La ville de Saint-Etienne

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Vertigoal42
Messages : 7357
Enregistré le : 24 juin 2008, 11:01
Localisation : On the road

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Vertigoal42 »

Je ne dénigre pas Lyon III qui est une bonne univ mais qui, dans les faits, est bien en-dessous de Sainté sur la licence et peine à passer devant sur les masters.
Après, forcément, vu le nombre d'étudiants, il est logique de retrouver plus de grands noms qui viennent de Lyon que de Sainté.

Pour les classements, tu peux leur faire dire ce que tu veux. Exemple, je suis en master à Tours, classé 4e de France dans sa spécialité. Je suis persuadé que si je l'avais fait à Lyon (bien en dessous au classement) ou a Aix (idem) j'aurais appris plus de choses.
Cependant je ne regrette pas d’être venu ici mais pour d'autres raisons, je cherchais en effet un master moins dense pour préparer des concours. Mais si j'avais voulu trouver un bon master pour persévérer dans le droit, c'est pas ici que je l'aurai trouvé. Et pourtant : 4e de France ... Ca ne veut rien dire !
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Carabinvert
Messages : 1321
Enregistré le : 29 août 2005, 18:59
Localisation : Saint-Just Saint-Rambert (42)

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Carabinvert »

Personnellement, je ne jugerai pas la qualité d'une UFR sur la réussite d'un individu à un concours.
Les éléments retenus habituellement par l'AERES sont surtout les travaux des équipes de recherche et je ne crois pas qu'il y en ait en Droit à St-E.

Comme d'habitude, on souffre de s'être fait phagocyter par Fyon dans le PRES.

Vertigoal42
Messages : 7357
Enregistré le : 24 juin 2008, 11:01
Localisation : On the road

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Vertigoal42 »

Carabinvert a écrit :Personnellement, je ne jugerai pas la qualité d'une UFR sur la réussite d'un individu à un concours.
Les éléments retenus habituellement par l'AERES sont surtout les travaux des équipes de recherche et je ne crois pas qu'il y en ait en Droit à St-E.

Comme d'habitude, on souffre de s'être fait phagocyter par Fyon dans le PRES.
Une réussite ponctuelle je dirai pas, mais Sainté est régulièrement bien placée dans ces concours.
De plus il existe deux bons instituts de recherche à Sainté tant en droit public/privé
Le PRES aurait pu permettre d'obtenir le label légal "pole universitaire" mais je crois que c'est raté (a confirmer)
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Carabinvert
Messages : 1321
Enregistré le : 29 août 2005, 18:59
Localisation : Saint-Just Saint-Rambert (42)

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Carabinvert »

Ok, merci. Par contre, je ne crois pas qu'il y ait d'équipe labelisée (EA), et c'est ça qui permet de garder les bons dans un cercle "vertueux".
Ne pas avoir d'EA, c'est un peu comme avoir un centre de formation sans équipe pro où faire jouer les espoirs formés.

Vertigoal42
Messages : 7357
Enregistré le : 24 juin 2008, 11:01
Localisation : On the road

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Vertigoal42 »

Malheureusement je ne peux pas te répondre, ma connaissance s'arrête ici :cote:
Mais ca ne m'étonnerait pas que ca soit exact
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Vertigoal42
Messages : 7357
Enregistré le : 24 juin 2008, 11:01
Localisation : On the road

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Vertigoal42 »

Je rajoute que Sainté a en plus gagné la finale nationale à Paris d'un autre concours de plaidoirie, le concours Lysias.
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

José
Messages : 49082
Enregistré le : 06 juil. 2005, 10:40

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par José »

Laura Duc remporte le concours Lysias

Laura Duc, étudiante en 2e année de Licence en Droit à Saint-Etienne, a remporté ce 9 mai 2012 le concours d'éloquence Lysias, en terrassant en finale le représentant de l'Université de Paris-Assas, à l'issue d'une brillante plaidoirie.

Après Charlotte Balique en 2006 et Sabri Khaldi en 2007, c'est la 3e fois en une dizaine d'années que les Stéphanois remportent ce concours national.

http://www.zoomdici.fr" onclick="window.open(this.href);return false;
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion" (Saint-Augustin)
"Allez les Verts !" (Saint-Etienne)

mich'tard!
Messages : 1032
Enregistré le : 08 sept. 2009, 16:10

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par mich'tard! »

José a écrit :Laura Duc remporte le concours Lysias

Laura Duc, étudiante en 2e année de Licence en Droit à Saint-Etienne, a remporté ce 9 mai 2012 le concours d'éloquence Lysias, en terrassant en finale le représentant de l'Université de Paris-Assas, à l'issue d'une brillante plaidoirie.

