[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

zigzag
Messages : 212
Enregistré le : 21 févr. 2016, 17:41

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par zigzag »

Dagostino a écrit :
20 mars 2020, 19:23
zigzag a écrit :
20 mars 2020, 19:20
Raoult est un illuminé, il l'a toujours été, à la limite du gourou. Il a peut-être raison sur cette problématique mais le personnage est des plus déplaisants. D'une arrogance folle et un brin exalté. C'est le Hervé Renard de l'épidémie, celui qui sait tout sur tout et regarde ses condisciples avec morgue et suffisance.
En attendant c'est un expert dans le domaine (et reconnu) et il utilise ce médoc depuis pas mal d'années...
Possible mais si c'est tel est le cas, pourquoi les autres ne s'en inspirent pas ? Il doit bien y avoir une raison...

paranoid
Messages : 2669
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

merlin a écrit :
20 mars 2020, 19:05
baggio42 a écrit :
20 mars 2020, 18:58
Latornade a écrit :
20 mars 2020, 17:33
Couramiaud Poitevin a écrit :
20 mars 2020, 17:03
martien a écrit :
20 mars 2020, 16:14

Après on me parle de saturation des hôpitaux... Je pense que si on donnait les bonnes informations, qu'on prenait des mesures ciblées, et qu'on arrêtait de créer une panique collective délirante, il n'y aurait jamais eu le moindre risque de saturation. Aujourd'hui tu as des gens bien portants totalement hystériques qui croient qu'ils risquent de crever en pointant le bout du nez dehors, mais qui ne savent même pas réellement comment se comporter avec les personnes à risque dans leur famille, en éspace confiné.
Là, je suis d'accord avec toi. Sauf que les mesures, il fallait les anticiper, et les faire vivre activement, ce qui n'a pas été fait.

Maintenant, les gens ne veulent plus aller bosser parce qu'ils ont peur de crever, alors que c'est pas ça le problème, le risque est absolument minime à ce niveau. D'un autre côté, il y a moins d'une semaine, les gens avaient compris que c'était les vieux qui allaient crever, alors ils n'en avaient rien à faire et ils ne prenaient aucune précaution.

Mais ça c'est du à une défaillance d'information gouvernementale : il fallait faire de la pédagogie mieux que ça : il fallait faire prendre conscience qu'on est ensemble dans une même société, et qu'on doit prendre des mesures d'éloignement social pour se protéger collectivement, donc ce n'est pas la peine de d'angoisser trop personnellement (mais un peu quand même), parce que le risque majeur, il est pour les personnes fragile et pour le système de santé.

Dans ces conditions, si les conditions sont réunies, on peut aller bosser si nécessaire sans craindre la mort à chaque rencontre.

Mais la parole du gouvernement est inaudible. Il fallait suspendre les élections qui sont un lieu d'échange social pour bien faire comprendre la problématique, et s'exprimer clairement.
Comme la première intervention n'a pas fait d'effet, ce couillon de Macron a cru bon de parler de guerre, et maintenant c'est la peur généralisée, et même les activités vitales se paralysent, d’où d'autre coup de gueule de Pénicaud et autre qui ne font que rajouter à la confusion.

Et en plus comment veux-tu que maintenant chacun comprenne l'importance de ses actions vis à vis du groupe social alors que juste avant, c'était chacun pour soi et tant pis pour les faibles ? Les gens continuent comme avant, chacun pour soi, et résultat tout le monde va morfler. Voilà.
Dire explicitement à la population qu’on allait en contaminer un maximum avant de les enfermer chez eux.

Tu crois vraiment que c’es audible pour une population ?
Alors qu’en 3 jours, 3 millions de personnes ont regardé une vidéo affirmant que le virus avait été inventé par un labo français pour vendre un vaccin ? Reçu de ma belle sœur, sûre de sa véracité même après 30 mn de conversation.
Vraiment audible par la population alors qu’une copine infirmière m’explique que c’est le gouvernement qui avec la complicité des labos veut tuer des vieux mais, oups, finalement le virus a évolué et ils ne savent plus le maîtriser ?
Vraiment audible alors qu’un banquier pense que c’est l’œuvre de dieu ? Que des GJ pensent que c’est pour faire passer des lois en douce ?

Y a rien d’audible pour personne sauf à insuffler des éléments à mesure et des faits en fonction de l’évolution.
D'ailleurs cette fameuse video devenue virale a été démontée sur le journal de 20 heures de TF1.
Elle émane d'un Gilet Jaune, comme par hasard....
Le gilet jaune , le stade ultime de l'évolution de l'homme ...
Nan le stade ultime c'est le sympathisant RN/LREM

rouge
Messages : 7398
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

Xavier Bertrand traitant d’abrutis ceux qui ne respectent pas les consignes il a raison mais
En tant qu’ancien ministre de la santé et destructeur du système hospitalier il ferait bien de la fermer
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Dagostino
Messages : 9236
Enregistré le : 19 juin 2006, 20:28
Localisation : Saint etienne

