24 novembre 1973 : Naissance de Sébastien Perez  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Les potins de poteaux-carrés

précédent 1 2 3 4 5 6 7 ... 4555 page suivante
.......................................................................................................................................................................................................................
Un tandem attendu (3) 24/11/2017
Image

 

Dans la Pravda du jour, l'ASSE récuse le terme tandem employé par le quotidien sportif pour présenter la collaboration entre Julien Sablé et Jean-Louis Gasset.

 

"Les dirigeants stéphanois assurent que les prérogatives dévolues à l’entraîneur à l’occasion des matches (poignée de main avec les arbitres, conférence de presse d’après-match…) seront prises en charge par Sablé.  Si le terme d’entraîneur adjoint n’est jamais employé dans la communication officielle, c’est que Gasset est plus perçu comme un n° 1 bis qui vient épauler Sablé : « La complémentarité entre les deux hommes est essentielle. D’un côté, Il est difficile de trouver un entraîneur qui ait une meilleure connaissance du club que Sabléet, de l’autre, Gasset nous apporte son expérience », explique-t-on. In fine, les dirigeants de la Maison verte souhaitent que Gasset joue auprès de Sablé le rôle qu’il a tenu de nombreuses années auprès de Laurent Blanc, que ce soit à Bordeaux, en équipe de France ou au PSG. Quant à Alain Ravera, adjoint d’OscarGarcia depuis juillet dernier et sur le banc au côté de Sablé lors de la défaite à Lille, il est encore stéphanois. Mais sans doute pour quelques joursseulement. Pour l’heure,«il est dispensé d’activités jusqu’en début de semaine prochaine», précise-t-on au club."

.......................................................................................................................................................................................................................
Un Chaudron sous haute tension 24/11/2017
Image

 

La Pravda du jour souligne que les Verts accueilleront Strasbourg ce soir dans un contexte pesant dû au manque de résultats et au divorce consommé avec une partie des supporters. Extraits.

 

"Mercredi en fin d’après-midi, Julien Sablé et ses joueurs ont rencontré à Geoffroy-Guichard deux des trois groupes d'ultras de l'ASSE, les Indépendantistes et les ex-Green Angels, autodissous le 7 septembre 2013. Grâce au discours de Sablé notamment, la rencontre a permis d’aplanir les tensions. Pour un temps seulement, et pas avec les Magic Fans, le plus puissant groupe ultra des Verts (et sans doute de France aujourd’hui). Les MF91 viennent en effet de rompre toute relation avec le club. Leur mutisme inquiète les autorités publiques. Mardi, lors d’une réunion à la préfecture de police de la Loire, décision a été prise de renforcer le dispositif de sécurité. La Division nationale de lutte contre le hooliganisme avait déjà évalué ce match à risque au niveau 2 (sur une échelle en comportant trois). Soucieux de limiter «un risque d’affrontement entre supporters avéré», le préfet de la Loire a sollicité trois unités de force mobiles, contre trois et demie pour le derby. Elles seront déployées autour du stade Geoffroy-Guichard ce soir. Soit près de trois cents membres des forces de l’ordre au total. Elles seront épaulées par deux engins lanceurs d’eau mais pas par un hélicoptère, comme ce fut le cas lors de la venue de Lyon.

 

Contrairement aux GA92, les Magic Fans ont refusé de figurer parmi les trente-trois associations d’ultras signataires en début de semaine d’un communiqué dénonçant «la répression disproportionnée qui entrave nos activités et notre passion» et appelant à «une action commune ce week-end avec des banderoles». Il semble toutefois acquis que les MF91 ne resteront pas les bras croisés aujourd'hui. Surtout si le scénario tourne de nouveau mal pour les Verts. Cela n’inquiète toutefois pas Sablé : «Les supporters sont mécontents mais j’ai déjà vécu ce genre d’ambiance et je sais aussi comment renverser ces situations. On sait qu’on ne va passe mettre à pratiquer un jeu léché du jour au lendemain,mais c’est en étant costauds ensemble qu’on va sortir de cette période de turbulences.» Dans le cas contraire, les autorités craignent une sortie du stade compliquée pour les joueurs. Comme ils n’en ont plus connu depuis près d’une dizaine d’années. Les Verts savent donc ce qui leur reste à faire pour ramener le calme au stade Geoffroy-Guichard."

