[Basket] Reprise saison NBA

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

junior13
Messages : 1408
Enregistré le : 07 sept. 2005, 22:03
Localisation : Paris

Message par junior13 »

on peut trouver ou les horaires des match passant sur canal plus ??
et au faite merci a tous les gens qui nous font part de leur analyse sur le basket c est vraiment sympa a lire
pour le baseball t'as pu voir les match sur quel chaine et pareil si quelqun peut expliquer les regles ca serait sympa :wink:
merci pour tout

Cicilemon
Messages : 4949
Enregistré le : 22 juil. 2005, 08:57
Localisation : Sainté

Message par Cicilemon »

kelk'un a t il le résultat du SEB?
??

lolo72
Messages : 1001
Enregistré le : 02 août 2005, 21:20
Localisation : Le Mans

Message par lolo72 »

Ynodu a écrit :kelk'un a t il le résultat du SEB?

Saint Etienne 89 95 Orléans :cry:
[img]http://www.msb.fr/images/clubs/logo/lemans.jpg[/img]
"Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser,
des blessures si profondes,
qu'elles se sont emparées de vous "

Karamba
Messages : 5323
Enregistré le : 03 août 2005, 07:18

Message par Karamba »

Ynodu a écrit :kelk'un a t il le résultat du SEB?
Page précédente.


Bon, sinon, les Finales de Conf' commence dès ce soir avec l'Est.

Pronostics :

Detroit-Miami : Chaud, chaud, chaud... Personne ne s'attendait à voir Detroit autant en difficulté contre Cleveland et personne ne s'attendait à voir Miami survoler sa série contre New Jersey. Du coup, le pronostic est bien difficile... 4-3 Detroit mais j'aimerai plus que Miami passe.

Dallas-Phoenix : Là, les deux vont arriver sur les rotules après ce deuxième tour de folie. Dallas a sans conteste plus de talents sur toutes les lignes que Phoenix, je dis Dallas en 5.

lolo72
Messages : 1001
Enregistré le : 02 août 2005, 21:20
Localisation : Le Mans

Message par lolo72 »

et tres belle victoire du MSB face l'asvel 79 a 69 :ola:
[img]http://www.msb.fr/images/clubs/logo/lemans.jpg[/img]
"Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser,
des blessures si profondes,
qu'elles se sont emparées de vous "

Cicilemon
Messages : 4949
Enregistré le : 22 juil. 2005, 08:57
Localisation : Sainté

Message par Cicilemon »

lolo72 a écrit :
Ynodu a écrit :kelk'un a t il le résultat du SEB?

Saint Etienne 89 95 Orléans :cry:
PUt***
??

vinsanity
Messages : 6334
Enregistré le : 26 août 2005, 21:44
Localisation : Sainté

Message par vinsanity »

Ynodu a écrit :
lolo72 a écrit :
Ynodu a écrit :kelk'un a t il le résultat du SEB?

Saint Etienne 89 95 Orléans :cry:
PUt***
Rien à dire. Victoire logique. En laissant autant de position ouvertes à 3pts, fallait pas s'étonner. En première mi-temps on a tenu grace à une domination aux rebonds. Mais ensuite, Aka, et pas que lui, ont été laissé libre comme l'air et en ont bien profité (12/23 au total à 3pts).

Phillips est sorti en se tenant la cuisse. Ce n'est pas fini, mais ça y ressemble un peu.

CeBri
Messages : 14751
Enregistré le : 14 sept. 2005, 19:26

Message par CeBri »

http://www.saint-etienne-basket.com/pag ... php?id=107

Les Stéphanois ont raté la première marche des quarts de finale en s'inclinant au Stadium. Maladroits d'entrée, un temps en retard en défense, ils ont concédé un malus de douze points (12-24 à la 8ème) avant de retrouver des couleurs dans le deuxième quart-temps. Un joli retour qui leur permettait de virer en tête à la pause (40-39).
Au début de la seconde période, les Verts prenaient six points d'avance (52-46) mais ils n'avaient ni la rigueur, ni le jus en défense pour faire le break. Orléans recollait grâce à sa réussite à trois points (12 sur 23 sur l'ensemble du match), un exercice où Wilfrid Aka était sur un nuage (5 sur 5). L'ancien stéphanois donnait ainsi 14 pts d'avance à son équipe (82-68) à l'entrée du money-time.
Le SEB avait le mérite d'y croire jusqu'au bout à l'image de Ringstrom, meilleure évaluation du match avec 17 pts et 9 rebonds, mais venait échouer à six points de l'équipe de Fellah. Il lui faudra désormais s'imposer deux fois à Orléans (samedi et mardi prochain) pour obtenir sa place en demi finale des playoffs.