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dagostino »

zigzag a écrit :
20 mars 2020, 19:30
Dagostino a écrit :
20 mars 2020, 19:23
zigzag a écrit :
20 mars 2020, 19:20
Raoult est un illuminé, il l'a toujours été, à la limite du gourou. Il a peut-être raison sur cette problématique mais le personnage est des plus déplaisants. D'une arrogance folle et un brin exalté. C'est le Hervé Renard de l'épidémie, celui qui sait tout sur tout et regarde ses condisciples avec morgue et suffisance.
En attendant c'est un expert dans le domaine (et reconnu) et il utilise ce médoc depuis pas mal d'années...
Possible mais si c'est tel est le cas, pourquoi les autres ne s'en inspirent pas ? Il doit bien y avoir une raison...
Peut être parce qu'ils ne connaissent pas aussi bien la molécule que lui ?
D'ailleurs comme je l'ai posté hier, l'agence du médicament américain l'a autorisé pour traiter le COVID.
D'ailleurs à la base c'est pas une idée de Raoult hein mais des chinois, c'est eux qui l'ont testé en 1er, et faut arrêter de croire que c'est une civilisation en dessous de la notre.

merlin
Messages : 11844
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »

paranoid a écrit :
20 mars 2020, 19:33
merlin a écrit :
20 mars 2020, 19:05
baggio42 a écrit :
20 mars 2020, 18:58
Latornade a écrit :
20 mars 2020, 17:33
Couramiaud Poitevin a écrit :
20 mars 2020, 17:03
martien a écrit :
20 mars 2020, 16:14

Après on me parle de saturation des hôpitaux... Je pense que si on donnait les bonnes informations, qu'on prenait des mesures ciblées, et qu'on arrêtait de créer une panique collective délirante, il n'y aurait jamais eu le moindre risque de saturation. Aujourd'hui tu as des gens bien portants totalement hystériques qui croient qu'ils risquent de crever en pointant le bout du nez dehors, mais qui ne savent même pas réellement comment se comporter avec les personnes à risque dans leur famille, en éspace confiné.
Là, je suis d'accord avec toi. Sauf que les mesures, il fallait les anticiper, et les faire vivre activement, ce qui n'a pas été fait.

Maintenant, les gens ne veulent plus aller bosser parce qu'ils ont peur de crever, alors que c'est pas ça le problème, le risque est absolument minime à ce niveau. D'un autre côté, il y a moins d'une semaine, les gens avaient compris que c'était les vieux qui allaient crever, alors ils n'en avaient rien à faire et ils ne prenaient aucune précaution.

Mais ça c'est du à une défaillance d'information gouvernementale : il fallait faire de la pédagogie mieux que ça : il fallait faire prendre conscience qu'on est ensemble dans une même société, et qu'on doit prendre des mesures d'éloignement social pour se protéger collectivement, donc ce n'est pas la peine de d'angoisser trop personnellement (mais un peu quand même), parce que le risque majeur, il est pour les personnes fragile et pour le système de santé.

Dans ces conditions, si les conditions sont réunies, on peut aller bosser si nécessaire sans craindre la mort à chaque rencontre.

Mais la parole du gouvernement est inaudible. Il fallait suspendre les élections qui sont un lieu d'échange social pour bien faire comprendre la problématique, et s'exprimer clairement.
Comme la première intervention n'a pas fait d'effet, ce couillon de Macron a cru bon de parler de guerre, et maintenant c'est la peur généralisée, et même les activités vitales se paralysent, d’où d'autre coup de gueule de Pénicaud et autre qui ne font que rajouter à la confusion.

Et en plus comment veux-tu que maintenant chacun comprenne l'importance de ses actions vis à vis du groupe social alors que juste avant, c'était chacun pour soi et tant pis pour les faibles ? Les gens continuent comme avant, chacun pour soi, et résultat tout le monde va morfler. Voilà.
Dire explicitement à la population qu’on allait en contaminer un maximum avant de les enfermer chez eux.

Tu crois vraiment que c’es audible pour une population ?
Alors qu’en 3 jours, 3 millions de personnes ont regardé une vidéo affirmant que le virus avait été inventé par un labo français pour vendre un vaccin ? Reçu de ma belle sœur, sûre de sa véracité même après 30 mn de conversation.
Vraiment audible par la population alors qu’une copine infirmière m’explique que c’est le gouvernement qui avec la complicité des labos veut tuer des vieux mais, oups, finalement le virus a évolué et ils ne savent plus le maîtriser ?
Vraiment audible alors qu’un banquier pense que c’est l’œuvre de dieu ? Que des GJ pensent que c’est pour faire passer des lois en douce ?

Y a rien d’audible pour personne sauf à insuffler des éléments à mesure et des faits en fonction de l’évolution.
D'ailleurs cette fameuse video devenue virale a été démontée sur le journal de 20 heures de TF1.
Elle émane d'un Gilet Jaune, comme par hasard....
Le gilet jaune , le stade ultime de l'évolution de l'homme ...
Nan le stade ultime c'est le sympathisant RN/LREM
Ah zut , tu t'es senti visé ? désolé ...

