home

Saint-Louis veut partir de Paris

10/08/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

L'ancien attaquant stéphanois, Dylan Saint-Louis (23 ans) réitère ses envies de départ dans la dernière édition du Parisien.

 

"Pour le moment, je suis au Paris FC mais ce n’est pas du tout sûr que je sois encore ici après le 31 août. Ce n’est pas un secret, je n’ai jamais caché que j’aimerais partir pour viser plus haut. La saison dernière j'ai mis sept buts et j'ai fait sept passes décisives, j’ai atteint mes objectifs car je voulais réussir une saison pleine avec des stats. Je ne veux pas rentrer dans les détails car il y a des choses que je ne maîtrise pas, mais j’ai des sollicitations d’un peu partout : en L1, en L2 et à l’étranger. J’attends, je reste serein par rapport à ma situation. J'ai mis quatre buts en préparation, j'ai marqué le deuxième but vendredi dernier contre Nancy. Tant que je serai là, je m’investirai à fond, Je ne me disperse pas avec des questions sur mon avenir, je reste focalisé sur mon rôle dans l’équipe. Il y a eu beaucoup de changements mais, malgré tout, on a réussi un bon début de championnat qu’il faudra confirmer à Brest. On commence à dégager quelque chose…"

Potins
18/02 07:56
Tuchel loue le mental et les Verts
18/02 07:23
Rémy contredit Loïc
18/02 00:49
Gasset agacé par les critiques sur Ruffier
17/02 23:54
KMP ? Gasset craint les croisés !
17/02 23:06
Kylian en killer
17/02 17:27
U17N : Aux Alouettes, les Verts ont plumé Montceau
17/02 17:13
U19 : des Verts bien en Cannes
17/02 16:01
On ne verra pas Verratti
17/02 15:48
Veretout se paie la SPAL
17/02 14:30
Willkommen in der grünen Hölle ! (4)
Articles
14/02/2019
Parlons foot
13/02/2019
Battre Strasbourg en pleine bourre pour ne pas etre à la bourre
12/02/2019
Forts dans la tête
12/02/2019
Putain de camion !
08/02/2019
Surtout pas d'échec à Rennes !
02/02/2019
Saadi : "Pas vraiment de favori à l'heure actuelle"
02/02/2019
Ce n'était pas la fête
31/01/2019
Guillou : "Vada et Sainté, ça, peut matcher !"
30/01/2019
Garande : "Aït Bennasser a les armes"
30/01/2019
Il pleure sur Nantes

Partager