Après Charlotte Balique en 2006 et Sabri Khaldi en 2007, c'est la 3e fois en une dizaine d'années que les Stéphanois remportent ce concours national.

http://www.zoomdici.fr" onclick="window.open(this.href);return false;
petit à petit elle fait son trou... Duc... (desolé)
l'amour du maillot! c'est nous qu'on a les plus beaux!

José
Messages : 49082
Enregistré le : 06 juil. 2005, 10:40

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par José »

Interview parue aujourd'hui sur le site de Capital :

"Les appartements s’échangent dès 1350 euros le mètre carré dans le centre de Saint-Etienne"

Depuis quatre ans, les prix restent stables à Saint Etienne, l’une des grandes agglomérations les moins chères de France. Le point du marché par Eric Micheau, gérant de trois agences Laforêt.

Capital.fr : Comment s’est comporté le marché immobilier stéphanois depuis janvier ?

Eric Micheau : Il est en dents de scie, en parfaite continuité avec 2011. Nous avons connu un regain des ventes à la fin de l’automne, puis un hiver plus calme et un printemps avec un nombre de transactions variable d’une semaine sur l’autre. Les prix ont retrouvé leur niveau de 2008, sauf pour les appartements situés dans les grands immeubles des années 60 et 70 avec beaucoup de charges et des travaux de rénovation prévues dans la copropriété. Pour ce type de biens, nettement moins demandés, les propriétaires doivent consentir à d’importants rabais s’ils veulent vendre.

Capital.fr : Quels sont les profils des acheteurs actuels?

Eric Micheau : Beaucoup d’investisseurs recherchent des surfaces de 45 à 65 mètres carrés, entre 50.000 et 75.000 euros, qu’ils louent ensuite entre 8 et 8,5 euros le mètre carré. Nous comptons aussi de nombreux acheteurs en quête d’une résidence principale. Le gros des transactions à l’heure actuelle se fait dans des budgets inférieurs à 100.000 euros. Au-delà de cette barre, nous avons nettement moins de demandes et énormément d’offres, les acquéreurs qui disposent d’un bon budget ont donc le choix.

Capital.fr : Quel est le niveau de prix constaté actuellement en centre-ville ?

Eric Micheau : Les tarifs sont homogènes dans le centre. Pour un appartement, comptez en moyenne entre 1350 et 1450 euros le mètre carré à Saint Etienne centre et nord, et entre 1.250 et 1300 euros le mètre carré à Saint Etienne sud. Le marché des maisons, en première couronne, est très différent, car il y a peu de transactions, du coup les prix se maintiennent, voire sont en légère augmentation dans les communes les plus prisées. Il faut compter en moyenne entre 230.000 et 250.000 euros pour une maison récente en bon état de 110 mètres carrés avec un jardin de 500 mètres carrés.

Capital.fr : Pensez-vous que le marché est sain ?

Eric Micheau : Le marché reste dynamique, car nous vendons à des prix très raisonnables. Le problème est que beaucoup trop de biens ne sont pas du tout au prix de marché. Des propriétaires qui ont acheté récemment mettent en vente en pensant récupérer les frais de notaire, le coût des travaux d’embellissement et en plus faire une plus-value ! Ils sont de 20 à 25% au-dessus du prix de marché et ne vendent pas. Nous ne sommes plus du tout dans un marché spéculatif. En face, les acheteurs sont nettement plus informés qu’avant, ils connaissent très bien le niveau des prix de chaque quartier. Lorsqu’un bien est surestimé, il n’est même pas visité : nous essayons de l’expliquer aux vendeurs, mais beaucoup ne nous écoutent pas. Actuellement je refuse un mandat par jour, car j’estime ne pas rendre service aux vendeurs en acceptant leurs biens à des prix déraisonnables.

Capital.fr : Comment voyez-vous le marché évoluer ?

Eric Micheau : Il y a toujours un beau potentiel. Même si les prix sont à l’étal depuis quatre ans, le marché est actif. Nous avons la chance d’être dans une ville en pleine rénovation, sympathique à vivre et qui reste accessible à toutes les classes d’acheteurs. A Saint Etienne nous n’avons pas connu de flambée des prix, mais nous n’aurons pas non plus de krach.

