[Basket] Saison NBA 2019/20

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

L'actualité de la semaine du 13 au 20/02

Conférence Est :

Un trio de tête new look



La grosse nouvelle c’est la blessure de Kevin Love pour 6 semaines opéré d’un anthroscopie au genou gauche.
Ca aurait pu passer un peu plus inaperçu si l’avance des Cavaliers avait été plus importante seulement Boston et Washington sont dans une forme insolente et se battent pour ce qui pourrait finir par devenir non plus la deuxième mais tout simplement la première place.

Et l’avantage du terrain pourrait compter en vue d’une confrontation qui pourrait s’avérer bien plus musclé que prévu à l’est.

Nous voilà donc avec 3 équipes qui enchaînent les performances étant respectivement sur une série de 8-2 pour Cleveland et Boston et 9-1 pour Washington. Elles ont aussi toute un joueur emblématique à leur tête.

Qui de Thomas, James ou Wall lâchera le premier ?
Comment faire pour ne pas trop tirer sur la corde pour garder assez d’énergie en play-off ?

Lebron James a 32 ans et est le joueur qui joue le plus en NBA derrière Kyle Lowry, même s’il dépense plus d’un million de dollar par jour pour entretenir son corps il ne peut pas se permettre de jouer autant sans craindre une perte de performance lors des matchs qui compteront le plus.

Cette semaine en tout cas seul Boston à perdu sur un match qui s’est joué à la dernière seconde malgré une faillite offensive du côté des celtics sorti de leur leader.

Cleveland reste favori mais Washington est la seule de ces équipes sans blessure d’un joueur majeure et est dans la plus grande forme. Vous l’aurez compris c’est passionnant.



Incertitude en dessous

Le duel ne s’arrête pas aux premières places et les dernières places qualificatives sont loin d’être attribuées avec notamment des Pacers qui après 6 défaites consécutives peuvent se sentir en danger et des Heats qui continu de remonter (probablement au grand dam de Pat Riley).
Entre la six et la 11ème place rien n’est joué même si les hornets avec 9 défaites sur les 10 derniers matchs risquent d’avoir définitivement perdu leur chance de finir en play-off, rien ne va plus à Charlotte.

Cette semaine n’hésitez pas à suivre un important Boston – Toronto.


Période de trade

Et si j’évoque Toronto ce n’est pas un hasard puisqu’ils ont réalisés le plus gros trade à l’est pour le moment. Terrence Ross et un premier tour de draft ont suffi à convaincre une équipe d’Orlando à l’agonie, avant dernière de sa conférence et déjà presque assurée de ne pas avoir les faveurs d’Ibaka alors qu’il arrivait en fin de contrat d’où son arrivée contre un simple scoreur jeune et talentueux mais terriblement irrégulier de sortie de banc.

Du côté des Raptors évidemment on s’en sort bien avec un Norman Powell semblant capable de prendre la suite de Ross et un poste 4 enfin au niveau de leur ambition, certes ce n’est plus le Ibaka dominateur défensivement d’il y’a quelques années mais il a un shoot extérieur intéressant et se battra pour les rebonds.



Conférence Ouest :

Le match de la semaine

Ce n’était pas celui attendu et pourtant ce Golden State – Denver fut spectaculaire et a offert aux Nuggets une victoire de prestige porté par un Jokic extraordinaire avec 17 points 12 passes et 21 rebonds !
Notons le trade de Nurkic contre Plumlee des Trailblazers à Denver, ils ont probablement lâche un premier tour de draft de trop pour l’échange mais c’est certainement une situation win-win, avec des joueurs s’intégrant plus aux besoins des deux franchises actuellement.

Pas de quoi s’inquiéter néanmoins pour la première place les Warriors restent loin devant et la seule équipe semblant capable de les inquiéter, San Antonio, a à sa tête un entraîneur qui ne fatiguera certainement pas ses joueurs pour aller chercher un titre de conférence dont il se fiche éperdument.


Des poursuivants trop irréguliers



L’intérêt se situe entre les places 4 et 7 ici, celui des Clippers, Jazz, Thunder ou Grizzlies fera une série pourrait bien remporter la mise.
La victoire de Los Angeles à Utah le 13 février pourrait au final valoir cher en fin de saison, surtout pour une franchise californienne qui cherchait à se rassurer depuis la blessure très problématique de Chris Paul et avant un calendrier compliqué.

Si les 7 premiers devraient sans problème se retrouver en post saison la 8ème place elle va être disputée jusqu’au bout. Denver semble être le mieux engagé mais une bonne série et les rôles peuvent s’inverser jusqu’à la 13ème place !
Portland va vouloir sauver sa saison tandis que les Mavericks avec une équipe ultra expérimenté remonte lentement mais sûrement la pente. Reste 2 équipe dont 1 vient de devenir très effrayante…

Le trade de l'année


C’est le plus gros échange de cette semaine et probablement celui de cette année : Demarcus Cousins vient d’être échangé avec Omar Casspi contre Buddy Hield, Tyreke Evans, Lanston Galloway et le premier et second tour de draft 2017 des Pelicans.


Ca ne me semble vraiment pas cher payé au final même si on s’attendait à ce que les Kings soient perdant. Ne pouvaient-ils vraiment pas récupérer plus que ça (au hasard le premier tour de draft des nets par Boston et un ou deux jeune talentueux) ? Casspi est une catastrophe ambulante et devrait ne pas faire long feu mais une paire d’intérieure Cousins / Davis s’impose directement comme la meilleure du monde sans même avoir encore joué la moindre minute ensemble. Les Pelicans vont maintenant devoir se chercher un poste 2 convenable mais l’équipe vient en une nuit de réaliser une sacrée progression dans la hiérarchie de la NBA.

Que récupère Sacramento ? Un jeune joueur qui a du mal à vraiment s’acclimater à la NBA pour le moment en la personne de Buddy Hield (1-2), son remplaçant Tyreke Evans (2-3) qui n’arrive pas vraiment à briller cette année et Langston Galloway (1-2) lui aussi jouant sur les plates-bandes des deux précédents et qui a pour lui un tir à 3 points qu’il semble capable d’amener à plus de 40%.

Tout ce petit monde viendra apporter de la concurrence à l’expérimenté Arron Affalo et McLemore.
On semble repartir en mode reconstruction à partir de pas grand-chose, la seule bonne nouvelle c’est que le trade de 2 intérieurs alors qu’il y’avait déjà Boogie et Cauley-Stein semble moins stupide qu’auparavant.

Le (très) probable moment où « Boogie » apprend le trade peut être trouvé ici : https://www.instagram.com/p/BQuOHYDAJCO/

Là aussi cette fin de championnat s’annonce passionnante même si ça va maintenant tanker sévère dans une des deux franchises concernée par ce trade, je vous laisse deviner laquelle.


La performance de la semaine :

J’aurais pu parler des 21 points, 5 passes, 5 rebonds et 8 ( !) ballons volés de Marcus Smart mais c’est un autre joueur qui a réalisé un fait assez rare à un très jeune âge :

Andrew Wiggins

Il devient le 4ème joueur de 22 ans ou moins à marquer 40 points deux matchs de suite !
Les autres ? Durant / James / Iverson. On a vu pire comme compagnie.

Voici les 2 lignes de statistiques du jeune loup.

Contre les Cavaliers :

41 points à 16/29 aux tirs, 3 rebonds, 2 passes, 1 steal pour aucun ballon perdu.

Le lendemain contre les Nuggets :

40 points à 15/26, 4 rebonds, 2 passes, 2 vols et 1 seul ballon perdu.

Bravo à lui pour cette belle doublette de performance.


Le français de la semaine :

J’ai beaucoup hésite car si personne n’a été extraordinaire 3 joueurs ont joués à un bon niveau. Fournier et Gobert ne m’en voudront pas trop je pense d’avoir choisi celui qui m’a fait le plus plaisir et qui n’a eu que bien trop peu d’occasion de se mettre en avant.

Joffrey Lauvergne

Le Français profite à fond de la stupidité et de la blessure d’Enes Kanter (fracture de l’avant-bras en frappant une chaise) en compilant cette semaine sur les 2 matchs d’OKC :

En 23 minutes 13 points à 60% aux tirs, 4 rebonds, 2 passes et 1 ballon volé.

De quoi faire réfléchir le Thunder pour un joueur qui lui n’a pas un contrat monstrueusement élevé ?
Si l’équipe veut pouvoir s’améliorer il faudra de toute façon faire de la place et le turc est celui des 4 gros salaires ayant le moins d’importance dans l’effectif.
Modifié en dernier par Tylith le 20 févr. 2017, 13:28, modifié 2 fois.

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

Un autre petit évènement cette semaine? Possible.
Image

Cette année ça se déroulait donc dans la patrie des Pelicans et non comme prévu au départ à Charlotte, ce fut délocalisé à cause de la polémique sur la loi HB2 qui entre autre limitait certains droits accordés aux gays et trans.
Ce n’est pas un détail puisque la NBA fut la première à se positionner de cette façon et qu’elle est la seule ligue majeure à se positionner clairement sur les questions sociales, au vu de son gain de popularité au fil des années le choix semble bon.

Première journée :


Le « Rising Star Challenge » anciennement appelé le « Rookie Game ».


Match entre les meilleurs première et deuxième années de la NBA qui s’est scindé en un bienvenu Etats-Unis contre reste du monde il y’a 2 ans de cela.


L’affiche était plutôt excitante puisque l’avenir semble rose pour la NBA en termes de talent, j’étais particulièrement attiré par le reste du monde et comment incorporer l’intriguant Jokic au milieu de tout ce petit monde.

Autant le dire tout de suite ce fut assez décevant, les bigs ont voulu prouver qu’ils étaient bons passeurs et il y’a eu multitude de passes qui ne s’imposaient pas sans que ça en devienne pour autant spectaculaire. Comme c’est malheureusement devenu une habitude la défense a été également très limitée et l’énergie engagée calibrée sur le minimum.

Il a fallu quelques dunks et surtout deux joueurs qui s’enflamment à 3 points pour avoir envie de rester calé sur son siège, Kaminsky (9/13) d’un côté et Murray (9/14) de l’autre se sont chargés de mitrailler sévère et avec efficacité à longue distance.

Au final une victoire du reste du monde 150 à 141 et 5 dernières minutes bien trop vite expédiées alors qu’il était possible d’avoir au moins un match engagé.

Le Nugget Jamal Murray en profite pour s’adjuger le titre de MVP de la rencontre et avec 36 points et 11 passes c’est amplement mérité.

J’en profite pour souligner les joueurs qui m’ont plu :

Buddy Hield
a montré pourquoi c’était un formidable attaquant sur certaines séquences avec des drives bien sentis, ça reste quand même assez brouillon et ce sera bien moins efficace face à une vraie défense mais ce qu’il semble manquer le plus en ce début de saison est peut-être simplement de la confiance.

Jokic en a trop fait pour avoir son triple double mais ça reste un big avec une vision du jeu très au-dessus de la moyenne de son poste.

J’ai également beaucoup apprécié Saric, le seul joueur qui semblait parfois calmer le jeu et qui tentait d’instaurer un minimum de sens collectivement.

Côté USA j’ai envie de mettre Towns simplement parce que lui à du finir le match fatigué.

Simmons qui a du prendre un coup de vieux lors de ce match, c’est ce qui arrive quand tu entres en NBA sur le tard

Et évidemment Kaminsky, le joueur des Hornets semble être en pleine confiance depuis son intronisation dans le cinq dû à la blessure de Zeller et le trade de Hibbert.


Deuxième jour :

Et 3 évènements plus ou moins attendus.
  • Le « Skill Challenge »
Avec le duel small vs big intronisé l’an dernier. J’aime l’idée et j’adorerais l’épreuve si celle-ci devenait un peu plus compliquée.

