home

Le Sphinx encense Ruffier et Debuchy

16/04/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Robert Herbin commente le succès des Verts en Alsace dans la dernière édition du Progrès. Extraits.

 

"C’est un petit hold-up. On peut tirer un coup de chapeau à Stéphane Ruffier, il a tout renvoyé. À Saint-Etienne, pendant ma carrière, j’ai connu de très bons gardiens. Ivan Curkovic est celui qui m’a le plus marqué. Ruffier est un joyau pour l’équipe. C’est un garçon qui ne fait pas de bruit mais il est d’une très grande efficacité. Son calme fait qu’il est toujours prompt à réagir. Pour moi, il est au-dessus de Lloris et Mandanda. Le sélectionneur a tout gâché. À 31 ans, Stéphane a tout l’avenir devant lui.

 

Mathieu Debuchy est vraiment la bonne pioche du mercato. Il essaie de se faire oublier, sait bien se positionner et est toujours là où il faut pour marquer. Je n’ai pas souvenir d’un défenseur latéral à l’ASSE qui inscrivait autant de buts. Gérard Janvion était remarquable de générosité mais il perdait tous ses moyens quand il se retrouvait en bonne position pour marquer. Debuchy est lucide et opportuniste. Il jaillit au bon moment, souvent en fin de match. Il se place alors pratiquement au niveau des attaquants."

 

 

Potins
20/11 11:05
Comme une finale pour Kolo
20/11 09:09
L'arrêté doit être réexaminé !
20/11 02:52
Paga gentil avec les vilains
20/11 02:24
Debuchy fait le bonheur de Gégé
20/11 00:55
Brockers victime d'un vilain tacle (3)
19/11 23:37
Ole premier, Robert dernier
19/11 17:46
Non grata en banlieue (2)
19/11 14:36
Anthony, on remet ça ?
19/11 13:08
U19 : Sainté et Monaco dos à dos
19/11 03:25
Lebo retour d'ascenseur de Galtier à Laurey
Articles
12/11/2018
Parfait pour la confiance
10/11/2018
Faites-nous déboucher le champagne !
07/11/2018
Guion : "Le Chaudron, c'est mythique !"
05/11/2018
Un scénario fou
03/11/2018
Il faudra SCOrer
29/10/2018
Sanlaville donne son avis
28/10/2018
A moitié maîtrisé
27/10/2018
Horjak a dit...
26/10/2018
En faire des sacs à main
25/10/2018
Ponsard : "Comme si on lançait onze taureaux dans l'arène"

Partager