[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Couramiaud Poitevin
Messages : 2511
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Marine Le Pen se confine :surtout qu'elle reste enfermée toujours !
https://oeilsurlefront.liberation.fr/en ... nt_1782032
Mélenchon qui se fout de sa gueule : il a bien raison !
https://www.lefigaro.fr/politique/madam ... e-20200320
Image

Latornade
Messages : 6484
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

baggio42 a écrit :
20 mars 2020, 11:57
Latornade a écrit :
20 mars 2020, 11:43
baggio42 a écrit :
20 mars 2020, 11:34
osvaldopiazzolla a écrit :
20 mars 2020, 00:50
baggio42 a écrit :
19 mars 2020, 23:26
verttoujours a écrit :
19 mars 2020, 21:19
baggio42 a écrit :
19 mars 2020, 17:27
biboutitou a écrit :
19 mars 2020, 16:49
Le problème du secteur sanitaire, médico-social c'est que depuis 15 ans, toutes les orientations des politiques n'ont servi qu'à de la structuration organisationnelle (avec des multiplication de poste de cadre directeur de pôle, de ci de ça...... de responsable qualité de ci de ça, pour répondre aux directives venant tout droit des technocrates européens,.....) au detriment des postes de terrain......


Dans le social, c'est le même processus. Pas vraiment un problème de budget donc, + de où va l'argent, quelles sont les priorités ?
Complètement en phase avec ton intervention.
Quand je vois le nombre de responsables d'hôpitaux, de services intervenir chaque jour sur toutes les chaînes de TV ou radio, je me dis qu'ils feraient mieux d'etre dans leurs services, auprès des équipes et des patients.

Qu'ils prêchent la bonne parole c'est bien.Mais sur leurs lieu de travail.
c'est le problème de l'hopital public mais c'est aussi le problème d'une grande partie de la fonction publique
dirigée par des manageurs qui ne connaissent rien au boulot et qui ne font que de la com
pour bosser pour l'Etat , je peux t'en parler !!!
Si je peux te rassurer, dans les grands groupes privés, c'est du même tonneau.
Sauf que les grandes groupes privés, on s'en cogne, c'est leur merde.
Pour toi peut être puisque tu es fonctionnaire.
Mais pense à ceux qui travaillent dans ce secteur.
Tiens les caissières des hyper par exemple en ce moment....
On parlait de dépense public. Que des groupes privés pensent qu’ils leur faut 50 réunions avec 20000 cadres pour décider si le logo de la nouvelle marque va bien, on s’en cogne et ça changera rien pour la caissière qui est, de toutes manières, un poids puisqu’il existe des caisses automatiques.
On est d'accord.
Cependant pour qu'il existe des depenses publiques, il faut des rentrées fiscales soit d'entreprises privées, soit des foyers fiscaux.Ou alors tu fais fonctionner la planche à billet.
Quant à la caissière elle cotise aussi.
Oui. Mais quel est le rapport ?

Gonzalo Sanogo
Messages : 5515
Enregistré le : 23 août 2005, 10:36

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Gonzalo Sanogo »

paranoid a écrit :
20 mars 2020, 10:14
Junito a écrit :
20 mars 2020, 07:32
Gonzalo Sanogo a écrit :
20 mars 2020, 06:57

Ptain quand on lit ça on a l'impression que les gens sont envoyés à Tchernobyl le lendemain de l'explosion...Je suis de ceux qui bossent encore au bureau, pas de masque fourni ni gel HA, respect des gestes barrière, lavage de mains dès manipulation d'un objet suspect, ça va le faire. Faut arrêter de dramatiser à l'excès, parce que si plus personne ne va bosser l'économie ne s'en relèvera pas et vos pensions de retraite ou chômage partiel,ben y aura plus personne pour les payer.
Complètement d’accord avec toi. Je ne sais pas si tout le monde mesure bien les conséquences sociales de l’arrêt de notre économie : chômage de masse, surendettement, malnutrition, alcoolisme, divorces, drames familiaux ...

La vraie question qui se pose au politique est : est-ce que sauver la vie de quelques dizaines de milliers de personnes âgées souvent déjà malades vaut qu’on hypothèque la vie de millions d’autres parmi lesquelles les enfants seront les plus touchés.

J’ai pas la réponse, mais il y a des risques avec lesquels ont a appris à vivre depuis longtemps : l’automobile tué plus de 3500 personnes chaque année en France, pour autant on n’a jamais renoncé à conduire ...
Les gars vous suivez un peu ce qu'il se passe en Italie et dans certaines de nos régions ? Le système hospitalier se casse littéralement la gueule, beaucoup de jeunes meurent y compris le personnel.

Ayant une soeur qui a été réquisitionnée en réa, permettez-moi d'être très inquiet quand je vois la légèreté avec laquelle beaucoup de gens et de patrons prennent la situation, et l'ambiguité des mesures prises par le gouvernement (il y a 10 jours on était incités à sortir au théâtre, il y a 4 jours on devait aller voter, là on peut aller travailler si le télétravail n'est pas possible, mais il faut pas sortir quoi...)
L'économie mondiale se cassera la gueule, ça a déjà bien commencé et ce depuis plusieurs semaines, c'est pas en colmatant un peu les brèches que ça ne va pas être le cas.

Les chinois ont mis des villes de plusieurs dizaines de millions d'habitants en confinement ultra strict, si eux prennent de telles mesures pour protéger leur population c'est pas pour rien quoi !

Alors oui il faut maintenir l'activité d'un certain nombre d'entreprises vitales, agroalimentaires, énergies, services publics (eau, poubelles...), mais pas plus.
Quand je vois que les commandes Amazon pour des articles loin d'être vitaux explosent, ou que les gens se vantent de faire des footings de plusieurs kilomètres, je crains vraiment que les hôpitaux vivent l'enfer.

