25 avril 1952 : Naissance de Jacques Santini  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Les potins de poteaux-carrés

précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 ... 4827 page suivante
.......................................................................................................................................................................................................................
Ici c'est la panade ! 24/04/2018
Image

 

Le MHSC, qui reçoit l'ASSE ce vendredi soir en match d'ouverture de la 35e journée, n'a gagné que 5 matches à la Mosson cette saison. Seuls les relégables Lille (4) et Metz (3) ont remporté moins de rencontres dans leur antre. 13e équipe à domicile, le club héraultais a gagné seulement 4 matches à la maison, son dernier succès domestique remontant au 3 février dernier (2-1 contre Angers).

.......................................................................................................................................................................................................................
Subotic aquatique (2) 24/04/2018
Image

 

Trois semaines après la Pravda, c'est au tour du quotidien suisse Le Temps de saluer l'engagement humanitaire du numéro 28 des Verts. Extraits.

 

"Neven Subotic joue aujourd’hui chez les Verts de Saint-Etienne, «club qui n’est pas superficiel», dont il loue l’authenticité, l’engouement et la fidélité des supporters. Il se raconte qu’il était payé 300 000 euros par mois au Borussia et a accepté un salaire réduit de moitié à Saint-Etienne. Il se raconte aussi que l’Olympique de Marseille voudrait le transférer cet été.

 

Altruiste, esprit fin et très discret, le natif de Banja Luka (Bosnie) est un personnage à part dans le monde du football. Pas de bolide entre les mains, pas de coupe iroquoise et sur son fil d’actualité Instagram rien d’ostentatoire mais des infos sur la Neven Subotic Stiftung. Il a créé en 2012 à Dortmund une fondation dont le but est de fournir l’accès à l’eau potable aux populations les plus démunies d’Ethiopie. Un engagement qu’il ne tient pas à distance mais sur place, dans la province du Tigré.

 

Quand lors des trêves dans la saison, beaucoup de footballeurs professionnels se ruent dans les hôtels de luxe et sur les lointains bords de mer, Neven se rend dans le deuxième pays d’Afrique par sa population et l’un des plus pauvres au monde en dépit d’un taux de croissance que jalousent les pays voisins. Il résume: «Notre action est dirigée vers une zone rurale où les enfants marchent deux à trois heures par jour pour remplir leurs bidons d’une eau le plus souvent boueuse. Ensuite ils doivent encore marcher longtemps pour se rendre à l’école.»

 

Neven poursuit: «Notre action est d’installer des sources d’eau potable à quinze minutes de marche maximum pour que les enfants se rendent ensuite en classe. On construit aussi des arrivées d’eau dans les écoles et des latrines.» Une action menée avec une association éthiopienne «parce que s’appuyer sur les compétences locales est fondamental, nous les aidons, un jour ils pourront gérer par eux-mêmes le programme.»

 

Après avoir joué, ado, pour un club de Floride et l’équipe nationale américaine U17, il est recruté par la FCV Mayence. Il y fait la connaissance d’un jeune entraîneur plein d’avenir, Jürgen Klopp qui l’emmènera ensuite à Dortmund. Il y découvre aussi une forme de misère et d’abandon dans un orphelinat qui jouxte le club. «Cet orphelinat m’a marqué. A ma façon, j’ai voulu apporter quelque chose à ces enfants repliés, presque autistes. Il ne s’agissait pas de s’apitoyer et se morfondre avec eux mais de les élever, d’utiliser ce qu’ils avaient de meilleur en eux.» Avec sa notoriété grandissante et le nombre croissant de donateurs potentiels croisés, Neven Subotic décide alors de s’impliquer en Afrique. Il aurait pu choisir une œuvre caritative en Allemagne ou en Serbie mais a préféré aller là «où les gens ne disposent pas des conditions de vie les plus élémentaires.»

