La saison de L1 2015/2016

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Marat Izmailov
Messages : 2847
Enregistré le : 12 janv. 2009, 20:26
Localisation : Bas-en-Basset / Lille

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Marat Izmailov »

Si tu connais des sites plus sérieux et complets sous pour autant faire dans le sensationnalisme, je suis preneur. J'aime bien SoFoot pour leurs articles ;)
Non, désolé, je lis très peu la presse sportive. Soccerway est bien suffisant pour le football, afin de connaître les évolutions d'effectif et les résultats.

En même temps, si tu espères trouver un titre sportif français qui ne traite pas du meilleur club français, ce sera vain.

Vermeer
Messages : 1796
Enregistré le : 26 janv. 2015, 21:07
Localisation : Père Lachaise....enfin....50 m à l'extérieur

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Vermeer »

Galcian a écrit :
Marat Izmailov a écrit :
Tous les médias, à longueur de papier ne parle que de ce club. On fait une overdose, on en a marre. Et c'est vrai qu'Ibra, tout bon qu'il est, on en fait juste trop... Ibra en forme, pas en forme, marque un but, clash quelqu'un, à la plage, mange une glace, prend un lexomil, juste stop !
Dans ce cas, il faut savoir choisir ses lectures et ses émissions ! Quand on y met un peu du sien, il n'est pas difficile de passer à côté de tout cela, tout de même.
La question n'est pas tellement de choisir, c'est que c'est un peu compliqué de passer à travers. Pour te donner une idée, je ne lis qu'Eurosport, parce que l'équipe c'est pas terrible et tout devient payant, RMC c'est juste un blague, et j'ai ni C+ ni BeIn.

Rien qu'Eurosport, qui pourtant reste assez éclectique dans ses infos, est contaminé. Leur nouveau truc, Buzz la, c'est l'exemple même de ce qui pollue un site d'info.

Si tu connais des sites plus sérieux et complets sous pour autant faire dans le sensationnalisme, je suis preneur. J'aime bien SoFoot pour leurs articles ;)
http://www.cahiersdufootball.net/ plus sérieux y a pas.
Au fait pas d'accord avec tout (Ibra a été la roue dentée du projet qui a embrayé toute l'horloge de la puissance actuelle de l'équipe :mrgreen: ) mais + 1 pour l'ensemble du post.
Le sculpteur Arman sur sa tombe au Père Lachaise : Enfin seul!

Tylith
Messages : 7385
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Tylith »

Avant que le psg prenne le plus gros espace médiatique c'était l'Ol qui le faisait, quitte à devoir choisir...

Sinon rien n'a vraiment changé, même les émissions quotidiennes qui devraient aller chercher ailleurs pour avoir du matériel préfère parler durant 3 jours du même faîts sur un de ces 3 clubs : psg, om ou ol, le truc c'est que si tu parles d'un autre club tu fais moins d'audience, le problème c'est donc nous plus que les médias.

Après j'imagine que dans les année 70 on ne parlait pratiquement que de l'asse.

merlin
Messages : 12356
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par merlin »

Tylith a écrit :Avant que le psg prenne le plus gros espace médiatique c'était l'Ol qui le faisait, quitte à devoir choisir...

Sinon rien n'a vraiment changé, même les émissions quotidiennes qui devraient aller chercher ailleurs pour avoir du matériel préfère parler durant 3 jours du même faîts sur un de ces 3 clubs : psg, om ou ol, le truc c'est que si tu parles d'un autre club tu fais moins d'audience, le problème c'est donc nous plus que les médias.

Après j'imagine que dans les année 70 on ne parlait pratiquement que de l'asse.
Peut être , mais les médias des seventies c'était 1/100 de ce qu'on connaît aujourd'hui...

Vermeer
Messages : 1796
Enregistré le : 26 janv. 2015, 21:07
Localisation : Père Lachaise....enfin....50 m à l'extérieur

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Vermeer »

merlin a écrit :
Tylith a écrit :Avant que le psg prenne le plus gros espace médiatique c'était l'Ol qui le faisait, quitte à devoir choisir...