On en reparle dans une semaine/10 jours
Non mais on est d'accord sur le fond. Simplement je n'en peux plus des discours du type :" on sacrifie ceux qui vont bosser" "leurs profits valent plus que nos vies" sans se rendre compte qu'il est vital pour tout le monde qu'il y ait en ce moment des gens qui bossent dans les secteurs que tu as cités.
Je le vois au taf, on démarre la semaine à 13 on la finit à 7 parce que les gens ont la trouille de venir bosser, y'en a qui restent en ayant les larmes aux yeux toute la journée ou en scrutant compulsivement le compteur du nombre de morts en Italie...Alors que bon, on est dans des locaux vastes et pas les uns sur les autres, on ne voit pas de gens extérieurs... Le souci c'est que si demain les supermarchés restent fermés parce que tout le monde a la trouille de venir bosser on fait quoi ? Les gens vont tranquillement se regarder crever chez eux ?
Pour le reste je trouve débile d'avoir maintenu les élections et je respecte strictement les consignes de précaution.
Mort au topic politique

Junito
Messages : 1319
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

ChatVert a écrit :
20 mars 2020, 11:48
Junito a écrit :
20 mars 2020, 07:32
Gonzalo Sanogo a écrit :
20 mars 2020, 06:57

Ptain quand on lit ça on a l'impression que les gens sont envoyés à Tchernobyl le lendemain de l'explosion...Je suis de ceux qui bossent encore au bureau, pas de masque fourni ni gel HA, respect des gestes barrière, lavage de mains dès manipulation d'un objet suspect, ça va le faire. Faut arrêter de dramatiser à l'excès, parce que si plus personne ne va bosser l'économie ne s'en relèvera pas et vos pensions de retraite ou chômage partiel,ben y aura plus personne pour les payer.
Complètement d’accord avec toi. Je ne sais pas si tout le monde mesure bien les conséquences sociales de l’arrêt de notre économie : chômage de masse, surendettement, malnutrition, alcoolisme, divorces, drames familiaux ...

La vraie question qui se pose au politique est : est-ce que sauver la vie de quelques dizaines de milliers de personnes âgées souvent déjà malades vaut qu’on hypothèque la vie de millions d’autres parmi lesquelles les enfants seront les plus touchés.

J’ai pas la réponse, mais il y a des risques avec lesquels ont a appris à vivre depuis longtemps : l’automobile tué plus de 3500 personnes chaque année en France, pour autant on n’a jamais renoncé à conduire ...
C'est étrange de critiquer un discours alarmiste par un autre discours...alarmiste. Le confinement, c'est pas non plus l'apocalypse. Il y aura sans doute une crise économique et financière mais la France s'en relèvera comme toujours.
Comme toujours mais à quel prix ? En gros il a a fallu 9 ans avant que la France se remette tout à fait de la crise de 2008. Il ne faut pas sous estimer la crise économique qui commence à poindre. L’économie, c’est la la confiance en l’avenir. Sans perspective claire des événements tous les acteurs économiques mettent les 2 pieds sur le frein : depuis le début de la semaine j’ai déjà perdu 2 clients et plus aucun de mes prospects ne répond au tel ou aux mails ... Si le confinement dure 15 jours il faudra 15 jours pour se remettre dans le bon ordre et on aura perdu que quelques semaines d’activité. Si le confinement dure 6 semaines, on aura perdu 4 mois minimum sans parler des défaillances de clients qui viendront encore dégrader l’activité ...

paranoid
Messages : 2669
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

Junito a écrit :
20 mars 2020, 12:51
ChatVert a écrit :
20 mars 2020, 11:48
Junito a écrit :
20 mars 2020, 07:32
Gonzalo Sanogo a écrit :
20 mars 2020, 06:57

Ptain quand on lit ça on a l'impression que les gens sont envoyés à Tchernobyl le lendemain de l'explosion...Je suis de ceux qui bossent encore au bureau, pas de masque fourni ni gel HA, respect des gestes barrière, lavage de mains dès manipulation d'un objet suspect, ça va le faire. Faut arrêter de dramatiser à l'excès, parce que si plus personne ne va bosser l'économie ne s'en relèvera pas et vos pensions de retraite ou chômage partiel,ben y aura plus personne pour les payer.
Complètement d’accord avec toi. Je ne sais pas si tout le monde mesure bien les conséquences sociales de l’arrêt de notre économie : chômage de masse, surendettement, malnutrition, alcoolisme, divorces, drames familiaux ...

La vraie question qui se pose au politique est : est-ce que sauver la vie de quelques dizaines de milliers de personnes âgées souvent déjà malades vaut qu’on hypothèque la vie de millions d’autres parmi lesquelles les enfants seront les plus touchés.

J’ai pas la réponse, mais il y a des risques avec lesquels ont a appris à vivre depuis longtemps : l’automobile tué plus de 3500 personnes chaque année en France, pour autant on n’a jamais renoncé à conduire ...
C'est étrange de critiquer un discours alarmiste par un autre discours...alarmiste. Le confinement, c'est pas non plus l'apocalypse. Il y aura sans doute une crise économique et financière mais la France s'en relèvera comme toujours.
Comme toujours mais à quel prix ? En gros il a a fallu 9 ans avant que la France se remette tout à fait de la crise de 2008. Il ne faut pas sous estimer la crise économique qui commence à poindre. L’économie, c’est la la confiance en l’avenir. Sans perspective claire des événements tous les acteurs économiques mettent les 2 pieds sur le frein : depuis le début de la semaine j’ai déjà perdu 2 clients et plus aucun de mes prospects ne répond au tel ou aux mails ... Si le confinement dure 15 jours il faudra 15 jours pour se remettre dans le bon ordre et on aura perdu que quelques semaines d’activité. Si le confinement dure 6 semaines, on aura perdu 4 mois minimum sans parler des défaillances de clients qui viendront encore dégrader l’activité ...
Je suis sincèrement désolé pour toi, mais ce n'est que le début.
La priorité maintenant c'est sauver des vies, la Chine a fait 2 mois et demi de confinement, il y a de grandes chances que nous suivions le même chemin

paranoid
Messages : 2669
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

Gonzalo Sanogo a écrit :
20 mars 2020, 12:51
paranoid a écrit :
20 mars 2020, 10:14
Junito a écrit :
20 mars 2020, 07:32
Gonzalo Sanogo a écrit :
20 mars 2020, 06:57

Ptain quand on lit ça on a l'impression que les gens sont envoyés à Tchernobyl le lendemain de l'explosion...Je suis de ceux qui bossent encore au bureau, pas de masque fourni ni gel HA, respect des gestes barrière, lavage de mains dès manipulation d'un objet suspect, ça va le faire. Faut arrêter de dramatiser à l'excès, parce que si plus personne ne va bosser l'économie ne s'en relèvera pas et vos pensions de retraite ou chômage partiel,ben y aura plus personne pour les payer.
Complètement d’accord avec toi. Je ne sais pas si tout le monde mesure bien les conséquences sociales de l’arrêt de notre économie : chômage de masse, surendettement, malnutrition, alcoolisme, divorces, drames familiaux ...

La vraie question qui se pose au politique est : est-ce que sauver la vie de quelques dizaines de milliers de personnes âgées souvent déjà malades vaut qu’on hypothèque la vie de millions d’autres parmi lesquelles les enfants seront les plus touchés.

J’ai pas la réponse, mais il y a des risques avec lesquels ont a appris à vivre depuis longtemps : l’automobile tué plus de 3500 personnes chaque année en France, pour autant on n’a jamais renoncé à conduire ...
Les gars vous suivez un peu ce qu'il se passe en Italie et dans certaines de nos régions ? Le système hospitalier se casse littéralement la gueule, beaucoup de jeunes meurent y compris le personnel.

