Guendouz le top, Sissoko le flop

28/02/2020
ImageImage
 

Ayant encore réussi une clean sheet, Alexis Guendouz a pris la tête du National 1, le Pau FC, ayant remporté 2-0 le match au sommet contre l'USL Dunkerque de Claude Robin. L'autre joueur de l'ASSE prêté dans un club de ce championnat a connu une soirée beaucoup moins souriante. Pour sa première titularisation avec Le Puy, Alpha Sissoko a été expulsé à la 54e minute. Ecrasés 6-2 à domicile par Cholet, les Ponots restent dans la zone rouge.

C'est LE derby pour Debuchy

28/02/2020
Image
 

Mathieu Debuchy a évoqué le derby ce soir sur France Bleu Saint-Etienne Loire.

"J’ai joué deux derbys depuis que je suis arrivé à Sainté. Le premier, j’ai égalisé. C’était un moment de bonheur pour moi, pour l‘équipe. On est allé chercher le nul à Lyon, c’est un bon souvenir. Ce derby était attendu après ce qui s’était passé à l’aller.  C’était de bien de prendre un point. J’ai failli enlever mon maillot mais j’ai repensé à ce qu’avait fait Fékir au match aller et je me suis dit que ce n’était pas le bon moment pour le faire. Cette égalisation était un immense bonheur, une libération. Marquer pour les Verts et en plus dans un derby, c’est beaucoup d’émotions. J’ai joué des derbys avec Lille et en Angleterre mais ce derby est différent. C’est pour moi LE derby du championnat de France. C’est un derby que les supporters attendent beaucoup. Jouer un derby pour Saint-Etienne, c’est important pour moi.

Je pense sincèrement qu’on peut inverser la vapeur ce dimanche et relancer notre saison, comme au match aller quand Claude Puel venait d’arriver. On est un peu en difficulté depuis un moment, on a envie d’inverser cette tendance et de commencer une série. C’est frustrant de s’être fait égaliser à la toute fin le dernier match contre Reims mais dans le jeu il y avait du mieux. On aimerait que ce match nous serve de déclic pour la fin de saison. Le derby est un match complètement à part, on comprend qu’il y ait beaucoup d’attente de la part des supporters. On a beaucoup d’envie, on est motivés. On espère réaliser un gros match dimanche soir. On veut ramener quelque chose de Lyon. Je serai peut-être capitaine, ce serait pour moi un honneur de porter pour la deuxième fois ce brassard. C’est vraiment une fierté.

Déjà on pense à ce derby, c’est pour nous le plus important en ce moment. On aura le temps de penser ensuite à cette demi-finale de Coupe de France contre Rennes. Tout le monde sait ce qu’il y aura à faire jeudi prochain. On sera à domicile. On rêve d’emmener le club au Stade de France. Ce sera naturel, il faudra tout simplement gagner ce match, se donner à fond. On veut essayer de gagner cette Coupe de France, ça ferait vraiment du bien au club. Si je devais choisir entre les deux prochains matches ? Moi j’aimerais gagner les deux. Le principal, ça reste quand même le championnat. C’est ce qui fait vivre un club. C’est très important or on est dans une situation un peu délicate. Moi, ma priorité, ce serait plus le championnat. C’est important de prendre un maximum de points en mars pour aborder au mieux le sprint final."

Jonathan fan de Jessy

28/02/2020
ImageImage
 

Dans la Pravda à paraître demain, Jonathan Brison parle de son ami et ex-coéquipier Jessy Moulin, qui jouera le derby d'après-demain comme il l'avait fait à l'aller.