Sinon rien n'a vraiment changé, même les émissions quotidiennes qui devraient aller chercher ailleurs pour avoir du matériel préfère parler durant 3 jours du même faîts sur un de ces 3 clubs : psg, om ou ol, le truc c'est que si tu parles d'un autre club tu fais moins d'audience, le problème c'est donc nous plus que les médias.

Après j'imagine que dans les année 70 on ne parlait pratiquement que de l'asse.
Peut être , mais les médias des seventies c'était 1/100 de ce qu'on connaît aujourd'hui...
Mais aussi 100/100 de l'époque. A vrai dire j'étais trop jeune.
Le sculpteur Arman sur sa tombe au Père Lachaise : Enfin seul!

Marat Izmailov
Messages : 2847
Enregistré le : 12 janv. 2009, 20:26
Localisation : Bas-en-Basset / Lille

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Marat Izmailov »

merlin a écrit :
Tylith a écrit :Avant que le psg prenne le plus gros espace médiatique c'était l'Ol qui le faisait, quitte à devoir choisir...

Sinon rien n'a vraiment changé, même les émissions quotidiennes qui devraient aller chercher ailleurs pour avoir du matériel préfère parler durant 3 jours du même faîts sur un de ces 3 clubs : psg, om ou ol, le truc c'est que si tu parles d'un autre club tu fais moins d'audience, le problème c'est donc nous plus que les médias.

Après j'imagine que dans les année 70 on ne parlait pratiquement que de l'asse.
Peut être , mais les médias des seventies c'était 1/100 de ce qu'on connaît aujourd'hui...
Oui et non. Autant à l'époque, même pour qui ne suivait pas le football, il était impossible de passer à côté des exploits verts (ce qui nous doit une belle partie de notre popularité actuelle) ; autant aujourd'hui, du fait de la fragmentation médiatique et de l'émergence d'internet, la prégnance d'un sujet médiatique donné est plus faible. Moi-même, je ne crois pas avoir lu ou entendu un sujet sur le PSG ces dernières années (hormis par liens interposés) ; cette situation est impossible pour une ménage disposant d'un poste de télévision en 1975.

___
Messages : 17795
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par ___ »

Une grosse différence entre le Sainté des 70's et le PSG d'aujourd'hui, c'est aussi qu'à l'époque tu pouvais t'identifier facilement à l'équipe. Après tout, Rocheteau il avait une bonne gueule d'amoureux pour ta petite sœur, et Patrick Revelli on l'aurait bien vu président du syndicat d'initiatives. Bref, les joueurs étaient encore des gens "normaux" ou à peu près. Et la France était un pays probablement beaucoup plus homogène, culturellement et matériellement, et plus optimiste qu'aujourd'hui. L'ASSE collait bien avec le paternalisme serein et bienveillant du grand patron et de l'Etat des Trentes Glorieuses - condescendant et infantilisant, mais mesuré et ronronnant, caressant.

Avec le PSG ce n'est pas le cas. Ce sont des stars du showbiz, ils vivent sur une autre planète à tous les points de vue - pas que financièrement. Les inégalités sociales et économiques ont explosé, les références identitaires aussi, le contexte social est beaucoup plus éclaté. Il symbolise à merveille le règne du capitaliste décomplexé, qui a du fric et qui trouve normal de s'en servir sans scrupule et sans limite.

Aux Verts de la grande époque est attachée l'image d'un collectif de mecs soudés sublimé par quelques individualités ; Paris, elle, est d'abord envisagée comme une collection de stars qui gravitent autour du soleil Ibrahimovic. Dans les années 70, le public du foot était vu comme une masse d'enfants qui cherchent à s'amuser ; aujourd'hui, c'est un troupeau de vaches à lait qu'il faut traire jusqu'à la dernière goutte.

