home

Kastendeuch veut moins de transferts au mercato d'hiver

09/10/2019
Image

Coprésident de l'Union Nationale des Footballeurs Professionnels (UNFP), l'ancien défenseur stéphanois Sylvain Kastendeuch se confie aujourd'hui dans La Dépêche du Midi. Extraits.

"L'UNFP a de plus en plus de mal à discuter avec les dirigeants. Les présidents de club ne sont pas d'accord entre eux. Ils n'ont pas les mêmes intérêts et enjeux, ce sont de plus en plus souvent des actionnaires étrangers. Cela complique un peu le dialogue social. Cela coince sur bon nombre de dimensions, notamment la durée des contrats, le salaire minimum pour les plus jeunes, les clauses libératoires, les contrats sous seing privé mais aussi la durée du premier contrat pro. Cette dernière est normalement de trois ans mais les dirigeants veulent passer à cinq ans. Il y a aussi la prime d'éthique. C'est une part de rémunération qui est normalement affectée à un bonus concernant le bon comportement des joueurs. On se rend compte que les clubs la détournent en la transformant en outil de sanction…

Le mercato d'hiver pose de sacrés problèmes d'équité. Les clubs qui ont les moyens peuvent pratiquement changer leur effectif à la mi-saison. Il y a un consensus assez général pour le limiter mais les présidents ont du mal à parler d'une seule voix. Il suffit qu'il y ait deux ou trois présidents des clubs les plus importants qui soient contre, notamment parce qu'ils ont tout intérêt que ce mercato d'hiver continue, pour que la décision ne soit pas prise ou soit ralentie. Nous aimerions limiter à deux ou trois arrivées maximum par club. Il faudrait considérer ce mercato comme une période d'ajustement pour suppléer des joueurs blessés ou pour des garçons ayant très peu joué afin qu'ils rebondissent ailleurs. Mais il ne faut pas que cela devienne un outil pour que les clubs qui ont mal bossé lors du mercato estival puissent refaire leur équipe."

Philippe Guillemet retrouve le goût de Vicq (2)

09/10/2019

Philippe Guillemet, le Directeur du Centre de formation de l'ASSE, est resté fidèle à ses racines, et il ne manque pas de rendre visite, lorsque son emploi du temps le lui permet, à son club d'origine, l'Union Sportive Vicquoise, le club de Vicq sur Gartempe (Vienne).

Il était, il y a quelques semaines, présent pour la célébration du cinquantenaire de ce club typiquement amateur où chacun apporte sa pierre à un solide édifice basé sur de saines valeurs. Jacques Jude, l'ancien Président du club, s'est beaucoup investi dans l'organisation de cet anniversaire. Il avait réussi à réunir tous les anciens de ce club pour une émouvante journée clôturée par un repas et un feu d'artifice : "C'était une journée formidable, pleine d'émotion. J'étais très heureux de la présence de Philippe Guillemet. Vous pensez, je l'ai vu naître, je l'ai vu débuter ici ! Son père était un dirigeant de la première heure. C'est un mec bien, attaché à son pays, fidèle à ses racines.J'ai suivi son parcours professionnel. Parti de Vicq, il a ensuite joué à Chatellerault en 1979-1980 en cadets nationaux, puis à Laval où il est devenu professionnel. Il était de la fameuse équipe qui avait battu le Dynamo de Kiev. Nous le voyons tous les ans à Vicq où réside encore sa mère."

Sur la photo : Accroupis de g à d : Laura Thévenet (capitaine de l'équipe féminine), Fabien Lebreton (trésorier), Sébastien Collet (responsable équipe féminine), Charly Collet (co-président du club)
Debout : de g à d : Kevin Ledoeuf (entraîneur équipe 1), Antonin Villeret de la Motte (entraîneur équipe 1), Philippe Guillemet, Jacques Jude, Christian Boué (co-président du club).

Andrézieux en difficulté

09/10/2019
Image

L'ASSE n'est pas le seul club ligérien à avoir décidé de changer d'entraîneur cet automne. Président du Andrézieux-Bouthéon FC, François Clerc a décidé avant-hier de suspendre de ses fonctions Jean-Noël Cabezas. 12e sur 16 de leur groupe en National 2 après 8 journées à 9 points du leader sétois (mais avec trois longueurs d'avance sur les réservistes stéphanois avant-derniers), les Faucons ont été éliminés de la Coupe de France par Roche-Saint-Genest, club de R2 entraîné par l'ancien pensionnaire du centre de formation Clément Peillon.