Ayant une soeur qui a été réquisitionnée en réa, permettez-moi d'être très inquiet quand je vois la légèreté avec laquelle beaucoup de gens et de patrons prennent la situation, et l'ambiguité des mesures prises par le gouvernement (il y a 10 jours on était incités à sortir au théâtre, il y a 4 jours on devait aller voter, là on peut aller travailler si le télétravail n'est pas possible, mais il faut pas sortir quoi...)
L'économie mondiale se cassera la gueule, ça a déjà bien commencé et ce depuis plusieurs semaines, c'est pas en colmatant un peu les brèches que ça ne va pas être le cas.

Les chinois ont mis des villes de plusieurs dizaines de millions d'habitants en confinement ultra strict, si eux prennent de telles mesures pour protéger leur population c'est pas pour rien quoi !

Alors oui il faut maintenir l'activité d'un certain nombre d'entreprises vitales, agroalimentaires, énergies, services publics (eau, poubelles...), mais pas plus.
Quand je vois que les commandes Amazon pour des articles loin d'être vitaux explosent, ou que les gens se vantent de faire des footings de plusieurs kilomètres, je crains vraiment que les hôpitaux vivent l'enfer.

On en reparle dans une semaine/10 jours
Non mais on est d'accord sur le fond. Simplement je n'en peux plus des discours du type :" on sacrifie ceux qui vont bosser" "leurs profits valent plus que nos vies" sans se rendre compte qu'il est vital pour tout le monde qu'il y ait en ce moment des gens qui bossent dans les secteurs que tu as cités.
Je le vois au taf, on démarre la semaine à 13 on la finit à 7 parce que les gens ont la trouille de venir bosser, y'en a qui restent en ayant les larmes aux yeux toute la journée ou en scrutant compulsivement le compteur du nombre de morts en Italie...Alors que bon, on est dans des locaux vastes et pas les uns sur les autres, on ne voit pas de gens extérieurs... Le souci c'est que si demain les supermarchés restent fermés parce que tout le monde a la trouille de venir bosser on fait quoi ? Les gens vont tranquillement se regarder crever chez eux ?
Pour le reste je trouve débile d'avoir maintenu les élections et je respecte strictement les consignes de précaution.
Le souci c'est pas ces entreprises, ce sont celles qui ne sont pas vitales et qui font bosser leurs salariés sans prendre de mesures.

Après j'entends ce que tu dis, mais il suffit de toucher un objet touché par quelqu'un de contaminé pour choper le virus, d'où les restrictions au maximum qu'il faudrait imposer, et instaurer des mesures d'hygiène drastiques dans les entreprises restant ouvertes.

Le problème c'est qu'on manque de masque et gels, donc nécessairement il y aura des contaminations, mais autant qu'il y en ait le moins possible

Latornade
Messages : 6484
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Comme ça avait déjà commencé ici même, je me joins à Sibeth :

«Je préfère mettre le holà tout de suite», a prévenu Sibeth Ndiaye ce vendredi matin sur RMC/BFMTV. La porte-parole du gouvernement a fustigé les propos de certains commentateurs face à la difficulté des forces de l'ordre à faire respecter le confinement dans certaines zones sensibles. «Evidemment, c'est vrai que dans certains quartiers, il n'y a pas de respect des règles», a-t-elle reconnu. «Mais attention, je ne veux pas qu'on commence à dire que c'est parce que ce sont des banlieues, avec des populations de telle ou telle origine, que les gens ne respectent pas les règles», a-t-elle martelé.

«Je vois bien le relent qui va très, très vite arriver. J'entends les dérapages de certains. Je vois bien à quoi cela peut vite mener», a-t-elle affirmé. La secrétaire d'État a par ailleurs assuré qu'il n'y avait «pas de moindre respect dans certains endroits que dans certains autres, en fonction de la catégorie sociale ou de l'origine de nos compatriotes».

Pour preuve, Sibeth Ndiaye a tenu à rappeler que beaucoup de monde était présent sur les quais et dans les parcs au cœur de Paris le week-end dernier, «alors qu'on venait de commencer à expliquer aux gens les restrictions de sortie». «Donc, partout, on a la même attitude. On explique pourquoi on ne peut pas sortir. On sait que c'est difficile», a-t-elle rappelé. Elle a notamment évoqué son expérience personnelle. «Moi j'ai trois enfants à la maison, mon mari fait le confinement et ce n'est pas facile. Pourtant, c'est un appartement qui est plutôt confortable», a raconté la porte-parole.

Je rajouterai que les préfets et maires ont quand même été obligé d’interdire le littoral (et même la promenade de Nice) à une horde de Racaille Nationale

Latornade
Messages : 6484
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

"Des SDF verbalisés à Lyon pour non respect du confinement" : http://www.lefigaro.fr/des-sdf-verbalis ... t-20200320

Judasse Priest
Messages : 10494
Enregistré le : 03 août 2005, 15:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Judasse Priest »

Latornade a écrit :
20 mars 2020, 14:03
"Des SDF verbalisés à Lyon pour non respect du confinement" : http://www.lefigaro.fr/des-sdf-verbalis ... t-20200320
Le gorafi avait eu l'idée avant: http://www.legorafi.fr/2020/03/19/un-sa ... nfinement/
Image

Ce post est sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA 4.0

ChatVert
Messages : 4085
Enregistré le : 02 janv. 2006, 11:30
Localisation : Vichy

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ChatVert »

Avec cette pandémie, nous allons payer très cher la politique ultra-libérale qui dure depuis 20 ans. Les gouvernements successifs ont totalement démonté le service public pour permettre la privatisation au maximum des services. Pour ceux qui restent, la rentabilité est devenue le dogme à suivre.

Aujourd'hui, on se retrouve dans une panade complète. Le dépistage systématique du covid-19 était la solution la plus efficace et la plus rentable. Il aurait fallu faire des dizaines de milliers de tests dès les premiers cas repérés sur le territoire afin d'isoler les malades mais aussi les porteurs sains.

Malheureusement, nous n'avions pas les ressources matérielles et économiques pour gérer efficacement ce début d'épidémie. Maintenant, on va se retrouver avec une triple crise :
- sanitaire avec des milliers de morts à l'échelle du territoire (voir plus sur le long terme).
- économique et financière qui nous coûtera des centaires de milliards, en aides pour les salariés et les entreprises, ces dernières qui hier réclamaient leur part du gâteaux du service public, demandant aujourd'hui qu'on leur vienne en aide.
- politique avec le procès (à juste titre) du gouvernement actuel qui s'est montré irresponsable dans sa gestion de l'épidémie. Mais soyons honnêtes, les autres n'auraient pas fait mieux vu qu'ils sont tous issus du même moule idéologique.
Modifié en dernier par ChatVert le 20 mars 2020, 14:25, modifié 1 fois.

martien
Messages : 4014
Enregistré le : 26 nov. 2012, 23:47

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par martien »

D'accord avec Junito.

