home

Janot aimait quand ça chamb'Ray

05/05/2016
bookmark bookmark
share share


Image

 

Nice-Matin publie aujourd'hui une interview de Jérémie Janot. Extraits.

 

"Nice-Sainté, c'est une sacrée affiche. Les deux équipes sont en forme, des joueurs comme Ruffier ou Ben Arfa sont au top. Dans l'esprit des Verts, il y a aura l'envie de prendre une revanche par rapport au match aller. A Geoffroy, Nice avait brillé de mille feux, porté par un énorme Ben Arfa. Cela m'aurait plus de jouer ce match, et je pense que les Niçois auraient également bien aimé que je sois là. Avec eux, il s'est créé quelque chose de fort. Ils me chambraient, je les chambrais. Le foot, c'est une fête et je me régalais quand j'allais au Ray. Derrière ma cage, ils m'insultaient, mais je le prenais avec beaucoup de dérision. Les gens sentaient que j'adorais jouer dans ce stade.

 

En début de saison, je cochais trois dates : les deux derbys et le voyage au Ray. Dès l'échauffement, les mecs m'allumaient. C'était magnifique. Le foot que j'aime. Je n'ai jamais surjoué. J'étais moi-même. D'ailleurs, quand je croise des mecs de la BSN, il y a beaucoup de respect entre nous. On a passé des moments inoubliables ensemble. Récemment, Yoan Cardinale a confié qu'il comprenait ce que je ressentais à l'époque. Cela m'a touché car je l'ai trouvé très sincère. Il est très explosif, toujours à fond. Il est formé au club, joue en équipe première. J'ai connu ça avec les Verts. Si Nice en est là aujourd'hui, c'est aussi parce qu'il y a un bon gardien.

 

Stéphane Ruffier, c'est un immense gardien, le plus fort que j'aie côtoyé. Il a toutes les qualités requises pour le très haut niveau. Mais Loïc Perrin sera suspendu. C'est un coup dur car c'est l'homme fort, le capitaine emblématique. Il a un impact psychologique énorme quand il est sur le terrain. J'espère que Bayal sera remis car c'est un joueur important également [ndp2 : Mouss sera forfait]. La meilleure arme des Verts, c'est la défense, ça fait six matches qu'ils n'ont pas pris de but. C'est révélateur. Il y a aura toujours des esthètes du beau jeu, mais pourquoi changer une recette qui marche ? Le bilan comptable de Saint-Etienne est inattaquable.

 

Apparemment, Valentin Eysseric pourrait rester. Les dirigeants songeraient à lever l'option d'achat. Cela signifie qu'ils ont confiance en lui. Il a fait de très bons matches. Sa qualité sur coup de pied arrêté est assez remarquable. Quant à Neal Maupay, il est dans le bon club pour poursuivre sa progression. Il est pétri de talent. Je n'ai que des bons échos le concernant. C'est logique. Rappelez-vous la première saison d'Aubame, elle n'avait pas été très réussie. Par contre, les deux suivantes... Je pronostique une victoire 2-1 des Verts à Nice. Je suis très neutre sur ce coup (rires). J'aurais bien aimé venir et saluer mes amis niçois."

Potins
26/09 07:23
Loïs opportuniste
26/09 07:12
Gasset satisfait mais tout n'est pas parfait
25/09 23:44
Première réussie pour Saliba
25/09 23:16
Vainqueurs au Stadium, les Verts sur le podium !
25/09 20:10
Bafé bat Al Fateh
25/09 13:24
La Bible sacre trois Verts
25/09 13:10
Maxou va dépasser la 100ème
25/09 12:53
Whoscored ? Cabella !
25/09 08:44
Jean-Louis surpris par Beric et Diony
25/09 07:49
Max a le sang vert
Articles
25/09/2018
Ici, si tu cognes, tu gagnes
24/09/2018
Yahia : "Arnaud a fait l'amour à Mbengue"
23/09/2018
Une saison enfin lancée ?
22/09/2018
C'est Caen le bonheur ?
20/09/2018
Compan : "Toujours supporter des Verts"
16/09/2018
Un sentiment de déjà vu
14/09/2018
Sandjak a dit
13/09/2018
Paris Blues ?
13/09/2018
Bathenay : "Les poteaux carrés sont bien conservés"
11/09/2018
Mastres & Compagnie n°151 : Kishizo

Partager