 

Un responsable de la communication de l’ASSE précise: «Neven retourne souvent à Dortmund pour s’occuper de sa fondation, de l’administratif et de la levée de fonds. C’est un type étonnant, autonome, bosseur. Il répare lui-même son ordinateur et il prend des leçons particulières pour parler le français, les cours dispensés par le club ne lui suffisent pas.» Dès juin, il repart trois semaines en Ethiopie observer l’évolution des programmes et tourner des images «parce qu’il faut témoigner». Il a une fiancée mais pas d’enfants. Clin d’œil en nous quittant: «Mes gosses sont là-bas.»"

 

.......................................................................................................................................................................................................................
Avant-hier zéro, vendredi héros dans l'Hérault ? 24/04/2018
Image

 

En conférence de presse, Jean-Louis Gasset a maintenu avant-hier sa confiance à Paul-Georges Ntep, seul flop du mercato hivernal stéphanois.

 

"Je pensais que c’était le match pour décoller. Il était dans la mauvaise mi-temps mais n’est pas condamné. Il reste quatre matches et j’espère encore. Il est content parce que l’équipe a gagné. J’aime bien que l’humeur des joueurs dépende du résultat. “J’ai fait un bon match, un mauvais match”, je m’en fous. Moi je veux que l’équipe gagne et le match d’après, c’est peut-être lui qui nous fera gagner."

.......................................................................................................................................................................................................................
Debuchy retient les points 24/04/2018
Image

 

Meilleur joueur de L1, Mathieu Debuchy a encore marqué des points suite à sa combative prestation contre Troyes. A l'issue de la victoire d'avant-hier, le latéral droit des Verts s'est confié au Progrès. Extraits.

 

"Mon choc à la tête ? Ça va. On a pris 3 points et j’en ai pris 4 ! (rires) C’est un duel, cela fait partie du jeu. De temps en temps, on a perdu des ballons et les Troyens nous ont posé quelques soucis sur des contres. Il fallait être vigilant. Sur l'occasion d'Obiang, je tacle au bon moment lorsqu’il frappe et cela suffit pour prendre la balle. 

 

Dans le sprint final, on retient les points. On savait que nos concurrents directs se rencontraient. Ce match, il fallait le gagner. Surtout à domicile. Dans le vestiaire, à la pause, on a été assez calme. On est resté serein. On maîtrisait le match. On se créait des occasions.

 

Comme on a confiance en nous, on savait que ça allait finir par passer, qu’on allait avoir les opportunités. Les remplaçants, notamment Robert, ont fait la différence. Contre Strasbourg, il a eu un match délicat. Je suis content pour lui, pour Romain aussi. Ils nous ont fait énormément de bien. C’est intéressant pour la suite.

 

L'Europe, on a envie d’y être, de continuer sur notre lancée. On revient de tellement loin qu’on veut savourer chaque moment. On fera les comptes à la fin mais on va se battre pour cette place. Les matchs seront disputés, les équipes ont besoin de points mais on se doit d’être ambitieux, de regarder vers le haut."

.......................................................................................................................................................................................................................
Robert félicite Robert 24/04/2018
Image

 

Dans la dernière édition du Progrès, le Sphinx revient sur la victoire des Verts contre Troyes. Extraits.

 

"Robert Beric est opportuniste, il sait exploiter les occasions. Il a besoin de recevoir de bons ballons et quand il n’en a pas ou qu’il n’est pas en réussite, on le sent malheureux sur le terrain. Avec son gabarit, c’est un avant-centre qui en impose. De par son placement, il aime aussi se faire oublier, notamment sur les coups de pied arrêtés. Sur le 1er but, il pousse le défenseur. Mais comme il l’a fait très discrètement, l’arbitre ne s’en est pas aperçu. Le buteur est essentiel dans une équipe. C’est toujours lui qui permet de décanter une situation. Les Verts sont 6es , c’est très bien. La 5e  place est jouable. Mais c’est maintenant que cela devient difficile. On peut toujours améliorer ce qui peut être déterminant, à savoir la conviction, l’enthousiasme, la rigueur. Le match contre Montpellier, vendredi, sera certainement plus délicat que celui face à Troyes. Sur leur terrain, les Montpelliérains sont costauds, ça "mailloche". Il faudra que la détermination soit totale."