Le parcours parfait de Porzingis lui offre la victoire face à Hayward (un small pas si petit) mais justement, c’est assez facile pour que ce soit aujourd’hui une simple question du premier qui met un 3 points, je pense que le concours gagnerait à rajouter quelques passes plus compliquées, une avec rebonds, une passe dessus un obstacle, les possibilités ne manquent pas et donnerait plus d’intérêt.

  • Le concours à 3 points
Simple et efficace, intéressant dans le sens où sans être spectaculaire ça ne peut pas non plus être un four et que ça met en avant une force de plus en plus importante dans la nba actuelle.

Du coup c’est l’équipe qui tente le plus de tirs primés en NBA qui a vu son joueur l’emporté, Eric Gordon après un très beau 24 lors de sa première tentative remporte la mise avec 20 puis 21 points en finale, il a fallu en effet que Irving et Gordon se départage suite à une égalité.

Le favori Thompson n’a pas réussi à régler la mire et fut éliminé au premier tour.

  • Le concours de dunk :
Autant le dire c’est la grosse déception du samedi. Les attentes étaient probablement trop haute après avoir vu l’un si ce n’est le plus beau de l’histoire l’an dernier.
Au final 3 dunks impressionnants par Derrick Jones et Glenn Robinson pour la victoire du second sur un 50 pour son dernier.

Et Aaron Gordon ? Il a malheureusement suivi la maladresse de ses concurrents, énormément de dunks loupés et un premier incluant un drone, original mais sans grand intérêt. Le second était beaucoup plus explosif et beau mais il ne l’a malheureusement jamais passé.


Dernier jour :

On fini évidemment par le All Star Game.
Si vous avez loupé le mémo le thème de cette année c’était apparemment « Backboard pass » (passe en s'aidant de la planche) suivie d’un dunk.

Au final certains dunks vraiment sympathique qui rattrapent l’évènement du samedi et un Greek Freak Antetokoumpo qui a dû en séduire plus d’un (au moins un en tout cas en me comptant) avec l’énergie et la puissance qu’il a déployé.

Malheureusement ce fut à peu près tout, pas du tout de défense et de tentative de match même en quatrième quart-temps, ce fut une exhibition « Harlem Globe Trotters » sans chorégraphies travaillées auparavant.
Certes avec des joueurs exceptionnels mais appelez-moi vieux con s’il le faut j’attendais plus que ce qui devient de plus en plus une parodie de basket.

Bien évidemment le record de Wilt Chamberlain a fini par être battu, ho la belle histoire c’est par Anthony Davis (52 points) qui jouait dans son antre mais est-ce que ça veut vraiment dire quelque chose ? N’importe qui serait capable de marquer 100 points dans un match comme celui-là et si on avait donné plus de minutes à Westbrook (41 en 19 minutes) et que Davis n’avait pas joué il l’aurait sûrement fait. Quand Wilt marque ses 42 points c’est amplement plus compliqué.

La période vieux con terminé notons également le triple double de Durant et les 10 ballons perdus de Harden, il a joué la carte de l’honnêteté en amenant aussi cette particularité au All-Star Game.


Finissons par dire que si la ville de New Orleans a vraiment bien fait les choses et qu’il n’y a eu aucun problème d’organisation le public a été bien silencieux tout au long de ces 3 jours, sans être une édition qui donnait envie de s’enflammer ça méritait tout de même mieux que cela.

Bref rendez –vous l’an prochain pour de nouvelles aventures avec espérons le surtout un autre état d’esprit des joueurs, retrouver un minimum de compétition ne pourrait faire que du bien à ce qui est le plus gros évènement marketing sorti des finales NBA.

Malmont
Messages : 3363
Enregistré le : 06 sept. 2011, 14:40
Localisation : À 2 pas de GG

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Malmont »

Le retour de Magic aux affaires à Los Angeles. Esperons pour eux qu'il ait la même vision que celle qu'il avait sur le terrain.
En tout cas, on sait qu'il n'aura pas, au départ, les moyens de faire du grandiose. Mais il investit et parie sur la jeunesse
http://www.lemonde.fr/basket/article/20 ... 16663.html
Le monde est trop sérieux, les problèmes trop nombreux pour, en plus, rendre le football chiant. Jürgen Klopp

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

C'était attendu depuis maintenant quelques semaines, l'ancien propriétaire des Lakers Jerry Buss était une légende mais son fils avait le problème qu'on rencontre parfois dans ce genre de cas, il n'y connaissait rien mais avec un applomb extraordinaire.
Au final sa soeur a fini par le virer et ils repartent sur autre chose avec Magic, c'était une nécessité.
Après honnêtement Bryant a niqué à lui tout seul les 3 ou 4 dernières saisons de la franchise, 25 millions par saison pour un mec qui n'apportait rien et était bien plus un soliste qu'un leader ça explique les difficultés. Le pire étant sa dernière où l'équipe était déjà en reconstruction et qu'il ne laissait ni ticket shoots ni responsabilités aux plus jeunes joueurs. Mais là aussi c'était le choix de Jim Buss, purement marketing.

Bref pas d'accord pour dire que Magic est celui qui lance le pari de la jeunesse, c'est déjà le cas depuis l'arrivée de Russell, ça a d'ailleurs bien tanké comme des cochons pour y parvenir. Magic lui espère accélérer le mouvement et revenir en play-off rapidement, Le front office espère de grandes choses d'Ingram et Johnson a essayé très très fort de faire venir Paul Georges chez les Lakers (prêt à lâcher tout le monde sauf Ingram donc là où les Pacers ne voulait pas entendre parler d'un trade sans l'inclure) pour faire passer l'équipe dans une autre dimension. C'est d'ailleurs un trade que je ne comprenais pas trop dans la mesure où leur 2 superstars présumés sont le plus à l'aise au poste 3. Mais si t'as l'occasion de faire venir Paul George dur de dire non malgré sa mauvaise saison.

Ce qui me permet de parler rapidement de la fin de la période d'échange, c'était il y'a 1h.

Trade Deadline


Le gros transfert aura donc bien été Cousins. On parlait beaucoup de George et Butler mais au final ils restent bien au chaud chez eux. George aurait refusé un gros trade bien gras aux Nuggets parce qu'il veut une équipe jouant le titre (mais il était apparemment chaud pour les Lakers, bizarre le Paul).

Pour parler vite fait des mouvements des 2 derniers jours :
Lou Williams contre Brewer et un second tour de draft chez les Rockets : bon deal pour Houston, deux candidats aux titre de meilleur sixième homme dans l'équipe mais Gordon est un pur catch & shoot là où Williams préfère se créer ses propres shoots et est capable de mener, les deux peuvent fonctionner ensemble sur un terrain.
Les Lakers ont un top 3 protégé et tank.

Les Nets lâche Bodganovic contre deux joueurs sans grand intérêt (peut être Andrew Nicholson encore jeune?) mais surtout un premier tour de draft 2017. Vu qu'ils n'en avaient plus jusqu'en 2019 c'est une idée qui se tient, ils ont probablement du essayer d'en récupérer d'autres en proposant Lopez. A côté de ça ils récupèrent McDaniels des Rockets, joueur sous utilisé mais qui montre de bonnes choses à chaque fois qu'il est sur le terrain, potentiellement une bonne affaire.

Les Sixers font un peu n'imp sur ce dernier jour, il lâche Ilyasova pour Thiago Splitter et un second tour de Draft, le brésilien ne fait plus rien depuis qu'il n'est plus aux spurs et ceux qui deviennent de bons joueurs arrivant du second tour de draft ça reste rare.
Mais ça a la limite tu fais de la place a Saric et Noël en back up... Sauf que dans le même temps il lâche Noël contre Bogut (incapable de jouer 4), Justin Anderson (jeune 2/3 pas super prometteur mais mauvaise nouvelle pour Luwawu) et encore un second tour. Ca me paraît très faible comme compensation pour un jeune qui ne sera jamais une superstar mais qui sera un excellent défenseur près du cercle. De plus vu qu'ils n'ont pas réussi à trouver ce qui les intéressait pour Okafor il se retrouve a 3 pivots.
Fort heureusement pour eux Sam Hinkie a remporté une belle victoire de plus quand Sacramento a donn... échanger Cousins puisqu'il avait récupéré le premier tour de draft 2019 des Kings équipe qui sera probablement encore très mauvaise dans 2 ans.

Les Nuggets récupèrent Roy Hibbert contre un second tour de Draft. Ils ont déjà Plumlee et Jokic, sincèrement je n'y vois pas un grand intérêt.

Les Raptors récupère Pj Tucker des Suns contre Sullinger et 2 second tour de draft. Toronto continu de peaufiner son effectif pour aller chercher le titre. Sullinger n'avait pas du tout joué suite à une longue blessure et il récupère un bon défenseur à l'aile, bon trade pour eux.
Phoenix récupère Sullinger jeune joueur qui avait fait une bonne saison chez les Celtics l'an dernier, 5 mais capable de jouer 4, problème ils ont déjà Chandler/Len en pivot et leurs 2 first picks de l'an dernier étaient au poste 4. Je pense qu'ils ont prit le meilleur deal qu'il avait sous la main sans forcément penser à l'équilibre, vu qu'ils sont en mode renconstruction ça peut se comprendre, je m'attends à voir partir Knight et possiblement Bledsoe à l'intersaison.

On fini par le trade français : McDermott, Gibson et un second tour de draft contre Payne, Morrow et Joffrey Lauvergne.
Les Bulls héritent donc d'un nouveau français 6 mois après le départ de Noah, celui-ci devra se battre contre Portis, Felicio et Lopez pour du temps de jeu, on risque donc de le voir plus au poste 4 alors qu'il avait brillé en pivot en sortant du banc depuis la blessure stupide de Kanter. Il aura probablement plus de temps de jeu qu'avant et le départ de Gibson laisse une place à récupérer dans le 5 c'est plutôt bon pour lui.
A côté de ça les Bulls récupèrent encore un nouveau meneur à tester (pas de grands espérances mais sait-on jamais) et de la rotation poste 2 mais d'un joueur en complète perdition cette année. Ca me paraît assez faible comme compensation surtout qu'apparemment au départ Okc avait accepté de lâcher Roberson, bon défenseur.

OKC fait donc la bonne affaire, Kanter va revenir et ils prennent du scoring et du shoot extérieur en sortie de Banc avec McBuckets plus la viande de Gibson à l'intérieur qui fera le boulot défensivement et aux rebonds surtout par rapport à un Sabonis qui n'a pas encore passer le cap NBA. Abrines prendra la place de Morrow dans la rotation tandis qu'il va y'avoir un petit vide à la mène derrière Westbrook mais une fois les play-offs engagés celui-ci jouera 42 mn par match donc ça ne devrait pas être trop génant avant la saison prochaine.

fulcanelli
Messages : 1091
Enregistré le : 04 févr. 2016, 21:12

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par fulcanelli »

après un all star game décevant à presque tous les niveaux, place aux choses sérieuses avec la dernière ligne droite avant les playoffs.

Une seule question à poser :

une équipe peut-elle empêcher la belle entre les cavs et les warriors?


Personnellement je ne vois aucune équipe pouvoir les battre en conférence sur une série de 7 matchs notamment à l est où Cleveland semble intouchable, peut-être que Boston ou Toronto peut les faire galérer et faire que la série aille en 6 matchs mais pas plus à mon avis.

A l'ouest c'est un peu plus compliqué pour les warriors, il va falloir voir le tableau des playoffs car je pense qu'une équipe comme Memphis peut vraiment les faire souffrir tellement ils sont à l'opposés de golden state, il ne faut pas non plus oublier les clippers qui au complet peuvent être difficiles à jouer et bien entendu les spurs qui ont le roaster le plus complet pour gêner les warriors même si je n'y crois pas. Pourquoi également ne pas espérer une bonne surprise des mormons d'Utah qui risquent de passer de 9ème à top 5 de la conférence avec une demi de conférence?

