[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

ForeverGreen
Messages : 13544
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ForeverGreen »

Faiseur de Tresses a écrit :
07 août 2019, 13:04
ForeverGreen a écrit :
07 août 2019, 12:35
Faiseur de Tresses a écrit :
07 août 2019, 12:32
C'est désespérant. :/ Je me sens tel Dennis Meadows.
Après recherches d'usage sur le sujet, on va dire que je suis ton Jørgen Randers :mrgreen: (j'ai pas osé dire Donella Meadows, c'eut été tendancieux :happy1: )
Je continue ici. :mrgreen:

Extrait de Limits to Growth, the 30 years update :

The global challenge can be simply stated: To reach sustainability, humanity must increase the consumption levels of the world’s poor, while at the same time reducing humanity’s total ecological footprint. There must be technological advance, and personal change, and longer planning horizons. There must be greater respect, caring, and sharing across political boundaries. This will take decades to achieve even under the best of circumstances. No modern political party has garnered broad support for such a program, certainly not among the rich and powerful, who could make room for growth among the poor by reducing their own footprints. Meanwhile, the global footprint gets larger day by day.

Consequently, we are much more pessimistic about the global future than we were in 1972. It is a sad fact that humanity has largely squandered the past 30 years in futile debates and well-intentioned, but halfhearted, responses to the global ecological challenge. We do not have another 30 years to dither. Much will have to change if the ongoing overshoot is not to be followed by collapse during the twenty-first century.

We promised Dana Meadows before she died in early 2001 that we would complete the “30-year update” of the book she loved so much. But in the process we were once more reminded of the great differences among the hopes and expectations of the three authors.

Dana was the unceasing optimist. She was a caring, compassionate believer in humanity. She predicated her entire life’s work on the assump- tion that if she put enough of the right information in people’s hands, they would ultimately go for the wise, the farsighted, the humane solution—in this case, adopting the global policies that would avert overshoot (or, failing that, would ease the world back from the brink). Dana spent her life working for this ideal.

Jorgen is the cynic. He believes that humanity will pursue short-term goals of increased consumption, employment, and financial security to the bitter end, ignoring the increasingly clear and strong signals until it is too late. He is sad to think that society will voluntarily forsake the wonderful world that could have been.

Dennis sits in between. He believes actions will ultimately be taken to avoid the worst possibilities for global collapse. He expects that the world will eventually choose a relatively sustainable future, but only after severe global crises force belated action. And the results secured after long delay will be much less attractive than those that could have been attained through earlier action. Many of the planet’s wonderful ecological treasures will be destroyed in the process; many attractive political and economic options will be lost; there will be great and persisting inequalities, increasing militarization of society, and widespread conflict.

It is impossible to combine these three outlooks into one common view of the most likely global future. But we do agree on what we hope might happen. The changes we would prefer to see are described in a slightly updated version of Dana’s hopeful, concluding chapter from BTL, now titled “Tools for the Transition to Sustainability.” The message is that if we persist in our pedagogic effort, the world’s people will increasingly choose the right way ahead, out of love and respect for their planetary companions, current and future, human and nonhuman. We fervently hope they will do so in time.
Du coup, si je m'en réferre à la partie en gras, j'ai choisi d'être tout pile celui qui correspond à mon état d'esprit :triste1:
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

Faiseur de Tresses
Messages : 14666
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

Celui-ci ou celui du Dennis pourraient tous deux me correspondre. Mais bon, elle a déjà presque 20 ans cette révision et l'état d'esprit de Meadows semble s'être de toute façon calqué sur celui de Rangers désormais...
Modifié en dernier par Faiseur de Tresses le 07 août 2019, 14:03, modifié 1 fois.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Dr.Makaveli
Messages : 5862
Enregistré le : 26 nov. 2014, 03:56

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dr.Makaveli »

La France qui ose critiquer les violences policières en Russie, Majestueux d'hypocrisie.

Dr.Makaveli
Messages : 5862
Enregistré le : 26 nov. 2014, 03:56

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dr.Makaveli »

Michel-Ange a écrit :
07 août 2019, 12:44
Dr.Makaveli a écrit :
07 août 2019, 11:49
SP42 a écrit :
07 août 2019, 10:06
Dr.Makaveli a écrit :
07 août 2019, 09:44
De base les forces de l'ordre sont là pour protéger le peuple, pas les représentants ... ;)
Les deux évidemment.
Of course ... Le peuple prime en démocratie, normalement ...
Mais le peuple n'est pas une entité simple et homogène.
S'agissant des manifestations des "gilets-jaunes", par exemple, beaucoup de citoyens se sont plaint d'un manque de maintien de l'ordre et de répression.
Exact ... J'aurais dû dire les classes moyennes et populaires vu 'exemple donné. Bien que le Peuple devrait être entité unique vu qu'on est tous citoyens.