"Il faut avoir une vision à long terme, être patient et construire. Il faudra être très intelligent sur le recrutement : C’est quelque chose de primordial dans notre futur. Il faudra être malin et attentif. Jean-Noël, on te remercie pour tout ce que tu as apporté au club, pour ton professionnalisme et l’investissement que tu as mis. La saison dernière a été exceptionnelle et on te souhaite une bonne continuation" a déclaré hier François Clerc comme le rapporte aujourd'hui Le Progrès.

 

Crédit photo : Activ Radio

Rivière laisse un bon goal à Venise

09/10/2019
Image

Lors de la 7e journée de Série B (L2 italienne), l'ancien attaquant stéphanois Emmanuel Rivière (29 ans) a marqué samedi dernier de la tête son premier but sous les couleurs de Cosenza, tenu en échec par Venise.

Beric vu par Hervé

09/10/2019
Image

Meilleur buteur de l'histoire de l'ASSE (212 buts en 402 matches officiels), Hervé Revelli donne son avis sur le 42e Robert Beric, qui a claqué dimanche dernier son 34e pion (lors de son 96e match en vert).

"Il a marqué la moitié de ses buts de la tête. Dans le foot moderne, il faut savoir tout faire. Robert Beric, c’est sa grandeur qui fait qu’il est moins vif. Il faut lui mettre des ballons à hauteur d’homme" déclare le grand frère de Patrick dans Le Progrès. "Un gars comme cela, il peut vous rendre service mais quand on est capable de marquer, on doit s’adapter à tous les systèmes et non l’inverse. Le foot c’est un collectif et tout le monde doit jouer la même partition. Il marque, on gagne le derby, c’est une victoire à l’arraché qui nous fait du bien, je ne retiens que cela."

 

Crédit photo : maxppp

Plus c'est long, plus c'est bon !

08/10/2019
Image

Jamais Sainté n'avait remporté aussi tardivement un derby que dimanche dernier... On compte sur Boby la pointe pour remettre ça dans le temps additionnel lors du match retour !

1. Robert Beric, 90e minute, 1-0 à GG le 06/10/2019

2. André Guy, 85e minute, 5-4 en banlieue le 22/09/1963

3. Rachid Mekloufi, 81e minute, 2-1 à GG le 19/03/1967

4. Frédéric N'Doumbé, 80e minute, 2-1 à GG, 06/03/1966

5. Alexander Soderlund, 76e minute, 1-0 à GG, 17/01/2016

6. Dimitri Payet, 75e minute, 1-0 en banlieue, 25/09/2010

7. Max Gradel, 74e minute, 2-1 en banlieue, 30/03/2014

8. Thierry Gros, 72e minute, 1-0 à GG, 08/09/1989

 

Crédit photo : L'Equipe

Vagner et Kenny contre les Eperviers

08/10/2019
Image

Auteurs d'un bon début de saison avec Nancy, Vagner et Kenny font partie des 25 Requins Bleus du Cap Vert qui défieront les Eperviers du Togo lors d'un match amical programmé ce jeudi à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône).

Chaudron, frissons !

08/10/2019
Image
 

Stimmen der Kurve et le site officiel nous proposent de revivre en images le derby d'avant-hier soir. Frissons garantis !

Hassim retrouve Hugo

08/10/2019
Image

Auteur de 3 pions en 13 matches la saison dernière sous les couleurs de Saint-Priest, Hassim Traoré (23 ans) s'est officiellement engagé aujourd'hui avec un autre club de la banlieue de la banlieue évoluant en N2 : le Monts d'Or Anse Foot (Chasselay). L'ancien attaquant burkinabé des Verts va donc retrouver Hugo Roussey (22 ans), qui n'a toujours pas ouvert son compteur but cette saison.

Malcuit pas au point

08/10/2019

malcuit

Kévin Malcuit a été appelé par le nouveau sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic pour les deux prochains matches amicaux des Lions de l'Atlas contre la Libye le 11 octobre et le Gabon le 14. Mais l'ex-latéral stéphanois va refuser cette convocation, comme il l'avait déjà fait en 2016 alors qu'il était courtisé par Hervé Renard (alors à la tête de la sléection marocaine). En effet, le défenseur de Naples rêve toujours de bleu, et reste éligible à la sélection tricolore.

