home

Prost était en pôle pour reprendre les Verts

21/06/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Dans la Pravda du jour, Noël Le Graët nous apprend que le Couramiaud Alain Prost a failli reprendre les Verts. Extraits.

 

"J'avais un peu fréquenté Alain. Et lorsque, après sa carrière de pilote, il a fondé son écurie Prost GP, j'ai, en tant que président de la Ligue, été en contact avec lui. J'avais d'ailleurs failli lui refiler l'AS Saint-Étienne. Il avait été proche d'accepter. Je l'avais presque convaincu, avec ses associés. À l'époque, un club de football, ça ne valait presque rien. Un euro symbolique. Alain était supporter de l'ASSE. On avait déjeuné ensemble Au Pichet à Paris et on s'était presque tapés dans la main. Ensuite, il a rappelé pour me dire que ses actionnaires ne voulaient pas donner suite, que déjà l'écurie Prost GP était un sacré défi. Il ne souhaitait pas mener deux dossiers en même temps, surtout qu'à l'époque Saint-Étienne était en difficulté. C'était à la fin des années 1990. Alain et moi avions sympathisé."

 

Pour rappel, l'ancien champion du monde de Formule 1 avait confié le 20 juillet dernier à Jacques Vendroux qu'il rêvait plus jeune de jouer à l'ASSE.

Potins
18/02 07:56
Tuchel loue le mental et les Verts
18/02 07:23
Rémy contredit Loïc
18/02 00:49
Gasset agacé par les critiques sur Ruffier
17/02 23:54
KMP ? Gasset craint les croisés !
17/02 23:06
Kylian en killer
17/02 17:27
U17N : Aux Alouettes, les Verts ont plumé Montceau
17/02 17:13
U19 : des Verts bien en Cannes
17/02 16:01
On ne verra pas Verratti
17/02 15:48
Veretout se paie la SPAL
17/02 14:30
Willkommen in der grünen Hölle ! (4)
Articles
14/02/2019
Parlons foot
13/02/2019
Battre Strasbourg en pleine bourre pour ne pas etre à la bourre
12/02/2019
Forts dans la tête
12/02/2019
Putain de camion !
08/02/2019
Surtout pas d'échec à Rennes !
02/02/2019
Saadi : "Pas vraiment de favori à l'heure actuelle"
02/02/2019
Ce n'était pas la fête
31/01/2019
Guillou : "Vada et Sainté, ça, peut matcher !"
30/01/2019
Garande : "Aït Bennasser a les armes"
30/01/2019
Il pleure sur Nantes

Partager