.......................................................................................................................................................................................................................
Les U17N gardent la main 23/04/2018

 

On avait pu craindre, après le nul concédé contre Montceau, que les U17 Nationaux de Razik Nedder, désormais 2èmes du groupe C, derrière les vilains, n'aient plus leur destin entre leurs mains.

Rappelons que le premier des 6 groupes et les deux meilleurs seconds sont qualifiés pour les quarts de finale du championnat de France. Pour déterminer les meilleurs seconds, on prend en compte leurs résultats dans un mini-championat regroupant les équipes classées jusqu'au rang 6, soit 10 matchs.

Alors qu'il ne reste qu'une journée à disputer, les choses sont désormais plus claires.

 

Groupe A : le 2ème devrait être le RC Lens : il compte 6 victoires, 4 défaites, soit 18 points pour 10 matchs, que le 6ème soit Lille ou Feignies.

Le SM Caen, qui peut briguer la 2ème place compte 4 victoires, 3 nuls, 3 défaites, soit 15 points pour 10 matchs si Lille est 6ème, et 4 victoires, 4 nuls, 2 défaites, soit 16 points pour 10 matchs si Feignies est 6ème.

 

Groupe B : le 2ème sera l'ESTAC Troyes : il compte 6 victoires, 2 nuls et 2 défaites, soit 20 points pour 10 matchs si Torcy est 6ème et 4 victoires, 2 nuls et 3 défaites, soit 14 points pour 9 matchs si Drancy (partenaire de l'ASSE) est 6ème, Troyes recevant Drancy pour le dernier match. Dans le cas de figure les Troyens auront au maximum 17 points. Mais ce cas n'est pas envisageable, car si Troyes bat Drancy, c'est Torcy qui terminera 6ème, donc retour à la 1ère hypothèse !

Dans ce groupe, l'AS Nancy est 3ème à 3 points de Troyes, mais a été battue 2 fois par les Troyens.

 

Groupe C : l'ASSE compte 5 victoires, 3 nuls et 1 défaite, soit 18 points pour 9 matchs, que le 6ème soit Annecy ou Clermont. Une victoire pour le dernier match à Valence permettra à l'ASSE de compter 21 points pour 10 matchs. Est-il envisageable de voir dans ce cas, l'ASSE dépasser des vilains battus par le FC Lyon ?

 

Groupe D : l'AS Monaco sera 2ème et compte 4 victoires, 3 nuls et 3 défaites, soit 15 points pour 10 matchs.

 

Groupe E : le FC Nantes sera 2ème, mais les 5ème et 6ème sont très incertains (3 équipes à 41 points : Niort, Tours et Châteauroux). En misant sur une victoire de Nantes face à Châteauroux lors du dernier match, les Nantais auront 6 victoires, 2 nuls et 2 défaites, soit 20 points pour 10 matchs, quel que soit le classement de Niort, Tours et Châteauroux puisque les Canaris ne comptent que des victoires contre ces équipes. 

 

Groupe F : le Stade Rennais  sera 2ème. Il compte 6 victoires, 1 nul et 2 défaites, soit 19 points pour 9 matchs. Les Bretons peuvent donc arriver à 22 points, mais leur dernier match sera chez le leader lavallois.

 

Conclusion : Une victoire des Verts à Valence leur permettra de se classer indubitablement dans les 2 meilleurs seconds et d'accéder aux quarts.

 

 

.......................................................................................................................................................................................................................
précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 ... 4827 page suivante

A venir

27/04/2018 20:45

Montpellier - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com