Propos recueillis par Marie Pellefigue

http://www.capital.fr" onclick="window.open(this.href);return false;
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion" (Saint-Augustin)
"Allez les Verts !" (Saint-Etienne)

Malmont
Messages : 3356
Enregistré le : 06 sept. 2011, 14:40
Localisation : À 2 pas de GG

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Malmont »

Je complèterai que le marché de l'ancien est très attractif quand on voit ce qui sort sur le neuf aujourd'hui. A titre d'exemple, sur le quartier de Châteaucreux (quartier en forte mutation avec l'intervention de l'EPASE), j'ai vu passer des prix complètement hors-marché pour des appartements de taille moyenne (T3) de 59 m² pour... 179 000€ 8|. Rue Dalgabio pour ceux qui veulent voir à quoi ressemble les immeubles (petit balcon, vis à vis...).
Le monde est trop sérieux, les problèmes trop nombreux pour, en plus, rendre le football chiant. Jürgen Klopp

Al Greendaø
Messages : 4529
Enregistré le : 01 juin 2007, 17:32

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Al Greendaø »

75000€ pour 70 m², pinaise les stéphanois ont bien de la chance... 8/

dodge
Messages : 1099
Enregistré le : 15 juin 2007, 09:11
Localisation : 74- Annecy

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par dodge »

Tu m étonne !!! Pour la même somme tu peux acquérir un studio de max 15m2 à Annecy !!!!
Ou alors 2 garage en plein centre ville !!!

Malmont
Messages : 3356
Enregistré le : 06 sept. 2011, 14:40
Localisation : À 2 pas de GG

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Malmont »

Oui mais l'écart dans les salaires est le même entre Sainté et Annecy ou Paris :/
Le monde est trop sérieux, les problèmes trop nombreux pour, en plus, rendre le football chiant. Jürgen Klopp

le tom
Messages : 854
Enregistré le : 16 août 2005, 11:15

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par le tom »

Al Bâtard a écrit :75000€ pour 70 m², pinaise les stéphanois ont bien de la chance... 8/
ou t'as lu ca ?

dodge
Messages : 1099
Enregistré le : 15 juin 2007, 09:11
Localisation : 74- Annecy

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par dodge »

Le smic est le même à Annecy et sainté, Paris je dis pas, mais ça m étonnerait qu'il y est une énorme diff de salaire Sainté/Annecy..

___
Messages : 17777
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par ___ »

C'est pas sur le SMIC que l'immobilier aligne ses tarifs, malheureusement. J'espère que les nouvelles personnes aux manettes arriveront à réguler ce marché-là : avec près de 100 hts au km2, l'immobilier ne peut plus être un marché libre sujet à spéculation.

Malmont
Messages : 3356
Enregistré le : 06 sept. 2011, 14:40
Localisation : À 2 pas de GG

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Malmont »

Et pourtant, ayant de la famille à Annecy qui fait le même boulot que mon frère (pompier donc fonctionnaire avec des grilles et tout et tout mais des primes différentes en fonction du territoire), je peux te dire que les salaires sont totalement différents (du simple au double minimum).
Et il ne faut pas se leurrer : les gens ne vivent pas là où ils n'ont pas les moyens. Tu as une indexation des salaires par rapport au coût de la vie. Dans mon taf (structure privée), avec plus d'expérience que mes collègues de Grenoble ou Lyon, mon salaire est plus bas.
Le monde est trop sérieux, les problèmes trop nombreux pour, en plus, rendre le football chiant. Jürgen Klopp

___
Messages : 17777
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par ___ »

Malmont a écrit :Et pourtant, ayant de la famille à Annecy qui fait le même boulot que mon frère (pompier donc fonctionnaire avec des grilles et tout et tout mais des primes différentes en fonction du territoire), je peux te dire que les salaires sont totalement différents (du simple au double minimum).
Et il ne faut pas se leurrer : les gens ne vivent pas là où ils n'ont pas les moyens. Tu as une indexation des salaires par rapport au coût de la vie. Dans mon taf (structure privée), avec plus d'expérience que mes collègues de Grenoble ou Lyon, mon salaire est plus bas.
Ca dépend vraiment des boîtes. J'ai commencé à Paris à 1300 nets, avec pourtant un boulot de niveau bac+5. Sur la région parisienne, les gens vont habiter à 1h30/2h de leur boulot tellement c'est cher. Et y a des logements vides en plein centre. C'est d'une inefficacité économique, sociale et environnementale infâmante.

