home

Zig Zag, bleu blanc vert !

18/07/2018
bookmark bookmark
share share

 

 

Retiré à Sartène, Jacques Zimako (66 ans) a raconté son parcours dans un livre intitulé Zimako, zig zag d'une île à l'autre publié au printemps dernier.
Le mensuel ln Corsica en reprend quelques extraits et évoque notamment les derniers instants de Zig Zag en vert. Finaliste de la Coupe de l'UEFA 1978 avec Bastia, il a autant marqué le club que celui-ci l'a marqué.
Au point qu'une fois transféré dans le plus grand club de France, il a adoré perdre contre les Corses. Ainsi, en juin 1981, tout juste auréolé du titre de champion avec les Verts, il vient de signer son transfert pour le FC Sochaux et a demandé à Herbin de ne pas jouer la finale de la Coupe de France contre ... Bastia.
"Robby me l'accorda et je fus soulagé". Quelques jours plus tard le Sphinx lui passe un coup de fil : "Robby commença par s'excuser, confus et mal à l'aise. Désolé Jacques, mais Roussey et Paganelli sont blessés, et il n'y a plus que Rep et toi comme attaquants. La situation est catastrophique, tu l'imagines bien".
Alors ce 13 juin, au Parc des Princes, s'il obtient le pénalty transformé par Santini, qui permet à Sainté de revenir à 1-2, il ne remportera pas la 7ème coupe de France verte. Et il en est ravi : "au plus profond de moi, j'étais fou de joie pour l'équipe de Bastia, pour les Corses et pour la Corse".

Potins
12/12 13:17
Nice - ASSE reporté ?
12/12 07:27
Ederson voit des Verts sonnés
12/12 07:09
Kolo'Ray
11/12 17:54
Un tirage qui manque de Seltz
11/12 11:22
Un trophée pour Wahbi ?
11/12 07:31
L'Olympique euphorique
11/12 07:06
Loïc, un retour qui tombe à pic
10/12 23:09
Le bonheur est dans le prêt ?
10/12 22:57
Le marronnier Gourcuff
10/12 21:24
Sainté chez le petit poucet
Articles
12/12/2018
Bauthéac : "Cette année, j'aime beaucoup Sainté"
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros

Partager