Latornade
Messages : 6484
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Dagostino a écrit :
20 mars 2020, 19:37
zigzag a écrit :
20 mars 2020, 19:30
Dagostino a écrit :
20 mars 2020, 19:23
zigzag a écrit :
20 mars 2020, 19:20
Raoult est un illuminé, il l'a toujours été, à la limite du gourou. Il a peut-être raison sur cette problématique mais le personnage est des plus déplaisants. D'une arrogance folle et un brin exalté. C'est le Hervé Renard de l'épidémie, celui qui sait tout sur tout et regarde ses condisciples avec morgue et suffisance.
En attendant c'est un expert dans le domaine (et reconnu) et il utilise ce médoc depuis pas mal d'années...
Possible mais si c'est tel est le cas, pourquoi les autres ne s'en inspirent pas ? Il doit bien y avoir une raison...
Peut être parce qu'ils ne connaissent pas aussi bien la molécule que lui ?
D'ailleurs comme je l'ai posté hier, l'agence du médicament américain l'a autorisé pour traiter le COVID.
D'ailleurs à la base c'est pas une idée de Raoult hein mais des chinois, c'est eux qui l'ont testé en 1er, et faut arrêter de croire que c'est une civilisation en dessous de la notre.
Ce sont les chinois qui ont fait les premiers tests.
Tests encourageants donc transmis à la communauté scientifique.
Spécialiste de cette molécule il s’est tout naturellement intéressé à cette solution.
Test également encourageant de son côté.
Tests en cours dans d’autres services en France mais également en Chine et aux USA.

merlin
Messages : 11844
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »


Dagostino
Messages : 9236
Enregistré le : 19 juin 2006, 20:28
Localisation : Saint etienne

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dagostino »

Latornade a écrit :
20 mars 2020, 19:44
Dagostino a écrit :
20 mars 2020, 19:37
zigzag a écrit :
20 mars 2020, 19:30
Dagostino a écrit :
20 mars 2020, 19:23
zigzag a écrit :
20 mars 2020, 19:20
Raoult est un illuminé, il l'a toujours été, à la limite du gourou. Il a peut-être raison sur cette problématique mais le personnage est des plus déplaisants. D'une arrogance folle et un brin exalté. C'est le Hervé Renard de l'épidémie, celui qui sait tout sur tout et regarde ses condisciples avec morgue et suffisance.
En attendant c'est un expert dans le domaine (et reconnu) et il utilise ce médoc depuis pas mal d'années...
Possible mais si c'est tel est le cas, pourquoi les autres ne s'en inspirent pas ? Il doit bien y avoir une raison...
Peut être parce qu'ils ne connaissent pas aussi bien la molécule que lui ?
D'ailleurs comme je l'ai posté hier, l'agence du médicament américain l'a autorisé pour traiter le COVID.
D'ailleurs à la base c'est pas une idée de Raoult hein mais des chinois, c'est eux qui l'ont testé en 1er, et faut arrêter de croire que c'est une civilisation en dessous de la notre.
Ce sont les chinois qui ont fait les premiers tests.
Tests encourageants donc transmis à la communauté scientifique.
Spécialiste de cette molécule il s’est tout naturellement intéressé à cette solution.
Test également encourageant de son côté.
Tests en cours dans d’autres services en France mais également en Chine et aux USA.
Voilà c'est ça, perso je connais pas ce médoc mais j'ai écouté 2 3 vidéos de lui et tu sens qu'il connait très bien son sujet.
D'ailleurs il associe un autre truc avec la chloroquine pour éviter les infections bactériennes (un antibio qui est efficace aussi contre les virus a priori).
Bref peut être que ça ne marchera pas, peut être que si, en attendant il est un des seul à proposer une solution, comment être contre ?

Couramiaud Poitevin
Messages : 2511
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Dagostino a écrit :
20 mars 2020, 19:48


Voilà c'est ça, perso je connais pas ce médoc mais j'ai écouté 2 3 vidéos de lui et tu sens qu'il connait très bien son sujet.
D'ailleurs il associe un autre truc avec la chloroquine pour éviter les infections bactériennes (un antibio qui est efficace aussi contre les virus a priori).
Bref peut être que ça ne marchera pas, peut être que si, en attendant il est un des seul à proposer une solution, comment être contre ?
Article dans Médiapart. D'un côté, la thérapeutique Raoult est testée, de l'autre, il y a un essai clinique national avec 3 traitements qui est lancé sur 3200 personnes.
https://www.mediapart.fr/journal/france ... nglet=full
La chloroquine, médicament utilisé dans le traitement du paludisme, dont les essais sont jugés « prometteurs » dans la lutte contre le coronavirus, sera incluse, aux côtés d’autres molécules, « dans l’essai français et européen qui démarre le 20 mars sous l’égide de l’OMS », a annoncé le président du Conseil scientifique.

La chloroquine n’avait dans un premier temps pas été retenue. Car, justifiaient les autorités sanitaires, les patients qui vont participer à l’essai clinique sont dans un état sévère, en réanimation. Il pourrait y avoir des interactions médicamenteuses avec les traitements de réanimation, sans oublier ses effets secondaires. De plus, la chloroquine n’est pas dans la liste des traitements prioritaires recommandés par l’OMS.

Mais, face à l’incompréhension suscitée par cette exclusion, interrogé le 18 mars dans le 20 h de France 2, Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique sur le coronavirus, a annoncé que la chloroquine allait finalement être testée dans l’essai clinique national. « Il faut poursuivre le questionnement autour de ce médicament, et d’ailleurs, il y aura dans l’essai français et européen qui démarre vendredi 20 mars avec les autres molécules sous l’égide de l’OMS [Organisation mondiale de la santé] un test avec la chloroquine », a-t-il précisé.

