home

Faudra pas déconner face à Taoui, Adli et Koné !

27/04/2019
bookmark bookmark
share share
Image

Malgré l'absence de William Saliba, l'ASSE alignera cinq joueurs professionnels cet après-midi au Stade de France (Stefan Bajic, Wesley Fofana, Kenny Rocha Santos, Bilal Benkhedim, Charles Abi) en attendant les très probables signatures de Marvin Tshibuabua, Abdoulaye Sidibé et Tyrone Tormin.

De son côté, le TFC compte déjà huit U19 passés pros : les défenseurs Bafodé Diakité (2000), Moussa Diarra (2000), Mathieu Goncalves (2001), les milieux de terrain Amine Adli (2000), Nathan N'Goumou (2000), Manu Koné (2000) et les attaquants Adil Taoui (2001), Stéphane Zobo (2000).

Trois ce ces Pitchouns sont mis à l'honneur dans la Pravda du jour.

Adil Taoui, l'artiste

Depuis son étincelant tournoi du Val-de-Marne avec l'équipe de France des moins de 16 ans en octobre 2016 - dont il a élu meilleur joueur -, son statut a changé. Adil Taoui est devenu un « prospect » très regardé sur la scène européenne. Son ascension a été ralentie en 2017 par une rupture des ligaments croisés du genou. Le Limougeaud a réussi son come-back. Ce milieu offensif, dribbleur, rapide, véloce, a participé activement, avec 7 buts et 5 passes décisives, au parcours du TFC en Gambardella. Son triplé face au Havre en huitièmes de finale (6-0), ponctué d'une réalisation splendide - dribble derrière la jambe d'appui, frappe lucarne - a marqué les esprits. Arrivé du TFC en 2017, Taoui a signé pro - trois ans - dès juin 2018, devenant le plus jeune Toulousain à parapher ce type de bail. Il intégrera la rotation de l'équipe professionnelle à court terme.

Amine Adli, le clairvoyant

Le prototype du beau joueur. Après deux ans au pôle de Castelmaurou, Amine Adli , originaire de Béziers, s'est engagé à Toulouse en 2015. Depuis, ce meneur de jeu gaucher, capable de jouer en numéro 8, étire sa progression au TFC. Ce qui marque avec lui, c'est cette clairvoyance, cette capacité à faire les bons choix dans le dernier geste. Efficace dans le un contre un, Adli, doté d'une première touche intéressante, est surtout très à l'aise dans le jeu combiné. En dépit d'un physique encore un peu léger - 1,78 m, 64 kg -, il est amené à intégrer rapidement la rotation de l'équipe première en L 1. Il a signé pro trois ans en novembre.

Manu Koné, le distributeur

Originaire de Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) - et passé par le Paris FC et l'ACBB, ce milieu très à l'aise techniquement s'est révélé pleinement cette saison. En club, où il est devenu un cadre essentiel du groupe de Jean-Christophe Debu, et en équipe de France des moins de 18 ans qu'il a intégrée et plus quittée depuis l'automne. Très à l'aise dans le jeu sous pression et performant dans les orientations de jeu, Koné peut occuper tous les postes du milieu. Il a signé en décembre un contrat jusqu'en 2021 avec le TFC. À terme, il sera le successeur au milieu d'Ibrahim Sangaré en équipe première.

Potins
25/05 14:02
On a eu Piquionne, on aura Pickeu ?
25/05 10:12
Bravo Arnaud !
25/05 10:02
Le sacre du Printant ? (15)
25/05 09:50
Nanard répond au Nouz
25/05 09:30
WhoScored ? Nordin !
25/05 08:29
La réserve prête à démonter les Montois ?
25/05 08:12
Le sacre du Printant ? (14)
25/05 08:02
Kolo tire sa casquette à Gasset
25/05 00:34
Le sacre du Printant ? (13)
24/05 23:58
Le sacre du Printant ? (12)
Articles
23/05/2019
Un match sans d'Angers
22/05/2019
Le téléphone pleure !
22/05/2019
Mastres & Compagnie n°153 : Tom Bombadil
20/05/2019
Batlles royal (2)
19/05/2019
Objectif atteint !
17/05/2019
Volons dans les plumes des Aiglons
12/05/2019
Une minute qui restera gravée
10/05/2019
Mettez la concurrence à la poubelle !
08/05/2019
Nouzaret : "Je mettrais plutôt une pièce sur les Verts"
07/05/2019
On signe où ?

Partager