Diony nouvelle tête de Turc ? (3)

17/01/2020
Image
 

Loïs Diony, qui avait failli se faire prêter à Besiktas à la toute fin du dernier mercato estival, suscite désormais l'intérêt d'un autre club turc. Mohamed Toubache-Ter indique en effet sur son compte twitter qu'Alanyaspor, classé actuellement à la 6e place de Süper Lig, s'intéresse à l'avant-centre stéphanois.

Beric en Amérique ? (5)

16/01/2020
Image
 

Attendu à Chicago, Robert Beric n'aura pas pu faire ses adieux au peuple vert dans le Chaudron. Mais il a fêté son imminent départ ce jeudi soir avec ses coéquipiers lors d'une soirée à la pizzeria stéphanoise La Grotte, comme l'atteste la photo postée par l'avant-centre slovène.

Grange soutient Maisonnial

16/01/2020
Image
 

Vivant mal le fait d'avoir perdu sa place de titulaire depuis que René Girard a pris les commandes du Paris FC, Anthony Maisonnial reçoit dans Le Parisien  le soutien de son ancien entraîneur stéphanois Fabrice Grange, qu'il retrouvera ce samedi à Charléty en 16e de finale de Coupe de France.

"S’il n’est pas resté à Sainté, ce n’est pas à cause de nous. Notre idée était de le garder au club et de le prêter pour qu’il s’aguerrisse. Mais Anthony a voulu partir. Il avait une proposition qui est ensuite tombée à l’eau et il est parti à Sion. J’ai beaucoup d’affection pour lui. J’ai gardé des relations avec lui et je l’appelle régulièrement. Il est redevenu numéro deux, je lui ai dit de s’accrocher et de continuer à bosser. Si le PFC l’a pris, je pense que c’est pour préparer la succession de Demarconnay. Anthony a le niveau, il doit s’accrocher. C’est un gardien qui a des qualités, notamment dans la lecture du jeu. Il doit se rappeler qu’il est encore jeune et que sa chance reviendra forcément."

Sécurité renforcée à GG

16/01/2020
Image
 

Sur Radio Scoop, le préfet de la Loire Evence Richard a annoncé que la sécurité allait être renforcée à Geoffroy-Guichard suite aux évènements qui se sont produits lors de la réception du QSG.

"Il faut trouver des solutions aux faiblesses voire aux défaillances des systèmes de surveillance. On peut améliorer la protection physique du stade, de façon à ce que les tourniquets ne soient pas enjambés sans difficulté. Il y a peut-être à revoir les modalités de fonctionnement des palpations à l'entrée du stade. Tout cela nécessite une mise à plat qui va prendre un petit peu de temps.

On n'est pas plus focalisés sur les fumigènes que sur les tambours, les mégaphones ou les tifos. Je rappelle que les stades sont des enceintes sportives qui rassemblent un nombre très important de personnes, que notre pays est soumis à une menace terroriste et qu'il nous faut mettre en place des dispositifs qui nous garantissent contre cette menace. Les fouilles sont là, certes, pour repérer des fumigènes. Mais au-delà de ça, on cherche à s'assurer que personne n'est porteur d'une ceinture d'explosifs, d'armes à feu ou d'autres objets qui pourraient blesser ou tuer.

Certains ont trouvé le spectacle du 15 décembre dernier particulièrement attrayant ? Les risques qui ont été pris ce jour-là étaient considérables parce qu'on ne manipule pas ce type d'artifices au milieu d'une foule dense, en plus sous une voûte sur laquelle rebondissaient les fusées. C'est un miracle que, ce jour-là, il n'y ait pas eu de blessés. Je vous renvoie sur l'usage des artifices au bilan du réveillon de la Saint-Sylvestre en Alsace."

Beric en Amérique ? (4)

16/01/2020
Image
 

Eurosport nous apprend ce soir que le départ de Robert Beric en Amérique est "imminent".

"L'attaquant slovène de 28 ans part pour un nouveau challenge en MLS où il va s'engager avec Chicago. Son départ est imminent. Car, selon nos informations, un dîner d'au revoir est organisé ce jeudi soir avec ses partenaires stéphanois. Dès demain, celui qui a marqué 26 buts en 81 matches de Ligue 1 rejoindra son nouveau club américain."