Tout reste ouvert même si on risque de se diriger vers une nouvelle finale Cleveland - golden state et je dois avouer que ce n'est pas pour me déplaire !
« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

Bon pas la motivation et le temps de refaire la mise en page pour le forum donc voici le lien de l'article de cette semaine.
Je reviens plus en longueur sur les trades du dernier jour et ensuite l'habituelle actualité de la semaine.
C'est en cliquant ici.

Ulysse42
Messages : 4804
Enregistré le : 22 oct. 2009, 01:19
Localisation : Bangkok, Thaïlande

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Ulysse42 »

Le beau four des Pelicans, qui sont passés d'une équipe avec 1 joueur à une équipe avec 2 joueurs, mais toujours aussi nuls et sans fond de jeu. A mon avis leur gros chantier pour devenir moins ridicule est avant tout de changer de coach et d'en trouver un qui arrive à faire comprendre maintenant autant à Davis que Cousins que le basket c'est plus que remplir une feuille de stat perso.
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage. Heureux qui comme Ulysse a vu 100 paysages, et puis a retrouvé, après maintes traversées, le pays des vertes années. Par un petit matin d'été, quand le soleil vous chante au cœur qu'elle est belle la liberté

Robeberic 1er
Messages : 1701
Enregistré le : 03 oct. 2016, 12:53

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Robeberic 1er »

Ulysse42 a écrit :Le beau four des Pelicans, qui sont passés d'une équipe avec 1 joueur à une équipe avec 2 joueurs, mais toujours aussi nuls et sans fond de jeu. A mon avis leur gros chantier pour devenir moins ridicule est avant tout de changer de coach et d'en trouver un qui arrive à faire comprendre maintenant autant à Davis que Cousins que le basket c'est plus que remplir une feuille de stat perso.

Mouais... Faut pas oublier qu'en NBA il n'y a quasi pas d'entrainements en saison, donc tout le monde se doutait bien que ça allait pas marcher d'emblée, donc dire "four" au bout de 3 matchs bon... Ensuite, Holiday reste un très bon meneur, et il y a moyen que cet été ils attirent 1 ou 2 joueurs de compléments pas mal, attirés par la doublette interieure.
Je trouve pas non plus que Davis comme Cousins soient des joueurs "à stats" et si ça "clique" entre eux ça risque de devenir injouable. Malgré la mode du small-ball, le basket reste un sport de grands. Et quiconque possède les deux meilleurs grands d'une ligue doit être pris au sérieux.
Après je te rejoins sur le fait que Gentry est sans doute limité et le gros doute c'est surtout: Cousins est il "canalisable"? Visiblement personne n'en voulait... et comparativement ils l'ont eu pour une bouchée de pain, et, avec son talent, pour que les GM (qui doivent croiser des spécimens bien givrés) se montrent aussi frileux c'est que le type doit être totalement barge.


A noter quand même la blessure de Durant qui pose un gros doute sur la fin de saison des Warriors (avec un Curry bien en travers en ce moment en plus...) et aussi le recrutement 5 étoiles des Cavs, qui disposent d'une armada assez invraisemblable (un doute tout de même sur bogut qui avait l'air bien cramé aux Mavs...)

Ulysse42
Messages : 4804
Enregistré le : 22 oct. 2009, 01:19
Localisation : Bangkok, Thaïlande

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Ulysse42 »

En même temps les Pelicans gagnent que quand Ajinça joue, je dis ça je dis rien. Davis a besoin d'un vrai 5 à côté de lui, pas d'un 5 qui sur la dernière action (match contre les Spurs) part en coast to coast pour prendre un 3 point avec 2 défenseurs sur la tronche et faire un beau airball au buzzer. Sans compter sa défense inexistante la majeure partie du temps.

https://www.youtube.com/watch?v=6Q7bDo29sxw&t=2m
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage. Heureux qui comme Ulysse a vu 100 paysages, et puis a retrouvé, après maintes traversées, le pays des vertes années. Par un petit matin d'été, quand le soleil vous chante au cœur qu'elle est belle la liberté

Robeberic 1er
Messages : 1701
Enregistré le : 03 oct. 2016, 12:53

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Robeberic 1er »

Ulysse42 a écrit :En même temps les Pelicans gagnent que quand Ajinça joue, je dis ça je dis rien. Davis a besoin d'un vrai 5 à côté de lui, pas d'un 5 qui sur la dernière action (match contre les Spurs) part en coast to coast pour prendre un 3 point avec 2 défenseurs sur la tronche et faire un beau airball au buzzer. Sans compter sa défense inexistante la majeure partie du temps.

https://www.youtube.com/watch?v=6Q7bDo29sxw&t=2m
ahah l'action de l'année :hehe: Non mais c'est plus a prouver que Cousins a les fils qui se touchent. Après bon, Ajinça comme vrai 5 et qui defend... bof quoi.

Mais oui d'accord avec toi sur le fait qu'il aurait mieux valu accompagner Davis d'un joueur plus complémentaire. Mais je reste curieux, et encore une fois je pense que si ça matche ça sera injouable!

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

Bon accrochez vous pour l'actualité de la semaine du 27 février au 06 mars, j'ai peut être fait un peu long.
Le lien pour le lire sur mon blog en cliquant ici.

La journée du Buzzer Beater

Ce dimanche nous avons pu assister a toute une ribambelle de match extrêmement serrés. 4 en tout se sont en effet réglés dans la dernière minute, certes nous ne sommes pas dans le pur buzzer beater avec le shoot de la gagne au moment où la sirène retenti (seul un remplit ce critère) mais tout s'est joué dans la dernière minute ce qui est assez rare pour le signaler.

Tout a commencé avec Indiana qui arrache le panier du match à 0.6 secondes de la fin, dans une action confuse Paul George tente d'attaquer le cercle avant de passer en urgence sur le côté gauche vers la ligne à 3 points. Cj Miles saute et passe le ballon à Glen Robinson III avant de retoucher le sol, le joueur déclenche le tir qui fini au milieu de l'arceau.

Le plus incroyable est peut être celui rentré par Tyler Ulis. Bledoe égalise à 4 secondes de la fin, possession pour Boston, la mise en jeu est faîte mais Thomas ne voit pas Marquese Chriss venu le presser et le percute perdant la balle, celle-ci échoue dans les mains de Ulis qui déclenche en déséquilibre un tir à 3 points rageant pour les Celtics, à 0.1 secondes de la fin il est trop tard et la victoire va aux Suns.

Viens ensuite le match entre Orlando et Washington. les Magics auraient pu jouer un mauvais tour aux Wizards jouant à domicile. Mais le beau drive à une minute de la fin de Fournier n'aura pas suffit. Sur l'action suivante Porter trouve Bogdanovic qui rentre son huitième trois points avec beaucoup de sang froid. Il reste 47 secondes mais le score ne changera plus.

Pour finir en beauté il y'en aura 2 dans le dernier match concerné Utah prive les Kings d'une victoire qui leur tendait les bras après avoir mené presque toute la rencontre. Mieux par deux fois c'est notre français Rudy Gobert qui va permettre à son équipe de l'emporter.
Lors du temps règlementaire d'abord il égalise avec un beau drive jusqu'au cercle pour finir en lay-up alors qu'il reste 3.6 secondes à jouer. George Hill manquera le panier de la gagne.

Lors de la prolongation ensuite Rudy profite d'un tir complètement loupé par Hill pour simplement toucher rapidement la balle et la diriger dans le cercle. La sirène retentie, les arbitres refusent tout d'abord le shoot avant de le visionner à la vidéo et de l'accorder.
Un match dont le français se souviendra longtemps assurément.

Voici la vidéo de ces différentes actions regroupées :
https://www.youtube.com/watch?v=CLymcu4v9Ag

Conférence Est


Les derniers mouvements

La première grosse annonce est évidemment l'officialisation des arrivées de Andrew Bogut et Deron Williams aux Cavaliers tout deux jusqu'à la fin de saison et au salaire minimum.

Je ne vais pas changer de discours, je pense toujours que cette mode des joueurs vétérans voulant un titre et se bradant pour le minimum aux favoris pour le titre (car c'est ce qu'est Cleveland désormais) est un problème qui doit être investigué par la NBA, depuis quelques années ça prend de l'ampleur et ça devient tout simplement de pire en pire.

Si on ne fait rien la prochaine étape pourrait être par exemple (au hasard d'une banane pneumatique) un Chris Paul qui va chercher sa bague en signant simplement un an et en reprenant le pactole par la suite.

Mais assez bavassé et revenons sur une décision étrange qui permet à Washington d'apporter une meilleure solution que Trey Burke lorsqu'il faut reposer Wall. Brandon Jennings signe donc pour pratiquement rien (1,2 millions pour le reste de l'année). Celui-ci a été coupé par les Knicks sans que l'on comprenne vraiment pourquoi.

A sa place ils ont signé Chasson Randle, qui n'est pas un inconnu pour eux puisqu'il avait fait partie de l'aventure de New York dans la summer league.
Pour être honnête je pensais vraiment qu'il le garderait puisqu'il avait été particulièrement performant à l'époque.
C'est un joueur avec un esprit plutôt scoreur capable de mener tandis que Jennings est plus équilibré de ce point de vue, pas sûr que ce soit ce dont les Knicks ont besoin... Mais au point où ils en sont, autant parier sur un jeune joueur à un poste qui pourrait se retrouver bien vide après la période des renouvellements de contrats.

Dernier mouvement à l'est qui malheureusement condamne le français Axel Toupane au retour à la D-League.
Celui-ci n'a pas convaincu les dirigeants des Bucks qui ont eu l'opportunité de récupérer Terrence Jones, le jeune joueur coupé par la Nouvelle-Orléans (qui ne pouvait plus lui offrir le temps de jeu promis avec la raquette Davis-Cousins signe) viendra suppléer Jabari Parker sur cette fin de saison et se positionner pour obtenir un bon contrat l'an prochain.
Il est moins talentueux offensivement que l'ex numéro 2 de la draft mais il est capable de scorer et devrait apporter un peu plus de défense.
Au vue de la situation c'est une bonne recrue à un bon prix pour des Bucks qui espèrent toujours accrocher la huitième place à l'est. Même si on commence à ne plus trop croire au potentiel qu'il avait montré lors de sa très bonne saison sophomore.

Pour finir on parle d'un retour de Jared Sullinger aux Celtics, s'il retrouvait un poids de forme un jour ce serait un bon fit pour une équipe qui manque de présence aux rebonds.


Les tendances de la semaine

Washington continu sur sa lancée et prend de la distance sur des Raptors orphelins de Kyle Lowry jusqu'à au moins le début des play-offs.
Mieux Bojan Bodganovic semble s'être parfaitement intégré depuis son trade il est en moyenne à 19 points en simplement 24 minutes en 4 matchs, il reste sur 27 points dont un très joli 8 sur 10 aux tirs primés dans la nuit de dimanche.
Attention s'il garde ce rendement Washington ce sera officiellement du sérieux.

Charlotte a peut être dis adieu aux play-offs après leurs calamiteux résultats de ces dernières semaine mais ils se sont remit un peu à l'endroit lors de leur victoire à Denver, Batum a éteint Harris tandis que le retour de Zeller a aidé à la cohérence offensive. Des choses seront à revoir à l'intersaison (et notamment se questionner sur l'apport du banc, de Batum en seconde option offensive et de la non saison de Williams) mais il y'a néanmoins une base sur laquelle s'appuyer.