Depuis le 9 mars 2020, ce médicament utilisé dans le traitement du paludisme et de maladies auto-immunes comme le lupus, fait l’objet d’un essai clinique sur vingt-quatre patients de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection à Marseille, dirigé par le professeur Didier Raoult, membre du conseil scientifique qui informe le ministre de la santé Olivier Véran sur le coronavirus. Pour cet infectiologue, utiliser la chloroquine présente un avantage, celui de « connaître les risques toxiques d’un médicament utilisé depuis soixante ou soixante-dix ans ».


Le 16 mars, Didier Raoult a annoncé ses premiers résultats : au bout de six jours de traitement, seulement 25 % des patients sont encore porteurs du virus, alors que 90 % de ceux qui n’ont pas reçu ce traitement sont toujours positifs.

Le lendemain, mardi 17 mars, Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, indiquait que les essais cliniques de chloroquine étaient « prometteurs ». Et Olivier Véran donnait « l’autorisation pour qu’un essai plus vaste par d’autres équipes puisse être initié dans les plus brefs délais sur un plus grand nombre de patients ». Le ministre de la santé ajoutait que ces essais « ont déjà commencé à Lille ». Selon lui, ces nouveaux essais pourraient permettre « de conforter les résultats intéressants ». Toutefois, Olivier Véran soulignait qu’« il est absolument fondamental d’asseoir toute décision de politique publique en santé sur des données scientifiques validées, et les processus de validation ».

Quelques heures plus tard, le laboratoire français Sanofi se disait prêt à offrir aux autorités françaises des millions de doses de l’antipaludique Plaquenil, l’un des noms commerciaux de la chloroquine, pouvant traiter potentiellement 300 000 malades.

Avec cet essai clinique, validé par les autorités sanitaires, Didier Raoult espère « améliorer la prise en charge clinique pour les patients qui présentent une pathologie relativement grave », mais aussi diminuer le portage viral, à savoir la capacité d’un individu à transmettre le virus, une nécessité à l’heure où l’épidémie continue de se propager à toute vitesse. Le 17 mars à 18 heures, on comptait 180 090 personnes infectées et 7 063 décès dans le monde depuis le début de l’épidémie de la maladie Covid-19. En France, le nombre de cas s’élève à 7 730 et 175 personnes sont décédées.

La chloroquine est actuellement testée par l’intermédiaire d’une vingtaine d’essais cliniques en Chine. Didier Raoult s’appuie notamment sur les résultats d’une étude chinoise parue début février. Mais plusieurs spécialistes français interrogés par l’AFP sur cette étude estiment que cette piste doit être accueillie avec la plus grande prudence. Pour deux raisons : l’étude a été publiée de façon préliminaire, sans avoir été validée par un comité d’experts scientifiques et elle ne donne pas de chiffres permettant de quantifier l’efficacité de la molécule.

Pourquoi prendre ces résultats avec précaution ? Parce qu’il faut beaucoup de patients pour valider un réel effet d’une molécule et avoir des résultats statistiquement concluants. Il faut aussi respecter le circuit habituel de la validation scientifique d’une publication par des experts. Comme l’a rappelé Bruno Canard, spécialiste de la réplication virale, dans le Journal du CNRS du 13 mars 2020, « durant l’épidémie d’Ebola, des repositionnements de médicaments ont été faits sans base scientifique sérieuse ».

La chloroquine fait de l’ombre à un autre essai clinique national attendu avec impatience depuis son annonce le 11 mars. Cet essai est le projet le plus significatif parmi les vingt priorités de la recherche sur le coronavirus en France. Huit cents patients français dans un état sévère vont participer à cet essai clinique qui comptera 3 200 personnes infectées.

Comme avec la chloroquine, efficace contre le paludisme, cet essai clinique qui va évaluer des traitements qui ont déjà fait leurs preuves contre le VIH, Ebola, ou des coronavirus responsables des épidémies de Sras et MERS. Cette stratégie de « repositionnement de médicaments » est classique dans l’urgence épidémique. En parallèle, la lutte contre la pandémie se fait aussi par d’autres équipes de recherche et industriels qui s’activent dans la recherche de vaccins, qui peut prendre au moins un an, voire plusieurs années. Pour lutter contre ce coronavirus, SARS-CoV-2, des équipes de recherche vont donc tester quatre traitements différents dans des hôpitaux de l’AP-HP et des CHU en région.

Rappelons qu’un essai clinique est une recherche biomédicale pratiquée sur l’humain, après des pistes confirmées in vitro, sur les paillasses et in vivo chez l’animal, généralement la souris. Cela permet d’enrichir les connaissances biologiques ou médicales. Quand l’essai porte sur un médicament, on cherche à obtenir des données pharmacocinétiques – pour savoir comment ça se passe quand on absorbe ce médicament, comment il se distribue dans le corps et comment on l’évacue. On cherche aussi à savoir comment le médicament fonctionne (données pharmacodynamiques) et bien évidemment quelle est son efficacité (données thérapeutiques).

Cet essai clinique à « quatre bras d’intervention » est piloté par la professeure Florence Ader, cheffe adjointe du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon. Les 3 200 malades vont recevoir un des quatre traitements de manière aléatoire.