Comolli quitte la Turquie

16/01/2020
Image
 

Comme le rapporte l'AFP, Damien Comolli a démissionné de son poste de directeur sportif du Fenerbahce, qu'il occupait depuis 18 mois.

"Le Fenerbahçe Istanbul a annoncé jeudi la démission de son directeur sportif français Damien Comolli, sur fond de tensions avec les supporters et la direction, doublées de difficultés financières et sportives. Alors que son contrat courait jusqu'en 2021, la démission de l'ancien directeur sportif de Saint-Etienne, de Tottenham et de Liverpool intervient après qu'il a été durement critiqué par l'exigeant public de Fenerbahçe pour les derniers recrutements effectués par le club.

L'arrivée en janvier du défenseur guinéen Simon Falette, prêté par Francfort, semble avoir été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Confronté à un déluge de critiques et des accusations de liens avec la société Rogon, l'agence qui gère la carrière de Falette, Comolli a ouvert la semaine dernière un compte Twitter pour menacer de poursuites les auteurs de ces "mensonges éhontés". Sa volée de tweets a déplu au président Ali Koç, selon la presse turque."

Galette89 attendu à L'Etrat en Gambardella

16/01/2020
Image
 

En 16e de finale de Coupe Gambardella, les U18 de Jean-Luc Dogon recevront le dimanche 2 février l'AC Ajaccio entraîné par le potonaute Galette89, qui a éliminé l'OM à Marseille puis le MHSC aux tours précédents. 

Pour rappel, les Verts et les Corses s'étaient neutralisés (0-0) le 30 novembre dernier sur le terrain annexe du Stade François Coty lors de la 13e journée du championnat des U19 nationaux.

Maisonnial vu par Moulin

16/01/2020
Image
 

Avant de le retrouver après-demain à Charléty, Jessy Moulin parle d'Anthony Maisonnial dans la dernière édition du Progrès. Extraits.

"Il a une grosse marge de progression. Ce n’est pas fini pour lui. Je pense qu’on le reverra au haut niveau dans quelque temps. Il a de quoi faire une bonne petite carrière. C’est un bon gamin, plein de fougue et d’énergie. Il a un fort caractère. C’est un gardien qui a de l’envergure, qui est grand. Il a un super jeu au pied. Il n’a pas peur de sortir. Il a belles qualités.  Après, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers mais il le sait. Il a de l’ambition et ça, c’est bon pour son avenir."

Beric en Amérique ? (3)

16/01/2020
Image
 

Le Progrès du jour confirme que le numéro 27 des Verts doit s’engager avec Chicago Fire "dans les prochains jours". Le quotidien régional précise que l'attaquant slovène était encore à L’Etrat hier matin mais il ne s’est pas entraîné, "tout comme Diony qui, la veille du match de Nantes, a averti le staff d’une gêne à la cuisse."

Boudebouz out 10 jours ?

16/01/2020
Image
 

Avant-hier, Mohamed Toubache-Ter a révélé que Ryad Boudebouz s'était déchiré le (Gérard ?) soléaire (mollet) contre Nantes et estimait l'indisponibilité du numéro 7 à trois semaines. Dans sa dernière édition, Le Progrès se veut plus optimiste en annonçant que le décevant milieu offensif stéphanois sera absent seulement "une dizaine de jours".

Palencia pas là contre les Crocodiles

15/01/2020
Image
 

Déjà averti au Roazhon Park et à Armand Cesari, Sergi Palencia a mangé dimanche contre Nantes sa troisième biscotte. S'il postulera à une place dans le groupe stéphanois chargé de fesser le PFC à Charléty samedi à 18h00, le latéral espagnol sera suspendu pour la réception du Nîmes Olympique, comme le confirme notre fidèle potonaute ozzy dans son incontournable tableau des cartons.