"Jessy n'a jamais fait de vagues et c'est peut-être tout le problème. C'est quelqu'un que tout le monde adore dans le vestiaire. Il a un côté fédérateur. Quand tu te retrouves avec lui sur le terrain, tu as envie de te dépouiller. Il est le premier à déconner, à réconforter les remplaçants. Il n'a peur de rien, il est spectaculaire, tonique dans ses duels avec les attaquants. À chaque fois qu'il a joué, il a été bon. Si je raconte toutes ses blagues, il va finir en prison ! À l'Étrat, plus personne n'ignore sa capacité à conduire sa voiture du siège passager pour faire croire qu'il n'y a personne au volant, ni ses simulations de malaise. Il s'arrêtait à un feu rouge, ouvrait la porte de sa voiture et s'effondrait sur le klaxon."

Sans retour pour le retour

28/02/2020

Déja à l'aller, les Verts ne débordaient pas de confiance. Et pourtant on connaît l'issue de ce premier derby...

Bob n'est hélas plus parmi nous, et Claude Puel a par ailleurs confirmé que ni les blessés en phase de reprise ni Ruff ne seraient de retour pour le derby ... retour ce midi en conférence de presse : "Fofana sera de retour de suspension, Camara nous quitte pour la même raison. Ce n'est pas jouable pour ceux qui sont en reprise athlétique. Stéphane Ruffier ? Non. Pour ce match, les conditions ne sont pas requises pour un retour de Stéphane Ruffier dans le groupe. Le reste, c'est de la cuisine interne."

Concernant ce match et la semaine à venir il a rappelé qu'il en savait les enjeux : "Il y a une attente exceptionnelle de nos supporters. Je trouve ça super. Les joueurs doivent se servir de cette source de motivation pour jouer avec lucidité sur le terrain. On est conscient de la situation mais là c'est un match particulier. Ce n'est pas un match de championnat classique. On oublie un petit peu où en est... C'est un rendez-vous. La succession de match qui arrive fait que cette semaine devient encore plus importante. Il y a de l’envie dans le groupe. Tous les joueurs disponibles sont focalisés sur tous ces matchs."

Diony rêve de marquer le derby

28/02/2020
Image
 

Le numéro 9 des Verts s'est confié à Radio Scoop avant de défier les vilains et les galettes-saucisses. Extraits.

"Il n'y a pas de bon ou mauvais moment pour un derby. Le classement importe peu, ce sera une finale, un match à gagner. En fonction du résultat, ça peut nous mettre un énorme coup de boost. Surtout que derrière, il y a cette réception de Rennes en demi-finale de Coupe de France. Pour moi, ce sont les deux matchs les plus importants de l'année. Cette semaine peut être incroyable et elle peut gommer toutes les mésaventures que l'on a connues jusqu'à présent. Je pense qu'on peut dire qu'on joue notre saison sur les prochains matchs...

Depuis mon arrivée, je suis la tête de Turc. Car j'étais la grosse recrue et il y avait une grosse attente autour de moi. Je donne tout et j'essaie de faire changer le regard à mon sujet. Se faire siffler par son propre public, c'est très difficile. Contre Reims, je sors et je suis applaudi, ça fait plaisir. Et puis à chaque derby que je joue, je me dis que ça peut-être un retournement de situation avec les supporters. Il suffit d'un petit but et s'il est décisif, tu deviens un héros pour tout un peuple. Marquer contre Lyon, ce serait énorme".

Un Faitout dans le Chaudron (5)

28/02/2020
Image
 

Dans la dernière édition rennaise du quotidien Ouest-France, Julien Stephan parle de son latéral gauche Faitout Maouassa, convoité par l'ASSE l'été 2018 et attendu jeudi prochain dans le Chaudron en demi-finale de Coupe de France.

"On essaye de développer un jeu basé sur les combinaisons sur les côtés, donc il est primordial de voir des latéraux capables d'apporter le surnombre. On a délivré 29 centres contre Nîmes et si les 2 buts sont venus d'un centre, ce n'est pas un hasard. Faitout a amélioré sa qualité de centre, il faut qu'il continue à travailler ce point. Il a beaucoup progressé dans le duel et dans le secteur aérien mais il peut aller encore un petit plus loin dans ce domaine défensif. Et offensivement multiplier les courses, répéter les efforts. Il le fait déjà mais il peut encore un petit peu plus.