Le premier traitement n’en est pas vraiment un, mais sert de témoin, puisque les patients de ce groupe ne recevront que les soins habituels en réanimation, tels que l’assistance respiratoire, indispensable pour les infections respiratoires les plus graves.

Dans le deuxième groupe, les malades vont être soumis au remdesivir, produit par les laboratoires américains Gilead. Cet antiviral a été testé contre le virus Ebola, avec succès en laboratoire et chez l’animal, mais pas chez l’humain. Ce médicament, expérimental et non commercialisé, est un inhibiteur de polymérase, c’est-à-dire qu’il bloque l’enzyme qui resynthétise le génome du virus afin qu’il se réplique. Testé aussi aux États-Unis et en Chine actuellement, il est considéré comme un bon candidat contre le coronavirus SARS-CoV-2, puisque c’est un antiviral dit « à large spectre ».

Troisième traitement : le Kaletra, développé par le laboratoire américain AbbVie. Le Kaletra est un antiviral utilisé dans les trithérapies contre le VIH, le virus du sida. Deux molécules sont combinées dans ce médicament. Le lopinavir est un inhibiteur de protéase du VIH : en bloquant cette protéase, il empêche la reproduction du virus. Quant au ritonavir, il sert de « booster » au lopinavir : il augmente la concentration de ce dernier dans l’organisme.

D’après le professeur Philippe Sansonetti, titulaire de la chaire Microbiologie et maladies infectieuses au Collège de France, la panoplie des molécules anti-VIH est mise en place contre le SARS-CoV-2, « parce qu’il y a des éléments communs dans la machinerie », comme il l’a expliqué dans sa conférence du 16 mars au Collège de France.

Le cocktail antiviral « lopinavir-ritonavir » a d’ailleurs déjà fait ses preuves contre les coronavirus responsables des épidémies de Sras en 2003 et de MERS qui sévit depuis 2012 au Moyen-Orient. En 2004, une étude a montré que ce cocktail antiviral représentait un « bénéfice clinique substantiel » pour des patients atteints du Sras.

Le Kaletra servira aussi pour le quatrième traitement, en association avec un interféron bêta, du laboratoire Merck. Cette combinaison s’explique car « on sait qu’un antiviral peut ne pas suffire », a indiqué par le professeur Yazdan Yazdanpanah, directeur de REACTing, le consortium scientifique qui a sélectionné les vingt projets prioritaires.

Les interférons bêta qui viennent ici en renfort de l’anti-VIH, sont notamment utilisés chez les patients atteints de sclérose en plaques, maladie liée à un dysfonctionnement du système immunitaire, qui touche le cerveau et la moelle épinière. En cas d’infection virale, les interférons sont naturellement produits par notre système immunitaire. Ce sont des molécules de signalisation, c’est-à-dire qu’elles agissent comme un messager, et vont déclencher une série d’événements pour moduler l’activité d’autres cellules du système immunitaire et ainsi contribuer à la défense de notre organisme.

L’essai va démarrer avec ces traitements, mais il est adaptatif. « Si un traitement ne marche pas, nous l’arrêterons, mais si un traitement efficace apparaît, nous l’ajouterons », a précisé Yazdan Yazdanpanah.
Modifié en dernier par Couramiaud Poitevin le 20 mars 2020, 19:58, modifié 1 fois.
Image

Couramiaud Poitevin
Messages : 2511
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Une video de Le Media qui eplique parfaitement la question de l'immunité de groupe.
Image

Kreuzigue
Messages : 578
Enregistré le : 02 août 2010, 13:11
Localisation : Sainté

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Kreuzigue »

Une video avec un titre pas racoleur du tout, couramiaud :super:
"J'y crois encore, on est vivant quand on est fort."
-F. Nietzsche

Couramiaud Poitevin
Messages : 2511
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Kreuzigue a écrit :
20 mars 2020, 20:00
Une video avec un titre pas racoleur du tout, couramiaud :super:
C'est sûr que le titre est nul, mais regarde-là, et tu verras que le contenu est valable et explique parfaitement la question de l'immunité de groupe.
Image

Couramiaud Poitevin
Messages : 2511
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Un article remarquable du New York Times (donc en anglais) sur la communication en ce qui concerne la pénurie de masques, par Par Zeynep Tufekci

Le Dr Tufekci est professeur de sciences de l'information spécialisé dans les effets sociaux de la technologie.
(incidemment, cet article nous aprend que les USA ont aussi mal géré que nous la question des masques)
https://www.nytimes.com/2020/03/17/opin ... masks.html
Traduction du titre
Pourquoi dire aux gens qu’ils n’ont pas besoin de masques est contre-productif

Pour aider à gérer la pénurie, les autorités ont envoyé un message les rendant indignes de confiance.


Le début de l'article explique pourquoi c'est contre-productif de mentir aux gens en leur disant que seuls les soignants en ont besoin, et ensuite pourquoi c'est contre productif de dire que les gens de toute façon ne savent pas se servir de masques.

Mais alors que dire ? C'est ce qui est expliqué dans la conclusion que je vous met en traduction :

Étant donné qu'il y a effectivement une pénurie de masques et que les travailleurs médicaux ont absolument plus besoin de ces masques, qu'auraient dû dire les autorités ? La pleine vérité douloureuse. Malgré les avertissements d'experts depuis des décennies, en particulier après le quasi-accident du SRAS, nous n'étions toujours pas préparés à cette pandémie, et nous n'avons pas augmenté la production nationale quand nous le pouvions, et maintenant il y a une pénurie de masques - et c'est désastreux parce que la ligne de front des agents de santé en ligne méritent la meilleure protection. D'ailleurs, s'ils tombent malades, nous serons tous condamnés.