Image
 
.... le tableau complet des suspensions (depuis le début de saison) .... ici

quelques petites explications:
- en jaune avec un J, les cartons qui comptent toujours dans la période de 10 rencontres de compétition officielle pour une éventuelle suspension
- en jaune seulement, les cartons qui ne comptent plus
- en gris avec un S, la journée où le joueur purge sa suspension
- le S+ correspond à un match ferme assorti d'un match avec sursis
- en pointillé, les journées où le joueur est sous la menace d'une suspension en cas de carton jaune
- en gris, la journée où le joueur serait suspendu en cas de carton jaune lors du prochain match
- les joueurs libellés en rouge sont insuffisamment prêts ou indisponibles pour blessure

Des latéraux tout nouveaux !

15/01/2020

 

Rejoint en fin de match (85è) à Sochaux vendredi dernier, le Paris FC fait du surplace en Ligue 2 où il occupe toujours la 19ème place. Il a néanmoins stoppé l’hémorragie, après quatre défaites consécutives en championnat.
Le très expérimenté René Girard a vu du mieux sur le terrain : « Les joueurs ont vécu une première partie de saison compliquée qui ne s'efface pas comme ça d'un revers de la main. À mon arrivée, j'ai trouvé un groupe sain et réceptif. Ils ont eu une réaction positive. Ils ont montré qu'ils étaient capables d'être combatifs en produisant un match plein. On peut être content et heureux de notre prestation. On n'a pas été beaucoup mis en danger. Avec cet état d'esprit, on prendra des points à l'extérieur. »
S’il reste très inoffensif (11 buts en 20 matchs, soit la pire attaque de L2), le Paris FC s’est renforcé cet hiver sur les ailes de sa défense : d’abord en se faisant prêter un latéral gauche du Havre (Coulibaly) puis en obtenant hier la signature d’un latéral droit d’Angers : Cissé (photo, 1 seul match avec le SCO cette saison). La venue de ce dernier tombe à pic suite à la blessure à Bonal du titulaire du poste : Boahène.

Avec Saliba pour fesser le Paris FC ?

15/01/2020
Image
 

Comme le souligne la dernière édition du Progrès, William Saliba a participé à l’intégralité de la séance collective d'hier matin. Deux mois et demi après son dernier match (1-0 contre Monaco le 3 novembre), le numéro 4 des Verts postule à une place dans le groupe qui sera chargé de fesser le Paris FC à Charléty samedi prochain à 18h00 (match à suivre sur Eurosport 2 en duplex avec Angoulême-Strasbourg).

Bafé voit double et reprend la tête

15/01/2020
Image
 

Bafetimbi Gomis, qui a claqué 34 pions toutes compétitions confondues en 2019, n'a pas perdu ses qualités de buteur en 2020. L'ancien attaquant stéphanois a réalisé samedi dernier un doublé victorieux (3-1) contre Al Wehda Mecca qui permet à son équipe Al Hilal de reprendre la tête du championnat saoudien. Bafé est désormais seul en tête au classement des buteurs (12 réalisations après 14 journées).

Bouanga et M'Vila courent à L'Etrat

15/01/2020
Image
 

Comme l'attestent les photos parues sur le site officiel de l'ASSE, Denis Bouanga et Yann M'Vila ont repris l'entraînement hier matin. Mais à l'instar de Nelson Alpha Sissoko, ils se sont contentés de courir.

Image

 

 

Boudebouz out 3 semaines ?

14/01/2020
Image
 

Alors que la Pravda affirmait que Ryad Boudebouz n'avait pas cédé sa place sur blessure contre Nantes mais sur un choix sportif de son coach, Mohamed Toubache-Ter nous apprend ce soir que le numéro 7 des Verts souffre d'une déchirure du soléaire (mollet) de trois centimètres et sera indisponible trois semaines.

Gémenos est tombé sur un os (3)

14/01/2020
Image
 

Sur la page facebook de la Ligue Méditerranée, l'entraîneur des U18 de Gémenos évoque l'écrasante victoire (6-1) des Verts contre ses protégés avant-hier en 32e de finale de Coupe Gambardella.

