14 décembre 1980 : Naissance de Didier Zokora  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ebondo veut redevenir pro

12/08/2017

Image

 

Alors qu'il lui restait une année de contrat avec les Verts, Albin Ebondo avait surpris tout le monde en arrêtant sa carrière l'été 2012 à l'âge de 28 ans. Dans la Pravda Mag, l'ancien latéral stéphanois explique sa démarche et se fixe comme objectif de redevenir footballeur professionnel.

 

"J'avais décidé d'arrêter le foot sans regret et pour ne pas tricher. Je me sentais épuisé mentalement et ma femme reprenait sa carrière de perchiste, avec l'ambition de disputer les JO de Rio. J'ai donc décidé de devenir homme au foyer pour m'occuper de nos deux enfants, Aaliyah et Jordan. Et franchement, ça m'a plu. Elever des enfants pompe une énergie qui demande les mêmes efforts que le football. Je me suis rendu compte que délivrer un bon centre ou bien repasser sa chemise exige une concentration et un investissement identiques. Ma femme a été la reine du pétrole pendant cinq ans et moi je n'ai pas vu le temps défiler. Malheureusement, elle a passé la barre des 4,23m, mais raté les minima de 7 centimètres pour se qualifier aux Jeux l'an passé.

 

En janvier, j'ai repris une licence amateur à Andrézieux-Bouthéon. Retoucher un ballon cinq ans après avoir arrêté le foot m'a fait bizarre et du bien à la fois. J'avais perdu entre 7 et 9 kilos de muscles, il a fallu réathlétiser mon corps et le rééduquer au foot. L'ASSE m'a ensuite autoriser à venir m'entraîner avec l'équipe réserve du 31 juillet au 11 août. Malgré mes 33 ans, mon corps n'est pas usé et je suis frais mentalement. Je peux atteindre mon but de redevenir un footballeur professionnel. Ma femme, elle, va arrêter l'été prochain et on reera des enfants. Deux ou trois, si ça ne dépend que de moi, et on leur laissera une base solide : un toit, pas de dettes et une bonne éducation."

   


A venir

15/12/2017 20:45

ASSE - Monaco



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com