Où est passé Paul George? Celui-ci à fait sa première bonne mi-temps depuis plus d' un mois dimanche soir permettant à Indiana d'obtenir une victoire étriquée face à Atlanta.
Mais c'est insuffisant pour un joueur considéré comme l'un des meilleurs de la ligue et dont l'équipe souffre incontestablement de sa mauvaise passe, sur le mois de février il n'est qu'à 17.8 points et 39% aux shoots et toujours sur les bases de sa plus mauvaise saison défensive depuis son arrivée dans la ligue.
La déclaration de Bird disant qu'il veut construire autour de Miles Turner semble avoir fait mal à George. Il a d'ailleurs déclaré par la suite vouloir jouer pour les Lakers un jour, il n'est pas dit que l'avenir de celui-ci se situe encore aux Pacers.

Chicago sera-t-il en play-off? Personne ne semblait en douter en début de saison mais ceux-ci sont encore en ballotage et Dwayne Wade a déclaré qu'il était venu pour jouer le titre pas pour reconstruire, indiquant que son avenir dans la franchise s'inscrivait peut-être en pointillé. L'ambiance ne semble pas au beau fixe dans la franchise de l'Illinois et cela pourrait jouer lors du sprint final.
La perte de Taj Gibson a pour l'instant été bien compensé par Bobby Portis qui a "step-up" depuis son intronisation dans le 5 mais aucune des 3 recrues n'a encore eu un rendement suffisant et c'est inquiétant pour la suite.

Passons rapidement sur le reste, 5 équipes semblent encore se battre entre elles pour une place en play-off, on pensait que la blessure de Parker condamnait Milwaukee mais l'arrivée de Jones et le retour de blessure de Middleton leur redonne de l'espoir.

Miami continu de gagner des matchs moins grâce à Dion Waiters qu'à cause de la bonne passe de Tyler Johnson.

Detroit tente encore de se trouver un équilibre même si le passage de Tobias Harris en sixième homme pour laisser la place a Jon Leuer a bénéficié aux deux joueurs et à l'équipe. Il semble néanmoins toujours manquer un petit quelque chose pour que cette équipe passe un cap (un autre meneur que Reggie Jackson?).

Pour finir et faire court le titre de pire franchise de l'année sera dure à décerner entre Sacramento et New York.


Conférence Ouest



Les derniers mouvements


Tout d'abord une information importante. George Hill aurait une (très) grosse somme proposée par les Jazz et voudrait tout simplement un contrat max, tout d'abord ça me paraît complètement dingue car s'il a changé le visage de la franchise et fait sa meilleure saison cette année ça reste extrêmement bien payé pour un joueur pas considéré comme une superstar et qui a déjà 30 ans.
Ensuite il y'a aussi Hayward a resigné et lui aura un contrat max quoi qu'il arrive.
Garder les deux s'annonce difficile, Teodosic a annoncé vouloir aller en NBA, ce serait beaucoup moins cher et permettrait de garder Favors, le pari se tente.

Norris Cole sera donc le remplaçant de Cameron Payne à Oklahoma, il aura des minutes probablement très limitées et c'est tant mieux pour le Thunder, celui-ci étant plutôt un joueur très très moyen. Peut être aurait-il fallu qu'OKC patiente quelques jours pour récupérer...

Jose Calderon aura été un joueur de Golden State pour quelques heures mais un évènement malheureux a changé la donne, celui-ci s'est donc vu coupé (et à toucher l'intégralité de son contrat, 435k euros, un bon taux horaire).

Il laisse sa place à Matt Barnes, ailier de 36 ans que les Kings ont libérés en vue de leur projet de reconstruction.


L'actualité de la semaine

Si c'est Barnes qui arrive et non Calderon c'est parce qu'il y'a eu une très mauvaise nouvelle...

Golden State a perdu Kevin Durant sur blessure, si le pire semble avoir été évité au vue de la vilaine torsion vécue par son genou, les médecins estime à au minimum 1 mois l'absence de la superstar et le diagnostiqueront à nouveau à ce moment là.
Les Warriors soufflent tandis que Curry se devra de redevenir le joueur qu'il a été pendant 2 ans sur cette fin de saison. Peut être un gros mal pour un bien?

Les Warriors ont également enregistré un nouveau record, celui de l'équipe qui a vérouillée le plus vite sa place en play-off.


Les tendances de la semaine

Golden state est dépendant de ses "Splash Brothers", encore plus cette année avec une rotation moins performante.
Pas de quoi s'inquiéter néanmoins pour le moment aux vues du niveau et de l'implication des deux bonhommes dont on parle, on peut s'attendre à une baisse de résultat mais les Warriors ont assez d'avance pour ne pas être inquiéter en ce qui concerne la première place.

A moins que San Antonio et Gregg Popovich continu de faire des miracles? Profitant de la forme absolument démentielle de Kawhi Leonard les spurs ont enregistrés leur septième victoire d'affilée et sont d'or et déjà qualifié pour la suite de la compétition.
L'absence de Pau Gasol et son retour progressif dans l'effectif n'a pas freiné le moins du monde la réussite formidable de cette équipe. Certes c'est moins beau que lors du dernier titre mais c'est toujours aussi terriblement efficace.

Et sinon ca va toujours à Houston? Mike D'Anthony leur ayant permis d'être au niveau de Golden State à l'"offensive rating" plutôt pas mal.
La greffe Lou Williams a parfaitement prise (même si après un très bon début il a marqué le pas cette semaine), Eric Gordon reste toujours là pour aider.
Harden continu d'étonner à la mène, notamment par le fait qu'il sait s'arrêter et faire briller ses coéquipiers lorsqu'il n'est pas dans le coup et le retour du jeune suisse Capela a fait du bien celui-ci battant même son record de points avec 24 samedi dernier.

Le rythme mené par ses 3 équipes ne laisse aucune chance au reste de la conférence mais avec 20 matchs restant et 4 victoires d'écart entre Utah troisième et Oklahoma septième tout reste possible. Dans tout ce petit monde seul le Thunder a un blessé important en la personne de Oladipo (pas de date de retour avec une évaluation au jour le jour pour une blessure au dos) et le paye chèrement avec 3 défaites sur les quatre derniers matchs.
La bataille pour l'avantage du terrain risque d'être passionnante jusqu'à la fin de la saison.

Et mieux encore celle pour la huitième place est tout aussi haletante.
Si Sacramento semble définitivement hors course le dernière ticket d'entrée est encore à la portée de 5 équipes :

Denver est pour l'instant le mieux placé et tentera de conserver son avantage grâce à Nikola Jokic. L'interrogation vient de la jeunesse de leur effectif

Mais Portland pourrait bien se relancer grâce à l'arrivée de Nurkic, l'ancien joueur de Nuggets pourrait jouer un bien mauvais tour à son ancienne équipe, celui-ci s'est parfaitement intégré dans le système des Trailblazers et redevient le très bon joueur qu'il avait été il y'a 2 saisons, celui-ci participe aussi efficacement au collectif que Plumlee tout en devenant la troisième option offensive fiable qui manquait à cette équipe. J'y crois pour Damien Lillard et ses hommes.

Attention Dallas est sur une bonne série et l'arrivée de Nerlens Noël combiné à la bonne forme de Seth Curry leur permet d'enregistrer leur quatrième victoire en cinq matchs. Avec l'équipe la plus expérimentée du lot il pourrait bien créer la surprise au final malgré le départ de Deron Williams.

Derrière Minnesota continu de s'accrocher et profite de la très grande forme du dernier rookie de l'année Karl-Anthony Towns, au vue des autres forces en présences j'en fais l'équipe en qui je crois le moins mais il suffit d'une bonne série emmené par le duo Towns/Wiggins et il pourrait remporter le gros lot. Tyus Jones mit de côté en début de saison aide aussi en rotation à la mène, Kriss Dunn étant encore un peu light sur cette première année. Les deux étant très jeunes il faudra les Timberwolves devront peut être faire un choix d'ici un an ou deux.

La dernière impliquée s'est bien évidemment la Nouvelle-Orléans et son duo infernal à l'intérieur. Pour le moment ça n'a clairement pas payé puisqu'ils sont pour l'instant à une victoire en 4 matchs depuis l'arrivée de Cousins mais s'ils arrivent à trouver la formule tout est possible.
Demarcus Cousins joue en tout cas gros sur cette fin de saison et sur la suivante, si ça ne fonctionne toujours pas on commencera à se dire que le problème peut venir de lui. En causes ses bien trop nombreuses pertes de balles, son comportement dans les moments difficiles et toujours malgré son expérience et son statut de superstar son énorme problème de fautes.

On fini par Phoenix qui m'a fait plaisir cette semaine en gagnant 3 matchs sur 4 et en se permettant d'ajouter OKC et Boston à son tableau de chasse.
Qu'est-ce qui a changé? Et bien ils sont officiellement en reconstruction et se base beaucoup plus sur leur jeunesse (à mon humble demande évidemment), ça se révèle payant puisque l'équipe semble s'être retrouvée collectivement passant de 18.6 passes décisives par match à 24.8 depuis la trade deadline!
C'est un gain énorme, de bon dernier de la NBA jusqu'au All Star Game les voilà sixième depuis dans le domaine depuis.

Mais la jeunesse n'est pas la seule explication, ils ont également eu le courage d'écarter Brandon Knight ce qui a enfin donné le temps de jeu qu'il mérite au jeune Tyler Ulis. Le meneur de poche est effectivement un leader hors pair sur un terrain et apporte beaucoup plus dans la vision du jeu que l'ex Bucks qui à complètement perdu son basket et semble jouer la tête constamment dans le guidon.

On se souvient que les Suns sont passés à côté de Isaiah Thomas jugé trop petit par les dirigeants, sans cette expérience dramatique il aurait peut être pu en être de même pour Ulis d'à peine trois centimètres plus grand que son comparse.
Attention néanmoins la comparaison s'arrête là, Thomas bien que petit est extrêmement puissant et véloce, Ulis est un bon athlète mais pas aussi impressionnant cependant il a une intelligence de jeu très au dessus de la moyenne.

Les deux auraient probablement été des lottery pick à leur époque s'ils avaient simplement été 10 centimètres plus grand.


La performance de la semaine



C'est une équipe qui l'obtient.
Cleveland à battu le records de nombre de paniers à trois points marqués dans un match avec 25! 25/46 au final et un impressionnant 54.7% de réussite.

Et si James a été le principal artilleur avec 6 l'homme du match c'est Kyrie Irving avec en 35 minutes :


43 points à 66.7% aux tirs, 2 rebonds, 9 passes, 4 ballons volés, 1 contre pour 3 ballons perdus
.


Le Français de la semaine


Evan et Rudy se sont tout deux mis en évidence mais au final j'ai choisi...

Rudy Gobert

Le Français a été une vraie machine à rebonds cette semaine et fini sur deux très belles actions clutch permettant à son équipe de l'emporter ce qui fait la différence.

Ses stats sur la semaine en 4 matchs :

12.3 points à 66.8%, 12.3 rebonds, 0.8 passes, 0.3 vols, 2.5 contres pour 1.5 ballons perdus.

fulcanelli
Messages : 1091
Enregistré le : 04 févr. 2016, 21:12

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par fulcanelli »

Ce n'est pas de la nba mais ce soir en 1/8ème de ligue des champions de basket, il y a le match entre villeurbanne et l'aris salonique.

Le match aller en grèce s'est terminé par un match nul, toutes les chances sont donc du côté de l'asvel pour la qualification.

si vous voyez un français avec l'écharpe d'aris, il y a des chances que cela soit moi...
« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

Il y'a aussi Le Mans qui devra s'imposer par plus de 16 points d'écarts pour l'emporter, ça va être compliqué.
Et Monaco le lendemain qui jouera contre l'AEK et qui ne s'est incliné que d'un point à l'aller ce qui les place en favori.
J'ai vu le ce match et plutôt surpris du niveau c'était vivant et ça a bien joué.

Dans les news NBA Bogut s'est fracturé le tibia seulement 2 mn après être rentré sur le terrain et va donc être libéré par Cleveland, c'est triste pour le pivot australien.
Pour terminer sur une note positive ce soir Dirk Nowitzki pourrait être le sixième joueur de l'histoire à marquer 30k points en carrière en NBA et le premier non américain.