Adieu Yves Guichard !

08/10/2019
Image

Le Progrès nous apprend qu'Yves Guichard est décédé aujourd'hui à l'âge de 85 ans. Petits-fils de Geoffroy et fils de Pierre, il avait présidé l'ASSE du 10 juin 1993 au 6 mai 1994.

 

Crédit photo : L'Equipe

Oussama passe et se blesse

08/10/2019
Image

Malgré l'entrée en jeu de Jean-Chistophe Bahebeck, Utrecht s'est incliné 2-1 samedi dernier sur le terrain de Vitesse Arnhem. Sans pitié pour son ancien club, Oussama Tannane a délivré sur corner une passe décisive sur le premier but de la victoire de son équipe. Mais le joueur marocain sous contrat avec l'ASSE jusqu'en juin 2020 s'est blessé au genou et a dû quitter le terrain sur une civière dès la 36e minute de jeu lors de ce match de la 9e journée du championnat néerlandais.

Di Nallo tacle Sylvinho

08/10/2019
Image

Dans la dernière édition rhodanienne du Progrès, Fleury Di Nallo (meilleur buteur de l'histoire des vilains) tacle Sylvinho, qui a été démis de ses fonctions hier soir.

"L’OL a commencé avec trois joueurs dans l’axe, Marcelo, Andersen et Marçal. Et il n’y avait pas d’avant-centre en face ! Diony était à gauche, Abi à droite. Face au dispositif de l’ASSE, il fallait faire rentrer Dembélé. Cela sautait aux yeux. C’était évident. Dembélé est bien arrivé tardivement mais à la place d’un attaquant Terrier. Claude Puel a incorporé Khazri en lieu et place de Diony. Et à dix minutes de la fin, Beric est apparu en vrai avant-centre pour faire la différence. L’affaire a été bien ficelée."

 

Crédit photo : Lyon Mag

 

Gourna dans les 20 visant l'Euro 2020

08/10/2019
Image

Lucas Gourna Douath fait partie des 20 joueurs retenus en équipe de France U17 pour disputer à Chypre le premier tour de qualification à l’Euro 2020 de l’UEFA. Le milieu de terrain stéphanois affrontera Gibraltar (le 22 octobre), le pays hôte (le 25 octobre) puis la Slovaquie (le 28 octobre).

Marvin en Coupe du Monde

08/10/2019
Image

Marvin Tshibuabua fait partie des 21 joueurs retenus en équipe de France U18 pour disputer la Coupe du monde U17 qui se déroulera au Brésil. Dans le groupe C, le défenseur central de l'équipe réserve de l'ASSE affontera le Chili (le 27 octobre 2019), la Corée du Sud (le 30 octobre) puis Haïti (le 2 novembre).

Abriel fan de Puel

08/10/2019
Image
 
Dans la dernière édition de France Football, l'ancien milieu de terrain Fabrice Abriel ne tarit pas d'éloges sur son ancien entraîneur niçois Claude Puel.

"Ses entraînements sont qualitatifs et intenses. Il a bien intégré le fait de donner des entraînements supplémentaires aux jeunes joueurs, même s’ils font partie de l’équipe type. A Nice, il avait scindé les joueurs d’expérience et les jeunes qui avaient besoin de continuer à travailler pour progresser. Je trouvais ça très bien. Il a la fibre d’un formateur. Il est capable de déceler des choses chez un jeune joueur, de le lancer dans le grand bain et de le maintenir même s’il ne fait pas un bon match. Lui donner sa confiance, quoi. Il a vrai projet pour les jeunes.

Claude aime bien que ses équipes aient une réponse à tous les scénarios. En règle générale, c’est un football porté sur l’offensive. Quand tu as le ballon, il faut rapidement trouver des lignes de passes vers l’avant et créer de la percussion en utilisant un espace libre pour des décalages balle au pied. Défensivement, il aime bien que ses mecs mettent la pression sur l’adversaire. On travaillait même la récupération de balle sur les touches offensives. Il a toujours cette envie de jouer haut et d’aller marquer.