"On est tombé sur du très costaud. On a essayé de faire bonne figure mais la marché était vraiment trop haute pour nous. C'était historique pour le club d'arriver en 32e, on a gagné quatre matches pour arriver là. Ce match contre Saint-Etienne, c'était du bonus. On a pris une petite fessée mais il faudra faire avec. Les garçons sont un peu abattus mais il faut qu'ils gardent en tête le parcours, le fait d'avoir jouer dans un stade plein contre une grande équipe. C'est ce côté postif qu'il faut garder, ça ne reste qu'un jeu. C'est du foot, c'est du plaisir."

Pour rappel, le tirage au sort des seizièmes de finale aura lieu ce jeudi à midi. Parmi les potentiels adversaires des protégés de Jean-Luc Dogon figurent le Nîmes Olympique de Christophe Chaintreuil, l'AC Ajaccio du potonaute Galette89 (qui a sorti l'OM puis le MHSC) ou encore l'Andrézieux-Bouthéon FC présidé par François Clerc.

Beric en Amérique ? (2)

14/01/2020
Image
 

Sans citer le quotidien sportif, Le Progrès confirme ce soir l'info donnée hier par la Pravda. Le quotidien régional assure en effet que le transfert de Robert Beric au Chicago Fire FC est "en bonne voie et pourrait être finalisé assez rapidement même s’il n’y a pas d’urgence, le championnat nord-américain (la MLS) ne débutant que fin février."

N2 : Engloutis par Angoulême

14/01/2020
Image
 

Dans la dernière édition de La Charente Libre, l'attaquant angoumoisin Joffrey Lobo revient sur la flatteuse victoire (3-0) de son équipe contre la réserve de l'ASSE samedi dernier à L'Etrat en National 2.

"Nous avons eu vingt premières minutes compliquées où nous avons beaucoup défendu. On a aussi le bonheur de marquer sur l’une de nos premières occasions peu avant la mi-temps. L’expulsion et le penalty sont les tournants du match. Ça a obligé Saint-Étienne à se livrer et nous avons eu beaucoup d’occasions. On n’est pas tombé dans le piège de cette jeune équipe. Bien défendre était l’une des clés du match et nous sommes parvenus à contenir leurs assauts. On a fait le boulot  même si notre 16e de finale de Coupe de France contre Strasbourg était dans un coin de nos têtes." 

Et si on passait la 2ème ?

14/01/2020

Passer le 2ème tour, les 1/16èmes de finale, sera l'enjeu du match de samedi à Charlety contre le Paris FC.

Un adversaire pas imprenable, c'est notre lot depuis quatre ans à ce stade de la Coupe de France. Mais les trois dernières fois, cela ne nous a pas souri.
Ainsi, tout le monde a en mémoire le set (3-6) encaissé contre Dijon dans le Chaudron en janvier 2019. En janvier 2018, les hommes de JLG n'avaient pas plus brillé à Troyes (1-1, défaite aux pénals). Et en 2017 ils en avaient pris 3 à Auxerre (0-3), avec une production à la limite du pathétique.
Notre dernière victoire en 1/16èmes de finale date de 2016. A GG, les Verts s'étaient imposés 2-1 contre Ajaccio après prolongations grâce à un but de Corgnet à la 120ème, leur parcours s'était arrêté en 1/4 de finale, contre le QSG (1-3).

Mehdi plus fort que Mahdi

14/01/2020
Image
 

Alors que Mahdi Camara a été à la peine avant-hier, son adversaire Mehdi Abeid s'est illustré en marquant le premier but de la victoire nantaise à Geoffroy-Guichard. L'international algérien le commente dans Ouest France.

"Pour célébrer un but dans un stade vide, c’est compliqué parce que tu ne sais pas avec qui le fêter. On l’a fêté entre collègues. C’est d’autant mieux. Aujourd’hui l’équipe a fait du bon boulot. On s’est tout de suite mis dedans. On a su garder le ballon marquer et creuser l’écart, ça nous a fait du bien. On est content de repartir avec la victoire. Et pour une fois, on le fait par deux buts d’écart. C’était un peu notre petit défaut. Après si on gagne toute l’année 1-0, c’est avec plaisir ! Mais c’est mieux de réussir à se mettre à l’abri comme cette fois."