Ceux qui se sont plaints sont du côté de la Présidence, avec les ressources qui vont avec (et c'est presque "normal"), par contre les autres, lobotomisés ou bêtes je ne vois que ça.
La France et les français sont à part, la majorité ne se sent pas concernés sur un sujet, tant que son assiette n'est pas touchée par exemple pour suivre le tien.

merlin
Messages : 12773
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »


Friteuse normale
Messages : 1426
Enregistré le : 01 août 2013, 11:57

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Friteuse normale »

Junito a écrit :
07 août 2019, 10:03
rouge a écrit :
05 août 2019, 21:17
Pour ceux qui doutent encore du danger fasciste en France
https://blogs.mediapart.fr/603465/blog/ ... tat-gazeux
Rien à voir avec le fascisme ...

Facebook n'est pas un service public dédié à la liberté d'expression, c'est une entreprise privée qui s'accapare le copyright des contenus qui sont postés par ses utilisateurs et qui vit de la publicité. Ceux qui dénoncent la fascisme rampant doivent commencer par utiliser des moyens de communications en phase avec leurs idéaux.
Je ne comprends pas que l'argument éculé du "c'est du privé, ils font ce qu'ils veulent" puisse encore être en circulation à notre époque pour qualifier des entreprises dont l'activité est quelque chose d'un peu plus substantiel et public que de vendre des casseroles. Facebook, et on pourrait désormais rajouter YouTube qui a implémenté de nombreux moyens de censure inopinés ne respectant pas leurs propres termes et conditions, sont des moyens d'expression à la portée inégalée. Leur muselage sélectif est par conséquent un acte politique majeur, et avec les nouvelles technologies de filtrage du contenu qui arrivent actuellement je pense que cela se révèlera être l'un des problèmes majeurs de notre siècle. Quand on a des plateformes qui concentrent à elles seules une part incroyable de la richesse mondiale et de l'information/transmission d'opinion, surveiller ses moindres mouvements est essentiel pour s'assurer de ne pas dériver vers une sorte de dystopie.

Peut-être que parler de fascisme ici est justifié, peut-être pas, et franchement peu importe. Ce qui est certain c'est que ce genre de censure n'est que malsaine, et il est impossible en son âme et conscience de chercher à ce que des situations comme ça, peu importe qui en pâtit, se reproduisent. Mais bon je conçois que se réfugier derrière un principe simple quoique dépassé et ne chercher aucun questionnement, c'est bien aussi.
KirmiziMavi a écrit :Nous devrions et ne devrions pas manger cheval. Ceci est très important.

Latornade
Messages : 6488
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Friteuse normale a écrit :
08 août 2019, 17:26
Junito a écrit :
07 août 2019, 10:03
rouge a écrit :
05 août 2019, 21:17
Pour ceux qui doutent encore du danger fasciste en France
https://blogs.mediapart.fr/603465/blog/ ... tat-gazeux
Rien à voir avec le fascisme ...

Facebook n'est pas un service public dédié à la liberté d'expression, c'est une entreprise privée qui s'accapare le copyright des contenus qui sont postés par ses utilisateurs et qui vit de la publicité. Ceux qui dénoncent la fascisme rampant doivent commencer par utiliser des moyens de communications en phase avec leurs idéaux.
Je ne comprends pas que l'argument éculé du "c'est du privé, ils font ce qu'ils veulent" puisse encore être en circulation à notre époque pour qualifier des entreprises dont l'activité est quelque chose d'un peu plus substantiel et public que de vendre des casseroles. Facebook, et on pourrait désormais rajouter YouTube qui a implémenté de nombreux moyens de censure inopinés ne respectant pas leurs propres termes et conditions, sont des moyens d'expression à la portée inégalée. Leur muselage sélectif est par conséquent un acte politique majeur, et avec les nouvelles technologies de filtrage du contenu qui arrivent actuellement je pense que cela se révèlera être l'un des problèmes majeurs de notre siècle. Quand on a des plateformes qui concentrent à elles seules une part incroyable de la richesse mondiale et de l'information/transmission d'opinion, surveiller ses moindres mouvements est essentiel pour s'assurer de ne pas dériver vers une sorte de dystopie.