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

C'est fait pour Nowitzki il n'aura eu besoin de jouer qu'une petite dizaine de minute pour marquer les 20 points qui lui manquait pour devenir le sixième joueur de l'histoire à passer la barre des 30k points en nba.
Félicitation au meilleur joueur européen de tous les temps.
https://www.youtube.com/watch?v=vb7rYQApkV4

Un des plus beaux souvenirs que j'ai de lui c'est lors du deuxième match des finales lors de son titre où il va marquer les 9 derniers points de son équipe pour faire une remonté fantastique dans les 4 dernières minutes contre Miami. Il fini par un splendide drive où il met Bosh dans le vent.

Ps : Impossible de caler une vidéo

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

L'actualité de la semaine du 06 au 13 mars
Lien pour le lire sur le blog

Blessures et questionnements

Andrew Bogut n’aura joué que 58 secondes pour les Cavaliers avant de se fracturer le tibia, LaMarcus Aldridge a une arythmie cardiaque qui l’a déjà écartée des terrains et obligée à 2 opérations, tout allait mieux mais celle-ci est revenue et il va falloir attendre de nouveaux examens pour savoir quand pourra rejouer le all star texan.

Si les Spurs ne vont bien entendu pas chercher à remplacer leur ailier fort star les Cavaliers vont se chercher un nouveau big men, ce sera très probablement en la personne de Larry Sanders qui a déclaré il y’a moins d’un mois vouloir reprendre le basket professionnel.

Pour ceux qui ne le savent pas l’ex Bucks avait tout arrêté après que ceux-ci aient rachetés son contrat après son second test positif à la marijuana. Voulant se concentrer sur sa vie Larry avait mit un terme à sa carrière. Cela fait donc 2 ans qu’il n’a plus remit les pieds sur un parquet.
Avant cela c’était un bon rebondeur et défenseur, seulement difficile de savoir où il en est et s’il sera capable de résister au rythme effréné qu’est une saison et des play-offs NBA. Je lui souhaite de réussir à revenir, à 28 ans c’est encore possible.

C’est en tout cas encore une année compliquée pour la NBA en termes de blessures si Durant, Love, Lowry, Aldridge pourraient revenir à temps pour la post-saison ce ne sera pas le cas pour de nombreux autres.

Ca semble particulièrement être le cas avec les jeunes joueurs encore en pleine croissance et qui se retrouve a enchaîner les matchs sans possibilité de réel repos.

On le sait c’est un problème qu’Adam Silver a à coeur de régler, cette année par exemple les Back-to-back-to-back (3 matchs en 3 jours) ont disparus et tout est fait pour que les trajets entre 2 matchs soient le moins long possible avec un aménagement particulier du calendrier.
Ca ne semble malheureusement pas suffisant et si diminuer le nombre de matchs ne semblent pas être au programme on pourrait par contre voir des saisons un petit peu plus longue ce qui pourrait amener des problèmes pour les sélections internationales.

La NBA doit en tout cas lutter avec ces contradictions puisque si les entraîneurs semblent pouvoir limiter le temps de jeu de leurs stars (jurisprudence Popovich et ses 30 mn par match) sans que ça ne fasse trop de vague le fait de reposer les joueurs lors des matchs passent beaucoup moins bien…


Conférence Ouest

L’affiche de la semaine

C’est par exemple ce qui s’est passé samedi lors du choc attendu par tous : « Spurs – Warriors« .
Troisième et dernière rencontre entre les deux équipes on espérait un avant-goût des play-offs. Malheureusement Popovich a très vite déclaré qu’il allait reposer Leonard tandis que Aldridge comme annoncé plus haut s’est révélé blessé.

Qu’a fait Steve Kerr? Et bien malgré un écart qui se resserre de jour en jour au classement suite à une semaine délicate il a néanmoins décidé de faire la même chose. Nous laissant avec un match entre deux équipes pratiquement b. Les Spurs l’ont au final emportés mais le rendez-vous était déjà loupé.

Adam Silver est resté évasif mais n’a pas apprécié. On sait que les spurs déjà avait écopé de 250k euros d’amende en 2013 alors qu’un match diffusé nationalement avait vu l’absence de Ginobili, Parker et Duncan. Il se pourrait que Golden State subisse le même traitement.

Pour revenir sur ses deux équipes s’il ni y’a dorénavant qu’un demi match d’écart entre les 2 formations on se demande si l’une d’entre elle joue vraiment cette première place.



La vraie affiche de la semaine


Au final c’est la rencontre « Rocket – Spurs » qui a tenue toutes ses promesses.
Un match tendu et engagé qui s’est décidé dans les ultimes instants quand Leonard a décidé de mettre tout le monde d’accord, tout d’abord sur un trois points déterminant avant de revenir en courant et de scotcher contre la planche un lay-up de Harden qui aurait permit aux rockets d’égaliser.

Les Spurs obtiennent une victoire à l’arrachée 112-110 derrière les 39 points, 6 rebonds, 5 passes pour un seul ballon perdu de Leonard.
Contre un concurrent direct au titre de MVP c’est une performance qui a fait parler et surtout montrer qu’on oublie bien trop souvent le nom du formidable joueur qu’est Leonard lorsqu’on évoque cette récompense.



Les tendances de la semaine


La course pour la huitième et dernière place qualificative bat son plein. Que ce soit Denver, Portland, Dallas, et Minnesota personne ne semble vouloir lâcher, toutes ses équipes ont un bilan positif sur cette semaine.
Denver et surtout Nikola Jokic pose toujours autant de problème, l’intérieur all around deviendra définitivement intenable des deux côtés du terrain s’il travaille physiquement pour améliorer sa tonacité.

Portland profite de l’arrivée de Jusuf Nurkic pour retrouver des couleurs avec notamment un match monstre qui l’a vu marquer 28 points, prendres 20 rebonds, faire 8 passes et 8 contres (!!) pour aller chercher une victoire dans une équipe de Phily qui n’a plus rien à voir avec celle de l’an dernier.

Dallas ne lâche pas, malgré un Nerlens Noël légèrement blessé et Minnesotta semble enfin avoir trouvé son rythme de croisière derrière un Towns qui fait une grande seconde partie de saison.

Seule la Nouvelle-Orléans semble avoir perdu pied, le duo à l’intérieur a du mal, Al Gentry ne parvient pas vraiment à leur trouver des systèmes dans lesquels ils pourraient s’épanouir. Pire lorsqu’il a fallu arracher une victoire contre Boston, celui-ci à fait le choix de se passer de leur recrue phare DeMarcus Cousins.
Problème? Ca a fonctionné et Boogie n’a jamais affichés ses (gros) défauts de façon aussi visible, laissant échapper bien trop souvent le ballon et surtout ayant extrêmement de mal à rester plus de 30 minutes sur le terrain sans finir « foul-out ».

Alors besoin d’un nouvel entraîneur ou Cousins n’est définitivement pas fait pour être un franchise player? La question risque de se poser de plus en plus si on continu à ne pas voir d’amélioration dans cette équipe.

En fond de classement depuis que les Suns ont plus confiance en leurs jeunes il y’a une (légère) éclaircie. Devin Booker est toujours incroyablement irrégulier (mais talentueux) et c’est surtout la second unit qui fait mieux qu’avant, l’entente entre Tyler Ulis et Alan Williams est particulièrement intéressante, ceux-ci étant très efficace dans le pick&roll


La Conférence Est


Les tendances de la semaine


Washington ferait presque figure d’avion de chasse en approche derrière Cleveland tandis que ceux -ci luttent comme ils peuvent pour rester en tête depuis la blessure de Love.
Les Wizards en sont en effet à 5 victoires consécutives et si leur 5 majeur est toujours aussi effrayant les remplaçants se sont mit aux niveau.
La raison en incombe principalement à Bojan Bogdanovic, celui-ci a enchaîné les cartons pour permettre à l’équipe de la capitale de venir chiper la seconde place et rester à l’affut de la première.

Boston redescend donc à la troisième place, deux défaites lors d’un back to back à l’extérieur, rien d’inquiétant pour une équipe qui semble néanmoins dépendre un peu trop du comportement de sa star Isaiah Thomas dans le dernier quart-temps.

Dans cette conférence aussi la bataille fait rage pour les dernières places en play-offs.
Et trois équipes brillent particulièrement actuellement.
Detroit qui profite d’un regain de forme de son duo Jackson / Drummond. Pour combien de temps néanmoins?

Milwaukee derrière le toujours impressionnant Antetokounmpo, l’équipe détient actuellement la meilleure série de victoire avec 6. Si la blessure de Jabari Parker à forcément fait mal le retour de Middleton a permit de compenser cela.

Miami lui continu d’étonner, Dion Waiters est bien sûr celui à qui on pense en premier mais sincèrement cette équipe semble être celle de Goran Dragic cette année tandis que James et Tyler Johnson (aucun lien de parenté) font un boulot extraordinaire en tant que remplaçant.

Qui sont les grands perdants?
New York mais ce n’est plus étonnant depuis un moment. L’équipe est en mode reconstruction/tanking et ne va pas se faire violence pour remporter des matchs.

C’est surtout Chicago qui inquiète, rien ne semble plus marcher, certes l’échange lors de la dernière journée était incroyablement mauvais mais ça n’explique pas vraiment cette descente aux enfers. 5 défaites d’affilées ont mit a mal leur chance d’aller chercher les play-offs et quand Jimmy Butler est dans une petite forme l’équipe semble complètement incapable d’aller chercher des victoires.
La reconstruction semble obligatoire avec comme priorité un effectif bien plus équilibré et faisant plus la part aux shooteurs.

Un petit mot sur les Sixers et particulièrement Luwawu-Cabarrot qui a connu une première titularisation plutôt heureuse :
Une victoire, 18 points, 3 rebonds, 3 passes et un seul ballon perdu. De bonne augure pour la suite tandis que Dario Saric prouve qu’il est la seule alternative pour le Rookie de l’année après la blessure de Embiid.


La performance de la semaine


Il fallait bien que je le sélectionne un jour, malgré le grand match de Nurkic ou de Leonard qui ont amené des victoires j’ai choisi quelqu’un qui a réalisé sa performance dans une défaite :

Russell Westbrook

Après plusieurs matchs sans triple double le meneur d’OKC frappe fort cette dernière semaine avec notamment contre Portland :


en 35 minutes : 58 points à 21/39 aux tirs, 3 rebonds, 9 passes, 3 vols, 1 contre pour 4 ballons perdus.


Certes ce n’est pas un triple double et dans une défaite mais on ne peut pas dire que ce soit vraiment sa faute, il a bien trop tiré évidemment mais pour une fois son % était bon et il a plutôt joué juste.
Si je pense toujours qu’il doit apprendre à bien plus déléguer et à bien plus impliquer ses partenaires ça ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas être reponsable d’une mauvaise performance.


Le Français de la semaine

Plein de bonnes nouvelles pour nos frenchies cette semaine Batum, Fournier et Luwawu ont tous réalisés des performances très solides, Mahinmi revient bien mais c’est encore une fois le même qui remporte la mise :

Rudy Gobert


en 36 minutes 19 points à 72.2% (!) aux shoots, 13 rebonds, 2 passes, 1.5 contres pour 2 ballons perdus


Certes Batum a des statistiques plus complètes, certes Rudy n’a joué que 2 matchs mais c’est justement pour cela que je l’ai choisi, on a pu voir que sans lui Utah avait beaucoup plus de mal, défensivement mais aussi offensivement. Les titulaires ont pris l’eau contre le Thunder lorsque le français était absent.

pitchdobrasil
Messages : 10384
Enregistré le : 03 déc. 2005, 15:54
Localisation : Exilé dans le Nord...