Déjà, il connaît très bien Cabaye, Debuchy et Kolodziejczak. Son message va pouvoir passer beaucoup plus rapidement car, quand tu as des cadres sur le terrain qui mettent en application ce que le coach souhaite, tu gagnes du temps. Quand tu es dans un climat un peu délétère et que tu ne vois pas la lumière, lui va te concentrer uniquement sur le jeu. Il saura changer l’atmosphère du vestiaire. Il est conquérant, ne lâche rien. Il va t’encourager à aller de l’avant. N’oublions pas qu’il a une vraie connaissance de la Ligue 1 et de la Coupe d’Europe. C’est un plus pour les Verts."

 

Crédit photo : Nice-Matin

Roby revient sur le derby

08/10/2019
Image

Dans la dernière édition du Progrès, Robert Herbin revient sur le derby remporté avant-hier soir par les Verts. Extraits.

"Nos Verts ont donné satisfaction, ils m’ont surpris par leur engagement. Claude Puel a composé une bonne équipe avec des joueurs qui avaient la détermination essentielle pour marcher sur les pieds des Lyonnais et qui étaient assez frais pour presser et mettre de l’intensité. C’est un beau succès pour les Verts et leur nouveau coach. Je n’ai pas douté. Cela fait plaisir. Nos Verts ont eu un comportement de gars désireux de réussir leur match. Ils avaient envie d’exploser. Cela peut être un déclic, c’est sur la bonne voie."

Z-Y, le facteur X

08/10/2019
Image

Les Verts ont remporté la bataille du milieu face aux vilains grâce au duo composé de Yann M'Vila (repositionné à droit) et Zaydou Youssouf.

"Le coach a choisi de me faire jouer à droite, je pense que ça a perturbé les Lyonnais. Je devais avoir Thiago Mendes sur moi. Ils étaient en train de discuter pour savoir quoi faire. Z a fait un très gros match à gauche" déclare le numéro 6 des Verts dans Le Progrès du jour.

Des bons choix à la Puel

08/10/2019
Image

Dans la dernière édition de la Pravda, Claude Puel revient sur le derby victorieux de dimanche soir. 

"Je voulais voir, d'un point de vue physique, les éléments pouvant apporter quelque chose, car je trouve Khazri fatigué depuis des matches. Certains joueurs se trouvaient tout le temps alignés, pendant que d'autres ne disposaient pas de temps de jeu, comme Boudebouz et Diony. Ce n'est pas parce qu'on jouait contre Lyon qu'il ne fallait pas tenter des choses. Il fallait ouvrir le groupe car il y a des matches tous les trois jours.

Je n'aime pas le 3-5-2 car ça revient très vite à jouer à cinq derrière, explique Puel. Or, je voulais tenter des choses, avec des possibilités offensives et, surtout, ne pas subir et nous retrouver dans nos dix-huit mètres. Des profils comme Bouanga et Monnet-Paquet ont du volume. En les structurant un peu, ils peuvent rentrer dans ce système sans être bridés.

Je ne dispose pas de beaucoup de joueurs comme Boudebouz possédant cette touche technique, avec cette capacité de passe et de vision de jeu. décidément auteur d'un sans-faute, dimanche soir. Sans fausse modestie, tout le mérite en revient aux joueurs. Jouer le derby a également facilité les choses car il y avait une grande tension, l'envie de bien faire et les gars voulaient se montrer. Ce premier match est encourageant. Il montre la voie. Mais ça ne va pas s'enchaîner naturellement et il reste un gros travail à effectuer."

 

Crédit photo : Philippe Desmazes, AFP

Pendant ce temps-là... (6)

07/10/2019
Image

Prochain adversaire européen des Verts (le 24 octobre à 18h55 à Geoffroy-Guichard), Oleksandria a battu le FC Karpaty Lviv 2-1 hier grâce à un coup franc de Dmytro Grechyshkin et un but de Vladyslav Baboglo. Les protégés de Volodymyr Sharan sont quatrièmes du championnat ukrainien après dix journées, à onze points du leader (Shakhtar Donetsk).

Heureusement décevants jeudi dernier dans le Chaudron, Josip Brekalo et Wout Weghorst se sont rachetés hier. C'est sur une passe du premier que le second a inscrit l'unique but victorieux de Wolfsbourg contre l'Union Berlin de Neven Subotic. Grâce à ce succès, Josuha Guilavogui et ses coéquipiers sont deuxièmes de Bundesliga, à un point du leader (Mönchengladbach).

 Ecrasée 4-0 chez le leader du championnat belge (Club Bruges), La Gantoise reste sur la troisième marche du podium derrière le Standard de Liège mais ne devance plus Anvers et Malines qu'à la différence de buts.

