home

Pour retourner chez lui, il Baysse ses prétentions

11/01/2018
bookmark bookmark
share share

 

La Pravda revient cematin sur la signature de Baysse à Bordeaux jusqu'en 2021. Le directeur sportif de Malaga, Mario Husillos explique qu'il ne pouvait pas retenir celui qui avait donné pleinement satisfaction en cette première partie de saison : "Il est venu nous dire que lui et sa famille étaient très contents ici. Mais il nous a dit aussi que s'il y avait un seul club en France qui le tentait pour un retour, c'était les Girondins de Bordeaux."
Le DG de Nice, Julien Fournier qui n'avait pas pu conserver son joueur l'été dernier tresse des lauriers à Baysse et explique pourquoi il n'avait pas pu le prolonger : "C'est un joueur de caractère, une personne adorable. On le présente souvent comme un guerrier, mais c'est réducteur. Il est dur dans les duels, c'est vrai, mais c'est aussi un joueur super intelligent. Il ne faut pas attendre de lui qu'il soit le sauveur mais il peut donner un peu d'entrain aux Bordelais par son comportement. C'est un vrai leader. Il a fait pour Bordeaus les efforts qu'il n'était pas prêt à faire chez nous. C'est la vie du foot et je ne pense pas qu'il soit parti de Nice aigri. Il peut revenir chez lui fièrement."

Selon la Pravda, notre ex défenseur central signe à Bordeaux pour 1M€ plus 500 000€ de bonus.

Potins
11/12 11:22
Un trophée pour Wahbi ?
11/12 07:31
L'Olympique euphorique
11/12 07:06
Loïc, un retour qui tombe à pic
10/12 23:09
Le bonheur est dans le prêt ?
10/12 22:57
Le marronnier Gourcuff
10/12 21:24
Sainté chez le petit poucet
10/12 20:59
Kolo parti pour rester ?
10/12 20:21
Jo, Allan et Ruben dans les 20
10/12 19:22
Léonard chez les Nissarts
10/12 08:14
Chapron tacle l'ASSE
Articles
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros
26/11/2018
Chavériat : "Nimes, un petit Saint-Etienne"

Partager