23 juillet 1988 : ASSE 0-0 Strasbourg  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Saliba, Benkhedim et Bajic vus par Razik

13/07/2018

Image

 

Promu entraîneur des U19, Razik Nedder présente dans Le Progrès du jour trois jeunes talents récemment passés pros. Extraits.

 

"William Saliba a une grosse maturité physique pour son âge, c’est un ours. Il est très costaud mais, malgré sa taille et sa corpulence, il va vite. Il sort les ballons proprement mais devra encore progresser en allant plus vite dans ses sorties de balles. Les erreurs qu’il fait en jeunes, on arrive à les rattraper. En “adultes” et en L1, même si on n’en est pas encore là, ça peut se payer cash. Il sera obligé de monter son niveau d’exigence pour gommer cela. Il joue juste défensivement, c’est un roc, un vrai défenseur dans l’âme. C’est aussi un leader et un joueur attachant.

 

Bilal Benkhedim est un joueur de talent, de différence, capable de faire basculer un match. Il a une technique au-dessus de la moyenne et une adresse assez exceptionnelle. Quand il arme dans les vingt derniers mètres, soit le gardien fait l’arrêt, soit c’est filoche (sic). On a travaillé pour ne pas qu’il perde ça. Mais il a aussi le défaut de jeunesse de son talent : il n’aime pas beaucoup défendre. Pour avancer, il devra arriver à se fondre dans le collectif et apprendre à, parfois, lâcher le ballon plus vite. Le tout est de trouver le bon équilibre. Je pense qu’il est capable de franchir les paliers. Même s’il est petit et frêle, il est solide et difficile à bouger."

 

J'ai eu Stefan Bajic quatre saisons sous mes ordres. C’est un goal capable de te faire gagner un match ou de te maintenir dedans. Il a quand même fait 19 matches sans prendre de but cette année. Bien sûr, il y a le collectif dans cette série mais il sort, je crois, trois penaltys. Il sait prendre l’ascendant sur ses adversaires, il a un vrai charisme, un leadership naturel. C’est un monstre de travail et il est très exigeant avec lui-même. Et il est tellement exigeant que, dans les grands moments, il se met parfois trop de pression. Avec l’âge, je ne suis pas inquiet, il sera capable de gérer ses émotions. C’est un gardien talentueux, moderne, qui aime le foot. Il a un bon jeu au pied."

   


A venir

27/07/2018 19:00

(amical) ASSE - Amiens

au Touquet



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com