Bouanga a bouffé du Lyon

07/10/2019
Image

Comme le relève Du Stade aux Stats, stats d'Opta à la clé, Denis Bouanga est le joueur qui a gagné le plus de duels (15), qui a réussi le plus de dribbles (7), qui a provoqué le plus de fautes (6) et qui a cadré le plus de tirs (2) lors du derby d'hier soir.

Des Verts AOC

07/10/2019

 

Dans cet exceptionnel océan de félicité post derby, certaines statistiques semblent là pour étirer le bonheur : ainsi, on notera que pour sa première sur le banc Claude Puel a titulariés 4 joueurs formés au club au coup d'envoi : Moulin, Perrin, Saliba et Abi.
C'est un record cette saison après 9 journées.
Jusqu'à hier on avait eu à cinq reprises un seul vert AOC au coup d'envoi (Perrin contre Dijon, Brest, Marseille, Toulouse et Nordin contre Angers), 2 contre Lille (Perrin et Nordin), et 3 contre Metz (Bajic, Perrin, Nordin) et contre Nîmes (Moulin, Perrin, Nordin).
  

Claude succède à Guy

07/10/2019
Image

Jusqu'à hier soir, Guy Briet était le dernier entraineur stéphanois à avoir gagné son premier derby sur le banc des Verts. C'était le 30 janvier 1983, lui aussi remporté sur le score de 1-0 à Geoffroy-Guichard. Par contre c'était son 3e match, après un nul contre Laval et une défaite à Paris. Les Verts étaient 18e et les banlieusards 16e avec 18 points chacun. En fin de championnat, les vilains finissaient 19e et étaient relégués en D2.

 

Merci au potonaute sam42 pour ce petit rappel historique !

Un petit choc pour Diony

07/10/2019

diony

Loîs Diony a eu la " grande surprise" de se retrouver titulaire pour le derby comme le rapporte le site de 20minutes

"Je ne m’y attendais pas du tout, Ça faisait déjà un moment que j’étais hors du groupe donc ça m’a fait un petit choc. On aurait peut-être pu penser que le coach faisait une erreur en alignant le petit Charles Abi et moi…"

"On a bossé dur et ceux qui sont entrés ont fait la différence. On a fait un match très complet, surtout comparé à ce qu’on montre depuis la reprise »

Après ce match, son premier en tant que titulaire cette saison (seulement 19 minutes jouées au total), Diony estime d'ailleurs que ses envies de départ affichées ces derniers temps sur les réseaux sociaux, « c’est du passé ».

L'ex Dijonnais est revenu sur la performance des banlieusards :

"Ca reste quand même une grande équipe, ils l'ont montré en Ligue des Champions. Ils ont montré qu'ils étaient capables de tout, même s'ils sont moins biens en championnat cette saison. Mais il faut dire la vérité, ce soir on ne les a pas vus. On a été costaud défensivement, dans tous les duels on était présent. Mais sur quelques occasions, ils pouvaient nous tuer comme sur le but hors jeu. Mais on a été solide et on a mis le but à la fin."

Puel pas revanchard ? (2)

07/10/2019
Image

"J’espère qu’ils n'ont pas pris Puel pour nous battre parce qu’ils vont être déçus" avait déclaré Jean-Michel Aulas avant le derby d'hier soir. Après avoir exulté sur le but victorieux de Robert Beric, le nouvel entraîneur des Verts a réagi à cette pique du président des vilains au micro de beIN Sports.

"J’ai la particularité toujours je pense de me comporter en professionnel. Je ne suis vraiment pas revanchard, je ne véhicule pas, moi, ce genre de sentiment. Je n’ai pas besoin de ça pour être motivé, pour être avec mon groupe, avec mes joueurs, et être performant. Il faut toujours garder la tête froide. Faire des déclarations à l’emporte-pièce, ça n’aide pas ses joueurs. Je préfère que la réponse soit sur le terrain."

La fierté retrouvée

07/10/2019
Image

Encore impeccable hier soir contre les banlieusards, Jessy Moulin savoure la victoire dans Le Progrès du jour.