GTI
Messages : 2519
Enregistré le : 31 août 2005, 09:17
Localisation : Lille

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par GTI »

Olaf a écrit :Une grosse différence entre le Sainté des 70's et le PSG d'aujourd'hui, c'est aussi qu'à l'époque tu pouvais t'identifier facilement à l'équipe. Après tout, Rocheteau il avait une bonne gueule d'amoureux pour ta petite sœur, et Patrick Revelli on l'aurait bien vu président du syndicat d'initiatives. Bref, les joueurs étaient encore des gens "normaux" ou à peu près. Et la France était un pays probablement beaucoup plus homogène, culturellement et matériellement, et plus optimiste qu'aujourd'hui. L'ASSE collait bien avec le paternalisme serein et bienveillant du grand patron et de l'Etat des Trentes Glorieuses - condescendant et infantilisant, mais mesuré et ronronnant, caressant.

Avec le PSG ce n'est pas le cas. Ce sont des stars du showbiz, ils vivent sur une autre planète à tous les points de vue - pas que financièrement. Les inégalités sociales et économiques ont explosé, les références identitaires aussi, le contexte social est beaucoup plus éclaté. Il symbolise à merveille le règne du capitaliste décomplexé, qui a du fric et qui trouve normal de s'en servir sans scrupule et sans limite.

Aux Verts de la grande époque est attachée l'image d'un collectif de mecs soudés sublimé par quelques individualités ; Paris, elle, est d'abord envisagée comme une collection de stars qui gravitent autour du soleil Ibrahimovic. Dans les années 70, le public du foot était vu comme une masse d'enfants qui cherchent à s'amuser ; aujourd'hui, c'est un troupeau de vaches à lait qu'il faut traire jusqu'à la dernière goutte.
C'est pour cela que nos verts -d'aujourd'hui- sont attachants. Ils gèrent plutôt pas mal le nouveau contexte en conservant un soupçon d'identité et d'authenticité vraiment sympa. Le choix du coq sportif est un élément significatif: authentique, mais cohérent financièrement et sportivement.

Ils obtiennent des résultats que nous aimerions meilleurs mais objectivement, le ratio moyens/résultats est quand même excellent en ce moment. Lille patauge, Marseille replatre, Lyon n'en parlons même pas. Et les recrutement sont faits sur le talent mais aussi je crois sur l'état d'esprit. Je rappelle que l'attachement affiché du peuple vert à son entraineur a certainement eu un rôle dans la prolongation de Galtier.
Du quartier du soleil aux colines de Montaud, de l'Etrat jusqu'au pied du Grand bois, la sueur a coulé dans la poussière de charbon, un esprit s'est forgé dans l'acier. Guy Julien 1976

Friteuse normale
Messages : 1425
Enregistré le : 01 août 2013, 11:57

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Friteuse normale »

Olaf a écrit :Une grosse différence entre le Sainté des 70's et le PSG d'aujourd'hui, c'est aussi qu'à l'époque tu pouvais t'identifier facilement à l'équipe. Après tout, Rocheteau il avait une bonne gueule d'amoureux pour ta petite sœur, et Patrick Revelli on l'aurait bien vu président du syndicat d'initiatives. Bref, les joueurs étaient encore des gens "normaux" ou à peu près. Et la France était un pays probablement beaucoup plus homogène, culturellement et matériellement, et plus optimiste qu'aujourd'hui. L'ASSE collait bien avec le paternalisme serein et bienveillant du grand patron et de l'Etat des Trentes Glorieuses - condescendant et infantilisant, mais mesuré et ronronnant, caressant.

Avec le PSG ce n'est pas le cas. Ce sont des stars du showbiz, ils vivent sur une autre planète à tous les points de vue - pas que financièrement. Les inégalités sociales et économiques ont explosé, les références identitaires aussi, le contexte social est beaucoup plus éclaté. Il symbolise à merveille le règne du capitaliste décomplexé, qui a du fric et qui trouve normal de s'en servir sans scrupule et sans limite.

Aux Verts de la grande époque est attachée l'image d'un collectif de mecs soudés sublimé par quelques individualités ; Paris, elle, est d'abord envisagée comme une collection de stars qui gravitent autour du soleil Ibrahimovic. Dans les années 70, le public du foot était vu comme une masse d'enfants qui cherchent à s'amuser ; aujourd'hui, c'est un troupeau de vaches à lait qu'il faut traire jusqu'à la dernière goutte.
Oui, je rajouterai que quand Paris vampirise toute l'attention nationale dans tous les domaines, et reçoit assez logiquement du mépris des non-parisiens, Sainté c'est la petite ville ouvrière de province qui grâce au football et à son identité particulière se fait un nom en France. C'est forcément mieux accepté.

