home

Les U19 volés en Beauté

11/02/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Alors qu'ils s'étaient invaincus en 2018, les U19 se sont inclinés 1-0 à la mi-journée sur le terrain du Gazelec Ajaccio.

 

Atomisés 8-0 à l'aller, les Corses ont profité d'une mauvaise relance stéphanoise pour inscrire l'unique but de la rencontre à la 34e minute d'une très belle frappe en pleine lucarne sur leur seule occasion de la rencontre. Cinq minutes auparavant, Lamine Ghezali avait marqué d'une talonnade sur un centre de Gérard Bangoura mais l'arbitre assistant a signalé un hors jeu totalement imaginaire. Sainté s'est vu refuser un deuxième but à la 71e pour un nouveau hors jeu inexistant, le Gazelec ayant marqué contre son camp. Les Ajacciens n'ont pas hésité à mettre la semelle en fin de match pour conserver leur court mais précieux avantage (Jordan Halaimia, Fahad Mohamed et Kelian Mersel ont été touchés à la cheville, a priori sans gravité).

 

La compo : Green - Halaimia, Nadé (Nsaka, 61'), Vogt, Mohamed - Gabard, Mersel - Menetrieux (Touati, 61') - Bangoura (Bengueddoudj, 77'), Ghezali, Djouahra.

 

La réaction de Lilian Compan : "En premier lieu, il faut reconnaître qu'on n'a pas fait un grand match, c'est une évidence. On a manqué de maîtrise dans le jeu. On en a eu certes plus que nos adversaires, mais seulement par à coups. Ensuite il est clair que l'arbitrage ne nous a pas aidés. On s'est fait refuser deux buts totalement valables, je ne comprends pas. Ce résultat est un stop brutal. Même si les garçons n'ont pas été très bons, on aurait pu faire au moins un match nul si l'arbitrage avait été au niveau. Il ne faut pas se cacher derrière mais ça a clairement influé sur le résultat. Comme on pouvait s'y attendre, le Gazelec a mis beaucoup d'intensité dans les duels, c'était très viril et pas toujours correct. Il y a eu un peu de casse, quelques coups mais rien de méchant. Cette équipe qui vise le maintien a joué avec ses armes, beaucoup d'envie et d'abnégation. A part le but de Lamine annulé à tort, notre première mi-temps a été vraiment pauvre en occasions. On a eu un peu plus de maîtrise et de situations en seconde période. On s'est encore vu refuser un but de façon inexplicable, le csc aurait dû être validé. On va revenir à Ajaccio dans deux semaines, on jouera contre un autre club, dans une autre compétition. On s'est encore rendu compte aujourd'hui que les voyages en Corse sont très difficiles... Cela va être un match plus que compliqué contre l'AC Ajaccio. On va encore être attendu de pied ferme. Il va falloir faire un gros match. Depuis le début de notre parcours en Gambardella, on tombe soit contre de grosses équipes, soit sur des situations très compliquées. Si on veut aller loin, il faut tout connaître et franchir ce nouvel obstacle. On va y aller en équipe, tous ensemble. Avec ce qu'on a vécu aujourd'hui, on sait à quoi s'attendre."

Potins
11/12 07:31
L'Olympique euphorique
11/12 07:06
Loïc, un retour qui tombe à pic
10/12 23:09
Le bonheur est dans le prêt ?
10/12 22:57
Le marronnier Gourcuff
10/12 21:24
Sainté chez le petit poucet
10/12 20:59
Kolo parti pour rester ?
10/12 20:21
Jo, Allan et Ruben dans les 20
10/12 19:22
Léonard chez les Nissarts
10/12 08:14
Chapron tacle l'ASSE
10/12 07:54
Laurey VAR de rage
Articles
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros
26/11/2018
Chavériat : "Nimes, un petit Saint-Etienne"

Partager