"Ces trois points sont le signe d'une fierté retrouvée. On verra dans un futur proche si ça constitue un déclic. C'est sûr qu'il faut s'en servir. Le coach nous avait dit d'avancer sur eux, de ne pas subir, de ne pas reculer, c'est ce qu'on a essayé de faire. On a retrouvé des valeurs d'équipe. Robert travaille dans l'ombre mais c'est un aimant à ballon. Gagner un derby, c'est extraordinaire. Etre sur le terrain, c'est émouvant, à vivre c'est top."

 

Crédit photo : Maxifoot

Beric, c'est magnifique !

07/10/2019
Image

Ayant marqué hier contre les vilains son 34e but sous le maillot vert en 96 matches (dont 65 titularisations), Robert Beric a livré sa réaction en zone mixte, comme le rapporte la dernière édition du Progrès.

"C'est magnifique ! Ce que je ressens sur le but ? C'est difficile à expliquer mais mon rêve, c'était de marquer dans un derby. Une équipe, ce n'est pas seulement les titulaires. J'ai tout fait quand je suis rentré pour l'aider et j'espère continuer comme ça. Notre début de saison a été compliqué mais j'espère qu'on va continuer sur cette lancée."

 

Crédit photo : RTL

Youssouf dans l'équipe type

07/10/2019
Image

La Pravda du jour met le numéro 28 de l'ASSE (7/10) dans l'équipe type de la 9e journée de L1 entraînée par Claude Puel (8/10).

Léon (Brest) - Herrera (QSG), Casteletto (Brest), Pallois (Nantes), Bernat (QSG) - Youssouf (ASSE), Verratti (QSG) - De Préville (Bordeaux), Mollet (Montpellier), Mendoza (Amiens) - Denkey (Nîmes).

 

Crédit photo : media 365

Puel a vu des Verts extraordinaires

06/10/2019
Image

En conférence de presse, Claude Puel a savouré sans s'enflammer ce derby gagné sur le fil.

"Les joueurs ont été extraordinaires, très disciplinés, ils ont mis beaucoup d'intensité et de cohésion dans leur match. Je pense qu'on a fait une première mi-temps de très bonne facture, on n'a pas concédé une seule occasion, une seule offensive de l'adversaire. On a eu des situations où on peut faire la différence mais il nous a manqué de la justesse dans nos passes. Après avoir récupéré le ballon, on a eu du déchet, on a jeté un peu trop vite le ballon alors qu'on avait de superbes situations de contres à mieux construire. Il y a bien sûr un tas de petites choses à régler mais c'est déjà bien pour un derby de s'appuyer sur une certaine cohésion, sur un état d'esprit.

En seconde mi-temps, on a eu encore des situations, sur la fin il y avait beaucoup de fatigue, on s'est fait prendre un petit peu dans notre dos. On aurait pu prerdre le match, on le gagne à la 90e mais ça vient récompenser toute notre abnégation et de notre part un très gros match vu les circonstances. On avait huit joueurs indisponibles, sept blessés et un suspendu. On avait un jour de moins de récupération dans la succession des matches que l'on joue. On sait que Lyon a beaucoup de rotation dans l'effectif et peut maintenir une même qualité. Nous, il fallait faire des choix également pour essayer à domicile d'être performant, de jouer, d'avoir des situations, mais également physiquement de pouvoir tenir le match et de tenir l'intensité qu'on voulait y mettre.

Tout le monde a très bien répondu, notamment des joueurs qui avaient peu de temps de jeu depuis pas mal de temps. Je suis très satisfait de l'ensemble de l'effectif. Mais je ne voulais pas que ce match arrive un peu trop vite. C'est une victoire dans un derby, tant mieux. Mais ça ne doit pas occulter qu'on a beaucoup de travail, beaucoup de choses à régler en terme de jeu. On doit mettre un projet en place, un projet sportif, un projet sur la durée avec l'ASSE. C'est un long chemin et je ne voudrais pas que ce match-là occulte tout le travail qu'on a à faire à l'intérieur du club."

Quelle tête ! Quel pied !

06/10/2019

Image

 
En match de clôture de la 9e journée de L1, les Verts ont arraché la victoire contre les vilains à la 90e minute grâce à une merveilleuse tête de Robert Beric sur un bijou de centre de Ryad Boudebouz. Claude Puel ne pouvait pas rêver mieux pour sa première sur le banc stéphanois ! Lanterne rouge au coup d'envoi, Sainté remonte à la 13e place, et a désormais les banlieusards dans le rétroviseur.

Crédit photo : Yahoo Sport

Partager