home

Piquionne fan de Féfé

11/02/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Dans la Pravda du jour, Frédéric Piquionne revient sur ses vertes années et un fameux derby disputé sous le vilain maillot....

 

"La meilleure équipe dans laquelle j'ai évolué dans ma carrière, c'est l'ASSE en 2004-2005. On avait fini 6e de L1, alors qu'on était promus. Les joueurs étaient un peu dans l'autogestion sous la direction d'Elie Baup. On se sentait hyper forts à domicile, notamment grâce au soutien du public. Sainté, quand ça tourne bien, c'est un club fabuleux.

 

Pascal Feindouno est le meilleur joeur avec lequel j'ai évolué. C'était le Zidane noir ! A l'entraînement on n'arrivait jamais à lui prendre le ballon. Et en match, ça dépendant un peu... Mais quand il avait envie de faire gagner l'équipe à lui tout seul, c'était incroyable la manière dont il arrivait à marquer le but ou à réaliser la passe qui allait faire la différence.

 

Pascal, c'est aussi le joueur le plus fêtard que j'ai connu. Tu ne pouvais pas lui demander d'avoir une hygiène de vie impeccable, c'était impossible. Une fois, il s'est pointé à un décrassage habillé comme la veille, sauf qu'il n'avait plus de lacets à ses chaussures... Donc on s'est doutés qu'il avait fait un tour par la case cellule de dégrisement (rires).

 

Le joueur que je détestais affronter, c'était Stathis Tavlaridis quand il jouiat à Lille. Il était grand et bon de la tête, comme moi. On me faisait jouer en pointe pour faire des déviations, mais face à lui, chaque duel était une vraie galère. On finissait toujours par s'accrocher parce qu'il était un peu vicieux, comme tous les défenseurs centraux.

 

Mon plus grand moment de solitude, c'est ma chute à Gerland contre Sainté. La vidéo de cette action de cette action va m'accompagner jusqu'à la fin de ma vie... Le pire, c'est que, sur le coup, je me suis fait mal à un ligament latéral interne. Et cinq minutes plus tard, j'ai récolté un rouge en réalisant un tacle d'attaquant on va dire... J'ai tout raté sur ce match..."

 

Potins
11/12 11:22
Un trophée pour Wahbi ?
11/12 07:31
L'Olympique euphorique
11/12 07:06
Loïc, un retour qui tombe à pic
10/12 23:09
Le bonheur est dans le prêt ?
10/12 22:57
Le marronnier Gourcuff
10/12 21:24
Sainté chez le petit poucet
10/12 20:59
Kolo parti pour rester ?
10/12 20:21
Jo, Allan et Ruben dans les 20
10/12 19:22
Léonard chez les Nissarts
10/12 08:14
Chapron tacle l'ASSE
Articles
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros
26/11/2018
Chavériat : "Nimes, un petit Saint-Etienne"

Partager