Son prêt à Nîmes lui a fait beaucoup de bien, il a enchaîné des matches et il a montré qu'il avait largement le niveau Ligue 1. Il confirme cette saison avec un cap supplémentaire de franchi dans ses performances. Lorsqu'il dédouble, il est extrêmement dangereux par sa puissance et sa qualité de dribble. On l'encourage à prendre plus d'initiatives encore. Il a un gros potentiel à développer. On fait attention à lui parce qu'il a un profil très musculeux. On a besoin de le gérer, d'échanher beaucoup avec lui pour être en phase sur les intensités d'entraînement dont il a besoin."

 

Crédit photo : Le Télégramme

Un derby à guichets fermés ?

28/02/2020
Image
 

Selon la dernière édition rhodanienne du Progrès, le club de la banlieue a déjà vendu 46 000 billets pour le derby d'après-demain soir. "Le bon résultat face à la Juve ayant donné un coup de booster à la billetterie, l'OL espère faire le plein dimanche" précise le quotidien régional.

Diony remplace Ruffier (2)

28/02/2020
Image
 

Dans la dernière édition du Progrès, l'ASSE tente de justifier pourquoi elle a remplacé Stéphane Ruffier par Loïs Diony sur l'affiche de la demi-finale de Coupe de France.

"Stéphane Ruffier et Claude Puel apparaissaient dos à dos sur la première affiche et on a préféré le remplacer par Loïs Diony pour éviter toute interprétation quant à la position du coach et de son gardien au vu de la situation."

 

 

Aubame et Aleksic claquent

28/02/2020
ImageImage
 

Si l'ASSE était hélas la grande absente des 16es de finale de la Ligue Europa, deux anciens Verts ont marqué ce jeudi soir lors des matches retours.

Malgré le superbe 20e pion claqué cette saison par Pierre-Emerick Aubameyang, Arsenal s'est fait éliminer à Londres par l'Olympiakos.

 

Un peu plus tôt, Danijel Aleksic s'est illustré en marquant sur un coup franc lointain et excentré le deuxième but de la victoire après prolongation de Basaksehir contre le Sporting Portugal (4-1).

 

Boudjellal et les Verts (3)

27/02/2020
Image
 
 
 
Ambitionnant de reprendre le Sporting Toulon Var (dernier de National 1 malgré les efforts de Morgan Guilavogui et Idriss Ech Chergui), Mourad Boudjellal avait évoqué les Verts en mai 2016 dans Le Parisien. Il en remet une couche aujourd'hui dans Le Quotidien du Foot.

"Je pense qu'Aulas est le dirigeant le plus intelligent du foot français. Bernard Tapie était le plus fort de tous, trois ou quatre étages au-dessus de tout le monde. Lorsqu'il était président de l'OM, j'étais éditeur sur Toulon, j'étais supporteur de l'OM. Entre l'OL d'Aulas, l'OM de Tapie, à quoi va ressembler le Toulon de Boudjellal ? Vous oubliez les Verts de Saint-Etienne, mes héros de jeunesse, ceux que je collectionnais en vignettes Panini ! Mon Sporting n'aura rien à voir, je vais essayer de construire un modèle à moi, une sorte de mixte entre ce que j'ai vécu au Racing et ce que je vois des clubs de foot depuis l'extérieur; les valeurs du rugby, auxquelles je suis très attaché et le pragmatisme économique du foot."

Joannin calcule en Somme

27/02/2020
Image

Président de l'Amiens SC, avant-dernier de L1 avec 5 points de retard sur le barragiste nîmois et 7 sur le 15e stéphanois, Bernard Joannin évoque la lutte pour le maintien dans Le Courrier Picard à deux jours de recevoir un autre concurrent direct (le FC Metz de Vincent Hognon).