Si quoi que ce soit, un appel aux personnes qui ont amassé des masques pour en faire don à leur personnel médical local fonctionnerait probablement mieux que de dire aux gens qu'ils n'en ont pas besoin ou qu'ils n'arriveront pas à les faire fonctionner. «Écoutez, plus de masques seraient formidables. Nous faisons de notre mieux pour accélérer la production. Jusque-là, si nos travailleurs médicaux tombent malades, nous serons tous dans une situation pire. S'il vous plaît, donnez tout excédent - peut-être plus de deux semaines par personne - à votre hôpital », semble ringard, mais c'est la vérité.
La recherche montre que pendant les catastrophes, les gens peuvent montrer un comportement étonnamment altruiste, mais les interventions des autorités peuvent se retourner contre elles si elles alimentent la méfiance ou traitent le public comme un adversaire plutôt que des personnes qui intensifieront si elles sont traitées avec respect. Étant donné que même les masques faits maison peuvent fonctionner mieux que pas de masques, le port de ces masques peut être quelque chose qui incite les gens à faire pendant qu'ils restent plus à la maison, comme nous le devrions tous.

Nous devrons sans aucun doute faire face à de nombreux défis à mesure que la pandémie se propage dans nos sociétés et que les gens devront coopérer. Plus tôt nous créerons les conditions dans lesquelles une telle coopération pourra s'épanouir, mieux nous serons tous.

Image

LE MARQUIS
Messages : 7585
Enregistré le : 11 avr. 2009, 23:51

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par LE MARQUIS »

Rob420 a écrit :
20 mars 2020, 17:08
martien a écrit :
20 mars 2020, 16:14

Ça reste une maladie à faible taux de mortalité, pas plus contagieuse que la grippe, et qui n'est dangeureuse que pour une petite catégorie de personnes déjà très affaiblies.
comment ce blaireau peut dire de telle connerie ??? dehors
il y a des jeunes en bonne santé qui sont dans le coma (même si ça reste rare)
Ca fait 1 mois que les médecins criée que c'est pas un grippe et 10 fois plus dangereux

T'es stressé détends toi

thesnakke
Messages : 5903
Enregistré le : 11 juil. 2011, 23:36

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par thesnakke »



Bien vu Élise !
Directeur plus ou moins officiel de campagne "Titi Henry nouveau coach de Sainté"

Latornade
Messages : 6484
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Un certain nombre de Français résidant en zone rurale contournent les règles de confinement imposées par le gouvernement

https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... W7Z2HoT448

verttoujours
Messages : 1277
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

rouge a écrit :
20 mars 2020, 09:54
Junito a écrit :
20 mars 2020, 07:32
Gonzalo Sanogo a écrit :
20 mars 2020, 06:57

Ptain quand on lit ça on a l'impression que les gens sont envoyés à Tchernobyl le lendemain de l'explosion...Je suis de ceux qui bossent encore au bureau, pas de masque fourni ni gel HA, respect des gestes barrière, lavage de mains dès manipulation d'un objet suspect, ça va le faire. Faut arrêter de dramatiser à l'excès, parce que si plus personne ne va bosser l'économie ne s'en relèvera pas et vos pensions de retraite ou chômage partiel,ben y aura plus personne pour les payer.
Complètement d’accord avec toi. Je ne sais pas si tout le monde mesure bien les conséquences sociales de l’arrêt de notre économie : chômage de masse, surendettement, malnutrition, alcoolisme, divorces, drames familiaux ...

La vraie question qui se pose au politique est : est-ce que sauver la vie de quelques dizaines de milliers de personnes âgées souvent déjà malades vaut qu’on hypothèque la vie de millions d’autres parmi lesquelles les enfants seront les plus touchés.

J’ai pas la réponse, mais il y a des risques avec lesquels ont a appris à vivre depuis longtemps : l’automobile tué plus de 3500 personnes chaque année en France, pour autant on n’a jamais renoncé à conduire ...
L’eugénisme a encore de beaux jours :diable:
ben oui, comme dit un pote, les vieux, faudrait les tuer à la naissance :hehe:

verttoujours
Messages : 1277
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

Latornade a écrit :
20 mars 2020, 20:48
Un certain nombre de Français résidant en zone rurale contournent les règles de confinement imposées par le gouvernement

https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... W7Z2HoT448
article pas caricatural du tout !!!
y'a des cons partout mais ce n'est pas une généralité (regarde ces couillons de parisiens qui débarquent sur l'ile de ré ou les iles du morbihan ...)
j'habite en campagne et je peux te dire que chez moi le confinement est plutôt bien respecté mais si beaucoup s'autorise une petite ballade en pleine campagne sans croiser personne donc ca craint rien.

elstrid
Messages : 299
Enregistré le : 27 déc. 2010, 20:06

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par elstrid »

thesnakke a écrit :
20 mars 2020, 20:39


Bien vu Élise !
Enfin c'est justement parce que Roselyne s'est plantée dans les grandes largeurs qu'on a stoppé la production !