.........
Messages : 14711
Enregistré le : 08 sept. 2005, 17:54
Localisation : Paris

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par ......... »

Olaf a écrit :
Malmont a écrit :Et pourtant, ayant de la famille à Annecy qui fait le même boulot que mon frère (pompier donc fonctionnaire avec des grilles et tout et tout mais des primes différentes en fonction du territoire), je peux te dire que les salaires sont totalement différents (du simple au double minimum).
Et il ne faut pas se leurrer : les gens ne vivent pas là où ils n'ont pas les moyens. Tu as une indexation des salaires par rapport au coût de la vie. Dans mon taf (structure privée), avec plus d'expérience que mes collègues de Grenoble ou Lyon, mon salaire est plus bas.
Ca dépend vraiment des boîtes. J'ai commencé à Paris à 1300 nets, avec pourtant un boulot de niveau bac+5. Sur la région parisienne, les gens vont habiter à 1h30/2h de leur boulot tellement c'est cher. Et y a des logements vides en plein centre. C'est d'une inefficacité économique, sociale et environnementale infâmante.
Tu serais pas un peu de Marseille ? :mrgreen:

Gillesr1
Messages : 2474
Enregistré le : 02 sept. 2005, 10:51
Localisation : Loire
Contact :

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Gillesr1 »

Marseille est à plus de 1h30/2h de Paris.....pour faire Paris-Marseille, il faut au moins 15 heures de route :mrgreen:

dodge
Messages : 1099
Enregistré le : 15 juin 2007, 09:11
Localisation : 74- Annecy

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par dodge »

À titre indicatif pour un T3 de 68m2 sur Annecy je paie 870€ de loyer, et je gagne pas 8000€ par mois..
Le même bien sur Sainte doit sûrement être 2 fois moins cher et pourtant je dois pas gagner 2* plus qu'une personne faisant le même taf que moi sur Sainte !!

Gillesr1
Messages : 2474
Enregistré le : 02 sept. 2005, 10:51
Localisation : Loire
Contact :

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Gillesr1 »

dodge a écrit :À titre indicatif pour un T3 de 68m2 sur Annecy je paie 870€ de loyer, et je gagne pas 8000€ par mois..
Le même bien sur Sainte doit sûrement être 2 fois moins cher et pourtant je dois pas gagner 2* plus qu'une personne faisant le même taf que moi sur Sainte !!
Je connais bien les 2 secteurs et les salaires sont plutot un peu supérieurs à Annecy (la Suisse n'est pas bien loin et les loyers et le niveau de vie sont supérieurs)....à Sainté, les loyers sont certes moins chers, mais niveau emploi c'est pas ca...CQFD ;)

___
Messages : 17777
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par ___ »

vertigogo a écrit :
Olaf a écrit :
Malmont a écrit :Et pourtant, ayant de la famille à Annecy qui fait le même boulot que mon frère (pompier donc fonctionnaire avec des grilles et tout et tout mais des primes différentes en fonction du territoire), je peux te dire que les salaires sont totalement différents (du simple au double minimum).
Et il ne faut pas se leurrer : les gens ne vivent pas là où ils n'ont pas les moyens. Tu as une indexation des salaires par rapport au coût de la vie. Dans mon taf (structure privée), avec plus d'expérience que mes collègues de Grenoble ou Lyon, mon salaire est plus bas.
Ca dépend vraiment des boîtes. J'ai commencé à Paris à 1300 nets, avec pourtant un boulot de niveau bac+5. Sur la région parisienne, les gens vont habiter à 1h30/2h de leur boulot tellement c'est cher. Et y a des logements vides en plein centre. C'est d'une inefficacité économique, sociale et environnementale infâmante.
Tu serais pas un peu de Marseille ? :mrgreen:
Non, non. J'habite plein centre de Paris, je travaille en petite couronne ; je mets de porte à porte entre 45 minutes et 1h30 selon le mode de transport et les difficultés de circulation. Les personnes qui doivent faire du banlieue/banlieue mettent facilement 1h30. Un mec qui habite à Nanterre et qui bosse à Marne-la-Vallée (cas très plausible) a 1h de RER devant lui, à quoi il faut ajouter les trajets des transports en commun vers sa destination. Sans compter ceux qui vont habiter à Chartres, en Normandie, à Tours, etc. J'en connais même qui font des allers-retours quotidiens Montbard-Paris en TGV (1h04, de gare à gare). Et puis le passage des zones RATP en zone unique a été l'un des grands enjeux de la campagne des régionales. Le pire que j'ai vu (mais j'espère que c'était un cas isolé), c'était un mec qui habitait Toulouse et qui faisait 2 ou 3 A/R en avion par semaine.