Et petit chiffre comme ça : en Italie, l'âge moyen des personnes décédées du coronavirus (79 ans) est presque équivalent à celui de l'espérance de vie.

Faiseur de Tresses
Messages : 13043
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

Tylith a écrit :
20 mars 2020, 06:26
La grogne vient plus du fait d'entreprise non vitale qui continuerait à faire travailler ces employés j'imagine, après je parle pour d'autres donc je me trompe peut être.
Sinon on s'aperçoit quand même que les salariés indispensables à notre survie sont également souvent ceux qui gagnent le moins, il y' a matière à penser.
On voit aussi a quel point la terre respire quand on diminue grandement certaines activités non indispensable, là aussi il y'aurait une piste à creuser particulièrement en ce qui concerne le télétravail.

Et suffit que j'en parle hier pour trouver une vidéo qui appuie mes propos aujourd'hui :
Même si l'utilisation de l'exponentielle à la fin de la vidéo est volontairement alarmiste celle-ci explique très bien pourquoi laisser faire était absolument impossible et pourquoi c'est très loin d'être une simple grippe un peu plus agressive :
https://www.youtube.com/watch?v=n4no04822NQ
Attention, l'impact du numérique sur la planète est très loin d'être neutre ; c'est même plutôt le contraire.
Image

Image

Faiseur de Tresses
Messages : 13043
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

___ a écrit :
20 mars 2020, 08:41
@Florent : :mrgreen:

Tout ça, ça me rappelle deux bouquins que j'ai lu cette année.

- le premier sur "La théorie du chaos" - trouvé dans la rue, pas tout jeune (début des 90's) et probablement déjà dépassé. Je n'ai pas tout compris mais parmi les choses retenues, il y a le fait que quand on observe statistiquement l'évolution de population d'espèces animales en biologie (toutes ? quelques unes ?), on observe tout sauf de la linéarité : ça monte, ça descend, parfois rapidement, parfois légèrement, sans qu'on sache vraiment expliquer (la parabole du nénuphar n'existe pas, quoi).
En revanche, il y a possibilité d'identifier des "attracteurs étranges" - des valeurs moyennes vers lesquelles tendent chaque recensement. Le covid va peut-être aussi évoluer comme ça, et d'un coup chuter sans qu'on sache vraiment l'expliquer, puis remonter et ainsi de suite ?

- le deuxième sur "Le déclin des Empires" ; compilation d'articles (ou d'interventions en colloques ?) qui reviennent sur les derniers instants des empires qui nous ont précédé. Point commun quasi-universel : à la veille de la mort, aucun n'avait conscience qu'il vivait sa fin.

Comme on voit bien que le problème du moment n'est pas le virus en lui-même, mais l'impossibilité de gérer l'afflux de malades faute de moyens (humain et matériel) dans un service public maltraité depuis bien trop longtemps, on pourrait voir l'hypothèse de tout écolo qui se respecte (l'ultralibéralisme a créé lui-même les conditions de la chute de l'équilibre capitaliste) se réaliser plus vite que prévue.
Je trouve même pas.

Ça fait toujours mal une fois que c'est là, c'est tout. Mais je pense en effet que c'est le début de l'effondrement de notre civilisation. Va falloir s'adapter très vite désormais.
Image

Image

ChatVert
Messages : 4085
Enregistré le : 02 janv. 2006, 11:30
Localisation : Vichy

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ChatVert »

martien a écrit :
20 mars 2020, 14:23
D'accord avec Junito.

Et petit chiffre comme ça : en Italie, l'âge moyen des personnes décédées du coronavirus (79 ans) est presque équivalent à celui de l'espérance de vie.
Les pays européens ont commencé par envisager une stratégie d'immunité de groupe : on laisse tourner l'économie pendant l'épidémie, les gens développeront bien une immunité par eux-mêmes
Étrangement, exceptée les Pays-Bas tous les pays européens ont aujourd'hui abandonné cette idée. Ils adoptent désormais des stratégies de confinement (même la G-B). Des milliers d'experts bien plus qualifiés que nous ont du se pencher sur le sujet. Quand une telle unanimité apparaît (même dans des pays très libéraux), je pense qu'on peut difficilement mettre en doute l'utilité de telles mesures restrictives.

Junito
Messages : 1319
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

ChatVert a écrit :
20 mars 2020, 14:38
martien a écrit :
20 mars 2020, 14:23
D'accord avec Junito.

Et petit chiffre comme ça : en Italie, l'âge moyen des personnes décédées du coronavirus (79 ans) est presque équivalent à celui de l'espérance de vie.
Les pays européens ont commencé par envisager une stratégie d'immunité de groupe : on laisse tourner l'économie pendant l'épidémie, les gens développeront bien une immunité par eux-mêmes
Étrangement, exceptée les Pays-Bas tous les pays européens ont aujourd'hui abandonné cette idée. Ils adoptent désormais des stratégies de confinement (même la G-B). Des milliers d'experts bien plus qualifiés que nous ont du se pencher sur le sujet. Quand une telle unanimité apparaît (même dans des pays très libéraux), je pense qu'on peut difficilement mettre en doute l'utilité de telles mesures restrictives.
L'immunité de groupe reste quand même un objectif inavoué. Sinon il y aurait un confinement complet avec interdiction total d'aller au travail sauf pour les fonctions vitales comme l'alimentation, le transport de celle-ci et les services de base. Le confinement a pour but de ralentir la propagation plus ou moins inexorable de l'épidémie pour éviter une saturation du sytème de santé.

Latornade
Messages : 6484
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

ChatVert a écrit :
20 mars 2020, 14:38
martien a écrit :
20 mars 2020, 14:23
D'accord avec Junito.

Et petit chiffre comme ça : en Italie, l'âge moyen des personnes décédées du coronavirus (79 ans) est presque équivalent à celui de l'espérance de vie.
Les pays européens ont commencé par envisager une stratégie d'immunité de groupe : on laisse tourner l'économie pendant l'épidémie, les gens développeront bien une immunité par eux-mêmes
Étrangement, exceptée les Pays-Bas tous les pays européens ont aujourd'hui abandonné cette idée. Ils adoptent désormais des stratégies de confinement (même la G-B). Des milliers d'experts bien plus qualifiés que nous ont du se pencher sur le sujet. Quand une telle unanimité apparaît (même dans des pays très libéraux), je pense qu'on peut difficilement mettre en doute l'utilité de telles mesures restrictives.
C’est complètement faux ce que tu dis. Il à toujours été prévu le confinement par graduation à date où, incubation du virus pris en compte, on prévoyait l’engorgement des hôpitaux. Pour pas te faire trop chier, tu peux lire ou relire l’interview du ministre de la santé d’hier ou son intervention télévisée il y quelques semaines maintenant.