CeBri
Messages : 14751
Enregistré le : 14 sept. 2005, 19:26

Message par CeBri »

Toujours pas de diffusion sur Canal + cette nuit... ils deviennent gonflant... J'ai pas encore vu un seul match des playoff !

CeBri
Messages : 14751
Enregistré le : 14 sept. 2005, 19:26

Message par CeBri »

48 - 44 à la mi temps pour Miami !

Jeremie
Messages : 792
Enregistré le : 02 août 2005, 17:32

Message par Jeremie »

66-61 pour Miami à la fin du 3ème quart temps face aux Pistons au cours d'un match vraiment indécis.
[img]http://img526.imageshack.us/img526/2657/ubnycb46al.jpg[/img]
[img]http://img71.imageshack.us/img71/4428/newyorker2aq.png[/img]

Jeremie
Messages : 792
Enregistré le : 02 août 2005, 17:32

Message par Jeremie »

C'est fini entre Miami et Detroit. 91-86 pour les Heat de Shaq ^^
Miami 1 - 0 Detroit dans cette finale de conférence Est.

Je laisse la place aux prox pour les analyses, car moi ... :lol: Enfin, c'était un bon match, indécis jusqu'à la fin, même si Miami avait creusé un écart de 10 points en début de dernier quart temps :)

tableau récapitulatif ici
[img]http://img526.imageshack.us/img526/2657/ubnycb46al.jpg[/img]
[img]http://img71.imageshack.us/img71/4428/newyorker2aq.png[/img]

vinsanity
Messages : 6334
Enregistré le : 26 août 2005, 21:44
Localisation : Sainté

Message par vinsanity »

Bah l'analyse est vite faite, ... quand d'un coté dans la case "% aux tirs" t'as une équipe à 56% et de l'autre une équipe à 37%, tu comprends vite laquelle a gagné. Quand en plus la même équipe gagne la battaille du rebond 43-33, tu te demandes pourquoi l'écart n'est pas plus grand. Donc victoire totalement logique du Heat qui a dominé dans tous les secteurs mais l'emporte que de 5 points à cause des ballons perdus (15 pour Miami contre seulement 6 du coté des Pistons).

Sorbiers
Messages : 10544
Enregistré le : 28 juil. 2005, 09:54
Localisation : BLL

Message par Sorbiers »

vinsanity a écrit :
Ynodu a écrit :
lolo72 a écrit :
Ynodu a écrit :kelk'un a t il le résultat du SEB?

Saint Etienne 89 95 Orléans :cry:
PUt***
Rien à dire. Victoire logique. En laissant autant de position ouvertes à 3pts, fallait pas s'étonner. En première mi-temps on a tenu grace à une domination aux rebonds. Mais ensuite, Aka, et pas que lui, ont été laissé libre comme l'air et en ont bien profité (12/23 au total à 3pts).

Phillips est sorti en se tenant la cuisse. Ce n'est pas fini, mais ça y ressemble un peu.
:cry: :cry: :cry:
"Les succès ne justifient pas la philosophie de l’équipe... Le hasard joue un rôle immense. L'important ce ne sont pas les résultats mais le procédé et c'est sur ce procédé qu'il faut juger le travail d'un entraineur" Juanma Lillo

CeBri
Messages : 14751
Enregistré le : 14 sept. 2005, 19:26

Message par CeBri »

vinsanity a écrit :Bah l'analyse est vite faite, ... quand d'un coté dans la case "% aux tirs" t'as une équipe à 56% et de l'autre une équipe à 37%, tu comprends vite laquelle a gagné. Quand en plus la même équipe gagne la battaille du rebond 43-33, tu te demandes pourquoi l'écart n'est pas plus grand. Donc victoire totalement logique du Heat qui a dominé dans tous les secteurs mais l'emporte que de 5 points à cause des ballons perdus (15 pour Miami contre seulement 6 du coté des Pistons).
Le contre de Wade en fin de match :aime: :aime: :aime:

El Couramiaud
Messages : 1266
Enregistré le : 11 janv. 2006, 16:47
Localisation : Saint-Chamond

Message par El Couramiaud »

Quelle déception hier avec cette défaite de Sainté. Les Stéphanois ont décidément bien du mal à rentrer dans les playoffs. Orléans à certe été très bon, avec une prestation bien supérieure à celle de vendredi, mais les hommes de Thinet n'ont pas non plus semblé vraiment serein. Se serait t'il mis un peu trop de pression? En tout cas je les ai trouvé assez fébriles, ratant de nombreux shoots faciles. La défense n'a pas non plus été exempte de tout reproche et si les Orléanais ont été si adroits, c'est aussi parce qu'ils ont eu de nombreux shoots ouvert et à ce niveau, cela ne pardonne pas. Mac Clure est également passé à travers, il réalise certes 9 pts, 10 passes décisives pour 17 d'évaluation, mais on attend tout de même plus d'un tel joueur et surtout qu'il marque des paniers importants, se qu'il n'a pas su faire. A ce titre, il faut reconnaitre le bon travail défensif de l'ancien stéphanois Fellah qui n'a certes pas beaucoup scoré, mais dont l'activité sur le terrain est loin d'être négligable.
D'une façon générale, je dirais que Sainté n'a pas réalisé un match de playoff et face à une bonne équipe d'Orléans qui a évolué à son niveau réel, il n'y a pas eu photo.
Maintenant la déception de la défaite évacuée, l'espoir demeure tout de même, car je pense que les basketteurs stéphanois peuvent faire beaucoup mieux que mardi. Ils devront quoi qu'il en soit faire preuve d'une plus grosse aggressivité défensive, tout en jouant plus libérés. Ils nous doivent en tout cas une revanche, Ils en sont capables et puis ils n'ont plus rien à perdre alors, allez le SEB.

CeBri
Messages : 14751
Enregistré le : 14 sept. 2005, 19:26

Message par CeBri »

Beau comme un Diaw!
Sports.fr

Mais jusqu'où ira-t-il? Prétendre que Boris Diaw a frappé un grand coup à l'occasion de la première manche des Finales de conférence relève en effet du doux euphémisme. Si Steve Nash n'a pas manqué de se rappeler au bon souvenir de ses anciens partenaires, compilant 27 points et 16 passes, le Français a en effet été le grand héros de la victoire de Phœnix à Dallas 118-121. Non seulement en battant son record de points en carrière avec 34 points, mais surtout en inscrivant le panier de la victoire à la dernière seconde. Du très grand art!


Image
Malgré Dirk Nowitzki, BOris Diaw a été inarrêtable.


Pas sûr que ça ne suffise à mettre du baume au cœur de Tony Parker, mais ce dernier, encore tout à digérer l'élimination prématurée des siens face à ces satanés voisins de Dallas, aura évidemment apprécié le geste de son grand ami Boris Diaw, premier bourreau des Mavs à l'occasion de la manche inaugurale des finales de la conférence ouest. Alors que le meneur tricolore n'avait su se hisser à la hauteur des double-mètres étalon texans, Tim Duncan et Dirk Nowitki, pour briller plus souvent qu'à leur tour, l'ancien Palois en a même éclipsé le duel entre les deux anciens compères Nash et Nowitzki...

Sur sa lancée d'une série majuscule face aux champions en titre, l'Allemand n'a pourtant pas oublié de livrer un énième récital. Après s'être joué de Pau Gasol au premier tour puis donc de Tim Duncan lors des demi-finales de conférence, Nowitzki, fraîchement élu dans le premier cinq de la Ligue, semble en effet bien décidé à confirmer sa suprématie sur monde des ailiers-forts face à Shawn Marion, autre éminent spécialiste du poste 4. Si Matrix n'a pas démérité avec ses 24 points et 13 rebonds, l'hommes à tout bien faire des Mavs a été égal à lui-même avec ses 25 points et 19 rebonds.

