home

Makan le Normand

19/07/2018
bookmark bookmark
share share

 

Makan Macalou, 22 ans,  reste effectivement normand, puisqu'il quitte le Stade Malherbe de Caen où il opérait en National 3 pour s'engager avec Quevilly Rouen Métropole (National), nous apprend le site officiel de ce club.

L'attaquant fait ses classes au SPN Vernon, dans sa ville natale, avant de rejoindre Amiens en 2011. Il est sélectionné 3 fois en équipe de France U16. Il arrive à Saint-Etienne en 2014. 

Il reste 2 ans au centre de formation de l'ASSE. En 2014-2015, il opère en U19 (5 matchs, 2 buts) ou en CFA (12 matchs ,1 but) et, en 2015-2016, en CFA2 (11matchs, 1 but).

Il quitte l'ASSE en juillet 2016, et on le retrouve en L2 israélienne, au Hapoel Petah Tikva jusqu'en décembre 2016, puis au FC Ouest Tourangeau (N3) pour la fin de saison 2016-2017.

Il signe alors au SM Caen où il retrouve, en équipe réserve, le chemin des fiets, inscrivant 9 buts en 15 titularisations. Patrice Garande le convoque une fois en équipe pro, pour la 34ème journée, à Metz. Durant cette saison, il se fait remarquer par l'entraîneur de l'équipe réserve de Quevilly Rouen en inscrivant un but : "Sur une perte de balle, Makan se retrouve lancé en profondeur, il fixe Romain (Hanquinquant) et inscrit le troisième but caennais" se souvient André Auzoux, l'entraîneur de la réserve.

Potins
20/02 14:03
Du Canari au menu en Gambardella (2)
20/02 13:51
Un DFCO sans défense
20/02 13:31
L'infirmerie se remplit
20/02 10:30
Allan à l'amende
20/02 09:47
Anfield, des frissons (3)
20/02 07:33
Vada chez les vilains
20/02 07:22
Le DFCO aura les crocs
20/02 07:10
Les Verts se brisent dans le money time
20/02 04:47
Carvalho ne lâche pas Roro (15)
19/02 22:32
Elie a toujours envie
Articles
19/02/2019
Allez, allez, oh oh !
14/02/2019
Parlons foot
13/02/2019
Battre Strasbourg en pleine bourre pour ne pas etre à la bourre
12/02/2019
Forts dans la tête
12/02/2019
Putain de camion !
08/02/2019
Surtout pas d'échec à Rennes !
02/02/2019
Saadi : "Pas vraiment de favori à l'heure actuelle"
02/02/2019
Ce n'était pas la fête
31/01/2019
Guillou : "Vada et Sainté, ça, peut matcher !"
30/01/2019
Garande : "Aït Bennasser a les armes"

Partager