Très inquiétant pour Roby

14/01/2020
Image
 

Robert Herbin revient sur la défaite des Verts d'avant-hier dans Le Progrès du jour. Extraits.

"Je suis surpris de leur comportement. Je n’ai pas senti de révolte. Au contraire, au fur et à mesure de la rencontre, le temps qui s’écoulait était bénéfique aux Nantais. Heureusement d’ailleurs qu’ils étaient là parce que sinon ça manquait vraiment de rythme. Le huis clos peut-il expliquer l’absence de réaction des Verts ? C’est la question que je me pose. Quatre tribunes vides, un stade désertique, c’est terrible. J’ai vu certains joueurs stéphanois dépassés. Je trouve cela très inquiétant. Je souhaite à l’avenir retrouver une équipe plus gaie, plus déterminée."

Allez Charles, des goals !

14/01/2020
Image
 

Le Progrès du jour pointe les insuffisances de Charles Abi. "En 8 matches dont 3 titularisations en L1, il n'a tiré que 2 fois, sans marquer." Le numéro 31 des Verts est resté muet malgré ses 510 minutes disputées cette saison toutes compétitions confondues. Allez Charles, des goals !

Beric en Amérique ?

13/01/2020
Image
 

Actuellement sous contrat avec l'ASSE jusqu'en 2022, Robert Beric vient selon la Pravda de recevoir une proposition de Chicago Fire, ancien club de Carlos Bocanegra et Florent Sinama-Pongolle.

"Si cette offre se confirme dans les prochains jours, les dirigeants de l'AS Saint-Étienne ne devraient pas s'opposer à son départ. Il perçoit l'un des dix plus gros salaires du club. Il émargerait à 100 000 € brut par mois" d'après le quotidien sportif, qui ajoute : "La vente de Beric ne serait pas un obstacle à celle de Loïs Diony (27 ans, 90 000 € brut mensuels). L'ASSE n'est pas disposée le prêter de nouveau(comme à Bristol en janvier 2018), à seulement 18 mois de la fin de son contrat."

L'infirmerie des Verts déborde jusqu'à Nancy !

13/01/2020
Image
 

"Contraints de céder leur place au cours de la seconde période contre Valenciennes, le buteur Makhtar Gueye, touché au tendon rotulien, et le précieux milieu Kenny Rocha, en délicatesse avec ses adducteurs, sont d’ores et déjà forfaits pour le 16e de finale de Coupe de France à Belfort samedi" annonce L'Est Républicain. "Ils risquent également d’être absents pour le prochain rendez-vous en championnat, le 24 janvier à Lorient. Du coup, voilà l’ASNL privée de ses trois joueurs venus de Saint-Etienne à l’intersaison en comptant évidemment la blessure longue durée de Vagner."

Nicollin déçu par Gasset

13/01/2020
Image
 

Sur RMC, Laurent Nicollin a commenté aujourd'hui le retour avorté de Jean-Louis Gasset au MHSC.

"Tout était calé plus ou moins pour qu’il puisse revenir au club et apporter toute l’expérience, toutes les compétences qu’il a. C’est peut-être quelque chose qui est remis à plus tard, je ne sais pas. J’avais un côté très affectif avec Jean-Louis, avec son père. Dans ma stratégie, je pensais que Jean-Louis ne pouvait être qu’un plus pour le club, que ce soit pour la formation ou l’effectif professionnel. Mais au dernier moment, il ne l’a pas senti. Je sais ce qu’il souhaite, je sais ce qu’il veut faire. Je suis déçu qu’il n’ait pas accepté la proposition au dernier moment. Mais c’est comme ça, c’est la vie. Il reviendra peut-être un peu plus tard à la maison."

Dans la Pravda, Jean-Louis Gasset avait justifié hier sa décision.

