home

Ntep pense aux Bleus

23/02/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

S'il est encore loin d'avoir retrouvé le niveau international, Paul-Georges Ntep espère retrouver l'équipe de France, comme l'atteste son entretien paru aujourd'hui dans Le Parisien. Extraits.

 

"Un mec qui dit oui à tout, à un moment donné, il sera mangé. Si vous voulez vous imposer, il faut vraiment avoir de l’ambition, du caractère. Je ne cherche pas à rabaisser les autres, je suis juste exigeant avec moi-même. Cela ne m’a jamais posé de problème. On m’a déjà dit de faire attention, c’est vrai. Mais aucun entraîneur ne m’a dit : "tu fais chier" avant de me sortir de l’équipe en raison de mon comportement.

Il y a de l’attente autour de tout bon joueur de football. Ma blessure [ndp2 : fracture d’un tibia en juillet 2015 suivie d’une double fracture de fatigue en mars 2016] aurait pu vraiment mettre fin à la carrière de beaucoup. Au moment de l’opération, le chirurgien m’a dit que la moyenne d’une récupération complète c’était dix mois. Une carrière, c’est comme la vie, ça se joue à peu de chose. Si je ne m’étais pas blessé à ce moment-là…

Je n'ai que 25 ans et ma carrière est loin d’être finie, mais ça a été un frein. C’est indéniable. J’étais en pleine bourre, je venais de célébrer mes 2 sélections en équipe de France. Cette opération m’a privé de la fin de la saison puis de l’Euro 2016. J'ai eu peur de ne pas pouvoir rejouer l’esprit libéré. J’ai une tige de 30 cm dans chaque jambe. Un corps étranger que je dois garder toute ma carrière, pour aider à solidifier l’os. Le cerveau et le corps, ils les ressentent. Parfois, c’est dur. Mais là, j’ai besoin d’enchaîner. Ça remonte à deux ans maintenant, c’est derrière moi.

 

L'équipe de France, c’est forcément un objectif. Après, je ne me réveille pas tous les matins en pensant à ça. Il y a tellement de grands joueurs. Je suis pragmatique. Je sors d’une année vierge, je viens de faire 4 matchs à SaintEtienne, on verra dans un mois où on en sera personnellement et collectivement. Une bonne fin de saison et… qui sait ? Les Bleus, pourquoi pas ?"

Potins
11/12 17:54
Un tirage qui manque de Seltz
11/12 11:22
Un trophée pour Wahbi ?
11/12 07:31
L'Olympique euphorique
11/12 07:06
Loïc, un retour qui tombe à pic
10/12 23:09
Le bonheur est dans le prêt ?
10/12 22:57
Le marronnier Gourcuff
10/12 21:24
Sainté chez le petit poucet
10/12 20:59
Kolo parti pour rester ?
10/12 20:21
Jo, Allan et Ruben dans les 20
10/12 19:22
Léonard chez les Nissarts
Articles
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros
26/11/2018
Chavériat : "Nimes, un petit Saint-Etienne"

Partager