Rob420
Messages : 22908
Enregistré le : 02 août 2005, 23:50

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Rob420 »

verttoujours a écrit :
20 mars 2020, 21:19
Latornade a écrit :
20 mars 2020, 20:48
Un certain nombre de Français résidant en zone rurale contournent les règles de confinement imposées par le gouvernement

https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... W7Z2HoT448
article pas caricatural du tout !!!
y'a des cons partout mais ce n'est pas une généralité (regarde ces couillons de parisiens qui débarquent sur l'ile de ré ou les iles du morbihan ...)
a propos de l'exode. vu au info, 10 jours après que les milanais ont quitté leur ville pour confinement, les lieux de villégiature ont explosé en cas de coronavirus.

Couramiaud Poitevin
Messages : 2511
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Latornade a écrit :
20 mars 2020, 20:48
Un certain nombre de Français résidant en zone rurale contournent les règles de confinement imposées par le gouvernement

https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... W7Z2HoT448
Cet article me semble assez bidon, et même franchement comique.
L'auteur : Vassili Joannidès de Lautour est depuis décembre 2009 professeur à Grenoble École de Management et Queensland University of Technology (Australie). Ancien élève de Sciences-Po Paris et l?'École Normale Supérieure de Cachan, agrégé d'?économie et gestion et docteur en gestion il a été analyste financier spécialisé dans les banques et compagnies d'?assurance puis professeur à Auckland University of Technology (Nouvelle Zélande). Il est vice-président fondateur du cabinet De Burg & Associés depuis 2003 et directeur des opérations de terrain des Européens (UDI-Modem) dans l'Isère.

C'est une enquête approfondie, ça, dit donc ! Les conversations portaient sur les annonces formulées la veille. Celles-ci faisaient l’objet d’un rejet unanime de la part des clients clandestins des estaminets. . Des estaminets, mon Poto ! Sa campagne, il l'a trouvé dans Alexandre Dumas ! J'imagine Vassili Joannidès de Lautour s'introduisant incognito dans un de ces fameux estaminets : il a du se déguiser en Français moyen rural, il a mis une veste de velours, un béret basque et il a pris une baguette de pain sous le bras pour tromper l'ennemi.

"Cette clandestinité s’organise dans certains départements ruraux hostiles au pouvoir, terreaux de "gilets jaunes" depuis 2018". Carrément des zones de résistance ! Les GJ se planquent dans les taillis comme les sangliers dans leur bauge ! :hehe:

"La troisième condition est que les sanctions soient dissuasives. À 38 euros, elles ne le seront sans doute pas. À 135 euros, elles pourront éventuellement l’être pour certains. Pour qui 135 euros sont le prix d’une sortie entre amis, la sanction n’en sera pas vraiment une, mais le prix de la liberté. Pour qui n’est pas solvable, la sanction n’en sera pas une. Probablement des amendes ne seront donc pas suffisantes. On peut imaginer comme sanction dissuasive une comparution immédiate devant le juge pénal et une condamnation inscrite au casier judiciaire quelle qu’elle soit, sans possibilité d’amnistie. Laissant des traces, ces sanctions pourraient peut-être brimer les comportements déviants, sans pour autant atteindre les irréductibles."
Les ruraux sont prêt à lâcher 135 € tout les jours pour aller boire un canon avec leur potes ! 135 € pas dissuasif ! Il est fou le gars !
Comparution devant le juge ! C'est pas assez ! Je propose l’exécution directe d'une balle dans la tête, là, c'est dissuasif ! Le LBD dans l'oeil, ce sera le premier avertissement.

J'habite un village de 1000 habitants en Vendée, je peux te dire que depuis le confinement c'est mort de chez mort. Plus un bruit de bagnole, on se croirais au fin fond d'un hameau de Haute-Loire. Je sors mon chien tous les soirs, d'habitude il n'y a pas d'animation, mais là, c'est le vide absolu, le silence total, pas de joueurs de boules, pas de tablées de ripailleurs dans des estaminets clandestins !

Mais enfin, vu le CV de Vassili Joannidès de Lautour, je vais pas me permettre de le critiquer. On sent tout de suite le spécialiste de la vie rurale, des descentes à la cave, des coins à champignon, le gars il doit rouler en Kangoo de 2005, il a son chien de chasse dans une cabane au fond du jardin, sa grande sortie de l'année, c'est la choucroute dansante organisée par le club de foot. Une pointure en matière de vie rurale, le Vassili Joannidès de Lautour.

En tout cas, il m'a bien fait marrer.
Modifié en dernier par Couramiaud Poitevin le 20 mars 2020, 21:43, modifié 1 fois.
Image

inconnuvert
Messages : 2366
Enregistré le : 06 juin 2017, 17:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par inconnuvert »

Rob420 a écrit :
20 mars 2020, 21:25
verttoujours a écrit :
20 mars 2020, 21:19
Latornade a écrit :
20 mars 2020, 20:48
Un certain nombre de Français résidant en zone rurale contournent les règles de confinement imposées par le gouvernement

https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... W7Z2HoT448
article pas caricatural du tout !!!
y'a des cons partout mais ce n'est pas une généralité (regarde ces couillons de parisiens qui débarquent sur l'ile de ré ou les iles du morbihan ...)
a propos de l'exode. vu au info, 10 jours après que les milanais ont quitté leur ville pour confinement, les lieux de villégiature ont explosé en cas de coronavirus.
Quel égoïsme de faire ça....

