Coupe du Monde : Russie 2018

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Répondre
ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

Ça y est, c'est la fin d'une nouvelle trêve internationale et l'on est désormais dans les choses sérieuses concernant les qualifications pour cette Coup du Monde, ça mérite bien un petit topic.

Asie

Commençons par la zone la plus proche de la fin, celle où la tendance est donc la plus intéressante à analyser. Nous en sommes au dernier tour de qualification, il ne reste plus que 12 équipes divisées en 2 groupes, les 2 premiers de chaque groupe sont qualifiés, les troisièmes se rencontrent dans un barrage aller-retour déterminant le barragiste qui affrontera le barragiste de la zone CONCACAF.

Le premier groupe est composé de l'Iran, la Corée du Sud, l'Ouzbékistan, la Chine, le Qatar et la Syrie. L'Iran a pris la tête après avoir déjà joué la Corée et l'Ouzbékistan. Avec déjà 6 points d'avance sur le 4ème, on peut imaginer que leur place parmi les 3 premiers est d'ores et déjà assurée. Pour l'Ouzbékistan et la Corée, un peu derrière, la danger subsiste d'autant que la dernière rencontre de la phase aller les oppose et pourraient remettre un concurrent dans la course, néanmoins, étant donné leur statut de favoris avant le début de cette poule, on peut imaginer qu'ils tiendront le rythme. Par ailleurs, pour la Chine, dernière avec 1 point, l'accueil du Qatar le mois prochain sera déjà décisif.

Dans le second groupe, l'Arabie Saoudite, de façon un peu surprenante, occupe la tête. Le groupe est néanmoins plus serré entre les 4 premiers du fait de la surprise créée par les Emirats Arabes Unis au Japon. D'ailleurs la dernière journée de la phase aller devrait renforcer cette difficulté à ressortir une hiérarchie puisque les EAU, pour l'instant 4ème, affrontent l'Iraq pendant que l'Arabie Saoudite et le Japon se rencontrent. Il est par contre fort probable que les 3 premiers se trouveront parmi les 4 premiers (Arabie Saoudite, Australie, Japon, EAU), l'Iraq et la Thaïlande se trouvant déjà assez loin.


CONMEBOL

Du côté de l'Amérique du Sud, les choses sont plus claires, un groupe unique de 10 équipes qui fournit 4 qualifiés directs, le 5ème passe par les barrage contre le vainqueur de la zone Océanie, autant dire que l'on devrait retrouver 5 équipes sud-américaines à la prochaine Coupe du Monde. C'est d'autant plus clair qu'après avoir dépassé la mi-parcours, 3 équipes sont déjà décrochés, le Venezuela, le Pérou et la Bolivie. Les 5 places se jouent donc entre 7 équipes avec pour l'instant en position désavantageuse, le Chili et le Paraguay. L'Uruguay et le Brésil, eux, se sont constitués un petit matelas intéressant, mais rien n'est joué.


Europe

Si le format est moins simple, au moins est il bien connu, 9 groupes de 6 équipes, chaque vainqueur de groupe est qualifié, les 8 meilleurs deuxièmes se qualifient pour un barrage aller-retour qualificatif. Si cette phase a commencé depuis peu, des tendances se dessinent déjà.

Groupe A
Comme prévu, cela va se jouer entre la France, les Pays-Bas et la Suède. La France a perdu des points contre un des "faibles" mais s'est bien rattrapé en remportant une confrontation directe à l'extérieur. C'est encore très indécis. Le Belarus, la Bulgarie et le Luxembourg joueront peut-être les arbitres.

Groupe B
Il parait quasiment déjà acquis que la Suisse et le Portugal se joueront les deux places qualificatives et que la seule question est de savoir qui devra passer par les barrages. La Hongrie pourra éventuellement servir d'arbitre (pas sur qu'aucune des deux équipes ne perdent pas de points contre eux) mais semble déjà dans le dur pour attraper une des 2 premières places. Les Féroé, la Lettonie et Andorre serviront de faire-valoir.

Groupe C
Rien ne devrait gêner la progression de l'Allemagne vers la Russie. Derrière on aurait pu envisager une lutte entre République Tchèque, Norvège et Irlande du Nord, mais vu les difficultés des deux premiers cités et le bon démarrage de l'Azerbaïdjan, il convient de faire de ces derniers des outsiders crédibles, quoique nous puissions avoir de bonnes raisons de penser qu'ils ne tiendront pas la distance. Saint-Marin est évidemment un faire-valoir

Groupe D
Groupe très indécis et serré où la moindre erreur se paiera cash. L'Autriche et le Pays de Galle peuvent apparaître comme légèrement favoris mais les effectifs Irlandais et Serbes sont très intéressants et devraient leur permettre d'être compétitifs. L'Autriche l'a d'ailleurs déjà appris à ses dépens et va devoir se relancer. La Géorgie n'a pas une équipe ridicule mais ce groupe est bien trop homogène devant pour pouvoir espérer quoi que ce soit. Il n'est néanmoins pas à exclure que ses résultats influent sur le classement de ce groupe, les Gallois savent d'ores et déjà ce qu'il en est. La Moldavie devrait par contre énormément souffrir.

Groupe E
La logique voudrait que la lutte ait lieu entre Pologne, Danemark et Roumanie. Sauf que pour l'instant point de logique, c'est le Monténégro qui s'impose comme un outsider crédible et qui ouvre donc à une lutte entre 4 sélection, dans laquelle le départ des Danois n'est pas des plus rassurants. Le Kazakhstan et l'Arménie ne se battront pas pour la qualif mais ont montré qu'ils pourraient être durs à bouger, notamment à domicile, méfiance donc.

