits des plus fragiles, dont les personnes immigrées », a déclaré le ministre de l’Intérieur portugais Eduardo Cabrita (socialiste) dans les colonnes du journal Público [4]. « Assurer l’accès à la santé et à la sécurité sociale aux citoyens immigrés est un devoir d’une société solidaire en temps de crise », a-t-il ajouté.

https://www.bastamag.net/Moratoire-des- ... ns-papiers
Les portugais , on aurait du leur refiler le soudanais qui a tué 2 personnes et blessé 5 autres à Romans sur Isère ...
Ou ce salaud d'Émile Louis. Lui non plus on n'aurait jamais dû le régulariser.
Comparaison non valable , le Mimile c'est un produit du terroir , il ne s'est pas incrusté en France sans y être invité ...

verttoujours
Messages : 1428
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

merlin a écrit :
08 avr. 2020, 18:43
___ a écrit :
08 avr. 2020, 18:17
merlin a écrit :
08 avr. 2020, 17:33
osvaldopiazzolla a écrit :
08 avr. 2020, 17:14
Régularisation temporaire des sans-papiers au Portugal

Le 27 mars, le gouvernement portugais a décidé de régulariser les migrants dont les dossiers sont en cours d’examen. Selon le décret, les étrangers présents dans le pays au 18 mars, qui ont déposé une demande de titre de séjour ou une demande d’asile, seront automatiquement considérés comme résidant légalement dans le pays, et ce pendant la durée de l’État d’urgence. Les procédures de régularisation reprendront ensuite leur cours.

Cette régularisation leur permet d’avoir accès aux services publics de santé, leur donne le droit de travailler et le droit aux aides sociales. Le gouvernement portugais a ainsi répondu à un appel d’associations de solidarité qui alertaient sur la situation très précaire des étrangers en attente de titre de séjour face à la crise sanitaire. « Dans une situation d’état d’urgence, la priorité est la défense de la santé et de la sécurité collective. Dans ces moments, il est encore plus important de garantir les droits des plus fragiles, dont les personnes immigrées », a déclaré le ministre de l’Intérieur portugais Eduardo Cabrita (socialiste) dans les colonnes du journal Público [4]. « Assurer l’accès à la santé et à la sécurité sociale aux citoyens immigrés est un devoir d’une société solidaire en temps de crise », a-t-il ajouté.

https://www.bastamag.net/Moratoire-des- ... ns-papiers
Les portugais , on aurait du leur refiler le soudanais qui a tué 2 personnes et blessé 5 autres à Romans sur Isère ...
Ou ce salaud d'Émile Louis. Lui non plus on n'aurait jamais dû le régulariser.
Comparaison non valable , le Mimile c'est un produit du terroir , il ne s'est pas incrusté en France sans y être invité ...
Ah ces ordres de salauds d'immigrés clandestins qui viennent nous tuer jusque dans nos lits !!!

dimi
Messages : 14451
Enregistré le : 30 juil. 2005, 10:19
Localisation : Banlieue

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par dimi »

Pas besoin d'hordes, il suffit d'un.

___
Messages : 17441
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

merlin a écrit :
08 avr. 2020, 18:43
___ a écrit :
08 avr. 2020, 18:17
merlin a écrit :
08 avr. 2020, 17:33
osvaldopiazzolla a écrit :
08 avr. 2020, 17:14
Régularisation temporaire des sans-papiers au Portugal

Le 27 mars, le gouvernement portugais a décidé de régulariser les migrants dont les dossiers sont en cours d’examen. Selon le décret, les étrangers présents dans le pays au 18 mars, qui ont déposé une demande de titre de séjour ou une demande d’asile, seront automatiquement considérés comme résidant légalement dans le pays, et ce pendant la durée de l’État d’urgence. Les procédures de régularisation reprendront ensuite leur cours.