Cela dit, je pense que j'aurais beaucoup moins apprécié les Verts de 76 que ceux de maintenant. Et je ne comprendrai jamais comment on peut supporter un club avec lequel on n'a aucun lien géographique ou familial.

Danish
Messages : 26568
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Danish »

Super Friteuse a écrit :
Olaf a écrit :Une grosse différence entre le Sainté des 70's et le PSG d'aujourd'hui, c'est aussi qu'à l'époque tu pouvais t'identifier facilement à l'équipe. Après tout, Rocheteau il avait une bonne gueule d'amoureux pour ta petite sœur, et Patrick Revelli on l'aurait bien vu président du syndicat d'initiatives. Bref, les joueurs étaient encore des gens "normaux" ou à peu près. Et la France était un pays probablement beaucoup plus homogène, culturellement et matériellement, et plus optimiste qu'aujourd'hui. L'ASSE collait bien avec le paternalisme serein et bienveillant du grand patron et de l'Etat des Trentes Glorieuses - condescendant et infantilisant, mais mesuré et ronronnant, caressant.

Avec le PSG ce n'est pas le cas. Ce sont des stars du showbiz, ils vivent sur une autre planète à tous les points de vue - pas que financièrement. Les inégalités sociales et économiques ont explosé, les références identitaires aussi, le contexte social est beaucoup plus éclaté. Il symbolise à merveille le règne du capitaliste décomplexé, qui a du fric et qui trouve normal de s'en servir sans scrupule et sans limite.

Aux Verts de la grande époque est attachée l'image d'un collectif de mecs soudés sublimé par quelques individualités ; Paris, elle, est d'abord envisagée comme une collection de stars qui gravitent autour du soleil Ibrahimovic. Dans les années 70, le public du foot était vu comme une masse d'enfants qui cherchent à s'amuser ; aujourd'hui, c'est un troupeau de vaches à lait qu'il faut traire jusqu'à la dernière goutte.
Oui, je rajouterai que quand Paris vampirise toute l'attention nationale dans tous les domaines, et reçoit assez logiquement du mépris des non-parisiens, Sainté c'est la petite ville ouvrière de province qui grâce au football et à son identité particulière se fait un nom en France. C'est forcément mieux accepté.

Cela dit, je pense que j'aurais beaucoup moins apprécié les Verts de 76 que ceux de maintenant. Et je ne comprendrai jamais comment on peut supporter un club avec lequel on n'a aucun lien géographique ou familial.
Parce que beaucoup de Français vivent dans des zones déshéritées par le foot (Limousin, Dauphiné, Centre France, Savoie etc...)

Sempre Sainté
Messages : 5172
Enregistré le : 17 août 2011, 15:30

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Sempre Sainté »

Danish a écrit :
Super Friteuse a écrit :
Olaf a écrit :Une grosse différence entre le Sainté des 70's et le PSG d'aujourd'hui, c'est aussi qu'à l'époque tu pouvais t'identifier facilement à l'équipe. Après tout, Rocheteau il avait une bonne gueule d'amoureux pour ta petite sœur, et Patrick Revelli on l'aurait bien vu président du syndicat d'initiatives. Bref, les joueurs étaient encore des gens "normaux" ou à peu près. Et la France était un pays probablement beaucoup plus homogène, culturellement et matériellement, et plus optimiste qu'aujourd'hui. L'ASSE collait bien avec le paternalisme serein et bienveillant du grand patron et de l'Etat des Trentes Glorieuses - condescendant et infantilisant, mais mesuré et ronronnant, caressant.