.......................................................................................................................................................................................................................
Les coucous, c'est nous ! 23/11/2017
Image

 

Laurey, grave, redoute une révolte des Verts demain soir, comme l'attestent ses déclarations aux Dernières Nouvelles d'Alsace

 

"On sait que jouer à Geoffroy-Guichard n’est jamais un cadeau. On sait à quoi s’en tenir. Nous allons essayer de mettre en place quelque chose de solide, car nous nous attendons à souffrir dès le début. Les Stéphanois vont être remontés comme des coucous et pousser d’entrée. Il va falloir faire le dos rond. Moi je ne me mêle pas de ce qui se passe en ce moment à Saint-Etienne. Je me concentre surtout sur notre équipe, sur ce qu’elle va devoir faire pour aller chercher un résultat là-bas. Quelle que soit la situation à Saint-Etienne, je sais que ça va être très dur. Autant devant, on a beaucoup de possibilités, autant derrière et au milieu, on est un peu limité. Faire reculer Jonas Martin et Martin Terrier est l’une des deux ou trois solutions envisagées. Je tiens compte aussi du schéma de Saint-Étienne qui a un peu changé depuis que Julien Sablé a repris l’équipe. Je ne dis pas qu’on va aller gagner à Geoffroy-Guichard, ça ne va pas se faire comme ça. Mais ce serait une bonne idée d’aller prendre les trois points là-bas. Ça nous permettrait de passer un cap, au niveau du classement. Un bon résultat passe surtout par la qualité qu’on va mettre sur le terrain. Déjà, ce serait une bonne idée de finir le match à onze..."

.......................................................................................................................................................................................................................
Hognon clément avec Jérémy 23/11/2017
Image

 

A l'instar d'Arnaud Nordin (0 but, 0 passe décisive en 12 matches dont 10 titularisations en L2), Jérémy Clément (6 matches dont 4 titularisations) est à la peine cette saison en championnat avec l'ASNL, qui pointe à une piètre 15e place. Mais Vincent Hognon ne épargne l'ancien numéro 6 des Verts dans L'Est Républicain.

 

"Est-ce qu'il me déçoit ? Je ne dirai pas ça. Jérémy monte en puissance, c’est un diesel. Il nous a rejoints au mois d’août sans avoir fait de préparation et il s’est blessé juste après. Son faible temps de jeu des saisons précédentes à Saint-Etienne a pesé. Je pense qu’il faut lui laisser du temps. Pour moi, il a un volume de jeu et une expérience qui peuvent vraiment aider notre jeune équipe."

.......................................................................................................................................................................................................................
Un "Clerc 2" vu à Maubeuge 23/11/2017
Image

 

Evoluant au même poste que François Clerc, le latéral droit de l'US Maubeuge (National 3) Kévin Parthiot (18 ans, photo) fera un essai à l'ASSE avec le groupe de Julien Sablé et Jean-Louis Gasset du 27 au 30 novembre selon Nord-Eclair.

 

"Même si je me demande comment est venue cette requête, je suis vraiment content pour Kevin. C’est super pour lui. Je ne lui fermerai pas la porte. Je lui déroule même le tapis rouge. Cela fera une belle expérience. En espérant que ce sera concluant" déclare son entraîneur dans le chti quotidien. "Kévin a une marge de progression énorme. Il doit gagner en maturité et en agressivité. Techniquement, il a un bon bagage pour avancer. Pour moi, il doit améliorer sa lecture du jeu. C’est-à-dire anticiper plus vite les phases offensives adverses."

.......................................................................................................................................................................................................................
Vagner, alors du Rhin ? 23/11/2017
Image

 

Contrairement à Bryan Dabo (écarté), Vagner José Dias Gonçalves (21 ans) fait partie des 21 joueurs convoqués pour recevoir demain soir le promu du Bas-Rhin. Arrivé au club l'été dernier, cet attaquant de 21 ans ayant joué une saison en D2 portugaise à Gil Vicente a claqué 4 pions en 4 matches de National 3 cette saison sous la houlette de Laurent Batlles. Reste à savoir si la natif de Mindelo sera pour la première fois de sa carrière sur une feuille de match de L1 contre l'équipe du Bas-Rhin entraînée par Thierry Laurey, qui a retenu Idriss Saadi pour ce match d'ouverture de la 15e journée.

 

Ruffier, Moulin, Maisonnial

Pierre-Gabriel, Janko, Théophile-Catherine, Perrin, Pogba, Mbengue

Maïga, Selnaes, Pajot, Hernani, Diousse, Souici, Pinheiro

Bamba, Monnet-Paquet, Diony, Söderlund, Vagner

.......................................................................................................................................................................................................................
précédent 1 2 3 4 5 6 7 ... 4555 page suivante

A venir

26/11/2017 12:00

[U17] ASSE - Saint-Priest



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com