Peut-être que parler de fascisme ici est justifié, peut-être pas, et franchement peu importe. Ce qui est certain c'est que ce genre de censure n'est que malsaine, et il est impossible en son âme et conscience de chercher à ce que des situations comme ça, peu importe qui en pâtit, se reproduisent. Mais bon je conçois que se réfugier derrière un principe simple quoique dépassé et ne chercher aucun questionnement, c'est bien aussi.
Que des entreprises fassent leur ligne de propagande à la place ou sans l’aide d’un état, c’est ça qui te gêne ?

Édit : là on part sur un autre sujet puisque en l’occurrence ce n’est absolument pas le cas ici. C’est juste un problème juridique.

baggio42
Messages : 10842
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

merlin a écrit :
08 août 2019, 17:17
Bon , les poivrots un avis ? :diable:
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... s-20190807
Pour :rouge: :mrgreen:

mononoké
Messages : 2799
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »


Friteuse normale
Messages : 1426
Enregistré le : 01 août 2013, 11:57

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Friteuse normale »

latornade a écrit :
08 août 2019, 17:33
Friteuse normale a écrit :
08 août 2019, 17:26
Junito a écrit :
07 août 2019, 10:03
rouge a écrit :
05 août 2019, 21:17
Pour ceux qui doutent encore du danger fasciste en France
https://blogs.mediapart.fr/603465/blog/ ... tat-gazeux
Rien à voir avec le fascisme ...

Facebook n'est pas un service public dédié à la liberté d'expression, c'est une entreprise privée qui s'accapare le copyright des contenus qui sont postés par ses utilisateurs et qui vit de la publicité. Ceux qui dénoncent la fascisme rampant doivent commencer par utiliser des moyens de communications en phase avec leurs idéaux.
Je ne comprends pas que l'argument éculé du "c'est du privé, ils font ce qu'ils veulent" puisse encore être en circulation à notre époque pour qualifier des entreprises dont l'activité est quelque chose d'un peu plus substantiel et public que de vendre des casseroles. Facebook, et on pourrait désormais rajouter YouTube qui a implémenté de nombreux moyens de censure inopinés ne respectant pas leurs propres termes et conditions, sont des moyens d'expression à la portée inégalée. Leur muselage sélectif est par conséquent un acte politique majeur, et avec les nouvelles technologies de filtrage du contenu qui arrivent actuellement je pense que cela se révèlera être l'un des problèmes majeurs de notre siècle. Quand on a des plateformes qui concentrent à elles seules une part incroyable de la richesse mondiale et de l'information/transmission d'opinion, surveiller ses moindres mouvements est essentiel pour s'assurer de ne pas dériver vers une sorte de dystopie.

Peut-être que parler de fascisme ici est justifié, peut-être pas, et franchement peu importe. Ce qui est certain c'est que ce genre de censure n'est que malsaine, et il est impossible en son âme et conscience de chercher à ce que des situations comme ça, peu importe qui en pâtit, se reproduisent. Mais bon je conçois que se réfugier derrière un principe simple quoique dépassé et ne chercher aucun questionnement, c'est bien aussi.
Que des entreprises fassent leur ligne de propagande à la place ou sans l’aide d’un état, c’est ça qui te gêne ?

Édit : là on part sur un autre sujet puisque en l’occurrence ce n’est absolument pas le cas ici. C’est juste un problème juridique.
Je ne comprends pas vraiment, dans la question en gras, ce que tu entends par la "propagande d'entreprise" de Facebook car dans mon esprit je ne faisais pas référence à ça. Il est possible que je me sois mal exprimé, j'ai écrit le message précédent assez vite et sans trop me relire.

Pour reprendre l'édit cependant, le supposé "non-respect" des CGU de Facebook (là encore, je fais le parallèle avec YouTube où les créateurs prennent des strike au hasard avec des réclamations de droits d'auteur inventées de toutes pièces) a une valeur juridique à peu près nulle, et il s'agit ni plus ni moins d'une excuse facile et vague pour justifier la censure d'un contenu qui ne plaît pas, soit à l'entreprise elle-même, soit à des tiers qui veulent faire pression pour faire disparaître la publication. Difficile, souvent, de dire de quel cas il s'agit. En soi, j'ai l'impression que l'article de Mediapart n'entend d'ailleurs pas combattre ce problème dans son ensemble mais plutôt faire entendre les droits de leur publication à eux sans grand intérêt pour le sort de tout ce qui pourrait être jugé défavorablement par FB, et c'est bien dommage. Je précise que c'est une intention que je leur prête en lisant l'article, pas un fait avéré, mais ça me paraît assez frappant.