Cette régularisation leur permet d’avoir accès aux services publics de santé, leur donne le droit de travailler et le droit aux aides sociales. Le gouvernement portugais a ainsi répondu à un appel d’associations de solidarité qui alertaient sur la situation très précaire des étrangers en attente de titre de séjour face à la crise sanitaire. « Dans une situation d’état d’urgence, la priorité est la défense de la santé et de la sécurité collective. Dans ces moments, il est encore plus important de garantir les droits des plus fragiles, dont les personnes immigrées », a déclaré le ministre de l’Intérieur portugais Eduardo Cabrita (socialiste) dans les colonnes du journal Público [4]. « Assurer l’accès à la santé et à la sécurité sociale aux citoyens immigrés est un devoir d’une société solidaire en temps de crise », a-t-il ajouté.

https://www.bastamag.net/Moratoire-des- ... ns-papiers
Les portugais , on aurait du leur refiler le soudanais qui a tué 2 personnes et blessé 5 autres à Romans sur Isère ...
Ou ce salaud d'Émile Louis. Lui non plus on n'aurait jamais dû le régulariser.
Comparaison non valable , le Mimile c'est un produit du terroir , il ne s'est pas incrusté en France sans y être invité ...
C'est bien pour ça que je l'ai choisi : réduire tous les migrants au soudanais qui pète un plomb, c'est comme réduire les chauffeurs de bus à Émile Louis.

Couramiaud Poitevin
Messages : 2588
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Il y a des personnes sur ce forum qui sont pour la régularisation des sans- papiers, et d'autre contre, en temps habituel. Mais en cette période, tout le monde devrait être d'accord : il y a un seul méthode convenable pour gérer la population des sans papiers.
Et je vous le démontre.
En effet,
1) il y a actuellement une priorité qui prime sur tout : faire cesser le développement de la pandémie.Jusque là, nous sommes d'accord, je suppose.
2) Or, les immigrés clandestins constituent une population susceptible de répandre le virus : leur absence de situation administrative les oblige à vivre en marge, il vont avoir des difficultés à se loger, à se nourrir qui va les amener à avoir des contacts et par là même à répandre la maladie, un peu comme les SDF. Il faut donc faire quelques chose pour mettre fin à cette menace que constitue cette population. Nous sommes toujours d'accord ?

Envisageons sans se contraindre par les limites que peuvent constituer le respects des personnes ou des statuts administratifs toutes les solutions possibles
a) l'expulsion vers le pays d'origine : techniquement impossible dans la situation actuelle
b) la chasse policière aux sans papiers pour les mettre en centre de détention : cette mesure va amener les sans papiers à se disperser et se cacher, à voler pour se nourrir, bref à répandre la maladie. Si on arrive à les attraper, ces centres seront des nids à infections
c) le statu-quo (situation française actuelle) : ne résout pas le problème, des personnes en grande fragilité se répandent dans la nature et sont vecteurs de la maladie
d) la seule solution valable est donc de donner des moyens à ces personnes pour qu'elle puissent temporairement se fixer et se confiner, c'est à dire qu'il qu'il faut leur trouver un logement et leur donner des moyens de subsistance. C'est ce qu'on a fait pour les SDF.
Pour cela, il faut que ces personnes aient un statut temporaire, qu'elle ne se sente pas obliger de fuir et de se cacher au moins pendant le temps de la pandémie.

La mesure prise par le Portugal n'est nullement une mesure humanitaire, mais bien la seule mesure qui convient vis à vis de la population des sans papiers dans l'objectif de limiter la pandémie et par là même de protéger tout la population.
Pourquoi ne l'adopte-t-on pas en France ? tout simplement pour des raisons politiques, pour ne pas s'oblitérer le soutien des personnes hostiles aux immigrés.


On refuse d'adopter la seule mesure valable pour éviter la propagation du covid par les sans-papier parce que cette mesure heurterais les convictions hostiles aux immigrés d'une partie de la population. C'est nul. Macron n'a aucun courage politique.
Modifié en dernier par Couramiaud Poitevin le 08 avr. 2020, 19:27, modifié 1 fois.
Image

verttoujours
Messages : 1428
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

___ a écrit :
08 avr. 2020, 19:03
merlin a écrit :
08 avr. 2020, 18:43
___ a écrit :
08 avr. 2020, 18:17
merlin a écrit :
08 avr. 2020, 17:33
osvaldopiazzolla a écrit :
08 avr. 2020, 17:14
Régularisation temporaire des sans-papiers au Portugal

Le 27 mars, le gouvernement portugais a décidé de régulariser les migrants dont les dossiers sont en cours d’examen. Selon le décret, les étrangers présents dans le pays au 18 mars, qui ont déposé une demande de titre de séjour ou une demande d’asile, seront automatiquement considérés comme résidant légalement dans le pays, et ce pendant la durée de l’État d’urgence. Les procédures de régularisation reprendront ensuite leur cours.