Avec le PSG ce n'est pas le cas. Ce sont des stars du showbiz, ils vivent sur une autre planète à tous les points de vue - pas que financièrement. Les inégalités sociales et économiques ont explosé, les références identitaires aussi, le contexte social est beaucoup plus éclaté. Il symbolise à merveille le règne du capitaliste décomplexé, qui a du fric et qui trouve normal de s'en servir sans scrupule et sans limite.

Aux Verts de la grande époque est attachée l'image d'un collectif de mecs soudés sublimé par quelques individualités ; Paris, elle, est d'abord envisagée comme une collection de stars qui gravitent autour du soleil Ibrahimovic. Dans les années 70, le public du foot était vu comme une masse d'enfants qui cherchent à s'amuser ; aujourd'hui, c'est un troupeau de vaches à lait qu'il faut traire jusqu'à la dernière goutte.
Oui, je rajouterai que quand Paris vampirise toute l'attention nationale dans tous les domaines, et reçoit assez logiquement du mépris des non-parisiens, Sainté c'est la petite ville ouvrière de province qui grâce au football et à son identité particulière se fait un nom en France. C'est forcément mieux accepté.

Cela dit, je pense que j'aurais beaucoup moins apprécié les Verts de 76 que ceux de maintenant. Et je ne comprendrai jamais comment on peut supporter un club avec lequel on n'a aucun lien géographique ou familial.
Parce que beaucoup de Français vivent dans des zones déshéritées par le foot (Limousin, Dauphiné, Centre France, Savoie etc...)
8|
Chateauroux, Evian, Potiers, Foot Union Nord Haut Limousin, Grenoble, ...

:ange: :mrgreen:
ImageOn n'est pas d'un pays on est d'une ville !

___
Messages : 17795
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par ___ »

Super Friteuse a écrit :Cela dit, je pense que j'aurais beaucoup moins apprécié les Verts de 76 que ceux de maintenant. Et je ne comprendrai jamais comment on peut supporter un club avec lequel on n'a aucun lien géographique ou familial.
Tout simplement parce que le terroir et la famille ne sont pas les seuls supports de revendication identitaire. Par exemple, prends tous ces gens qui sont allés se faire tuer en Espagne en 36, ou qui ont émigré en Russie soviétique par choix : ils y sont allés par identification à un idéal, pas par amour de l'Espagne/Russie ou parce que leur famille était originaire de ces pays.

Pourquoi beaucoup de supporters stéphanois ont un penchant naturel pour Liverpool ? Parce qu'on y retrouve à l'origine cette ambiance de club ouvrier dans une grise ville de mineurs, et qui a su s'élever au nez et à la barbe de l'establishment. Il y a une identité de classe en l'occurrence, et l'idée que David triomphe de Goliath - c'est plus ou moins fantasmé, mais là n'est pas la question ;)

Friteuse normale
Messages : 1425
Enregistré le : 01 août 2013, 11:57

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Friteuse normale »

Danish a écrit :
Super Friteuse a écrit :
Olaf a écrit :Une grosse différence entre le Sainté des 70's et le PSG d'aujourd'hui, c'est aussi qu'à l'époque tu pouvais t'identifier facilement à l'équipe. Après tout, Rocheteau il avait une bonne gueule d'amoureux pour ta petite sœur, et Patrick Revelli on l'aurait bien vu président du syndicat d'initiatives. Bref, les joueurs étaient encore des gens "normaux" ou à peu près. Et la France était un pays probablement beaucoup plus homogène, culturellement et matériellement, et plus optimiste qu'aujourd'hui. L'ASSE collait bien avec le paternalisme serein et bienveillant du grand patron et de l'Etat des Trentes Glorieuses - condescendant et infantilisant, mais mesuré et ronronnant, caressant.

Avec le PSG ce n'est pas le cas. Ce sont des stars du showbiz, ils vivent sur une autre planète à tous les points de vue - pas que financièrement. Les inégalités sociales et économiques ont explosé, les références identitaires aussi, le contexte social est beaucoup plus éclaté. Il symbolise à merveille le règne du capitaliste décomplexé, qui a du fric et qui trouve normal de s'en servir sans scrupule et sans limite.