Je voulais surtout réagir à l'argument avancé par Junito, que je vois bien trop souvent proposé dans des thématiques où il n'est pas vraiment pertinent car une question de droit fondamental à l'expression intervient. Je comprends qu'on puisse penser que le privé devrait pouvoir modérer son contenu sans régulation ni regard extérieur, mais que ce soit pour les réseaux sociaux, les cryptomonnaies ou même l'environnement, c'est une vision qui à terme ne peut pour moi mener qu'à une catastrophe.
KirmiziMavi a écrit :Nous devrions et ne devrions pas manger cheval. Ceci est très important.

mononoké
Messages : 2799
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »

baggio42 a écrit :
08 août 2019, 17:52
merlin a écrit :
08 août 2019, 17:17
Bon , les poivrots un avis ? :diable:
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... s-20190807
Pour :rouge: :mrgreen:
ya pas de raisons qu'il n'y en ait que pour les loges ! :mrgreen:

Latornade
Messages : 6488
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Friteuse normale a écrit :
08 août 2019, 18:34
latornade a écrit :
08 août 2019, 17:33
Friteuse normale a écrit :
08 août 2019, 17:26
Junito a écrit :
07 août 2019, 10:03
rouge a écrit :
05 août 2019, 21:17
Pour ceux qui doutent encore du danger fasciste en France
https://blogs.mediapart.fr/603465/blog/ ... tat-gazeux
Rien à voir avec le fascisme ...

Facebook n'est pas un service public dédié à la liberté d'expression, c'est une entreprise privée qui s'accapare le copyright des contenus qui sont postés par ses utilisateurs et qui vit de la publicité. Ceux qui dénoncent la fascisme rampant doivent commencer par utiliser des moyens de communications en phase avec leurs idéaux.
Je ne comprends pas que l'argument éculé du "c'est du privé, ils font ce qu'ils veulent" puisse encore être en circulation à notre époque pour qualifier des entreprises dont l'activité est quelque chose d'un peu plus substantiel et public que de vendre des casseroles. Facebook, et on pourrait désormais rajouter YouTube qui a implémenté de nombreux moyens de censure inopinés ne respectant pas leurs propres termes et conditions, sont des moyens d'expression à la portée inégalée. Leur muselage sélectif est par conséquent un acte politique majeur, et avec les nouvelles technologies de filtrage du contenu qui arrivent actuellement je pense que cela se révèlera être l'un des problèmes majeurs de notre siècle. Quand on a des plateformes qui concentrent à elles seules une part incroyable de la richesse mondiale et de l'information/transmission d'opinion, surveiller ses moindres mouvements est essentiel pour s'assurer de ne pas dériver vers une sorte de dystopie.

Peut-être que parler de fascisme ici est justifié, peut-être pas, et franchement peu importe. Ce qui est certain c'est que ce genre de censure n'est que malsaine, et il est impossible en son âme et conscience de chercher à ce que des situations comme ça, peu importe qui en pâtit, se reproduisent. Mais bon je conçois que se réfugier derrière un principe simple quoique dépassé et ne chercher aucun questionnement, c'est bien aussi.
Que des entreprises fassent leur ligne de propagande à la place ou sans l’aide d’un état, c’est ça qui te gêne ?

Édit : là on part sur un autre sujet puisque en l’occurrence ce n’est absolument pas le cas ici. C’est juste un problème juridique.
Je ne comprends pas vraiment, dans la question en gras, ce que tu entends par la "propagande d'entreprise" de Facebook car dans mon esprit je ne faisais pas référence à ça. Il est possible que je me sois mal exprimé, j'ai écrit le message précédent assez vite et sans trop me relire.