Soit tu confines tout de suite pendant 1 mois et au prochain rebond tu re confines l’ensemble de ta population puisque personne n’est immunisé et ainsi de suite, soit tu restes le temps qu’il faut avec 1 ou 2 séquences de confinement pour immuniser ta population : il n’y a pas d’autres solutions tant que des soins ne sont pas trouvés.

Même pas terminé que tu réécris l’histoire.
Modifié en dernier par Latornade le 20 mars 2020, 16:01, modifié 1 fois.

Latornade
Messages : 6484
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Junito a écrit :
20 mars 2020, 15:57
ChatVert a écrit :
20 mars 2020, 14:38
martien a écrit :
20 mars 2020, 14:23
D'accord avec Junito.

Et petit chiffre comme ça : en Italie, l'âge moyen des personnes décédées du coronavirus (79 ans) est presque équivalent à celui de l'espérance de vie.
Les pays européens ont commencé par envisager une stratégie d'immunité de groupe : on laisse tourner l'économie pendant l'épidémie, les gens développeront bien une immunité par eux-mêmes
Étrangement, exceptée les Pays-Bas tous les pays européens ont aujourd'hui abandonné cette idée. Ils adoptent désormais des stratégies de confinement (même la G-B). Des milliers d'experts bien plus qualifiés que nous ont du se pencher sur le sujet. Quand une telle unanimité apparaît (même dans des pays très libéraux), je pense qu'on peut difficilement mettre en doute l'utilité de telles mesures restrictives.
L'immunité de groupe reste quand même un objectif inavoué. Sinon il y aurait un confinement complet avec interdiction total d'aller au travail sauf pour les fonctions vitales comme l'alimentation, le transport de celle-ci et les services de base. Le confinement a pour but de ralentir la propagation plus ou moins inexorable de l'épidémie pour éviter une saturation du sytème de santé.
Mais c’est tout à fait avoué en fait

martien
Messages : 4014
Enregistré le : 26 nov. 2012, 23:47

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par martien »

ChatVert a écrit :
20 mars 2020, 14:38
martien a écrit :
20 mars 2020, 14:23
D'accord avec Junito.

Et petit chiffre comme ça : en Italie, l'âge moyen des personnes décédées du coronavirus (79 ans) est presque équivalent à celui de l'espérance de vie.
Les pays européens ont commencé par envisager une stratégie d'immunité de groupe : on laisse tourner l'économie pendant l'épidémie, les gens développeront bien une immunité par eux-mêmes
Étrangement, exceptée les Pays-Bas tous les pays européens ont aujourd'hui abandonné cette idée. Ils adoptent désormais des stratégies de confinement (même la G-B). Des milliers d'experts bien plus qualifiés que nous ont du se pencher sur le sujet. Quand une telle unanimité apparaît (même dans des pays très libéraux), je pense qu'on peut difficilement mettre en doute l'utilité de telles mesures restrictives.
Des folies collectives validées par tous les "experts" possibles et imaginables, l'Histoire en a connues et pas qu'une. D'autant que cette unanimité reste à nuancer, puisque j'ai lu récemment une interview de Didier Raoult, l'un des plus grands spécialistes mondiaux, dénoncer le climat de terreur actuel.

Maintenant je ne dis pas que le confinement est une mesure fondamentalement inutile dans la lutte contre cette épidémie, ça me semble juste disproportionné et peu pertinent par rapport à la balance coûts / avantages qu'elle implique pour la société entière.

Je pense qu'on n'en a pas assez fait au début, et qu'on en fait beaucoup trop désormais.

Ça reste une maladie à faible taux de mortalité, pas plus contagieuse que la grippe, et qui n'est dangeureuse que pour une petite catégorie de personnes déjà très affaiblies. Au lieu de faire paniquer tout le monde et de bloquer toute la société, j'aurais préféré qu'on cible la protection de ces personnes là.

Là, on répand la panique et les gens ont tous l'impression d'être face à une épidémie de peste bubonique alors qu'il s'agit d'une méchante grippe. Les réactions sur les réseaux sociaux sont complètement folles. Des jeunes de 20 piges en panique appellent Macron à envoyer l'armée devant la photo d'une femme seule sur une plage.
Je connais des jeunes qui refusent de sortir travailler non pas pour éviter de contaminer leurs proches, mais parce qu'ils sont terrifiés pour leur propre santé.
Je connais des parents qui tremblent à l'idée d'aller faire des courses car ils ont peur de contaminer leurs enfants. Or il y a eu UN mort de moins de 20 ans dans le monde entier depuis le début de l'épidémie. C'est RIDICULE.

Après on me parle de saturation des hôpitaux... Je pense que si on donnait les bonnes informations, qu'on prenait des mesures ciblées, et qu'on arrêtait de créer une panique collective délirante, il n'y aurait jamais eu le moindre risque de saturation. Aujourd'hui tu as des gens bien portants totalement hystériques qui croient qu'ils risquent de crever en pointant le bout du nez dehors, mais qui ne savent même pas réellement comment se comporter avec les personnes à risque dans leur famille, en éspace confiné.

Pour moi on est dans une psychose injustifiée et totalement disproportionnée qui emporte tout le monde, y compris les gouvernants qui, en démocratie, sont bien obligés de suivre la vague de l'opinion publique / médiatique. La folie collective emporte tout sur son passage.

Mais bon, je sais que ce discours n'est pas audible en ce moment, donc je n'insiste pas. Je pense juste que les historiens étudieront ce petit passage de notre Histoire avec une grande curiosité.

Viva hate
Messages : 1657
Enregistré le : 11 mai 2011, 16:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Viva hate »

Couramiaud Poitevin a écrit :
20 mars 2020, 12:08
Marine Le Pen se confine :surtout qu'elle reste enfermée toujours !
https://oeilsurlefront.liberation.fr/en ... nt_1782032
Mélenchon qui se fout de sa gueule : il a bien raison !
https://www.lefigaro.fr/politique/madam ... e-20200320
Oui enfin pour une fois qu'un responsable politique met en pratique ce qu'il est recommandé à chaque citoyen de faire, je ne vois pas matière à dérision. C'est même plutôt minable comme attaque.