Latornade
Messages : 6484
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Couramiaud Poitevin a écrit :
20 mars 2020, 21:31
Latornade a écrit :
20 mars 2020, 20:48
Un certain nombre de Français résidant en zone rurale contournent les règles de confinement imposées par le gouvernement

https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... W7Z2HoT448
Cet article me semble assez bidon, et même franchement comique.
L'auteur : Vassili Joannidès de Lautour est depuis décembre 2009 professeur à Grenoble École de Management et Queensland University of Technology (Australie). Ancien élève de Sciences-Po Paris et l?'École Normale Supérieure de Cachan, agrégé d'?économie et gestion et docteur en gestion il a été analyste financier spécialisé dans les banques et compagnies d'?assurance puis professeur à Auckland University of Technology (Nouvelle Zélande). Il est vice-président fondateur du cabinet De Burg & Associés depuis 2003 et directeur des opérations de terrain des Européens (UDI-Modem) dans l'Isère.

C'est une enquête approfondie, ça, dit donc ! Les conversations portaient sur les annonces formulées la veille. Celles-ci faisaient l’objet d’un rejet unanime de la part des clients clandestins des estaminets. . Des estaminets, mon Poto ! Sa campagne, il l'a trouvé dans Alexandre Dumas ! J'imagine Vassili Joannidès de Lautour s'introduisant incognito dans un de ces fameux estaminets : il a du se déguiser en Français moyen rural, il a mis une veste de velours, un béret basque et il a pris une baguette de pain sous le bras pour tromper l'ennemi.

"Cette clandestinité s’organise dans certains départements ruraux hostiles au pouvoir, terreaux de "gilets jaunes" depuis 2018". Carrément des zones de résistance ! Les GJ se planquent dans les taillis comme les sangliers dans leur bauge ! :hehe:

"La troisième condition est que les sanctions soient dissuasives. À 38 euros, elles ne le seront sans doute pas. À 135 euros, elles pourront éventuellement l’être pour certains. Pour qui 135 euros sont le prix d’une sortie entre amis, la sanction n’en sera pas vraiment une, mais le prix de la liberté. Pour qui n’est pas solvable, la sanction n’en sera pas une. Probablement des amendes ne seront donc pas suffisantes. On peut imaginer comme sanction dissuasive une comparution immédiate devant le juge pénal et une condamnation inscrite au casier judiciaire quelle qu’elle soit, sans possibilité d’amnistie. Laissant des traces, ces sanctions pourraient peut-être brimer les comportements déviants, sans pour autant atteindre les irréductibles."
Les ruraux sont prêt à lâcher 135 € tout les jours pour aller boire un canon avec leur potes ! 135 € pas dissuasif ! Il est fou le gars !
Comparution devant le juge ! C'est pas assez ! Je propose l’exécution directe d'une balle dans la tête, là, c'est dissuasif ! Le LBD dans l'oeil, ce sera le premier avertissement.

J'habite un village de 1000 habitants en Vendée, je peux te dire que depuis le confinement c'est mort de chez mort. Plus un bruit de bagnole, on se croirais au fin fond d'un hameau de Haute-Loire. Je sors mon chien tous les soirs, d'habitude il n'y a pas d'animation, mais là, c'est le vide absolu, le silence total, pas de joueurs de boules, pas de tablées de ripailleurs dans des estaminets clandestins !

Mais enfin, vu le CV de Vassili Joannidès de Lautour, je vais pas me permettre de le critiquer. On sent tout de suite le spécialiste de la vie rurale, des descentes à la cave, des coins à champignon, le gars il doit rouler en Kangoo de 2005, il a son chien de chasse dans une cabane au fond du jardin, sa grande sortie de l'année, c'est la choucroute dansante organisée par le club de foot. Une pointure en matière de vie rurale, le Vassili Joannidès de Lautour.

En tout cas, il m'a bien fait marrer.
Vous me faites marrer.
C’est un peu tout le monde mais jamais sa paroisse.
Pour les uns ce sont les arabes et noires des quartiers.
Pour les autres les bobos à la campagne.
Enfin les sales riches dans leurs villégiatures.
Pour les autres les GJ

_-_
Messages : 6205
Enregistré le : 28 juil. 2005, 16:29

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par _-_ »

Dagostino a écrit :
20 mars 2020, 19:19
Mouai ça sert à rien de vous fighter.
Les seuls vrais chiffres qu'on a c'est : le nombre de morts
Moui, mais non. Les 3 000 morts en Chine, ça doit être aussi fiable que le nuage de Chernobyl qui s'arrête à la frontière. Ils ont eu peut être 30 000 morts, ou 300 000.
D'ailleurs, des informations remontent de novembre ou les morts étaient du à une épidémie de pneumonie....

La Chine transmets les chiffres qu'elle veut.
Et on me fera pas croire que l'Inde à seulement 3 morts...

espacevert
Messages : 1059
Enregistré le : 04 mai 2013, 08:23
Localisation : SAINT ETIENNE

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par espacevert »

Putain, c'est clair qu'en Inde ça risque d'être un carnage :nono:

Répondre