23 novembre 2002 : Aurillac 3-1 ASSE - 7e tour de Coupe de France  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Carvalho ne lâche pas Roro (6)

13/09/2017

Image

 

Alors qu'Adao Carvalho sera jugé ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne pour "recel d’abus de biens sociaux et tentative de blanchiment.", l'avocat de Roro, Maître Nicolas Bes (photo) a évoqué aujourd'hui cette ténébreuse affaire sur les ondes de Radio Scoop.

 

"Monsieur Carvalho raconte à tout le monde depuis des années qu'il est associé aux holdings de tête du club, ce qui est complètement faux. Monsieur Carvalho n'a jamais été associé à titre personnel dans les sociétés concernées. C'est un fantasme de sa part. Il essaye de le faire dire et juger, il n'y arrive pas et ce faisant, le procureur de la République a estimé qu'il commettait un délit de blanchiment. Nous ne pouvons que supporter ces vicissitudes, on n'est que spectateur et très loin du sportif et de l'ASSE. Pourquoi Monsieur Carvalho n'a pas encore purgé sa peine ? Il faudra poser la question au procureur de la République. Mais je crois savoir qu'il devrait la purger rapidement. Il n'y a pas de lien particulier entre Roland Romeyer et Adao Carvalho, pas plus que ça. C'est une déception, ce sont des questions de rencontres. Monsieur Carvalho s'est avéré après qu'il a été présenté à Monsieur Roland Romeyer dans les années 2004-2005 un personnage tout à fait différent de celui qui s'était présenté et un homme d'affaires peu recommandable.

 

Le club n'a pas à racheter "ses parts" comme disent les médias tout simplement car il n'a pas de parts C'est un fantasme. Personne ne veut entendre ça. Monsieur Carvalho n'a pas de part, il n'en a jamais eue. Monsieur Carvalho n'est pas associé de Monsieur Romeyer, ni actionnaire d'une quelconque société holding du club.L'ASSE n'est pas du tout concernée par le procès de demain. Nous sommes tous un peu fatigués des déclarations intempestives de Monsieur Carvalho qui utilise la presse et les médias comme un porte-voix pour mettre la pression sur tout le monde. C'est la lassitude qui domine à la veille de ce procès. Monsieur Carvalho a commis un délit que je trouve extrêment grave : essayer de s'accaparer le produit d'un abus de bien social et tirer profit de choses qui ne le concernent pas et ne lui appartiennent pas. Il n'a pas investi un centime d'euro dans l'ASSE. Jamais. L'état d'esprit de Roland Romeyer ? La lassitude..."

   


A venir

24/11/2017 20:45

ASSE - Strasbourg



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com