Aux Verts de la grande époque est attachée l'image d'un collectif de mecs soudés sublimé par quelques individualités ; Paris, elle, est d'abord envisagée comme une collection de stars qui gravitent autour du soleil Ibrahimovic. Dans les années 70, le public du foot était vu comme une masse d'enfants qui cherchent à s'amuser ; aujourd'hui, c'est un troupeau de vaches à lait qu'il faut traire jusqu'à la dernière goutte.
Oui, je rajouterai que quand Paris vampirise toute l'attention nationale dans tous les domaines, et reçoit assez logiquement du mépris des non-parisiens, Sainté c'est la petite ville ouvrière de province qui grâce au football et à son identité particulière se fait un nom en France. C'est forcément mieux accepté.

Cela dit, je pense que j'aurais beaucoup moins apprécié les Verts de 76 que ceux de maintenant. Et je ne comprendrai jamais comment on peut supporter un club avec lequel on n'a aucun lien géographique ou familial.
Parce que beaucoup de Français vivent dans des zones déshéritées par le foot (Limousin, Dauphiné, Centre France, Savoie etc...)
Dauphiné : GF38 ? Avec de plus en plus de supps, ils finiront bien par s'en sortir.
Le Centre : Tours, Châteauroux, Orléans, Laval, Angers...

OK pour Limoges et la Savoie (si on ne compte pas l'ETG).

Danish
Messages : 26568
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Danish »

Non mais oui, ok, tu peux compter les clubs de D2. Crois moi, ils ne drainent pas beaucoup de ferveur. Tu peux rajouter le Poitou au fait, même si les Chamois Niortais y évoluent, l'Auvergne qui est trop terre de rugby pour le Clermont Foot et la Franche-Comté où Sochaux n'est pas aussi populaire qu'on pourrait le croire.


Ps: Angers et Laval n'appartiennent pas à la région Centre :mrgreen:

Friteuse normale
Messages : 1425
Enregistré le : 01 août 2013, 11:57

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Friteuse normale »

Balekouye, pour moi c'est le Centre géographique. J'aurais bien cité Le Mans, mais pas de chance ils ont disparu. :mrgreen:
Ah et même si ça fait drôle, Angers est en Ligue 1. :happy1:

Justement, pour moi, quand t'es tourangeau, lavallois, castelroussin, tu supportes l'équipe de ta région, de ta ville. Je sais que ça fait un brin identitaire comme démarche ( :happy1: ), mais ça me semble logique de soutenir l'équipe de sa région avant toute autre chose. Et si vraiment il n'y en a pas, là OK (mais il faut vraiment aimer le football, car il y a souvent des alternatives comme le rugby, le basket...)

De plus, il n'y a pas que dans les déserts footballistiques que les gens supportent un gros club (français ou non) plutôt que le club local. C'est bien ça le problème.

@Olaf : Je parle de supporter une équipe, pas de s'en sentir proche. Évidemment qu'on se sent plus ou moins proches de Liverpool, Dortmund, etc, mais on ne les supporte pas (ou alors une minorité).

Galcian
Messages : 2407
Enregistré le : 23 juil. 2013, 13:49

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Galcian »

Olaf a écrit :
Super Friteuse a écrit :Cela dit, je pense que j'aurais beaucoup moins apprécié les Verts de 76 que ceux de maintenant. Et je ne comprendrai jamais comment on peut supporter un club avec lequel on n'a aucun lien géographique ou familial.
Tout simplement parce que le terroir et la famille ne sont pas les seuls supports de revendication identitaire. Par exemple, prends tous ces gens qui sont allés se faire tuer en Espagne en 36, ou qui ont émigré en Russie soviétique par choix : ils y sont allés par identification à un idéal, pas par amour de l'Espagne/Russie ou parce que leur famille était originaire de ces pays.

Pourquoi beaucoup de supporters stéphanois ont un penchant naturel pour Liverpool ? Parce qu'on y retrouve à l'origine cette ambiance de club ouvrier dans une grise ville de mineurs, et qui a su s'élever au nez et à la barbe de l'establishment. Il y a une identité de classe en l'occurrence, et l'idée que David triomphe de Goliath - c'est plus ou moins fantasmé, mais là n'est pas la question ;)
D'ailleurs c'est pas hyper logique, Everton correspondant encore mieux à ces valeurs.

