26 mai 1972 : Dura lex sed Alex  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Un terrain Loïc Perrin (3)

19/04/2018

Image

 

Loïc Perrin, qui a inauguré hier un terrain à son nom à l'Etivallière, a livré dans la foulée ses impressions au Progrès. Extraits.

 

"Cela me touche. C’est beaucoup d’émotions. Je sais d’où je viens. Le FC Saint-Charles Vigilante est le club qui m’a permis d’intégrer l’ASSE. J’y ai passé des années fantastiques. Apparemment, c’est rare d’avoir un terrain à son nom, donc je suis encore plus honoré. Ça permet de parler de tous les clubs amateurs et les bénévoles et de remercier les gens qui œuvrent pour les enfants passionnés de foot. Mes souvenirs au FC Saint-Charles-Vigilante, c’est beaucoup de tournois. On adore ça, avec la barquette de frites entre les matches c’était top. On a aussi fait des tournois à l’étranger, on est partis en Allemagne. J’avais fait un premier club à Périgneux, mais j’étais plus petit, j’ai moins de souvenirs. Là, quand on a une dizaine d’années, on s’en souvient, j’ai rencontré mes potes. Quand Serge le président, a dit que c’était dur d’annoncer mon départ, je m’en souviens encore. C’était très compliqué, parce que je n’avais pas envie de quitter mes potes."

   


A venir

27/05/2018 13:00

[U17R] ASSE - Saint-Priest



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com