Couramiaud Poitevin
Messages : 2511
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Latornade a écrit :
20 mars 2020, 16:00
Junito a écrit :
20 mars 2020, 15:57

L'immunité de groupe reste quand même un objectif inavoué. Sinon il y aurait un confinement complet avec interdiction total d'aller au travail sauf pour les fonctions vitales comme l'alimentation, le transport de celle-ci et les services de base. Le confinement a pour but de ralentir la propagation plus ou moins inexorable de l'épidémie pour éviter une saturation du sytème de santé.
Mais c’est tout à fait avoué en fait
Tout à fait exact, de toute façon, tant que l'immunité de groupe ne sera pas là la menace persistera.

“La seule façon définitive d’en finir avec une épidémie, c’est que suffisamment de personnes soient immunisées”, rappelle Jean-Stéphane Dhersin. Pour cela, il n’y a pas 36 solutions: il faut soit avoir été infecté par le virus du Covid-19 et être guéri, soit avoir été vacciné.
C'est ce qui est expliqué dans cet article qui fait la synthèse de la fameuse étude britannique qui aurait décidé le gouvernement à agir (article très bien fait)
https://www.huffingtonpost.fr/entry/cor ... b7793cae0a

La Chine a réussi à endiguer l'épidémie, mais elle n'a pas réglé le problème, qui le sera seulement quand la vaccination aura été faite.
Je cite encore :
En clair, si l’on voit à plus long terme, il serait nécessaire d’appliquer par intermittence pendant de longs mois ces différentes mesures, allant de l’isolation de cas à la distanciation sociale en passant par la fermeture d’écoles. Au moindre signe de retour d’un pic épidémique, des fermetures et autres confinements devraient être à nouveau mis en place pour encore une fois endiguer la progression de l’épidémie. En attendant d’avoir un vaccin pour en finir véritablement avec le nouveau coronavirus.

Voilà ce qui nous attend, nous aussi. Le vaccin, ça peut prendre 18 mois.
Image

paranoid
Messages : 2669
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

martien a écrit :
20 mars 2020, 16:14
ChatVert a écrit :
20 mars 2020, 14:38
martien a écrit :
20 mars 2020, 14:23
D'accord avec Junito.

Et petit chiffre comme ça : en Italie, l'âge moyen des personnes décédées du coronavirus (79 ans) est presque équivalent à celui de l'espérance de vie.
Les pays européens ont commencé par envisager une stratégie d'immunité de groupe : on laisse tourner l'économie pendant l'épidémie, les gens développeront bien une immunité par eux-mêmes
Étrangement, exceptée les Pays-Bas tous les pays européens ont aujourd'hui abandonné cette idée. Ils adoptent désormais des stratégies de confinement (même la G-B). Des milliers d'experts bien plus qualifiés que nous ont du se pencher sur le sujet. Quand une telle unanimité apparaît (même dans des pays très libéraux), je pense qu'on peut difficilement mettre en doute l'utilité de telles mesures restrictives.
Des folies collectives validées par tous les "experts" possibles et imaginables, l'Histoire en a connues et pas qu'une. D'autant que cette unanimité reste à nuancer, puisque j'ai lu récemment une interview de Didier Raoult, l'un des plus grands spécialistes mondiaux, dénoncer le climat de terreur actuel.

Maintenant je ne dis pas que le confinement est une mesure fondamentalement inutile dans la lutte contre cette épidémie, ça me semble juste disproportionné et peu pertinent par rapport à la balance coûts / avantages qu'elle implique pour la société entière.

Je pense qu'on n'en a pas assez fait au début, et qu'on en fait beaucoup trop désormais.

Ça reste une maladie à faible taux de mortalité, pas plus contagieuse que la grippe, et qui n'est dangeureuse que pour une petite catégorie de personnes déjà très affaiblies. Au lieu de faire paniquer tout le monde et de bloquer toute la société, j'aurais préféré qu'on cible la protection de ces personnes là.

Là, on répand la panique et les gens ont tous l'impression d'être face à une épidémie de peste bubonique alors qu'il s'agit d'une méchante grippe. Les réactions sur les réseaux sociaux sont complètement folles. Des jeunes de 20 piges en panique appellent Macron à envoyer l'armée devant la photo d'une femme seule sur une plage.
Je connais des jeunes qui refusent de sortir travailler non pas pour éviter de contaminer leurs proches, mais parce qu'ils sont terrifiés pour leur propre santé.
Je connais des parents qui tremblent à l'idée d'aller faire des courses car ils ont peur de contaminer leurs enfants. Or il y a eu UN mort de moins de 20 ans dans le monde entier depuis le début de l'épidémie. C'est RIDICULE.

Après on me parle de saturation des hôpitaux... Je pense que si on donnait les bonnes informations, qu'on prenait des mesures ciblées, et qu'on arrêtait de créer une panique collective délirante, il n'y aurait jamais eu le moindre risque de saturation. Aujourd'hui tu as des gens bien portants totalement hystériques qui croient qu'ils risquent de crever en pointant le bout du nez dehors, mais qui ne savent même pas réellement comment se comporter avec les personnes à risque dans leur famille, en éspace confiné.

Pour moi on est dans une psychose injustifiée et totalement disproportionnée qui emporte tout le monde, y compris les gouvernants qui, en démocratie, sont bien obligés de suivre la vague de l'opinion publique / médiatique. La folie collective emporte tout sur son passage.

Mais bon, je sais que ce discours n'est pas audible en ce moment, donc je n'insiste pas. Je pense juste que les historiens étudieront ce petit passage de notre Histoire avec une grande curiosité.
C'est fou de lire des trucs pareils 8| 8|

T'as entendu ce genre de témoignage ? https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video ... 31605.html

Tu crois vraiment que les hôpitaux sont remplis d'hypocondriaques qu'on intube pour leur faire plaisir ? Tu t'informes sur ce qu'il se passe en Alsace ou en Italie ?

Faut être dans un déni total pour encore dire que ce virus ne touche que les vieux et les fragiles, alors que des dizaines de témoignages contraires venant des hôpitaux sortent chaque jour et disent que des personnes bien portantes de 30-40 ans sont sous assistance respiratoire.

Encore une fois, si la Chine a pris des mesures aussi drastiques, elle qui d'ordinaire se fout comme de l'an 40 de l'état de l'opinion et dont les dirigeants ont une conception de la vie humaine particulière, c'est pas par folie collective.

On verra ce que tu diras dans quelques jours, quand ça va vraiment chier (et je prie très fort pour que ce ne soit pas le cas, parce que perso j'ai vraiment peur pour mes proches et notamment ceux qui bossent en hôpitaux et qui vont vraiment pâtir de la légèreté avec laquelle une trop grande partie de la population continue de prendre cette épidémie).