Cette régularisation leur permet d’avoir accès aux services publics de santé, leur donne le droit de travailler et le droit aux aides sociales. Le gouvernement portugais a ainsi répondu à un appel d’associations de solidarité qui alertaient sur la situation très précaire des étrangers en attente de titre de séjour face à la crise sanitaire. « Dans une situation d’état d’urgence, la priorité est la défense de la santé et de la sécurité collective. Dans ces moments, il est encore plus important de garantir les droits des plus fragiles, dont les personnes immigrées », a déclaré le ministre de l’Intérieur portugais Eduardo Cabrita (socialiste) dans les colonnes du journal Público [4]. « Assurer l’accès à la santé et à la sécurité sociale aux citoyens immigrés est un devoir d’une société solidaire en temps de crise », a-t-il ajouté.

https://www.bastamag.net/Moratoire-des- ... ns-papiers
Les portugais , on aurait du leur refiler le soudanais qui a tué 2 personnes et blessé 5 autres à Romans sur Isère ...
Ou ce salaud d'Émile Louis. Lui non plus on n'aurait jamais dû le régulariser.
Comparaison non valable , le Mimile c'est un produit du terroir , il ne s'est pas incrusté en France sans y être invité ...
C'est bien pour ça que je l'ai choisi : réduire tous les migrants au soudanais qui pète un plomb, c'est comme réduire les chauffeurs de bus à Émile Louis.
:super:
y'en a marre de ces amalgames douteux !!!

Couramiaud Poitevin
Messages : 2588
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Des politiques de tout bords (ou presque) partagent l'analyse que j'ai développé plus haut
Image
https://www.mediapart.fr/journal/france ... ns-papiers
Image


Bucky
Messages : 3421
Enregistré le : 14 déc. 2015, 20:08

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Bucky »

Couramiaud Poitevin a écrit :
08 avr. 2020, 19:39
L'aide de 1500 euros accordée aux travailleurs indépendants si le CA de mars connait une baisse de 50 % par rapport à mars 2020, ça ne compte pas ?

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Non. Les trucs bien ne comptent pas.

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Extrait d’une tribune de Jean-Louis Thiériot est notamment l’auteur de Stauffenberg (Perrin, 2009). Il est également avocatet député LR de Seine-et-Marne.

C’est pas pour enflammer le débat mais je m’étais sacrément fait envoyer sur les roses quand j’avais émis l’idée que le problème n’était pas forcément que financier.

Il y a peut-être des pistes évidentes à prendre chez nos voisins.