___
Messages : 17795
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par ___ »

Galcian a écrit :
Olaf a écrit :
Super Friteuse a écrit :Cela dit, je pense que j'aurais beaucoup moins apprécié les Verts de 76 que ceux de maintenant. Et je ne comprendrai jamais comment on peut supporter un club avec lequel on n'a aucun lien géographique ou familial.
Tout simplement parce que le terroir et la famille ne sont pas les seuls supports de revendication identitaire. Par exemple, prends tous ces gens qui sont allés se faire tuer en Espagne en 36, ou qui ont émigré en Russie soviétique par choix : ils y sont allés par identification à un idéal, pas par amour de l'Espagne/Russie ou parce que leur famille était originaire de ces pays.

Pourquoi beaucoup de supporters stéphanois ont un penchant naturel pour Liverpool ? Parce qu'on y retrouve à l'origine cette ambiance de club ouvrier dans une grise ville de mineurs, et qui a su s'élever au nez et à la barbe de l'establishment. Il y a une identité de classe en l'occurrence, et l'idée que David triomphe de Goliath - c'est plus ou moins fantasmé, mais là n'est pas la question ;)
D'ailleurs c'est pas hyper logique, Everton correspondant encore mieux à ces valeurs.
Après y a la com :mrgreen: Il y a même une science qui essaie d'émerger, pour expliquer ce genre de phénomènes :
https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9diologie

Spartakus
Messages : 258
Enregistré le : 05 août 2013, 13:54
Localisation : Toulouse

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Spartakus »

Pour une fois que But Football dit quelque chose de sensé ... :]
JCB n'a pas simulé, Bayall il a marqué !

http://www.butfootballclub.fr/1628382-o ... i-le-losc/

Benjis
Messages : 4559
Enregistré le : 13 févr. 2014, 17:55

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Benjis »

Ils ont juste repris le site arbitrage video...

___
Messages : 17795
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par ___ »

Benjis a écrit :Ils ont juste repris le site arbitrage video...
Qui ne sert à rien, mais on va pas reprendre le débat :mrgreen:

martien
Messages : 4082
Enregistré le : 26 nov. 2012, 23:47

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par martien »

Super Friteuse a écrit :Balekouye, pour moi c'est le Centre géographique. J'aurais bien cité Le Mans, mais pas de chance ils ont disparu. :mrgreen:
Ah et même si ça fait drôle, Angers est en Ligue 1. :happy1:

Justement, pour moi, quand t'es tourangeau, lavallois, castelroussin, tu supportes l'équipe de ta région, de ta ville. Je sais que ça fait un brin identitaire comme démarche ( :happy1: ), mais ça me semble logique de soutenir l'équipe de sa région avant toute autre chose. Et si vraiment il n'y en a pas, là OK (mais il faut vraiment aimer le football, car il y a souvent des alternatives comme le rugby, le basket...)

De plus, il n'y a pas que dans les déserts footballistiques que les gens supportent un gros club (français ou non) plutôt que le club local. C'est bien ça le problème.

@Olaf : Je parle de supporter une équipe, pas de s'en sentir proche. Évidemment qu'on se sent plus ou moins proches de Liverpool, Dortmund, etc, mais on ne les supporte pas (ou alors une minorité).
Pour une fois, je ne suis pas d'accord avec toi. Les sentiments ne se contrôlent pas. Tu peux réellement et sincèrement aimer avec passion un club avec lequel tu n'as aucun lien familial ou géographique. Tu peux aimer son histoire, son identité, ses couleurs, ce qu'il représente. J'ai un profond mépris pour ceux qui se disent grands supporters du Barça, du Real ou du Chelsea juste parce qu'ils gagnent (et qui ne le seront plus quand "leur" club sera moins "hype"), mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac.