"On souhaite que toutes les composantes du club soient derrière leur équipe et ce week-end, c’est peut-être le match plus important de la saison. Il va nous permettre de valider nos trois dernières sorties par une victoire. Cette rencontre est le point de départ d’une série inéluctable qu’il faut réaliser pour assurer le maintien.

Je pense qu’il faudra encore 18 points. J’ai fait un calcul en regardant les matches qu’il nous restait et ceux de nos adversaires : Metz, Saint-Étienne, Nîmes et Dijon. Les écarts sont très faibles à la fin mais on a vraiment une réelle chance d’y arriver parce que nous avons rencontré Lyon, le PSG, Monaco et c’est costaud.

On ne compte que quatre victoires et si on peut en avoir cinq sur les douze derniers matches, ce serait formidable. C’est possible car on n’a plus de blessés et notre effectif est pratiquement au complet. Le coach va avoir beaucoup de joueurs à sa disponibilité. On est dans un projet de maintien."

C'est parié près de chez vous

27/02/2020
Image
 

Dans une vidéo tournée à la La Divette de Montmartre et mise en ligne aujourd'hui par l'ancien sponsor maillot de l'ASSE Winamax, l'humoriste stéphanois Jason Chicandier donne son prono pour le derby de dimanche.

Gourna Douath perd contre les Danois (2)

27/02/2020
Image
 

Battue 1-0 par le Danemark avant-hier à Pierre-de-Coubertin (Cannes), l'équipe de France U17 s'est encore inclinée (3-2) aujourd'hui contre la même équipe et dans le même stade. Capitaine et titulaire lors de la première confrontation, le milieu de terrain stéphanois Lucas Gourna Douath a débuté sur le banc cette seconde manche.

Lolic, un Bosnien qui bosse bien (3)

27/02/2020
Image
 

Après avoir fait ses débuts internationaux il y a 15 jours contre la Macédoine, le prometteur gardien bosnien des U17 de l'ASSE Eldin Lolic a été sélectionné pour un tournoi international U16 organisé par l'UEFA. A Zenica, le protégé de Patrick Moreau affrontera successivement la Roumanie (le 10 mars), le Qatar (le 12 mars) et l'Azerbaïdjan (le 15 mars).

Guil soutient le VAR

27/02/2020

On apprend de Var Matin aujourd'hui que Josuha Guilavogui est 57ème sur la liste du maire sortant (LR) de Toulon, Hubert Falco, pour les prochaines municipales.

Présent deux rangs devant l'acteur Charles Berling, Guil' n'est pas en position éligible. Falco, 72 ans, a tenu à préciser par un clair "c'est lui qui m'a sollicité" que le capitaine de Wolfsbourg en avait lui même exprimé la volonté. 

Pour rappel, l'ancien milieu de terrain stéphanois, actuellement blessé au genou, avait rendu grâce à Emmanuel Macron il y a un mois.

La Bosetti attitude

27/02/2020
Image
 

Bourreau des Verts en 2012 en finale de Coupe Gamberdella, l'attaquant d'El Paso (L2 américaine) Alexy Bosetti fait référence à Sainté dans une interview parue la semaine dernière dans Get French Footbal News.

"Les interdictions de déplacement en Ligue 1 c'est n'importe quoi ! Les autorités cherchent toujours des prétextes. En Allemagne, les ultras sont beaucoup plus chauds, or ils se déplacement parfois à 6 000 sans problème. Quand je vois l'incompétence des instances en France, je suis bien heureux d'être aux Etats-Unis. Être ultra n'est pas facile ! Faire les déplacements, diriger un groupe, tout cela est très difficile. Surtout quand c'est un groupe avec une grande histoire. On entrave les ultras, c'est dû à l'incompétence des autorités. Quand je vois ce qui se passe en France, je suis heureux d’être ici. Quand je jouais à Nice, j'étais déjà un fervent supporter des Aiglons. A l'extérieur, j'étais la cible des ultras des clubs qu'on affrontait. Mais je m'en foutais. Quand tu vis dans la plus belle région de France, ce n'est pas comme si tu devais partir en vacances ailleurs. Je n'ai pas besoin d'aller dans des endroits comme Saint-Etienne, Metz et Marseille, je suis très content de rester à Nice."