——


L’Allemagne ne consacre pas plus d’argent public à son système de santé que la France. Si le coronavirus a fait cinq fois moins de victimes chez nos voisins à ce jour, c’est grâce à une organisation plus souple et pragmatique.
Avant la crise, le pays disposait de 28.000 lits de réanimation, contre 5000 en France. Aujourd’hui, il a été capable de porter sa capacité à 40.000, alors que nous essayons péniblement d’atteindre les 14.000. Il ne manque pas de masques et parvient à réaliser 70.000 tests par jour (contre 12.000 en France).
La qualité du système de santé allemand ne résulte pas de dépenses de santé supérieures. D’après l’OCDE, la part du PIB allemand consacré à la santé est de 11,25% contre 11,3% en France. La ressource étant comparable, c’est dans l’organisation qu’il faut rechercher les causes.
La principale raison est la gestion du système de santé et de la carte hospitalière parles Länder. Le ministère fédéral est en charge des règles générales régissant l’assurance maladie et des grandes orientations de santé publique. Mais c’est au niveau local, du ministre-président du Land et de son ministre des affaires sociales que se prennent les décisions concrètes d’investissement et d’allocations des moyens. L’ouverture ou la fermeture d’un établissement hospitalier est directement du ressort de l’échelon de proximité.
La décentralisation effective avec sanction électorale à la clef est le facteur déterminant de l’efficacité allemande.
Ce circuit décisionnel court a le mérite de réduire le poids de la technostructure. En Allemagne, il n’y a que 24,3% des personnels hospitaliers à assumer des missions administratives, contre 35,2% en France. Sur une fonction publique hospitalière française, forte de 1,2 million d’agents, ces 9 points de différence représenterait 100.000 soignants de plus…
La réforme Aubry aurait dû s’accompagner de la création de 37.000 postes. Faute de moyens budgétaires, 10.000 d’entre eux n’ont pas été pourvus et l’AP-HP croule sous les RTT qui déstructurent les services. En Allemagne, les salariés sont sous un régime de droit privé, travaillent 40 heures, mais bénéficient de salaires nettement plus élevés, au moins 20% de plus. Marque s’il en est de la considération apportée à ces fonctions humaines si essentielles, la rémunération des infirmières est de 13% supérieur au salaire moyen, alors qu’il est en France inférieur de 5%.
la démographie médicale y est infiniment meilleure,avec 4,3 médecins pour 1000 habitants (3,4 en France). C’est d’autant plus efficace que la culture du partenariat public-privé, du Sozialpartnerschaft, fait des médecins libéraux des acteurs à part entière des politiques de santé.
Enfin, pour répondre au défi spécifique de la crise du coronavirus, l’Allemagne peut s’appuyer sur sa base industrielle et technologique, sur les PME et les ETI qui sont au cœur de son dynamisme. Elle dispose encore d’une industrie chimique puissante, capable de produire en masse des réactifs. Sa plasturgie a modifié ses chaînes pour assurer un approvisionnement efficace en charlottes et surblouses. La société Dräger sera capable de livrer en deux semaines 10.000 respirateurs. Autant d’éléments stratégiques globaux qui permettent de regarder avec une certaine sérénité la vague qui monte.
on peut d’ores et déjà en tirer des leçons. Les maîtres mots devront être décentralisation et débureaucratisation.
La chasse aux doublons, aux organigrammes compliqués devra être impitoyable, avec priorité absolue donnée aux soignants.
L’exemple allemand est la preuve que l’efficience d’un système ne dépend pas seulement des moyens. Il dépend d’abord d’une organisation, d’un état d’esprit et d’une autorité bien calibrée, au bon niveau. Sans nos héros en blouse blanche qui sont montés courageusement au front, même mal équipés, notre système de santé, prétendument «le meilleur du monde», aurait totalement failli.

Michel-Ange
Messages : 3695
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Je me demande toujours ce que l'Allemagne fait de ces 28000 lits de réa en temps normal, quand même… :-|

Bon, notons quand même que, jusqu'ici, on n'a manqué ni de lit de réa, ni de respirateurs.

baggio42
Messages : 9818
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Latornade a écrit :
08 avr. 2020, 21:23
Extrait d’une tribune de Jean-Louis Thiériot est notamment l’auteur de Stauffenberg (Perrin, 2009). Il est également avocatet député LR de Seine-et-Marne.

C’est pas pour enflammer le débat mais je m’étais sacrément fait envoyer sur les roses quand j’avais émis l’idée que le problème n’était pas forcément que financier.

Il y a peut-être des pistes évidentes à prendre chez nos voisins.