Quant à Steve Nash, souvent apparu fatigué lors de la série face aux Clippers, au point de reconnaître "avoir les bras trop lourds pour shooter à longue distance" -et ce avant de rendre néanmoins un 4 sur 5 dans l'exercice lors de la belle-, force est de constater que le bon air texan a des vertus régénératrices. Le désormais double MVP de la Ligue a en effet repris son œuvre où il l'avait laissée la saison passée en playoffs, avivant ainsi le goût d'amertume flottant à l'American Airlines Arena à chacune de ses visites. Car plus encore que ses 27 points à 11 sur 16 aux tirs et 16 rebonds compilés, ce sont bien ses dix points inscrits au cours des dernières 3'26, alors que les Suns étaient au bord de la rupture avec neuf longueurs de retard, qui ne manqueront pas d'alimenter les discussions entre nostalgiques du Big Three.

Phoenix récupère l'avantage du terrain

Mais pour ce qui est de revêtir le costume du héros, le Canadien comme l'Allemand repasseront. La faute à un facteur X... qui n'en est plus vraiment un. Car si, côté texan, la montée en puissance de Devin Harris, décidément désinhibé depuis ses sorties réussies face aux Spurs et auteur d'une nouvelle marque référence face aux Suns avec 30 points à 12 sur 17 aux tirs, a de quoi épater, Boris Diaw ne fait finalement que confirmer son nouveau statut de MIP. "A une époque, on disait de lui qu'il était trop soft, confia Mike D'Antoni à l'issue de la rencontre,mais je peux vous dire qu'il est tout le contraire. Il est en effet l'un des gars les plus compétiteurs de l'équipe. Mais avant tout, c'est un joueur extrêmement intelligent qui sait faire le bon choix au bon moment."

Pour preuve ce panier de la victoire inscrit à la dernière seconde alors que les Mavs comptaient encore une longueur d'avance grâce à un panier de Devin Harris: un tir pris poste bas malgré la défense de Jerry Stackhouse et l'aide de Dirk Nowitzki alors que la dernière possession devait revenir à Steve Nash. Arguant après coup que ses 34 points à 12 sur 23 s'expliquaient "par la défense des Mavs sur les tirs à trois points et donc de l'absence de prise à deux à l'intérieur" ou faisant remarquer, dans un sourire, qu'"il n'avait fait que deux passes décisives", Boris Diaw est également revenu sur ce tir de la victoire, son premier dans la Ligue: "Le plus drôle, c'est que le système n'était pas pour moi. Il était convenu que je donne la balle à Steve. C'était un système qu'on avait déjà effectué deux ou trois fois au cours de la saison. Dès qu'on a eu la balle sur la remise en jeu, les assistant-coachs de Dallas ont tout de suite annoncé notre système à leurs joueurs. Je n'ai donc pas pu donner la balle à Steve. Avec les secondes qui s'écoulaient, j'ai dû prendre mes responsabilités."

Et c'est ainsi que le Français, devenu le grand héros de la journée, clôturer un premier épisode particulièrement haletant. Dans la lignée des festivals offensifs livrés la saison passée en demi-finale de conférence, Mavs et Suns ont encore fait sonner la charge pour cet acte inaugural. Nullement fatigué, émotionnellement ou physiquement malgré les septièmes matches joués il y a deux jours, les deux équipes s'en dont données à cœur joie, se rendant panier pour panier pour terminer, toutes les deux à plus de 50% de réussite, les Suns affichant notamment 55, 5% d'adresse collective.

De quoi donner des sueurs froides à Avery Johnson qui n'en finissait plus de regretter «ce manque d'implication défensive qu'il va falloir traiter dans l'urgence», sans même évoquer la sortie prématurée de Josh Howard, baromètre de la franchise et victime d'une entorse à la cheville droite. Mais le match a été tant serré, en attestent un écart n'atteignant jamais les dix unités, les huit égalités ou les neuf changement de leader, Phœnix démarrant le mieux la rencontre avant Dallas n'imprime sa marque au retour des vestiaires, que les Suns ont, eux, perdu Raja Bell, victime d'une contracture au mollet gauche. Il en aurait toutefois fallu plus pour gâcher la soirée...

vinsanity
Messages : 6334
Enregistré le : 26 août 2005, 21:44
Localisation : Sainté

Message par vinsanity »

Si quelques personnes veulent voir le match, y'a une rediff à 16h30 sur www.tvmix.net ...