Pour reprendre l'édit cependant, le supposé "non-respect" des CGU de Facebook (là encore, je fais le parallèle avec YouTube où les créateurs prennent des strike au hasard avec des réclamations de droits d'auteur inventées de toutes pièces) a une valeur juridique à peu près nulle, et il s'agit ni plus ni moins d'une excuse facile et vague pour justifier la censure d'un contenu qui ne plaît pas, soit à l'entreprise elle-même, soit à des tiers qui veulent faire pression pour faire disparaître la publication. Difficile, souvent, de dire de quel cas il s'agit. En soi, j'ai l'impression que l'article de Mediapart n'entend d'ailleurs pas combattre ce problème dans son ensemble mais plutôt faire entendre les droits de leur publication à eux sans grand intérêt pour le sort de tout ce qui pourrait être jugé défavorablement par FB, et c'est bien dommage. Je précise que c'est une intention que je leur prête en lisant l'article, pas un fait avéré, mais ça me paraît assez frappant.

Je voulais surtout réagir à l'argument avancé par Junito, que je vois bien trop souvent proposé dans des thématiques où il n'est pas vraiment pertinent car une question de droit fondamental à l'expression intervient. Je comprends qu'on puisse penser que le privé devrait pouvoir modérer son contenu sans régulation ni regard extérieur, mais que ce soit pour les réseaux sociaux, les cryptomonnaies ou même l'environnement, c'est une vision qui à terme ne peut pour moi mener qu'à une catastrophe.
Donc tu veux réguler par des tiers (ce qui est déjà en partie le cas). Quels seront les régulateurs si ce n’est l’état au final ? Au moins une entreprise on sait à quoi s’attendre non ? Pour la partie en gras.

Pour l’autre parti et sur le sujet précis de cette illustration bannit par Facebook, il s’agit d’une régulation par la loi. Sur ce support ou sur un autre, incriminer une personne sans preuve est punie, charge au réseau social de faire la modération ou de se voir incriminer à son tour.

Latornade
Messages : 6488
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

mononoké a écrit :
08 août 2019, 18:34
baggio42 a écrit :
08 août 2019, 17:52
merlin a écrit :
08 août 2019, 17:17
Bon , les poivrots un avis ? :diable:
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... s-20190807
Pour :rouge: :mrgreen:
ya pas de raisons qu'il n'y en ait que pour les loges ! :mrgreen:
Quand on vous dit que ça allait ruisseler :mrgreen:

Friteuse normale
Messages : 1426
Enregistré le : 01 août 2013, 11:57

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Friteuse normale »

latornade a écrit :
08 août 2019, 22:45
Donc tu veux réguler par des tiers (ce qui est déjà en partie le cas). Quels seront les régulateurs si ce n’est l’état au final ? Au moins une entreprise on sait à quoi s’attendre non ? Pour la partie en gras.

Pour l’autre parti et sur le sujet précis de cette illustration bannit par Facebook, il s’agit d’une régulation par la loi. Sur ce support ou sur un autre, incriminer une personne sans preuve est punie, charge au réseau social de faire la modération ou de se voir incriminer à son tour.
Au vu du danger que représente le filtrage du contenu internet, je pense que l'on ne pourrait à peu près se fier en cette matière qu'à un ensemble international (enfin entre les pays qui proposent un accès libre à Internet, sachant qu'avec les lois sur la neutralité du net ça exclut un paquet de monde) de gens calés sur les moyens utilisés pour scanner les publications "subversives" comme celles-ci. Certes c'est compliqué à faire, on ne peut jamais être assuré de la neutralité de l'organisme en question car les pressions seront grandes et ce ne sera même pas favorables aux États eux-mêmes donc peu de chances qu'ils soutiennent un projet pareil, sans parler des entreprises elles-mêmes qui se verraient chapeautées par un organisme qui les empêche de présenter un visage plus "sécurisant" à leurs actionnaires. Mais même si ce que je propose est très bancal, il faudrait au moins que l'on se rende compte qu'il est essentiel de faire l'effort d'imaginer des initiatives comme ça, et d'à force de propositions trouver un modèle qui tient à peu près debout, pour ne pas laisser le débat public dans les mains d'une poignée de compagnies privées (ou d'États, ou de marchands de fruits et légumes, peu importe).