——


L’Allemagne ne consacre pas plus d’argent public à son système de santé que la France. Si le coronavirus a fait cinq fois moins de victimes chez nos voisins à ce jour, c’est grâce à une organisation plus souple et pragmatique.
Avant la crise, le pays disposait de 28.000 lits de réanimation, contre 5000 en France. Aujourd’hui, il a été capable de porter sa capacité à 40.000, alors que nous essayons péniblement d’atteindre les 14.000. Il ne manque pas de masques et parvient à réaliser 70.000 tests par jour (contre 12.000 en France).
La qualité du système de santé allemand ne résulte pas de dépenses de santé supérieures. D’après l’OCDE, la part du PIB allemand consacré à la santé est de 11,25% contre 11,3% en France. La ressource étant comparable, c’est dans l’organisation qu’il faut rechercher les causes.
La principale raison est la gestion du système de santé et de la carte hospitalière parles Länder. Le ministère fédéral est en charge des règles générales régissant l’assurance maladie et des grandes orientations de santé publique. Mais c’est au niveau local, du ministre-président du Land et de son ministre des affaires sociales que se prennent les décisions concrètes d’investissement et d’allocations des moyens. L’ouverture ou la fermeture d’un établissement hospitalier est directement du ressort de l’échelon de proximité.
La décentralisation effective avec sanction électorale à la clef est le facteur déterminant de l’efficacité allemande.
Ce circuit décisionnel court a le mérite de réduire le poids de la technostructure. En Allemagne, il n’y a que 24,3% des personnels hospitaliers à assumer des missions administratives, contre 35,2% en France. Sur une fonction publique hospitalière française, forte de 1,2 million d’agents, ces 9 points de différence représenterait 100.000 soignants de plus…
La réforme Aubry aurait dû s’accompagner de la création de 37.000 postes. Faute de moyens budgétaires, 10.000 d’entre eux n’ont pas été pourvus et l’AP-HP croule sous les RTT qui déstructurent les services. En Allemagne, les salariés sont sous un régime de droit privé, travaillent 40 heures, mais bénéficient de salaires nettement plus élevés, au moins 20% de plus. Marque s’il en est de la considération apportée à ces fonctions humaines si essentielles, la rémunération des infirmières est de 13% supérieur au salaire moyen, alors qu’il est en France inférieur de 5%.
la démographie médicale y est infiniment meilleure,avec 4,3 médecins pour 1000 habitants (3,4 en France). C’est d’autant plus efficace que la culture du partenariat public-privé, du Sozialpartnerschaft, fait des médecins libéraux des acteurs à part entière des politiques de santé.
Enfin, pour répondre au défi spécifique de la crise du coronavirus, l’Allemagne peut s’appuyer sur sa base industrielle et technologique, sur les PME et les ETI qui sont au cœur de son dynamisme. Elle dispose encore d’une industrie chimique puissante, capable de produire en masse des réactifs. Sa plasturgie a modifié ses chaînes pour assurer un approvisionnement efficace en charlottes et surblouses. La société Dräger sera capable de livrer en deux semaines 10.000 respirateurs. Autant d’éléments stratégiques globaux qui permettent de regarder avec une certaine sérénité la vague qui monte.
on peut d’ores et déjà en tirer des leçons. Les maîtres mots devront être décentralisation et débureaucratisation.
La chasse aux doublons, aux organigrammes compliqués devra être impitoyable, avec priorité absolue donnée aux soignants.
L’exemple allemand est la preuve que l’efficience d’un système ne dépend pas seulement des moyens. Il dépend d’abord d’une organisation, d’un état d’esprit et d’une autorité bien calibrée, au bon niveau. Sans nos héros en blouse blanche qui sont montés courageusement au front, même mal équipés, notre système de santé, prétendument «le meilleur du monde», aurait totalement failli.
Comme je l'écris depuis des lustres, ce n'est pas un problème de moyens, mais comment sont mis en oeuvre ces moyens.
Nous sommes trop centralisés et commandés par des armées de cadres de la fonction publique qui ne servent à rien ou presque. Et dans le privé, les grosses boîtes, ça devient pareil.

baggio42
Messages : 9818
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Michel-Ange a écrit :
08 avr. 2020, 21:36
Je me demande toujours ce que l'Allemagne fait de ces 28000 lits de réa en temps normal, quand même… :-|

Bon, notons quand même que, jusqu'ici, on n'a manqué ni de lit de réa, ni de respirateurs.
Et bien ces fameux lits de réanimation anticipent une éventuelle crise sanitaire.
Pourquoi sans cesse réagir au lieu d'anticiper ?

Pour l'instant nous sommes sur la corde raide. Et si nous avions cette soupape de sécurité plus grande, le confinement serait moins contraignant. Donc l'activité économique moins à l'arrêt.