Groupe F
Malgré tout, cela ressemble déjà à une promenade pour les Anglais, la lutte devrait avoir lieu derrière eux. La Slovaquie et la Slovénie semblent les plus crédibles pour viser les barrages mais leurs démarrages poussifs laissent l’Écosse et même la Lituanie dans le jeu pour le moment. Dans ce groupe, et même si une chance de qualification est inexistante, même Malte semble pouvoir avoir une influence.

Groupe G
Comme prévu, on va assister à une lutte entre Espagne et Italie. Pour l'instant, les deux ne se sont pas encore départagé, même si l'Italie a été plus secouée. L'Albanie et Israël semblent partis pour se battre pour l'honneur de la 3ème place mais rien de plus. Mais eux et la Macédoine peuvent éventuellement influer sur le classement final entre les 2 gros, en cas d'exploit. Le Liechtenstein aura pour unique mission de déstabiliser la Macédoine aussi bien qu'ils l'avaient fait pour la Moldavie lors de la précédente campagne de qualification.

Groupe H
Même si la Grèce tient pour l'instant le choc, la Belgique semble avoir un boulevard pour se qualifier. Derrière la lutte devrait avoir lieu entre Bosnie et Grèce, qui n'a ni joué contre son adversaire direct, ni contre le leader belge. La rencontre du mois prochain devrait, dans ce cadre, être d'une importance cruciale. D'autant que l'Estonie et Chypre semblent avoir plus de mal qu'à l'accoutumé à peser contre plus gros qu'eux, cette fois-ci. Gibraltar est déjà condamné à la dernière place.

Groupe I
Là on a affaire à un groupe très relevé. La Croatie, en tête actuellement, part favorite mais la lutte devrait être intense avec l'Islande, l'Ukraine et la Turquie. Prudence néanmoins pour ces derniers, ils ont un petit retard et un faux pas contre une des deux sélections de queue dans ce groupe les mettraient dans une position très compliquée. Pour la Finlande et le Kosovo, il ne restera que des miettes, ces derniers doivent l'avoir mauvaise d'avoir à faire leurs grands débuts dans un groupe si compliqué, la première victoire en match officiel ne semble pas pour maintenant.


Afrique

On a atteint la dernière phase de qualification, avec 5 groupes dont seul le vainqueur ira à la Coupe du Monde. Cela vient à peine de commencer, difficile de se faire un point de vue, ce sera plus subjectif.

Groupe A
Les deux favoris se sont affirmés dès la première journée, la qualification se jouera entre la Tunisie et la RD Congo. Cela semble mort pour la Guinée et le Libye.

Groupe B
Groupe ici très indécis. La première journée a confirmé que ce serait très dur pour la Zambie, mais entre leur bourreau, le Nigéria et l'Algérie et le Cameroun qui se sont neutralisé, tout reste ouvert. Sur les qualités intrinsèques de l'équipe, l'Algérie part favorite mais l'adversité est suffisamment costaude pour les mettre en danger.

Groupe C
Là encore groupe serré. La victoire inaugural de la Côte d'Ivoire face au Mali les met dans une position favorable (et leur victime dans une position défavorable), mais ça reste très provisoire. Le Mali risque d'avoir du mal du fait d'une défense assez faible. De même, le Gabon a quelque bons joueurs pour entourer Aubame mais celui-ci devra tout de même faire des exploits pour mener son équipe, globalement plus faible, à la qualif. Reste le Maroc de Tannane comme adversaire le plus crédible à la Côte d'Ivoire de Maxou et Isma.

Groupe D
Le Sénégal part largement favori de ce groupe et est déjà en tête, ça devrait passer sans souci. Ni le Cap-Vert, déjà battu ce week-end, ni l'Afrique du Sud ou le Burkina, qui se sont neutralisés, ne devraient être un réel danger.

Groupe E
L'Egypte et le Ghana partait favoris mais seul les premiers ont réussi à assumer leur statut, ce qui les met dans une position déjà favorable. Prudence néanmoins avec un Ouganda qui, malgré peu de joueurs fréquentant les championnat européens, est de plus en plus compétitif. Pour le Congo, en revanche, c'est déjà mal parti, à domicile qui plus est.


CONCACAF

Le plus gros de l'élagage a été fait. Il ne reste plus pur cette phase finale que 6 équipes pour 3 places directes et une place de barragiste face à une équipe de la zone Asie, le tout dans un groupe unique. Cette phase n'a pas commencé mais les tours précédents nous donnent quelques indications. Le Mexique et le Costa Rica semblent assez souverains et ne devraient pas connaître beaucoup de soucis. Les États-Unis se sont montrés plus en difficulté hors de leurs bases mais leur aisance à domicile, ajouté au fait que c'est une équipe d'un bon niveau général, devrait leur permettre de viser une des trois première place. On peut imaginer que la place de barragiste se jouent entre le Panama, Trinidad & Tobago et le Honduras. Ces derniers ont récemment semblé plus en difficulté. Il est vrai que leurs leaders, Palacios et Figueroa, se sont un peu perdus.


Océanie

Pour le coup je me casse la tête pour pas grand chose :mrgreen:
Je m'explique, cette confédération ne donne qu'un seul qualifié... pour les barrages inter-continentaux, contre le 5ème d'Amérique du Sud. Autant dire que voir une équipe océanienne à la Coupe du Monde relèverait de l'exploit. La dernière phase, qui débutera le mois prochain, se décompose en 2 groupes de 3. Les vainqueurs de chaque groupe disputeront une finale aller-retour qui déterminera le qualifié. Dans la première poule, la Nouvelle-Calédonie, deuxième meilleure équipe de la confédération, aura fort à faire contre le grand favori qu'est la Nouvelle-Zélande. Néanmoins, le format court des ces qualifs peut rendre l'exploit plus crédible. Dans le deuxième groupe, Tahiti part assez nettement favori devant la Papouasie. Sinon, on ne va pas se mentir, les Fidji et les Iles Salomon ne devraient être là que pour faire plaisir aux familles des joueurs :mrgreen:
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

Borotj42

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par Borotj42 »

Merci pour ce joli petit résumé... Après avec la réforme qui se profile de la coupe du monde, je sens que ça va devenir n'importe quoi avec près de 48 équipes qualifiées...