TitusPullo77
Messages : 33949
Enregistré le : 28 juil. 2005, 11:49
Localisation : En bordure de forêt de Fontainebleau

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par TitusPullo77 »

Olaf a écrit :
vertigogo a écrit :
Olaf a écrit :
Malmont a écrit :Et pourtant, ayant de la famille à Annecy qui fait le même boulot que mon frère (pompier donc fonctionnaire avec des grilles et tout et tout mais des primes différentes en fonction du territoire), je peux te dire que les salaires sont totalement différents (du simple au double minimum).
Et il ne faut pas se leurrer : les gens ne vivent pas là où ils n'ont pas les moyens. Tu as une indexation des salaires par rapport au coût de la vie. Dans mon taf (structure privée), avec plus d'expérience que mes collègues de Grenoble ou Lyon, mon salaire est plus bas.
Ca dépend vraiment des boîtes. J'ai commencé à Paris à 1300 nets, avec pourtant un boulot de niveau bac+5. Sur la région parisienne, les gens vont habiter à 1h30/2h de leur boulot tellement c'est cher. Et y a des logements vides en plein centre. C'est d'une inefficacité économique, sociale et environnementale infâmante.
Tu serais pas un peu de Marseille ? :mrgreen:
Non, non. J'habite plein centre de Paris, je travaille en petite couronne ; je mets de porte à porte entre 45 minutes et 1h30 selon le mode de transport et les difficultés de circulation. Les personnes qui doivent faire du banlieue/banlieue mettent facilement 1h30. Un mec qui habite à Nanterre et qui bosse à Marne-la-Vallée (cas très plausible) a 1h de RER devant lui, à quoi il faut ajouter les trajets des transports en commun vers sa destination. Sans compter ceux qui vont habiter à Chartres, en Normandie, à Tours, etc. J'en connais même qui font des allers-retours quotidiens Montbard-Paris en TGV (1h04, de gare à gare). Et puis le passage des zones RATP en zone unique a été l'un des grands enjeux de la campagne des régionales. Le pire que j'ai vu (mais j'espère que c'était un cas isolé), c'était un mec qui habitait Toulouse et qui faisait 2 ou 3 A/R en avion par semaine.
Je confirme : 1h30 de trajet minum.
Tu travailles dans quel coin, Olaf ?

.........
Messages : 14711
Enregistré le : 08 sept. 2005, 17:54
Localisation : Paris

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par ......... »

Batard77 a écrit :
Olaf a écrit :
vertigogo a écrit :
Olaf a écrit :
Malmont a écrit :Et pourtant, ayant de la famille à Annecy qui fait le même boulot que mon frère (pompier donc fonctionnaire avec des grilles et tout et tout mais des primes différentes en fonction du territoire), je peux te dire que les salaires sont totalement différents (du simple au double minimum).
Et il ne faut pas se leurrer : les gens ne vivent pas là où ils n'ont pas les moyens. Tu as une indexation des salaires par rapport au coût de la vie. Dans mon taf (structure privée), avec plus d'expérience que mes collègues de Grenoble ou Lyon, mon salaire est plus bas.
Ca dépend vraiment des boîtes. J'ai commencé à Paris à 1300 nets, avec pourtant un boulot de niveau bac+5. Sur la région parisienne, les gens vont habiter à 1h30/2h de leur boulot tellement c'est cher. Et y a des logements vides en plein centre. C'est d'une inefficacité économique, sociale et environnementale infâmante.
Tu serais pas un peu de Marseille ? :mrgreen:
Non, non. J'habite plein centre de Paris, je travaille en petite couronne ; je mets de porte à porte entre 45 minutes et 1h30 selon le mode de transport et les difficultés de circulation. Les personnes qui doivent faire du banlieue/banlieue mettent facilement 1h30. Un mec qui habite à Nanterre et qui bosse à Marne-la-Vallée (cas très plausible) a 1h de RER devant lui, à quoi il faut ajouter les trajets des transports en commun vers sa destination. Sans compter ceux qui vont habiter à Chartres, en Normandie, à Tours, etc. J'en connais même qui font des allers-retours quotidiens Montbard-Paris en TGV (1h04, de gare à gare). Et puis le passage des zones RATP en zone unique a été l'un des grands enjeux de la campagne des régionales. Le pire que j'ai vu (mais j'espère que c'était un cas isolé), c'était un mec qui habitait Toulouse et qui faisait 2 ou 3 A/R en avion par semaine.
Je confirme : 1h30 de trajet minum.
Tu travailles dans quel coin, Olaf ?
Oui sauf que ceux qui habitent vraiment loin, c'est souvent par choix.

Verrouillé