Latornade
Messages : 6484
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Couramiaud Poitevin a écrit :
20 mars 2020, 16:27
Latornade a écrit :
20 mars 2020, 16:00
Junito a écrit :
20 mars 2020, 15:57

L'immunité de groupe reste quand même un objectif inavoué. Sinon il y aurait un confinement complet avec interdiction total d'aller au travail sauf pour les fonctions vitales comme l'alimentation, le transport de celle-ci et les services de base. Le confinement a pour but de ralentir la propagation plus ou moins inexorable de l'épidémie pour éviter une saturation du sytème de santé.
Mais c’est tout à fait avoué en fait
Tout à fait exact, de toute façon, tant que l'immunité de groupe ne sera pas là la menace persistera.

“La seule façon définitive d’en finir avec une épidémie, c’est que suffisamment de personnes soient immunisées”, rappelle Jean-Stéphane Dhersin. Pour cela, il n’y a pas 36 solutions: il faut soit avoir été infecté par le virus du Covid-19 et être guéri, soit avoir été vacciné.
C'est ce qui est expliqué dans cet article qui fait la synthèse de la fameuse étude britannique qui aurait décidé le gouvernement à agir (article très bien fait)
https://www.huffingtonpost.fr/entry/cor ... b7793cae0a

La Chine a réussi à endiguer l'épidémie, mais elle n'a pas réglé le problème, qui le sera seulement quand la vaccination aura été faite.
Je cite encore :
En clair, si l’on voit à plus long terme, il serait nécessaire d’appliquer par intermittence pendant de longs mois ces différentes mesures, allant de l’isolation de cas à la distanciation sociale en passant par la fermeture d’écoles. Au moindre signe de retour d’un pic épidémique, des fermetures et autres confinements devraient être à nouveau mis en place pour encore une fois endiguer la progression de l’épidémie. En attendant d’avoir un vaccin pour en finir véritablement avec le nouveau coronavirus.

Voilà ce qui nous attend, nous aussi. Le vaccin, ça peut prendre 18 mois.
Je rajoute un bout d’article du 15 mars qui reprend en partie un article de fin février :

La France mise sur l’«immunité de groupe» pour arrêter le coronavirus

DÉCRYPTAGE - Sans le dire explicitement, le président de la République a opté pour une gestion au long cours de l’épidémie.

C’est en lisant entre les lignes de l’allocution solennelle du président de la République jeudi soir que l’on peut se faire une idée du choix stratégique opéré en coulisse. En déclarant que l’épidémie de Covid-19 en cours était «la plus grave crise sanitaire qu’ait connue la France depuis plus d’un siècle», Emmanuel Macron s’est évidemment projeté dans l’avenir. Car avec 3661 cas identifiés et 79 morts jeudi, ce n’est pas la situation actuelle qui est dramatique, mais bien celle qui nous attend: des millions de personnes infectées, des centaines de milliers de cas graves, et des dizaines de milliers de morts potentiels.

En d’autres termes, décision a été prise de laisser l’épidémie suivre son cours et de ne pas tenter de l’arrêter brutalement. Cela ne veut pas dire ne rien faire: les pouvoirs publics mettent désormais toute leur énergie à ralentir la propagation du virus pour éviter l’engorgement des services d’urgence. Il s’agit «d’aplanir» la courbe épidémique, en limitant les contacts...

https://www.lefigaro.fr/sciences/la-fra ... s-20200313

martien
Messages : 4014
Enregistré le : 26 nov. 2012, 23:47

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par martien »

paranoid a écrit :
20 mars 2020, 16:29
martien a écrit :
20 mars 2020, 16:14
ChatVert a écrit :
20 mars 2020, 14:38
martien a écrit :
20 mars 2020, 14:23
D'accord avec Junito.

Et petit chiffre comme ça : en Italie, l'âge moyen des personnes décédées du coronavirus (79 ans) est presque équivalent à celui de l'espérance de vie.
Les pays européens ont commencé par envisager une stratégie d'immunité de groupe : on laisse tourner l'économie pendant l'épidémie, les gens développeront bien une immunité par eux-mêmes
Étrangement, exceptée les Pays-Bas tous les pays européens ont aujourd'hui abandonné cette idée. Ils adoptent désormais des stratégies de confinement (même la G-B). Des milliers d'experts bien plus qualifiés que nous ont du se pencher sur le sujet. Quand une telle unanimité apparaît (même dans des pays très libéraux), je pense qu'on peut difficilement mettre en doute l'utilité de telles mesures restrictives.
Des folies collectives validées par tous les "experts" possibles et imaginables, l'Histoire en a connues et pas qu'une. D'autant que cette unanimité reste à nuancer, puisque j'ai lu récemment une interview de Didier Raoult, l'un des plus grands spécialistes mondiaux, dénoncer le climat de terreur actuel.

Maintenant je ne dis pas que le confinement est une mesure fondamentalement inutile dans la lutte contre cette épidémie, ça me semble juste disproportionné et peu pertinent par rapport à la balance coûts / avantages qu'elle implique pour la société entière.

Je pense qu'on n'en a pas assez fait au début, et qu'on en fait beaucoup trop désormais.

Ça reste une maladie à faible taux de mortalité, pas plus contagieuse que la grippe, et qui n'est dangeureuse que pour une petite catégorie de personnes déjà très affaiblies. Au lieu de faire paniquer tout le monde et de bloquer toute la société, j'aurais préféré qu'on cible la protection de ces personnes là.

Là, on répand la panique et les gens ont tous l'impression d'être face à une épidémie de peste bubonique alors qu'il s'agit d'une méchante grippe. Les réactions sur les réseaux sociaux sont complètement folles. Des jeunes de 20 piges en panique appellent Macron à envoyer l'armée devant la photo d'une femme seule sur une plage.
Je connais des jeunes qui refusent de sortir travailler non pas pour éviter de contaminer leurs proches, mais parce qu'ils sont terrifiés pour leur propre santé.
Je connais des parents qui tremblent à l'idée d'aller faire des courses car ils ont peur de contaminer leurs enfants. Or il y a eu UN mort de moins de 20 ans dans le monde entier depuis le début de l'épidémie. C'est RIDICULE.

Après on me parle de saturation des hôpitaux... Je pense que si on donnait les bonnes informations, qu'on prenait des mesures ciblées, et qu'on arrêtait de créer une panique collective délirante, il n'y aurait jamais eu le moindre risque de saturation. Aujourd'hui tu as des gens bien portants totalement hystériques qui croient qu'ils risquent de crever en pointant le bout du nez dehors, mais qui ne savent même pas réellement comment se comporter avec les personnes à risque dans leur famille, en éspace confiné.

Pour moi on est dans une psychose injustifiée et totalement disproportionnée qui emporte tout le monde, y compris les gouvernants qui, en démocratie, sont bien obligés de suivre la vague de l'opinion publique / médiatique. La folie collective emporte tout sur son passage.