De plus, le plus important, ce n'est pas pourquoi on supporte un club, mais comment, et avec quelle intensité. Si t'es franco-français et que tu supportes le FC Vladivostok passionnément, sans jamais l'abandonner, en connaissant son histoire par coeur, t'es plus respectable à mes yeux qu'un pur stépahanois qui va jouer l'ultra à GG uniquement quand l'équipe a de bons résultats ou pour de belles affiches... ;)

Prenons l'exemple d'un gars du Nord qui supporte l'OM. Ca va forcément nous énerver, toi et moi, au premier abord. Mais si le gars est supporter depuis 20 continuellement, qu'il l'est resté dans les pires moments, qu'il connaît l'histoire et l'identité du club comme un vrai marseillais, ça ne me dérange pas. Si comme beaucoup c'est un "suceur" qui suit la mode médiatique, ou veut se la jouer pseudo rebelle ("wesh Marseille représente, c'est la cité des voyous et de la mafia t'as vu"), sans rien capter à l'équipe, au club ou à la tifoseria, là ça me fait chier. Le problème c'est que ceux-là sont la majorité !

Galcian
Messages : 2407
Enregistré le : 23 juil. 2013, 13:49

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Galcian »

Je suis assez d'accord avec Martien. Moi même, j'ai une très grande affection pour le Real Oviedo (j'en suis même socio) pour tout un tas de raisons culturelle, sociales et historiques alors que je ne suis jamais allé en Espagne, et que le club est en Liga Adelante. Bon, j'en suis pas fan comme de Sainté, mais tout de même !

Pareil concernant Leicester en PL. Mais ça, c'est parce que je rentre d'un échange la-bas et que j'ai vibré avec la ville lors de leur remontée fantastique.

Fourina
Messages : 2803
Enregistré le : 14 juin 2013, 03:52

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Fourina »

J'ai le même avis que Superfriteuse. Le club de foot, dans ma conception, représente ta ville ou ta région, c'est pas juste une équipe de sport avec des joueurs qui viennent d'un peu n'importe où. C'est en quelque sorte une représentation de ton territoire.

Pour les cas sociaux qui "supportent" le Barca, Real ou Chelsea, avec le survêtement habituel (et si possible des couleurs bien dégueulasses), ceux-là méritent le bagne aux confins des Monts du Forez.

Mulot
Messages : 4346
Enregistré le : 02 août 2005, 20:59
Localisation : Chaspinhac (43)
Contact :

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Mulot »

Fourina a écrit :J'ai le même avis que Superfriteuse. Le club de foot, dans ma conception, représente ta ville ou ta région, c'est pas juste une équipe de sport avec des joueurs qui viennent d'un peu n'importe où. C'est en quelque sorte une représentation de ton territoire.

Pour les cas sociaux qui "supportent" le Barca, Real ou Chelsea, avec le survêtement habituel (et si possible des couleurs bien dégueulasses), ceux-là méritent le bagne aux confins des Monts du Forez.
Tu peux supporter une équipe car :
- c'est ta ville / région.
- c'est l'équipe supportée par ton père ou un membre de ta famille.
- c'est l'équipe qui produisait le plus beau jeux quand tu as commencé à suivre le foot.
- c'est l'équipe où évoluait un joueur qui te plaisait vraiment.
- c'est l’équipe dont ses supporters te ressemblait le plus.
... En fait il peut y avoir plein de raison possible je suis sûr.

Si c'était juste géographique (ville, région) ça voudrait dire que si tu changes de villes pour ton job, tu devrais aussi supporter une autre équipe ? :happy1:
[img]http://yssingeaux.free.fr/image/avatar/chat.gif[/img]

Maugrim
Messages : 4102
Enregistré le : 14 sept. 2014, 15:58

Re: La saison de L1 2015/2016

Message par Maugrim »

Au final, le foot c'est un boulot pour certains, un sport pour d'autres, et un hobby/passe-temps/jeu/passion pour les autres (dont moi). Laissez les gens aimer l'équipe qu'ils veulent, je vois pas en quoi c'est dérangeant. Y compris ceux qu'on appelle les "footix", ils sont rigolos je trouve. De toute façon, on est tous le Footix/Super Victor de quelqu'un.

Répondre