Pour la deuxième partie je dois admettre que je n'avais pas pensé à l'aspect diffamatoire que pouvait présenter l'affiche... Mais on en revient au même problème, même si je suis conscient que tu n'as pas traité ce point et que tu abordais seulement le sujet de la légalité pure de cette décision ici. Cette vision est clairement motivée par une certaine forme de zèle envers les autorités, car s'il n'y a pas de preuve absolue de ce qu'affirme l'affiche (y a-t-il jamais des preuves absolues ailleurs qu'en maths, en fait ?), on peut au moins convenir que l'assertion "Le préfet est responsable de la mort de Steve Maia Caniço" ne sort pas de nulle part :
-> Le préfet donne les ordres majeurs de mouvement aux CRS : vrai, c'est sa fonction.
-> Steve Mais Caniço est tombé à l'eau à cause de la charge des CRS, ordonnée par le préfet donc : à déterminer, mais c'est au moins une accusation plausible.
Le respect de la loi ne sautant absolument pas aux yeux dans ce cas précis et sonnant plus comme une excuse qu'autre chose, je ne peux pas imaginer que Facebook a supprimé ce contenu en pure neutralité d'esprit. Pour moi, il y a dès lors deux explications possibles : ou bien Facebook reçoit des pressions de la part de l'État (genre sanctions financières) pour faire disparaître les messages de ce genre, ou bien Facebook décide tout seul de supprimer ce genre de contenu par crainte que son image de marque se dégrade. Dans les deux cas, pour une affiche qui ne fait rien de bien méchant à part avoir l'air de s'être trompée de siècle dans son esthétique et quand on met ça en perspective avec le rôle ultra important que les algorithmes de sélection/suppression de contenu jouent dans nos comportements, ça me paraît très alarmant.
KirmiziMavi a écrit :Nous devrions et ne devrions pas manger cheval. Ceci est très important.

Dr.Makaveli
Messages : 5862
Enregistré le : 26 nov. 2014, 03:56

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dr.Makaveli »

latornade a écrit :
08 août 2019, 22:50
mononoké a écrit :
08 août 2019, 18:34
baggio42 a écrit :
08 août 2019, 17:52
merlin a écrit :
08 août 2019, 17:17
Bon , les poivrots un avis ? :diable:
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... s-20190807
Pour :rouge: :mrgreen:
ya pas de raisons qu'il n'y en ait que pour les loges ! :mrgreen:
Quand on vous dit que ça allait ruisseler :mrgreen:
Que d'la binouze alors ! :ange: :mrgreen:

Latornade
Messages : 6488
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Dr.Makaveli a écrit :
09 août 2019, 04:40
latornade a écrit :
08 août 2019, 22:50
mononoké a écrit :
08 août 2019, 18:34
baggio42 a écrit :
08 août 2019, 17:52
merlin a écrit :
08 août 2019, 17:17
Bon , les poivrots un avis ? :diable:
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... s-20190807
Pour :rouge: :mrgreen:
ya pas de raisons qu'il n'y en ait que pour les loges ! :mrgreen:
Quand on vous dit que ça allait ruisseler :mrgreen:
Que d'la binouze alors ! :ange: :mrgreen:
Ben c’est déjà pas mal, ... tout de suite ces gens qui veulent plus,... le beurre, la crémière :mrgreen:

Dr.Makaveli
Messages : 5862
Enregistré le : 26 nov. 2014, 03:56

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dr.Makaveli »

C'est bien ouvert aux drogues ... :rouge: :diable: :ange: :rouge: :mrgreen:

Mais plus sérieusement c'était pour validé ; de l'alcool "doux" ça va très bien pour des festivités ;)

Latornade
Messages : 6488
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Friteuse normale a écrit :
09 août 2019, 02:27
latornade a écrit :
08 août 2019, 22:45
Donc tu veux réguler par des tiers (ce qui est déjà en partie le cas). Quels seront les régulateurs si ce n’est l’état au final ? Au moins une entreprise on sait à quoi s’attendre non ? Pour la partie en gras.

Pour l’autre parti et sur le sujet précis de cette illustration bannit par Facebook, il s’agit d’une régulation par la loi. Sur ce support ou sur un autre, incriminer une personne sans preuve est punie, charge au réseau social de faire la modération ou de se voir incriminer à son tour.
Au vu du danger que représente le filtrage du contenu internet, je pense que l'on ne pourrait à peu près se fier en cette matière qu'à un ensemble international (enfin entre les pays qui proposent un accès libre à Internet, sachant qu'avec les lois sur la neutralité du net ça exclut un paquet de monde) de gens calés sur les moyens utilisés pour scanner les publications "subversives" comme celles-ci. Certes c'est compliqué à faire, on ne peut jamais être assuré de la neutralité de l'organisme en question car les pressions seront grandes et ce ne sera même pas favorables aux États eux-mêmes donc peu de chances qu'ils soutiennent un projet pareil, sans parler des entreprises elles-mêmes qui se verraient chapeautées par un organisme qui les empêche de présenter un visage plus "sécurisant" à leurs actionnaires. Mais même si ce que je propose est très bancal, il faudrait au moins que l'on se rende compte qu'il est essentiel de faire l'effort d'imaginer des initiatives comme ça, et d'à force de propositions trouver un modèle qui tient à peu près debout, pour ne pas laisser le débat public dans les mains d'une poignée de compagnies privées (ou d'États, ou de marchands de fruits et légumes, peu importe).