Je rêve d'une coupe du monde avec dés le début tirage au sort entre tous les pays et match aller-retour... Comme la coupe des clubs champions de la grande époque !

Vert Mouthe
Messages : 3388
Enregistré le : 11 janv. 2010, 18:15
Localisation : Exilé en Pyrénées catalanes

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par Vert Mouthe »

Borotj42 a écrit :Merci pour ce joli petit résumé... Après avec la réforme qui se profile de la coupe du monde, je sens que ça va devenir n'importe quoi avec près de 48 équipes qualifiées...

Je rêve d'une coupe du monde avec dés le début tirage au sort entre tous les pays et match aller-retour... Comme la coupe des clubs champions de la grande époque !

Clairement... Mais plus ça va, plus on va vers l'inéquité et l'ultra protection des gros de partout :
- qualifiés d'office pour la coupe du monde,
- moins de relégations
- protection dans les tours de coupes
:erk:
Image

PtitLu
Messages : 4427
Enregistré le : 10 sept. 2016, 13:31

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par PtitLu »

Merci ForeverGreen :).

Je suis le seul à être étonné que l'Australie soit dans la zone Asie et pas en Océanie ? Une demande de leur part pour avoir des vrais adversaires et des chances un peu plus grande de qualif ?
Parce que les pauvres Kiwis (on va supposer que c'est la N-Z qui passe), ils vont direct à l'abattoir contre une équipe d'Am du S...
Image

ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

C'est une volonté des Australiens qui y voyaient le meilleur moyen pour continuer à progresser que de quitter les faibles oppositions de la zone Océanie. Après, de là à ce que cela ait été accepté, c'est plus discutable, à mon avis.
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

osvaldopiazzolla
Messages : 20231
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par osvaldopiazzolla »

ForeverGreen a écrit :C'est une volonté des Australiens qui y voyaient le meilleur moyen pour continuer à progresser que de quitter les faibles oppositions de la zone Océanie. Après, de là à ce que cela ait été accepté, c'est plus discutable, à mon avis.
oui et une plus grande chance de se qualifier aussi.
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

osvaldopiazzolla
Messages : 20231
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par osvaldopiazzolla »

Par contre, le nom de la nouvelle zélande c'est les "All Whites".
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

PtitLu
Messages : 4427
Enregistré le : 10 sept. 2016, 13:31

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par PtitLu »

osvaldopiazzolla a écrit :Par contre, le nom de la nouvelle zélande c'est les "All Whites".
Exact ! Mais le surnom général des Néo-Zélandais, c'est les "kiwis" :).
Image

ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

Voilà une nouvelle phase de terminée, avec plus ou moins d'enseignements

Asie

Dans le premier groupe, c'est le festival des rendez-vous manqué. Largement favoris face à la Syrie, l'Iran a loupé le coche pour quasiment s'assurer une qualification directe pour le Mondial. L'Ouzbékistan, en tête pendant près d'une heure contre la Corée n'était pas loin de prendre un avant age décisif également. Au final, ça reste très serré. L'Iran et la Corée sont, à mi-parcours, en position légèrement favorable devant l'Ouzbékistan. Les trois sont quand même favoris pour chopper les deux places qualificatives et la place en petite finale régionale. La Syrie et le Qatar vont devoir cravacher. La Chine est, sauf exploit, quasiment éliminée.

Dans le second groupe, c'est encore plus flou avec le match nul surprise de l'Australie chez le petit poucet thaïlandais, et la déconfiture totale de l'Irak, pourtant demi-finaliste de la dernière coupe d'Asie. Le réveil du Japon lui permet de retrouver la tête du groupe à égalité avec l'Arabie Saoudite, sa victime de la journée. L'Australie et les Emirats Arabes Unis sont 1 point derrière et restent à l'affut. Cela fait 4 équipes pour 2+1 places, il y aura forcément un déçu.

CONMEBOL

Le Brésil a cette fois fait le trou, et devrait sans surprise retrouver la Russie. Malgré sa défaite cette nuit, l'Uruguay est également en bonne position. L'Equateur, le Chili, l'Argentine, qui s'accroche tant bien que mal et constitue la grosse surprise de ces qualifs, et la Colombie sont à la lutte pour 3 places. L'Equateur, déjà équipe la moins prestigieuse, semble avoir le calendrier le plus difficile. Le Paraguay reste en embuscade, comme le Pérou qui a refait une partie de son retard. Venezuela et Bolivie sont quant à eux hors-jeu.


Europe

Groupe A
La France s'est totalement reprise de son mauvais début face à deux adversaires directs. Derrière Suède et Pays-Bas assurent et restent à la lutte. La Bulgarie, à la faveur de sa victoire surprise sur la Biélorussie, reste mathématiquement au contact, sans que ses chances ne soient très importante. Biélorussie et Luxembourg sont d'ors et déjà des faire-valoir, leur élimination ne fait plus de doutes.

Groupe B
Suisse et Portugal confirment leur lutte au sommet de ce groupe, avec pour seule différence la victoire Suisse dans la confrontation directe. La Hongrie suit à la faveur d'un programme pas trop compliqué pour le moment. La belle surprise des Iles Féroé s’essouffle, suivi de près par la Lettonie, puis plus loin par Andorre, aucun des trois ne jouera la qualif.

Groupe C
L'Allemagne a déjà fait le trou, la qualif ne fait plus de doutes. La bataille à quatre derrière prend un tour très étrange avec la surprenante rouste subie par l'Azerbaïdjan contre l'Irlande du Nord (alors qu'ils avaient fini devant ces derniers il y a 4 ans avec une équipe bien moins rodée). Les deux gardent l'avantage sur deux sélections présumées supérieures, la République Tchèque et la Norvège, cette dernière étant déjà en grande difficulté et devant compter sur les matchs à domicile à venir (et sur la faiblesse et l'homogénéité de son groupe de concurrents) pour garder une chance de qualif. Saint-Marin n'est pas dans le jeu, sans surprise.