Bobo est tout simplement ... :shock:

Matrick
Messages : 9514
Enregistré le : 30 août 2005, 22:12
Localisation : Banlieue

Message par Matrick »

34 points en Play-Off, c'est le record d'un Francais,
Non ?

Je ne pense pas que TP ait fait autant

:?:
[i][size=50]Je suis Charlie[/size][/i]

Karamba
Messages : 5323
Enregistré le : 03 août 2005, 07:18

Message par Karamba »

Matrick a écrit :34 points en Play-Off, c'est le record d'un Francais,
Non ?

Je ne pense pas que TP ait fait autant

:?:
Exact, le record de TP en PO, c'est 31, cette saison au dernier match contre Sacramento.

GREENman42
Messages : 677
Enregistré le : 30 août 2005, 17:46

Message par GREENman42 »

Karamba a écrit :
Matrick a écrit :34 points en Play-Off, c'est le record d'un Francais,
Non ?

Je ne pense pas que TP ait fait autant

:?:
Exact, le record de TP en PO, c'est 31, cette saison au dernier match contre Sacramento.
oui mais TP a un record personel superieur:38pts(je precise car je sent deja les gars qui diront que Diaw est bien meilleur que TP)
:ange:

Karamba
Messages : 5323
Enregistré le : 03 août 2005, 07:18

Message par Karamba »

GREENman42 a écrit :
Karamba a écrit :
Matrick a écrit :34 points en Play-Off, c'est le record d'un Francais,
Non ?

Je ne pense pas que TP ait fait autant

:?:
Exact, le record de TP en PO, c'est 31, cette saison au dernier match contre Sacramento.
oui mais TP a un record personel superieur:38pts(je precise car je sent deja les gars qui diront que Diaw est bien meilleur que TP)
Tu sens bien mal en ce qui me concerne...

Obi-Wan Kenobi
Messages : 5503
Enregistré le : 28 juil. 2005, 11:50
Localisation : l autre pays du fromage

Message par Obi-Wan Kenobi »

Belle victoire du Mans a Villeurbanne 70 a 61 :p , le Mans est en demi :wink:
Sinon Nancy est egalement en demi.

lolo72
Messages : 1001
Enregistré le : 02 août 2005, 21:20
Localisation : Le Mans

Message par lolo72 »

Obi-Wan Kenobi a écrit :Belle victoire du Mans a Villeurbanne 70 a 61 :p , le Mans est en demi :wink:
.
:capo: on est en demi
:capo: on est en demi
:capo: on est en demi
:ola:
[img]http://www.msb.fr/images/clubs/logo/lemans.jpg[/img]
"Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser,
des blessures si profondes,
qu'elles se sont emparées de vous "

El Couramiaud
Messages : 1266
Enregistré le : 11 janv. 2006, 16:47
Localisation : Saint-Chamond

Message par El Couramiaud »

GREENman42 a écrit :
Karamba a écrit :
Matrick a écrit :34 points en Play-Off, c'est le record d'un Francais,
Non ?

Je ne pense pas que TP ait fait autant

:?:
Exact, le record de TP en PO, c'est 31, cette saison au dernier match contre Sacramento.
oui mais TP a un record personel superieur:38pts(je precise car je sent deja les gars qui diront que Diaw est bien meilleur que TP)
C'est pourtant tellement vrai :mrgreen: . Plus sérieusement, bobo a selon moi incontestablement beaucoup plus de qualités intrensèque et de potentiel que TP. Ce qui ne veut pas dire bien sur que Parker est mauvais. On peut juste remarquer que TP possède plus l'expérience du haut niveau de la NBA que Diaw. Ce dernier semble toutefois en train de rattraper son retard.

Verrouillé