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par pitchdobrasil »

:super:
"Galtier est enlisé dans ses idées et mourira avec !"
Galerie Flickr

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

Deux articles en un cette semaine puisque j'évoque la célèbre March Madness
Comme toujours le lien pour le lire sur mon blog.

La March Madness (par un nul) pour les nuls

Le Basket Universitaire américain

Difficile de passer à côté lorsqu'on suit attentivement l'actualité NBA. La NCAA est extrêmement populaire aux Etats-Unis et les play-offs universitaires ont débutés.

Pourquoi cet engouement? Et bien c'est le problème lorsqu'on a des franchises mobiles, difficile de s'attacher complètement puisque celle-ci pourrait déménager à un moment où à un autre (même si Adam Silver essaye de ne plus avoir recours à cela préférant penser à ajouter d'autres équipes). Hors les Universités ont cet avantage de rester dans la même ville.

Rajoutons également que le sport est une part extrêmement importante de la vie scolaire chez l'Oncle Sam. Là où en France un peut être futur grand joueur passera complètement inaperçu il sera l'objet de toutes les sollicitations de l'autre côté de l'Atlantique.
En ce sens les meilleurs jeunes du pays sont pourchassés par certaines universités aux programmes sportifs très développés, tout le monde connait par exemple North Carolina qui a vu grandir Jordan, Duke et ses innombrables pépites ou les Gators de Floride d'un certain Joakim Noah.
Outre la pub immense que cela procure, c'est aussi un énorme gain financier pour ces grandes écoles qui n'hésitent pas à offrir des études s'élevant à des dizaines de milliers de dollars et la possibilité de s'entraîner dans des infrastructures ultra-modernes à ces athlètes.

Des limites

Un rapport Gagnant / Gagnant donc?
Et bien pas forcément il faut savoir que les droits tvs du tournoi sont extrêmement élevés, et si les basketteurs en herbes ne payeront pas leurs études c'est la seule économie qui leur est offerte.
Là où les entraîneurs des plus grandes universités sont payés des millions par an les joueurs ne touchent rien.
Ceux-ci sont donc pris dans des rythmes absolument infernaux entre cours, entraînement et pour certains trouver un moyen de vivre à côté.

C'est un débat qui est de plus en plus abordé et qui devra se résoudre à l'avenir, sans leur donner des centaines de milliers d'euros il faudra penser à leur laisser au moins une petite part de l'énorme gâteau.

Entre temps la NBA qui voudrait que ses jeunes restent plus longtemps en NCAA (19 ans au minimum pour pouvoir s'inscrire à la Draft actuellement) se retrouve avec des jeunes joueurs faisant de plus en plus pression pour ne pas passer par la case université et rentrer directement dans la grande ligue.

L'une des raisons est évidemment l'argent, c'est ce qui a poussé Emmanuel Mudiay par exemple à partir un an en chine plutôt que de rester dans son pays d'origine.
Permettre aux jeunes universitaires d'avoir un revenu leur permettant de se consacrer à 100% à leur double casquette de sportif/étudiant pourrait calmer la grogne des contradicteurs et permettre à Adam Silver de pousser plus efficacement pour monter la limite d'âge à 20 ans.

Serais-ce une bonne chose pour autant? On peut imaginer que s'imprégner plus tôt du monde nba serait un avantage (et ça l'est probablement) mais quand on voit le niveau de certains jeunes arrivant très tôt... Tout simplement pas prêt pour jouer, non seulement physiquement mais surtout dans l'approche du basket. les tops picks étant au final bien souvent obsédés par le panier et oubliant certains fondamentaux.

En cause le déséquilibre entre les équipes lycéennes et la starification de certains joueurs qui ne se comporte plus comme il le faudrait. LaMelo Ball à fait le buzz en marquant 92 points cette année dans un match, seulement pour se faire il n'est simplement presque jamais revenu défendre et s'est contenté d'attendre les longs ballons de ses coéquipiers. Entre ça et ses tentatives de panier annoncés du milieu du terrain il y'a quelques claques qui ne se donnent clairement plus.


Le "Sweet Sixteen" 2017


Parler de ce joueur me permet de faire la transition vers le tableau final de cette année (dont deux tours sont déjà passés) en parlant de son frère Lonzo Ball qui est annoncé comme numéro 2 de la draft et qui a pour lui d'être un formidable meneur capable de transformer un collectif.
Il joue à UCLA et ce sera l'affiche à suivre des ses 16ème de finale puisque ceux-ci retrouveront Kentucky où évolue également l'un des meilleurs première année du pays Malik Monk. Ces deux joueurs devraient avoir beaucoup de temps de jeu dès l'an prochain en NBA et c'est l'occasion de les découvrir dans un environnement ultra compétitif.

Qui sont les favoris de la compétition?

C'est toujours compliqué de faire un choix, celui-ci se dirigerait naturellement vers l'équipe possédant le plus de "prospect" mais par exemple le probable futur numéro 1 de la draft Markell Fultz, n'a pas pu qualifier son équipe pour les play-offs.
Il faut donc des joueurs "stars" certes mais surtout une certaine expérience qui s'acquiert en n'accumulant pas les joueurs qui ne resteront qu'une année avant de partir.

C'est ce qui a permit à Villanova de gagner l'an dernier contre toute attente, et contre toute attente ils se sont déjà fait sortir cette année.

Ce qui devait laisser le champ libre à Duke, derrière le trio Tatum / Giles / Allen qui allait les mener au titre. Eux aussi sont dorénavant éliminé.

Au final 3 favoris sont encore en lice :

Kentucky dont je parle plus haut derrière le très talentueux Malik Monk et De'Aaron Fox

North Carolina qui n'aligne pas de grandes stars mais un collectif soudé, l'expérience d'une franchise soudée, et l'intriguant Tony Bradley et ses bras qui n'en finissent plus.

Kansas, les grands favoris avant le début de la compétition mené par Josh Jackson un 2/3 aux qualités athlétiques exceptionnels faisant tout pour rendre son équipe meilleur.


Et la france dans tout ça?


Et bien il y'en a un qui est présent, Killian Tillie ancien fer de lance de l'Insep a été accepté à Gonzaga l'une des université les plus côtés du pays, si lors de sa première année il n'a que le huitième temps de jeu de son effectif il n'en reste pas moins un rôle player très apprécié par son coach.

Avant de devenir un des plus important joueurs de l'effectif peut être dès l'an prochain les Bulldogs se reposeront en attendant sur leur pivot Zach Collins.


En résumé la March Madness est un évènement sportif très important dans le pays à tel point qu'il est de coutume que le président donne ses prédictions sur le tournoi.
Autant vous le dire tout de suite Trump y a échappé mais c'est réellement une compétition dont presque tout le monde parle aux Etats-Unis.

Et si le niveau n'est pas toujours au rendez-vous les américains sont friands dès qu'il s'agit de découvrir les peut être futurs stars de demain et prennent à coeur de soutenir l'université de leur région.


Conférence Est


Mais revenons à la NBA.


Un Rookie de l'année qui sera mérité au final?


Après la blessure de de Joel Embiid une question hantait tous les joueurs et journalistes qui allait devoir voter pour cette récompenses : Peut-on décemment voter pour un joueur qui n'aura participé qu'à 31 matchs cette saison?

Et il était tellement au dessus du lot que celle-ci était légitime.

Cependant sa blessure à changé pas mal de chose à Philadelphie et particulièrement le rôle d'un talentueux ailier fort venant d'Europe. Drafté il y'a 2 ans plus bas qu'on pouvait s'y attendre au vue du fait qu'il avait annoncer vouloir absolument rester en Europe Dario Saric a changé de dimension.
Lui qui se contentait d'un rôle annexe derrière la grande star de la Franchise à pris ses responsabilités et aujourd'hui les Sixers tournent principalement autour de lui.

Depuis la blessure de Embiid celui-ci tourne a 17.6 points, 7.3 rebonds et 3.5 passes. Mieux ces statistiques s'élèvent à 19.6pts, 8.2rbds, 4.5 passes depuis qu'il est devenu titulaire.

C'est largement au dessus de la concurrence et se rapproche de ce que faisait un très bon Embiid. Au final les 2 joueurs ont un point commun, sans devenir bonne leur équipe gagne plus de match lorsqu'ils sont sur le terrain.

Dario Saric pourrait donc devenir le premier européen depuis Pau Gasol en 2002 à gagner le "Rookie of the Year".


Les tendances de la semaine

Cleveland est-il toujours premier? Et bien oui malgré une défaite qui a fait parler puisque les Clippers ont explosés des Cavaliers qui laissaient reposer leurs 3 stars, provoquant encore une fois la colère d'Adam Silver. Ceux-ci ont fait une semaine parfaite, conclu par un match disputé chez les Lakers qui a vu D'Angelo Russell marqué 40 points tandis que Kyrie Irving répondait avec 46.

Mieux ils ont repris de l'avance puisque Washington a eu une semaine difficile malgré un match à 20 passes de sa star John Wall, malheureusement derrière cette performance il y'a surtout un % de réussite aux tirs bien trop bas pour espérer engranger les victoires.

Boston retrouve même sa seconde place malgré un genou qui à obligé Isaiah Thomas à un repos forcé.
Derrière les Raptors toujours privé de Lowry parviennent à arracher les victoires qui leur permettront de conserver l'avantage du terrain lors de leur premier tour en post-saison.

Derrière la concurrence pour atteindre les play-offs bat son plein, des Hawks 5ème aux Bulls 10ème personne n'est assurée d'y être.
Miami qui revient des enfers continu sa marche en avant et pointe aujourd'hui à une place de la qualification mais devra faire face à la blessure jusqu'à la fin du mois de l'étonnant Dion Waiters qui avait réveillé la franchise.

De son côté Orlando continu de chuter dans le classement et doit d'or et déjà se demander ce qu'il faut mieux drafter, un meneur ou un ailier. Ca tombe bien il y'a de quoi faire aux 2 positions cette année.


Conférence Ouest


L'équipe et le vétéran de la semaine


Après un début de mois particulièrement inquietant qui les avaient vu perdre leur 5 premiers matchs Memphis se rattrape en en gagnant 4 dans la même semaine.

La faute à un grand duo Conley / Gasol mais aussi à un joueur qui n'hésite pas à nous rappeler à nos bons souvenirs...
Vince Carter aura les honneurs cette semaine avec un match grandiose :

24 points à 100% aux tirs (!!), 5 rebonds, 2 passes, 3 ballons volés en 30 minutes

Avec sa performance il devient le sixième joueur de l'histoire à marqué plus de 20 points à plus de 40 ans dans un match nba. Vincinaty est encore là et il a annoncé que ce ne serait pas encore l'année de sa retraite.

Les tendances de la semaine

Golden State reprend sa marche en avant, San Antonio marque un petit peu le pas et revoilà les Spurs à deux matchs des Warriors.
Dans un duel pour la première place qui je l'espère restera passionnant jusqu'au bout il ne fait pas bon n'être qu'à 50% de victoires sur la semaine.

L'autre équipe en forme c'est Oklahoma, porté par un Westbrook qui court toujours plus derrière une saison en triple double qui serait historique il y'a surtout le retour de Oladipo et une meilleure présence défensive de leur intérieurs.
Ils peuvent encore aller récupérer la quatrième place à des Jazz qui ont bien du mal en ce moment dès que Gobert n'est pas là ou que Hayward est dans un mauvais jour.

Ce n'est pas aussi inquiétant que les Clippers néanmoins qui n'auront pu que profiter du cadeau de Cleveland alignant son équipe B pour goûter à la victoire, à l'approche des play-offs il va falloir se réveiller pour l'équipe dont tout le monde vantait les mérites en début de saison.

A la lutte pour la huitième place Denver et Portland se détache un peu mais attention aux Pelicans!