"Toutes les conditions n'étaient pas réunies, au club. Je ne voulais pas que mon retour soit un dû, sous prétexte que mon père était ami de Louis Nicollin - le centre d'entraînement s'appelle Bernard-Gasset, ce n'est pas neutre - et parce que j'arrêtais d'entraîner. L'équipe première et celles des jeunes vont bien. Montpellier a moins besoin de moi qu'il y a trois ans, quand j'étais l'homme de la situation pour sauver le club. Laurent et Louis se trouvaient alors comme deux personnages en galère. Il y a eu cette phrase : "Il n'y a que toi qui peux." Je n'étais pourtant pas au meilleur de ma forme. Mais quand je sens qu'un ami a besoin de moi, même dans une galère, je viens. Un ami, c'est ça. Pas au bar."

Wesley pas ponctuel mais protégé par Puel ?

13/01/2020
Image
 

C'est ce que rapporte la Pravda à paraître demain.

"Habitué à ne pas arriver à l'heure à l'entraînement, Fofana ne s'était pas réveillé le matin du départ à Lviv, en Ukraine. L'avion l'avait attendu, décollant en retard. Jugé à fort potentiel - le club aurait déjà reçu une offre de 20 M€ à son sujet -, le natif de Marseille n'a pas été sanctionné. Puel l'a même titularisé contre Oleksandria.

L'inconnu Maxence Rivera a, lui, été aligné à Paris sitôt après avoir signé son premier contrat pro et sans s'être entraîné avec le groupe. Alors que le nouveau staff technique guide différemment cette nouvelle génération, les cadres accueilleraient cette gestion comme une prime accordée à la jeunesse et à l'inexpérience."

La Pravda ne dit pas toujours la vérité. Assistant régulièrement aux séances à l'Etrat, le potonaute Yacine nous rappelle que Maxence Rivera s'entraînait avec les pros dès cet été. Photos du site officiel à l'appui, le potonaute G. Van W. apprend à Bernard Lions que le plus jeune pro des Verts a aussi participé aux séances qui ont précédé ses débuts à Paris.

Gonzalo plus fort que Gallardo

13/01/2020
Image
 

Le Nacional Montevideo a battu ce week-end aux tirs au but le River Plate de Marcelo Gallardo à l'issue d'un spectaculaire match nul. Buteur puis passeur sur les deuxième et troisième but de son équipe, Gonzalo Bergessio (35 ans) a contribué à ce succès de prestige du club uruguayen.

M'Vila n'a plus envie, là ?

13/01/2020
Image
 

La Pravda de demain évoque le cas de Yann M'Vila et les blessures de Loïs Diony et Ryad Boudebouz. Extraits.

"Ayant appris qu'il ne serait pas titulaire, Loïs Diony aurait décrété une douleur à une cuisse, l'empêchant de figurer sur la feuille de match contre Nantes. Quant à Robert Beric, il serait de nouveau en instance de départ. À l'instar de Gasset l'an dernier, Puel est donc privé de ses services durant ce mercato d'hiver. Et le technicien ne peut pas non plus compter sur Yann M'vila. Selon le club, le milieu de terrain souffre d'un mystérieux virus. Selon la police, il a été victime d'un accident de voiture à Saint-Priest-en-Jarez le 31 décembre. Blessé surtout par des soucis familiaux, il ne se sent plus en état de jouer. Boudebouz l'était, dimanche, mais il est pourtant sorti à la pause. Officiellement, en raison d'une douleur à un mollet. En réalité, sur décision de Puel."

La galère des étoiles

13/01/2020
Image
 

"On a le meilleur effectif depuis que je suis arrivé en 2004" se félicitait Roro le 18 septembre dernier. Las, jamais l'ASSE n'a été aussi faible au classement des étoiles de France Football à paraître demain. Seuls deux Stéphanois figurent dans le top 100 des joueurs de champ dominé par Neymar (6,36) devant Mbappé (6,3) et Camavinga (6,24) : Youssouf (5,15) est 83e, juste devant Bouanga (5,13). De son côté, Ruffier (5,24) est antépénultième au classement des gardiens. Devançant seulement l'Amiénois Gurtner (5,21) et l'Angevin Butelle (4,95), le dernier rempart des Verts est loin du podium occupé par le Brestois Larsonneur (5,95), le Phocéen Mandanda (5,94) et le Rémois Rajkovic (5,89). On aura noté qu'en L2, le Nancéien Valette est antépénultième et l'Orléanais Vachoux est dernier...

Partager