Diony remplace Ruffier

27/02/2020

L'ASSE ne s'est pas contentée de publier un communiqué suite aux déclarations de Patrick Glanz, agent de Stéphane Ruffier. Comme l'a relevé un observateur twittos, le club a remplacé le numéro 16 des Verts par le numéro 9 dans l'affiche de la demi-finale de Coupe de France contre Rennes.

 

Toko Ekambi attend le derby

27/02/2020
Image
 

Après avoir battu la Vieille Dame hier soir au Cochonou Stadium, plusieurs vilains ont évoqué le derby en zone mixte, comme le rapporte l'édition rhodanienne du Progrès.

"C’est pas rien de tomber la Juve, mais il ne faut pas s’emballer. On a signé une belle victoire, c’est un exploit, mais on doit se remettre au boulot pour dimanche. On m’en a parlé, donc j’ai hâte d’y être" s'impatiente Karl Toko Ekambi. "L’équipe est vraiment capable de produire ce genre de performances tous les week-ends, mais peut-être qu’on avait besoin d’un vrai match référence. Ce soir, on l’a eu je crois. Mais il va falloir récupérer pour le derby" déclare Anthony Lopes. "On a envie de jouer tous les matchs comme ça mais les atmosphères sont différentes. C’est dommage de ne pas faire la même chose en Ligue 1, mais on va tâcher de se reprendre pour la suite. D’ici le match retour, il y a d’autres gros matchs, on a besoin de gagner dimanche."

Ruffier s'est entraîné

27/02/2020
Image
 

Le Progrès du jour souligne que Stéphane Ruffier s'est entraîné hier.

"Il a notamment pris part à plusieurs exercices en compagnie des autres gardiens : Jessy Moulin, Stefan Bajic et Théo Vermot. Il n’a toutefois pas participé au petit tournoi composé de quatre équipes qui a rythmé la majeure partie de la séance collective mais a travaillé à part avec son entraîneur Fabrice Grange."

Durivaux et Tormin battus au Portugal

26/02/2020
Image
 

Comme le rapporte le site de la fédération portugaise de football, l'équipe de France U19 a été battue 3-1 hier par le Portugal à Marinha Grande, près de Leiria.

Titulaire pour ses débuts en bleu, le latéral stéphanois Dylan Durivaux (photo) a été remplacé par le Messin Yann Godart à la 71e minute. Lui aussi dans le onze de départ, Tyrone Tormin a cédé sa place au Toulousain Mathieu Gonçalves à la 78e.

Les protégés de Razik Nedder et Jean-Luc Vannuchi tenteront de prendre leur revanche contre la même équipe ce jeudi à 18h30.

Les poteaux carrés à l'Assemblée

26/02/2020
Image
 

Co-rapporteur du projet de loi de réforme des retraites, le député MoDem Nicolas Turquois a cité les poteaux carrés mardi soir à l'Assemblée Nationale, comme le rapportent Marianne et La Chaîne Parlementaire.

"“Avec les administrateurs, on a consacré du temps à cette série de 656 amendements. (...) Donc je rappelle le sujet : le premier était de remplacer 2022 par 2023, puis 2023 par 2024, puis jusqu’en 2062, puis jusqu’en 2082. Donc je vais vous donner un scoop : je vais vous expliquer le choix de l’année 1975. (...) En fait, initialement, nous avions pensé 1976. Moi je me rappelais de 1976 pour la chanson Gabrielle, et monsieur le ministre c’était pour Dancing Queen. Mais nous nous sommes dits que 1976 allait rappeler un mauvais souvenir au député Juanico avec les poteaux carrés de Saint-Etienne. (...) Et donc après moult discussions, nous avons retenu l’année 1975, pour inclure spécifiquement messieurs Dharréville, Vallaud et Ruffin."