Mais bon, je sais que ce discours n'est pas audible en ce moment, donc je n'insiste pas. Je pense juste que les historiens étudieront ce petit passage de notre Histoire avec une grande curiosité.
C'est fou de lire des trucs pareils 8| 8|

T'as entendu ce genre de témoignage ? https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video ... 31605.html

Tu crois vraiment que les hôpitaux sont remplis d'hypocondriaques qu'on intube pour leur faire plaisir ? Tu t'informes sur ce qu'il se passe en Alsace ou en Italie ?

Faut être dans un déni total pour encore dire que ce virus ne touche que les vieux et les fragiles, alors que des dizaines de témoignages contraires venant des hôpitaux sortent chaque jour et disent que des personnes bien portantes de 30-40 ans sont sous assistance respiratoire.

Encore une fois, si la Chine a pris des mesures aussi drastiques, elle qui d'ordinaire se fout comme de l'an 40 de l'état de l'opinion et dont les dirigeants ont une conception de la vie humaine particulière, c'est pas par folie collective.

On verra ce que tu diras dans quelques jours, quand ça va vraiment chier (et je prie très fort pour que ce ne soit pas le cas, parce que perso j'ai vraiment peur pour mes proches et notamment ceux qui bossent en hôpitaux et qui vont vraiment pâtir de la légèreté avec laquelle une trop grande partie de la population continue de prendre cette épidémie).
Combien de personnes bien portantes de 30 ans sont en danger de mort ? Tu as des chiffres ?

En tout cas, l'âge moyen des personnes décédées en Italie est de 79 ans. Moi, je base mon point de vue sur le recoupement tous les chiffres avérés qu'on a à disposition. Les paniqués sont dans la spéculation. Alors peut-être qu'on va faire face à une tragédie sanitaire de grande ampleur (pas les 20000 morts annuels de la grippe en France hein), et que vous aurez raison. On verra.

Après je fais très attention avec mes proches à risque et je respecte les règles, de toute façon.
Modifié en dernier par martien le 20 mars 2020, 16:38, modifié 1 fois.

Couramiaud Poitevin
Messages : 2511
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

martien a écrit :
20 mars 2020, 16:14

Ça reste une maladie à faible taux de mortalité, pas plus contagieuse que la grippe, et qui n'est dangeureuse que pour une petite catégorie de personnes déjà très affaiblies. Au lieu de faire paniquer tout le monde et de bloquer toute la société, j'aurais préféré qu'on cible la protection de ces personnes là.
C'est faux, ce que tu dit : d'abord la maladie sous sa forme grave touche aussi beaucoup de personnes jeunes et pas fragiles. Ensuite quoi ? On va laisser crever des gens parce qu'ils sont vieux ?
A ce moment-là, je te propose une autre solution : on les tue préventivement, et ça évitera qu'ils engorgent le système de santé. Il n'y a même pas de structure à mettre en place, on utilise les abattoirs, et zou ! Par EHPAD entier ! Pas de quartier !

Est-ce ainsi que les hommes vivent ? Non. On est ensemble. On ne laisse pas mourir les gens. On les soigne. C'est notre dignité d'humain.

Ta solution a été chiffrée par l'étude (même si ce chiffrage se discute).
https://www.huffingtonpost.fr/entry/cor ... b7793cae0a
Dans ce cas, un pic de mortalité aurait lieu au bout de 3 mois, avec 81% de la population britannique et américaine contaminée. “Au global, dans une épidémie non mitigée, nous prédisons approximativement 510.000 morts en Grande-Bretagne et 2,2 millions aux États-Unis”, affirment les auteurs. Et cela sans même compter les dégâts collatéraux du virus sur un système hospitalier totalement submergé par la vague épidémique.

Ça ne tuera pas que des vieux, je peux te le dire. Déjà le coronavirus tue des jeunes si ils ne sont pas soignés, et comme le service de santé sera à genoux, t'a pas intérêt d'avoir un ennui au même moment, genre problème a l'accouchement ou accident...

Regarde la famille Zampino : Zampino senior n'a pas survécu, mais sans soins longs et avec respirateur, Zampino junior, jeune et frais y passerai aussi
https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 76427.html
Modifié en dernier par Couramiaud Poitevin le 20 mars 2020, 16:41, modifié 1 fois.
Image

martien
Messages : 4014
Enregistré le : 26 nov. 2012, 23:47

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par martien »

Couramiaud Poitevin a écrit :
20 mars 2020, 16:38
martien a écrit :
20 mars 2020, 16:14

Ça reste une maladie à faible taux de mortalité, pas plus contagieuse que la grippe, et qui n'est dangeureuse que pour une petite catégorie de personnes déjà très affaiblies. Au lieu de faire paniquer tout le monde et de bloquer toute la société, j'aurais préféré qu'on cible la protection de ces personnes là.
C'est faux, ce que tu dit : d'abord la maladie sous sa forme grave touche aussi beaucoup de personnes jeunes et pas fragiles. Ensuite quoi ? On va laisser crever des gens parce qu'ils sont vieux ?
A ce moment-là, je te propose une autre solution : on les tue préventivement, et ça évitera qu'ils engorgent le système de santé. Il n'y a même pas de structure à mettre en place, on utilise les abattoirs, et zou ! Par EHPAD entier ! Pas de quartier !

Est-ce ainsi que les hommes vivent ? Non. On est ensemble. On ne laisse pas mourir les gens. On les soigne. C'est notre dignité d'humain.

Ta solution a été chiffrée par l'étude (même si ce chiffrage se discute).
https://www.huffingtonpost.fr/entry/cor ... b7793cae0a
Dans ce cas, un pic de mortalité aurait lieu au bout de 3 mois, avec 81% de la population britannique et américaine contaminée. “Au global, dans une épidémie non mitigée, nous prédisons approximativement 510.000 morts en Grande-Bretagne et 2,2 millions aux États-Unis”, affirment les auteurs. Et cela sans même compter les dégâts collatéraux du virus sur un système hospitalier totalement submergé par la vague épidémique.

Ça ne tuera pas que des vieux, je peux te le dire. Déjà le coronavirus tue des jeunes si ils ne sont pas soignés, et comme le service de santé sera à genoux, t'a pas intérêt d'avoir un ennui eu même moment, genre problème a l'accouchement ou autre...

Regarde la famille Zampino : Zampino senior n'a pas survécu, mais sans soins longs et avec respirateur, Zampino junior, jeune et frais y passerai aussi
https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 76427.html
Vous ne comprenez pas ce que je dis et ce que je préconise (pas du tout de laisser les vieux mourir et de ne rien faire). Ce n'est pas grave.

Et j'attends encore les chiffres pour le taux de mortalité chez les jeunes bien portants.

Répondre