home

Néry est libre

14/06/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Libre après six années au VAFC, l'ancien latéral stéphanois Loris Néry s'est confié hier sur le site Ma Ligue 2. Extraits.

 

"Le VAFC ne souhaitait pas me prolonger. Et il est vrai que j’étais sans doute de mon côté arrivé au bout d’un cycle avec Valenciennes après six ans. Je pense qu’il était temps d’aller voir ailleurs, de me sortir de ma zone de confort. Au fil des années, on prend forcément ses habitudes au quotidien, je connaissais tout le monde là-bas. Ce que j’aimerais, c’est partir à l’étranger. Maintenant, ce n’est pas aussi facile que cela, le foot devient plus compliqué à ce niveau-là. Je recherche surtout un projet ambitieux, que ce soit en L1, en L2, ou à l’étranger. J’aimerais rebondir dans un bon club, je suis encore jeune, je suis arrivé très tôt à Valenciennes et je n’ai que 27 ans. Je suis en pleine forme de l’âge, dans les meilleures années d’un footballeur. Mon agent travaille pour trouver des projets intéressants. Je n’ai pas trop de stress, même s’il ne faudrait pas que ça tarde trop. En tout cas, je me tiens en forme et même si j’arrive un peu après qu’une équipe a déjà repris l’entraînement, je serais prêt, il n’y a pas de soucis."

Potins
12/12 13:17
Nice - ASSE reporté ?
12/12 07:27
Ederson voit des Verts sonnés
12/12 07:09
Kolo'Ray
11/12 17:54
Un tirage qui manque de Seltz
11/12 11:22
Un trophée pour Wahbi ?
11/12 07:31
L'Olympique euphorique
11/12 07:06
Loïc, un retour qui tombe à pic
10/12 23:09
Le bonheur est dans le prêt ?
10/12 22:57
Le marronnier Gourcuff
10/12 21:24
Sainté chez le petit poucet
Articles
12/12/2018
Bauthéac : "Cette année, j'aime beaucoup Sainté"
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros

Partager