Groupe D
Ça commence à se décanter dans ce groupe très indécis. Et ce sont les Irlandais et les Serbes qui prennent l'avantage. A la faveur de leur victoire contre l'Autriche, les Irlandais prennent la tête et relèguent leur adversaire assez loin (à 6 points). Le Pays de Galles est entre deux eaux, ni lâché, ni en posture très favorable. Les Autriciens vont eux devoir cravacher pour garder une chance. La contre performance de la Géorgie contre la Moldavie les contraint à subir le même sort que leur adversaire dans ce groupe, l'anonymat.

Groupe E
La Pologne, en écrasant la Roumanie, prend le large et une option sur la qualif. Derrière, on retrouve toujours le Monténégro malgré leur défaite surprise face à l'Arménie, mais la lutte pour la deuxième place reste ouverte avec le Danemark et la Roumaine. Même l'Arménie et le Kazakhstan ne sont pas totalement out, même si ce sera déjà beaucoup plus compliqué pour eux.

Groupe F
Les Anglais déroulent mais la Slovénie s'accroche. Pour autant, la victoire étriquée contre Malte semble indiquer que les Anglais devraient se qualifier, et que la Slovénie devrait jouer la deuxième place avec la Slovaquie, voire la Lituanie ou l'Ecosse qui se sont néanmoins bien ramassés ce week-end. Malte est plus ou moins éliminé.

Groupe G
La lutte est entre Espagne et Italie, sans surprise. Israël engrange néanmoins et reste au contact mathématiquement grâce à sa victoire écrasante et surprise contre l'Albanie. Ils auront néanmoins besoin d'un exploit pour rêver. L'Albanie a dit adieu à ce rêve ce week-end et rejoint Macédoine et Liechtenstein au rang des faire-valoir.

Groupe H
La Belgique garde le rythme vers la qualif mais la Grèce reste à l'affut. Son match nul contre la Bosnie la place entre deux-eaux. Elle peut toujours chercher la première place mais doit toujours se méfier de son adversaire du week-end. Pour la première fois depuis quelques temps, l'Estonie ne semble pas en mesure de jouer les poils à gratter, de même que Chypre, les deux semblent déjà éliminés. De même que Gibraltar, évidemment.

Groupe I
La Croatie a marqué son territoire en battant l'Islande. Cette dernière se retrouve désormais à la lutte avec l'Ukraine, repassée deuxième à la faveur d'une opposition plus simple. La Turquie reste à l'affut. La Finlande et le Kosovo sont maintenant hors course. Mais dans l'ensemble, cela reste un reste un groupe très serré.


Afrique

Groupe A
Confirmation de la domination de ce groupe par la RD Congo et la Tunisie. En attendant la confrontation directe. Guinée et Lybie sont quasiment out.

Groupe B
Le Nigeria prend le large. L'accumulation de matchs nuls, notamment le match nul surprise de la Zambie face au Cameroun, met les 3 autres adversaires à distance. Notamment l'Algérie, qui est déjà dans une situation très compliquée. Le Nigeria est très ben parti pour se rattraper de sa non-qualification pour la CAN.

Groupe C
La Cote d'Ivoire est solidement accroché à la tête mais son match nul contre le Maroc laisse le groupe très indécis. Le Mali est néanmoins très en retrait. Le Gabon et le Maroc sont entre les deux.

Groupe D
LA grosse surprise du week-end, le Sénégal est tombé et ce sont le Burkina et le l'Afrique du Sud qui prennent les devants. Rien de définitif néanmoins. Sauf, étonnamment, pour la Cap-Vert, qui malgré un bel effectif, semble bien mal embarqué.

Groupe E
La victoire de l'Egypte sur le Ghana les met sur le bons rails et c'est l'Ouganda qui se place comme un outsider crédible. Les Crane auront une confrontation décisive contre l'Egypte. Le Ghana est lui en position critique. C'est pire encore pour le Congo, déjà quasiment out.


CONCACAF

Début fracassant du Costa Rica qui se positionne déjà pour la qualif. Le Mexique est plutôt bien embarqué également, même si la route est encore longue. Le Panama, entre victoire contre un des 3 plus faibles, et un nul contre le Mexique, est également bien embarqué, au moins pour décroché la place de barrage inter-confédération. Le Honduras s'est bien rattrapé de son échec contre le Panama, mais ce résultat les met en position défavorable pour le moment. Trinidad est bien mal embarqué, comme les USA. Sauf que l'adversité rencontrée par ces derniers n'était pas des plus faciles et que la suite devrait quand même arranger les choses. La défaite 4-0 contre le Costa Rica n'est pour autant, pas anecdotique


Océanie

La Nouvelle-Zélande s'est quasiment offerte la finale régionale, en prenant le dessus, en aller-retour sur la Nouvelle-Calédonie. La double confrontation contre l'équipe la plus faible du groupe, les Fidji, devrait être une formalité.

Dans l'autre groupe, la situation n'est pas clarifiée, Tahiti s'étant planté contre les Salomon. Avec 3 points pour les deux, et chacun une double confrontation contre la Papouasie, tout reste ouvert.
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

Tribunehenripoint
Messages : 408
Enregistré le : 29 déc. 2012, 12:28

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par Tribunehenripoint »

ForeverGreen a écrit :C'est une volonté des Australiens qui y voyaient le meilleur moyen pour continuer à progresser que de quitter les faibles oppositions de la zone Océanie. Après, de là à ce que cela ait été accepté, c'est plus discutable, à mon avis.
Effectivement ils sont en zone Asie depuis 2002 je crois. Sinon pour la Nouvelle Zélande ils étaient qualifié pour la coupe du monde 2010 (je ne sais pas contre qui ils on joué leur barrage par contre), donc c'est possible. Une campagne loin d’être ridicule d’ailleurs puisqu'ils avaient terminé leur mondiale invaincu (contrairement au champion du monde :hehe: ) avec 3 matchs nul et une élimination en phase de poule.

ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

Voilà une nouvelle phase de terminée, et un premier qualifié qui rejoint la Russie

Asie

Dans le premier groupe, on y voit plus clair sans y voir plus clair. En perdant respectivement contre la Chine et la Syrie, la Corée du Sud et l'Ouzbekistan n'ont pas réellement fait le trou, mais restent les favoris dans la lutte pour la deuxième place directement qualificative. Devant, en revanche, l'Iran a fait le trou et ne devrait pas louper la qualif. Le Qatar est quasiment éliminé, ne pouvant mathématiquement n'accrocher que la 3ème place, et au prix de circonstances incroyables. La situation est à peine meilleur pour la Chine, à 7 points de l'Ouzbekistan à 3 journées de la fin. La Syrie, en revanche, peut espérer bénéficier d'un calendrier favorable pour créer la surprise, bien qu'en ballotage très défavorable.

Dans le second groupe, ça se clarifie même si tout n'est pas joué. Le Japon et l'Arabie Saoudite sont quasiment assurés de finir parmi les 3 premiers (7 points d'avance sur le quatrième). L'Australie suit 3 points derrière toujours sous la menace, toutefois moins pressante des Emirats Arabes Unis. L'Irak est quasiment éliminé, c'est officiellement le cas de la Thaïlande.


CONMEBOL

Le Brésil est donc, sans trop de surprise le premier qualifié pour la Coupe du Monde. Derrière, on a un groupe très compact puisque 6 équipes se tiennent en 6 points. Le calendrier de la Colombie laisse néanmoins à penser que ça va le faire, l'Argentine ne pointe qu'en position de barragiste, le Pérou a un calendrier pour créer la surprise. La Bolivie et le Venezuela sont officiellement éliminés.


Europe

Groupe A
A mi-parcours, la France tient la tête. Toutefois la Suède reste en embuscade pour la première place. Rien n'est joué pour la place de barragiste, puisque la Bulgarie et les Pays-Bas suivent de près, même si ces derniers ont probablement grillé leur dernier joker. La Biélorussie et le Luxembourg ne sont pas dans le coup.

Groupe B
Suisse et Portugal vont probablement se jouer la première place au retour chez les seconds. La Hongrie semble déjà trop loin (5 points de retard) et devrait plus surement jouer la 3ème place avec les Féroés. La Lettonie et Andorre sont évidemment encore plus hors-jeu.

Groupe C
L'Allemagne avec 5 points d'avance sur le second, ne devraient avoir aucun souci à passer. Derrière ça se décante avec l'Irlande du Nord qui tient la seconde place mais qui est talonné de près par la République Tchèque et l'Azerbaïdjan. Ces derniers sont néanmoins fortmement pénalisés par leur différence de but. La Norvège et Saint-Marin sont hors-course.

Groupe D
La Serbie et l'Irlande ont confirmé leur statut dans ce groupe avec 4 points d'avance sur leurs deux poursuivants, l'Autriche et le Pays de Galles. Ça n'est pour autant pas encore joué. Ça l'est en revanche pour la Géorgie et la Moldavie.

Groupe E
La Pologne confirme qu'elle sera probablement première de son groupe en battant son dauphin et en le reléguant à 6 points. En revanche, c'est très serré derrière entre Monténégro, Danemark, Roumanie et Arménie. Tellement serré que le second est pour l'instant celui qui prend le moins de points parmi les seconds. Le Kazakhstan a payé cher son carton rouge du week-end en se faisant décrocher.

Groupe F
L'Angleterre continue de mener tranquillement avec un matelas confortable bien que pas encore décisif. Derrière la Slovaquie s'est bien replacée mais est toujours sous la menace de la Slovénie et de l'Ecosse, voire de la Lituanie, un poil décrochée. Malte, toujours sans points, est hors-course.

Groupe G
L'Espagne et l'Italie creuse l'écart mais se neutralisent toujours malgré un léger avantage, à la différence de but, pour les premiers. Israël voit le deuxième place s'éloigner. L'Albanie, la Macédoine et le Liechtenstein ne sont plus dans la course.

Groupe H
La Belgique garde les devants mais reste talonnée par la Grèce et la Bosnie, ça risque d'être assez serré même si la différence de but belge équivaut quasiment à un point supplémentaire. Chypre, l'Estonie et Gibraltar sont d'ors et déjà peu ou prou éliminés.

Groupe I
La Croatie est toujours en tête. L'Islande se replace second et reste relativement au contact même si la lutte devrait plus se jouer avec l'Ukraine et la Turquie pour la deuxième place. La Finlande et le Kosovo (bien que pas ridicules) sont déjà bien loin.


Afrique

Rien de neuf, on entamait les qualifs pour la CAN, à part ça uniquement des amicaux.


CONCACAF

Gros week-end pour le Mexique qui gagne par deux fois et s'empare de la tête. le Costa Rica, freiné, reste tout de même second. C'est très serré avec les Etats-Unis qui se replacent juste entre le Panama et Honduras. Trinidad se relance et reste au contact.


Océanie

La Nouvelle-Zélande entérine sa qualification pour la finale régionale. La Nouvelle-Calédonie et les Fidji sont éliminés.

