home

Butelle là

12/02/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Ses 17 ans d'expérience n'ont pas fait la différence ce week-end. Butelle, las, a manqué de pot en marquant l'un des quatre buts qu'il a encaissés contre Monaco. Mais le portier angevin ne se cache pas dans la dernière édition du Courrier de l'Ouest. Extraits.

 

"La chose la plus importante, c'est de faire abstraction du classement parce que ça te met une pression inutile au quotidien. On est conscient que le maintien passera par les confrontations directes face à nos concurrents. Face à nos concurrents directs, à la maison, il faudra gagner. Point barre. Pas besoin de se demander si on est 15e ou 18e. On a subi une lourde défaite mais on a à coeur de réagir contre les Verts. Cela ne sert à rien de se dire : "putain les gars on en a pris quatre contre Monaco !" On a pu se ressourcer auprès de nos proches ce dimanche et on va repartir avec beaucoup de motivation et d'envie pour aborder Saint-Etienne. Un pote m'a appelé tout à l'heure et je lui ai dit : "Je suis content, j'ai marqué mon premier but en Ligue 1 ! " C'est malheureux sur le coup mais ensuite tu en rigoles. Il faut toujours avoir cette bonne humeur essentielle dans le travail. Faire la gueule, ça ne fait pas avancer, ni grandir."

Potins
13/12 21:17
Honorat comprend
13/12 20:22
Vieira ravi
13/12 18:19
Sur la promenade un dimanche !
13/12 13:17
Gambardella : bouffez du FC Lyon !
13/12 12:47
On saura demain
13/12 11:27
Houri à Montauban
13/12 08:18
Les Aiglons se reposent, les Verts se musclent
13/12 07:50
Et de dix pour Gomis !
13/12 07:36
Andrézieux ne souhaite pas de Chaudron
13/12 07:23
Il veut que ça joue tôt, Quillot !
Articles
12/12/2018
Bauthéac : "Cette année, j'aime beaucoup Sainté"
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros

Partager