Si tout n'est pas réglé la semaine a semblé bénéfique pour la franchise de la Nouvelle-Orléans en redonnant un leadership clair à Davis l'équipe a retrouvé le chemin de la victoire. Reste à savoir si Demarcus Cousins acceptera de n'être que le numéro 2 de la franchise.

Dans les méandres du classement les Lakers continuent de tanker tandis les Suns leur rende la pareille en écartant intelligemment tout les joueurs expérimentés de l'effectif.
Mais vu que c'est ce que je leur réclamais de faire je ne vais certainement pas m'en plaindre, donner du temps de jeu à Ulis, Williams, Chriss, Warren, Booker, Len (tous des joueurs de moins de 25 ans) leur sera bénéfique au final et de bonnes relations se forment déjà (Williams / Ulis par exemple).

Respect à Tyson Chandler également de le prendre avec beaucoup de philosophie et de dire qu'il aime ce rôle de grand frère qu'il peut avoir avec cette équipe.
Phoenix a été honnête et lui a demandé s'il voulait partir chez un candidat au titre ou rester dans un rôle plus limité pour faire grandir cette équipe et il a choisi la seconde option.


La performance de la semaine

Russell Westbrook

Le choix fut particulièrement difficile avec quelques prestations monstrueuses, par exemple James Harden enchaînant deux triples doubles avec 40 points marqués... Ou alors le fait que sur les 8 derniers matchs il a dépassé 5 fois les 35 points!
Le match de Lillard a 49 points a aussi attirer mes mirettes mais au final ce sera donc un back to back.
La semaine à 15 passes de moyenne de Westbrook est assez impressionnante pour qu'elle lui vaille de nouveau ce titre.

Il a atteint les 19 passes mais celui à 16 a été choisi car il fut plus globalement plus propre :

En simplement 28 minutes face à Toronto :

24 points à 8/17 aux tirs, 10 rebonds, 16 passes, 1 vol, pour seulement 2 ballons perdus

Impressionnant.


Le Français de la semaine


Evan Fournier

Il tournait autour depuis un moment et c'est le moment de le récompenser, s'il manque peut être de régularité pour réellement être la première option offensive de son équipe il n'en reste pas moins un formidable attaquant.

En 3 matchs il est à 19.3 points à 41.3% aux tirs, 3 rebonds, 0.7 passes, 0.7 vols pour 1.7 ballons perdus.

On peut aussi noter la toujours bonne forme de Rudy Gobert et surtout Thimothée Luwawu-Cabarrot qui profite pleinement de son statut de starter et de ces nouvelles minutes dans l'effectif des Sixers à presque 12 points par matchs et avec 46% derrière la ligne primée il marque clairement les esprits dans le front office de Philadelphie.

Robeberic 1er
Messages : 1701
Enregistré le : 03 oct. 2016, 12:53

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Robeberic 1er »

Y a quelque semaine on parlait de Devin Booker comme le gros espoir NBA du futur. Il vient de claquer 70 points... à 20 ans... Bon j'ai pas vu le match et les Suns ont perdu, mais tout de même, ça vous classe un homme. 8|

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

Je n'ai pas vu le match au même moment débutait la rencontre entre UCLA et Kentucky mais c'est effectivement très impressionnant.

J'en ais reparlé il n'y' a pas longtemps parce que cette équipe des Suns est intriguante, ce mec est très irrégulier mais quand il prend feu c'est juste dingue. Pour moi sa mécanique de tir est bonne mais il a un problème dans son extension, il a tendance à se mettre en difficulté en ne bloquant pas assez ses appuis ce qui fait qu'il ne saute souvent pas droit. S'il règle ça il sera à mon avis plus régulier et vu qu'il devient de plus en plus intelligent dans l'utilisation de son corps sur les pénétrations il peut devenir une première option offensive très menaçante.

Au final il shoot 40 fois à plus de 50% (très correct au vue du nombre de shoot et du fait qu'il est un extérieur), et a 28 lancers francs! j'en ais parlé avec quelqu'un qui a vu le match il me dit qu'on lui a souvent sifflé des contacts très légers mais en même temps en mattant des vidéos il aurait pu avoir des calls supplémentaires.

Après il y'a quand même défaite au bout, la faute à un début de match cataclysmique où les suns prennent plus de 20 points dans la tronche avant la fin du premier quart. Derrière vu que personne n'était en forme offensivement ils lui ont simplement donnés tous les shoots la preuve avec ces 51 points sur la seconde partie du match, on a aussi un score assez important qui indique un grand nombre de possession et il a joué presque l'intégralité de la rencontre.
Bref C'est une performance rare mais qui s'explique, ce qui s'explique moins c'est d'y arriver en ayant à peine 20 ans, ça c'est tout simplement dingue.
Il devient le septième joueur de l'histoire à atteindre cette marque et c'est bien évidemment le plus jeune à y parvenir.

Pour la rencontre entre UCLA et Kentucky deux favoris pour le sacre suprême D'Aaron Fox a plus que remporté son duel sur Lonzo Ball, marquant 39 points et étant complètement inarrêtable en pénétration. Globalement Ball m'a semblé assez emprunté, Magic Johnson était venu voir la rencontre puisque si les Lakers ont un top 3 au niveau des picks c'est lui qu'ils veulent. On ne juge pas sur un match mais c'est le meneur de Kentucky qui a marqué des points hier.
Je rappel que 3 joueurs attendus dans le top 10 jouait dans cette rencontre, Lonzo Ball côté UCLA, D'Aaron Fox et Malik Monk côté Kentucky. Monk s'est mit en retrait quand il a vu que Fox était en feu mais je l'ai quand même trouvé très tranchant, extrêmement rapide. C'est dingue mais il est même possible que les 3 se retrouvent dans le top 5.

Dissident
Messages : 13404
Enregistré le : 30 juil. 2005, 09:06
Localisation : Normandy

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Dissident »

Je me greffe sur ce topic US (j'espère que Tylith ne m'en voudra pas) pour annoncer une bonne nouvelle pour les fans-à-casquette des Yankees qui pullulent en région parisienne : la saison 2017 de Major League Baseball reprend le 2 avril.

Je me demande si Donald Trump fera le premier lancer de la saison, c'est la tradition.

J'aime beaucoup le rythme de la saison de MLB, avril-octobre, ambiance beaux jours. Le passe-temps favori de l'Amérique.

Maintenant que les Cubs de Chicago ont enfin rompu leur malédiction de 108 ans, tout semble possible cette saison. Ce sera peut-être, justement, la saison des New-York Yankees, qui ont beaucoup rajeuni et enrichi leur effectif. Ils n'ont plus remporté les World Series depuis 2009 ce qui, pour une franchise déjà sacrée 27 fois dans son histoire (!), fait un sacré bail.

Personnellement j'espère une belle saison de mes protégés, les Pirates de Pittsburgh, qui font actuellement une préparation intéressante. Mais qui sont dans une division toujours compliquée, avec les Chicago Cubs et les Cardinals de StLouis.
Who ate all the pies?

Timick
Messages : 4614
Enregistré le : 06 juil. 2005, 16:07

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Timick »

Dissident a écrit : pour les fans-à-casquette des Yankees qui pullulent en région parisienne.
Et pas qu'en région parisienne. Si l'élève qui a oublié voilà un mois son bonnet des Yankees dans ma salle de classe me lit, ce serait bien qu'il vienne le récupérer. :mrgreen:
[i]"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"[/i] (Mark Twain).

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

Me dérange pas du tout, par contre vu ma connaissance du baseball je te promets pas de participer aux discussions ^^.

Malmont
Messages : 3363
Enregistré le : 06 sept. 2011, 14:40
Localisation : À 2 pas de GG

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Malmont »

Tylith a écrit :En résumé la March Madness est un évènement sportif très important dans le pays à tel point qu'il est de coutume que le président donne ses prédictions sur le tournoi.
Autant vous le dire tout de suite Trump y a échappé mais c'est réellement une compétition dont presque tout le monde parle aux Etats-Unis.
C'est peu de le dire. C'est la période aux USA où il y a le plus d'arrêts maladie !!! :mrgreen:
Le monde est trop sérieux, les problèmes trop nombreux pour, en plus, rendre le football chiant. Jürgen Klopp

old_side
Messages : 8999
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par old_side »

Dissident a écrit :Je me greffe sur ce topic US (j'espère que Tylith ne m'en voudra pas) pour annoncer une bonne nouvelle pour les fans-à-casquette des Yankees qui pullulent en région parisienne : la saison 2017 de Major League Baseball reprend le 2 avril.

Je me demande si Donald Trump fera le premier lancer de la saison, c'est la tradition.

J'aime beaucoup le rythme de la saison de MLB, avril-octobre, ambiance beaux jours. Le passe-temps favori de l'Amérique.

Maintenant que les Cubs de Chicago ont enfin rompu leur malédiction de 108 ans, tout semble possible cette saison. Ce sera peut-être, justement, la saison des New-York Yankees, qui ont beaucoup rajeuni et enrichi leur effectif. Ils n'ont plus remporté les World Series depuis 2009 ce qui, pour une franchise déjà sacrée 27 fois dans son histoire (!), fait un sacré bail.

Personnellement j'espère une belle saison de mes protégés, les Pirates de Pittsburgh, qui font actuellement une préparation intéressante. Mais qui sont dans une division toujours compliquée, avec les Chicago Cubs et les Cardinals de StLouis.
Je serai curieux de savoir quel pourcentage de porteurs de ces casquettes savent qu'il s'agit d'une équipe de base ball.

Tylith
Messages : 7551
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Basket] Saison NBA 2016/2017

Message par Tylith »

Le lien de l'article --> ici
L'actualité des 2 semaines du 20/03 au 03/04

Un gros carton, une première place disputée, de la March Madness et un français en mode historique au menu de cette semaine.



March Madness

En route pour le titre

La finale est maintenant connue et si, comme d'habitude, il y'a eu pas mal de surprises, le grand vainqueur sera lui plus attendu.

Gonzaga et North Carolina disputeront la grande finale. Cocorico puisque le jeune français Kylian Tillie fait partie de l'armada des Bulldogs.

Pas de célébration excessive néanmoins puisque malgré son rebond décisif dans les dernières secondes en demi finale celui-ci n'a qu'un rôle mineur cette année.
Rien d'inquiétant pour son avenir les Freshman étant rare à avoir un gros temps de jeu, le fait d'avoir été mit sur le terrain lors de cet instant décisif est déjà une grande marque de confiance.

Le match aura lieu lundi dans la nuit ce soir donc et devrait rassembler une grande partie de l'amérique devant son poste de télévision.

Gonzaga est favori puisqu'ils ne sont pas passé loin de la saison parfaite (37-1 en saison régulière) mais la défense impressionnante de North Carolina et leur expérience (aucun première et deuxième année dans leurs starters) les attends.


Des futurs pépites NBA?

Pas forcément.

Pour les joueurs à surveiller en prévision de la futur draft il ne devrait d'ailleurs pas y'avoir grand monde.

Zach Collins côté Gonzaga, un pivot dans une draft peu fourni à ce niveau pourrait être intéressant mais il ne s'est pas déclaré et pourrait plutôt attendre encore un an avant de franchir le pas.

Justin Jackson de UNC à lui plus de chance d'en faire parti mais là encore il pourrait faire sa dernière année pour tenter de grimper jusqu'à un lottery pick.


Conférence Est


Un véritable changement de patron?


Cette fois ça y'est Cleveland a laissé sa première place et ceux à seulement quelques match de la fin de la saison.
Grand évènement ou régression anecdotique?

Si on se rapproche plus de la seconde solution (Si Lebron James a toujours fini aux deux premières places sur les 9 dernières saisons il n'en a été premier qu'à 5 reprises) ce qui interroge particulièrement c'est l'intensité montré en défense par cette équipe.