Pour la deuxième partie je dois admettre que je n'avais pas pensé à l'aspect diffamatoire que pouvait présenter l'affiche... Mais on en revient au même problème, même si je suis conscient que tu n'as pas traité ce point et que tu abordais seulement le sujet de la légalité pure de cette décision ici. Cette vision est clairement motivée par une certaine forme de zèle envers les autorités, car s'il n'y a pas de preuve absolue de ce qu'affirme l'affiche (y a-t-il jamais des preuves absolues ailleurs qu'en maths, en fait ?), on peut au moins convenir que l'assertion "Le préfet est responsable de la mort de Steve Maia Caniço" ne sort pas de nulle part :
-> Le préfet donne les ordres majeurs de mouvement aux CRS : vrai, c'est sa fonction.
-> Steve Mais Caniço est tombé à l'eau à cause de la charge des CRS, ordonnée par le préfet donc : à déterminer, mais c'est au moins une accusation plausible.
Le respect de la loi ne sautant absolument pas aux yeux dans ce cas précis et sonnant plus comme une excuse qu'autre chose, je ne peux pas imaginer que Facebook a supprimé ce contenu en pure neutralité d'esprit. Pour moi, il y a dès lors deux explications possibles : ou bien Facebook reçoit des pressions de la part de l'État (genre sanctions financières) pour faire disparaître les messages de ce genre, ou bien Facebook décide tout seul de supprimer ce genre de contenu par crainte que son image de marque se dégrade. Dans les deux cas, pour une affiche qui ne fait rien de bien méchant à part avoir l'air de s'être trompée de siècle dans son esthétique et quand on met ça en perspective avec le rôle ultra important que les algorithmes de sélection/suppression de contenu jouent dans nos comportements, ça me paraît très alarmant.
Tu affabules sur ta dernière partie. Bien que la probabilité que steve soit tombé à l’eau suite à la charge des CRS soit énorme, il n’en reste pas moins qu’á ce stade nous n’en savons rien (comme de l’horaire d’ailleurs).
Mais admettons.
Le préfet n’est pas mis en cause pour le moment. Les regards, notamment ceux des syndicats policiers et de l’IGA , se tournent en direction du commissaire divisionnaire. L’affiche est donc juste diffamatoire à ce moment précis. C’est comme ça.
Il m’étonne quand même qu’une personne comme toi, qui souhaite mettre en place une régulation de l’internet par des inconnus, ne soit pas à même d’accepter quelques principes de base de notre législation régulée elle par nos élus sous l’influence d’intellectuels, professeurs en droit, magistrats, société civile, syndicats, associations, ....

Couramiaud Poitevin
Messages : 2875
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

latornade a écrit :
09 août 2019, 08:37

Le préfet n’est pas mis en cause pour le moment. Les regards, notamment ceux des syndicats policiers et de l’IGA , se tournent en direction du commissaire divisionnaire. L’affiche est donc juste diffamatoire à ce moment précis. C’est comme ça.
Je remet le lien avec l'affiche
https://blogs.mediapart.fr/603465/blog/ ... tat-gazeux

Ça, c'est diffamatoire ??!! En effet, ça sous-entend que le préfet fait du flyboard, et c'est faux !

Alors des millions de gens ont défilé pour défendre le droit de dessiner Mahomet en train d'enculer des chèvres, et maintenant dessiner un préfet en flyboard, c'est de la diffamation ?

C'est de la caricature, ce n'est pas une information ! C'est de la dérision ! On a encore le droit de faire des chansons sur le préfet, des dessins, quand même ! Certes, ce dessins est d'une rare laideur et complètement discutable sur la forme et sur le fond (pas à cause du préfet, mais à cause du bras marqué Steve), mais dans un pays de liberté, on a le droit à la dérision, même quand elle est de médiocre niveau !

Le problème, c'est bien l'attitude de l'état, qui masque et déforme la vérité par tous les moyens. Et ensuite ce sont les même qui dénoncent les fakes news, alors qu'elles sont engendrées par le mensonge d'état. Il suffirait de faire émerger la vérité pour faire cesser les délires, mais l'Etat s'y refuse. Ça a été le cas avec les GJ et ça recommence avec Steve.