 

Bergessio a eu chaud

26/02/2020
Image
 

Mené 2-0 à domicile par Cerro Largo jusqu'à la 95e minute, le Nacional Montevideo a arraché un nul miraculeux dimanche dernier dans le championnat uruguayen grâce un penalty de l'ancien attaquant stéphanois Gonzalo Bergessio (35 ans) et un tir croisé de son coéquipier Claudio Yacob.

Guirane a triché sur son âge

26/02/2020
Image
 

L'ancien Vert Guirane N'Daw a brisé un tabou lors d'un entretien accordé au média IGFM et relayé aujourd'hui par Afrik-Foot.

"Comme tous les Sénégalais, j'ai diminué mon âge pour être professionnel. En Afrique, je ne dis même pas au Sénégal, le joueur qui ne diminue pas son âge ne pourra pas être professionnel. C'est une réalité qu'on le veuille ou non. Ce qui est sûr, c'est qu'au Sénégal, 99% des joueurs ont diminué leur âge. Le Sénégalais est en général très petit et s'il va en Europe à 20 ans, il verra que les jeunes de 15 ans sont plus costauds que lui."

Gautier en demi, mauvais présage ?

26/02/2020
Image
 

Assisté par Benoît Bastien et Eric Wattellier dans ce putain de camion, Antony Gautier sera au sifflet ce jeudi 5 mars à 20h55 pour la demi-finale qui opposera les Verts aux Rouge et Noir en demi-finale de Coupe de France. Candidat aux municipales à Bailleul (Nord), ce Ch'ti de 42 ans restera à jamais l'arbitre du 100e derby. Mais les trois matches qu'il a dirigés entre Sainté et Rennes (tous en Ligue 1) ont tourné à l'avantage des Bretons !

Le 9 novembre de 2008, les futurs Verts Fabien Lemoine et Carlos Bocanegra s'étaient imposés 3-0 dans le Chaudron (défaite fatale à Laurent Roussey) grâce à un doublé de Mickaël Pagis et un but de Rod Fanni. Le 13 septembre 2009, Sylvain Marveaux avait marqué l'unique but de la victoire de son équipe dans le stade qui s'appelait encore de la route de Lorient. Le 4 décembre 2016, Sainté s'était incliné 2-0 au Roazhon Park. Le futur flop stéphanois Paul-Georges Ntep avait ouvert le score....

Les 400 Coupe

26/02/2020
Image
 

Comme le rapporte Ouest-France, 400 supporters rennais seulement ont été autorisés par le Préfet de la Loire à assister à la demi-finale de Coupe de France programmée le jeudi 5 mars à 20h55.

Verratti, vert exploit

26/02/2020
Image
 

Comme l'a rapporté avant-hier le QSG sur son site officiel, "Marco Verratti est devenu ce week-end le premier joueur du championnat depuis 50 ans à atteindre la barre des 100 matches à domicile en n'ayant essuyé qu'une petite défaite. D'ailleurs, il faut remonter à 2012, année de sa signature dans la capitale, pour le voir s'incliner à domicile en championnat (81 victoires, 18 nuls et 1 seule défaite face à Saint-Étienne, le 3 novembre 2012)."


Hamidou a mis le temps

26/02/2020
Image
 

Auteur d'un but (contre Croix en Coupe de France) en six matches disputés sous le maillot vert lors de l'hiver 2017, Hamidou Keyta (25 ans) a attendu la 26e et dernière journée de la première phase du championnat de D1 roumaine pour claquer avant-hier son premier pion de la saison contre le CSMS Iasi.

Son club (le FC Botosani) ayant fini troisième, l'ancien protégé de Christophe Galtier va donc disputer la deuxième phase du championnat qui concerne les six premiers et démarrera dans trois jours par un match contre le Steaua Bucarest.