Dans l'autre groupe, la situation n'est pas clarifiée. Tahiti est leader mais a encore perdu des points, cette fois-ci contre la Papouasie, et son tour est terminé. Si une équipe marque au moins 4 points lors de la confrontation et Iles Salomon et Papouasie, elle sera alors qualifiée. Tahiti ne peu donc se qualifier qu'en cas d'égalité entre ces deux équipes (2 nuls ou 1 victoire partout).
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

minetvert
Messages : 5539
Enregistré le : 06 juin 2007, 11:58
Localisation : Ivry plage

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par minetvert »

Pour le moment les équipes surprises ou surprenantes:
-Pologne
-Serbie
-Égypte
-Iran

à noter le retour de l'équipe du Brésil qui cartonne.
Argentine décevante comme d'hab
ça devrait finir par passer avec retour de Messi mais va falloir se sortir les doigts!
Les doigts on les croise pour Tahiti et nos poto du Lagon ;)
"faire la guerre à ses illusions pour être en paix avec ses rêves."

GreenFloyd
Messages : 9736
Enregistré le : 30 août 2005, 13:57
Localisation : Paris

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par GreenFloyd »

Come On All Whites !

ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

Après un épisode de manqué, je suis de retour pour un point sur le futur plateau de l'événement qui va nous faire débattre l'été prochain.

Asie

C'est fini, ou presque. Dans le premier groupe, si, sans surprise les qualifications iraniennes et coréennes sont entérinées, la Syrie crée la surprise en coiffant doublement l'Ouzbekistan au poteau. Une première fois sur un gros raté de ces derniers en Chine qui a valu aux premiers de repasser devant, une seconde en marquant le but qualificatif pour le barrage régional à la 93ème minute de son dernier match, alors même qu'Ouzbekistan-Corée était déjà terminé.

Dans l'autre groupe, l'Australie n'a pas réussi à profiter du coup de moins bien de l'Arabie Saoudite face aux Emirats Arabes Unis et finit barragiste. En plus des Saoudiens, le Japon n'a pas tremblé pour sa qualif.

L'Australie part favori du barrage qui désignera l'adversaire du 4ème de la zone CONCACAF.


CONMEBOL

En ne prenant respectivement que 2 et 0 points, l'Argentine et le Chili se mettent en difficulté. Derrière le Brésil, déjà qualifié, on retrouve l'Uruguay et la Colombie, toujours bien placés mais qui n'ont pas réussi à faire le break. La surprise, pour le moment, c'est de voir le Pérou 4ème (regardez bien mon message précédant :ange: ). L'Argentine et le Chili suivent, le Paraguay et l'Equateur, bien que pas encore éliminés, n'ont plus beaucoup de chances.


UEFA

Groupe A
Yo-Yo permanent dans ce groupe. La France reprend néanmoins la tête, avec un calendrier plus favorable. Si la Suède ne fait pas de bêtise contre le Luxembourg, un match maîtrisé (ils ne doivent pas perdre de plus de 2 buts) contre les Pays-Bas doit leur permettre de voir les barrages. Les Pays-Bas ont donc fort à faire. La Bulgarie n'a plus son destin entre ses mains. A noter que le Luxembourg n'est pour le moment pas dernier.

Groupe B
C'est officiel, la qualif se jouera sur le dernier match de la poule, Portugal-Suisse. Sauf surprise sur la journée précédente, une victoire de la Suisse ou un nul les enverra en Russie et le Portugal en barrage, ce sera l'inverse en cas de victoire lusitanienne. A noter que les Iles Féroé sont en course pour la 3ème place du groupe et qu'Andorre n'est pas dernier.

Groupe C
Pour le coup, et même si ce n'est pas officiel, les dés sont jetés. Sans surprise, l'Allemagne va défendre son titre en Russie et, plus étonnamment vu la composition du groupe, l'Irlande du Nord jouera les barrages. A noter que l'Azerbaïdjan est pour le moment 3ème (mais n'a pas rencontré une seconde fois l'Allemagne).

Groupe D
Pour la Serbie, le billet vers la Russie est presque composté, 4 points d'avance sur le second et une réception de la Géorgie sont des gages probablement suffisants. Derrière, l'Irlande a perdu gros en ne prenant qu'un point et laisse passer le Pays de Galle, doublement victorieux, mais plus mauvais deuxième pour le moment. Tout se jouera probablement lors du dernier match, confrontation directe à Cardiff. L'Autriche n'en sera en revanche probablement pas. A noter la performance de la Géorgie qui enchaine 2 matchs nuls contre l'Irlande et l'Autriche.

Groupe E
La Pologne n'a pas su conclure et voit revenir sur ses talons un surprenant Montenegro et un Danemark qui vient de tout balayer sur son passage, à commencer par la Pologne. Le Montenegro ne devra néanmoins pas chômer pour se donner une chance, affrontant en effet ses deux rivaux qui auront chacun une confrontation plus tranquille (surtout la Pologne). La Roumanie a, en revanche, totalement lâché prise et est éliminée.

Groupe F
L'Angleterre continue sa marche en avant et y est presque. Derrière, la Slovaquie est toujours sous la menace de la Slovénie et de l'Ecosse, qui doivent se rencontrer. Son calendrier (la réception de Malte, particulièrement) est néanmoins plutôt favorable.

Groupe G
L'Espagne a le champ libre pour s'offrir la première place, désormais. Derrière, l'Italie ne devrait pas avoir peur de l'Albanie, certes encore à affronter mais trop loin comptablement, la faute à un plantage en Macédoine. A noter la bonne semaine de la Macédoine qui prend 4 points en 2 matchs après en avoir pris seulement 3 en 6 matchs (et ce contre le Liechtenstein qui, c'est également à noter, est toujours particulièrement en réussite contre l'Espagne...).

Groupe H
Sans trop faire parler, la Belgique y est, et avec une différence de but rondelette. La faute aussi à des adversaires qui se toilent. La Bosnie avait même réussi à relancer Chypre dans la lutte à la qualification avant que ces derniers ne se plantent également en Estonie. Au final, le programme chypriote apparait bien trop compliquer pour venir troubler le duel à distance entre Bosnie et Grèce. Les Grecs partent avec l'avantage de jouer Gibraltar alors que les Bosniens auront droit juste avant aux Belges. A noter, donc, que malgré des chances quasi-nulles, Chypre et l'Estonie s'en sorte plus qu'honorablement en étant toujours mathématiquement dans la course aux barrages.