Michel-Ange
Messages : 3695
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

baggio42 a écrit :
08 avr. 2020, 21:43
Michel-Ange a écrit :
08 avr. 2020, 21:36
Je me demande toujours ce que l'Allemagne fait de ces 28000 lits de réa en temps normal, quand même… :-|

Bon, notons quand même que, jusqu'ici, on n'a manqué ni de lit de réa, ni de respirateurs.
Et bien ces fameux lits de réanimation anticipent une éventuelle crise sanitaire.
Pourquoi sans cesse réagir au lieu d'anticiper ?

Pour l'instant nous sommes sur la corde raide. Et si nous avions cette soupape de sécurité plus grande, le confinement serait moins contraignant. Donc l'activité économique moins à l'arrêt.
Avoir des installations hospitalières deux fois trop grandes pour la pire crise sanitaire du siècle, ça ressemble à un excès de prévoyance. Mais quelque chose m'échappe sans doute...

baggio42
Messages : 9818
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Michel-Ange a écrit :
08 avr. 2020, 21:49
baggio42 a écrit :
08 avr. 2020, 21:43
Michel-Ange a écrit :
08 avr. 2020, 21:36
Je me demande toujours ce que l'Allemagne fait de ces 28000 lits de réa en temps normal, quand même… :-|

Bon, notons quand même que, jusqu'ici, on n'a manqué ni de lit de réa, ni de respirateurs.
Et bien ces fameux lits de réanimation anticipent une éventuelle crise sanitaire.
Pourquoi sans cesse réagir au lieu d'anticiper ?

Pour l'instant nous sommes sur la corde raide. Et si nous avions cette soupape de sécurité plus grande, le confinement serait moins contraignant. Donc l'activité économique moins à l'arrêt.
Avoir des installations hospitalières deux fois trop grandes pour la pire crise sanitaire du siècle, ça ressemble à un excès de prévoyance. Mais quelque chose m'échappe sans doute...
Pour l'instant on ne sait pas où est le niveau de la crise en Allemagne.
On en reparlera dans deux mois. En tous cas leur économie n'est pas à terre. Leur système de santé non plus.
Et en plus, grand seigneur, ils prennent en nombre nos malades les plus graves : une centaine.

Tiens un exemple. On construit des bombes atomiques et des milliers d'armes dont on se servira jamais.
Excès de prévoyance là aussi ou bien brossage dans le bon sens du poil pour le lobby militaire et leurs entreprises style
Dassault.

Quand nous sortirons de cette crise, il faudra que notre stratégie économique fasse confiance aux hommes qui la composent. Plutôt qu'à des normes créées et mises en œuvrent par des individus déconnectés du terrain.

Le dernier exemple en date est ce fameux cadre de santé du Grand Est viré car estimant logique de continuer les coupes budgétaires à l'hôpital.Le parfait exemple du haut fonctionnaire qui n'écoute pas les discours de Macron :mrgreen: .Mais
Surtout incapable de prendre du recul sur son métier, son quotidien. Comment veux-tu avancer avec des individus aussi formatés :(

la buse
Messages : 18811
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

Michel-Ange a écrit :
08 avr. 2020, 21:49
baggio42 a écrit :
08 avr. 2020, 21:43
Michel-Ange a écrit :
08 avr. 2020, 21:36
Je me demande toujours ce que l'Allemagne fait de ces 28000 lits de réa en temps normal, quand même… :-|

Bon, notons quand même que, jusqu'ici, on n'a manqué ni de lit de réa, ni de respirateurs.
Et bien ces fameux lits de réanimation anticipent une éventuelle crise sanitaire.
Pourquoi sans cesse réagir au lieu d'anticiper ?

Pour l'instant nous sommes sur la corde raide. Et si nous avions cette soupape de sécurité plus grande, le confinement serait moins contraignant. Donc l'activité économique moins à l'arrêt.
Avoir des installations hospitalières deux fois trop grandes pour la pire crise sanitaire du siècle, ça ressemble à un excès de prévoyance. Mais quelque chose m'échappe sans doute...
Tu m'étonnes, heureusement qu'en France on fait preuve de responsabilité, nous.

Répondre