Dieu va mieux

26/02/2020
Image
 

Le Progrès du jour revient sur la séance d'entraînement d'hier après-midi. Extraits.

"Ruffier et Moulin ne sont pas sortis du vestiaire. Manquaient également sur le terrain Saliba et Camara (qui est suspendu contre les vilains). On a vu Aholou au loin en train de faire un footing, en compagnie de Monnet-Paquet qui poursuit sa rééducation après son opération des ligaments croisés en octobre. Puisqu’on parle des blessés (Hamouma, Khazri, Nordin), seul Perrin, victime d’une lésion musculaire jeudi dernier à l’entraînement, a couru mardi après-midi. Sera-t-il complètement rétabli pour jouer le derby ? Pas sûr du tout."

Selnaes a fui le coronavirus

25/02/2020
Image
 

Actuellement sous contrat jusqu'en janvier 2023 avec le FC Shenzhen (relégué en D2 chinoise), Ole Selnaes est rentré en Norvège, les championnats chinois ayant été reportés sine die en raison du coronavirus.

Dans le quotidien Nettavisen, l'entraîneur adjoint de l'équipe de Norvège Per Joar Hansen évoque la situation de l'ancien milieu de terrain stéphanois.

"Je l'ai rencontré la semaine dernière à Trondheim. Il a été autorisé par son club à trouver un nouveau club pour avoir du temps de jeu vu ce qui se passe en Chine. Mais il y a peu de pays en Europe où le mercato est encore ouvert. En Norvège, en Suède et en Pologne, on peut encore recruter des joueurs en février. C'est à Ole de voir avec son club s'il peut se faire prêter et trouver un accord salarial et contractuel. Dans la vie, il y a des choses qu'on ne peut pas maîtriser. On ne peut rien faire contre un virus aussi grave que celui qui sévit en Chine."

Dans le même quotidien, l'ex-international norvégien Kjetil Rekdal donne son avis sur son compatriote.

"Il est dans une situation délicate mais il va devoir se décider. Changer de club du jour au lendemain quand on a un contrat aussi lucratif, ce n'est pas facile. C'est à lui d'évaluer la situation. Combien d'argent abandonnera-t-il pour pouvoir rejouer au football ? Je ne pense pas qu'il pourra décrocher un contrat similaire ailleurs. Même s'il ne rejoue pas d'ici-là, je pense qu'il pourra postuler pour une place dans le groupe de la Norvège qui affrontera la Serbie dans un mois lors des barrages pour l'Euro."

L'ancien international espoirs Jesper Mathisen ajoute que l'ancien binome de Yann M'Vila se maintient en forme.

"Je sais qu'Ole s'est bien entraîné ces derniers temps avec un préparateur physique compétent. C'est un type qui est toujours en bonne condition physique. On perd un peu le rythme quand on ne joue pas et qu'on ne s'entraîne pas avec une équipe mais je ne pense pas que ce soit rédhibitoire avec Ole. C'est un joueur intelligent et affûté. Il a pour objectif de jouer les barrages de l'Euro. Si la Norvège se qualifie pour l'Euro, son manque de temps de jeu deviendra beaucoup plus problématique. Je pense qu'il est très désireux de retrouver un club et du temps de jeu."

Gourna Douath perd contre les Danois

25/02/2020
Image
 

Titularisé en base et capitaine de l'équipe de France U17, Lucas Gourna Douath s'est incliné 1-0 aujourd'hui à Cannes contre les Danois dans des conditions difficiles (terrain gras et beaucoup de vent).

On aura noté que le milieu de terrain stéphanois avait déjà cédé sa place (à la pause) quand les visiteurs ont inscrit l'unique but de la rencontre à la 82e minute.

Le protégé de Jean-Luc Dogon et José Alcocer tentera de prendre sa revanche contre la même sélection et dans le même stade Pierre-de-Coubertin ce jeudi à 11h00.

Partager