Si l'Etat mettait ses moyens aux service de la vérité et assumait ses responsabilités, ça couperait court à tout ! Heureusement qu'il reste les médias pour éclairer les choses, comme on le voit encore avec le problème des contaminations au plomb autour de Notre-Dame !

Pardon, pas des médias, mais un média, Médiapart, les autres sont globalement au service du pouvoir, ou alors ils sont complètement dans les choux...
Image

junior13
Messages : 1443
Enregistré le : 07 sept. 2005, 22:03
Localisation : Paris

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par junior13 »

Tu peux largement ajouter le Canard Enchainé, qui m'inspire beaucoup plus confiance que Médiapart et de loin.

Latornade
Messages : 6488
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Couramiaud Poitevin a écrit :
09 août 2019, 09:37
latornade a écrit :
09 août 2019, 08:37

Le préfet n’est pas mis en cause pour le moment. Les regards, notamment ceux des syndicats policiers et de l’IGA , se tournent en direction du commissaire divisionnaire. L’affiche est donc juste diffamatoire à ce moment précis. C’est comme ça.
Je remet le lien avec l'affiche
https://blogs.mediapart.fr/603465/blog/ ... tat-gazeux

Ça, c'est diffamatoire ??!! En effet, ça sous-entend que le préfet fait du flyboard, et c'est faux !

Alors des millions de gens ont défilé pour défendre le droit de dessiner Mahomet en train d'enculer des chèvres, et maintenant dessiner un préfet en flyboard, c'est de la diffamation ?

C'est de la caricature, ce n'est pas une information ! C'est de la dérision ! On a encore le droit de faire des chansons sur le préfet, des dessins, quand même ! Certes, ce dessins est d'une rare laideur et complètement discutable sur la forme et sur le fond (pas à cause du préfet, mais à cause du bras marqué Steve), mais dans un pays de liberté, on a le droit à la dérision, même quand elle est de médiocre niveau !

Le problème, c'est bien l'attitude de l'état, qui masque et déforme la vérité par tous les moyens. Et ensuite ce sont les même qui dénoncent les fakes news, alors qu'elles sont engendrées par le mensonge d'état. Il suffirait de faire émerger la vérité pour faire cesser les délires, mais l'Etat s'y refuse. Ça a été le cas avec les GJ et ça recommence avec Steve.

Si l'Etat mettait ses moyens aux service de la vérité et assumait ses responsabilités, ça couperait court à tout ! Heureusement qu'il reste les médias pour éclairer les choses, comme on le voit encore avec le problème des contaminations au plomb autour de Notre-Dame !

Pardon, pas des médias, mais un média, Médiapart, les autres sont globalement au service du pouvoir, ou alors ils sont complètement dans les choux...
Ah ben si Facebook est un média d’information satyrique maintenant effectivement ça change tout.

En parlant de Mediapart, chevalier blanc de l’info et autolegislateur de la TVA, et n’étant pas abonné, ont-ils fait une réponse au sujet de cet article ?
https://www.capital.fr/economie-politiq ... fm-1346604

Vrai question, je suis preneur.

ForeverGreen
Messages : 13544
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ForeverGreen »

Juste, les gens, vous êtes au courant que blog.mediapart et Médiapart, ce sont deux choses différentes ?
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

Faiseur de Tresses
Messages : 14666
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

junior13 a écrit :
09 août 2019, 10:20
Tu peux largement ajouter le Canard Enchainé, qui m'inspire beaucoup plus confiance que Médiapart et de loin.
Pas moi.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Latornade
Messages : 6488
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

ForeverGreen a écrit :
09 août 2019, 11:35
Juste, les gens, vous êtes au courant que blog.mediapart et Médiapart, ce sont deux choses différentes ?
Oui oui. Ça change grand chose à notre conversation sur Facebook ou à l’avis des potonotes sur Mediapart ? En fait on parle de deux sujets différents. ;)

Latornade
Messages : 6488
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Faiseur de Tresses a écrit :
09 août 2019, 12:49
junior13 a écrit :
09 août 2019, 10:20
Tu peux largement ajouter le Canard Enchainé, qui m'inspire beaucoup plus confiance que Médiapart et de loin.
Pas moi.
Pareil. Le canard ne fonctionne qu’avec des informations données par les intéressés ou des opposants. Il n’y a aucune investigation.

Verrouillé