Cleveland est tout simplement une des pires défenses NBA sur le dernier mois, hors si l'équipe est fournie Lue n'a pas tant fait tourner que cela.
Lebron est invincible mais même pour lui la fatigue pourrait jouer un rôle prépondérant lors des play-offs.

les Cavs ont beau dire qu'ils ne veulent pas montrer leurs stratégies défensives si proche de la post saison la déliquescence montrée ne peut qu'inquiéter au point de s'interroger sur la véracité des propos.

Si je ne m'inquiète pas outre-mesure pour une équipe qui sur le papier est très largement supérieur à tout le reste il ne faudrait surtout pas prendre les matchs par dessus la jambe. Mais nul doute que James ne laissera rien passer à ses coéquipiers lorsque ça comptera vraiment.


Boston nouveau favori?


Soyons clair, Non. Cleveland reste devant dans les prévisions, mais ce classement valide le très bon travail des Celtics, particulièrement ceux de Danny Ainge et de Brad Stevens.

L'interrogation repose sur la qualité de l'effectif, Isaiah Thomas est une superstar mais c'est la seule de cette équipe, hors nous sommes dans une NBA qui voit triompher depuis des années des trios de très grands joueurs.

Un collectif sera-t-il capable d'aller au moins jusqu'en finale? Nous verrons, l'équipe reste belle et continu d'obtenir de bons résultats même avec les nombreuses absences de l'excellent défenseur Avery Bradley, la faute à un Marcus Smart qui le remplace superbement et d'un Jae Crowder souvent mésestimé.

Bref cette équipe aura des arguments à faire valoir d'autant plus que c'est la seule qui reste fort dans ce sprint final.

Car Washington reste sur un 5-5 lors des 10 derniers matchs, un contrecoup après une très bonne série qui s'explique également par un calendrier compliqué. Mais avoir perdu coup sur coup contre 3 équipes de l'ouest n'est pas à prendre à la légère, il manque peut être encore un petit quelque chose à cette équipe pour être un candidat au titre véritablement crédible.


La course aux play-offs

Elle est passionante à l'est. Puisque dès la cinquième place à moins de 8 matchs de la fin rien n'est joué.

Si les Bucks ont profité d'une superbe série pour se placer idéalement ils ne sont pas encore officiellement qualifié. Ce serait en tout cas une très bonne nouvelle pour cette franchise qui a du se battre avec des blessures de joueurs majeurs toute la saison.
Mieux cela valide la saison absolument fantastique de Giannis Antetokounmpo.
Le grec est sans aucun doute le meilleur joueur européen de l'année en NBA.

Derrière Atlanta est en perdition. Paul Millsap qui ne devait plus jouer de la saison à finalement fait son retour, est-ce que ce sera suffisant pour rester au dessus de la ligne fatidique de la neuvième place? leur avance était-elle que ça devrait être le cas mais attaquer les play-offs avec leur dynamique n'est jamais bon signe.


Chicago
vient ensuite et c'est assez incroyable, on les pensait condamner depuis la blessure de Dwayne Wade et les tatonnements constant de Hoiberg sur son effectif.
Mais porter par un grand Butler et un Mirotic sorti du placard les revoilà en bonne position.
Je vais m'autoriser un petit sentiment personnel mais mon dieu que ce serait immérité au vu du bordel qu'a été cette franchise cette année.

Miami ferme pour l'instant la marche des qualifiés et ça fait plaisir, la blessure de Waiters a ralenti mais pas stopper cette équipe, qui s'appuie sur un très bon Dragic et les deux Johnson en rotation.
J'aimerais qu'il soit récompenser de leur superbe retour en seconde partie de saison.


Sous la ligne fatidique

Indiana chute inexorablement malgré le retour à un bon niveau de Paul George, la nouvelle orientation voulue par Larry Bird à bien du mal à prendre et les Pacers sont aujourd'hui au milieu du peloton offensivement et défensivement, se recentrer sur la défense pourrait être leur salut et se trouver un très bon extérieur dans le domaine devrait être une priorité.

Charlotte était foutu il y'a simplement deux semaines mais une bonne série accompagné de très mauvaises ailleurs les as replacé. Kemba Walker redevient la menace offensive qu'il avait du mal à être depuis un peu avant le all star et ça change évidémment beaucoup de chose. Le retour de Cody Zeller est aussi une explication au vue de son importance dans le système collectif des Hornets.

Detroit peut encore en être mais c'est probablement fini, ils ont écartés Reggie Jackson peu aimé de ses coéquipiers en espérant un électrochoc mais ça n'a pas pris.
L'effectif semble manquer de talents tout simplement et Drummond est une immense déception.



Tanking Day


Qui gagnera cette guerre?
Brooklyn à trop d'avance mais ont ne peut qu'admirer l'abnégation d'Orlando (malgré un très bon Evan Fournier) et de New York à foirer sciemment leurs matchs.



Conférence Ouest

Un champion déjà connu

Cette fois ça y'est Golden State s'est échappé. On ne peut qu'admirer l'immense travail réalisé par San Antonio pour s'accrocher mais leur dernière rencontre à fini de sceller leurs positions respectives.

Bien attendu le classement était attendu mais on peut apprécier le travail effectué depuis la blessure de Durant, notamment sur le plan défensif.
Les Warriors ont une attaque invraisemblable mais également une des toutes meilleures défenses (devancé simplement par les Spurs).
La faute à un très grand Draymond Green, ce qui aurait été un titre de meilleur défenseur de l'année incontesté à une autre époque ne le sera néanmoins pas. Un autre joueur démolit tous les attaquants adverses cette année et présente des chiffres tout aussi extraordinaire... Et ce joueur n'est autre que le français Rudy Gobert.

Celui-ci permet à Utah de rentrer dans les play-offs par la très grande porte, ceux-ci pourrait tout simplement avoir l'avantage du terrain en finissant quatrième. Scénario incroyable en début de saison mais derrière Hayward et Rudy l'équipe a entamée sa révolution. Ne nous y trompons pas si je mets ces deux joueurs c'est parce que leur importance est similaire pour la franchise. Il faut s'y faire le français est aujourd'hui une superstar de la ligue et mon dieu que ça fait du bien.


Deux équipes pour une seule place

On y voit plus clair du côté de l'ouest puisque seul deux franchises ont encore en ligne de mire une qualification.

Portland à l'avantage, tout d'abord parce qu'ils sont devant mais parce qu'ils ont également gagner leur duel très attendu contre leur poursuivant, ce qui fait donc 3-1 pour eux sur la saison et leur permet de passer en cas d'égalité.
L'équipe de Lillard et McCollum a au final pleinement profitée de l'arrivée de Nurkic ex de ....

Denver. Si l'échange a été profitable au deux tant le pivot n'était plus lui même depuis l'explosion de Jokic ce sont les Trailblazers qui en ont profités le plus, Nurkic est venu combler un manque et s'est retrouvé sous ses nouvelles couleurs.
C'est dommage pour les Nuggets qui ont fait une très bonne saison et ont avec le serbe enfin une futur superstar mais nul doute que ça ne sera que parti remise.


Tanking Day

Les Lakers et Phoenix se disputent la très envieuse dernière place de l'ouest. Les Lakers particulièrement veulent finir le plus bas possible puisque s'il n'ont pas un top 3 c'est Philadelphie qui en profitera.



Les Performances des deux semaines

Devin Booker

Que se passe-t-il quand rien ne va dans un match mais qu'un joueur prend complètement feu?
Et bien il met 70 points dans un match et devient le plus jeune joueur de l'histoire à le réaliser (et ce a à peine 20 ans dans sa deuxième saison) et le sixième tout court.

En 44 minutes : 70 points à 21/40 (24/26 aux lancers) , 8 rebonds, 6 passes, 3 vols, 1 contre pour 5 ballons perdus


Focus

Revenons sur cette performance extraordinaire.
Certes ce fut lors d'un "blow-out", Phoenix ayant déjà 20 points de retard à la fin du premier quart. Certes en fin de match clairement tout était fait pour qu'il augmente son total jusqu'à la marque fatidique avec des fautes rapides côté Suns et des systèmes tournant exclusivement autour de lui.

Mais Boston n'a pas non plus été complice, j'en veux pour preuve les commentaires agacés après la rencontre de Thomas ou Crowder. Brad Stevens ne sait pas laisser faire et lui collait sur la tronche Smart et Crowder, les deux meilleurs défenseurs de l'équipes. Ca n'a pour autant pas suffit pour bloquer ce jeune shooteur, bulldozer offensif du soir.


Points forts et faiblesses


Car celui-ci est particulier. Sa mécanique de tir est bonne mais en même temps ses appuis et son impulsion peuvent encore s'améliorer, il a tendance à ne pas sauter droit ce qui peut jouer sur son % de réussite. Il a également fait des progrès extraordinaire sur ses pénétrations et son jeu de corps, Devin Booker n'est pas un monstre physique mais il sait dorénavant comment se placer pour se créer le lay-up le plus facile possible et obtenir la faute.

S'il doit encore s'améliorer défensivement il devient un joueur offensif de plus en plus complet et pourrait bien un jour tourner à plus de 30 points par match dans la saison ce qui le placerait automatiquement dans la catégorie superstar.


Russell Westbrook

Qu'a encore fait le meneur du Thunder?
Et bien il s'est permit le plus grand triple double de tous les temps au niveau du scoring.
Décidément s'il en fait parfois trop pour réaliser une saison à la Oscar Robertson nulle doute que celle-ci sera quoi qu'il arrive historique.

en 41 minutes : 57 points a 21/40 aux tirs, 13 rebonds, 11 passes, 3 vols pour 7 ballons perdus.

Il devrait également battre le records des 41 triples doubles en une saison.



Le Français des deux semaines

Rudy Gobert


S'il y'en a un qui fait une fin de saison absolument dantesque c'est bien le Jazzman, plus que jamais en course pour le titre de défenseur de l'année il mène également la charge pour que Utah accroche cette quatrième place synonyme d'avantage du terrain.

J'en veux pour preuve sa performance extraordinaire il y'a deux semaines :

en 38 minutes : 35 points à 13/15 aux tirs(!!), 15 rebonds (13 offensifs!!), 1 passe, 1 vol, 4 contres pour 3 ballons perdus.


Il n'a laissé échappé que 2 rebonds ayant atterri à plus de deux mètres de lui, et il aurait pu en avoir bien plus s'il n'avait pas défendu sur le stretch Porzingis tout le match.


Une saison historique


C'est d'ailleurs un de ses grands axes de progression, il est dorénavant capable de s'écarter sur l'extérieur et de revenir à l'intérieur assez rapidement pour être constamment une menace défensive.

Il est également probablement le meilleur défenseur de la ligue lorsqu'on parle de pick & roll
Preuve que son gros travail dans le domaine offensivement a aussi payé de l'autre côté du terrain.
Puisqu'on parle d'offensivement s'il n'est pas un passeur à La Jokic il s'est grandement amélioré et reste le deuxième joueurs NBA en nombre de Screen Assist (écran menant directement à un panier) avec 6,2 par matchs.


Sur ses deux semaines ses stats sont tout simplement celles d'une superstar :
En 37.6 minutes : 21.1 points à 69.9% aux tirs, 14.4 rebonds dont 5.7 offensifs, 1.7 passes et 4 contres pour 1.4 ballons perdus


Une saison véritablement historique

Il est aussi en route pour un grand exploit :
Etre le douzième joueur de la NBA à obtenir 1000 points, 1000 rebonds et 200 contres en une saison (il lui manque moins de 20 rebonds).
Pour bien mettre cette performance en perspective, sur ses 11 joueurs 10 sont aujourd'hui au Hall Of Fame le dernier étant Dwight Howard à l'époque où celui-ci avait des genous.

Il fera partie de la All NBA First Defensive Team sans aucun doute mais peut même espérer faire partie d'une des trois All NBA Team tout court ce qui serait un grand exploit.

On lui souhaite en tout cas.

Répondre