Groupe I
L'Islande s'est bien relevé du premier gros coup d'un des 2 "petits" de ce groupe et conserve sa deuxième place. Groupe plus serré que jamais avec chacune des équipes de tête qui jouent un "petit" et une confrontation directe chacun où, à chaque fois, ce sont les 3ème ex-aequo qui reçoivent les co-leaders. Bref, rien d'écrit.


Afrique

Groupe A
En arrachant le nul en RDC, la Tunisie fait le gros coup et part désormais favori pour aller en Russie, à moins d'un coup de bambou en Guinée, déjà éliminée comme la Lybie.

Groupe B
Le groupe de toutes les surprises. Entre une correction 4-0 du vainqueur de la dernière CAN et une double défaite face à la Zambie de la dernière équipe africaine à avoir passé la phase de poule en CdM, on perd deux figure, le Cameroun et l'Algérie. La Zambie est, contre toute attente, le dernier outsider du Nigeria, qui garde une longueur d'avance avant d'accueillir les Chipololos.

Groupe C
Ce groupe s'est globalement neutralisé et seul le Mali sort perdant, mais pas encore éliminé, de cette période. Le Gabon s'est maintenu dans la course en freinant la qualification de la Côte d'Ivoire. Tout reste à jouer, même si le Maroc, seulement deuxième après la double confrontation contre le dernier, part avec un handicap.

Groupe D
Gros retour du Cap-Vert grâce à sa double victoire. Avec l'annulation de sa défaite contre l'Afrique du Sud, le Sénégal est moins mal embarqué qu'il n'y paraît. L'avantage actuel du Burkina est donc fragile.

Groupe E
Passage de courte durée de l'Ouganda en tête de ce groupe, mais ils mettent toujours la pression sur l'Egypte. Le Ghana n'est pas passé loin de l'élimination mais reste dans la course à la qualification, qui serait tout de même un exploit vu les circonstances. Le Congo est éliminé.


CONCACAF

Le Mexique a assuré tranquillement sa place. Le Costa Rica y est presque aussi. Les Etats-Unis se sont compliqués la tâche mais bénéficient d'une dernière rencontre plus abordable que le Panama, après leur confrontation directe, pour obtenir le ticket direct pour la CdM. Malgré un retard minime, le calendrier du Honduras doit leur donner peu d'espoirs. Trinidad est out.


Océanie
Sans surprise, la Nouvelle-Zélande a écrasé les Iles Salomon en finale régionale. Elle retrouvera le 5ème de la zone CONMEBOL, soit probablement pas une mince affaire, l'Argentine et le Chili étant sur les rangs.
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

Arvernix
Messages : 622
Enregistré le : 11 août 2014, 13:13
Localisation : Clermont

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par Arvernix »

Merci pour ce parfait résumé :super:
Et très belle dédicace ;)

ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

Nouveau point CdM, avec un plateau qui se remplit.

Asie

Match nul à l'extérieur avec en prime un petit but, l'Australie prend une légère option pour rejoindre le barrage inter-continentale. Mais la Syrie est toujours dans le coup.


CONMEBOL

C'est toujours très serré. Si l'Uruguay a quasiment rejoint le Brésil en Russie (il leur suffit d'un nul à domicile contre la Bolivie), le reste est bien plus indécis. On peut d'ores et déjà annoncé que le perdant de Pérou-Colombie sera probablement éliminé puisqu'on peut s'attendre à une victoire à domicile du Paraguay contre le Venezuela, dernier du groupe, éliminé, et seulement 2 nuls à l'extérieur. L'Argentine quant à elle, doit gagner en Equateur pour s'assurer une place, a minima, en barrage. Le Chili, qui affronte le Brésil, ne sera sorti qu'en cas de défaite combinée des victoires de l'Argentine et du Paraguay. Plein d'autres configurations sont évidemment possibles, difficile toutes les énumérer.


UEFA

Groupe A

La France a besoin de faire mieux que la Suède pour valider son billet. La Suède doit se contenter de ne pas perdre par plus de 4 buts d'écart pour valider sa deuxième place, qui vu le goal-average et la situation dans le groupe H, devrait suffire.

Groupe B

Finale Portugal-Suisse pour la première place (avec l'avantage pour les seconds, pour le moment), le deuxième sera nécessairement en play-offs.

Groupe C

L'Allemagne est qualifiée, l'Irlande du Nord se déplace en Norvège pour protéger sa place provisoire en barrages.

Groupe D

La Serbie n'est pas assurée de finir première mais accueille la Géorgie et devrait, selon toute logique, valider sa qualification. Le match Pays de Galles-Irlande sera décisif pour le deuxième place (avec avantage aux Gallois, pour le moment).

Groupe E

La Pologne est presque qualifiée et doit valider cela en accueillant le Montenegro qui, lui, veut mettre la pression sur le Danemark (qui accueille la Roumanie) pour la deuxième place.

Groupe F

L'Angleterre est qualifiée. La Slovaquie qui affronte Malte, et devrait selon toute vraisemblance s'imposer, devra attendre le résultat de Slovénie Ecosse. Si les Ecossais s'imposent, ils seront deuxième, sinon, la Slovaquie passera devant. La Slovénie peut encore mathématiquement être deuxième, mais il faudrait un faux-pas slovaque.

Groupe G

L'Espagne est qualifiée, l'Italie est en barrage.

Groupe H

La Belgique est qualifiée. La Grèce, qui affronte Gibraltar, est quasiment assurée de terminer deuxième. En revanche, ne pouvant plus marquer de points pour ce classement, les deuxièmes des groupes D, F et I sont très menaçant. La Bosnie même mathématiquement qualifiable, ne reviendra pas, sauf immense exploit gibraltarien.

Groupe I

L'Islande est toute proche de valider sa première participation à la CdM. Une victoire, probable, à domicile contre le Kosovo, et ce sera fait. Sinon, le vainqueur d'Ukraine-Croatie (s'il y en a un) repassera probablement devant. Ce match ressemble néanmoins plus à une finale pour la deuxième place.7


Afrique

Groupe A

Ce n'est pas officiel, mais la Tunisie a quasiment composté son billet puisque avec 3 points d'avance, il leur faudrait perdre à domicile contre la Libye pendant que la RDC battrait la Guinée pour voir la qualif leur échapper.

Groupe B

La victoire du Nigeria sur la Zambie a scellé le sort de ce groupe et fait du Nigeria le premier qualifié africain (et peut-être le seul rescapé de 2014).

Groupe C

La Côte d'Ivoire est en danger et doit s'imposer à domicile face au Maroc pour se qualifier, quand ces derniers peuvent se contenter d'un nul dans la finale de ce groupe.

Groupe D

A l'instar de la Tunisie, le Sénégal a une grosse option sur la qualif en étant premier avec un match en retard. Vu leur goal-average, on peut même imaginer qu'un seul point suffise lors de la double confrontation contre l'Afrique du Sud. Ce même goal-average condamne quasiment tous les espoirs du Cap-Vert. Le vainqueur de Burkina-Cap-Vert s'offrira tout de même un petit espoir en attendant la double confrontation Sénégal-Afrique du Sud.

Groupe E

Même topo pour l’Égypte. Sauf que le match en retard se déroule dès aujourd'hui, et qu'un victoire, à domicile, face au Congo, offrirait officiellement la qualification aux Pharaons. Un nul ou une défaite laisserait en revanche un espoir à l'Ouganda voire au Ghana (uniquement en cas de défaite). L'Ouganda aurait alors besoin de gagner au Congo en espérant un nouveau faux-pas égyptien au Ghana. Pour les ghanéens, le calcul est encore plus compliqué, puisque seul une victoire combinée à un faux-pas ougandais pourrait être synonyme de succès. Ça fait beaucoup de faux-pas pour empêcher l’Égypte de se qualifier.


CONCACAF

Le Costa Rica sera présent une nouvelle fois. Les Etats-Unis ont pris une option quasi décisive puisqu'un nul à Trinidad suffirait à les qualifier. Le Panama et le Honduras se lireront un duel à distance en accueillant respectivement le Costa Rica et le Mexique. Si le Panama fait aussi bien que le Honduras, le barrage est pour eux, dans le cas contraire, les Honduriens auront réussis à renverser une situation bien mal embarquée.
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

ozzy
Messages : 18520
Enregistré le : 01 août 2005, 11:07
Localisation : Mâcon

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ozzy »

Il me semble que c'est une victoire par 7 buts d'ecart qui peut amener les Pays Bas en barrages.

ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

ozzy a écrit :Il me semble que c'est une victoire par 7 buts d'ecart qui peut amener les Pays Bas en barrages.
Ah tiens, oui ! Merci !
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

Greenwood
Messages : 11526
Enregistré le : 06 juil. 2005, 09:23
Localisation : Chtiland

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par Greenwood »

Du coup, c'est quoi les matches du jour, s'il y en a ?
L'Europe, l'Europe, ce machin qui nous fait tant de bien !

ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

Egypte-Congo

Danemark-Roumanie
Pologne-Montenegro

Slovaquie-Malte
Slovénie-Ecosse

Norvège-Irlande du Nord
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

Greenwood
Messages : 11526
Enregistré le : 06 juil. 2005, 09:23
Localisation : Chtiland

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par Greenwood »

ForeverGreen a écrit :Egypte-Congo

Danemark-Roumanie
Pologne-Montenegro

Slovaquie-Malte
Slovénie-Ecosse

Norvège-Irlande du Nord
Merci ForeverGreen. Je bosse cet aprem, mais si on peut mater un match ce soir, ce sera bizance !
L'Europe, l'Europe, ce machin qui nous fait tant de bien !

Arcade
Messages : 981
Enregistré le : 11 janv. 2008, 19:18
Localisation : France Septentrionale

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par Arcade »

Greenwood a écrit :
ForeverGreen a écrit :Egypte-Congo

Danemark-Roumanie
Pologne-Montenegro

Slovaquie-Malte
Slovénie-Ecosse

Norvège-Irlande du Nord
Merci ForeverGreen. Je bosse cet aprem, mais si on peut mater un match ce soir, ce sera bizance !
Byzance. ;)
Génération TOUS les titres
Image ImageImage

ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

La Pologne en train de valider sa place en menant 2-0 contre le Montenegro. L’Écosse qui consolide sa 2ème place en menant 1-0 en Slovénie. Le Danemark tient sa 2ème place également (0-0 contre la Roumanie).

L'Angleterre en train de voler la Lituanie en menant grâce à un pénalty assez scandaleux accordé à Alli : il se jette le pied en avant avant de simuler en se jettant dangereusement dans les pieds d'un adversaire, Alli aurait pu se prendre deux jaunes sur la même action, il est récompensé par un pénalty, pfff... :triste1:
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

La Pologne est qualifiée (4-2), le Danemark en barrage (1-1).

Impressionnante différence entre la première et la deuxième mi-temps en Slovénie, au final un 2-2 qui donne la 2ème place à la Slovaquie (d'Hubocan, ça m'a fait marré quand j'ai tilté), néanmoins mal barrée pour être barragiste.
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

ForeverGreen
Messages : 12760
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: Coupe du Monde : Russie 2018

Message par ForeverGreen »

L'Egypte en sera.

L'Irlande du Nord en barrage.
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

Répondre